LES BILLES D'ACIER de Jean-Claude PANTEL

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

LES BILLES D'ACIER de Jean-Claude PANTEL

#1

Message par Gatti » 21 juil. 2005, 13:18

BUISSONLAND: Pourriez-vous svp ouvrir un nouveau sujet, par exemple intitulé, "Les billes de plombs de Pantel" ou nous pourrions tous ensemble débattre de ce cas. Pour ce qui est du reste de mon message, merci de répondre ici. Avec ma Sympathie. (sans ironie)

GATTI: Je suis d'accord de réouvrir sur ce forum pour la Nieme fois ce dossier. Au moins vous pourrez constater que je ne reste pas les bras croisés contrairement a ce que vous insinuez. D'ailleurs l'enquête est en bonne voie et ujn jour elle va payer. Ce sera suffisant pour faire exploser en mille morceau vos certitudes d rationalistes ringards
---------------------------
VOICI les deux premiers éléments du lourd dossier des empreintes de billes.
Si vous pensez que je vais gober Lh'istoire du coup d efusil ans la vitre, il faudra vous lever de bon heure.
SI vous pensez que l'affaire Pantel est démasquée comme une vaste supercherie vous vous trompez lourdement. Il y a eu probablement des tricheries ces dernieres années mais souvenez vous toujours que j'enquête ici sur des faits plus anciens au travers de témoins crédibles en utilisant des enquêteurs d equalité, qualifiés et hors de tous soupçon .

Element 1 : rapport d'enquête en cours réalisé (a titre officieux) par un chargé de recherche du CNRS collaborant avec CASAR Madame B.... a été elle aussi témoin direct des faits. La transcription de sa communication telephonique enregistrée a CASAR est aussi précise que celle d'Alain le KERN. Cette transcription est sur site au dossier enquête mais elle M'a donné L'autorisation de reproduire les deux coup de fil edifiants que nous avons eu. Ces deux communications téléphoniques sont sur le CD Rom des EGP .Elles prennent maintenant une valeur importante car des recoupements ne laissant plus d edoute sont possibles
Element 2 transcription d'une communication téléphonique que j'ai eu avec Alain Le KERN témoin direct des faits
---------------------------------------
ELEMENT 1

Bonjour,

Juste pour vous dire que j'ai rencontré Mme B... chez elle . Nous avons passé près d' 1,5h ensemble et elle m'a donné l'impression d'être ravie de ma visite puisqu'elle m'a dit de la tenir au courant de la suite de mes investigations. Elle se dit très intéressée par ce dossier
.
Elle avait ressorti de ses archives le compte-rendu de l'assemblée des copropriétaires qui avait pris la décision de changer la porte d'entrée de l'immeuble.
La porte a été changée en 1989-90 (pas moyen d'être plus précis, quelques mois après "l'événement" qui avait causé les dommages) par la société XXXXX qui a disparu depuis.

Le dommage avait été causé selon elle en une seule fois "entre midi et 2" en "une seule fois". Elle m'a décrit 4 impacts (elle a d'abord dit "3" puis "3 ou 4") de forme tronc-de-conique (3 cm de diamètre à l'extérieur et 2,5 mm environ de profondeur ce qui suppose une vitre un peu plus épaisse). Les impacts étaient présents sur deux vitres séparées placées l'une au-dessus de l'autre, l'ensemble constituant une partie de la porte d'entrée de l'immeuble .

Je voulais aussi vous dire que j'ai eu un contact téléphonique très positif avec Alain Le Kern mais il vit une période très surchargée et je dois le rencontrer .

Enfin, j'ai pu déjeuner la semaine dernière avec 3 amis de JCP (dont Jacques Warnier, employé de la Sécurité Sociale et compagnon de la première heure) qui m'ont tous trois abreuvé de descriptions de phénomènes "pantéliens" dont ils ont été les témoins. Nous aurons l'occasion d'en rediscuter

Bien cordialement à vous.
-------------------------------------------

ELEMENT 2


Transcription de la conversation téléphonique du 4/09/02 enregistrée en ma possession
(Voici la photo des empreintes qui sont en question dans la conversation

http://perso.wanadoo.fr/casar/248-199.GIF


ALK: vous avez laissé un message effectivement pour une histoire bien ancienne? cela remonte dans les années soixante dix. On va essayer de faire très très vite parce que….Attendez, je vais pas avoir le temps, parce que je suis aux renseignements.
Gatti: Il y a bien eu un constat d'huissier ! Vous n'auriez pas le nom de l'huissier qui a fait le constat?
ALK: Pffffff….!Mais attendez deux seconde, pourquoi vous perdez votre temps a essayer de prouver un truc dont les scientifiques se foutent complètement. Ne rentrez pas la dedans! (ton autoritaire)
Gatti: les scientifiques en ont-ils conscience ? Acceptent-ils le fait?
ALK: Mais (très appuyé) , ils ne pourront jamais accepter excusez moi! Je me permets de vous parler en temps que psychanalyste parce que le problème est le suivant : nous n'avons avec eux (les scientifiques) deux modes de raisonnement complètement différents. Ils ne peuvent pas …., ce n'est pas possible, leurs structures mentales ne sont pas équipées pour cela. Donc on perd un temps fou, moi aussi pendant des années…
Gatti: C'est Jimmy qui m'avais dit qu'il fallait …..
ALK: J'ai été extrêmement fidèle a cette pensée de Jimmy, nous avons collaboré
Gatti: "Monsieur Le Kern, votre témoignage est capitale, pouvez vous me confirmer les dires l'existence des cratères dans les vitres qui ont été faits par des billes d'acier et la forme de ceux-ci
ALK " Imaginez qu'avec un couteau pointu vous faites un cône dans du beurre, c'est exactement la forme des cratères qui étaient dans les vitres. Le cratère représente un cône très ouvert et sa surface interne est parfaitement lisse, sans aucune aspérité"
Gatti: " Donc la vitre n'est pas traversée?"
ALK: (catégorique) " Pas du tout! "
Gatti :" Elle n'est pas fissurée"
ALK: (catégorique) " Pas du tout! "
Gatti: "C'est comme la photo de la page 248/186 ?"
ALK:" Exactement comme sur la photo !"
Gatti;" Donc la photo n'est pas un trucage ?"
ALK : " Vous plaisantez ! comment voulez vous que Jean-Claude Pantel ai pu monter un stratagème pareil!" "Pourquoi perdez vous votre temps a essayer de convaincre des scientifiques dont les structures mentales ne sont adaptées pour cela ?.Je me permets de vous parler en temps que psychanalyste. Vous perdez votre temps, moi aussi j'ai essayé de les convaincre pendant des années. Non, non ne perdez pas votre temps et votre énergie avec des c…"
.C'est bien de garder tous ensemble le contact au nom de tout ce qu'a fait Jimmy être au nom de ce qu'on a essayé de faire pendant des années.
Gatti: J'ai trouvé pas mal de gens autour du premier cercle de Jean-Claude qui sont vraiment aussi sympathiques les uns que les autres
ALK: Vous êtes en contact avec Jean-Claude ?
Gatti: Oui, oui! Totalement depuis peu avec ses amis les plus proches
ALK: Bon! Ce qui est important maintenant, c'est ce que Jeran-Claude est devenu. C'est a dire ce qu'il transmet, ce dont il est actuellement le vecteur et la valeur de ce vecteur parce que cela c'est véritablement quelque chose. L'important c'est de ne pas perdre notre anergie avec des cons. Voilà!. Je crois que ce qui vous est demandé a l'heure actuelle, l'important c'est de démontrer, non pas que Jean-Claude a vécu des choses etc..etc… ; cela nous le savons ! mais c'est de démontrer de manière absolue qu'on a rien a voir a faire avec des c….
Gatti: Si on avait une preuve irréfutable? On pourrait aller très très loin vos témoignages qui sont de première main ont une importance capitale. Il faudrait que j'ai le nom de l'huissier ou au moins l'adresse du syndic de l'immeuble "Le Méditerranée"
ALK: Ah! Je n'ai pas ces renseignements!
Gatti: "Monsieur Le Kern, votre témoignage est capitale, pouvez vous me confirmer les dires l'existence des cratères dans les vitres qui ont été faits par des billes d'acier et la forme de ceux-ci
ALK " Imaginez qu'avec un couteau pointu vous faites un cône dans du beurre, c'est exactement la forme des cratères qui étaient dans les vitres. Le cratère représente un cône très ouvert et sa surface interne est parfaitement lisse, sans aucune aspérité"
Gatti: " Donc la vitre n'est pas traversée?"
ALK: (catégorique) " Pas du tout! "
Gatti :" Elle n'est pas fissurée"
ALK: (catégorique) " Pas du tout! "
Gatti: "C'est comme la photo" (page 248/186 ?
ALK:" Exactement comme sur la photo !"
Gatti;" Donc la photo n'est pas un trucage ?"
ALK : " Vous plaisantez ! comment voulez vous que Jean-Claude ai pu monter un stratagème pareil!"
Gatti: Je ne vous embête pas plus ,
ALK: Vous ne m'avez pas embêté du tout, si vous avez besoin d'une précision n'hésitez pas.
Au revoir!

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#2

Message par HerbeDeProvence » 21 juil. 2005, 15:11

Ce qui est un peu embêtant avec vous Gatti, c'est votre dispersion sur des choses peu intéressantes. Regardez votre message, les 3/4 sont occupé par une conversation télphonique qui n'a d'autre but que de nous montrer...quoi au fait?

Si on résume vos éléments (corrigez moi si je me trompe car je n'ai pas suivi l'affaire avant):
1°) C'est Jean Claude Pantel qui serait à l'origine de ces 4 "mystérieux" trous dans une vitre. Déjà un mauvais point vu la crédibilité de Pantel.
2°)La vitre a été remplaçé car elle était abimée. Personne n'a songé à la conserver, ce qui tend à prouver qu'une vitre cassée n'a rien de remarquable.
3°)Sur la photo que vous donnez on ne voit rien.
4°)On vous dit d'entrée que vous allez perdre votre temps sur cette "affaire"...
5°)" Imaginez qu'avec un couteau pointu vous faites un cône dans du beurre, c'est exactement la forme des cratères qui étaient dans les vitres. Le cratère représente un cône très ouvert et sa surface interne est parfaitement lisse, sans aucune aspérité" : Avec un simple Dremel et des méches adaptées, ça me semble pas bien compliqué de faire les cratères ci-dessus.
6°) Vous copié-collez plusieurs fois le même paragraphe dans votre message.

Bref, à moins que je n'ai rien compris, ce qui est possible, je ne vois pas quel est le côté extraodinaire de ce fait divers?

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#3

Message par Gatti » 21 juil. 2005, 15:42

Je pense que vous devriez commencer par vous instruire du dossier avant de raconter n'importe quoi.
Avec votre outils meule on obtien un cratére d epetite taille qui en plus n'est pas lisse a l'interieur bien poli avec une arrête du trou qui est bien insisive, coupante.VOus devriez etudier le dossier avant de raconter n'import quoi.
je vois d'ici JCP sur une echelle entre midi avec son outilage portatif EN TRAIN DE leurrer son monde.

Relisez bien, les d eclarations des temoins avant de delirer.
----------------------
Extrait du livre de Pantel
Rappel des épisodes concernant les billes qui laissent des empreintes :

Page 183

- Début 1973, une fois dans la salle d’attente du Docteur Marcantoni chez lequel nous nous sommes rendus pour procéder aux examens prénuptiaux. Le médecin, auquel j’avais présenté Jimmy Guieu,ne s’émouvant pas outre mesure de l’arrivée dans son cabinet de quelques; billes d’acier ...

-Page 186 photo de la baie vitrée de l'immeuble "Le Méditerranée"



Page 190

- Alors que les baies vitrées du Méditerranée (Situé 60, Avenue de Toulon à Marseille) sous l’impact de billes d’acier de divers calibres ,offrent au constat des experts et au regard des curieux d’étranges cratères sur toute leur surface, Jimmy fait venir des huissiers et des officiers de police pour établir des rapports écrits de leurs conclusions. Il invite des témoins par dizaines à se rendre à des réunions où se produisent les phénomènes, des fonctionnaires assermentés

Page 205

Prenant toutes les précautions pour tenter de passer inaperçu nous nous introduisîmes (Lucette et moi) presque clandestinement dans l'immeuble "Le Méditerranée" (dont j'avais les clefs de l'appartement) , ne pouvant toutefois rien pour empêcher une bille métallique de creuser un cratère au centre de la nouvelle baie vitrée: la précédente , comparable a un morceau de gruyère ayant été jugée indigne de l'entrée d'un immeuble de grand standing.



Page 207

-Le mardi 10 juillet 1973 au matin, suite aux bruits (ragots serait plus approprié) colportés dans le quartier: de la rue Raoul Busquet au Méditerranée, la rumeur ayant même gagné la rue Pierre Laurent TOUJOURS EU EGARD AUX INEXPLICABLES CRATERES CREUSANT LES BAIES VITREE, le promoteur , a qui nous avions réservé notre futur appartement nous a convoqué. Sans doute conforté dans sa conviction quant à notre responsabilité, ou plus exactement ma responsabilité dans le déroulement de ces étranges phénomènes par le père de Lucette: autant pour le prestige de sa société que pour la sécurité de ses futurs copropriétaires, il nous avise de son refus de nous vendre l'appartement que nous avions choisi dans son nouvel immeuble.



- Le 12 Juillet 1973 un attroupement des plus bruyants se fait devant la porte d'entrée du 26, rue Pierre Laurent (Marseille).La cause en est le nombre impressionnant de demie sphères découpées dans les deux battants de la baie vitrée qui plus que jamais ,ressemble à un gigantesque morceau de gruyère transparent !.

Défileront tour à tour les membres du syndic de l'immeuble, la police en civile et en uniforme et les responsables médicaux des services hospitaliers de Michel Levy dont les salles de soins donnent sur la rue qui sert de cadre à ces étranges manifestations.

Dans un souci de rationalisation, ces faits seront attribués à de possibles jets de projectiles a effet boomerang émanant du service psychiatrique de l'hôpital Michel Levy.

Heureux les simples d'esprit.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#4

Message par HerbeDeProvence » 21 juil. 2005, 16:43

Gattif a écrit : Je pense que vous devriez commencer par vous instruire du dossier avant de raconter n'importe quoi.
Où sont les liens? Vous commencez une nouvelle discussion, je me base sur les éléments fournis par votre message qui s'avère donc être incomplet: encore un mauvais point. Si vous ne savez pas présenter votre affaire, ne vous étonnez qu'on ne vous prenne pas au sérieux.
Gattif a écrit :Avec votre outils meule on obtien un cratére d epetite taille qui en plus n'est pas lisse a l'interieur bien poli avec une arrête du trou qui est bien insisive, coupante.VOus devriez etudier le dossier avant de raconter n'import quoi.
Selon la meule qu'on utilise, ronde par exemple, il n'y a pas d'arrête et le trou fait ressemble à une empreinte de bille. les fraises à graver par exemple sont toute ronde
Gattif a écrit : je vois d'ici JCP sur une echelle entre midi avec son outilage portatif EN TRAIN DE leurrer son monde.

Relisez bien, les d eclarations des temoins avant de delirer...
ok relisons. Sachez seulement que c'est possible de faire ça assez rapidement.
Gattif a écrit : - Début 1973, une fois dans la salle d’attente du Docteur Marcantoni chez lequel nous nous sommes rendus pour procéder aux examens prénuptiaux. Le médecin, auquel j’avais présenté Jimmy Guieu,ne s’émouvant pas outre mesure de l’arrivée dans son cabinet de quelques; billes d’acier ...
jimmy Guieu apporte quelques billes d'acier à un medecin. c'est ça?
Là rien de très extraordinaire.
Gattif a écrit : -Page 186 photo de la baie vitrée de l'immeuble "Le Méditerranée"
Je ne vois rien sur la photo...d'ailleurs, je ne vois même pas la photo.


Gattif a écrit : - Alors que les baies vitrées du Méditerranée (Situé 60, Avenue de Toulon à Marseille) sous l’impact de billes d’acier de divers calibres ,offrent au constat des experts et au regard des curieux d’étranges cratères sur toute leur surface, Jimmy fait venir des huissiers et des officiers de police pour établir des rapports écrits de leurs conclusions. Il invite des témoins par dizaines à se rendre à des réunions où se produisent les phénomènes, des fonctionnaires assermentés
Attendez là: Les témoins et les experts ont vu quoi exactement? des cratères sur une vitre et uniquement des cratères sur une vitre, c'est ça?
ou ils ont vu des billes d'acier en train de frapper la vitre? Ce n'est pas très clair à cause du style alambiqué de l'auteur. mauvais point.
Si j'écris:
"Alors que les baies vitrées du Méditerranée (Situé 60, Avenue de Toulon à Marseille) sous le travail de JC Pantel et de son Dremel et de ses fraises de différents calibres,offrent au constat des experts et au regard des curieux d’étranges cratères sur toute leur surface..
on comprend tout de suite que je donne mon avis sur l'origine des cratères, mais qu'en fait personne n'a vu JCPantel...
donc en fait là, pas de témoins.

Gattif a écrit : Prenant toutes les précautions pour tenter de passer inaperçu nous nous introduisîmes (Lucette et moi) presque clandestinement dans l'immeuble "Le Méditerranée" (dont j'avais les clefs de l'appartement) , ne pouvant toutefois rien pour empêcher une bille métallique de creuser un cratère au centre de la nouvelle baie vitrée: la précédente , comparable a un morceau de gruyère ayant été jugée indigne de l'entrée d'un immeuble de grand standing.
Ce que je comprend: pendant que "nous" (à définir) rentrons dans l'immeuble, nous voyons de nos yeux une bille metallique en train de "creuser" un cratère dans la nouvelle vitre. En utilisant le mot "creuser" on a l'impression qu'elle fait ça lentement la bille: elle creuse tranquillement son trou devant tout le monde? C'est ça?
L'auteur utilise le mot "impact" au début, ce qui fait penser qu'elles ont été lançées.
Franchement c'est pas clair: Comment elles font leur trou ces billes? précisez s'il vous plait. Qu'ont ils vu exactement?


Gattif a écrit :- Le 12 Juillet 1973 un attroupement des plus bruyants se fait devant la porte d'entrée du 26, rue Pierre Laurent (Marseille).La cause en est le nombre impressionnant de demie sphères découpées dans les deux battants de la baie vitrée qui plus que jamais ,ressemble à un gigantesque morceau de gruyère transparent !.

Défileront tour à tour les membres du syndic de l'immeuble, la police en civile et en uniforme et les responsables médicaux des services hospitaliers de Michel Levy dont les salles de soins donnent sur la rue qui sert de cadre à ces étranges manifestations.

Dans un souci de rationalisation, ces faits seront attribués à de possibles jets de projectiles a effet boomerang émanant du service psychiatrique de l'hôpital Michel Levy.
D'après le dernier paragraphe il semble qu'en fait personne n'a vu le moment de l'impact ... ou du "creusement" des billes puisqu'ils attribuent ça à une autre cause. Tous ces "témoins" dont il est question n'ont vu que des cratères sur une vitre, et s'en sont étonnés, c'est bien ça?

Pour résumer: Qui a vu des billes creuser des trous sur une vitre?
Que sont devenues toutes ces billes de différents calibre?

Avatar de l’utilisateur
le fugitif
Messages : 943
Inscription : 06 sept. 2003, 05:55

#5

Message par le fugitif » 21 juil. 2005, 16:59

Bref, à moins que je n'ai rien compris, ce qui est possible, je ne vois pas quel est le côté extraodinaire de ce fait divers?
Ce qui a d’exceptionnel c’est la ténacité qu’à GATTI à croire coûte que coûte (malgré tous les faits qui vont en l’encontre de ses croyances) à toutes ces conneries panteliennes.
Je suis persuadé que si Pantel était amené à rencontrer GATTI et à lui dire en tête à tête que toute ces histoires de dons exceptionnels et de fantômes étaient de gros mensonges, GATTI continuerait à croire que Pantel est doué de dons paranormaux, mais qu’il lui cache la vérité pour ne pas avoir d’ennui.
Bref !
Quoi qu’il arrive, GATTI croira jusqu’à la fin de ses jours que Pantel est un être exceptionnel qui contacte régulièrement des entité d’outre tombe et qu'il est le catalyseur de nombreux phénomènes paranormaux.
:lol:
Dernière modification par le fugitif le 21 juil. 2005, 17:13, modifié 1 fois.
"Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis; je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur" TALLEYRAND

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#6

Message par HerbeDeProvence » 21 juil. 2005, 17:05

ok Fugitif.
J'aimerais juste qu'on parle de cette affaire pour y voir plus clair, sans s'engueuler, si c'est possible....

TIO_PIPONE
Messages : 411
Inscription : 25 juil. 2004, 00:58

#7

Message par TIO_PIPONE » 21 juil. 2005, 17:47

On dirait que GATTI se concentre toujours sur les "preuves" en faveur de sa croyance et ignore tous celles qui vont à l'encontre..........
on appelle ça: Pensée Selective
DE OMNI RE SCIBILI

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#8

Message par LiL'ShaO » 21 juil. 2005, 18:45

Tio Pipone, tout le monde a une pensée selective consciemment ou plus souvent inconsciemment. Tout ce qui va a l'encontre de tes croyances rationalistes est directement considéré comme délire, mensonge, credulité ou connerie pour toi. C'est pareil pour les croyants dans l'autre sens...
Le juste milieu me semble l'endroit le moins faux, c'est a dire qu'il existe des gens qui délirent, des menteurs, des gens crédules et des cons, mais il existe aussi des phenomenes inexplicables et dits "paranormaux".
Si vous ne l'acceptez pas, c'est que vos croyances rationalistes vous aveugle autant que les croyances irrationnelles des croyants les aveugle... Essayons de discuter en laissant nos préjugés a la porte ca fera avancer tout le monde.

Sinon gatti, c'est quoi cette histoire de bille de plomb qui creusent dans des vitres? Jamais entendu parler de ca moi. Et comme dit herbedeprovence c'est pas super clair pour ceux qui ont pas suivi le sujet votre histoire. Vous pourriez précisez de quoi il est question? C'est des billes de plomb qui suivent jimmy partout ou il va et qui creusent les vitres en verre? C'est louche. :mrgreen:
Et c'est censé etre du a quoi pour vous?

"C'est une sotte présomption
d'aller dédaignant et condamnant pour faux
ce qui ne nous semble pas vraisemblable."

Montaigne

"Nous sommes incroyablement légers dans la formation de nos convictions. Mais il suffit qu'on veuille nous persuader qu'elles sont fausses pour que nous devenions ardents à les défendre.
Ce ne sont évidement pas les idées elles-mêmes que nous chérissons, mais notre propre estime qui est menacée. "

F.H. Robinson

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#9

Message par Gatti » 22 juil. 2005, 02:24

Les billes d'acier poltergeist qui se matérialisent dans la proximité de Pantel intéressent CASAR parcequ'elle ont pour une fois laissé des traces indélébiles dans du verre. Des dizaines de projectiles poltergeist de ce genre émaillent le dossier Pantel, il s'agit de billes d'acier, de boules de pétanque, de lames de rasoir et le plus souvent de cailloux . Ces projectiles avaient été récupérés pour partie par l'a mi de JCP Jimmy GUIEU qui en faisait la collection (voir photo dans le livre tome1).Sa femme Lucia pourrait en témoigner mais comme une bille d'acier Poltergeist ressemble comme deux gouttes d'eau a une bille d'acier normales, nous avons décidé de faire des investigations Poussées sur les traces qu'on laissé ces billes dans le verre puisque JCP affirme ainsi que Jimmy GUIEU que les billes frappant le verre des baies vitrées y laissaient des cratères très difficilement reproductibles ; voir impossible dans les conditions précises où elles sont apparues .Notez au passage que le phénomène n'est pas un cas isolé mais il s'est produit au moins trois fois dont deux fois en lieu public avec des rapports d'huissier et des problèmes avec les syndics.
Jimmy GUIEU n'est qu'un simple témoin dans cette affaire. Dans ces conditions , accuser PANTEL d'avoir trompé son monde est aller un peu vite en besogne. Quand un illusionniste fait disparaître ou apparaître des objets , il ne reste jamais de traces; pour une fois que Nous avons des traces qui ne sont pas du tout reproductibles par des moyens mécaniques ,il faudrait peut être que la science les examine.
Laissons donc les tricheries et autres simulations qu'a probablement fait JCP ces derniers temps pour concentrer notre travail sur les faits ayant donné lieu a des preuves matérielles. La bonne attitude n'est pas de generaliser. Tous les Mediums ont triché a un moment ou a un autre , surtout après que le don dont ils étaient doté provisoirement dotés a disparu. Probablement que JCP ne fait pas exception a la règle .Des années de recherche m'ont apprises que le profil psychologique d e ces médiums était bien spécifique; il expliquerait assez bien un comportement relativement inconscient de simulateur lorsque le don a disparu. Dans l'avenir,des psychologues pourront en dire plus que moi la dessus.



---------------------------------------
Extrait pour information du site CASAR

http://perso.wanadoo.fr/casar/ATELIER1.htm


Les impacts de billes d'acier venues "d'ailleurs" dans les baies vitrées ne peuvent plus être contestées.

Nous sommes peut être en vue de l'épilogue en ce qui concerne la chasse aux preuves poltergeist.

La photo de la vitrine pochée http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG publiée page 186 du tome 1 de Jean-Claude Pantel "Les visiteurs de 'espace temps" ED.Ramuel (248/…) édition reprise en 2004 par JMG édition ne peut plus être contestée et considérée comme un faux.

CASAR à retrouvé un témoin indépendant ne connaissant pas Jean-Claude Pantel dont les dires recoupent avec précision les nombreux éléments déjà en notre possession


(court extrait ici : http://perso.wanadoo.fr/casar/TEMbilles.mp2 )

1) Les déclarations de JCP dans son tome 1
2) Les déclarations de JCP enregistrées lors d'une conversation téléphonique où il donne des précisions sur la forme des cratères
3) L'interview téléphonique enregistrée d'Alain Le KERN
4) Les écrits de Jimmy Guieu dans son livre publié en 1973 faisant état de la matérialisation de billes et d'une multitude d'objets
5) Les discussions par téléphone avec Jimmy Guieu qui a affirmé avoir conservé certaines de ces billes, boules de pétanque, piles, ampoules etc.. qu'il collectionnait.
6) Une photo de la collection d'objets poltergeist de Jimmy Guieu publiée dans le Tome 1 de JCP.
Cette personne témoin privilégié à l'époque des faits 1973 est d'accord pour confirmer (sous serment devants des instances officielles) l'existence d'impacts en creux dans les portes vitrées de l'entrée de son immeuble.
Les enregistrement des conversations téléphoniques dont il est question en 2 et 3 ainsi que la discussion de 15 minutes avec le témoin (dont un extrait sonore est proposé ici ) seront disponibles sur le CD ROM des EGP
--------------------------------------------------
Extraits de TEMOIN1.mp2 (figurant dans le CD ROM des EGP) retranscription des points importants de cette première interview témoin faite le 13 03 04 :
"J'habite l'immeuble depuis qu'il a été construit et j'ai assisté à toutes les réunions du conseil syndical "
"Ah ! attendez, attendez ! Vous me rappelez quelque chose, à un moment donné, effectivement, sur la porte vitrée il y avait des trous qui étaient faits comme si on les avait faits au millimètre, comme si on avait envoyé une balle, effectivement ; alors là vous me rappelez quelque chose ; d'ailleurs tout le monde pensait dans l'immeuble que c'était quelqu'un qui se serait amusé à tirer avec une carabine. L'impact était bien arrondi, bien creux ! Sans casser la vitre. En me parlant de l'impact de l'immeuble "Méditerranée", cela me revient en mémoire."
"Vous pouvez donner mon témoignage oral sans problème. Il y a très très longtemps ; vous le situez à quel moment ?"
(Réponse: " C'était en juillet 1973")
"Voilà, c'est ça ! ça remonte à très loin ! Vous levez peut-être un voile là-dessus parce qu'on avait pensé qu'il y avait quelqu'un qui avait de mauvaises intentions dans l'immeuble"
"Cette vitre a été changée parce que la porte n'offrait pas assez de sécurité"
"Mais je vous dis, c'est très très vieux ; le fait que vous m'ayez parlé d'un trou dans la vitre, j'ai réalisé tout de suite qu'on avait eu cela dans la copropriété"
" Ces trous étaient parfaitement ronds, il n'y avait aucun éclat autour du trou et ils avaient une forme conique au bout"
"Je vais vous dire, en face de notre immeuble, il y avait l'hôpital Michel LEVY, il a été démoli et maintenant il ont construit. Justement, on a toujours pensé que c'était un type qui était dans la cour de l'hôpital Michel Levy qui avait pu tiré un projectile, le trou était tellement parfait, pas ébréché, rien du tout ! C'était très rond , une découpe parfaite."
"Vous pouvez m'appeler quand vous voulez ! ou m'envoyer un représentant de votre association "

Extraits du fichier son Billes2.mp2 ( figurant dans le CD ROM des EGP) retranscription des points importants de la seconde interview du témoin faite le 30 03 04:

"Moi, cela m'intéresse énormément ce que vous faites!"
"J'en ai parlé a différentes personnes de l'immeuble qui se souvenaient des impacts a l'époque; elle m'ont dit que c'était des gens qui tiraient a la carabine. Attendez, mais si on tire e a la carabine on fait exploser la vitre et puis il a quand même des déchets, de débris par terre, là il n'y avait rien" .
"Comment est-ce qu'on arrive a faire dans du verre des ronds pareil de forme conique ? "
"Je suis contente d'ajouter une pierre a votre édifice parce que , c'est vrai que pendant longtemps j'ai été perturbée par cela en me disant mais qu'est-ce que c'est ce système…. Mais loin de moi l'idée de penser…. "
"Surtout qu'en plus de cela ça s'est fait sans bruit, personne n'a entendu d'implosion, d'explosion , de tir .
(Gatti "Vous pouvez témoigner de cela aussi?" )
"Ah bien oui! Je me suis posé la question et il y a une personne qui m'a dit : "oh! Vous savez avec une chignole c'est vite fait de faire cela .J'ai répondu; je regrette mais il n'y avait pas un trou au bout hein! La vitre n'était pas traversée"
"Il y a quelque chose qui m'est revenu a l'esprit, le rond était parfait, il y avait un bord qui n'était pas coupant, c'était tout lisse , il y avait comme un petit bourrelet bien lisse tout le tour. J'ai passé le doigt la dedans et je me suis dis ; mais c'est pas possible onne peut pas faire une chose pareille, avec quoi! "
"Tout ceci m'est revenu a la mémoire !"
"Le bord large du trou c'est tout lisse , c'est comme le rebord d'un verre si vous voulez"
"çà s'est passé que dans le midi ces histoires là ou dans toute la France?"
"Nous, on a été longtemps a se poser ses questions , puis finalement au cours du temps , comme personne n'a réagi, bon! Bien on en a plus parlé"
"Lorsque vous m'avez contacté je n'avais plus rien en mémoire ; mais maintenant cela m'est revenu vraiment bien"
"Je me pose la question en plus de cela, je me dis mais qui est-ce qui a pu faire ces impacts de balles tellement bien faits et avec quoi; c'est çà le problème."
" J'ai un esprit assez curieux dans le sens où je me pose toujours des questions quand quelque chose n'est pas tout a fait concrète pour moi .Là ,je me suis posé des questions, je me suis dis comment arriver a faire des impacts aussi beaux; qu'est-ce que c'est qui fait cela ?"
"Quand j'en ai parlé dans la copropriété, les gens m'ont prise pour une fada, c'est pourquoi je vous demanderai de garder l'anonymat."
Les enregistrement téléphoniques des deux interview figurent dans sur le CD ROM DES EGP:
Le fichier son du 13/03/04 correspondant a la première interview de ce témoin figure sur le CD ROM DES EGP sous la référence TEMOIN1.mp2
Le fichier son du 30 /03/04 correspondant a la seconde interview du témoin figure sur le CD ROM DES EGP sous la référence Billes2.mp2

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#10

Message par HerbeDeProvence » 22 juil. 2005, 04:03

Vous savez Monsieur Gatti, il est d'usage dans une conversation de répondre aux questions, enfin, chez les non autistes surtout.
Donc votre silence me confirme qu'il n'y a avait aucun témoin du moment même de ces manifestations et qu'on a retrouvé aucune bille tout autour de la baie vitrée. Seul jimmy prétend en avoir. Je suis bien obligé de supposer vu que vous ne répondez pas clairement aux questions.
Pas de témoins; Pas de billes, ok Gatti?
Gattif a écrit :Les billes d'acier poltergeist qui se matérialisent dans la proximité de Pantel intéressent CASAR parcequ'elle ont pour une fois laissé des traces indélébiles dans du verre. Des dizaines de projectiles poltergeist de ce genre émaillent le dossier Pantel, il s'agit de billes d'acier, de boules de pétanque, de lames de rasoir et le plus souvent de cailloux . Ces projectiles avaient été récupérés pour partie par l'a mi de JCP Jimmy GUIEU qui en faisait la collection (voir photo dans le livre tome1).Sa femme Lucia pourrait en témoigner....
Elle peut témoigner de quoi la femme de Jimmy? Qu'il faisait collection de boules de pétanque et de lames de rasoir? En plus, en ramassant des objets à terre tout autour de la vitre, il fait tout bonnement disparaitre des preuves. Pourquoi faire venir des huissiers après avoir ramassé ces objets?
Là encore, il semble qu'il n'y ait aucun témoin de ces performances ni de billes eparpillées par terre tout autour de la baie vitrée, non?
Gattif a écrit : mais comme une bille d'acier Poltergeist ressemble comme deux gouttes d'eau a une bille d'acier normales, nous avons décidé de faire des investigations Poussées sur les traces qu'on laissé ces billes dans le verre puisque JCP affirme ainsi que Jimmy GUIEU que les billes frappant le verre des baies vitrées y laissaient des cratères très difficilement reproductibles ; voir impossible dans les conditions précises où elles sont apparues .
J'espère que vous avez assimilé qu'avec un dremel en rotation rapide et des fraises rondes, il est facile et rapide de faire des cratères ronds dans une baie vitrée.
Gattif a écrit :Notez au passage que le phénomène n'est pas un cas isolé mais il s'est produit au moins trois fois dont deux fois en lieu public avec des rapports d'huissier et des problèmes avec les syndics.
Attendez là: les rapports d'huissiers (initiés par jimmy) ne font état que de trous dans la vitre. Il n'y a toujours pas plus de témoins du moment de l'evennement.
Gattif a écrit : Jimmy GUIEU n'est qu'un simple témoin dans cette affaire.
Ce cher Jimmy gagne sa vie en racontant dans des livres des histoires extraordinaires et de science fiction, comme d'avoir rencontré des ET "petits gris", n'est-ce pas? Certainement un homme honnête et intègre...
Gattif a écrit : Dans ces conditions , accuser PANTEL d'avoir trompé son monde est aller un peu vite en besogne. Quand un illusionniste fait disparaître ou apparaître des objets , il ne reste jamais de traces; pour une fois que Nous avons des traces qui ne sont pas du tout reproductibles par des moyens mécaniques ,il faudrait peut être que la science les examine.
Et vous, vous devriez acheter un Dremel (ou une autre marque). Ces cratères sont tout à fait reproductibles, en moins d'un quart d'heure.
Gattif a écrit : Laissons donc les tricheries et autres simulations qu'a probablement fait JCP ces derniers temps pour concentrer notre travail sur les faits ayant donné lieu a des preuves matérielles. La bonne attitude n'est pas de generaliser. Tous les Mediums ont triché a un moment ou a un autre , surtout après que le don dont ils étaient doté provisoirement dotés a disparu. Probablement que JCP ne fait pas exception a la règle .Des années de recherche m'ont apprises que le profil psychologique d e ces médiums était bien spécifique; il expliquerait assez bien un comportement relativement inconscient de simulateur lorsque le don a disparu. Dans l'avenir,des psychologues pourront en dire plus que moi la dessus.
Plus je comprend cette affaire, plus l'hypothèse de la tricherie devient évidente: Pas de témoins, si ce n'est un Pantel déjà attrapé pour tricherie.


Gattif a écrit : Extrait pour information du site CASAR

http://perso.wanadoo.fr/casar/ATELIER1.htm
Je connais des escrocs toulonnais qui ont une gueule aussi sympathique que celle de Jean Claude Pantel.
Quant aux reproductions qualité photocopie des photographies, on a l'impression que les cratères sont fait de l'intérieur, mais je peux me tromper comme l'image n'est pas clair. Pourriez vous confirmez: les cratères sont fait de l'extérieur ou de l'intérieur des baies vitrées?
Jusqu'à présent j'avais compris qu'ils étaient fait de l'extérieur.

Gattif a écrit :Les impacts de billes d'acier venues "d'ailleurs" dans les baies vitrées ne peuvent plus être contestées.
Pour l'instant la seule chose non contestable ce sont ces cratères ronds dans la vitre, c'est tout.

Gattif a écrit : La photo de la vitrine pochée http://perso.wanadoo.fr/casar/PH3.JPG publiée page 186 du tome 1 de Jean-Claude Pantel "Les visiteurs de 'espace temps" ED.Ramuel (248/…) édition reprise en 2004 par JMG édition ne peut plus être contestée et considérée comme un faux.
Juste des trous circulaires dans une vitre.
Gattif a écrit :CASAR à retrouvé un témoin indépendant ne connaissant pas Jean-Claude Pantel dont les dires recoupent avec précision les nombreux éléments déjà en notre possession


(court extrait ici : http://perso.wanadoo.fr/casar/TEMbilles.mp2 )
Dans cet extrait, on entend une brave dame se souvenant de trous que "l'on avait fait au millimètre" dans une vitre et précisant: "d'ailleurs tout le monde pensait que quelqu'un s'était amusé à tirer avec une carabine ou avec quelquechose.."
Cela confirme bien qu'il n'y avait aucun témoin ni aucune billes retrouvées autour, sinon cette brave dame en aurait parlé....
Gattif a écrit : 1) Les déclarations de JCP dans son tome 1
2) Les déclarations de JCP enregistrées lors d'une conversation téléphonique où il donne des précisions sur la forme des cratères
3) L'interview téléphonique enregistrée d'Alain Le KERN
4) Les écrits de Jimmy Guieu dans son livre publié en 1973 faisant état de la matérialisation de billes et d'une multitude d'objets
5) Les discussions par téléphone avec Jimmy Guieu qui a affirmé avoir conservé certaines de ces billes, boules de pétanque, piles, ampoules etc.. qu'il collectionnait.
6) Une photo de la collection d'objets poltergeist de Jimmy Guieu publiée dans le Tome 1 de JCP.
Cette personne témoin privilégié à l'époque des faits 1973 est d'accord pour confirmer (sous serment devants des instances officielles) l'existence d'impacts en creux dans les portes vitrées de l'entrée de son immeuble.
Félicitations Gatti: Tous ces témoignages m'ont bien convaincu... qu'il y avait des cratères dans cette vitre comme ceux que l'on peut faire avec un outillage adapté et portatif. C'est tout.
J'apprend également que Jimmy fait collection de boules de pétanque qui ressemblent en tous points à ... des boules de pétanque.
Gattif a écrit : Les enregistrement des conversations téléphoniques dont il est question en 2 et 3 ainsi que la discussion de 15 minutes avec le témoin (dont un extrait sonore est proposé ici ) seront disponibles sur le CD ROM des EGP
--------------------------------------------------
Extraits de TEMOIN1.mp2 (figurant dans le CD ROM des EGP) retranscription des points importants de cette première interview témoin faite le 13 03 04 :
"J'habite l'immeuble depuis qu'il a été construit et j'ai assisté à toutes les réunions du conseil syndical "
"Ah ! attendez, attendez ! Vous me rappelez quelque chose, à un moment donné, effectivement, sur la porte vitrée il y avait des trous qui étaient faits comme si on les avait faits au millimètre, comme si on avait envoyé une balle, effectivement ; alors là vous me rappelez quelque chose ; d'ailleurs tout le monde pensait dans l'immeuble que c'était quelqu'un qui se serait amusé à tirer avec une carabine. L'impact était bien arrondi, bien creux ! Sans casser la vitre. En me parlant de l'impact de l'immeuble "Méditerranée", cela me revient en mémoire."
"Vous pouvez donner mon témoignage oral sans problème. Il y a très très longtemps ; vous le situez à quel moment ?"
(Réponse: " C'était en juillet 1973")
"Voilà, c'est ça ! ça remonte à très loin ! Vous levez peut-être un voile là-dessus parce qu'on avait pensé qu'il y avait quelqu'un qui avait de mauvaises intentions dans l'immeuble"
"Cette vitre a été changée parce que la porte n'offrait pas assez de sécurité"
"Mais je vous dis, c'est très très vieux ; le fait que vous m'ayez parlé d'un trou dans la vitre, j'ai réalisé tout de suite qu'on avait eu cela dans la copropriété"
" Ces trous étaient parfaitement ronds, il n'y avait aucun éclat autour du trou et ils avaient une forme conique au bout"
"Je vais vous dire, en face de notre immeuble, il y avait l'hôpital Michel LEVY, il a été démoli et maintenant il ont construit. Justement, on a toujours pensé que c'était un type qui était dans la cour de l'hôpital Michel Levy qui avait pu tiré un projectile, le trou était tellement parfait, pas ébréché, rien du tout ! C'était très rond , une découpe parfaite."
"Vous pouvez m'appeler quand vous voulez ! ou m'envoyer un représentant de votre association "
Donc ça, c'est la transcription du témoignage de la brave dame du mp3 précédent qui confirme qu'il y a bien eu des cratères dans une vitre. Rien de plus.
Gattif a écrit :Extraits du fichier son Billes2.mp2 ( figurant dans le CD ROM des EGP) retranscription des points importants de la seconde interview du témoin faite le 30 03 04:

"Moi, cela m'intéresse énormément ce que vous faites!"
"J'en ai parlé a différentes personnes de l'immeuble qui se souvenaient des impacts a l'époque; elle m'ont dit que c'était des gens qui tiraient a la carabine. Attendez, mais si on tire e a la carabine on fait exploser la vitre et puis il a quand même des déchets, de débris par terre, là il n'y avait rien" .
"Comment est-ce qu'on arrive a faire dans du verre des ronds pareil de forme conique ? "
"Je suis contente d'ajouter une pierre a votre édifice parce que , c'est vrai que pendant longtemps j'ai été perturbée par cela en me disant mais qu'est-ce que c'est ce système…. Mais loin de moi l'idée de penser…. "
"Surtout qu'en plus de cela ça s'est fait sans bruit, personne n'a entendu d'implosion, d'explosion , de tir .
(Gatti "Vous pouvez témoigner de cela aussi?" )
"Ah bien oui! Je me suis posé la question et il y a une personne qui m'a dit : "oh! Vous savez avec une chignole c'est vite fait de faire cela .J'ai répondu; je regrette mais il n'y avait pas un trou au bout hein! La vitre n'était pas traversée"
"Il y a quelque chose qui m'est revenu a l'esprit, le rond était parfait, il y avait un bord qui n'était pas coupant, c'était tout lisse , il y avait comme un petit bourrelet bien lisse tout le tour. J'ai passé le doigt la dedans et je me suis dis ; mais c'est pas possible onne peut pas faire une chose pareille, avec quoi! "
"Tout ceci m'est revenu a la mémoire !"
"Le bord large du trou c'est tout lisse , c'est comme le rebord d'un verre si vous voulez"
"çà s'est passé que dans le midi ces histoires là ou dans toute la France?"
"Nous, on a été longtemps a se poser ses questions , puis finalement au cours du temps , comme personne n'a réagi, bon! Bien on en a plus parlé"
"Lorsque vous m'avez contacté je n'avais plus rien en mémoire ; mais maintenant cela m'est revenu vraiment bien"
"Je me pose la question en plus de cela, je me dis mais qui est-ce qui a pu faire ces impacts de balles tellement bien faits et avec quoi; c'est çà le problème."
" J'ai un esprit assez curieux dans le sens où je me pose toujours des questions quand quelque chose n'est pas tout a fait concrète pour moi .Là ,je me suis posé des questions, je me suis dis comment arriver a faire des impacts aussi beaux; qu'est-ce que c'est qui fait cela ?"
"Quand j'en ai parlé dans la copropriété, les gens m'ont prise pour une fada, c'est pourquoi je vous demanderai de garder l'anonymat."
Les enregistrement téléphoniques des deux interview figurent dans sur le CD ROM DES EGP:
Le fichier son du 13/03/04 correspondant a la première interview de ce témoin figure sur le CD ROM DES EGP sous la référence TEMOIN1.mp2
Le fichier son du 30 /03/04 correspondant a la seconde interview du témoin figure sur le CD ROM DES EGP sous la référence Billes2.mp2
Bon là, il s'agit de discussions de café du commerce sur le comment de ces cratères. Ils se rendent bien compte que l'hypothèse d'un coup de fusil est ridicule, mais de toutes évidence ils ignorent l'existence d'outillage électrique portatif et l'existence de fraises parfaitement rondes capable de laisser des traces similaires à celles laissées dans la baie vitrée marseillaise.

Pour résumer, Jean Claude Pantel a eu deux heures, sans aucun témoin, pour faire quelques trous au Dremel dans une baie vitrée d'une porte d'entrée d'immeuble. Il est possible qu'il ait eu peur que le syndic, appréciant peu cette forme d'art moderne, ne lui réclame le remboursement du remplacement de la vitre, et c'est pour cela qu'il a inventé cette histoire de billes.
Une histoire sans aucun témoin, vous êtes d'accord là dessus Gatti?

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#11

Message par Gatti » 22 juil. 2005, 05:08

Aucun spécialiste du travail du verre et encore moins un minable bricoleur en paranormal de votre acabit ne pourra jamais refaire a l'identique les empreintes dont parlent mes deux témoins. La perte (peut etre que provisoire puisque nous recherchons les enchantions avec fougue ) de ces preuves matérielles est une grande occasion manquée pour la sciences fondamentales puisqu'il s'agit ici de mécanique quantique pure et dure et de capacités inconnues du cerveau humain (en l'occurrence celui de JCP)Vous avec le discernement sélectif a souhait puisque je vous dis que personne ne pourrait les reproduire et vous me soutenez le contraire.
Devant ce constat de divergence manifeste, nous n'avons qu'une issue pour débloquer la situation. Cesser de palabrer dans le vide tout en dénigrant insidieusement des personnes respectables (Jimmy GUIEU et mes témoins ; Alain Le KERN et Mme B... )Le enjeux sont trop important pour que vous qui vous dites scientifiques vous laissiez perdre une Preuve aussi importante en vous contentant de supposer que mes témoins sont des innocents qui ne voient pas clair. Ici ce ne sont pas des racontars de personnes dérangées mentalement;tous deux ont touché de leur doigt les cavités (ou cratères) laissée dans la vitres a l'endroit d e l'impact .Je dis bien cratère et non trou traversant de part en part. Je vous propose donc de reproduire ces empreintes avec tous moyens de votre choix et nous les soumettrons au deux témoins. Attention, souvenez vous bien que le rebord ressemblait a un léger bourrelet lisse comme le rebord d'un verre a boire. Je vais de c e pas demander a mon enquêteur sur place de réceptionner votre œuvre d'art et d e la soumettre aux témoins. Je vous demande de réaliser si vous vous en sentez le courage au moins trois cratères de diamètre diffèrent dans les dimensions approximatives données par Mme B...Puisque les sceptique crient sans cesse que c'est a nous de donner la preuve, puisque vous contestez; cette fois c'est a vous de me prouver que c'est vachement simple a reproduire. Il faut mettre vos prétentions d'explication paranormales en accord avec vos capacités manuelles. Je vous signale que si JCP avait entrepris de polir soigneusement le bord des cavités, il lui aurait fallu plus d'une journée d e travail. En plus vous avez le culot d'affirmer que JCP pouvait travailler tranquillement sans témoins entre midi dans l'entrée d'un immeuble ou le passage de nombreux locataires est évident (qui n'a qu'une seule entrée en plus)
Vous ne connaissez vraiment rien en matière de poltergeist, sachez qu'en général une grande quantité des objets qui se matérialisent; souvent en tombant du plafond sans y faire la moindre ouverture ne sont pas retrouvés après coup. Un conseil ; tapez POLTERGEIST sur GOOGLE et prenez une petite leçon de paranormal , cela vous évitera pas mal de questions qui n'ont aucun sens et qui complique encore plus notre probleme au lieu d ele faire avancer.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#12

Message par HerbeDeProvence » 22 juil. 2005, 05:34

Gattif a écrit : Cesser de palabrer dans le vide tout en dénigrant insidieusement des personnes respectables (Jimmy GUIEU et mes témoins ; Alain Le KERN et Mme B... )
Si vous pouviez répondre simplement à ma question ca faciliterait les échanges: Qui a vu "l'évennement" se produire?
Les témoins des cratères ça n'a pas d'importance.

Quant à reproduire ces cratères avec une perceuse tournant suffisement vite et des fraises rondes pour ne pas laisser d'arrête, pas de problème.

Pour que l'experience soit valide, il faudrait que vous m'envoyez un bout de vitre en tous point similaire à la vitre "poltergeistée" dont il est question. Quelle épaisseur? quel alliage? Il n'y a que vous à pouvoir connaitre ça.
Une autre solution peut-être plus simple, est d'essayer vous même.
Il y a bien un "Monsieur Bricolage" à Argenton ou un "Leroy Merlin"?
Demandez juste à un vendeur les outils necessaires pour creuser de tels cratères dans une vitre renforçée, de telle épaisseur.
Mais depuis toutes ces années que vous vous passionnez pour cette affaire, j'imagine que vous avez déjà fait ces vérifications élémentaires avant d'en appeler au paranormal?

Tenez pour vous j'ai trouvé ce coffret Gravure sur verre Maxicraft
Qui sait, vous trouverez peut-être là l'occasion d'exprimer votre âme d'artiste...

Florence
Messages : 10164
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#13

Message par Florence » 22 juil. 2005, 08:12

Gattif a écrit : La perte (peut etre que provisoire puisque nous recherchons les enchantions avec fougue ) de ces preuves matérielles ...
Un "échantillon enchanté" compressé: Joli lapsus qui souligne l'immatérialité de ces fameuses preuves évanescentes ;-)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#14

Message par Gatti » 22 juil. 2005, 08:34

Le verre es t du verre securit de 8 mm d'epaisseur. sachant d'avance que votre exsperience ne menera a rien d'equivalent au modèle, , je ne peux me permettre de gaspiller du temps a faire ce travail de verification . Je sais tres bien ce que vont en dire les temoins puisque j'ai longuement discuté avec eux sur L'apparence de ces alveoles. je vous Laisse quand même le merite d'essayer de travailler dans le sens d e la verité, ce n'est pas habituel ici e t je vous tire mon chapeau pour tenter d'elucider avec moi cette enigme autrement que par des esclaffements.Ceci est a vote honneur puisque le comportement responsable est de repecter les declarations des temoins. Les traces sont la seule chose palpable des phenomenes .Pour une fois que nous en avons, ne les laissons pas partir aux oubliettes , ce serait honteusement antioscientifique

Florence
Messages : 10164
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#15

Message par Florence » 22 juil. 2005, 09:15

Gattif a écrit :Le verre es t du verre securit de 8 mm d'epaisseur. sachant d'avance que votre exsperience ne menera a rien d'equivalent au modèle, , je ne peux me permettre de gaspiller du temps a faire ce travail de verification . Je sais tres bien ce que vont en dire les temoins puisque j'ai longuement discuté avec eux sur L'apparence de ces alveoles. je vous Laisse quand même le merite d'essayer de travailler dans le sens d e la verité, ce n'est pas habituel ici e t je vous tire mon chapeau pour tenter d'elucider avec moi cette enigme autrement que par des esclaffements.Ceci est a vote honneur puisque le comportement responsable est de repecter les declarations des temoins. Les traces sont la seule chose palpable des phenomenes .Pour une fois que nous en avons, ne les laissons pas partir aux oubliettes , ce serait honteusement antioscientifique

Vous admettez vous-même plus haut que vous n'avez pas de trace matérielle, vous ne les avez pas vous-même vues et, même de bonne foi, les souvenirs des protagonistes de l'époque ne valent rien pour établir une éventuelle similitude. Bref, votre cas est totalement caduc.

C'est triste, de vous voir gaspiller ainsi votre énergie pour des affabulateurs qui vous mènent en bateau :cry:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#16

Message par HerbeDeProvence » 22 juil. 2005, 10:21

Gattif a écrit :Le verre es t du verre securit de 8 mm d'epaisseur. sachant d'avance que votre exsperience ne menera a rien d'equivalent au modèle, , je ne peux me permettre de gaspiller du temps a faire ce travail de verification .
Dommage que vous pensiez que ce travail de vérification est perte de temps. J'imagine que vous ne perdez jamais votre temps vous...

Sinon bien sûr, il me faudrait des photos plus précises de ces cratères. Quelqu'un a bien dû garder un bout de ce verre securit et fait des photos en gros plan. Ca me permettra de les imiter au mieux

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#17

Message par Gatti » 22 juil. 2005, 11:55

Quelqu'un a bien dû garder un bout de ce verre securit et fait des photos en gros plan. Ca me permettra de les imiter au mieux

Je vais essayer de retruver la photo originale chez l'editeur
J'ai remué ciel et terre pour retrouvé un morvceau de ce verre avec empreinte.Le probleme etant qu'en voulant recuperer un morceau d ela grande vitre ; le securit se casse en mille morceau.Nous sommes sur la piste de l'entreprise qui a enlevé la porte en verre mais c'est peu probable qu'on la retrouve apres tant d'années.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#18

Message par HerbeDeProvence » 22 juil. 2005, 12:07

Gattif a écrit :Quelqu'un a bien dû garder un bout de ce verre securit et fait des photos en gros plan. Ca me permettra de les imiter au mieux

Je vais essayer de retruver la photo originale chez l'editeur
J'ai remué ciel et terre pour retrouvé un morvceau de ce verre avec empreinte.Le probleme etant qu'en voulant recuperer un morceau d ela grande vitre ; le securit se casse en mille morceau.Nous sommes sur la piste de l'entreprise qui a enlevé la porte en verre mais c'est peu probable qu'on la retrouve apres tant d'années.
Vous n'avez pas de morceaux de la vitre brisée???
Comment pourrez vous alors juger les cratères que je pourrais faire avec une perceuse, si vous n'avez rien pour comparer?

Et les témoins, vous avez oublié de me répondre: Qui a vu l'evennement se produire? Pas les cratères, mais l'évennement lui même. Qui?

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#19

Message par Gatti » 23 juil. 2005, 02:54

BUISSON: Vous n'avez pas de morceaux de la vitre brisée???
Comment pourrez vous alors juger les cratères que je pourrais faire avec une perceuse, si vous n'avez rien pour comparer? Et les témoins, vous avez oublié de me répondre: Qui a vu l'événement se produire? Pas les cratères, mais l'événement lui même. Qui?

GATTI: Cessez de tourner autour du pot afin trouver une excuse pour ne pas faire les cratères a la meule .J'ai deux témoins fiables qui ont eu l'occasion de palper les cratères "paranormaux", je pourrais en trouver au moins deux autres .
Vous êtes en train d e me mener en bateau dans le seul but de ma faire perdre du temps précieux et noyer le poisson des empreintes .Vous savez très bien que chacun prend ici ses désirs pour réalité.

Dans l'esprit des rationalistes invétérés de votre espece, que pèseront les souvenirs de mes témoins face a un modèle bien palpable réalisé a la meule qui n'a rien a voir avec la réalité des alvéoles dont l'intérieur est poli et la bordure en bourrelet poli que personne ne peut réaliser a la meule ? Le rationaliste qui ne dispose que d'une photo floue comme pièce a conviction aura vite fait son jugement hein! Il y a d'un côté Gatti qui n'a que du flou et d e la peu prés et de l'autre un expérimentateur sérieux qui ne délire jamais dans des histoires abracadabrantes et prend la peine de réaliser un prototype en homme consciencieux.
Une seule logique doit avoir prédominance ici c'est de bien avoir conscience de l'impossibilité totale d'usiner une alvéole de ce genre même en disposant du temps et de l'outillage disponible sur le marché que je considère comme complètement inadapté. Un usinage mécanique sera toujours un usinage ici nous avons affaire a un comportement inconnu de la matière qui fait penser au comportement du polystyrène lorsqu'on met une bille d'acier brûlante. C'est un modèle d'explication pour illustrer ce qui se passe mais en réalité il s'agit de phénomènes macroquantiques qui ne sont pas encore connus de la science actuelle.
Comment pouvez vous prétendre qu'avec une meule vous pourriez réaliser une cavité dans du verre sécurit dont les bords seraient en léger bourrelet arrondi non coupant comme le rebord d'un verre a boire ? Même en disposant d'un mois de temps personne ne peut le faire. Vous voudriez me faire avaler que Pantel aurait pu réaliser cette prouesse de réaliser plusieurs cratères sur un escabeau en catimini, entre midi et deux sans qu'aucun témoin ne puisse le voir. Vous délierez complètement et moi comme un idiot je vous suis dans votre délire!
Si je dis^posais d

BUISSON : Vous n'avez pas de morceaux de la vitre brisée???

Si j'avais un morceau de cette vitre avec alvéole, je ne serais pas ici a discuter avec vous, mais j'émargerais au CNRS avec un salaire confortable au lieu de croupir dans ma petite campagne



BUISSON : Qui a vu l'événement se produire? Pas les cratères, mais l'événement lui même. Qui?

GATTI: Là, vous me faites le coup du cour apres moi que je t'attrape; le parfaite question circulaire passe partout pour perpétuer le débat inutile et creux en demandant qu'on apporte des temoins du phenomenes; lesquels seront forcement contestables par de s arguments preformatés disponibles dans le dictionnaire du parfait sceptique.
J'ai des témoins solides concernant des traces solides; dont un couple d'instituteurs qui refusent d e témoigner.
Cest le dossier maudit dans toute sa splendeur. les amis de JCP pourraient se decarcasser afin de sortir JCP de l'impasse mais ils ne feront rien car ils ne sont vraiment pas ses amis contrairement a ce qu'ils disent. J'ai quand même le secret espoir de voir bientôt les laboratoires d'optoélectronique démontrent que des 'événements macroscopique s en relation avec la recoherence quantique peuvent donner lieu a des aberrations comme le sont ces traces de billes dans le verre.

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#20

Message par HerbeDeProvence » 23 juil. 2005, 06:05

Gattif a écrit : Une seule logique doit avoir prédominance ici c'est de bien avoir conscience de l'impossibilité totale d'usiner une alvéole de ce genre même en disposant du temps et de l'outillage disponible sur le marché que je considère comme complètement inadapté. Un usinage mécanique sera toujours un usinage ici nous avons affaire a un comportement inconnu de la matière qui fait penser au comportement du polystyrène lorsqu'on met une bille d'acier brûlante. C'est un modèle d'explication pour illustrer ce qui se passe mais en réalité il s'agit de phénomènes macroquantiques qui ne sont pas encore connus de la science actuelle.
Comment pouvez vous prétendre qu'avec une meule vous pourriez réaliser une cavité dans du verre sécurit dont les bords seraient en léger bourrelet arrondi non coupant comme le rebord d'un verre a boire ? Même en disposant d'un mois de temps personne ne peut le faire. Vous voudriez me faire avaler que Pantel aurait pu réaliser cette prouesse de réaliser plusieurs cratères sur un escabeau en catimini, entre midi et deux sans qu'aucun témoin ne puisse le voir. Vous délierez complètement et moi comme un idiot je vous suis dans votre délire!
Ben voilà, vous avez trouvé la solution: Effectivement avec ma meule je vais réaliser sans peine un cratère bien rond.. mais sans quasiment de rebord c'est vrai. Je laisse donc tomber cette hypothèse.
En parlant de billes brulantes, vous m'avez fait penser à quelquechose:
un petit coup de chalumeau bi-gaz, avec des températures pouvant monter à 3100° devrait être suffisant pour laisser un cratère circulaire d'alliage fondu, qui creerait un rebord comparable à ce que vous décrivez. Selon les modèles l'arrivée de gaz est réglable ce qui peut faire des cratères de taille différentes. Il faudrait vérifier que la température est suffisante pour faire fondre du verre sécurit. Là j'avoue ne pas être équipé.
L'avantage de cette technique c'est qu'elle ne fait pas de bruit et est encore plus rapide qu'une perceuse.
Gattif a écrit :Si j'avais un morceau de cette vitre avec alvéole, je ne serais pas ici a discuter avec vous, mais j'émargerais au CNRS avec un salaire confortable au lieu de croupir dans ma petite campagne
ou peut-être cette affaire serait réglée depuis longtemps...


Gattif a écrit :BUISSON : Qui a vu l'événement se produire? Pas les cratères, mais l'événement lui même. Qui?

GATTI: Là, vous me faites le coup du cour apres moi que je t'attrape; le parfaite question circulaire passe partout pour perpétuer le débat inutile et creux en demandant qu'on apporte des temoins du phenomenes; lesquels seront forcement contestables par de s arguments preformatés disponibles dans le dictionnaire du parfait sceptique.
J'ai des témoins solides concernant des traces solides; dont un couple d'instituteurs qui refusent d e témoigner.
Cest le dossier maudit dans toute sa splendeur. les amis de JCP pourraient se decarcasser afin de sortir JCP de l'impasse mais ils ne feront rien car ils ne sont vraiment pas ses amis contrairement a ce qu'ils disent. J'ai quand même le secret espoir de voir bientôt les laboratoires d'optoélectronique démontrent que des 'événements macroscopique s en relation avec la recoherence quantique peuvent donner lieu a des aberrations comme le sont ces traces de billes dans le verre.
Là j'ai l'impression que vous contruisez des chateaux sur le sable:
1°) Vous n'avez pas de pièces à conviction
2°) Vous n'avez pas de témoins au moment du "phénomène"
3°) Les seuls témoignages que vous pouvez apporter sont ceux de gens qui ont vu des trous dans une baie vitrée et qui attribuent eux même ça à de la malveillance. Il n'y a que vous à parler de phénomènes paranormal. L'enregistrement de la dame parle de la malveillance de quelqu'un et ne s'étonne pas outre mesure de ces fameux cratères.

Certainement vous connaissez un plombier dans votre entourage. Demandez lui si c'est possible, (je n'en suis pas sûr), de faire des cratères comparables sur du verre securit 8mn avec un chalumeau suffisement puissant.
A un autre niveau, un simple briquet sur du plexiglas tenu horizontalement au dessus de la flamme, vous donnera un cratère avec des rebords de plastique fondu. Pourquoi pas un chalumeau sur du verre securit?
Là par contre comme je ne suis pas équipé je ne peux pas vous proposer de réaliser l'expérience. D'autant que c'est vous le spécialiste de cette affaire. Mais une petite visite de courtoisie à un plombier s'impose, vous ne croyez pas?
Et tant qu'on y est, puisque vous connaissez JCPantel, pouvez vous vous souvenir s'il ne possède t'il pas un tel équipement? bien que cela se loue aussi

Enfin, si nous comparons nos "délires", le mien fait appel à un escroc qui entre midi et deux s'amuserait à faire des trous dans une vitre pour se faire de la publicité paranormale... Le votre c'est de croire que des billes d'acier brulantes apparaissent spontanément, comme ça, par "magie"...
J'essaye juste de trouver une explication rationnelle à des cratères dans une baie vitrée. Avant d'aborder une hypothèse paranormale il faut épuiser toutes les autres hypothèses "normales", vous ne pensez pas?

Florence
Messages : 10164
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#21

Message par Florence » 23 juil. 2005, 07:32

HerbeDeProvence a écrit :[
Enfin, si nous comparons nos "délires", le mien fait appel à un escroc qui entre midi et deux s'amuserait à faire des trous dans une vitre pour se faire de la publicité paranormale... Le votre c'est de croire que des billes d'acier brulantes apparaissent spontanément, comme ça, par "magie"...
J'essaye juste de trouver une explication rationnelle à des cratères dans une baie vitrée. Avant d'aborder une hypothèse paranormale il faut épuiser toutes les autres hypothèses "normales", vous ne pensez pas?

Et l'hypothèse la plus normale, vu le lieu et le contexte, c'est l'impact de balles de petit calibre* suite à dieu sait quelle embrouille dans le quartier, avec Pantel qui accapare l'affaire à son bénéfice grâce à la crédulité de sa suite ...

* selon le calibre, une balle ne traverse pas du verre sécurit de 8 mm mais s'encastre dedans. Il suffit de se rappeler les nombreuses images de véhicules mitraillés qu'on voit aux infos ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
HerbeDeProvence
Messages : 594
Inscription : 06 sept. 2004, 15:34

#22

Message par HerbeDeProvence » 23 juil. 2005, 07:52

Florence a écrit : Et l'hypothèse la plus normale, vu le lieu et le contexte, c'est l'impact de balles de petit calibre* suite à dieu sait quelle embrouille dans le quartier, avec Pantel qui accapare l'affaire à son bénéfice grâce à la crédulité de sa suite ...

* selon le calibre, une balle ne traverse pas du verre sécurit de 8 mm mais s'encastre dedans. Il suffit de se rappeler les nombreuses images de véhicules mitraillés qu'on voit aux infos ...
C'est sûrement l'hypothèse la plus simple.
Mais si j'en crois Gatti, certains cratères sont de la taille d'une boule de pétanque (c'est bien ça Gatti?). En plus j'imagine que des impact de balles créent des fissures dans le verre renforçée autour de l'impact qui sont immédiatement reconnaissables. Et on aurait retrouvés les balles encastrées.
Je pars du principe que ces cratères sont effectivement remarquables, c'est à dire que je fais credit aux propos de Gatti.

Un bon coup de chalumeau et on obtient de jolis cratères circulaires avec un rebord tout bien comme il faut... c'est une hypothèse plausible, non?

Florence
Messages : 10164
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

#23

Message par Florence » 23 juil. 2005, 08:05

HerbeDeProvence a écrit : Un bon coup de chalumeau et on obtient de jolis cratères circulaires avec un rebord tout bien comme il faut... c'est une hypothèse plausible, non?

Mmmmh, crois pas. Les dernières fois où j'ai vu un coup de chalumeau sur du verre, ça a résulté en une zone noire puis des craquelures s'étendant en étoile puis une grosse facture, mais pas de cratère ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Stéphane
Messages : 294
Inscription : 04 sept. 2003, 08:34

#24

Message par Stéphane » 23 juil. 2005, 08:55

Est-ce que quelqu'un a essayé, tout simplement, de lancer une bille de roulement à billes contre une vitre en verre trempé? Je parie qu'à la bonne vitesse ça fait un petit cratère.

Pour faire plus scientifique faudrait le faire à la verticale, en laissant tomber sur un panneau de vitre une bille (pesée au préalable) d'une hauteur de plus en plus grande. On pourrait ainsi calculer exactement la force requise parce qu'on connaîtrait précisément la vitesse produite (si ça marche). Faudrait essayer différents angles, aussi.

Moi ce qui m'étonne le plus (à part que cette expérience ultra-simple n'ait pas encore été faite par Gatti), c'est qu'on ait jeté à la poubelle une preuve aussi éclatante de poltergeist.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6548
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

#25

Message par curieux » 23 juil. 2005, 09:21

Bonjour Stéphane,

pour moi il n'y a même pas besoin de perdre son temps avec une telle tentative, l'energie cinetique de n'importe quelle bille tombant de n'importe quelle hauteur sera:
soit insuffisante pour casser la vitre,
soit suffisante pour le faire.

Il n'y a pas d'alternative, le verre ne se deforme pas sous la pression, il casse.
Ce qui m'étonne, ce sont les termes employés, il est question de trou conique et non de trou sphérique, ai-je raté une marche ?
Une sphère ne peut que faire une marque sphérique, pas conique !

Mais bon, comment peut-on cautionner des gens qui témoignent d'avoir vu un enfant aspiré par un soupirail de 10cm par 10 cm se retrouver à 50km de là sur une autoroute...
Même les rédacteurs bibliques en racontant les miracles n'étaient pas aussi stupides d'essayer d'en faire avaler d'aussi grosses (des couleuvres).
Je sais pourquoi : eux n'ont jamais eu vent de la mécanique quantique, et ne pouvaient donc pas broder leurs phantasmes la dessus... l'imagination a tout de même ses limites.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit