"Le mythe de l'obésité"

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4135
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: "Le mythe de l'obésité"

#26

Message par Wooden Ali » 14 déc. 2017, 17:40

Salut Loutre,
Une chose m'étonne :
Si on aime manger sucré, il me semble qu'on utilisera une quantité de miel, sucre sirop ... dans la proportion inverse des éléments sucrants qu'ils contiennent.
Quel est l’intérêt de remplacer 10 g de sucre par 23g de sirop d'érable ou 13g de miel ? A pouvoir sucrant égal, le nombre de calories ingérées sera sensiblement le même.
Éclaire nous .
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1868
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: "Le mythe de l'obésité"

#27

Message par switch » 15 déc. 2017, 03:55

La nutrition est un domaine vraiment complexe pour un sceptique. Il y a tellement d'informations et la plupart sont rarement vérifiée. Est-ce qu'il existe des ouvrages de référence vraiment scientifique sur la question ?
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4284
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: "Le mythe de l'obésité"

#28

Message par LoutredeMer » 15 déc. 2017, 07:30

Wooden Ali a écrit :
14 déc. 2017, 17:40
Si on aime manger sucré, il me semble qu'on utilisera une quantité de miel, sucre sirop ... dans la proportion inverse des éléments sucrants qu'ils contiennent.
Quel est l’intérêt de remplacer 10 g de sucre par 23g de sirop d'érable ou 13g de miel ? A pouvoir sucrant égal, le nombre de calories ingérées sera sensiblement le même.
C'est mathématiquement irréfutable :a2: . J'avais en effet noté par exemple que le sirop d'érable comporte un tiers d'eau.

Mais nous sommes aussi dans le domaine du goût qui lui est subjectif, non quantifiable et assez irrationnel. Ces sucres, en plus de sucrer, ont tous un gout différent. L'association avec du café par exemple, donnera un gout particulier et différent selon le sucre, plus ou moins apprécié selon la personne. Et il se peut qu'une quantité proportionnelle inférieure de sucre satisfasse car en regard, le gout satisfait pleinement. L'interet de ce genre de tableau comparatif des calories et des glucides c'est qu'il soit présenté à chacun, qui l'adaptera à sa personnalité.

Enfin c'est comme ça que je fonctionne et peut-etre pas mon voisin. Par exemple, à pouvoir sucrant égal, je ne mets pas la meme quantité de sucre dans le café selon qu'il soit blanc ou brun (2 morceaux blancs contre un et 1/2 de brun). Certains miels sont acides, pas d'autres, là aussi je ne mettrai pas la meme quantité. Et comme j'aime beaucoup le sirop d'érable, je pense qu'une petite quantité me suffira. A moins que l'association sirop d'érable+café ne soit carrément imbuvable, on verra...

Et d'ailleurs, je revendique la non-rationalité dans la manière dont s'alimente une femme pour garder la ligne*. Qui pourra dire le contraire? ;)

* dans la mesure où sa méthode ne présente pas de dangers.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4554
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: "Le mythe de l'obésité"

#29

Message par MaisBienSur » 15 déc. 2017, 08:01

La stévia ne me va pas, mais l’aspartame depuis plus d'un an, je m'y suis parfaitement habitué (dans le café), et aujourd'hui, si je suis invité à boire un café et qu'il n'y a que du sucre, j'ai moins de plaisir à le boire !
Je n'ai pas encore réussi le café sans aucun sucre ! :grimace:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Florence
Messages : 9189
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: "Le mythe de l'obésité"

#30

Message par Florence » 15 déc. 2017, 08:25

MaisBienSur a écrit :
15 déc. 2017, 08:01
La stévia ne me va pas, mais l’aspartame depuis plus d'un an, je m'y suis parfaitement habitué (dans le café), et aujourd'hui, si je suis invité à boire un café et qu'il n'y a que du sucre, j'ai moins de plaisir à le boire !
Je n'ai pas encore réussi le café sans aucun sucre ! :grimace:
Tous les édulcorants ont un arrière-goût insupportables pour moi, dans le café ou autre.
Le café sans sucre ni crème n'est buvable que lorsqu'il est torréfié à l'italienne et tiré sur une machine bien réglée, ce qui donne un café "moelleux" avec de la profondeur (le "what else" est sans goût ni caractère, juste bon à maintenir le taux de caféine des employés de bureau). La torréfaction à la française, bien trop "brûlée", donne un café absolument infect, amer et flotteux (ne parlons pas du café anglo-saxon :eenervee: ).
Faute de pouvoir prendre mon double expresso dans mes trattoria favorites de Genève, je me suis remise au thé (vert japonais et chinois, oolong, ...).
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4284
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: "Le mythe de l'obésité"

#31

Message par LoutredeMer » 15 déc. 2017, 08:56

J'ai utilisé l'aspartame pendant un an, ce qui me convenait. Mais j'ai arreté quand les media ont commencé à évoquer le possible effet cancérigène.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4234
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: "Le mythe de l'obésité"

#32

Message par unptitgab » 15 déc. 2017, 10:27

Florence a écrit :
15 déc. 2017, 08:25
La torréfaction à la française, bien trop "brûlée", donne un café absolument infect, amer et flotteux (ne parlons pas du café anglo-saxon :eenervee: ).
Petite correction, la torréfaction dite à la française est au contraire peu brulée pour pouvoir tirer le 3/4 de tasse, mais quasi aucun cafetier ne mout son grain suffisamment fin pour que l'extraction dure environ 40 secondes et ne règle correctement le pressostat pour avoir une eau aux alentour de 97/98 degrés C. Cela donne un café tirant plus vers l'acidité, que la torréfaction italienne très grillée faite pour l'expresso, moins acide plus vers le caramel, de temps à autres dans certains cafés italiens renforcé par l'adjonction de sucre par le barista dans la mouture.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

thewild
Messages : 1135
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: "Le mythe de l'obésité"

#33

Message par thewild » 15 déc. 2017, 10:47

Intéressant. Je suis un boétien en la matière, mais la premier résultat de recherche sur Google (pur-cafe.com), dit :

Les types de torréfaction du café :
Moyennement poussée : Robe de moine ou Light French (la plus habituelle pour torréfier les mélanges en France)
Poussée : Brune ou French (ou torréfaction à l'italienne donnant un café très corsé, idéal pour préparer de puissants ristrettos)

Surprenant que la torréfaction à l'italienne s'appelle French ! Ca doit venir d'un temps ou en France on torréfiait plus fortement qu'en Italie, non ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2971
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: "Le mythe de l'obésité"

#34

Message par Cogite Stibon » 20 déc. 2017, 11:55

switch a écrit :
15 déc. 2017, 03:55
La nutrition est un domaine vraiment complexe pour un sceptique. Il y a tellement d'informations et la plupart sont rarement vérifiée.
Je dirais plutôt : La nutrition est un domaine vraiment complexe, pour n'importe qui. Il y a tellement d'informations et la plupart sont rarement vérifiée. Il est donc d'autant plus important d'avoir une démarche sceptique dans ce domaine.

Et sinon, le café sucré, c'est vraiment pas bon (pour rester poli).
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5649
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: "Le mythe de l'obésité"

#35

Message par richard » 20 déc. 2017, 12:04

Sur ce plan-là entièrement d’accord avec toi Cogite. Je me suis habitué au café sans sucre en commençant par le boire avec le sucre dehors (on met le sucre dans la bouche et on boit le café), ce qui enlève l’amertume sans dénaturer le goût du café. Aujourd’hui je ne pourrai pas boire un café sucré.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4284
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: "Le mythe de l'obésité"

#36

Message par LoutredeMer » 20 déc. 2017, 12:06

Cogite Stibon a écrit :
20 déc. 2017, 11:55
Et sinon, le café sucré, c'est vraiment pas bon (pour rester poli).
:lol:


Trop amer pour moi..

Florence
Messages : 9189
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: "Le mythe de l'obésité"

#37

Message par Florence » 20 déc. 2017, 13:15

Cogite Stibon a écrit :
20 déc. 2017, 11:55
Et sinon, le café sucré, c'est vraiment pas bon (pour rester poli).
Tu n'as jamais goûté un vrai bon café grec, turc ou parfumé à la cardamome, donc :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4284
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: "Le mythe de l'obésité"

#38

Message par LoutredeMer » 20 déc. 2017, 13:44

Mmm... ni le café con leche mexicain ou le café frappé grec..

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4234
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: "Le mythe de l'obésité"

#39

Message par unptitgab » 20 déc. 2017, 17:52

Florence a écrit :
20 déc. 2017, 13:15
Tu n'as jamais goûté un vrai bon café grec, turc ou parfumé à la cardamome, donc :mrgreen:
J'ai été cuistot pendant un an et demi dans un resto libanais, avec une jolie myriade des cultures de ce pays, un maronite, un druze, un orthodoxe et un chiite dont les deux derniers athées et aucun ne sucre le café, par contre je confirme un soupçon, c'est puissant, de cardamome donne vraiment un petit quelque chose de très agréable.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2971
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: "Le mythe de l'obésité"

#40

Message par Cogite Stibon » 21 déc. 2017, 03:34

Bon, il faut que j'essaye, alors.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Florence
Messages : 9189
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: "Le mythe de l'obésité"

#41

Message par Florence » 21 déc. 2017, 03:52

unptitgab a écrit :
20 déc. 2017, 17:52
J'ai été cuistot pendant un an et demi dans un resto libanais, avec une jolie myriade des cultures de ce pays, un maronite, un druze, un orthodoxe et un chiite dont les deux derniers athées et aucun ne sucre le café, par contre je confirme un soupçon, c'est puissant, de cardamome donne vraiment un petit quelque chose de très agréable.
J'ai goûté le café sur place en Grèce et Turquie, et dans divers restaus libanais en Suisse et à Londres, toujours sucré sans que je le demande ... j'imagine que personne n'était athée là où j'ai été, c'est peut-être ce qui fait la différence ? :lol:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch en français
Quackwatch en français
Messages : 6702
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: "Le mythe de l'obésité"

#42

Message par Kraepelin » 21 déc. 2017, 10:08

MaisBienSur a écrit :
15 déc. 2017, 08:01
La stévia ne me va pas, mais l’aspartame depuis plus d'un an, je m'y suis parfaitement habitué (dans le café), et aujourd'hui, si je suis invité à boire un café et qu'il n'y a que du sucre, j'ai moins de plaisir à le boire !
Je n'ai pas encore réussi le café sans aucun sucre ! :grimace:
Ma nutritionniste est une anti aspartame. Elle m'a donné à lire deux articles sur le sujet. De ce qu'elle dit, je comprend que même s'ils sont illusoirement faible en calories, les édulcorants jouent un rôle catastrophique sur le métabolisme et favorisent la prise de poids autant que leur équivalent en sucre.

De toute façon, ça a un goût de chiotte ...
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18872
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Mon Maxwell House

#43

Message par Denis » 21 déc. 2017, 10:15


Côté café, il n'est pas encore né celui qui me fera renoncer à mon Maxwell House instantané, avec sucre et lait.

Image

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5649
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: "Le mythe de l'obésité"

#44

Message par richard » 21 déc. 2017, 10:30

Sacrilège!

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4284
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: "Le mythe de l'obésité"

#45

Message par LoutredeMer » 21 déc. 2017, 10:35

:argh:

Horreur! Malheur! :prestre:

:a2:

Florence
Messages : 9189
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Mon Maxwell House

#46

Message par Florence » 21 déc. 2017, 11:40

Denis a écrit :
21 déc. 2017, 10:15

Côté café, il n'est pas encore né celui qui me fera renoncer à mon Maxwell House instantané, avec sucre et lait.

:) Denis
:pendu: Infectitude et Horrificature !!!! Blasphémation !!!! :satan:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2971
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: "Le mythe de l'obésité"

#47

Message par Cogite Stibon » 21 déc. 2017, 11:41

Pouah :grimace:
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20918
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: "Le mythe de l'obésité"

#48

Message par Jean-Francois » 21 déc. 2017, 11:46

Il y a peut-être des interactions intéressantes entre Maxwell House et nicotine? Denis n'est pas très healthilly correct :D

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Florence
Messages : 9189
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: "Le mythe de l'obésité"

#49

Message par Florence » 21 déc. 2017, 11:48

Si tu rajoutes la poutine, je n'ose pas imaginer les effets indésirables pharmacologiques !
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5132
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: "Le mythe de l'obésité"

#50

Message par eatsalad » 21 déc. 2017, 11:50

Jean-Francois a écrit :
21 déc. 2017, 11:46
Il y a peut-être des interactions intéressantes entre Maxwell House et nicotine? Denis n'est pas très healthilly correct :D
Ha oui, tiens je vais essayer de le fumer pour voir ! :twisted:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit