La religion expliquée aux sceptiques

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#126

Message par Red Pill » 15 juil. 2008, 06:19

Jonathan l a écrit :Ghost explique ta dernière phrase... Parceque la vraiment tu me perd... C'est tellement con ce que j'y perçois que c'a m'étourdie!
C'est pas difficile à comprendre pourtant mon Jojo.....Même qu'en psycho il y a un terme pour çà. :lol:

Sinon. Cet adeq a effectivement une odeur famillière. Ne manque que l'avalanche de copier/collers servis en tant d'arguments. :roll:
Dernière modification par Red Pill le 15 juil. 2008, 06:33, modifié 2 fois.
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Marco Paulo
Messages : 146
Inscription : 14 nov. 2007, 13:03

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#127

Message par Marco Paulo » 15 juil. 2008, 06:27

Salut Ghost

Peux tu me citer le "manuel athée" qui donne les dogmes de cette religion stp ?

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#128

Message par Jonathan l » 15 juil. 2008, 06:33

En d'autres termes c'est le dieu homme de toute époque qui, fort de son expérience, décide de ce qui doit rester immorale ou pas, si bien que ce qui est immorale aujourd'hui peut ne plus l'être dans l'avenir et vis versa
c'est pas de l'atheisme ca c'est du Satanisme Laveyen...
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Ghost
Messages : 2344
Inscription : 23 mars 2004, 04:57

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#129

Message par Ghost » 15 juil. 2008, 06:41

:lol: Vous êtes mignons, tous, à vous exciter comme ça. C'était le but de mon petit rajout, je n'en espérais pas tant!

Ghost :lol:
Notre cerveau, dont le "métier" est de nous bricoler une présence au monde, a tout ce qu'il faut pour nous en bricoler des imitations pas mal réalistes. (28 avril 2008: prise de conscience de Denis que nous ne sommes pas notre cerveau, Rien n'est perdu! )

Marco Paulo
Messages : 146
Inscription : 14 nov. 2007, 13:03

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#130

Message par Marco Paulo » 15 juil. 2008, 06:50

Ghost a écrit ::lol: Vous êtes mignons, tous, à vous exciter comme ça. C'était le but de mon petit rajout, je n'en espérais pas tant!

Ghost :lol:
Superbe phrase, avec le but, j'imagine d'énerver encore plus tes contradicteur .Encore faudrait-il qu'ils soient réellement excités et que ce ne soit pas seulement un fantasme de ta part (Ouéééé r'garde, j'les manipule comme je veux, ouaaa j'su vach'te balaize).

Ca te permet surtout de ne pas répondre au contradiction ou au questions.

Désollé de te faire tomber de ton piédestal, mais ca ne passe pas. Ta manip et un peu trop grossière pour passer aussi facilement, on dirait presque du Gatti dans ses grands jours.
Re-essaye sans t'énerver sur ton manque d'arguments, ca limite tes capacités et y a ton nez qui dépasse :menteur: :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#131

Message par DanB » 15 juil. 2008, 07:03

Ghost a écrit ::lol: Vous êtes mignons, tous, à vous exciter comme ça. C'était le but de mon petit rajout, je n'en espérais pas tant!
Troll
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23492
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#132

Message par Jean-Francois » 15 juil. 2008, 07:28

DanB a écrit :
Ghost a écrit ::lol: Vous êtes mignons, tous, à vous exciter comme ça. C'était le but de mon petit rajout, je n'en espérais pas tant!
Troll
Ghost vient de résumer en quelques messages l'historique de ses interventions sur le forum. Il ne manque à ses puérilités que le "allez, bannnissez-moi! Z'êtes pas capables!" :lol:

---------------
Red Pill a écrit :Cet adeq a effectivement une odeur famillière. Ne manque que l'avalanche de copier/collers servis en tant d'arguments. :roll:
"Elukubrator" en avait autrement le fumet et l'allure. Adeq n'y ressemble pas vraiment, je serai plutôt d'accord avec 240-185 pour y voir une parenté avec sebrazz(-re).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#133

Message par Red Pill » 15 juil. 2008, 07:33

DanB a écrit :
Ghost a écrit ::lol: Vous êtes mignons, tous, à vous exciter comme ça. C'était le but de mon petit rajout, je n'en espérais pas tant!
Troll
More precisely. A Ghost-Troll....
Image
.......... :lol: :lol: :lol:
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#134

Message par Jonathan l » 15 juil. 2008, 07:45

Marco Paulo a écrit :
Ghost a écrit ::lol: Vous êtes mignons, tous, à vous exciter comme ça. C'était le but de mon petit rajout, je n'en espérais pas tant!

Ghost :lol:
Superbe phrase, avec le but, j'imagine d'énerver encore plus tes contradicteur .Encore faudrait-il qu'ils soient réellement excités et que ce ne soit pas seulement un fantasme de ta part (Ouéééé r'garde, j'les manipule comme je veux, ouaaa j'su vach'te balaize).

Ca te permet surtout de ne pas répondre au contradiction ou au questions.

Désollé de te faire tomber de ton piédestal, mais ca ne passe pas. Ta manip et un peu trop grossière pour passer aussi facilement, on dirait presque du Gatti dans ses grands jours.
Re-essaye sans t'énerver sur ton manque d'arguments, ca limite tes capacités et y a ton nez qui dépasse :menteur: :mrgreen:

Mieux dire je n'aurais su!

D'accord avec Jean-Francois on dirais du sebrazz
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Ghost
Messages : 2344
Inscription : 23 mars 2004, 04:57

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#135

Message par Ghost » 15 juil. 2008, 08:11

:lol: Bien sûr que l'athéisme n'est pas une religion, bien sûr que seul l'intellectuel athée est du côté de la raison... ça me fait penser au fou qui hurle qui n'est pas fou...

Z'êtes tordant les mecs et même pas cap de me virer (bien vu JJ).

Ghost :lol:
Notre cerveau, dont le "métier" est de nous bricoler une présence au monde, a tout ce qu'il faut pour nous en bricoler des imitations pas mal réalistes. (28 avril 2008: prise de conscience de Denis que nous ne sommes pas notre cerveau, Rien n'est perdu! )

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#136

Message par Poulpeman » 15 juil. 2008, 08:22

Ghost a écrit :et même pas cap de me virer
Que veux tu : nous agissons selon les grandes lois de l'Amour Universel :D
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23492
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#137

Message par Jean-Francois » 15 juil. 2008, 09:12

Ghost a écrit :Lis déjà ça, ça t'éclairera un peu: http://la-liberte.over-blog.com/article-3015429.html
Je comprends que ce texte ait de quoi fasciner quelqu'un qui raisonne comme Ghost. C'est un beau recueil de poncifs associée à une indignation montée en mayonnaise sur la base d'"épouvantails" ("strawmen"). Ca rappelle beaucoup certains messages d'eric*.

Déjà, l'auteur prend une définition d'athée très restrictive (l'athée est celui qui nie dieu), qui ne correspond pas à grand chose factuellement (un athée est plutôt quelqu'un qui ne voit aucune raison de croire en dieu). Il développe ensuite très mal son propos, en le laissant aller dans plusieurs directions sauf la plus importante: définir la religion. Ce qu'il fait surtout, c'est accoler rhétoriquement des adjectifs à des noms et croire qu'il a ainsi modifié la réalité des choses pour la faire correspondre à ses désirs. Normal qu'il s'étonne ensuite que sa vision personnelle "atthéisme = religion" ne soit pas partagée.

Il a parfaitement raison de dire "leurs concitoyens théistes [ndJF: aux athées] sont aussi libres pour considérer l’agnosticisme et l’athéisme comme de simples religions". Seulement, est-ce cette manière de faire décrit bien la réalité ou est une manière de faire perdre tout sens au mot "religion"? A mon avis, le second qui est vrai car à force de vouloir l'appliquer à tout, il ne veut plus dire grand chose. De manière similaire, dire que le "hasard" est un dieu fait perdre beaucoup de son sens au terme "dieu". En plus, cela reflète surtout l'incompréhension de l'auteur de ce que sont les différents concepts qu'il critique.

J'aime quand il affirme: "Une religion en l’occurrence, n’a besoin ni de prophète ni de livre sacré ni même d’église ou de clergé. Il y a dans le monde une infinité de cultes païens sans prophète ni livre sacré ni église ni clergé. Et pourtant se sont des religions." Comme il ne définit pas vraiment ce qui caractérise la religion selon lui, il peut bien dire n'importe quoi. Conduire sa voiture aussi doit être une religion (en plus il y a un "livre sacré", le code de la route, et un "clergé", les flics :lol: ).

Franchement, le plus céhoenne c'est ça: "[e]n matière de déité, [les athées] n’ont nul droit d’imposer leur point de vue, à leurs concitoyens théistes". Bon, l'auteur tient à confondre athéisme et laïcité, ce qui n'est pas vraiment la même chose. Et il s'indigne pour rien puisque personne n'impose l'athéisme (c'est seulement une manière pour l'auteur de pleurer que sa religion n'est pas assez reconnue). Mais, au fond, l'athéisme étant l'absence de dieu, l'imposer revient à ne [rien] imposer :lol:

Jean-François

* D'autant que l'auteur de la page est très musulman. Je trouve amusant de le voir prétendre que les musulmans sont les seuls vrais laïcs au monde: "Selon la vraie laïcité, qui est par essence islamique, [...]". Mais, le plus savoureux demeure cette affirmation: "[l]e musulman a assez de quoi s’occuper dans sa propre religion pour ne pas avoir ni le temps ni l’insolence ni l’impudence d’aller fouiner en inquisiteur dans les religions des autres ou juger les autres ou s’amuser à discréditer les cultes des autres ou vilipender et fustiger les autres" qui est écrite sur un site où les textes anti-athéisme (athéisme que l'auteur tient pour une religion) foisonnent :lol:
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Science Création
Messages : 736
Inscription : 04 sept. 2003, 00:33

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#138

Message par Science Création » 15 juil. 2008, 13:01

Jean-Francois a écrit :

Il a parfaitement raison de dire "leurs concitoyens théistes [ndJF: aux athées] sont aussi libres pour considérer l’agnosticisme et l’athéisme comme de simples religions". Seulement, est-ce cette manière de faire décrit bien la réalité ou est une manière de faire perdre tout sens au mot "religion"? A mon avis, le second qui est vrai car à force de vouloir l'appliquer à tout, il ne veut plus dire grand chose.
Le sens n'est pas perdu. L'athéïsme relie les gens qui partagent une même croyance.

La Justice a tranché (le 2005-08-24) , l'athéisme est une religion !

La Cour d'Appel fédérale a déclaré que les fonctionnaires de la prison de l'État du Wisconsin USA ont violé les droits d'un détenu en ne reconnaissant pas l'athéisme comme "une religion".

l'Athéisme est "une religion" (celle du détenu) et le groupe qu'il désirait créer était religieux par nature bien qu'il ait expressément rejeté toute forme de croyance en un être suprême, a annoncé la Cour d'Appel.

La Cour a estimé que les lois du détenu selon la First Amendment ont été violées parce qu'une prison lui a refusé le droit de créer un groupe d'étude traitant de l'athéisme.

Dans le cas de Torcaso v. en 1961, la Cour avait déclaré que l'humanisme profane était une religion.

Shalom !
« Croire au Big Bang reste un acte de foi » de Jayant V. Narlikar, astrophysicien
La Recherche #372 février 2004; LES DOSSIERS de La Recherche #35 mai 2009

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23492
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#139

Message par Jean-Francois » 15 juil. 2008, 13:49

Science Création a écrit :
Jean-Francois a écrit :Il a parfaitement raison de dire "leurs concitoyens théistes [ndJF: aux athées] sont aussi libres pour considérer l’agnosticisme et l’athéisme comme de simples religions". Seulement, est-ce cette manière de faire décrit bien la réalité ou est une manière de faire perdre tout sens au mot "religion"? A mon avis, le second qui est vrai car à force de vouloir l'appliquer à tout, il ne veut plus dire grand chose.
Le sens n'est pas perdu. L'athéïsme relie les gens qui partagent une même croyance
Donc, pour vous, une religion c'est un regroupement de gens qui partagent une même croyance? N'importe quelle idéologie (communisme ou néolibéralisme, par exemple) sont des religions pour vous? La nature de la croyance n'a aucune importance, son objet n'a pas à être considéré?

Je sais que, de manière métaphorique, on dit parfois que quand quelqu'un croit très fort en quelque chose c'est "sa religion". Mais, prendre ce genre d'affirmations au premier degré expose à faire perdre tout sens au terme.
La Justice a tranché (le 2005-08-24) , l'athéisme est une religion !
Le cas est intéressant, merci de le signaler. Mais, comme d'habitude, votre présentation des choses est douteuse, voire carrément faussée à force de biais.

En fouillant sur le cas, j'ai trouvé ce blog où la discussion de la Cours (il y a un lien vers celle-ci) est discutée directement selon l'angle "est-il dit que l'athéisme est une religion?". L'auteur arrive à la conclusion que non:
"The Court did not rule that atheism is a religion. Instead, the court ruled that, for First Amendment purposes, atheism is a religion for Kaufman. Those are two very significant qualifiers. It means that atheism isn’t inherently a religion. It means that atheism isn’t inherently a religion for Kaufman — it’s only a religion for Kaufman in this narrow context. It means that atheism isn’t a religion for First Amendment purposes for everyone — just for Kaufman (and presumably some other inmates) in the context of this case."

Le détenu lui aussi semble bien considérer que non, l'athéisme n'est pas une religion. Mais, que voulez-vous, aux States, les athées non pas beaucoup de choix d'arugments juridiques.

L'auteur parle (indirectement) de vous:
"The Christian Right, though, acts like the court said that atheism is a religion, full stop".

Mais, je me demande si vous n'êtes pas au courant que la Cours n'a pas jugé que l'athéisme était une religion. Après tout, vous mettez "une religion" entre guillemets par après. Est-ce un truc stylistique vous permettant de déformer la présentation des choses tout en vous laissant une possibilité de rétractation si on vous la fait remarquer?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Faut se méfier des sens ultra-larges

#140

Message par Denis » 15 juil. 2008, 13:51


Salut Science Création,

Tu dis :
Dans le cas de Torcaso v. en 1961, la Cour avait déclaré que l'humanisme profane était une religion.
Dans un sens ultra-large, tout système d'opinions est une religion.

De même, dans un sens ultra-large, tout bricolage est un art et toute activité physique est un sport.

Mais faut se méfier des sens ultra-larges. Ils ont tendance à gommer des nuances essentielles.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#141

Message par Pardalis » 15 juil. 2008, 13:54

Science Création a écrit :La Justice a tranché
Vous êtes Américain?
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#142

Message par Poulpeman » 15 juil. 2008, 14:47

Salut S-C,
Science Création a écrit :l'athéisme est une religion !
Donc, aux yeux de la justice américaine, la non-croyance en Dieu serait une religion. Etrange...

En est-il de même pour la non-croyance au père-noël ? Aux farfadets ? Aux éléphants roses de l'espace inter-sidéral ?

La justice considère-t-elle ces non-croyances comme des religions ?

J'aurais plutôt tendance à rejoindre l'avis de Denis :
Denis a écrit :Dans un sens ultra-large, tout système d'opinions est une religion.
[...]
Mais faut se méfier des sens ultra-larges. Ils ont tendance à gommer des nuances essentielles.
Cordialement.
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Ghost
Messages : 2344
Inscription : 23 mars 2004, 04:57

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#143

Message par Ghost » 15 juil. 2008, 17:33

Jean-Francois a écrit :...un athée est plutôt quelqu'un qui ne voit aucune raison de croire en dieu...
On a déjà eu ce type de discussion. Celui qui ne voit aucune raison de croire en dieu et qui laisse (intelligemment?) la question en suspens est agnostique, alors que l'athée ne croit pas en dieu de façon formelle.

Définitions du Web pour Athéisme:
L'athéisme est une attitude de rejet de la foi des mouvements religieux, des représentations et symbolisme de toutes les religions. ...
fr.wikipedia.org/wiki/Athéisme

L'absence de croyance en un ou plusieurs dieux ou divinités, la doctrine de celui qui ne croit en aucun dieu ou aucune divinité
fr.wiktionary.org/wiki/athéisme

Essentiellement, la négation de l'existence de Dieu. [Atheism]
faculty.marianopolis.edu/c.belanger/civilisation/textes/glossaire.htm

Doctrine ou attitude niant l'existence de Dieu, donc plus radicale que l'agnosticisme d'après lequel tout ce qui est au delà du ...
f.duchene.free.fr/berssous/glossaire.htm

Théorie de ceux qui ne reconnaissent pas l'existence d'un dieu quelconque, d'un être supérieur à la nature humaine, d'une intelligence réglant les mouvements de l'univers et intervenant dans les affaires des hommes. ...
increvablesanarchistes.org/rubriques/motsanars/lexiqanar.htm

Dire que ne pas croire en Dieu est une croyance est probablement exagéré, et encore, je n'en suis même pas sûr, car il y a beaucoup plus d'indices allant en faveur de l'existence d'une force dont l'univers serait issu (le seul problème est de définir cette force, il est clair pour moi que le Dieu intervenant Chrétien n'existe pas). De plus, il s'agit également de définir ce qu'est un croyant, parce que, après tout, l'athée se pose les mêmes questions existentielles que le croyant et y apporte ses réponses. Il croit en la nature, la matière, la science, l'évolution, le hasard etc... Si pour l'athée l'origine du tout est dû au hasard, et bien il croit au hasard pendant que d'autres croient en Dieu.

Il me semble que la frontière entre ma croyance et la vôtre est mince...

Ghost
Notre cerveau, dont le "métier" est de nous bricoler une présence au monde, a tout ce qu'il faut pour nous en bricoler des imitations pas mal réalistes. (28 avril 2008: prise de conscience de Denis que nous ne sommes pas notre cerveau, Rien n'est perdu! )

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Tant mieux si elle s'amincit

#144

Message par Denis » 15 juil. 2008, 17:48


Salut Ghost,

Tu dis :
Il me semble que la frontière entre ma croyance et la vôtre est mince...
Tant mieux si, par bouts, elle plus mince qu'elle l'a déjà été. Je ne peux que t'en féliciter.

Pour plusieurs autres bouts, je retiens mes félicitations.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Ghost
Messages : 2344
Inscription : 23 mars 2004, 04:57

Re: Tant mieux si elle s'amincit

#145

Message par Ghost » 15 juil. 2008, 18:15

Denis a écrit :Salut Ghost,

Tu dis :
Il me semble que la frontière entre ma croyance et la vôtre est mince...
Tant mieux si, par bouts, elle plus mince qu'elle l'a déjà été. Je ne peux que t'en féliciter.

Pour plusieurs autres bouts, je retiens mes félicitations.

:) Denis
Les autres bouts ne me concernent pas, sinon je ne serais pas sur ce forum. Tiens, je vais répondre à ton obsession sur la continuité. Je change de fil...

Ghost
Notre cerveau, dont le "métier" est de nous bricoler une présence au monde, a tout ce qu'il faut pour nous en bricoler des imitations pas mal réalistes. (28 avril 2008: prise de conscience de Denis que nous ne sommes pas notre cerveau, Rien n'est perdu! )

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

T'es-tu détordu des bouts sans le dire ?

#146

Message par Denis » 15 juil. 2008, 19:27


Salut Ghost,

À propos de ces machins-là, tu dis :
Les autres bouts ne me concernent pas...
Est-ce une façon pudique~subliminale de déclarer que tu t'y es enfin détordu quelques idées folles ?

Puis-je en conclure que, en particulier sur ces thèmes,

Ectoplasme (exemple)
Flint, Leslie
Geller (Uri)
Karzenstein
Lévitation
Maisons hantées
Médiums
Métempsycose
Monstre de sous le lit (le)
OBE (avec visions du monde réel plutôt qu'imaginaire)
Ouija
Pantel (Jean-Claude)
Perceptions extra-sensorielles
Poltergeists
Précognition
Psychokinésie
Radiesthésie
Rotation pk de pypys non ventilées
Spiritisme
Tables tournantes
Télépathie
Transcommunication instrumentale (TCI)
Transmigration des âmes
Vies antérieures
Voix sorties du fond de l'air
Voyance


...tu es moins tordu qu'avant ?

Si c'est le cas, bravo.

Si j'ai mal interprété ton « ça ne me concerne pas », je retire mon bravo, quitte à le ramener éventuellement si tes progrès le justifient.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Ghost
Messages : 2344
Inscription : 23 mars 2004, 04:57

Re: T'es-tu détordu des bouts sans le dire ?

#147

Message par Ghost » 16 juil. 2008, 03:48

Denis a écrit :Salut Ghost,

À propos de ces machins-là, tu dis :
Les autres bouts ne me concernent pas...
Est-ce une façon pudique~subliminale de déclarer que tu t'y es enfin détordu quelques idées folles ?

Puis-je en conclure que, en particulier sur ces thèmes,...
...tu es moins tordu qu'avant ?

Si c'est le cas, bravo.

Si j'ai mal interprété ton « ça ne me concerne pas », je retire mon bravo, quitte à le ramener éventuellement si tes progrès le justifient.

:) Denis
La croyance, l'athéisme, le scepticisme... tout ça est relatif. Rejeter en bloc sans examiner d'une manière objective n'est pas une preuve d'intelligence, loin de là. Et je t'ai plus que souvent coincé à ce petit jeu.

Ghost
Notre cerveau, dont le "métier" est de nous bricoler une présence au monde, a tout ce qu'il faut pour nous en bricoler des imitations pas mal réalistes. (28 avril 2008: prise de conscience de Denis que nous ne sommes pas notre cerveau, Rien n'est perdu! )

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#148

Message par Jonathan l » 16 juil. 2008, 05:46

Justement, la plupart des athés sur ce forum, le sont car ils ont observé la question de manière objective, ce que les croyants de toutes espèces n'ont jamais fait.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23492
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#149

Message par Jean-Francois » 16 juil. 2008, 08:31

Poulpeman a écrit :Donc, aux yeux de la justice américaine, la non-croyance en Dieu serait une religion
Il semble plutôt que SC fait dire quelque chose à la "justice américaine" qu'elle ne dit pas.
------------------------
Définitions du Web pour Athéisme
Qu'est-ce qui se passe, Ghost, je vous ai ouvert les yeux sur la page que vous avez amenée? Parce que vous l'aviez lue superficiellement, pour n'en retenir que ce qui semblait aller dans votre sens, vous n'aviez pas compris que c'était une sorte de site propagandiste musulman (relativement modéré, quand même, pour un site prosélyte)?
Celui qui ne voit aucune raison de croire en dieu et qui laisse (intelligemment?) la question en suspens est agnostique, alors que l'athée ne croit pas en dieu de façon formelle
C'est vrai qu'agnostique est régulièrement utilisé comme synonyme de "athée doux" pour ne pas trop heurter les croyants (et dans ce cas, athée et agnostique c'est concrètement aussi différent que "neige blanche et blanche neige"). Mais c'est à tort, on peut très bien croire en dieu tout en étant agnostique. L'agnosticisme est une position vis-à-vis de la connaissance potentielle que l'on peut acquérir de quelque chose (de dieu, ici) et non vis-à-vis de dieu. Un théiste agnostique dira qu'il croit que dieu existe mais qu'il n'en est pas sûr. Un athée agnostique dira qu'il ne voit aucune raison de croire en dieu.

C'est bien expliqué ici.
Dire que ne pas croire en Dieu est une croyance est probablement exagéré
Pas mal, oui: ne pas croire en quelque chose est une absence de croyance en cette chose, c'est un état généralement neutre*. Les croyants qui essaient de faire passer l'absence de croyance pour une croyance sont ceux qui, parce qu'il ne peuvent prendre du recul (être objectif) vis-à-vis de leur croyance, sont incapables de penser autrement que de manière dichotomique: pour eux, il n'existe que deux possibilités: ou leur croyance est vraie ou elle est fausse. Donc, pour eux, quelqu'un qui ne croit pas (à leur croyance) est en train d'affirmer que leur croyance est fausse. Mais, ce n'est pas le cas. On peut très bien ne pas croire en quelque chose sans affirmer que cette chose n'existe pas ou n'est pas vraie.
Il me semble que la frontière entre ma croyance et la vôtre est mince
Il vous semble bien mal. Déjà, si vous vous sentez obligé de croire "en la nature, la matière", ça nous distingue beaucoup: moi, je n'ai pas besoin de croire en ces choses, elles sont bien trop évidentes pour être mises en doute.

Jean-François

* Il l'est moins quand il existe des arguments montrant que la croyance en question est probablement fausse ou douteuse.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6520
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: La religion expliquée aux sceptiques

#150

Message par curieux » 16 juil. 2008, 08:50

Jonathan l a écrit :Justement, la plupart des athés sur ce forum, le sont car ils ont observé la question de manière objective, ce que les croyants de toutes espèces n'ont jamais fait.
En clair les athées ont trouvé la porte de sortie du Temple là où les crédophiles cherchent toujours l'entrée du Très Saint (au milieu) du Temple. A chacun ses lubies, l'avenir leur dira lesquels tournent en rond.
Mais bon, pour ma part, au vu de la définition de l'argument circulaire, je sais déjà où crêchent les toupies*.

* Dans la cour du Temple, quand ils cognent les murs ils reviennent au centre. :mrgreen:
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit