La "synthèse des synthèses" Francis GATTI

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

La "synthèse des synthèses" Francis GATTI

#1

Message par Gatti » 01 mai 2006, 11:35

La "synthèse des synthèses" ce qu'il faut savoir avant toute discussion serieuse

Entrée en matière

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important que vous fassiez connaissance avec l'environnement familial de mon enfance et dont j'ai la prétention de dire qu'il constitua un terreau propice à mon équilibre psychique sain. Quand on veut juger de la qualité d'une pousse, on regarde la constitution de l'arbre. Si l'arbre est sain, la pousse a de grande chance d'être de bonne facture elle aussi. L'arbre généalogique de ma famille est très sain comme vous pourrez le vérifier dans cette page. Pas la moindre trace de débilité mentale dans la famille Gatti. Dans ces conditions, je m'explique assez mal pourquoi des intellectuels responsables ne connaissant pas phénomènes paranormaux se permettent de m'insulter en déclarant à la cantonade que je ne dois pas être mentalement très équilibré


Vous saurez tout sur le Gatti , (le laid, le gros le maigre etc...)

http://perso.wanadoo.fr/chum/M157.htm


Si la flo et son fiancé spirituel (JF)me donnent leurs identités veritables, je les citerai dans la page de remerciement au debut du bouquin.Sans eux, rien n'eut été possible.Ils m'ont tellement stimulé pendant des années que l'oeuvre sera grandiose

Avatar de l’utilisateur
Mikaël
Messages : 1339
Inscription : 03 sept. 2003, 04:20

#2

Message par Mikaël » 02 mai 2006, 09:26

Salut Francis,

C'est marrant, je constate que ton père est originaire tout comme moi de Lorraine, et même de Meurthe-et-Moselle. Bien que né en Moselle, j'habite aujourd'hui le plus clair de mon temps en Meurthe-et-Moselle, entre le village de mes parents et Nancy où j'effectue mes études. Et depuis que je connais ma fiancée qui est originaire de Longwy, j'apprend aussi à connaître tout se coix aus frontières de la Lorraine, du Luxembourg et de la Belgique. Notamment Villerupt (ma future belle-soeur y habite) que je connais bien pour y avoir tourné en voiture plusieurs heures une fois en pleine nuit, à la recherche de l'appartement de ma future belle-soeur chez qui je devais dormir (en tout bien tout honneur je précise ;)).

Miky
La zététique appliquée à elle-même : http://metazet.over-blog.com/
"Pour douter, ne faut-il pas des raisons qui fondent le doute ?" (Ludwig Wittgenstein, De la certitude, § 122)
"Esprit : Chacun sait ce que c'est qu'un esprit ; c'est ce qui n'est point matière. Toutes les fois que vous ne saurez pas comment une cause agit, vous n'aurez qu'à dire que cette cause est un esprit, et vous serez très pleinement éclairci." (Le baron d'Holbach, Théologie portative ou Dictionnaire abrégé de la religion chrétienne)

Florence
Messages : 10138
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La "synthèse des synthèses" Francis GATTI

#3

Message par Florence » 02 mai 2006, 09:31

Gatti a écrit :La "synthèse des synthèses" ce qu'il faut savoir avant toute discussion serieuse

Entrée en matière

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important que vous fassiez connaissance avec l'environnement familial de mon enfance et dont j'ai la prétention de dire qu'il constitua un terreau propice à mon équilibre psychique sain. Quand on veut juger de la qualité d'une pousse, on regarde la constitution de l'arbre. Si l'arbre est sain, la pousse a de grande chance d'être de bonne facture elle aussi. L'arbre généalogique de ma famille est très sain comme vous pourrez le vérifier dans cette page. Pas la moindre trace de débilité mentale dans la famille Gatti. Dans ces conditions, je m'explique assez mal pourquoi des intellectuels responsables ne connaissant pas phénomènes paranormaux se permettent de m'insulter en déclarant à la cantonade que je ne dois pas être mentalement très équilibré

Aussi incompétent en horticulture qu'en physique, à ce que je vois ... :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

Re: La "synthèse des synthèses" Francis GATTI

#4

Message par Gatti » 02 mai 2006, 10:28

Florence a écrit :
Gatti a écrit :La "synthèse des synthèses" ce qu'il faut savoir avant toute discussion serieuse

Entrée en matière

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important que vous fassiez connaissance avec l'environnement familial de mon enfance et dont j'ai la prétention de dire qu'il constitua un terreau propice à mon équilibre psychique sain. Quand on veut juger de la qualité d'une pousse, on regarde la constitution de l'arbre. Si l'arbre est sain, la pousse a de grande chance d'être de bonne facture elle aussi. L'arbre généalogique de ma famille est très sain comme vous pourrez le vérifier dans cette page. Pas la moindre trace de débilité mentale dans la famille Gatti. Dans ces conditions, je m'explique assez mal pourquoi des intellectuels responsables ne connaissant pas phénomènes paranormaux se permettent de m'insulter en déclarant à la cantonade que je ne dois pas être mentalement très équilibré

Aussi incompétent en horticulture qu'en physique, à ce que je vois ... :mrgreen:
Flo la mecanique antiparanormal à encore frappé.C'est son boulot la negation a tout va dans tous les sens.Elle prend son pied comme çà ! que voulez vous? elle n'est pas trop derangeante alors qu'elle s'en done a coeur joie.
En attendant je precise que:

La famille Gatti , qui est surtout un bienfait pour sa patrie d'adoption et un modèle d'intégration parfaitement réussie n'a à recevoir de leçon de civisme de personne Ni mes grand-parents, ni mes parents, ni mes cousins n'ont montré le moindre signe de dérèglement mental (héréditaire ou pas) bien au contraire. Mes états de service ainsi les états de service de mon grand-père Antoine, de mon père Joseph (militaires et civils) ainsi que ceux de mon parrain Victor ainsi que de ma fille Laurence en sont le garant. Je parle ici surtout des responsables au niveau local (élus locaux , éducation nationale, médecins ; intellectuels ayant un pouvoir de décision, médias locaux etc..) ainsi que les personnalités des instances officielles de la recherche scientifique .La majorité des intellectuels bien intentionnés se permettent de me calomnier dans mon dos, autant en public qu'en privé sans jamais avoir eu le courage de me dire en face ce qu'il pensent. Ils me fuient comme la peste pour ne pas être confrontés en public avec moi afin ne pas avoir à avouer devant témoins leur magistrale incompétence dans le vaste domaine couvert par mes recherches .

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#5

Message par Pat » 02 mai 2006, 10:36

Que viennent faire ici ces considérations familliales?

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4572
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#6

Message par Invité » 02 mai 2006, 10:40

Pat a écrit :Que viennent faire ici ces considérations familliales?
Moi je trouve ça très intéressant. Gatti est sur ce forum depuis au moins 6 ans, et on connait a peu près tout de lui... sauf sa famille.

I. :?
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23817
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#7

Message par Jean-Francois » 02 mai 2006, 10:56

Pat a écrit :Que viennent faire ici ces considérations familliales?
Gatti défend l'idée qu'il ne souffre pas de problèmes psychologiques. Cela dans le but de "valider" (irrationnellement) ses hypothèses sur le "vrai paranormal" (sourcellerie, poltergeist, etc.). La logique semble être "si je ne suis pas malade, je dois avoir raison".

A mon avis, c'est principalement une manière de contourner le problème de son incompétence sur les sujets scientifiques qui - prétend-il - valident ses hypothèses. De manière générale, plutôt que de remettre en question son attitude, et d'apprendre vraiment des critiques qui lui sont faites (souvent par des personnes compétentes), Gatti cherche souvent des moyens pour nier sa responsabilité dans le fait qu'il n'est pas pris au sérieux, qu'il est régulièrement expulsé de forums/listes de discussion (punitions pour comportement/entêtement "antisocial"), etc.

D'un autre côté, cela lui permet d'attirer l'attention, même si c'est pour des raisons annexes, n'ayant rien à voir avec ses lubies de "chercheur de l'impossible".

Il pourrait y avoir d'autres causes potentielles, mais cela ne serait pas du ressort de ce forum.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4572
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#8

Message par Invité » 02 mai 2006, 11:05

Jean-Francois a écrit :Gatti défend l'idée qu'il ne souffre pas de problèmes psychologiques. Cela dans le but de "valider" (irrationnellement) ses hypothèses sur le "vrai paranormal" (sourcellerie, poltergeist, etc.). La logique semble être "si je ne suis pas malade, je dois avoir raison".

Jean-François
Salut.

Si tous et chacun faisaient l'effort de ne pas mettre en cause l'équilibre mental de leurs interlocuteurs dans les discussions; ce serait pour le mieux.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Florence
Messages : 10138
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La "synthèse des synthèses" Francis GATTI

#9

Message par Florence » 02 mai 2006, 11:06

Gatti a écrit : Ni mes grand-parents, ni mes parents, ni mes cousins n'ont montré le moindre signe de dérèglement mental (héréditaire ou pas) bien au contraire. .
Il y a un début à tout et des moutons noirs dans presque chaque famille ... :roll:



La majorité des intellectuels bien intentionnés se permettent de me calomnier dans mon dos, autant en public qu'en privé sans jamais avoir eu le courage de me dire en face ce qu'il pensent. Ils me fuient comme la peste pour ne pas être confrontés en public avec moi afin ne pas avoir à avouer devant témoins leur magistrale incompétence dans le vaste domaine couvert par mes recherches

Ce ne serait pas plutôt parce que a) ils ont mieux à faire que perdre leur temps avec les sottises émises par un illuminé et b) leur éducation leur interdit de frapper un homme à terre ? :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Florence
Messages : 10138
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#10

Message par Florence » 02 mai 2006, 11:14

Invité a écrit : Si tous et chacun faisaient l'effort de ne pas mettre en cause l'équilibre mental de leurs interlocuteurs dans les discussions; ce serait pour le mieux.

Et pourquoi ne pas l'évoquer, lorsque la teneur du discours et l'attitude d'un interlocuteur indiquent clairement un déséquilibre ? :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4572
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#11

Message par Invité » 02 mai 2006, 11:31

Florence a écrit :Et pourquoi ne pas l'évoquer, lorsque la teneur du discours et l'attitude d'un interlocuteur indiquent clairement un déséquilibre ? :roll:
Parce quiconque lit vos messages (*) voit bien que ces "évocations" relèvent plus du règlement de compte que de "l'aide psychologique" ou d'un "reality check".

I.

(*) vous n'êtes pas la seule
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#12

Message par Gatti » 02 mai 2006, 11:32

Florence a écrit :
Invité a écrit : Si tous et chacun faisaient l'effort de ne pas mettre en cause l'équilibre mental de leurs interlocuteurs dans les discussions; ce serait pour le mieux.

Et pourquoi ne pas l'évoquer, lorsque la teneur du discours et l'attitude d'un interlocuteur indiquent clairement un déséquilibre ? :roll:
Je suis d'accord mais alors on avance des arguments solides.je pense que vous devriez avoir honte de vous comporter ici en inquisitrice et vous imaginer que vous pouvez insulter les intervenant sous le seul pretexte que vous ignorez totalement mes dossiers.
AUTANT POUR JF qui ne vaut pas Mieux


La moindre des politesses serait d'attendre que je vous donne des verges pour me fouetter ; c'est a dire le condensé du bouquin que je ne manquerai pas de publier ici.

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#13

Message par Pat » 02 mai 2006, 11:39

Pat a écrit:
Que viennent faire ici ces considérations familliales?
Moi je trouve ça très intéressant. Gatti est sur ce forum depuis au moins 6 ans, et on connait a peu près tout de lui... sauf sa famille.
Je ne suis pas contre l'idée de parler de sa famille ou de parler de la pluie et du beau temps sur un forum mais je m'interroge sur l'intérêt d'évoquer sa famille quand il s'agit de savoir si ce que l'on raconte à propos d'une théorie, d'une hypothèse ou d'un fait est erroné ou pas. Il peut être très intéressant de se renseigner sur la vie de Newton pour comprendre par exemple comment se sont forgées ses idées successives sur la gravitation mais ce n'est pas cela qui nous aidera à savoir ce qui est exact ou faux dans les différentes théories qu'il a formulé.

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#14

Message par LiL'ShaO » 02 mai 2006, 11:48

Quand Gatti vous parle de la santé mentale de sa famille vous demandez a parler théorie, quand il vous parle théorie vous remettez en cause sa santé mentale.
Faut vous décider les zézés, vous etes les chefs pour déceler les incohérences chez les autres pourtant, qu'est ce qui se passe, vous manquez de dexterité pour vous rendre compte quand le probleme vient de vous?

Ne traitez pas Gatti de fou et il n'aura pas besoin de vous prouver comme il peut qu'il ne l'est pas... :roll:

PS : Invité tu es fair play, bien joué, c'est la classe d'etre un zézo. 8)

Au fait Florence, j'ai pas oublié la compilation de tes dernieres interventions dans un seul post, que tout le monde se rende compte de ta sublime utilité ici, en toute objectivité. ;)
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4572
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#15

Message par Invité » 02 mai 2006, 11:49

Pat a écrit :
Pat a écrit:
Que viennent faire ici ces considérations familliales?
Moi je trouve ça très intéressant. Gatti est sur ce forum depuis au moins 6 ans, et on connait a peu près tout de lui... sauf sa famille.
Je ne suis pas contre l'idée de parler de sa famille ou de parler de la pluie et du beau temps sur un forum mais je m'interroge sur l'intérêt d'évoquer sa famille quand il s'agit de savoir si ce que l'on raconte à propos d'une théorie, d'une hypothèse ou d'un fait est erroné ou pas. Il peut être très intéressant de se renseigner sur la vie de Newton pour comprendre par exemple comment se sont forgées ses idées successives sur la gravitation mais ce n'est pas cela qui nous aidera à savoir ce qui est exact ou faux dans les différentes théories qu'il a formulé.
Salut.

Justement on est sur un forum assez généraliste et flexible dont le but n'est pas de faire des exposés rigoureux.

Alors ces "dérapages controlés" je les apprécies; que le sujet soit la famille de Gatti ou la chatte de Denis. ;)

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#16

Message par Gatti » 02 mai 2006, 11:54

JEAN-FRANCOIS : F Gatti défend l'idée qu'il ne souffre pas de problèmes psychologiques. Cela dans le but de "valider" (irrationnellement) ses hypothèses sur le "vrai paranormal" (sourcellerie, poltergeist, etc.). La logique semble être "si je ne suis pas malade, je dois avoir raison".


GATTI: pas du tout, je ne cherche pas a valider mes recherches en arguant que je suis sain de corps et d'esprit. Je tenais juste en préambule avant d e mettre noir sur blanc la version définitive d'une synthèse générale concluant des années de travail sur le paranormal faire cette mise au point (concernant ma condition de fils d'ouvrier ayant la tête sur le sepaules) Les connards comme JF et FLO (et d'autres psychologues ayant pignon sur rue pour psychanalyser outrageusement le peuple) qui se permettent de me calomnier gravement n'ont pas la moindre notion d ephysique fondamentale alors qu'en définitive c'est surtout de cela qu'il est question .
On est tous le fou de quelqu'un La "psychologisation" d'un contradicteur est la voie royale vers la tyrannie. Tous les régimes totalitaires ont instrumentalisé la psychologie (et la sociologie aussi au XXème siècle ). Cette tendance à la psychologisation des contradicteurs est très répandue aujourd'hui. L'institution scientifique n'échappe pas à cette dérive, que Michel Foucault avait bien identifié:
" ... une sagesse qui croit instaurer avec la folie un pur rapport de jugement et de définition ‹ "celui-là est un fou" ‹ a d'emblée posé un rapport de possession et d'obscure appartenance: "celui-là est mon fou", dans la mesure où je suis assez raisonnable pour reconnaître sa folie, et où cette reconnaissance est la marque, le signe, comme l'emblème de ma raison. " ("Histoire de la folie", Gallimard, 1972, p. 365). "

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#17

Message par Pat » 02 mai 2006, 12:04

On est tous le fou de quelqu'un La "psychologisation" d'un contradicteur est la voie royale vers la tyrannie. Tous les régimes totalitaires ont instrumentalisé la psychologie (et la sociologie aussi au XXème siècle ). Cette tendance à la psychologisation des contradicteurs est très répandue aujourd'hui. L'institution scientifique n'échappe pas à cette dérive, que Michel Foucault avait bien identifié:
" ... une sagesse qui croit instaurer avec la folie un pur rapport de jugement et de définition ‹ "celui-là est un fou" ‹ a d'emblée posé un rapport de possession et d'obscure appartenance: "celui-là est mon fou", dans la mesure où je suis assez raisonnable pour reconnaître sa folie, et où cette reconnaissance est la marque, le signe, comme l'emblème de ma raison. " ("Histoire de la folie", Gallimard, 1972, p. 365). "
Les connards comme JF et FLO (et d'autres psychologues ayant pignon sur rue pour psychanalyser outrageusement le peuple) qui se permettent de me calomnier...

Certains trouvent leur fous, d'autres leurs cons. Apparemment vous avez trouvé assez aisément vos "connards"...
La "connardisation" serait-elle aussi une forme de psychologisation?

Florence
Messages : 10138
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#18

Message par Florence » 02 mai 2006, 12:09

Invité a écrit :
Florence a écrit :Et pourquoi ne pas l'évoquer, lorsque la teneur du discours et l'attitude d'un interlocuteur indiquent clairement un déséquilibre ? :roll:
Parce quiconque lit vos messages (*) voit bien que ces "évocations" relèvent plus du règlement de compte que de "l'aide psychologique" ou d'un "reality check".

I.

(*) vous n'êtes pas la seule

Ah oui, évidement, souligner que le fonds et la forme des interventions d'une personne sont très évocateurs d'un fonctionnement un chouïa (et plus si affinités) "désordonné" relève du règlement de comptes ...

De même, le sceptique confronté pour la Nième fois à un discours délirant par une personne adverse à toute contradiction, correction, rectification ou suggestion devrait faire de "l'aide psychologique".

Vous ne confondez pas un forum de discussion avec une séance de coaching, par hasard ? :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Florence
Messages : 10138
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#19

Message par Florence » 02 mai 2006, 12:13

Pat a écrit :
Les connards comme JF et FLO (et d'autres psychologues ayant pignon sur rue pour psychanalyser outrageusement le peuple) qui se permettent de me calomnier...

Certains trouvent leur fous, d'autres leurs cons. Apparemment vous avez trouvé assez aisément vos "connards"...
La "connardisation" serait-elle aussi une forme de psychologisation?

Bien évidemment, relever que tels propos n'indiquent pas une santé psychologique à toute épreuve relèverait du plus vil règlement de compte de la part de sceptiques frustré(e)s ... :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#20

Message par Orphée » 02 mai 2006, 12:44

Invité a écrit : ...
Merci ... mais ça ne date pas d'hier et ne finira pas demain ...
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4572
Inscription : 16 janv. 2004, 11:47

#21

Message par Invité » 02 mai 2006, 12:53

Florence a écrit :Vous ne confondez pas un forum de discussion avec une séance de coaching, par hasard ? :roll:
Non, mais j'observe et je lis et pas seulement ici. Je constate par exemple que sur le forum de Randi c'est beaucoup plus agréable de vous lire. Vous n'y postez pas de ces messages méprisants et attaques personnelles à répétitions.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Mikaël
Messages : 1339
Inscription : 03 sept. 2003, 04:20

#22

Message par Mikaël » 02 mai 2006, 13:55

J'ai cherché, sur le vieux (le tout vieux) forum (quand il existait encore) les premiers messages de Gatti, histoire de voir à quel moment précis cela a dégénéré. Il me semble qu'au début, les sceptiques étaient cordiaux avec lui, jusqu'à ce qu'il se sente personnellement agressé par la mise en doute de ses idées. Il a alors commencé à prendre un ton de plus en plus agressif et condescendant. En réaction, le ton des sceptiques c'est fait plus railleur et psychologisant. Toute cette histoire n'est bien évidemment pas complétement rationnelle mais c'est psychologiquement compréhensible. Cela dit, je suis d'accord qu'il n'est peut-être pas bien utile de jeter de l'huile sur le feu... La hargne appelle la hargne, et pis l'Gatti, on l'changera plus ! :)
La zététique appliquée à elle-même : http://metazet.over-blog.com/
"Pour douter, ne faut-il pas des raisons qui fondent le doute ?" (Ludwig Wittgenstein, De la certitude, § 122)
"Esprit : Chacun sait ce que c'est qu'un esprit ; c'est ce qui n'est point matière. Toutes les fois que vous ne saurez pas comment une cause agit, vous n'aurez qu'à dire que cette cause est un esprit, et vous serez très pleinement éclairci." (Le baron d'Holbach, Théologie portative ou Dictionnaire abrégé de la religion chrétienne)

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#23

Message par Gatti » 02 mai 2006, 14:06

PAT: Certains trouvent leur fous, d'autres leurs cons. Apparemment vous avez trouvé assez aisément vos "connards"... La "connardisation" serait-elle aussi une forme de psychologisation?

GATTI: Il y a une énorme différence car mes connards n'ont pas l'ombre d'un argument scientifique a me servir mais seulement un degueulis continuel d'insanités .Ceci contrairement au "fou" que je serais sensé être et qui es tle seul ici a faire un travail de compilation depuis des années pendant que les connards se rengorgent des insultes qu'ils professent. Regardez dans cette file celles d'a côté qui commence a chaque foi a faire barrage par des négations Comment pourraient-ils ou elle avancer des arguments puisque le sujet traité n'est pas du tout dans leurs compétences . Il y a une grande différence entre ceux qui font des recherches et ceux qui ne font que des esclaffements a longueur de temps. Mon travail m'a apporté des resultats que je vais enfin pouvoir mettre a disposition des connards pour qu'ils puissent comprendre l'etendu d e leur meprise d e vouloir a tout pris faire passer pour fous les gens consciencieux qui travaillent.
Pour repondre a la connasse de FLO, sur la pousse qui serait déficiente dans un arbre en bonne santé , comment explique t-elle que qu' etant supposé fou , je fasse une pousse (ma fille Laurence) qui ai réussi une maîtrise d e droit et exerce un métier qui demande de grandes responsabilités.D'aillleurs tant qu'elle y est la vraie folle de FLO pourrait-elle mettre sa belle gueule en ligne qu'on compare avec le visage de mon epouse Anne-Marie.puisqu'un fou ne peut épouser qu'une folle si on se réfère a son raisonnement de conne qui mène tout droit aux chambres a gaz

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#24

Message par Pat » 02 mai 2006, 14:14

D'aillleurs tant qu'elle y est la vraie folle de FLO pourrait-elle mettre sa belle gueule en ligne qu'on compare avec le visage de mon epouse Anne-Marie.puisqu'un fou ne peut épouser qu'une folle si on se réfère a son raisonnement de conne qui mène tout droit aux chambres a gaz
Aïe aïe ça commence à déraper sérieusement. Et si on changeait de sujet, la pluie et le beau temps par exemple, histoire de retrouver un minimum de sérénité...

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#25

Message par Gatti » 02 mai 2006, 14:23

MICKY: Il me semble qu'au début, les sceptiques étaient cordiaux avec lui, jusqu'à ce qu'il se sente personnellement agressé par la mise en doute de ses idées. Il a alors commencé à prendre un ton de plus en plus agressif


GATTI: Tu serais bien en peine de prouver tes allégations ,dommage que tu n'etait pas là au tout debut car les insultes ont demarré suite a une Psychologisation du debat faite par un espece de psy du dimanche qui lui aussi a fait le coup du Gatti malade mental ; ceci bien emballé dans des termes qui m'échappaient a l'epoque. Depuis je me suis mis a la psychologie e tj'ai appris pas Mal de choses utiles pour me defendre.D'ailleurs il en sera beaucoup question dans la "synthèse des synthèses"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit