Nibiru-2

Ici, on discute de sujets variés...
_Bruno_
Messages : 161
Inscription : 11 juin 2007, 15:19

Re: Nibiru-2

#301

Message par _Bruno_ » 25 oct. 2008, 08:01

Bonjour,
Jonathan l a écrit : Anyway, tous ca pour dire que les conditions sur une planète gazeuse sont extrèmes. Trop pour que la vie s'y forme. Et que je doute fortement qu'un planète gazeuse puisse éxisté en dehors du système solaire.
Bonjour,

On a pourtant déjà repéré des "naines brunes" (étoiles ratées ou super-planètes gazeuses selon les points de vue) qui se baladent dans l'espace interstellaire.

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#302

Message par Jonathan l » 25 oct. 2008, 12:34

J'ai jamais dit qu'il ne pouvait pas y avoir de soleil en dehors du système solaire. DUH!
Ni même la possibilité d'un "rogue planet".


Et il y a un méchante différence entre une naines brunes et planète gazeuse.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19090
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Plutôt un continuum

#303

Message par Denis » 25 oct. 2008, 13:48


Salut Jonathan,

Tu dis :
Et il y a un méchante différence entre une naines brunes et planète gazeuse.
Pas d'accord.

À mon avis, c'est un glissement continu.

Aussi continu que celui qu'il y a entre une grosse colline et une petite montagne.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#304

Message par Jonathan l » 26 oct. 2008, 01:41

Y'a une méchante différence.

Énorme.

Jupiter -121 °C moyenne.


naines brunes type L 1727 ºC en moyenne
et type T 577 ºC en moyenne.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19090
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Je maintiens qu'il y a continuité

#305

Message par Denis » 26 oct. 2008, 02:35


Salut Jonathan,

Tu dis :
Y'a une méchante différence.

Énorme.

Jupiter -121 °C moyenne.

naines brunes type L 1727 ºC en moyenne
et type T 577 ºC en moyenne.
Je t'accorde qu'il y a une discontinuité entre une naine brune typique et une planète gazeuse typique. Ça n'empêche pas qu'il y ait continuité dans les masses intermédiaires.

Ici, on dit :
Aujourd'hui, on considère qu'une naine brune doit avoir une masse supérieure à 13 fois celle de Jupiter et inférieure à 0,07 masse solaire car au-dessus de cette masse, les réactions de fusion peuvent s'enclencher durablement. Le seuil de 13 masses joviennes a été choisi car il s'agit de la masse inférieure à laquelle un astre peut bruler du deutérium.
Si Jupiter avait été 13 fois plus massif, il aurait viré "petite naine brune". Borderline dans la catégorie.

Dans la liste des exoplanètes connues, plusieurs sont beaucoup plus grosses que Jupiter. 3 fois, 6 fois, 12 fois...

Il y a continuité, je te dis, entre les planètes gazeuses et les naines brunes. Autant qu'il y a continuité dans les masses des nuages de gaz dont elles sont issues.

Aussi, les planètes errantes (i.e. non liées à une étoile) sont probablement très nombreuses dans l'espace interstellaire. Lors de la formation de notre système solaire, il est probable que plein de proto-planètes ont été éjectées du système en passant trop près d'une grosse voisine. Effet fronde.

Le problème, c'est qu'ils sont bigrement difficiles à détecter, ces Uranus et ces Mars qui dérivent entre les étoiles.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#306

Message par Jonathan l » 26 oct. 2008, 13:08

J'ai jamais dit qu'il n'y avait pas de planète vagabonde non plus. J'ai même spécifié le contraire.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#307

Message par Jonathan l » 26 oct. 2008, 13:10

Denis... Tu me décoit. Tu a laissé ceci en ehors de ta citation..
Une autre définition de la limite séparant les planètes des naines brunes a aussi été proposée, une naine brune se distingue d'une géante gazeuse, par les mécanismes qui ont mené à sa formation. Une naine brune nait de la fragmentation d'un nuage moléculaire, tout comme les étoiles, et les planètes naissent dans l'effondrement local d'un disque présent autour d'une étoile.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

elvez
Messages : 22
Inscription : 02 nov. 2008, 10:47

Re: Nibiru-2

#308

Message par elvez » 02 nov. 2008, 12:09

Nouveau sur le forum, j'ai lu les 13 pages du sujet "Nibiru", et je dois dire que j'ai beaucoup ri.
En même temps, j'ai été interloqué par la dichotomie des prises de position. Pour ou contre.
Je salue au passage la patience des modérateurs face au "zozotisme" ambiant.
Étant anciennement adepte de ce courant de pensée, j'ai pris la peine de prendre en considération les remarques pertinentes qui m'ont été adressées. Mais j'avoue que faire l'effort de se renseigner correctement, apprendre à se remettre en question, c'est crevant!
Il apparaît, à la lecture des pages précédentes, que certains ont pris le parti de croire sans autre considération à une vision intuitive et spectaculaire de leur réalité.
A leur corps défendant, je comprends cette attitude jubilatoire que de s'approprier un Savoir extraordinaire qu'on semble le seul à percevoir, et qui, de surcroît, entre en contradiction avec "l'establishment" scientifique, lequel, on le sait, est borné et bordé d'œillères.
Ce nouveau Savoir nous octroie un statut d'initié, de visionnaire, de détenteur de vérité... Bref, de quoi se sentir un peu hors du commun.
Personnellement, les théories des civilisations extraordinaires perdues, de l'interventionnisme extraterrestre, des pouvoirs de l'esprit, c'est-à-dire du Mystère de l'humanité, m'ont toujours séduit, et me séduisent encore.
Seulement, mon attitude a changé, et j'ai opté pour la voie -ô combien plus laborieuse- de l'étude.
C'est dur, c'est même ch... parfois, mais c'est le seul moyen de parvenir à répondre raisonnablement à nos questions, et de séparer le bon grain de l'ivraie.
Pour revenir à notre sujet:
A moins que Nibiru ne soit un immense engin spatial capable de se dissimuler, d'accélérer ou de ralentir, il me semble que certains des nombreux astronomes amateurs (libres de toute appartenance politique et/ou conspiratrice) auraient déjà fait part de leur découverte.
Je rappelle que ces derniers ont participé à la découverte de nombreux corps célestes avant les instances officielles.
Dernière modification par elvez le 02 nov. 2008, 12:22, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#309

Message par Jonathan l » 02 nov. 2008, 12:22

A moins que Nibiru ne soit un immense engin spatial capable de se dissimuler, d'accélérer ou de ralentir, il me semble que certains des nombreux astronomes amateurs (libres de toute appartenance politique et/ou conspiratrice) auraient déjà fait part de leur découverte.
ouep mais leur excuse c'est qu'elle arrive de l'autre côté du soleil et on ne la verra qu'a la dernière minute... Car bien entendu le soleil est stationnaire... :ouch:
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

elvez
Messages : 22
Inscription : 02 nov. 2008, 10:47

Re: Nibiru-2

#310

Message par elvez » 02 nov. 2008, 12:28

ouep mais leur excuse c'est qu'elle arrive de l'autre côté du soleil et on ne la verra qu'a la dernière minute... Car bien entendu le soleil est stationnaire... :ouch:
Il n'est pas impossible (j'émets une hypothèse) que sa trajectoire, et sa vitesse coïncide avec un emplacement tel qu'elle se situerait constamment derrière le soleil par rapport à la position d'un observateur terrestre.
Allez quoi! C'est peut-être possible... Non?
"une civilisation ne se définit pas par les solutions qu'elle propose, mais par les questions qu'elle soulève."

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Nibiru-2

#311

Message par BeetleJuice » 02 nov. 2008, 12:41

C'est peut-être possible... Non?
Non.

Si l'orbite de Nibiru la fait passer à coté de la terre, ça voudrait dire qu'elle est extrêmement elliptique, auquel cas, la rotation de la terre nous permettrait de la voir forcement à un moment où à un autre, puisque pour nous atteindre en 2012, il faudrait qu'elle soit dans une partie de son orbite qui la fait quasiment avancer tout droit.

L'argument ne serait valable que si la terre était stationnaire, que Nibiru allait en ligne droite sur le soleil et qu'elle avait le pouvoir se déplacer à volonté dans l'espace. A part dans le 5ème élément de Luc Besson, je n'ai jamais vu d'astre capable de ça.

Et au delà du fait qu'on ne la voie pas maintenant, il faut aussi considéré ce qu'implique l'existence d'une telle planète.

Si une telle planète existait, sa force d'attraction perturberait tellement le reste du système solaire, qu'elle aurait provoquer des catastrophes lors de sont dernier passage dont les effets serait probablement encore visible.

A moins que cette planète n'ait jamais fait de rotation, ce qui ne colle pas avec les légendes sumériennes (qui ne parle même pas d'une planète), elle aurait probablement décroché la Lune de son orbite et perturber les orbites de Venus, Mars ou de la Terre. Autrement dit, le système solaire tel qu'il existe actuellement ne peut pas permettre l'existence d'une planète à l'orbite si elliptique qu'elle passe à coté de la terre avant de parti au delà de pluton. C'est inconcevable car le système solaire ne fonctionnerait pas comme on l'observe actuellement si cette planète existait.
Il n'y aurait probablement même pas de vie sur terre tant les effets serait cataclysmique.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

elvez
Messages : 22
Inscription : 02 nov. 2008, 10:47

Re: Nibiru-2

#312

Message par elvez » 02 nov. 2008, 13:06

Beetlejuice,

Je comprends ta démonstration qui discrédite les hypothèses de sa venue pour 2012, de sa présumée durée de révolution (3675 ans) et de son possible croisement avec l'orbite terrestre.
Mais, il me semble avoir lu que les trajectoires de certaines planètes se voyaient influencées par une force gravitationnelle non encore détectée à ce jour. Il me semble aussi qu'on avait écarté Pluton comme candidat à ses anomalies.
Je me rappelle aussi que, historiquement, des anomalies mathématiques avait permis à je ne sais plus quel astronome de démontrer l'existence d'un corps céleste (une planète) au-delà de l'orbite de la dernière connue à l'époque.
Il semble donc que "quelque chose" existe et perturbe les orbites des planètes périphériques du système solaire.
Il reste donc une question en suspens...
"une civilisation ne se définit pas par les solutions qu'elle propose, mais par les questions qu'elle soulève."

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Nibiru-2

#313

Message par BeetleJuice » 02 nov. 2008, 13:21

Les perturbations trouvés ne sont que sur Pluton, ce qui a fait spéculer sur l'existence d'autres corps céleste au delà de celui-ci.
Ces corps ont d'ailleurs déjà été trouvé et il n'existe plus aucune anomalie non expliqué à l'heure actuelle, enfin de ce que j'en sais.

Donc non, Nibiru ne peut pas être un corps qu'on aurait pas découvert.
D'autant que d'après les histoires, Nibiru serait soit une planète géante, soit une étoile naine, ce qui est parfaitement impossible. Les corps trouvés au delà de pluton sont de petite taille et expliquent très bien les anomalies, donc si une planètes de plus s'y trouvait, et à fortiori une planète de cette taille, les anomalies seraient gigantesques.

A savoir que les planètes géante du systèmes solaires (jupiter, saturne, neptune) participent grandement au fait que toute les planètes sont alignées sur un même plan, ou presque. A contrario, pluton, qui est situé très loin, n'est pas sur ce plan. Donc tu pense bien que si une planète gazeuse se trouvait au delà, Pluton se trouverait probablement sur ce plan et non sur le sien propre, à cause de l'influence de cette planète.

Ce n'est pas le cas, ce qui fait que les corps célestes au delà de pluton ne pouvait être que plus petit, ce qui est d'ailleurs le cas.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Jacques xxxxxxxx
Messages : 67
Inscription : 07 juil. 2008, 22:25

Re: Nibiru-2

#314

Message par Jacques xxxxxxxx » 02 nov. 2008, 13:34

"Je me rappelle aussi que, historiquement, des anomalies mathématiques avait permis à je ne sais plus quel astronome de démontrer l'existence d'un corps céleste (une planète) au-delà de l'orbite de la dernière connue à l'époque.
Il semble donc que "quelque chose" existe et perturbe les orbites des planètes périphériques du système solaire.
Il reste donc une question en suspens...

"


Johann Gottfried Galle a observé la planete Neptune suite aux anomalies orbitales de la planète Uranus grâce aux calculs de Urbain LeVerrier que l'ont doit également et indépendemment à John Couch Adams.

Par la suite, Percival Lovell a emis l'hypothèse d'un planète X pour expliquer les anomalies de Neptune, mais il ne l'a jamais pu observer. En 1930 Clyde Tombaugh a observé un nouveau corps célèste appelé par la suite Pluton, mais ce dernier est trop léger pour expliquer les anomalies de l'orbite de Uranus lorsque la sonde Voyager 2 a survoler cette dernière, il s'avéra que sa masse fut mal évaluée et il n'y avait en réalité aucun problème concernant l'orbite d'Uranus

Les scientifiques n'excluent pas la possibilité qu'il existe d'autres corps célèstes dans le système solaire non découvertes jusqu'à ce jour, mais Nibiru-2 est une autre affaire.
Dernière modification par Jacques xxxxxxxx le 02 nov. 2008, 13:38, modifié 1 fois.

elvez
Messages : 22
Inscription : 02 nov. 2008, 10:47

Re: Nibiru-2

#315

Message par elvez » 02 nov. 2008, 13:35

Bon d'accord.

Donc, Nibiru, c'est un vaisseau extraterrestre capable de contre-carrer ses influences gravitationnelles grâce à un système technologique tellement en avance qu'on ne le comprend pas.

Vive les zozos ! :mrgreen:
"une civilisation ne se définit pas par les solutions qu'elle propose, mais par les questions qu'elle soulève."

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Nibiru-2

#316

Message par BeetleJuice » 02 nov. 2008, 13:47

Donc, Nibiru, c'est un vaisseau extraterrestre capable de contre-carrer ses influences gravitationnelles grâce à un système technologique tellement en avance qu'on ne le comprend pas.
Comme je suis par nature quelqu'un qui pense que tout est possible, je te dirais pourquoi pas...mais bon, à mon avis ça reste très très improbable. :mrgreen:

On verra bien en 2012.

Si jamais on meurt tous lors de l'apocalypse à cause de n'importe quel prophétie maya, aztèque ou suédoise, je promets de danser sur l'arc de triomphe avec un costume d'ET. :mrgreen:
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

elvez
Messages : 22
Inscription : 02 nov. 2008, 10:47

Re: Nibiru-2

#317

Message par elvez » 02 nov. 2008, 14:07

Si jamais on meurt tous lors de l'apocalypse à cause de n'importe quel prophétie maya, aztèque ou suédoise, je promets de danser sur l'arc de triomphe avec un costume d'ET
Ok, je te suis. Et j'apporterai une caisse de bon champagne afin de terminer en apothéose.
"une civilisation ne se définit pas par les solutions qu'elle propose, mais par les questions qu'elle soulève."

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#318

Message par Jonathan l » 02 nov. 2008, 15:45

BeetleJuice a écrit :
Donc, Nibiru, c'est un vaisseau extraterrestre capable de contre-carrer ses influences gravitationnelles grâce à un système technologique tellement en avance qu'on ne le comprend pas.
Comme je suis par nature quelqu'un qui pense que tout est possible, je te dirais pourquoi pas...mais bon, à mon avis ça reste très très improbable. :mrgreen:

On verra bien en 2012.

Si jamais on meurt tous lors de l'apocalypse à cause de n'importe quel prophétie maya, aztèque ou suédoise, je promets de danser sur l'arc de triomphe avec un costume d'ET. :mrgreen:

de tout façon le LHC vas tous nous faire peter avant voyons.. :P
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

erles21
Messages : 344
Inscription : 03 oct. 2007, 02:17

Re: Nibiru-2

#319

Message par erles21 » 03 nov. 2008, 12:12

http://www.youtube.com/watch?v=TlQY2uY5 ... h_response


es-ce qu'il y a un moyen de connaitre la direction de cette objets?

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Nibiru-2

#320

Message par BeetleJuice » 06 nov. 2008, 03:17

es-ce qu'il y a un moyen de connaitre la direction de cette objets?
Est-ce qu'il y a moyen d'obtenir autre chose qu'une vidéo moisie pour pouvoir en juger?

Moi tout ce que je vois, c'est des photos de télescope du ciel, sans précision de l'endroit du ciel qu'elle représente. Surtout que vu les teintes de rose de certaine, j'aurais tendance à penser que c'est pas vraiment la porte à coté de notre système solaire.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

zachcaz
Messages : 1
Inscription : 06 nov. 2008, 10:33

Re: Nibiru-2

#321

Message par zachcaz » 06 nov. 2008, 10:59

:a3: après avoir lu le livre de Zacharia même si il a pris ,des risques pour expliquer le jeux de quille planétaire qui illustra le déluge je pense qu'il met le doit sur un phénomène important c'est le témoignage des anciens ....

on oublie très très vite ce qui se passe dans ce notre passé, en voulant faire des recoupement j'ai fais des recherche sur les livres dans GooGle+plus assez rapidement si on cherche dans les livres entiers on tombe sur des livres du 17eme siècle qui parle des comètes, par exemple j'ai trouvé le temoignage de scientifique de l'époque s'interrogeant sur la présence d'atmosphère sur venus suite a un impact d'astéroïde constaté en directe, il faisait même allusion à un impact sur la lune le siècle précédant laissant penser a une atmosphère sur la lune a cause du rougeoient observé !!!!
d'un coup on apprend que les impactes planétaires sont bien plus fréquent que l'on croit....
dans un autre livre une recherche sur les comètes mêne à la conclusion d'une comète périodique de 575 ans ayant causé certainement le déluge sont dernier passage date de 1680 sont prochain en 2255 on sera pas la pour la voir !!!! dommage !!!!

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#322

Message par Jonathan l » 06 nov. 2008, 11:20

C'est du gros n'importe quoi ca cette histoire de comete du déluge...

Using the 575 year period, William Whiston, a contemporary and disciple of the great Isaac Newton believed that the comet of 1680 had literally grazed the earth after the fall of Eden, triggering the Noachian Deluge (Noah’s Flood) in 2346 BC.

In the year of the creation of the world 1656, after Noah had attained the age of 600 years, three days before the death of Methusalem, a comet appeared in the constellation Pisces, was seen by the entire world as it traversed the twelve signs of the zodiac in the space of a month; on the sixteenth of April it again disappeared. After this the Deluge immediately followed, in which all creatures which live on earth and creep on the ground were drowned, with the exception of Noah and the rest of the creatures that had gone with him into the ark. About these things is written in Genesis, chapter 7.

Modern scholars disagree with Newton and Halley on the period of the Comet 1680 and have proposed that its orbital period is actually 9,356 years. There seem to be different opinions on which is correct.
Ce Whiston est en fait un théologien. Ensuite Genèse 7 ne parle pas de comète. C'est du gros n'importe quoi.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Nibiru-2

#323

Message par BeetleJuice » 06 nov. 2008, 12:15

une comète périodique de 575 ans ayant causé certainement le déluge sont dernier passage date de 1680
Hum...loin de moins l'idée de sous-entendre lachement et sournoisement que vous racontez n'importe quoi, mais je n'ai pas souvenir d'avoir lu quelque part qu'il y avait eu un déluge en 1680, ni en 1105, ni en 540, ni en -35(Auguste aurait donc réussit à fonder l'empire romain en noyant Antoine dans les eau du déluge...) ni en -600 et après, je n'en sais rien, mais je serais prêt à parier qu'il n'y a pas eu de déluge non plus, surtout pas à cause d'une comète.

Donc la comète est-elle à effet variable selon son humeur du jour?


D'autant que j'ai tendance à penser que si la lune n'arrive pas à provoquer le déluge de là où elle est et en étant 6 fois plus petit que la terre, c'est pas une comète mille fois plus petite que la lune et qui passe probablement plus loin qui va réussir.

Tient d'ailleurs, en parlant du Déluge...est-ce que les partisans d'un déluge antique ont pensé à ce que pourrait provoquer la Lune sur une terre entièrement recouverte d'eau qui monte à plus de 15000 mètre par endroit.
Comment Noé ou même un être vivant non marin pourrait survivre aux marée provoqué sur une mer qui n'a aucun obstacle face à elle. Sans parler des vagues monstrueuses qui pourraient se former. Je ne sais pas pour Noé, mais je pense qu'il était vraiment un génie de la construction de bateau.
Et surtout, question plus importante...où sont passé les milliard de mètre cube d'eau, sachant qu'il y avait plus de 8000 mètres d'eau à faire disparaître si on compte que l'eau recouvrait toute la terre, donc l'everest.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: Nibiru-2

#324

Message par Jonathan l » 06 nov. 2008, 15:15

8000 mètres plus 15 coudés, c"ar l'eau recouvrait tout de 15 coudés.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

erles21
Messages : 344
Inscription : 03 oct. 2007, 02:17

Re: Nibiru-2

#325

Message par erles21 » 01 déc. 2008, 20:12

J'ai pas tout lu mais es-ce qu'on peut voir nibiru aujourd'hui par télescope?

merci

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit