Prené le tan de vizité se sit

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4569
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

Prené le tan de vizité se sit

#1

Message par Invité » 07 avr. 2005, 09:57

La ville de Montréal, (pour réfléter l'efficacité de son administration?), nous offre une version de son site Internet adaptée au débiles légers.

"Il i a dê bibliotêk dan bokou de kartié de Montréal .

Il fo t'avouar une kart d’aboné pour anprunté dê livr dan lê bibliotêk de Montréal .

Pour avouar une kart demandé o kontouar de la bibliotêk de votr kartié . " :roll:

http://www2.ville.montreal.qc.ca/access ... cueil.shtm

I.

Ti-poil, une job de webmestre ça te dis ? :P:

Loli
Messages : 33
Inscription : 20 mars 2005, 11:11

#2

Message par Loli » 07 avr. 2005, 10:07

lu sur le site donné en lien par l'invité.

"Cette page s'adresse aux personnes
qui ont des incapacités intellectuelles ."

Etait-ce la raison de ta visite ? :D

Pardonnez les erreurs des autres est se pardonner soi-même ses erreurs à venir ...
Mais le Pardon est une denrée rare ici ...

Je t'excuse ... tu pensais faire une blague de potache , pas être méchant.
Mais attention , la bêtise est souvent cruelle et donc ... méchante.
Ce qui va à l'encontre du Pardon.

Pardonnes moi de te rappeler ces quelques petits principes de vie qui simplifient les rapports entre humains.

Mais peut-être est tu un "extra" terrestre au-dessus de tout ça ?

Loli

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#3

Message par HerbeDeProvence » 07 avr. 2005, 10:15

C'est grave. Au début je croyais à une blague, mais non:
"Pourquoi un site simplifié ?
À la suite du Sommet de Montréal, tenu en juin 2002, la Ville de Montréal s'est engagée à souscrire au principe d'accessibilité universelle pour les personnes ayant des déficiences. En quelques mots, le principe d'accessibilité universelle est la possibilité pour une personne qui a des déficiences ou des limitations, qu'elles soient visuelles, auditives, intellectuelles ou autres, de participer aux activités de la communauté ou d'utiliser les produits ou services de façon autonome. Le site « Accès simple » a donc été réalisé pour les personnes ayant des incapacités intellectuelles ou de graves problèmes de lecture ou de langage. "

et:
Mise en garde !
Cette section du site s’adresse aux personnes qui ont des incapacités intellectuelles sévères et qui sont incapables de lire des textes simples. L’ortograf altêrnativ qui est utilisé n’est pas une nouvelle façon d’écrire le français, elle est un mode alternatif d'écriture, au même titre que le braille


C'est sûr qu'avec une orthographe débile de plus à mémoriser, ça ne va pas améliorer leurs problèmes de language.
Quelqu'un peut il m'expliquer la "simplification" entre
intellectuel et intélêktuêl .
avoir et avouar
comprendre et komprandr
Texte et têkst


"simplifier" ça veut dire créer une orthographe bizarre pour avoir l'air de s'occuper des handicapés?
Rigolez pas les quebecois, c'est encore avec votre argent qu'on finance ce genre de conneries...

Allez, dites moi que c'était une blague et que je me suis fais avoir?!

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4569
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#4

Message par Invité » 07 avr. 2005, 10:54

HerbeDeProvence a écrit :"simplifier" ça veut dire créer une orthographe bizarre pour avoir l'air de s'occuper des handicapés?
Le problème c'est que, malgré ce qu'on dit, ce genre d'intiative à peu à voir avec la déficience intellectuelle.

Il faut savoir qu'au Québec 1 jeune sur 3 est analphabète ou analphabète fonctionnel. Dans la population en général ça tourne autour de 22%. On voit bien que le problème de l'analphabétisme dépasse celui de la déficience intellectuelle.

L'initiative de la ville de Montréal s'inscrit alors dans une tendance à "l'accomodation" (ou nivellement par le bas). Ce type d'initiative est courant et vise à ne pas remettre en question la vâche sacrée qu'est le système scolaire québécois.

I.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4957
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

#5

Message par Christian » 07 avr. 2005, 11:27

Invité a écrit :
HerbeDeProvence a écrit :"simplifier" ça veut dire créer une orthographe bizarre pour avoir l'air de s'occuper des handicapés?
Le problème c'est que, malgré ce qu'on dit, cette intiative a peu a voir avec la déficience intellectuelle.

Il faut savoir qu'au Québec 1 jeune sur 3 est analphabète ou analphabet fonctionnel. Dans la population en général ça tourne autour de 22%. On voit bien que le problème de l'analphabétisme dépasse celui de la déficience intellectuelle.

L'initiative de la ville de Montréal s'inscrit alors dans une tendance a "l'accomodation" (ou nivellement par le bas). Ce type d'initiative est courant et vise à ne pas remettre en question la vâche sacrée qu'est le système scolaire québécois.

I.
Vache sacrée qu'est le système scolaire québécois???? Misère, pour une vache sacrée, elle est passablement maigre! La vache se meurt de faim. Si une vache est sacrée, on en prend soin et on la nourrit correctement!

Exemples? À l'école où enseigne ma conjointe, dans le quartier Hochelaga (le plus pauvre de Montréal), pour 450 élèves de niveau secondaire et 40 profs, il y a seulement 5 employés de soutien (psy, infirmières, travailleurs sociaux, etc.)! 5 pour l'école la plus défavorisée de Montréal. De plus 3 de ces personnes relèvent du CLSC local... Ma conjointe a un budget annuel extraordinaire de $50 pour les activités parascolaires de sa classe...

Mais elle ne se plaint pas car à l'école primaire de quartier de mon plus vieux, pour une école de 400 élèves, il y deux employés de soutien à temps partiel pour assurer le bon suivi des dossiers des enfants qui ont des problèmes sérieux d'apprentissage et de comportement (J'ironise ici...). C'est vrai qu'il y a seulement deux complexes HLM parmis les plus gros et les plus pauvres de Montréal à proximité de l'école (c'est encore de l'ironie...).

Autre exemple, juste avant Noël, la classe de mon gars avait organisé un diner communautaire avec un groupe d'élèves immigrants. Les parents ont été invités à donner un coup de main. Hé bien, sur les deux groupes, j'était le seul à être présent. Et je sais qu'il y a des parents qui ne travaillent pas.

Bref, pour qu'elle soit vraiment sacrée, la vache a besoin de financement et d'une plus grande participation des parents. Ces temps-ci, c'est plutot moi qui sacre...

Christian

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4569
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#6

Message par Invité » 07 avr. 2005, 11:52

Christian a écrit :Vache sacrée qu'est le système scolaire québécois???? Misère, pour une vache sacrée, elle est passablement maigre! La vache se meurt de faim. Si une vache est sacrée, on en prend soin et on la nourrit correctement!
J'ai utilisé l'expression "vache sacrée" dans le sens d'intouchable ou qu'on ne peut critiquer. (Vous avez peut-être pensé aux 7 vaches grasses de la Bible ?).

Les fonctionnaires et "chercheurs" du MEQ sont quasiment nommés à vie et croient posséder la science infuse. :roll:
Christian a écrit : Exemples? À l'école où enseigne ma conjointe, dans le quartier Hochelaga (le plus pauvre de Montréal), pour 450 élèves de niveau secondaire et 40 profs, il y a seulement 5 employés de soutien (psy, infirmières, travailleurs sociaux, etc.)! 5 pour l'école la plus défavorisée de Montréal. De plus 3 de ces personnes relèvent du CLSC local... Ma conjointe a un budget annuel extraordinaire de $50 pour les activités parascolaires de sa classe...
C'est peut-être un autre débat mais l'école serait suffisamment subventionné si justement elle se contentait de son rôle primordial qui est d'enseigner. Elle s'est approprié des rôles sociaux de tout azimut pour lesquels elle n'a ni les compétences ni les ressources : Gardiennage, lutte à la drogue, à la violence, nourrir les enfants qui on pas déjeuné, palier au tissus familial dégradé, etc.
Christian a écrit :Bref, pour qu'elle soit vraiment sacrée, la vache a besoin de financement ...

Christian
Avant de penser à un financement supplémentaire il faudrait penser à remettre en question les pouvoirs démesurés des bonzes fonctionnaires du MEQ. Sinon la prochaine réforme risque d'être un autre trou noir ou des sommes "corssale" risquent de se transformer en "poussière". :lol:

I.

Jojo
Messages : 118
Inscription : 01 juin 2004, 12:36

#7

Message par Jojo » 07 avr. 2005, 22:33

Bonsoir à tous,

Invité, je ne peux être qu'à 100% d'accord avec toi en ce qui concerne le système "éducatif" actuel. Le rôle de l'école n'est pas d'éduquer mais bien d'instruire. Présentement mon rôle de parent est d'éduquer ET d'instruire mon enfant. J'ai passé des heures à pallier au manque de cours de français et de maths en lui faisant moi-même l'école à la maison. Il est loin d'être le seul de sa classe à bénéficier des services d'un orthopédagogue. Et c'est les parents qui paient pour ça... 45$ l'heure, une fois par semaine. L'école publique = l'école gratuite...mon oeil!

Et ceux qui n'ont pas les moyens de payer cette école gratuite... un enfant qui se sent nul à cause d'un système nul et qui n'a aucune aide extérieur que penses-tu qu'il fait... il décroche.

Il existe des périodes dites "libre" dans l'horaire de mon enfant. Pas de problème avec ça, on peut se détendre en lisant ce qui est éducatif en soi.. mais jouer à Donjons et Dragons!!! Crois-tu ça? Mon enfant qui rencontre un orthopédagogue une fois semaine, il joue à Donjons Dragons dans les heures de classes... Quand j'en ai parlé au prof, elle m'a répondue: "Il travaille tellement fort... ça lui fait plaisir de jouer à Donjons et Dragons. Dans un autre monde, je te dis.... ils vivent dans un autre monde.

Jojo

Jojo

Michel D.
Messages : 184
Inscription : 16 sept. 2003, 08:10

Re: Prené le tan de vizité se sit

#8

Message par Michel D. » 08 avr. 2005, 02:51

Bonjour,
Invité a écrit :La ville de Montréal, (pour réfléter l'efficacité de son administration?), nous offre une version de son site Internet adaptée au débiles légers
Etes-vous sûrs que ces pages n'ont pas été publiées le 1er avril ?

Florence
Messages : 10034
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#9

Message par Florence » 08 avr. 2005, 04:20

Je suis étonnée: personne ne s'est encore lamenté sur le mode "De mon temps, l'herbe était plus rose !" Quoique lors que je lis ceci: ...

C'est peut-être un autre débat mais l'école serait suffisamment subventionné si justement elle se contentait de son rôle primordial qui est d'enseigner. Elle s'est approprié des rôles sociaux de tout azimut pour lesquels elle n'a ni les compétences ni les ressources : Gardiennage, lutte à la drogue, à la violence, nourrir les enfants qui on pas déjeuné, palier au tissus familial dégradé, etc.

L'école s'est "approprié" des rôle sociaux ?? :roll: Pleeeeeze ! L'école, partout, a toujours eu ces rôles, consistant à (tenter de) compenser les différences socio-économiques et pallier aux carences éducatives des familles, lesquelles ont toujours existé.

Les problèmes actuels que vous décrivez ne sont pas nouveaux, tout au plus s'accélèrent'ils, essentiellement du fait du modèle économique courant qui favorise la scolarisation précoce d'enfants peu socialisés.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Loli
Messages : 33
Inscription : 20 mars 2005, 11:11

#10

Message par Loli » 08 avr. 2005, 05:08

Bonjour,
Florence a écrit :Je suis étonnée: personne ne s'est encore lamenté sur le mode "De mon temps, l'herbe était plus rose !" Quoique lors que je lis ceci: ...

L'école s'est "approprié" des rôle sociaux ?? :roll: Pleeeeeze ! L'école, partout, a toujours eu ces rôles, consistant à (tenter de) compenser les différences socio-économiques et pallier aux carences éducatives des familles, lesquelles ont toujours existé.

Les problèmes actuels que vous décrivez ne sont pas nouveaux, tout au plus s'accélèrent'ils, essentiellement du fait du modèle économique courant qui favorise la scolarisation précoce d'enfants peu socialisés.
Ayant des enfants et essayant de nous en occuper ...

D'une manière générale , je suis abasourdi par la "démission parentale" actuelle.
Le phénomène n'est pas nouveau et l'éclatement du noyau familial en est , pour moi , la première cause.
Les enfants sont lachés dans un monde où les rares repères sociaux accessibles sont fournis par une télé dévorantes , des playstations furieuses de violence , une école où les instits n'ont quasiment plus aucun moyen de pression sur les enfants.

Une bonne fessée ne sera jamais remplacée par des heures de psychologue.
Quand un enfant merde et qu'il sort du périmètre "admissible" , il faut savoir lui signifier.
Si on a menti pendant des années à un enfant. Ne pas s'étonner qu'il ne réponde plus à l'obéissance parentale.
Surtout si la nounou a été la télé ou la PS2.

Il y a quelques notions évidentes et de plus en plus absentes chez les enfants.
"La liberté de chacun s'arrête là où commence celle des autres."
Ca , c'est mon père qui me l'a appris et aujourd'hui je m'y tiens , sauf qu'en face j'ai de plus en plus souvent des gens qui me prennent pour un con quand je leur accorde un droit et qui en profite pour me marcher sur les pieds.

Ne pas oublier que "bien aimer = bien respecter".

Je ne demanderais jamais à mes mômes quelque chose qu'ils ne peuvent pas faire et les habitue à nous donner ce qu'il peuvent faire.
Je ne compte pas sur l'école pour leur apprendre à vivre , juste pour leur apprendre à lire , écrire et compter !
La cour d'école de mes enfants devient régulièrement et de plus en plus souvent une aréne de gladiateurs avec coups de poing , de pieds , de boule, bras cassés , dents cassés , régime de la terreur par les plus violents. !!??!!

Faire bosser comme des "ânes" les 2 parents en même temps pendant des journées allant de 6h du matin à 19h le soir n'est pas une solution ... bien au contraire.

De quoi sommes nous riches ???

Loli / Un parent navré de voir qu'il est en train de fabriquer des marginaux disposant de tolérance et de respect (du soi et des autres).

Edité suite coquilles ..
Dernière modification par Loli le 08 avr. 2005, 05:31, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#11

Message par HerbeDeProvence » 08 avr. 2005, 05:28

Florence a écrit :Je suis étonnée: personne ne s'est encore lamenté sur le mode "De mon temps, l'herbe était plus rose !" Quoique lors que je lis ceci: ...

C'est peut-être un autre débat mais l'école serait suffisamment subventionné si justement elle se contentait de son rôle primordial qui est d'enseigner. Elle s'est approprié des rôles sociaux de tout azimut pour lesquels elle n'a ni les compétences ni les ressources : Gardiennage, lutte à la drogue, à la violence, nourrir les enfants qui on pas déjeuné, palier au tissus familial dégradé, etc.

L'école s'est "approprié" des rôle sociaux ?? :roll: Pleeeeeze ! L'école, partout, a toujours eu ces rôles, consistant à (tenter de) compenser les différences socio-économiques et pallier aux carences éducatives des familles, lesquelles ont toujours existé.

Les problèmes actuels que vous décrivez ne sont pas nouveaux, tout au plus s'accélèrent'ils, essentiellement du fait du modèle économique courant qui favorise la scolarisation précoce d'enfants peu socialisés.
Si vous voulez on peut le faire: il y a un ou deux ans en France, "on" s'est amusé à faire passer le même certificat d'étude que celui de l'année 1921 je crois. et le resultat fut catastrophique surtout évidemment en orthographe. Mais comme les pédagogues ont décidé que l'orthographe ce n'était pas important pour réussir sa vie (à défaut de réussir dans la vie), bah, on continue à sous-estimer cet enseignement.

Sinon le rôle de l'école consistant à compenser les différences socio-économiques, c'était peut-être vrai à l'époque de Jules Ferry, quand tous les élèves avaient un uniforme, d'une redoutable efficacité pour justement gommer ces différences sociales. Et je ne parle même pas de la discipline et de ce genre de valeurs qui ont été jeté aux orties pendant des décennies par des profs, comme par hasard toujours de gauche. nous payons aujourd'hui l'idéologie de Mai 68.

Les problèmes actuels de violence par exemple, en France du moins, ne sont pas du tout dû à la scolarisation précoce d'enfants peu socialisés: Il y en a toujours eu des enfants peu socialisés. Ma voisine de 80 ans issue d'une famille peu socialisée a été scolarisé précocement sans aucun problème. Il y a eu beaucoup d'enfants de bergers corses ou auvergnat qui ont fini haut fonctionnaire grâce à l'école de Jules Ferry. Tous ces enfants venaient de milieu très peu socialisés. comme les Boats-People venus d'Asie qui s'en sont pas mal sorti.

Non la première raison, mais là nous sortons du cadre politiquement correct et c'est pourquoi Florence se trompe, ou nous trompe, ce fut l'arrivée massive dans nos écoles d'enfants issus de culture radicalement étrangère aux Droits de l'Homme à partir des années 80, je veux parler des enfants de famille musulmane évidemment.

Tenter d'expliquer les problèmes actuels de l'école sans mentionner une seule fois l'Islam et ainsi confondre des causes sociales avec des causes culturelles, c'est exactement ça le politiquement correct. merci Florence pour ton exemple...

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#12

Message par HerbeDeProvence » 08 avr. 2005, 05:46

Question:

Dans deux ans, selon la "carte scolaire" qui définit des zones géographiques, ma fille devra aller dans une certaine école connue pour ses 80% de petits musulmans dans ses classes.
Etant dans le milieu social, je ne peux ignorer les innombrables problèmes de rackett et violences en tous genres qui défraient régulièrement la chronique locale.

Un choix qui est aussi politique doit se faire: Est ce que je laisse la carte scolaire décider d'envoyer ma fille dans cette école afin d'aider "à la pluralité sociale", "au multi-culturalisme", toute chose honorable en soi.
Ou vais-je lâchement inscrire ma fille dans une école privée sous contrat, et catholique en plus (mais accueuillant toutes les religions) à la bonne réputation?

Là on est loin des bla bla théoriques. Vous feriez quoi, vous?

André
Messages : 1154
Inscription : 05 sept. 2003, 04:52

#13

Message par André » 08 avr. 2005, 06:32

Herbe de Provence
Sinon le rôle de l'école consistant à compenser les différences socio-économiques, c'était peut-être vrai à l'époque de Jules Ferry, quand tous les élèves avaient un uniforme, d'une redoutable efficacité pour justement gommer ces différences sociales. Et je ne parle même pas de la discipline et de ce genre de valeurs qui ont été jeté aux orties pendant des décennies par des profs, comme par hasard toujours de gauche.
On a connu des systèmes, de droite comme de gauche, De Mussolini à Pol Pot en passant par Staline et Hitler, qui ont compensé (gommé) les différences socio-économiques avec une redoutable efficacité. On a vu ce que cela a donné.

Herbe de Provence
Non la première raison, mais là nous sortons du cadre politiquement correct et c'est pourquoi Florence se trompe, ou nous trompe, ce fut l'arrivée massive dans nos écoles d'enfants issus de culture radicalement étrangère aux Droits de l'Homme à partir des années 80, je veux parler des enfants de famille musulmane évidemment.
C'est vrai, ça ! Vous ne pouvez imaginer le pouvoir destructeur de ces minorités sur la paix sociale.

Mon coin de pays est peuplé à 98% de blancs francophones chrétiens d'origine eurasienne. Dans le 2% qui reste, la majorité sont des autochtones (ou se présentant comme tels) qu'on a peine à distinguer de la majorité. Pourtant , nous vivons les mêmes problèmes qu'ailleurs dans nos écoles.

Il faut absolument débusquer les deux ou trois musulmans qui se cachent au sein des 30 000 habitants de notre région !

André :evil:

Florence
Messages : 10034
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#14

Message par Florence » 08 avr. 2005, 07:18

HerbeDeProvence a écrit :Non la première raison, mais là nous sortons du cadre politiquement correct et c'est pourquoi Florence se trompe, ou nous trompe, ce fut l'arrivée massive dans nos écoles d'enfants issus de culture radicalement étrangère aux Droits de l'Homme à partir des années 80, je veux parler des enfants de famille musulmane évidemment.

Tenter d'expliquer les problèmes actuels de l'école sans mentionner une seule fois l'Islam et ainsi confondre des causes sociales avec des causes culturelles, c'est exactement ça le politiquement correct. merci Florence pour ton exemple...

J'imagine que les problèmes et les plaintes absolument similaires dans les écoles japonaises, où comme chacun sait les musulmans sont légion, sont eux aussi dus à l'islam (je suis d'ailleurs étonnée que vous n'ayez pas décelé là aussi la pernicieuse influence des lobbys juifs, voire des illuminati ...) :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

nath_Ver
Messages : 23
Inscription : 18 févr. 2005, 06:17

#15

Message par nath_Ver » 08 avr. 2005, 08:24

[quote="André"]
Il faut absolument débusquer les deux ou trois musulmans qui se cachent au sein des 30 000 habitants de notre région !
Que voulez-vous dire exactement par là car nous sommes loin du sujet initial sur le site en phonétique concernant une population de gens déficients intellectuellement (si tant est que ce site soit sérieux, je connais son équivalent au japon...)

Pour ma part écrire Sêrvis de sékurité : insandi de cette façon ne présente aucun intérêt dans sa simplification c'est aussi compliqué à écrire qu'à lire pour une personne ayant des difficultés à s'adapter à une écriture courante.
Visiblement il n’y a pas que les citoyens canadiens présentant des lacunes orthographiques qui se servent de ce mode d’écriture, le citoyen lambda qui utilise les forums, les téléphones portables pour échanger des textos, lui aussi écrit déjà en phonétique et cela dans tous les pays ayant accès aux nouvelles technologies.

Mais malgré tout Internet pourrait bien avoir une certaine influence sur l’évolution du français, et ce pour plusieurs raisons. Le langage se véhicule très rapidement, pour preuve les enfants des banlieues en moins d’une dizaine d’années parlent tous de la même façon.
On peut aussi constater sur Internet une certaine tendance à écrire en phonétique, du style tu « fé koi, sans doute pour gagner du temps ou pour donner un peu plus de vie et de réalité aux mots, les jeunes préfèrent écrire « oukilva » ou « mékilébète » ce qui supprime toute notion d’orthographe pour ramener à une écriture phonétique mais compréhensible avec un peu d’entraînement pour moi et ma génération..

Du fait que le langage sur Internet est plus écrit que parler, il donne plus de place au jeu sur les mots et par là même au néologisme. Tous ces nouveaux mots voyagent et finissent par devenir des mots courants. A long terme, tous ces mots récents finiront sans doute par infiltrer le langage courant et être une source de renouvellement du langage et ce du fait des fréquents échanges sur le net avec des correspondants d’autres régions ou étrangers ce qui pourrait permettre à long terme de généraliser certaines expressions et à participer ainsi au renouvellement du langage. Ah une langue universelle, j’en rêve depuis toujours, que l’on puisse tous se comprendre combien de différents se réglerait ainsi de façon plus sereine.

Mais je pense à autre chose concernant nos très jeunes enfants qui abordent la lecture en maternelle et dont les enseignants disent à chaque rentrée en 6° qu’elle n’est toujours pas maîtrisée correctement.
Au lieu d’utiliser la méthode dite « globale » qui finalement n’a jamais porté ses fruits, peut être que l’écriture en phonétique conviendrait à la future génération, que de perspectives nouvelles de travail s’offriraient alors pour refaire les dictionnaires, les manuels scolaires, les rééditions totales des anciens manuscrits et ouvrages contemporains, une vraie manne….
De même pour appréhender une langue étrangère et la bonne prononciation écrire les mots en phonétique peut se révéler plutôt satisfaisant. Je m'en sers lors de mes voyages en Asie bien incapable que je suis d'assimiler une langue faite de signes autre que mon alphabet usuel.

Pas mal non plus le phonétique pour les sourds qui n’ont pu apprendre à lire faute d’entendre les sons.

Mais en fait pour être sincère j’aime trop la langue de Molière pour être favorable à cette nouvelle forme d’écriture.
N.V.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#16

Message par HerbeDeProvence » 08 avr. 2005, 08:41

André, je ne comprend pas ces références à des dictateurs.
L'école de Jules Ferry était un vrai modèle d'intégration qui marchait. Pendant quelques générations elle a vraiment rempli son rôle d'éducation auprès des couches sociales les plus défavorisées.
Mais cela ne pouvait se faire que dans un cadre relativement rigide fait de discipline, de respect et de travail.
Ces valeurs ont été ridiculisées, piétinées par des hommes politiques de gauche et je redis bien de GAUCHE car la responsabilité n'est pas partagée également. Mai 68 est une affaire de gauchistes. Ce sont eux qui ont la responsabilité historique d'avoir cassé l'école de Jules Ferry, d'avoir cassé la notion de "citoyen" pour la remplaçer par une bouillie communautariste faite de "valeurs" incompatibles entre elles, ne serait-ce que sur l'égalité homme-femme.

Maintenant je suis heureux pour toi et ta famille que la présence musulmane soit aussi limitée, esperons que ça dure.
Quant à moi, ça ne résoud pas mon problème: Quand je dis que dans cette école il y a 80% de petits musulmans, c'est une estimation basse. Et en France ce genre d'écoles il y en a des centaines.
Il ne s'agit pas de faire du racisme mais de se poser la question si une telle situation est "normale". Imagines seulement que ta fille ait un nom à consonnance juive: la mettrais tu dans cet établissement au nom des grands principes de "mixité sociale" ou fuirais-tu en école semi-privée (300-400 euros pas an). C'est un vrai choix politique.

Quant au Japon, chère Florence, il est vrai que les écoles japonaises ont défrayé la chronique il y a quelques années avec des histoires, heureusement peu nombreuses, de sévices sexuels entre collégiens particulièrement pervers. Quand on voit certains mangas et le mariage étrange qu'ils font souvent entre sexualité et violence, je me dis que c'est un argument de plus en faveur de la thèse "culturelle".

Maintenant Florence a aussi raison quand elle parle d'une société qui rend les gens de plus en plus précaires dans leur travail. Ca joue aussi c'est évident. On pourrait aussi rajouter les valeurs pourries véhiculées par des chaines commerçiales dont le seul but est de gagner de l'argent plutôt qu'éduquer les gens.
Mais on ne peut se limiter à ces explications quand on voit ce qu'on voit quand même!...
sauf pour les sceptiques à mi temps bien sûr. ;)

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#17

Message par HerbeDeProvence » 08 avr. 2005, 08:50

nath_Ver a écrit : Ah une langue universelle, j’en rêve depuis toujours, que l’on puisse tous se comprendre combien de différents se réglerait ainsi de façon plus sereine.
Moi aussi. C'est pourquoi j'ai étudié (un peu) l'esperanto et je l'ai trouvée géniale, sans exagérer.
Je ne comprend pas qu'elle ne soit pas plus mise en valeur par nos hommes politiques, pour en faire la langue européenne par exemple.

http://www.esperanto-france.org/

André
Messages : 1154
Inscription : 05 sept. 2003, 04:52

#18

Message par André » 08 avr. 2005, 09:46

Herbe de Provence
André, je ne comprend pas ces références à des dictateurs.
C'est de la dérision: tant qu'à faire de la sociologie de taverne en pointant un point particulier tel que la supposée calamité musulmane, j'ai associé l'ordre et la discipline que vous aimez tant aux états totalitaires, ce qui est tout autant abusif.
Maintenant je suis heureux pour toi et ta famille que la présence musulmane soit aussi limitée, esperons que ça dure.
C'est confortable qu'il en soit ainsi, mais je n'irais pas jusqu'à dire que j'en sois heureux.

J'ai résidé plusieurs années dans un des quartiers les plus cosmopolites de Montréal et je trouve que la diversité culturelle et ethnique est enrichissante malgré les tiraillements qu'elle peut générer. Deux de mes enfants y résident actuellement et ne s'en trouvent pas plus mal.
Je pense que les problèmes surgissent souvent quand ont fonde nos rapports avec les gens de notre entourage sur des considérations religieuses ou ethniques plutôt que sur des affinités personnelles.

André

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#19

Message par HerbeDeProvence » 08 avr. 2005, 13:03

André a écrit :J'ai résidé plusieurs années dans un des quartiers les plus cosmopolites de Montréal et je trouve que la diversité culturelle et ethnique est enrichissante malgré les tiraillements qu'elle peut générer. Deux de mes enfants y résident actuellement et ne s'en trouvent pas plus mal.
Je pense que les problèmes surgissent souvent quand ont fonde nos rapports avec les gens de notre entourage sur des considérations religieuses ou ethniques plutôt que sur des affinités personnelles.

André
Moi aussi je trouve la diversité culturelle enrichissante. De toutes manières, je n'ai pas bien le choix étant devenu moi même une minorité ethnique et culturelle dans mon propre quartier. Et je remarque que c'est plutôt les musulmans de mon entourage qui les premiers, fondent leurs rapports sur des considérations religieuses et ethniques finalement très intolérantes.

André
Messages : 1154
Inscription : 05 sept. 2003, 04:52

#20

Message par André » 08 avr. 2005, 13:40

Herbe de Provence
Et je remarque que c'est plutôt les musulmans de mon entourage qui les premiers, fondent leurs rapports sur des considérations religieuses et ethniques finalement très intolérantes.
La défense des valeurs de la société civile contre les diktats des fondamentalistes religieux doit faire l'objet d'une vigilence constante.

André

Loli
Messages : 33
Inscription : 20 mars 2005, 11:11

#21

Message par Loli » 08 avr. 2005, 16:25

La défense des valeurs de la société civile contre les diktats des fondamentalistes religieux doit faire l'objet d'une vigilence constante.
HdP , il quand même incroyable que le sujet vire systématiquement sur un de tes chevaux de bataille concernant le sectarisme religieux , le communautarisme.

Bon honnêtement , autant les juifs que les arabes (car là , le mot islam ne convient plus) emmènent une culture très déplaisante. J'en conviens.
Comme toi , j'ai habité des quartiers cosmopolites , des "cités HLM".
La première école de mon ainé était composé de plus de trente nationalités différentes. Ils y avaient de tout , européens , africains , asiatiques , américain(?pas sur?).

Aujourd'hui dans son école actuelle d'un petit bourg français, une minorité composée de deux enfants fout à elle seule plus de bordel que les 180 autres enfants de l'école.

Le problème n'est pas que religieux , il est culturel.
Nous avons eu des problèmes de violence où mon fils ainé était pris à parti par une famille de cas sociaux. Le père dans une procédure d'expulsion suite à un convoyage de hashish. La famille est composée de 10 enfants logés par les services sociaux. Comme on dit chez moi , une famille tuyaux de poële ...
Impossible de se faire entendre , ils étaient menteurs comme des arracheurs de dents , d'une mauvaise foi plus qu'évidente. En plus , ils se positionnaient systématiquement en victime.
Comme quoi , ils s'excluent eux-même.
Le premier argument auquel on a eu a faire face est , bien évidemment , "Raciste , c'est parce qu'il s'appelle Nordine que vous en avez après nous !".
Mais si ce môme n'avait pas à plusieurs reprises filé des coups de pieds dans le ventre du mien , motivés par ces 2 petites soeurs bien sournoises comme il faut , il ne se seraient rien passé.

L'argument du racisme est un peu trop systématiquement jeté sur la table dès qu'on essaye d'aller contre une culture complètement décalée dans notre paysage.
L'islam et ses pratiques ne me dérange pas.
Mais si tu vas au bois de Boulogne , tu y verras que la très grande majorité des hommes y déambulant sont d'origines magrébines (c'est ce qui m'a le plus marqué).

Donc , il est évident que de fabriquer des frustrés en mettant en avant des pratiques d'un autre âge ne sert à rien d'autre que de favoriser des comportements déviants.
Comme pour les juifs ... pareil.

Moi aussi , je crois qu'on en parle beaucoup trop à la télé.
Il y avait une histoire qui était passée à la télé "Encore un acte antisémite".
Mon cul , oui ...
C'était simplement un mec qui avait pété une durite au cerveau et qui avait frappé plusieurs personnes au hasard dans la rue.
Il y avait un français (vite oublié) , un arabe (on en a un tout petit peu parlé) et un juif (5 min au JT de 20h sur toutes les chaines).
Le plus amoché était l'arabe.

Donc , je te rejoins sur le fait que le communautarisme est dangereux , très dangereux.

Mais soulever les problèmes comme tu le fais en les ramenant sur un point de vue racial est une méthode rétrograde et ... dangereuse , très dangereuse.

Mon fils continue d'aller dans la même école. J'ai fait parti des gens qui ont refusé à ce que le môme se fasse virer de l'école. Le virer est le meilleur moyen de lui donner raison dans ce qu'il croit , être un exclu et se conduire comme un exclu.

Le fossé entre nous tous est large , très large et très difficile à combler.
Tu veux être un bon chrétien ?
Aimes ton prochain comme toi même. Si tu croyais en la télépathie , cette phrase prendrait un sens énOrme pour toi.

Je n'ai pas de solution miracle.
Mais il ne faut pas tout mettre dans le même sac.
Dans ces populations , il y aussi des gens intelligents et compréhensifs.
Chez les français , il y a bien LePen , Megret , Sarkozy , Des anciens collabos ...

La connerie et la pourriture existe dans toutes les sociétés , dans tous les peuples , toutes les religions ...

Tu as peur pour ta fille ?
Démerdes toi pour être à la sortie d'école ...
Que toi ou ta femme rentriez à la maison ...
Chercher à lui éviter la vie d'aujourd'hui est la désarmer pour demain.
De toute façon , le jour où elle aura envie d'aller faire un tour avec ses potes , elle ne te demandera pas ton avis et là si elle n'est pas préparée à ce qu'elle rencontrera alors .... va savoir !

Hier on enfermaient les gens dérangeants dans des léproseries , ghettos (comme la palestine aujourd'hui , au faît), prisons , on les envoyait aux amériques , en australie , guyane.
Aujourd'hui si on pouvait , sur la lune , mars. Mais on ne peux pas. Alors les "bonnes gens" s'enferment maintenant dans des résidences fermées gardées , vidéosurveillées.
Hier les vieux mettaient une chaise sur le pas de porte et regardaient l'activité de la rue.
Aujourd'hui , les vieux s'enferment.
Ou va le monde ?

Dans quel camp te situes-tu exactement ?
Tu te prétends ouvert et intelligent ?

Alors pourquoi continues tu de véhiculer des idées dignes de n'importe quel extrémiste nazi , poseur de bombes dans les bus , les trains , preneur d'otages en avion dans des salles de spectacles, de russes en tchétchénie , de ricains au mexique , de nouveau riche chinois , d'exterminateur d'indien d'amérique , de catholique à la St barthélémy , de croisé en train de massacrer du byzantin , de byzantin en train de massacrer de l'infidèle , d'albanais pratiquant la traite des blanches , de jeunes zonards effectuant une tournante dans une cave , de chasseur ...........

Dans quel camp te situes-tu exactement ?

Le souci des libertés individuelles

Loli
ya plin de fotes , pardon ....

PS : Denis ,je ne crois pas plus que toi dans l'astrologie et depuis bien longtemps je sais que tout est valable pour tout le monde (effet Forer).
Mais je crois aussi que tu confonds essence de l'âme et comportement réfléchi .
Comme le faux sourire que tu mets devant ta signature. Ca c'est limite faux-cul.

PS2 : un edit pour le trop plein de fotes et un autre pour un petit lien
Tout de façon , vous vous en foutez !!

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Faux-cul ?

#22

Message par Denis » 08 avr. 2005, 17:52


Salut Loli,

Je ne commenterai que le ti-bout qui m'est adressé.

Tu dis :
je crois (...) que tu confonds essence de l'âme et comportement réfléchi.
Tu crois croche.

Comment pourrais-je confondre une essence et un comportement?

Je conviens que, vu de très très très ... très très loin, on peut tout confondre (par exemple : une galaxie et une indigestion), mais certainement pas vu de près. Je mettrais 99.999% à ça. Toi?

Quant au sourire que je mets devant ma signature, il est presque toujours sincère. Je suis d'un naturel souriant et amical, tout simplement. C'est donc beaucoup plus vrai-cul que faux-cul.

:twisted: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#23

Message par HerbeDeProvence » 08 avr. 2005, 18:19

Très émouvant ton post Loli.. sauf que, tu m'accuses d'être raciste et j'aimerais bien savoir où tu es allé piocher cette idée, si ce n'est dans les posts haineux et mensongers de Florence quand elle parle de moi.
Relis moi honnêtement et tu verras que je dénonce des religions, les mêmes que tu as l'air de dénonçer, mais je ne touche pas aux races.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23516
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#24

Message par Jean-Francois » 08 avr. 2005, 18:32

HerbeDeProvence a écrit :Relis moi honnêtement et tu verras que je dénonce des religions, les mêmes que tu as l'air de dénonçer, mais je ne touche pas aux races.
Pas toutes les religions de la même manière, par contre. une seule trouve grâce à vos yeux, celle qui à la blancheur papale (sur suaire*).

Jean-François

* Désolé, c'est du refoulement de trop-plein médiatique.

Loli
Messages : 33
Inscription : 20 mars 2005, 11:11

Re: Faux-cul ?

#25

Message par Loli » 09 avr. 2005, 04:09

Denis a écrit :Les fameuses balises qui font le joli ...

:twisted: Denis
Je trouve celui-ci beaucoup plus sincère ...
Denis a écrit :Je conviens que, vu de très très très ... très très loin, on peut tout confondre (par exemple : une galaxie et une indigestion), mais certainement pas vu de près. Je mettrais 99.999% à ça. Toi?
Désolé mais dans la confusion de la phrase , je ne vois absolument pas ce que tu notes.
La confusion ou son contraire ??

xxxxxxxxxxx Valse xxxxxxxxxxx
LOL1 : Denis est-il sincère avec lui-même ?
LOL 50% / D ?
LOL2 : Loli ne comprends rien au redico et le trouve limite inutile ?
LOL 100% / D ?
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Hache Des Paix a écrit :Relis moi honnêtement et tu verras que je dénonce des religions, les mêmes que tu as l'air de dénonçer, mais je ne touche pas aux races.
Honnêtement comment en te lisant ne peut-on pas associer une religion et une race ?
Tu mets dans un grand sac tout ce qui te dérange en accusant la religion du peuple.
Mais ceux qui pratiquent le racket à la sortie d'école sont surtout des petits branleurs sans scrupule (yena même qui sont blancs).
Je connais beaucoup de maghrebins , musulman pratiquant ou non.Dans le tas , il y a plus d'humanistes que d'enfoirés. Sauf que dans leur comportement , on retrouve des traces de musulman , tout comme on trouve des traces de catho das mon comportement païen.
C'est la pression socio-culturelle.

Loli / Inconscience née
Edit pour conneries écrites et rattrapées
Tout de façon , vous vous en foutez !!

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit