Lucidité religieuse

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24213
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Lucidité religieuse

#1

Message par Jean-Francois » 02 sept. 2006, 10:09

Dans la série, la religion aide à déterminer le bien du mal: l'Eglise catholique pense excommunier des médecins qui ont pratiqué un avortement sur une fillette de 11 ans violée par son beau-père*. Les médecins et infirmières sont qualifiés de "evildoers" ("malfaiteurs/malfaisants") par le Cardinal président du Conseil pontifical pour la famille du Vatican (ça ne s'invente pas un truc pareil; très utile dans une théocratie de moins de mille habitants ayant, normalement, fait voeu de chasteté :lol: ).

Comme quoi, une fillette mise en danger par une grossesse indésirée et qui risque de voir son enfance devenir un enfer** par une maternité imposée, est quelque chose de bien. Du moins, de nettement plus souhaitable qu'un avortement.

Jean-François

*"Church condemns abortion performed on raped girl, 11

Sibylla Brodzinsky in Bogotá
Thursday August 31, 2006
The Guardian

A Vatican official has said the Catholic church will excommunicate a medical team who performed Colombia's first legal abortion on an 11-year-old girl, who was eight weeks pregnant after being raped by her stepfather.

Cardinal Alfonso Lopez Trujillo, the president of the Vatican's Pontifical Council for the Family, said in addition to the doctors and nurses, the measure could apply to "relatives, politicians and lawmakers" whom he called "protagonists in this abominable crime".

The girl, whose identity has not been released, had "fallen in the hands of evildoers", the cardinal said in an interview with local television on Tuesday.
In May Colombia's constitutional court partially lifted the ban on abortion in this deeply Catholic country, allowing pregnancies to be terminated in cases of severe deformity of the foetus, when the pregnancy is the result of rape or incest, or when the mother's life is in danger.

The first test of the ruling came when the girl sought to terminate her pregnancy, which followed her being raped by her stepfather. The man admitted to the abuse, which began when the child was seven.

When the case became public, doctors were wary of performing the abortion as the text of the court's ruling has yet to be published and they feared prosecution. But the high court issued a new ruling, compelling doctors to abide by its decision if the woman's case fell within the criteria.

Once the ruling was handed down, the girl's pregnancy was terminated at a public hospital in Bogotá.

Carlos Lemus, the director of Simon Bolivar hospital where the abortion was performed, said he respected the church's decision but did not share its view.

"We acted within the constitutional framework," Dr Lemus said. "We were faced with the petition of a girl who wanted to go back to playing with her toys."

He said Cardinal Trujillo "calls the doctors and nurses 'evildoers'. I think the person who raped her is the evildoer".

A senator, Gina Parody, said: "The Vatican has the right to excommunicate whomever they choose. But I would hope that they also excommunicate priests when they rape boys or girls."

The president of Colombia's ecclesiastic tribunal, Monsignor Libardo Ramírez, said according to canonical law excommunication was applied to anyone who participated in the "murder of a child in the womb".

But he added that it would be up to Cardinal Rubiano Sáenz, as the leading figure of the Roman Catholic church in Colombia, to decide whether to formally apply the sanctions and to whom.

Public health authorities have estimated that more than 300,000 clandestine abortions are carried out each year in the country.

Illegal abortion is punishable by up to three years in prison for both the women who terminate their pregnancies and for the doctors who perform the procedure."
** L'enfer sur Terre plutôt que post-mortem.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

#2

Message par Red Pill » 02 sept. 2006, 11:44

Non mais c'est vraiment dégueu cette attitude. Mais ils peuvent se compter chanceux les medics de s'en tirer avec une excommunication. Quelques siècles plus tôt et et leur punition aurait sentie le brûlé.
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Avatar de l’utilisateur
YvesF
Messages : 288
Inscription : 09 sept. 2005, 11:04

#3

Message par YvesF » 02 sept. 2006, 14:56

Le problème c'est qu'ils ont un mode de raisonnement tellement décalé par rapport à nous que nous sommes même incapables d'imaginer les idées qui peuvent conduire à une telle attitude. De toutes façons je pense que le médecin s'en fout. Le cheminement de pensée qui a pû les conduire à ça ne pourrait être compris (pas approuvé, compris) que par une petite minorité de personnes. Et tant mieux si c'est une minorité.

D'ailleurs quand on y pense, l'idée même d'excommunication aujourd'hui est stupide et anachronique.

Avatar de l’utilisateur
Magicfingers
Messages : 486
Inscription : 23 févr. 2004, 13:15

#4

Message par Magicfingers » 04 sept. 2006, 11:15

YvesF a écrit :Le problème c'est qu'ils ont un mode de raisonnement tellement décalé par rapport à nous que nous sommes même incapables d'imaginer les idées qui peuvent conduire à une telle attitude.
C'est pourtant simple, il suffit de lire la même chose qu'eux pour comprendre leurs comportements.
Si vous etes pas content de c'que j'dis ben... Tant pis!

Avatar de l’utilisateur
Imedge
Messages : 30
Inscription : 16 mai 2006, 22:25

#5

Message par Imedge » 05 sept. 2006, 01:06

Jean-Francois
The president of Colombia's ecclesiastic tribunal, Monsignor Libardo Ramírez, said according to canonical law excommunication was applied to anyone who participated in the "murder of a child in the womb".
Est-ce bien qu'au Canada ou la cour supreme a trancher sur le sujet de la mort d'un embrillon ou bien je me trompe? Il me semble qu'un embrillon n'est pas considerer comme un etre vivant. Pourquoi l'Eglise ne se met pas au diapason...

Jean-Francois
Illegal abortion is punishable by up to three years in prison for both the women who terminate their pregnancies and for the doctors who perform the procedure."
Nous vivons encore au moyen-age? C'est l'Eglise qui devrait etre punis pour leur crime contre l'Humaniter et leur moral destructrisse. Ainsi que les vieux pervers qui se font de jeunes ames innocentes.

Merci JF et tout les autres de bien vouloir denoncer cette tragedie.
"La théologie a créé la fiction de Satan qui représente la révolte d'un être infini contre l'existence d'une infinité absolue, contre Dieu."
(Mikhaïl Bakounine / 1814-1876)

Avatar de l’utilisateur
YvesF
Messages : 288
Inscription : 09 sept. 2005, 11:04

#6

Message par YvesF » 05 sept. 2006, 06:29

Imedga a affirmé:
Il me semble qu'un embrillon n'est pas considerer comme un etre vivant
Si. C'est un être vivant. Au même titre qu'un spermatozoïde. Le problème n'est pas là, pas plus que pour l'attitude interdisant le port de préservatif. Il est dans l'adhésion à une morale ou non, ce qui fait que l'on peut ou non comprendre leur point de vue, qui n'a rien de scientifique. Inutile donc de se retrancher derrière une argumentation de ce type, elle est totalement étrangère à un croyant+pratiquant+borné. Tout le débat est en fait faussé dès le départ puisque l'on oppose des croyants et des non-croyants qui, sur ce genre de sujet, ne pourront jamais s'entendre.

My_Clone_is_rich

#7

Message par My_Clone_is_rich » 05 sept. 2006, 07:23

Je comprends ce que tu dis YvesF, mais je réagis à ce discours bien trop expéditif si on ne le pèse pas.

Ton interlocuteur a précisé : "n'est pas à considérer comme " et tu lui réponds "Si, il l'est !".... :mrgreen:

Alors écoute, les discours/affirmations métaphysiques sur le rang ou le statut d'humanité ou de "créature vivante" d'un embryon/foetus, ne m'intéressent pas. D'autant moins qu'ils ne se résolvent pas par la raison ni par les sciences, ni même par une opposition éthique/sciences. C'est absurde de le croire.

Ils se discutent cependant par la confrontation de considérations à moduler le plus subtilement possible pour banaliser une idée/intervention médicale, dont l'objectif est, comme toute intervention médicale, de répondre et réunir les conditions les plus favorables à l'attente/besoin d'un patient.

Mon souci ici est non pas d'épiloguer ad eternam sur l'opposition science/foi, mais sur le problème que tu balayes comme si de rien n'était, qui est le droit au libre choix, pour toutes/tous, si possible en rendant ce DROIT à l'IVG moins pénible...

Permets-moi donc de te rappeller qu'une IVG est déjà suffisamment culpabilisante et douloureuse, à plusieurs titres, pour la femme qui l'envisage.

Imagine le point de vue d'une jeune fille chrétienne (ou pas !!! ***) pour qui une IVG est considérée (par elle-même) comme "supprimer une créature, SON ENFANT" et à qui, en plus, on rétorquerait cela de cette manière... ce serait perçu comme une claque supplémentauire dans la gueule mon vieux.
Ce serait un inqualifiable manque de subtilité que de lui présenter les choses ainsi.

Or, le but de l'opération est plutôt que, celle qui désire une interruption puisse le faire dans les meilleures conditions possibles.
Il ne s'agit pas d'inciter/pousser à pratiquer une IVG bien entendu, mais à l'aider à la choisir librement, sans aucune contrainte, en tentant de limiter les facteurs et idées culpabilisantes qui percutent contre ce LIBRE CHOIX.

=> Par un choix mieux adapté de vocabulaire et de tournures de considération, p.e., d'argumentation/pédagogie - mais sans contre-vérités. L'IVG prend alors un aspect moins traumatisant pour la femme/couple de croyants/ou pas *** (p.e. mais pas seulement *)

*** :!: Il y a une multitude de personnes qui culpabilisent par l'interruption de grossesse d'un FUTUR bambin. Ne serait-ce qu'en pensant à des frères/futurs frères. :!: :!:

8) Autre chose : les gens qui défendent l'IVG adhèrent aussi à une morale, une éthique : ne pas supprimer une vie. Pourquoi pas ?

Dans ce cas-là, une conception/pédagogique de l'embryon en tant, non pas qu'être vivant, mais en tant "qu'être potentiel, en devenir", est déjà moins douloureuse. Plus accessible et rassurante. Moins culpabilisante.

PS
autre considération possible: un embryon de quelques semaines est autant un morceau de chair qu'une créature vivante, YvesF.
Mon lobe d'oreilles a encore plus de cellules que "lui" et de tissus sensitifs.

On peut aussi lancer cette affirmation contre une pleurnicheuse-culpabilisante, cela peut faire son effet.

Avatar de l’utilisateur
YvesF
Messages : 288
Inscription : 09 sept. 2005, 11:04

#8

Message par YvesF » 05 sept. 2006, 07:44

D'abord, tu peux m'appeler Yves, le F est là pour autre chose.

Deuxio, tu défends le point de vue de l'IVG, c'est bien. C'est même très bien vu que je suis entièrement d'accord avec toi. Notes que je n'ai pas pris parti dans ce débat, je dis simplement qu'entre croyants et non croyants, à mon sens, il est vain.

D'autre part, il n'a jamais été question dans mes propos d' "humanité" chez l'embryon. Je dis simplement que l'argument consistant à dire que l'embryon est déjà vivant est mauvais, puisque le spermatozoïde aussi. Sous-entendu, s'il s'agit de "ne pas supprimer une vie", raisonner de manière scientifique n'apporte rien puisque ça devrait aussi conduire à condamner la masturbation, ce qui serait dommage. Le débat est totalement moral, et on ne peut pas demander aux scientifiques de trancher en définissant où commence et où s'arrète la vie (humaine cette fois). Elle ne s'arrète jamais.

Donc, pour résumer ce que je disais, et qui semble avoir été mal interprété, quand Imegda dit que l'embryon n'est pas considéré comme un être vivant, d'abord elle se trompe, en plus cela ne peut rien avoir avec le débat.

Le vrai débat se situe plus sur le social, la santé de la mère, la liberté de l'individu, etc... Autant de points sur lesquels il y aura toujours un désaccord fondamental avec les croyants.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24213
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#9

Message par Jean-Francois » 05 sept. 2006, 07:58

MCIR a écrit :Dans ce cas-là, une conception/pédagogique de l'embryon en tant, non pas qu'être vivant, mais en tant "qu'être potentiel, en devenir", est déjà moins douloureuse. Plus accessible et rassurante. Moins culpabilisante
Faudra vraiment que l'Eglise nous dise, preuves à l'appui, à quelle âge ou stade développemental l'âme est insérée dans le corps. En attendant, on peut toujours savoir à quoi ressemble un embryon/foetus aux différents stades de son développement.

Mais, je pense que la question posée par la dépêche est bien celle de la leçon de morale: le Cardinal affirme que c'est pas bien d'empêcher qu'une fillette se retrouve mère d'un enfant issu d'un viol. La question n'est pas ce que pense la fillette (à qui le cardinal*, très humainement, souhaite de "pondre et la fermer!") mais de culpabiliser ceux qui pourraient être encouragés par son exemple.

* Certains cardinaux mériteraient d'être violés... ça leur donnerait un "ressenti" moins théorique même si aucune conséquence ne serait, normalement, en gestation :lol:

Comme si enlever l'enfance ou la vie en court était moins grave que prendre l'"humain à venir". On retrouve cette manière de concevoir les choses chez les bigots va-t'en-guerre: la vie d'un jeune homme ou d'une jeune femme n'a aucune importance tant qu'il s'agit de défendre la patrie et, surtout, la Foi... mais, un embryon (futur bigot, évidemment) est sacré.
Imedge a écrit :Est-ce bien qu'au Canada ou la cour supreme a trancher sur le sujet de la mort d'un embrillon ou bien je me trompe?
Je ne sais pas... c'est quoi un "embrillon"? Une cendrillon potentielle?

:D Jean-François
Dernière modification par Jean-Francois le 05 sept. 2006, 08:16, modifié 1 fois.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

My_Clone_is_rich

#10

Message par My_Clone_is_rich » 05 sept. 2006, 07:59

Salut Yves, ne monte pas au quart de tour, ça nourrit les Clones. On discute sur des détails c'est tout. Je rebondis sur ton post, c'est le jeu.
D'autre part, il n'a jamais été question dans mes propos d' "humanité" chez l'embryon. Je dis simplement que l'argument consistant à dire que l'embryon est déjà vivant est mauvais, puisque le spermatozoïde aussi.
J'ai ajouté celui d'humanité car il est récurrent dans les discours culpabilisants religieux, ou anti-IVG.
Donc, pour résumer ce que je disais, et qui semble avoir été mal interprété, quand Imegda dit que l'embryon n'est pas considéré comme un être vivant, d'abord elle se trompe, en plus cela ne peut rien avoir avec le débat.
Elle/il ne se trompe pas. Cela dépend par qui - c'est une considération personnelle, variable selon les sujets/pays/législations.

Mon précédent spitch ne porte nullement sur l'éthique mais plutôt sur la communication. Le débat de ce topic que j'ai inséré est lié au premier post du topic : les croyants/incroyants, qui culpabilisent face à cette intervention médicale traumatisante, sont potentiellement des MILLIARDS... Que leurs raisons te paraissent futiles (100 % d'ac) ne minimise pas que ces gens-là sont les personnes concernées, et le discours de leurs leaders religieux accuse le problème.
Le vrai débat se situe plus sur le social, la santé de la mère, la liberté de l'individu, etc... Autant de points sur lesquels il y aura toujours un désaccord fondamental avec les croyants.
Ca c'est le débat médical et législatif.
Il est parallèle, et ne me semble pas qu'il minimise ce débat central du forum (c'est pas moi qui l'ai inséré):
La lutte contre l'IVG fabrique encore des misères. Et c'est précisément cette conception/perception du statut de l'embryon/foetus qui est LE COEUR du problème de l'acceptation éthique de l'IVG... Pour cette foule de gens qui le prennent en considération justement. Et pas seulement selon des conceptions religieuses. Il déborde sur des sociétés entières par des législations prohibitives.
Miserella a écrit :C'est l'Eglise qui devrait etre punis pour leur crime contre l'Humaniter et leur moral destructrisse.[...] Merci JF et tout les autres de bien vouloir denoncer cette tragedie.
Je dénonce une autre tragédie : putain d'orthographe, bordel ! Un petit effort quand même, pense aux gosses qui te lisent.
Dernière modification par My_Clone_is_rich le 05 sept. 2006, 10:25, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
YvesF
Messages : 288
Inscription : 09 sept. 2005, 11:04

#11

Message par YvesF » 05 sept. 2006, 08:25

Je dénonce une autre tragédie : putain d'orthographe, bordel ! Un petit effort quand même, pense aux gosses qui te lisent.
D'abord, il est peu probable que des gosses nous lisent, en tous cas j'espère que non.
En plus, toute croisade contre les dérives en termes d'orthographe est vaine. D'abord Imedge (pourquoi Miserella?) fait ce qu'elle peut, c'est à dire peu. Ensuite elle s'en fout, soyons réalistes.

Oui, pourquoi Miserella? mélange de misère et Cindirella? ou alors que Imedge est le phonétique de "image" en anglais et qu'elle est l'image de la misère?

My_Clone_is_rich

#12

Message par My_Clone_is_rich » 05 sept. 2006, 08:35

8) Je ne me mêle pas de l'orthographe des gens d'habitude, c'est pas à moi de le faire. De même que tu n'es pas le zorro de Miserella. Occupe-toi plutôt de tes problèmes d'orgueil, c'est plus urgent.

L'inciter à fournir un petit effort, les traitements de texte ça existe aussi, pourrait rendre ses idées plus compréhensibles.
Je ne pense pas avoir outrepassé mes droits de citoyen et forumiste, et je ne pense pas non plus qu'il soit impensable d'envisager qu'il ne se soucie pas un mimimum de la forme.

Avatar de l’utilisateur
bobiel
Messages : 1327
Inscription : 28 mars 2006, 19:09

#13

Message par bobiel » 05 sept. 2006, 08:44

My_Clone_is_rich a écrit :8) Je ne me mêle pas de l'orthographe des gens d'habitude, c'est pas à moi de le faire. De même que tu n'es pas le zorro de Miserella. Occupe-toi plutôt de tes problèmes d'orgueil, c'est plus urgent.

L'inciter à fournir un petit effort, les traitements de texte ça existe aussi, pourrait rendre ses idées plus compréhensibles.
Je ne pense pas avoir outrepassé mes droits de citoyen et forumiste, et je ne pense pas non plus qu'il soit impensable d'envisager qu'il ne se soucie pas un mimimum de la forme.
tout le monde n'a pas la chance d'avoir fait des études à l'école comme toi et moi :roll:

==> les fautes d'orthographe de certains sont justifiables et pardonnables....

My_Clone_is_rich

#14

Message par My_Clone_is_rich » 05 sept. 2006, 10:15

Arrêterez-vous vos stupidités, enfin ? Qu'est-ce qu'il connaît de "mes grandes écoles", ce type ? C'te blague. Je suis descendant de coupeurs de canne à sucre, abrutidoff.

Je lui ai suggéré un petit effort, c'est tout. C'est épouvantable de le lire - de plus on distingue facilement l'absence de peine, plus que des difficultés insurmontables. Je n'ai insinué aucun élitisme ni ostracisme. Pas mon genre, j'ai horreur de ça. Pauvre empaffé.
________________
JF a écrit :Faudra vraiment que l'Eglise nous dise, preuves à l'appui, à quelle âge ou stade développemental l'âme est insérée dans le corps. En attendant, on peut toujours savoir à quoi ressemble un embryon/foetus aux différents stades de son développement.
Hé oui, tout-à-fait. C'est là tout le problème. Ca risque de s'éterniser...
(sans oublier par où il rentre, intéressant aussi 8) )

C'est pourquoi la communication PRO-CHOIX - dans les zones sensibles - notamment dans les cas de figure comme Irlande catho et Portugal, où l'IVG est interdit - a pris le parti de se positionner sur quelques considérations comme "en devenir", afin que cela se transpose au moins dans la population. Le sens de la démarche est d'entamer ces considérations religieuses établies pas les églises, et que les croyants puissent trouver un chemin personnel acceptable sans entrer en conflit avec leurs croyances.

Le but principal étant non pas une guéguerre de religion/foi, mais avant cela que, même les croyantes, puissent trouver un pis-aller mentalement confortable. Ensuite, il faudra bien entendu abolir les interdits...

Certains pays laïques ont légifiéré et "établi clairement le statut officiel de l'embryon" vis-a-vis de la loi. Ce qui est une excellente démarche, pragmatique.

Beorcs
Messages : 9
Inscription : 02 sept. 2006, 09:11

#15

Message par Beorcs » 05 sept. 2006, 11:17

tout a une âme même un trèfle à 4 feuilles ou une limace ont une äme .A partir du moment où le Chi , le Prana de la vie est llà , c'est que la volonté de Dieu était de transmettre la vie .deux cellules qui se joignent c'est la vie !
Nier ce qu'on ignore c'est pire qu'ignorer ce qu'il faut nier !


:D

Par contre ce qui est criminel c'est faire des enfants pour se faire plaisir à soi , ensuite sans pouvoir assumer , et par exemple ne pas se faire ligaturer les trompes et stériliser quand on sait qu'il y a risque de faire des mongoliens ou des enfants difformes : en cela , non pas la religion _puisque chacun est libre de croire en guise de religion les aneries qu'il veut _ mais l'"église" est bien l'ééglise du diable , dirigée par des criminels qui apres l'inquisition et les tortures des hérétiques , n'hésite pas à interdire les préservatifs qui pourraient contrer effiicacement le VIH ou la pilule qui empeche la pauvreté et la mise au monde d'êtres vivants qui vont souffrir ...
Ceci est un bloc de texte qui pouvait être ajouté aux messages que je poste , avec paraît il une limite de 300 caractères : mais comme pour l'instant je n'ai rien à ajoutér , je l'ai recopié : alors ça vous plaît ?

My_Clone_is_rich

#16

Message par My_Clone_is_rich » 05 sept. 2006, 11:24

Ouh là, voici le retour de la discussion vaudou...
Fin de discussion donc.

Beorcs
Messages : 9
Inscription : 02 sept. 2006, 09:11

#17

Message par Beorcs » 05 sept. 2006, 16:15

réaction intelligente !!!
quelle ouverture d'esprit .....
:mrgreen:
Ceci est un bloc de texte qui pouvait être ajouté aux messages que je poste , avec paraît il une limite de 300 caractères : mais comme pour l'instant je n'ai rien à ajoutér , je l'ai recopié : alors ça vous plaît ?

My_Clone_is_rich

#18

Message par My_Clone_is_rich » 05 sept. 2006, 18:35

On est tous au courant des interdits stupides des églises/religions... Tu bats l'eau tiède - avec des ajouts sidérants de bêtise démagogue.
Tu es con comme ta bite coco, c'est tout. Et je m'en voudrais de t'accabler. Je m'abstiendrai donc.

En effet, je n'ai aucune ouverture d'esprit envers tes bafouilles. Aucune envie non plus. Tu as parfaitement raison sur ce point, restons-en à ta victoire par forfait.

Avatar de l’utilisateur
Imedge
Messages : 30
Inscription : 16 mai 2006, 22:25

#19

Message par Imedge » 05 sept. 2006, 21:16

Je dis simplement que l'argument consistant à dire que l'embryon est déjà vivant est mauvais, puisque le spermatozoïde aussi. Sous-entendu, s'il s'agit de "ne pas supprimer une vie", raisonner de manière scientifique n'apporte rien puisque ça devrait aussi conduire à condamner la masturbation, ce qui serait dommage.
Heum... Vous imaginez a quel point le monde serait terrible de condamner une tel conduite, quoi quel puisse etre dégoutant d'imaginer un vieux pervers de 60 ans se masturbant devant l'image de sa petite niece. Tant qu'il ne fait pas de mal au autre et au plus faible comme de jeunes enfants. C'est eux qu'il faudrait punir séverement et pas le jeune collegien en manque de sa petite copine.

Bref tout sa pour dire que meme si cela semble cruel a different point de vu dans le monde et qu'elles pourraient etre plus pires qu'elles le sont deja. Notre société, meme si elle est remplis de pervers et de religieux/sceptiques fou, n'est pas encore au bord de la catastrophe.
Imedge a écrit:
Est-ce bien qu'au Canada ou la cour supreme a trancher sur le sujet de la mort d'un embrillon ou bien je me trompe?


Je ne sais pas... c'est quoi un "embrillon"? Une cendrillon potentielle?
Faute d'inatention, désolé le manque de sommeil jou souvent sur mon habileté a bien écrire. Mais sa ferait quand meme un bon titre de sujet n'est-il pas? (embryon a la cendrillon):P:
"La théologie a créé la fiction de Satan qui représente la révolte d'un être infini contre l'existence d'une infinité absolue, contre Dieu."
(Mikhaïl Bakounine / 1814-1876)

Niphredil
Messages : 4
Inscription : 02 sept. 2006, 16:13

#20

Message par Niphredil » 06 sept. 2006, 15:00

Beorcs a écrit :réaction intelligente !!!
quelle ouverture d'esprit .....
:mrgreen:
Non Beorcs, c'est tout simplement que ce clown n'a rien à te répondre. Il n'a très certainement pas compris un traitre mot de ce que tu as écrit et tente vainement de masquer son affligeante ignorance par des propos injurieux.

Pauvre gars, il est plus à plaindre qu'à blâmer, il ne sait pas ce qu'il dit
C'est la profonde ignorance qui inspire le ton dogmatique

Avatar de l’utilisateur
YvesF
Messages : 288
Inscription : 09 sept. 2005, 11:04

#21

Message par YvesF » 06 sept. 2006, 15:12

Ooooh!! Bravo, Niphredil, beau début!!! Effectivement, tu as raison, ce "clown" n'a sûrement rien compris.

D'ailleurs, quand on dit
tout a une âme même un trèfle à 4 feuilles ou une limace ont une äme .A partir du moment où le Chi , le Prana de la vie est llà , c'est que la volonté de Dieu était de transmettre la vie .deux cellules qui se joignent c'est la vie ! Nier ce qu'on ignore c'est pire qu'ignorer ce qu'il faut nier !
comprendre n'est pas à la portée de tout le monde. En tous cas pas à la mienne non plus.
Faudra que je me renseigne sur le Chi (non pas appliqué àl 'aïkido mais au trèfle) et sur le Prana, j'ai trop peur de passer à coté de quelque chose de fondamental.

Et à part ça ça va toi? tu es un troll des villes ou un troll des montagnes?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24213
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#22

Message par Jean-Francois » 06 sept. 2006, 16:37

YvesF a écrit :Ooooh!! Bravo, Niphredil, beau début!!!
Le mieux est de ne pas tenir compte des interventions de Niphredil. En 4 messages, "Niphredil" a deux tests et deux commentaires débiles dont le seul but est d'encourager l'autre troll (beorcs) à poster. On ne peut pas dire que ce soit particulièrement intéressant ou édifiant. Clairement, il ne poste pas pour discuter de quoi que se soit.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

#23

Message par Red Pill » 06 sept. 2006, 18:12

Niphredil=boercs?

Si c'est le cas, le coup du troll à multi-comptes est presqu'aussi vieux que le net lui-même. Non seulement le type est pourris en temps que forumer mais il suck en temp que troll. Image
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit