Le temps existe t'il?

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
vinety

Le temps existe t'il?

#1

Message par vinety » 05 oct. 2006, 16:11

À mon point de vue le temps n'existe pas. Il est tout simplement un savant calcul pout essayer de définir une période d'histoire. qu'on apelle le "Temps". Le temps étant tout simplement un calcul, il ne peut être comprimé ou allongé. Comment peut on aller dans le futur ou reculer dans le temps s'il n'existe. Quand on se réfère à un fait historique, on se refère à une période calculée suivant les jours écoulés. On se réfère aux nombre de fois que la terre a tournée sur elle même depuis l'évènement. C'est de cette façon que l'on détermine la vitesse de la lumière, en la mesurant. On ne peut changer sa vitesse. On peut changer le type de mesure mais pas sa vitesse réelle. Donc le temps est une mesure d'une période. On ne peut changer la période.
vinety http://www.vinety.com

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#2

Message par Orphée » 05 oct. 2006, 17:17

Il n'empêche que si la terre ne tournait plus le temps ne s'en trouverait pas dérangé :roll: .
Le temps est une mesure relative, il "existe" en ce qu'il sert de repère pour ce qui nous concerne. Un monsieur bien terre à terre, qui de plus ne croit absolument pas en l'au-delà, devrait saisir que si le temps n'existe pas alors nous ne naissons pas plus que ne mourrons.
On ne peut probablement pas avancer la valeur du temps comme une donnée invariable ou incontextuelle mais certainement pas avancer qu'il n'y a rien puisqu'il y a mouvement.

Sur ce, joyeux anniversaire !
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

My_Clone_is_rich

#3

Message par My_Clone_is_rich » 05 oct. 2006, 17:34

C'est ton papounet ou ta p'tite soeur qui a rédigé ça ?

(c'est moins stupide que d'habitude, tu as dû tricher...)

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#4

Message par Orphée » 05 oct. 2006, 17:39

Est-ce que mon Q existe "dans l'absolu" ? Je lui ai demandé, il ne sait pas non plus.

C'est beau, fin et léger. Je cherche, je cherche ... c'est toi qui l'a écrit, pas vrai ? :mrgreen:
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

My_Clone_is_rich

#5

Message par My_Clone_is_rich » 05 oct. 2006, 17:47

Non, crétin. C'est un anus qui passait dans le coin.

vinety

#6

Message par vinety » 05 oct. 2006, 19:50

Orphée a écrit :Il n'empêche que si la terre ne tournait plus le temps ne s'en trouverait pas dérangé :roll: .
Le temps est une mesure relative, il "existe" en ce qu'il sert de repère pour ce qui nous concerne. Un monsieur bien terre à terre, qui de plus ne croit absolument pas en l'au-delà, devrait saisir que si le temps n'existe pas alors nous ne naissons pas plus que ne mourrons.
On ne peut probablement pas avancer la valeur du temps comme une donnée invariable ou incontextuelle mais certainement pas avancer qu'il n'y a rien puisqu'il y a mouvement.

Sur ce, joyeux anniversaire !
Si ily a mouvement, ce mouvement est mesurable par le calcul mais il n'est pas le temps.

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#7

Message par Orphée » 06 oct. 2006, 08:21

Il faut donc définir le temps :roll:
Dans mon temps à moi, il s'agit d'une mesure entre deux faits.
Celle-ci existe bien . Ce dont on peut douter éventuellement, c'est de sa valeur. Par exemple la vitesse du temps ou, plus zozotement, de sa valeur comparative sur l'âge ou autre.
Mais amusons-nous naïvement:
Je n'existe pas et nous remercions par ailleurs nos ches zézés de ce qu'ils se soient penchés sur cette douce constatation.
En effet à nous tout seul, nous sommes une association d'éléments, une micro-société qui se forge une identité pour survivre: l'enfant apprend qu'il n'est pas sa mère, qu'il peut voir, qu'il peut marcher ...
Et le temps dans tout ça ? ben il existe en tant que repère et c'est bien tout. Le passsé, le futur sont des notions abstraites dessinées pour le confort de notre cerveau: on ne peut prédire le futur qu'en observant le passé. Hors ni l'un, ni l'autre ne sont rééllement observables dans leur réalité. Pire, ce que nous appellons le présent est aussi un fatras de passé et une projection d'un futur hypothétique: MCIR comme JF, Gaël et tant d'autres se croient trônants, le cul bien étalé sur La Connaissance Ultime mais n'affichant n'en être que l'expression logique. Ce qu'ils appellent connaissance est justement une projection qui, premièrement, ne leur appartient pas et deuxièmement est parfaitement erronnée par le simple fait qu'elle élimine ce que tant d'autres tarés expérimentent régulièrement: l'instant.
Et oui, cher vieux, la seule chose qui existe réellement est l'instant mais c'est aussi la plus innacessible... à l'homme.
:roll:
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#8

Message par Orphée » 06 oct. 2006, 08:24

My_Clone_is_rich a écrit :Non, crétin. C'est un anus qui passait dans le coin.
Hi ! hi ! qu'est-ce qu'on se marre !

:roll:
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

vinety

#9

Message par vinety » 06 oct. 2006, 09:03

Orphée a écrit :Il n'empêche que si la terre ne tournait plus le temps ne s'en trouverait pas dérangé :roll: .
Le temps est une mesure relative, il "existe" en ce qu'il sert de repère pour ce qui nous concerne. Un monsieur bien terre à terre, qui de plus ne croit absolument pas en l'au-delà, devrait saisir que si le temps n'existe pas alors nous ne naissons pas plus que ne mourrons.
On ne peut probablement pas avancer la valeur du temps comme une donnée invariable ou incontextuelle mais certainement pas avancer qu'il n'y a rien puisqu'il y a mouvement.

Sur ce, joyeux anniversaire !
Le mouvement n'explique pas le temps, il est la réaction à une force qui est elle calculable. Ce mouvement n'eplique pas le temps. :lol:
vinety

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#10

Message par Orphée » 06 oct. 2006, 15:55

Raté ! c'est justement parce qu'il y a mouvement qu'on peut parler de temps ;)
De plus, on ne peut pas dire que le mouvement est une "réaction à une force qui est, elle, calculable" sans prendre en compte le temps qui est un facteur essentiel: aucune ré-action ne peut avoir lieu sans temps.

Le mouvement n'explique pas le temps, il en est tout simplement indissociable.

L'intérêt du sujet -qui n'interesse que les demeurés comme moi :mrgreen: - c'est que justement il y a la problèmatique du big bang:
S'il y a un point zéro dans le temps alors il ne peut y avoir de mouvement sans prendre en compte un facteur extérieur, qu'il s'appelle Dieu ou Toto.
La position rationnelle est d'établir que l'origine dispose déja d'un potentiel de mouvement mais c'est tout simplement impossible de séparer le potentiel du temps: un potentiel est toujours relatif :roll:et toutes les formules des savants n'y pourront rien changer :mrgreen:
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

vinety

Le temps ?

#11

Message par vinety » 06 oct. 2006, 16:57

Je suis d'accord le temps est relatif, indispensable dans la plupart des calcul. Mais son usage n'explique pas le temps qui lui est par une période.
Si vous excluer le temps d'un calcul, le résultat est incorrect. Mais le temps ne s'est pas matérialisé pour autant. On ne peut peser le temps, il n'a pas de masse donc il n'est pas matière. On n'a jamais trouvé un ion, un boson ou autre particule de la matière pour faire la démonstration de son existance.

:P:

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#12

Message par Orphée » 06 oct. 2006, 19:39

Ce qui prouve quoi ? que le temps est une affaire de zozo ? :roll: ou alors qu'on est bien obligé de prendre ce qui ne se voit pas, ne se pèse pas ou suit une règle relative invérifiable ... comme un état de fait qui nous touche de si peu qu'il nous envoie loin, très loin ?
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

vinety

Ce qui prouve quoi ? que le temps est une affaire de zozo

#13

Message par vinety » 06 oct. 2006, 20:51

Si tous les sceptiques qui posent des questions difficilles sont des Zozos, il doit y avoir beaucoup de Zozos parmis eux. C'est le propre d'un sceptique de poser des questions sur tout et sur rien. Cher Orphée je vois dans tes répliques un curé ou un imam qui répond crois ou meurs quand il ne peut répondre. Ils seraient mieux de se taire ou simplement dire "je l'ignore".
Qui sont les zozos??
:lol:

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#14

Message par Orphée » 06 oct. 2006, 21:21

Répondre quoi à quoi ?
A la question "le temps existe t-il ?": oui mais tout dépend de ce que l'on appelle temps. Le temps est une unité de mesure entre deux phénomènes. C'est une mesure arbitraire, relative ... mais réelle puisqu'on peut observer la différence d'état. La seule chose sur laquelle on pourrait discuter c'est de sa valeur, à supposer qu'elle soit unique et identifiable.
A la question "les sceptiques qui posent des questions difficiles sont des zozos" on peut répondre, à mon avis, par cela: tout dépend de la signification de "difficile" et de la position de celui qui répond.
A ta voyance je réponds: Orphée ni imam, ni curé, ni même croyant. De plus, le "crois ou meurs" du curé ou imam, c'est dans quel film ? moi j'en ai vu des beaucoup plus interessants que ça ...
8)
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

vinety

Le temps est une unité de mesure entre deux phénomènes. C'e

#15

Message par vinety » 06 oct. 2006, 22:20

Je suis d'accord que le temps est une unité de mesure entre deux phénomènes. Mais je ne suis pas d'accord que le temps ai changé. La seule chose qui a changé c'est l'état du phénomène observé. pas le temps. Lui il est imperturbable il ne change pas puisqu'il n'existe pas. Ce qui existe c'est les instruments qui mécaniquement ou électroniquement mesure une espace temps, espace temps arbitrairement définie par l'expérimentateur.
Vinety à la revoyure,

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#16

Message par Orphée » 07 oct. 2006, 09:02

Dans ce cas c'est la définition de existe qui devient un problème.
Le temps existe autant que le poids, la longueur, la couleur ... qui ne sont que des mesures relatives à des différences. Quelles que soient ces mesures elles sont toujours perturbables dès lors qu'on s'attache à leur attribuer une valeur précise. Elles n'ont de valeur apparente que parce que la différence existe et toutes les valeurs que l'on leur attribuera ne seront que des valeurs relatives c'est à dire, à un moment, définies arbitrairement par l'expérimentateur.
Les instruments qui mesurent ont autant d'existence que le phénomène mesuré lui-même: on ne peut pas contester l'un pour accepter l'autre.
Maintenant - le zozo s'exprime- on peut parfaitement contester l'existence de tout et notamment, contrairement à ce que certains zézés affichent, la giffle, la vie ou ... la mort même ! ¸en bref le tout n'est qu'illusion est une illustration parfaite de ce problème de temps ou plus généralement de convention en ce qui concerne les mesures. Les mesures ne sont que des moyens mécaniques d'affecter à un phénomène complexe des caractéristiques humaines forcément limitées (voire dans certains cas fausses) mais qui permettent en autres la reproduction plus ou moins fidèle du dit phénomène.
Là où le zozo n'est pas d'accord avec le zézé c'est que ce dernier prétend que tout se loge dans la mesure et que l'imperfection n'est liée qu'aux erreurs (d'où les théories du monde technologique parfait d'il y a 30 ou 40 ans) alors que pour le zozo la réalité est en dehors de la mesure, cette dernière n'en étant que le résultat.
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

vinety

en bref le tout n'est qu'illusion est une illustration parfa

#17

Message par vinety » 07 oct. 2006, 10:00

Je peut maintenant apprécier ta locution personnelle. Je comprend que tu t'acharnes à l'obscurcir. Orphée vous êtes un champion du patinage artistique. J'en suis épaté et j'apprécie.
Maintenant à nos moutons. Te temps est comme l'éternité, ni commencement ni fin. Le temps est donc immatériel. Le temps est comme le surnaturel. on ne peut le voir, ni le détecter par aucun de nos sens,
par contre on en parle beaucoup. Le temps et la déicité sont les deux sujets sur lesquels on peut déblatérer sans fin sans apporter de preuves à
l'appuie de notre argumentation. Si tu n'est pas croyant comme tu l'affirmes. j'en doute, car le temps est aussi une croyance. Les croyances sont aussi mesurables mais n'existe que dans nos esprits. On ne peut les matérialiser mais peuvent nous affecter. Ce qu'on appelle les émotions.
Jusqu'à maintenant, tu n'a pas réussi à me convaincre que le temps existe. J'attend toujours un seul argument convaincant.

Je suis tellement occupé à ne rien faire, que je n'ai pas de temps pour autre chose. Aussi, je n'ai pas l'heure mais j'ai tout mon temps.

:lol: :lol:

My_Clone_is_rich

#18

Message par My_Clone_is_rich » 08 oct. 2006, 14:15

Vinety a écrit :Qui sont les zozos??
Orphee a écrit :Là où le zozo n'est pas d'accord avec le zézé c'est que ce dernier prétend que tout se loge dans la mesure et que l'imperfection n'est liée qu'aux erreurs (d'où les théories du monde technologique parfait d'il y a 30 ou 40 ans) alors que pour le zozo la réalité est en dehors de la mesure, cette dernière n'en étant que le résultat.
Pas du tout.

Comment reconnaître un Zozo dans le noir ?
Ce qui différencie un vrai Zozo (un vrai, avec Z majuscule, tels que Ghost ou Orphée) des autres organismes, c'est tout d'abord leur manière de se torcher le cul. En effet, l'organisme Zozo le fait en sens inverse, c-à-dire du trou du cul vers la bite, ce qui n'est pas propre du tout. De plus, le Zozo ne se rince jamais après - ce qui est encore moins hygiénique.
Bref, les Zozos ont le cul plein de merde entre deux cacas.

Comment distinguer un Zozo au bruit ?
Bien d'autres différences existent entre les Zozos et les autres organismes, notamment leur manque d'humour si caractéristique : Orphée p-e. en est totalement dépourvu, mais prend très au sérieux ses conneries. Preuve en est qu'il écrit sans se marrer de ce qu'il écrit, sinon il n'arriverait pas à écrire...
Bref, les Zozos sont très très cons.

Comment identifier un Zozo ?
Une autre est le manque de culture générale et leur crâne de piaf. Culture et cervelet bien plus ample et fécond chez les organismes non zozos. Les Zozos remplissent donc leur tête de merde plutôt que de connaissances, et en sont fiers comme des coqs pleins de merde. Preuve en est ce qu'ils écrivent dans ce forum.
Bref, les Zozos ont leur crâne rempli de caca.

Dénoncer le Zozos à la Ligue des Droits de l'Homme ?
Le dénoncer ferait de quiconque un puant d'orgueil ? Et bien tant mieux ! 8) C'est un acte de citoyenneté que de le relever !
Il vaut mieux paraître puant d'orgueil que puer la merde d'avoir la tête et le cul pleins de MERDE toute la journée, non ?

... Ceci pour répondre à la légitime demande de Vinety sur les Zozos. Ne me remerciez pas, surtout pas, c'est tout naturel.

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

#19

Message par Red Pill » 08 oct. 2006, 14:49

Description de My_Clone_is_rich
"...Pas du tout.

Comment reconnaître un Zozo dans le noir ?
Ce qui différencie un vrai Zozo (un vrai, avec Z majuscule, tels que Ghost ou Orphée) des autres organismes, c'est tout d'abord leur manière de se torcher le cul. En effet, l'organisme Zozo le fait en sens inverse, c-à-dire du trou du cul vers la bite, ce qui n'est pas propre du tout. De plus, le Zozo ne se rince jamais après - ce qui est encore moins hygiénique.
Bref, les Zozos ont le cul plein de merde entre deux cacas.

Comment distinguer un Zozo au bruit ?
Bien d'autres différences existent entre les Zozos et les autres organismes, notamment leur manque d'humour si caractéristique : Orphée p-e. en est totalement dépourvu, mais prend très au sérieux ses propres plaisanteries. Preuve en est qu'il écrit sans se marrer de ce qu'il écrit, sinon il n'arriverait pas à écrire...
Bref, les Zozos sont des humoristes qui s'ignorent.

Comment identifier un Zozo ?
Une autre est le manque de culture générale et leur crâne de piaf. Culture et cervelet bien plus ample et fécond chez les organismes non zozos. Les Zozos remplissent donc leur tête d'idées préconçues plutôt que de connaissances, et en sont fiers comme des coqs. Preuve en est ce qu'ils écrivent dans ce forum.
Bref, les Zozos ont leur crâne mal rempli.

Dénoncer le Zozos à la Ligue des Droits de l'Homme ?
Le dénoncer ferait de quiconque un puant d'orgueil ? Et bien tant mieux ! 8) C'est un acte de citoyenneté que de le relever !
Il vaut mieux paraître puant d'orgueil que puer l'ignorance, non ?

... Ceci pour répondre à la légitime demande de Vinety sur les Zozos. Ne me remerciez pas, surtout pas, c'est tout naturel
.


Sagement modéré par Red Pill. :mrgreen:

Dis moi MCIR. Comment fait tu pour être aussi méchant? Serait ce à force de répliquer aux zozos? :P:
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Ghost
Messages : 2344
Inscription : 23 mars 2004, 04:57

Re: en bref le tout n'est qu'illusion est une illustration p

#20

Message par Ghost » 08 oct. 2006, 19:04

vinety a écrit :...Je suis tellement occupé à ne rien faire, que je n'ai pas de temps pour autre chose. Aussi, je n'ai pas l'heure mais j'ai tout mon temps.
Que le temps existe ou n'existe pas ne changera rien au fait que ton temps viendra inexorablement. Ce n'est qu'ensuite que tu pourras réellement expérimenter le non-temps.

Ghost ;)
Notre cerveau, dont le "métier" est de nous bricoler une présence au monde, a tout ce qu'il faut pour nous en bricoler des imitations pas mal réalistes. (28 avril 2008: prise de conscience de Denis que nous ne sommes pas notre cerveau, Rien n'est perdu! )

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#21

Message par Orphée » 09 oct. 2006, 09:07

MCIR TrouDuCul a écrit :
Comment reconnaître un Zozo dans le noir ?
Ce qui différencie un vrai Zozo (un vrai, avec Z majuscule, tels que Ghost ou Orphée) des autres organismes, c'est tout d'abord leur manière de se torcher le cul. En effet, l'organisme Zozo le fait en sens inverse, c-à-dire du trou du cul vers la bite, ce qui n'est pas propre du tout. De plus, le Zozo ne se rince jamais après - ce qui est encore moins hygiénique.
Bref, les Zozos ont le cul plein de merde entre deux cacas.
A sa finesse habituelle nous notons les élément suivants:
Un zozo est ... un organisme. Probablement que TDC a basculé dans sa tendance paranoanale.
Le cad de l'organisme zozo est particulièrement révélateur d'une gaïeté latente en plus d'une erreur mathématique: le sens importe peu et il certain que les doigts, la tête et le reste de TDC sont au moins autant sales que ceux des zozos :mrgreen:
Putain, c'est dur de redresser la barre quand un TDC navigue au raz des paquerettes !
MCIR TrouDuCul a écrit : Comment distinguer un Zozo au bruit ?
Bien d'autres différences existent entre les Zozos et les autres organismes, notamment leur manque d'humour si caractéristique : Orphée p-e. en est totalement dépourvu, mais prend très au sérieux ses conneries. Preuve en est qu'il écrit sans se marrer de ce qu'il écrit, sinon il n'arriverait pas à écrire...
Bref, les Zozos sont très très cons.
Notons que la définition de l'humour caractéristique est particulièrement étroite ici et qu'un auteur du talent de TDC aurait une carrière à l'image de sa définition.
De plus, comme à son habitude, TDC est voyant et prouve même qu'on ne peut pas écrire sans rire. Là aussi ce doit être un complément de la définition précédente. Faut dire que je lui accorde quelque chose: à écrire son humour , j'aurais plus de quoi pleurer :mrgreen:
MCIR TrouDuCul a écrit : Comment identifier un Zozo ?
Une autre est le manque de culture générale et leur crâne de piaf. Culture et cervelet bien plus ample et fécond chez les organismes non zozos. Les Zozos remplissent donc leur tête de merde plutôt que de connaissances, et en sont fiers comme des coqs pleins de merde. Preuve en est ce qu'ils écrivent dans ce forum.
Bref, les Zozos ont leur crâne rempli de caca.
Monsieur a du prendre ses cours chez la tête bien pleine. Là encore pas très original mais on est habitué par ses prouesses qui ne dépassent pas l'animalité. Pour ceux qui, comme d'habitude, on du mal avec la traduction, en voici une autre: les zozos n'ont rien à foutre sur un forum qui pratique officiellement l'analyse objective des phénomènes inexpliqués forcément vécus par des zozos.
Vous en voulez une encore plus courte ? voici: on veut bien des expériences de zozo, mais virez nous le zozo parce que c'est moins chiant !
Gaël ou d'autres nous ont pondu ce même discours lumineux qui démontre tant et tant de choses ... :roll:
MCIR TrouDuCul a écrit : Dénoncer le Zozos à la Ligue des Droits de l'Homme ?
Le dénoncer ferait de quiconque un puant d'orgueil ? Et bien tant mieux ! 8) C'est un acte de citoyenneté que de le relever !
Il vaut mieux paraître puant d'orgueil que puer la merde d'avoir la tête et le cul pleins de MERDE toute la journée, non ?
Lire du zozo est extrêmement marrant d'un coté mais TDC veut crucifier du comique :roll: Pour le reste je passe on en est toujours et encore au pipi-caca-boudin des 5 ans de TDC qui devait alors avoir été traumatisé par le fantôme de sa mère ce qui expliquerait qu'aujourd'hui il ne soit pas rendu plus propre :mrgreen:
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

Re: en bref le tout n'est qu'illusion est une illustration p

#22

Message par Orphée » 09 oct. 2006, 09:16

vinety a écrit : ...
Maintenant à nos moutons. Te temps est comme l'éternité, ni commencement ni fin. Le temps est donc immatériel. Le temps est comme le surnaturel. on ne peut le voir, ni le détecter par aucun de nos sens,...
Loin de nager ou de patiner (je conviens me plaire dans de nombreux sports, n'en déplaise à TDC) je ne saisis pas ce qui te gêne dans le temps.
Le temps est mesuré depuis des milliers d'années, il a les mêmes raisons d'être que bien d'autres mesures. On peut critiquer son existence comme critiquer chacune des autres.
La preuve du temps c'est la vitesse, la vieillesse, la différence ... il y a des tas de preuves de l'existence du temps. L'existence est simplement une reconnaissance d'un facteur mesurable. Remettre en doute le temps c'est impossible sans passer par une phase absolument zozotte (mais tout à fait respectable) comme quoi tout est faux et arbitraire.
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1042
Inscription : 26 août 2005, 21:04

#23

Message par Orphée » 09 oct. 2006, 09:18

Note du vilain petit canard: il serait bon que les zézés généreux ne tiennent pas compte de ce que j'écris mais aient au moins la gentillesse de répondre à ce monsieur.
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

vinety

Le temps !!

#24

Message par vinety » 09 oct. 2006, 10:18

Orphée à écrit.
..La preuve du temps c'est la vitesse, la vieillesse, la différence ... il y a des tas de preuves de l'existence du temps.[/b]

La vitesse est mesurable par nos sens; L'ouie, (son dans l'air), la vue, les accélérations ressenties (les Gs), et les instruments.
La vieillesse par l'apparence (les rides), les cercles annuels sur les arbres,
causées par la température et les saisons.
Avez vous déjà vue passer le temps? Avez vous déjà senti passer le temps? Avez vous déjà senti la vitesse du temps ou son accélération?
Le temps peut paraître long pour certains et court pour d'autres, ce n'est qu'une perception émotive. Si quelqu'un est très occupé le temps passe vite, par contre s'il s'ennuie il paraît très long.
On mesure le temps avec le tic tac d'une montre ou d'un instrument semblable. Le temps est mesuré selon la rotation de la terre sur elle même. C'est la seule référence mesurable. Mais le temps est immuable et imperturbable, on ne peut ni l'accélérer ni le ralentir.
Le temps est-il semblable à la qravité. On peut sentir ses effets et les mesurer mais on ne peut expliquer comment elle fonctionne.
http://www.vinety.com

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#25

Message par LiL'ShaO » 09 oct. 2006, 10:36

vinety a écrit :Mais le temps est immuable et imperturbable, on ne peut ni l'accélérer ni le ralentir.
C'est faux, le temps est relatif et dépend de la vitesse. Demande a Einstein il t'expliquera mieux que moi. Merde il est mort.
Hé ben en gros, si tu voyages a peu pres a la vitesse de la lumiere pendant un an et que tu reviens sur terre, toi t'auras pris qu'un an, mais les gens resté sur Terre eux en auront pris 10. Donc le temps est relatif a la vitesse.
De meme, si on pouvait aller plus vite que la vitesse de la lumiere, on pourrait remonter dans le temps.
D'ailleurs y a meme un mec qui a théorisé une machine qui permettrait de remonter dans le temps sans avoir a aller plus vite que la lumiere ( parce que c'est théoriquement impossible ), c'est un espece de cylindre tournant qui reproduit les caractéristiques d'un trou noir et qui permettrait de remonter dans le temps. Mais il faudrait la moitié de la masse de l'Univers pour avoir assez d'énergie pour le faire fonctionner. :mrgreen:
Ce mec avait lui meme repris la théorie d'un autre mec, un pote d'Einstein d'ailleurs, qui disait que si l'Univers tournait sur lui meme alors on pourrait remonter dans le temps. Mais apparemment l'Univers ne tourne pas sur lui meme alors ca tombe a l'eau.
Bref pour l'instant on sait comment voyager dans le temps théoriquement mais on a pas du tout les moyens pratiques pour le faire.
Voila ma maigre contribution a tes interrogations sur le temps!
Le temps existe, il est relatif a la vitesse et a l'échelle et il pourrait etre manipulable.
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit