2012 la fin du monde...

Ici, on discute de sujets variés...
Élucubration

Re: Phénomène annuel

#151

Message par Élucubration » 28 nov. 2009, 17:48

Denis a écrit :Salut Élucubration,

J'en ai déjà parlé ici.

Essentiellement, à chaque année, un peu avant le solstice d'hiver, le Soleil (vu de la Terre) passe près du centre de la galaxie, à moins de 6°.

C'est rien que ça, le fameux alignement, et celui de 2012 ne sera pas différent des autres.

:) Denis
Merci Denis pour le lien et le résumé :a1:

Donc non seulement cet alignement (approximatif) n'a aucune incidence sur quoique ce soit, mais de plus il survient annuellement!

Je trouve beaucoup plus originale et étaillée la théorie de guantanamaux :
[...] je pense que nos récepteurs cannabinoides sont liées d'une manière ou d'une autre au magnétisme de la terre. En gros, lorsque les pôles vont s'inverser, on va se prendre une méga dose sensiblement identique aux champi hallucinogène ou au lsd. [...]
:D

SuperNord
Messages : 1037
Inscription : 25 mars 2009, 21:34

Re: Phénomène annuel

#152

Message par SuperNord » 28 nov. 2009, 19:11

Denis dit :

Essentiellement, à chaque année, un peu avant le solstice d'hiver, le Soleil (vu de la Terre) passe près du centre de la galaxie, à moins de 6°.

C'est rien que ça, le fameux alignement, et celui de 2012 ne sera pas différent des autres.


Évidamment, à chaque année, je sors mon Dry Gin à cette période, celui qui sent le Sapin.
Ce ne sera pas différend au cours des 25 prochaines années, Hic!

SuperNord
SuperNord :sherlock:

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4721
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: 2012 la fin du monde...

#153

Message par Christian » 28 nov. 2009, 19:22

draconix_1 a écrit :Bon ben si le calendrier arrête pas en 2012 alors pourquoi y à un paquet de parano qui dise que c'est la fin du monde et du calendrier Mayas.
Une bonne raison: $$$$

Christian
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#154

Message par erazorhead » 28 nov. 2009, 19:35

Bonjour à toutes et tous,

Il est amusant de voir à quel point vous vous évertuez à prédire l’avenir vous aussi, seriez-vous dans le secret des dieux ? « il ne se passera rien… » Quelle certitude avez-vous…

Mais je me demande, simple d’esprit que je suis…

Est-il insensé de penser que nous pouvons vivre une époque où la « fin » de notre civilisation se profile ? Et je ne veux pas faire de catastrophisme, je vous rejoins d’ailleurs sur bien des points en ce qui concerne les oiseaux de mauvaise augure qui prophétisent tout et n’importe quoi dans le seul but d’engendrer la peur et de ramasser des brouzoufs, et si il y a une chose que je ne supporte pas, ce sont bien les exploiteurs de misère, ceux qui profitent de la détresse d’autrui, ils sont malheureusement légion en ces temps, bref...

Est-il aujourd’hui insensé de penser que l’espèce humaine n’est pas la seule espèce intelligente sur la planète ? Faut-il que nous nous croyions si supérieur pour pouvoir douter de l’existence d’être plus avancés technologiquement que nous ? Ah mais bien sur, nous ne les voyons pas alors ils n’existent pas. Je suis cependant persuadé qu’avec votre très grand savoir vous avez du entendre parler de « choc de civilisations ».

Mais alors, si l’on s’évertue à croire qu’à ce que l’on peut voir ou prouver, notre ouverture d’esprit doit s’en trouver assez limitée non ? et Dieu n’a donc plus aucune place dans cette société matérialiste. Allez je vais en citer une petite d’Einstein quand même, j’l’aime bien : « La religion sans science est aveugle, la science sans religion est boiteuse »

Ce qui m’amène à me poser la question, en quoi peut-on croire ? Faut-il boire les paroles de nos chers médias qui nous abreuvent de peurs et de souffrances chaque jour ? Faut-il croire en la science les yeux fermés ? Faut-il croire en nos gentils gouvernements? D’ailleurs qu’est-ce que croire au fait ? Est-ce que croire c’est savoir ? Pfiouu…que de questions

Pourriez-vous me démontrer que l’air que vous respirez est réel ? Pourriez-vous me prouver que votre pensée est consciente ? Ou que votre conscience est pensée d’ailleurs, ça marche aussi dans ce sens.

Mais ce que l’ont ressent beaucoup dans vos propos, c’est surtout du mépris envers les gens qui se permettent d’émettre des avis contraires aux vôtres ou même qui pourraient croire en un hypothétique apocalypse ou changement de civilisation, âge d’or, ou que sais-je encore ? Naïfs sont-ils ?! Comment cela pourrait-il arriver, ca n’est jamais arrivé dans l’histoire connue de l’humanité n’est-ce pas ? Si ? Éclairez-moi s’il vous plait, inculte que je suis…

Il est tellement facile de critiquer ceux qui n’ont pas votre mode de pensée, comme si vous faisiez partie d’une élite qui sait tout sur tout. Mais je respecte cependant complètement votre opinion puisqu’elle contribue au débat. Que serait notre humanité sans le principe de polarité ? Je vous le demande.

Je sais déjà que je vais passer pour un illuminé ou un conspirationniste, pourquoi pas, lâchez-vous. Aujourd’hui, tous ceux qui émettent des opinions un peu différentes de la masse bien pensante entrent forcément dans cette catégorie…
He oui ! Je ne rentre pas dans votre moule, je ne rentre pas dans l’idée que vous vous êtes fait de la réalité et qui n’est pas la mienne. Faut-il pour autant dénigrer systématiquement ce qui est différent ?
Ca ne m’empêche pas de penser que l’on pourrait se rejoindre sur beaucoup de sujets…mais peu importe, nous ne nous connaissons pas.

Voilà, je participe rarement aux forums, même si j'en parcours beaucoup, mais là j’avais envie de dire mon mot parce que je vous trouve très intolérant, mais malgré tout intéressants, et peut-être ai-je mal interprété aussi, ne prenez surtout pas cela comme une agression, ça n’en est pas une, j’avais juste envie de donner mon opinion, un besoin comme ça, en passant :a1:

Vous ne m’en voudrez pas si je me permets de douter. De douter sur nos origines, de douter sur ce qui se passera en 2012, de douter sur la véracité de certains faits qu’on nous impose comme établis (je prendrais comme exemple Darwin et sa théorie de l’évolution, qui reste toujours une théorie mais que l’on nous décrit comme une vérité absolu, pourquoi n’est-ce pas passé au stade de loi ?). Et je suis heureux et fier de douter, il n’y a pas de plus grand ignorant que celui qui prétend tout savoir (zut je sais plus où j’ai entendu ça).

Une dernière interrogation cependant (j'en ai d'autres hein, rassurez-vous)… J’aimerais connaitre le pourcentage de la population qui ne croyait pas aux camps de concentration à la fin seconde guère mondiale ? Puis-je espérer trouver réponse à cette question ?

L’histoire n’est qu’un mensonge en sursis…

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1647
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36

Re: 2012 la fin du monde...

#155

Message par BeRReGoN » 29 nov. 2009, 04:53

erazorhead a écrit :Bonjour à toutes et tous,

...
:bienvenue: erazorhead

J'ai eu une envie éphémère de répondre, mais finalement je me suis dit; merde, laisse tomber. Je prédis que d'autres membres vont s'en charger.

P.S.: Je suis un farfadet.
"What the hell you starin' at!!"

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: 2012 la fin du monde...

#156

Message par Sainte Ironie » 29 nov. 2009, 05:11

Requesting back-up ?
erazorhead a écrit :Il est amusant de voir à quel point vous vous évertuez à prédire l’avenir vous aussi, seriez-vous dans le secret des dieux ? « il ne se passera rien… » Quelle certitude avez-vous…
Ah. Encore un qui n'a pas bien lu le topic concerné.
Est-il insensé de penser que nous pouvons vivre une époque où la « fin » de notre civilisation se profile ?
Il n'est certainement pas sensé de le faire de façon régulière en se basant systématiquement sur des éléments sans réel rapport ou complètement flou (cette fois-ci, le calendrier maya, précédemment, Nostradamus).
Mais alors, si l’on s’évertue à croire qu’à ce que l’on peut voir ou prouver [...]
Contradiction : si l'on peut prouver quelque chose, il n'y a pas besoin d'y croire.
notre ouverture d’esprit doit s’en trouver assez limitée non ?
Limité pour toutes les sottises qui traînent, sans aucun doute, et c'est pas plus mal.
et Dieu n’a donc plus aucune place dans cette société matérialiste. Allez je vais en citer une petite d’Einstein [...]
Pitié, non. J'ai trop de respect pour Einstein pour qu'on le cite encore sur un sujet qui n'a pas le moindre rapport, comme s'il s'agissait de la figure de sagesse absolue.
Ce qui m’amène à me poser la question, en quoi peut-on croire ? Faut-il boire les paroles de nos chers médias qui nous abreuvent de peurs et de souffrances chaque jour ? Faut-il croire en la science les yeux fermés ? Faut-il croire en nos gentils gouvernements? D’ailleurs qu’est-ce que croire au fait ? Est-ce que croire c’est savoir ? Pfiouu…que de questions
Pfiouuu, que de strawmen. Plus une contradiction, que j'ai déjà expliqué plutôt.
Pourriez-vous me démontrer que l’air que vous respirez est réel ?
Ah oui, facilement. Enfin, un spécialiste de la biologie ou un physicien pourra le faire. Moi, je suis un profane fainéant.
Mais ce que l’ont ressent beaucoup dans vos propos, c’est surtout du mépris envers les gens qui se permettent d’émettre des avis contraires aux vôtres ou même qui pourraient croire en un hypothétique apocalypse ou changement de civilisation, âge d’or, ou que sais-je encore ? Naïfs sont-ils ?!
Ce sont surtout de gros charlatans qui n'en sont pas à leur première escroquerie, et ça mérite tout sauf du respect. Rien avoir avec le fait d'avoir "un avis contraire au notre", qui est une excuse qu'on nous brandit trop souvent, d'ailleurs.
Il est tellement facile de critiquer ceux qui n’ont pas votre mode de pensée, comme si vous faisiez partie d’une élite qui sait tout sur tout. Mais je respecte cependant complètement votre opinion puisqu’elle contribue au débat. Que serait notre humanité sans le principe de polarité ? Je vous le demande.
"Pfuh, vous vous prenez pour des élites qui savent tout sur tout, mais je vous respecte." :lol:
Je sais déjà que je vais passer pour un illuminé ou un conspirationniste, pourquoi pas, lâchez-vous.
Mais oui, mais oui, nous sommes de vils sceptiques sadiques.
Aujourd’hui, tous ceux qui émettent des opinions un peu différentes de la masse bien pensante entrent forcément dans cette catégorie…
Quelle confortable excuse pour ne pas avoir à démontrer ses vues ou à se préoccuper des critiques et questions pertinentes. D'ailleurs, celle-là non plus vous n'êtes pas le premier à la tenter.
He oui ! Je ne rentre pas dans votre moule, je ne rentre pas dans l’idée que vous vous êtes fait de la réalité et qui n’est pas la mienne. Faut-il pour autant dénigrer systématiquement ce qui est différent ?
Blablabla.
(je prendrais comme exemple Darwin et sa théorie de l’évolution, qui reste toujours une théorie mais que l’on nous décrit comme une vérité absolu, pourquoi n’est-ce pas passé au stade de loi ?)
Très jolie sortie de route la théorie de l'évolution, que vous attribuez qui plus est à Darwin seul. Si mf9000 passe par là, je lui laisse le soin de vous répondre.
Une dernière interrogation cependant (j'en ai d'autres hein, rassurez-vous)… J’aimerais connaitre le pourcentage de la population qui ne croyait pas aux camps de concentration à la fin seconde guère mondiale ? Puis-je espérer trouver réponse à cette question ?
Je doute qu'un sondage de ce genre ait jamais pu être mis en place (et qu'il put être fiable), mais un historien vous répondrait mieux que moi. Et quel rapport entre les camps de la mort et les charlatans eschatologiques de 2012 ?
L’histoire n’est qu’un mensonge en sursis…
Une bien jolie phrase. Dommage qu'elle soit utilisée hors de son contexte.
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: 2012 la fin du monde...

#157

Message par BeetleJuice » 29 nov. 2009, 05:40

Vous aviez réellement besoin de faire une si longue tartine décousu pour simplement dire que vous n'êtes pas d'accord sans, en plus, apporter de réels arguments?

Bref, je ne commenterais pas tout, c'est une diatribe habituelle sur "bouhou, les sceptiques sont sectaires et méchants" bref, un classique.
erazorhead a écrit :Il est amusant de voir à quel point vous vous évertuez à prédire l’avenir vous aussi, seriez-vous dans le secret des dieux ? « il ne se passera rien… » Quelle certitude avez-vous…
La certitude qu'il ne se passera rien de ce qui est prévu par les findumondiste mayas. Après, il peut se passer plein de choses en 2012 qui soit catastrophique, par exemple, en France, on a de grande chance de voir Sarkozy réélu, et c'est une catastrophe autrement plus grave que la fin du monde des mayas :mrgreen: .
Cela dit, on peut-être certain:

-que Nibiru ne viendra pas percuter la terre
-que la fin du cycle ne signifie pas la fin du monde magique telle que supposé dans les légendes, tout bêtement parce qu'il n'y a pas eu non plus de fin du monde au début du cycle, soit au environ de l'an -3000
-que le champ magnétisme terrestre ne changera pas de sens précisement le 21 décembre 2012
-que les ET ne viendront pas prendre les raélien
-que Dieu ne détruira pas la terre.

De ça, on peut être sur, ou presque sur. A mon sens, le plus probable dans ces improbables c'est le coup des ET.
Est-il insensé de penser que nous pouvons vivre une époque où la « fin » de notre civilisation se profile ?
Insensé, non, utile, probablement pas.
En fait, au regard de l'histoire, on sait que la peur de la fin du monde et de la décadence de la civilisation est un lieu commun que l'on retrouve fréquemment dans les cultures ayant conscience d'elle même.
Par exemple, l'occupation grecque, puis romaine de la Palestine a entrainé chez les juifs l'apparition d'une littérature apocalyptique et plus tard d'un messianisme fort dont nous somme encore aujourd'hui fortement imprégné, puisque le christiannisme n'est qu'un courant messianique qui a réussi, parmi des dizaines qui n'ont pas eu d'importance et l'apocalypse de la Bible est l'un des derniers récits d'apocalypse en date parmi des dizaines.

Idem, les élites romaines, au moment des guerres civiles de la fin du premier siècle av JC, avaient une tendance à envisager la décadence et la fin de leur civilisation. On retrouve la même chose plusieurs fois sous l'empire, notamment au moment des grands troubles du IIIème siècle, qui conduisent à une littérature mettant en scène le chaos et la fin de l'empire, alors qu'on sait aujourd'hui, que même grave, les problème n'étaient pas aussi catastrophiques que le disent les récits (certains, par exemple, disent que des régions entières, tombées dans l'anarchie, avaient arrêté de commercer pour passer au troc, faute d'échange à grande échelle, or, on sait aujourd'hui que c'est faux et que si troc il y a eu, c'était très local et l'on n'est même pas certain qu'il ne s'agissait pas de pratiques courantes non lié à la crise)

Idem au moyen-âge, où l'on a plusieurs fois des peurs de fin du monde et de fin du royaume. La grande peste, par exemple, à provoqué un réel traumatisme, mais n'a pas elle même détruit la civilisation chrétienne médiévale, elle a juste contribué à une évolution forte des modèles de la société.

Tout ça pour dire qu'envisager la fin de la civilisation est très courant et peu réel. La fin d'une civilisation n'est jamais un évènement brutal conduisant à un chaos façon Mad Max et même, actuellement, en cas de conflit nucléaire, à moins qu'ils soient réellement généralisé (que ça pête absolument partout) il y a peu de chance que cela entraine une chute brutale des civilisations.
En réalité, la plupart des civilisations se terminent quand les historiens décident qu'il y a une coupure, mais pour les contemporains, la rupture n'est pas senti. Il y a évidement des facteurs qui introduisent un grand bouleversement de la société, mais lorsque vient le moment de reconstruire, au final, on prend exemple sur la société d'avant et donc, on essaie de perpetuer la civilisation, sans avoir conscience qu'il y a eu rupture et qu'on évolue maintenant dans un monde différent.
Actuellement, par exemple, on a encore l'impression d'être dans une continuité par rapport à la civilisation tel qu'elle était au moment de l'industrialisation, et qu'on est sa suite décadente, mais en réalité, on pourrait presque envisager que la civilisation de maintenant n'est plus la même que la civilisation du début de l'industrie et du début du XXème, tant les changements sont importants, les deux guerres mondiales et surtout, la guerre froide et sa peur de l'apocalypse nucléaire, ayant profondément changé la société et sa culture.
Est-il aujourd’hui insensé de penser que l’espèce humaine n’est pas la seule espèce intelligente sur la planète ? Faut-il que nous nous croyions si supérieur pour pouvoir douter de l’existence d’être plus avancés technologiquement que nous ? Ah mais bien sur, nous ne les voyons pas alors ils n’existent pas. Je suis cependant persuadé qu’avec votre très grand savoir vous avez du entendre parler de « choc de civilisations ».
Je pense que vous vouliez dire "dans l'univers" et non "sur la planète". A moins que vous considériez qu'il existe des infra-terrien ou des atlantes, ou des reptiliens, mais alors là, je doute qu'on puisse faire quelque chose pour vous.
Quand bien même, je ne vois pas le rapport avec le choc des civilisations (théorie au combien apprécié depuis une vingtaine d'années par le grand public et qui, en fait n'a pas l'air d'être si vrai qu'on l'a pensé.)
Mais alors, si l’on s’évertue à croire qu’à ce que l’on peut voir ou prouver, notre ouverture d’esprit doit s’en trouver assez limitée non ?
Il faut bien fixer des limites quelque part, non, sinon on peut très bien admettre que Raël a raison, que les licornes existent.
Je préfère avoir une ouverture d'esprit avec un péage qui laisse passer le rationnel et repousse ce qui ne l'est pas plutôt qu'une entrée libre où peut se pointer n'importe quoi.
Allez je vais en citer une petite d’Einstein quand même, j’l’aime bien : « La religion sans science est aveugle, la science sans religion est boiteuse »
Moi je cites une petite de mon boulanger: La religion, c'est pour les cons.

Je ne sais pas si mon boulanger à raison, mais à votre avis, Einstein s'y connait plus que lui en religion ? Parce qu'autant que je le sache, il me semblait qu'il était physicien.
Mais ce que l’ont ressent beaucoup dans vos propos, c’est surtout du mépris envers les gens qui se permettent d’émettre des avis contraires aux vôtres ou même qui pourraient croire en un hypothétique apocalypse ou changement de civilisation, âge d’or, ou que sais-je encore ? Naïfs sont-ils ?!
Oui, sans aucun doute, en tout cas pour l'histoire de 2012, c'est effectivement être un très grand naïf que d'y croire, parce que la chose est très facile à démonter.
Comment cela pourrait-il arriver, ca n’est jamais arrivé dans l’histoire connue de l’humanité n’est-ce pas ?
Ba non, à ce qu'on sache, il n'y a encore jamais eu de fin du monde, ni d'effondrement brutal de civilisation ne laissant rien derrière. Des effondrements de structures politiques, oui, il y en a eu, mais la civilisation, ce n'est pas que la politique ou les politiques d'une population.
je prendrais comme exemple Darwin et sa théorie de l’évolution, qui reste toujours une théorie mais que l’on nous décrit comme une vérité absolu, pourquoi n’est-ce pas passé au stade de loi ?
Et bien c'est un très mauvais exemple qui tient de deux confusions:

-Confusion entre théorie scientifique et théorie en générale. Une théorie en générale est une idée utilisé pour expliquer des faits, sans rien pour la prouver. En science, on parle d'hypothèse dans ce cas. Une théorie, est, en science, une hypothèse prouvé. Donc la théorie de l'évolution reste une théorie, au même titre que la théorie de la relativité restreinte ou générale. Evidement, la confusion entre le langage scientifique et commun amène certaines hypothèses à se voir nommer théorie alors qu'elles ne devraient pas, comme la théorie des cordes, et inversement, certaines lois ou principes qui sont des théories mais sont appelés autrement.

-Confusion entre la théorie et le fait qu'elle explique. Ce dont on est sur, actuellement, ce n'est pas de la théorie de l'évolution, mais de l'évolution elle même. On sait, actuellement, qu'il y a eu et qu'il y a encore une évolution des éléments biologiques. Ca, c'est un fait, et les faits ne mentent pas.
La théorie, elle, est vraie, jusqu'à preuve du contraire, donc, on en est sur, mais ce n'est pas une certitude absolue. En fait, pour l'évolution, on n'en est même pas sur, puisqu'il y a plusieurs théories de l'évolution qui cherchent à expliquer le phénomène.
Mais ce qui est réel, par contre, c'est le fait de l'évolution, qui est présenté comme une vérité.
Vous ne m’en voudrez pas si je me permets de douter.
Si vous doutez raisonnablement, oui, sinon Denis vous donnera un coups dans le tibia.
De douter sur nos origines
Les origines de quoi? De l'humain? Bien vous pouvez doutez, mais on est quand même presque sur que l'humain est un primate qui a évolué à partir d'un ancêtre commun avec les autres primates, plus spécifiquement d'un ancêtre commun avec le chimpanzé et plus spécifiquement encore, d'un ancêtre commun avec les autres espèces d'Homo.

Après, on n'a pas forcement découvert tous les cousins évolutifs qui existent, mais on a de bonne certitude sur ce qui c'est passé.

Si c'est l'origine de la vie, là, on est déjà beaucoup moins sur, mais rien n'indique pour le moment qu'il y a ait la griffe d'un créateur marquer sur les premières cellules. En tout cas, si ce créateur existent, il n'a pas laissé de trace, donc tant qu'il ne vient pas, on ne pourra pas savoir s'il est responsable et il est donc plus profitable scientifiquement de faire comme s'il n'était pas là, quitte à arriver dans une impasse (parce que si on fait comme s'il était là, on arrive immédiatement dans une impasse.)
de douter sur ce qui se passera en 2012
Personne ne pouvant connaître le futur, c'est normal, mais croire que les mayas ont prédit quelque chose, là, ça l'est moins. Ce serait d'ailleurs illogiques de revendiquer que l'on ne peut avoir aucune certitude sur le futur et quand même pensée que les mayas ou un prophètes quelconque en a eu.
J’aimerais connaitre le pourcentage de la population qui ne croyait pas aux camps de concentration à la fin seconde guère mondiale ? Puis-je espérer trouver réponse à cette question ?
Il y a peu de chance qu'on puisse établir une statistique maintenant, malgré tout, le pourcentage ne devaient pas être très élevé en dehors de l'Allemagne, étant donné que ce n'était quand même pas une chose dont Hitler faisait l'annonce publique.
L'Allemagne Nazie étant un état totalitaire, l'information était filtré et le pays était pas mal fermé aux étrangers, donc il était plutôt difficile de savoir ce qui s'y tramait. Cela dit, ça n'a pas empêcher les alliés de la savoir.

Si on prend la faible population au courant, à l'échelle de l'Europe, voir du monde, je pense que le pourcentage de gens qui n'y ont pas cru doit à peu près être mis en corrélation avec l'éloignement de cette population des affaires Allemandes et de l'idéologie Allemande.

Par exemple, il y a peu de chance qu'un paysan de la Creuse, qui l'apprendrait par hasard, entre deux ramassages de foin, y croit, sans preuve. A l'inverse, un fonctionnaire de police Français, arrêtant des juifs et apprenant ensuite qu'ils sont envoyé dans des camps, à plus de chance d'y croire.

Cela dit, je ne saisi pas tellement la pertinence de la question.
L’histoire n’est qu’un mensonge en sursis…
Oui, on sait, la vérité est tailleur.

Honnêtement, vous ne partez pas gagnant pour vous faire une idée réaliste du monde si vous considérez que tout est mensonges ou complot. Je vous encouragerais bien à lire un peu de sociologie sur les phénomènes sociaux et l'holisme social, histoire de chasser un peu les épouvantails du complot, mais bon...
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: 2012 la fin du monde...

#158

Message par Ildefonse » 29 nov. 2009, 08:08

Bienvenue sur ce forum, Erazorhead.

Je ne vais pas reprendre les commentaires des autres participants. Vous avez là un échantillon de ce qu'on pense ici des fins du monde successives qu'on nous sert ad nauseam.

J'ai juste deux questions, pour le cas où vous repasseriez dans le coin pour lire les réponses à votre pavé:

- Adhérez-vous réellement à la réalité prophétique de l'annonce de fin du monde le 21 décembre 2012 ?

- En cas de réponse positive, que pensez-vous faire en prévision de cet événement dramatique ?

Je ne pense pas aux possibilités de sauvetage personnel, mais davantage à celles de passer le plus agréablement possible les deux années qui vous restent à vivre, selon cette échéance; à savoir, retirer toutes vos économies et faire un emprunt conséquent (que vous ne rembourserez jamais puisque la fin du monde vous en dispensera) afin de passer cette centaine de semaines sur une île paradisiaque en bonne compagnie. C'est un exemple, mais il m'en vient une foule d'autres partant du même principe.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#159

Message par erazorhead » 29 nov. 2009, 08:59

@ sainte ironie
Ah. Encore un qui n'a pas bien lu le topic concerné.
Ah ? ben zut alors ! dois-je citer tous les membres qui tiennent ce genre de propos ? je me sens feignant là…
Contradiction : si l'on peut prouver quelque chose, il n'y a pas besoin d'y croire.
Sauf si les preuves sont falsifiées.
Limité pour toutes les sottises qui traînent, sans aucun doute, et c'est pas plus mal.
Question de point de vue, je pense qu’il peut y avoir du bon même dans la sottise parce qu’elle peut donner matière à réflexion. Parce qu’elle nous permet aussi d’apprendre et de comprendre et peut ouvrir de nouveaux horizons. N’avez-vous rien appris grâce à ces sottises ?

Code : Tout sélectionner

Ce sont surtout de gros charlatans qui n'en sont pas à leur première escroquerie, et ça mérite tout sauf du respect. Rien avoir avec le fait d'avoir "un avis contraire au notre", qui est une excuse qu'on nous brandit trop souvent, d'ailleurs.
C’est beau les généralités…
Quelle confortable excuse pour ne pas avoir à démontrer ses vues ou à se préoccuper des critiques et questions pertinentes. D'ailleurs, celle-là non plus vous n'êtes pas le premier à la tenter.
C’est ce qu’on appelle de la psychologie de bas étage ? Ce que vous considérez comme critiques ou question pertinentes ne sont sans doute pas les mêmes que les miennes, ou que votre voisin…est-ce pour autant que vous êtes dans le vrai ? Et si je ne démontre pas mes vues pour le moment c'est parce que je ne veux pas entrer dans une polémique inutile ou un débat d'idée sans fondements.
Blablabla.
Bin oui, c’est aussi grâce aux blablas que l’on se forge une opinion, ce sont les blablas qui contribuent à nous faire évoluer, à nous faire penser, à nous faire voir les choses de différentes manières (peut-être n’y en a-t-il qu’une pour vous ?). En quoi les blablas vous dérangent-ils ?
Je doute qu'un sondage de ce genre ait jamais pu être mis en place (et qu'il put être fiable), mais un historien vous répondrait mieux que moi. Et quel rapport entre les camps de la mort et les charlatans eschatologiques de 2012 ?
Désolé pour vous si vous n’avez pas fait le rapprochement, je mettais le doigt sur le niveau de conscience que peut avoir l’humanité à un moment donné, n’y a-t-il qu’une seule réalité pour vous ? Mais j'aurais du formuler ma question ainsi : "Quelle était le pourcentage de la population à avoir conscience de l'existence des camps de concentration pendant la seconde guerre mondiale?"

Et encore une fois, je n’ai pas d’animosité (par contre vous, vous êtes carrément dans le déni), je n’ai pas la prétention de prétendre que mes idées valent mieux que les vôtres ou de vouloir donner des leçons. Je cherche simplement à comprendre ce monde, et libre à moi de me faire l’avocat du diable si j’en ai envie.

@ Beetlejuice

Tout d’abord, merci de proposer une réponse un peu plus constructive que sainte ironie, ça fait plaisir de savoir qu’il y a encore des personnes capables d’écouter ce que les autres ont à dire sans tomber dans le dénie complet.
Pour tout dire, et au vu de vos précédents posts, je m’attendais à une réponse beaucoup plus tranchante.
Je pense que vous vouliez dire "dans l'univers" et non "sur la planète". A moins que vous considériez qu'il existe des infra-terrien ou des atlantes, ou des reptiliens, mais alors là, je doute qu'on puisse faire quelque chose pour vous.
Non, je voulais bien dire sur la planète. Est-ce que le fait de penser qu’il n’y a pas que des homos-sapiens parmi nous est une hérésie ? Si c’est le cas alors très bien, je suis un hérétique. Et non, vous ne pouvez rien faire pour moi, je ne vous le demande pas d’ailleurs, je me sens très bien comme je suis :a4: Cela ne m'empêche pas de vous lire avec intérêt parce que vous paraissez être une personne cultivée, et j'aime bien écouter tous les sons de cloches, effectivement.
Il faut bien fixer des limites quelque part, non, sinon on peut très bien admettre que Raël a raison, que les licornes existent.
Je préfère avoir une ouverture d'esprit avec un péage qui laisse passer le rationnel et repousse ce qui ne l'est pas plutôt qu'une entrée libre où peut se pointer n'importe quoi.
Sur quels critères fixez-vous vos limites ? Je n’aime pas les péages personnellement et je trouve ça tellement dommage de se fermer à l’irrationnel. La vie est un apprentissage, alors pourquoi se limiter puisque nous avons cette formidable capacité humaine d’absorber tout ce qui se présente ? De l’analyser, d’essayer de le comprendre, puis d’en prendre crédit ou pas, peu importe, l’important c’est de savoir que ça « existe ». Que Rael ait raison ou pas, peu m’importe, je suis content de savoir qu’il existe parce que ça me permet de ne pas tomber dans ses filets ou pas…si mon mode de pensée rejoint le sien.
Moi je cites une petite de mon boulanger: La religion, c'est pour les cons.
Je ne sais pas si mon boulanger à raison, mais à votre avis, Einstein s'y connait plus que lui en religion ? Parce qu'autant que je le sache, il me semblait qu'il était physicien.
Libre à vous de comparer Einstein avec votre boulanger, cela n’engage que vous :a1: Oui Einstein était physicien mais ça ne l’empêchait pas non plus d’être un grand penseur.
Oui, sans aucun doute, en tout cas pour l'histoire de 2012, c'est effectivement être un très grand naïf que d'y croire, parce que la chose est très facile à démonter.
Comme tout ce qui touche à l’irrationnel…
Ba non, à ce qu'on sache, il n'y a encore jamais eu de fin du monde, ni d'effondrement brutal de civilisation ne laissant rien derrière. Des effondrements de structures politiques, oui, il y en a eu, mais la civilisation, ce n'est pas que la politique ou les politiques d'une population.
C’est vous qui parlez de fin du monde quand je parle de fin de civilisation. D’après vous nous sommes sur le même modèle que les anciennes civilisations du continent européen ? il n’y a pas de savoir perdu ?
Oui, on sait, la vérité est tailleur.
haha ! Oui oui, tout le monde sait que les grands couturiers connaissent la vérité, eux.
Honnêtement, vous ne partez pas gagnant pour vous faire une idée réaliste du monde si vous considérez que tout est mensonges ou complot. Je vous encouragerais bien à lire un peu de sociologie sur les phénomènes sociaux et l'holisme social, histoire de chasser un peu les épouvantails du complot, mais bon...
Et vous ne partez pas gagnant si vous prenez pour argent comptant tout ce que les médias peuvent balancer comme vérités. Nous sommes dans un monde ou nous pouvons trouver un contre-avis à tout, de là à savoir où se situe la vérité…
Et ce n’est pas nouveau, les scientifiques se remettent quand même beaucoup en question (et heureusement), prouvez-moi que le réchauffement planétaire est de cause humaine, que tout ceci n’est pas cyclique, rien n'est encore établi, n'y a-t-il plus de place pour le doute?

Je ne veux de toute façon pas rentrer dans une polémique, ce n’est pas mon but, je pars du principe que chacun a le droit de penser ce qu’il veut, tant qu’il n’y a pas de manipulation derrière. Mais il devient difficile de savoir si notre pensée nous appartient vraiment tant la masse d’information est importante et tant on peut lire les avis de tout un chacun ici et là, il y a forcément une forme d’influence quelque part, et ça, c’est ce que je pense :a1: nous sommes tous des anomalies systémiques en puissance…

Merci à vous deux d’avoir prit le temps de me répondre, l'échange est toujours enrichissant.

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: 2012 la fin du monde...

#160

Message par Sainte Ironie » 29 nov. 2009, 09:29

erazorhead a écrit :Sauf si les preuves sont falsifiées.
Dans ce cas, il faut prouver que les preuves sont falsifiées, non se contenter de l'affirmer. Au final, croire et savoir sont quand même deux choses différentes.
Question de point de vue, je pense qu’il peut y avoir du bon même dans la sottise parce qu’elle peut donner matière à réflexion. Parce qu’elle nous permet aussi d’apprendre et de comprendre et peut ouvrir de nouveaux horizons. N’avez-vous rien appris grâce à ces sottises ?
Si. J'ai appris à me méfier de ceux qui ont discours vaporeux fait de suppositions et d'affirmations non corroborées. Et que certains charlatans peuvent devenir très dangereux pour leurs proies (voir nombre de sectes apocalyptiques au fonctionnement pas tellement différent de ceux qui hurlent à l'imminence de la fin du monde aujourd'hui).

Trouvez-vous que l'astrologie, l'eschatologie ou les pseudo-médecines offrent réellement matière à réflexion ? Personnellement, je trouve que cela offre plutôt matière à se faire pas mal d'argent facile aux dépends d'un maximum de gogos.
C’est beau les généralités…
Pas plus que les affirmations gratuites. :roll:
C’est ce qu’on appelle de la psychologie de bas étage ? Ce que vous considérez comme critiques ou question pertinentes ne sont sans doute pas les mêmes que les miennes, ou que votre voisin…est-ce pour autant que vous êtes dans le vrai ? Et si je ne démontre pas mes vues pour le moment c'est parce que je ne veux pas entrer dans une polémique inutile ou un débat d'idée sans fondements.
Jolie attaque personnelle. Alors, donc, votre excuse pour n'avoir rien de concret à offrir, c'est de ne pas vouloir débattre ? Vous êtes juste là pour dire que vous n'êtes pas d'accord ? Bon, ben, c'est nôté. Je rejoins Beetlejuice : c'est beaucoup parler pour ne pas dire grand-chose.
Désolé pour vous si vous n’avez pas fait le rapprochement, je mettais le doigt sur le niveau de conscience que peut avoir l’humanité à un moment donné, n’y a-t-il qu’une seule réalité pour vous ?
Il n'y a qu'une seule réalité objective, mais des milliards de façons subjectives de l'aborder. Et encore une fois, je ne vois vraiment pas ce que la Shoah vient faire avec les débilités de 2012, à part que vous semblez chercher le point Godwin. Ceux qui connaissaient l'existence des camps de concentration avaient pour eux qu'ils pouvaient le prouver (ce qui fut fait même durant la guerre), les charlatans fins-du-mondistes n'ont que leurs raisonnements (qu'ils sont bien les seuls à trouver logiques) pour celà.
Et encore une fois, je n’ai pas d’animosité (par contre vous, vous êtes carrément dans le déni), je n’ai pas la prétention de prétendre que mes idées valent mieux que les vôtres ou de vouloir donner des leçons. Je cherche simplement à comprendre ce monde, et libre à moi de me faire l’avocat du diable si j’en ai envie.
Vu comme vous parliez des sceptiques tantôt, permettez-moi d'avoir de gros doutes sur cette affirmation.

Et je suis dans le déni de quoi exactement ? :lol:
Beetlejuice a écrit :Je pense que vous vouliez dire "dans l'univers" et non "sur la planète". A moins que vous considériez qu'il existe des infra-terrien ou des atlantes, ou des reptiliens, mais alors là, je doute qu'on puisse faire quelque chose pour vous.
erarozhead a écrit :Non, je voulais bien dire sur la planète. Est-ce que le fait de penser qu’il n’y a pas que des homos-sapiens parmi nous est une hérésie ? Si c’est le cas alors très bien, je suis un hérétique.


Revoilà déterrée cette bonne vieille fixation sur science = religion :ouch:
J'ai l'impression que tout cela ne nous mène nulle part.
Libre à vous de comparer Einstein avec votre boulanger, cela n’engage que vous :a1: Oui Einstein était physicien mais ça ne l’empêchait pas non plus d’être un grand penseur.
Et sur quel critère vous vous basez pour affirmer que tel ou tel est un "grand penseur" (et qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire, en plus ? Y'aurait-il de petits et moyens penseurs ?) ?

Einstein ne s'y connaissait pas plus en religion que le boulanger de Beetlejuice. Qu'importe qu'il ait fait un bon mot à ce sujet.
Et vous ne partez pas gagnant si vous prenez pour argent comptant tout ce que les médias peuvent balancer comme vérités.
Je sens le délicat fumet du strawman...
Nous sommes dans un monde ou nous pouvons trouver un contre-avis à tout, de là à savoir où se situe la vérité…
Pour ça, on a ce qu'on appelle des faits, des preuves. Exemple : il n'y a aucune preuve solide et/ou sérieuse que la fin du monde (ou de la civilisation ou des pancakes, comme vous voudrez) interviendra en 2012. Exemple 2 : il y a des preuves que la Terre tourne autour du soleil et non pas le contraire.
nous sommes tous des anomalies systémiques en puissance…
Encore une bien jolie phrase bien, bien loin de son contexte.

Autre chose :
merci de proposer une réponse un peu plus constructive que sainte ironie, ça fait plaisir de savoir qu’il y a encore des personnes capables d’écouter ce que les autres ont à dire sans tomber dans le dénie complet.
Jouer les martyrs ne vous sera pas d'une grande aide, ici. (HS : Et déni ne prend pas de e)
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#161

Message par erazorhead » 29 nov. 2009, 10:40

Bonjour Ildefonse

Merci pour ton accueil, y’en a au moins un qui sait dire bonjour (avec BeRReGon).

Pour tout dire, non, je ne crois pas à un événement catastrophique à une date précise, je ne crois pas à une destruction planétaire mais je pense qu’un changement se prépare oui.
Je suis plus proche du terme apocalypse dans le sens « révélation, « levée du voile » qui est son véritable sens.
Je ne suis pas croyant dans le sens religieux du terme, je n’aime pas ce que font les hommes des religions mais je crois en quelque chose de supérieur oui, je crois en plusieurs formes de conscience, je crois aux plans dimensionnels, je crois en la puissance de l’esprit.
Je peux concevoir, par exemple, que la pensée collective humaine peut avoir une influence sur notre entourage de part la longueur d’onde qu’elle dégage.
Oulala, c’est bien irrationnel tout cela, désolé de parler de ça ici, je ne pourrais de toute façon rien vous prouver (ce mot qui parait tellement cher à sainte ironie, sans preuve, pas d’existence) mais l’expérience n’est pas bien difficile à mener, il s’agit simplement d’effet miroir.

Disons que j’en ai un peu marre de toute cette souffrance planétaire, et je suis en droit de me dire que l’humanité n’est pas aussi abjecte que ce que l’on veut bien nous faire croire. Toujours ce fameux débat entre Voltaire et Rousseau…
Pour moi, nous sommes actuellement conditionnés à la violence et à la haine.
Ai-je tord ou raison, je ne sais pas. Mais je m’interroge sur la finalité de notre monde et de notre existence. Et je m’interrogerais peut-être toute ma vie, je ferais toujours des erreurs, mais je garderais toujours l’espoir de voir une planète plus unie.

Et puis si ça me plait de courir après des chimères, je suis encore libre de le faire non ?

Mais je ne veux pas croire que le modèle économique et politique sur lequel nous vivons, soit le seul qui puisse exister, je ne veux pas croire que l’argent soit la réponse à tous les problèmes, je veux comprendre pourquoi ce monde est tellement différent de ce que la plupart des gens du peuple pense (du moins ceux que je rencontre).

Bref, envie de croire à un changement oui. Après, certains se plaisent sans aucun doute dans leur réalité, et j’en suis heureux pour eux. Mais ma réalité n’est pas celle-ci.

Et très cher sainte ironie, essayez de voir un peu plus loin que le bout de votre nez.
Oh mon Dieu, j’ai fais une fote d’hortografe, Deni avec un e, shame on me…quelle petitesse !

Allez faire un tour ici : http://www.ummo-sciences.org/ et apportez-moi des preuves que les documents référencés sont des fakes (je sens que vous allez me dire : "apportez-moi des preuves qu'ils sont authentiques...").
Dites moi aussi que Monsieur J.P. Petit est un charlatan qui ne souhaite qu’engranger de l’argent, l’était-il aussi quand il était directeur du CNRS ?

Mais j’arrête là le débat, je ne suis pas venu ici pour essayer de me justifier ou de prouver quoique ce soit, je voulais savoir à qui j’avais à faire, je me suis fait une opinion, pas besoin d’aller plus avant. Je vous laisse entre gens bien pensants et rationnels, ravi d’avoir eu cette conversation :a2:

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: 2012 la fin du monde...

#162

Message par BeetleJuice » 29 nov. 2009, 10:51

erazorhead a écrit :Non, je voulais bien dire sur la planète. Est-ce que le fait de penser qu’il n’y a pas que des homos-sapiens parmi nous est une hérésie ?
Une hérésie, non, une grosse bêtise, oui.
Une hérésie est un courant déviant de l'autorité majoritaire au sein d'un culte possédant des dogme normalement, donc le fait que vous ayez une autre croyance ferait plutôt de vous un païen.

Malgré tout, je ne suis pas sur que ceux qui prétendre être taxé d'hérésie par un autre groupe se rendent compte de l'implication de ce qu'ils disent. En fait, ils invoque le mot afin de faire appel à la connotation négative de l'inquisition et des massacres d'hérétique, mais c'est une réalité qui ne s'applique qu'à un contexte précis et jamais quand il est utilisé par la plupart des charlatans et autres amateurs de vérités cachés, qui n'ont pas une inquisition sur le dos, ni personne voulant les massacrer.
En dehors de ça, se revendiquer comme hérétique d'un groupe majoritaire ne dit rien d'autre que le fait que vous ne reconnaissez pas sa manière de faire, mais ça ne vous donne aucun statut de persécuté, ni ne donne aucun crédit à votre manière de faire (ça en donne même d'autant moins dans le cas de la science, puisque l'établissement de la méthode admise est faites sur sont efficacité reconnue.)

Donc soyez hérétique si ça vous amuse, ça n'apporte pas pour autant de force à votre argumentation.
Sur quels critères fixez-vous vos limites ?
Sur quels critères fixez vous les votres ?

Vous êtes manifestement convaincu que votre façon de faire est mieux que la mienne et inversement pour moi. Au final, aucun de nous deux n'a de vrai meilleures raisons de choisir ses critères, puisque tout dépend de ce qu'on cherche à admettre dans notre vision du monde.
Cela dit, savoir que mon avis est tout aussi relatif que le votre ne m'empêche pas de dire que le votre ne vaut pas le mien.
De l’analyser, d’essayer de le comprendre, puis d’en prendre crédit ou pas, peu importe, l’important c’est de savoir que ça « existe ».
Je vous signale que c'est exactement ce que font les sceptiques, ils ont simplement définis que, afin de mieux connaître ce qui est réel ou pas, il était plus efficace de s'en tenir à ce qui est prouvé.
Vous pensez que ce n'est pas une bonne méthode?

Libre à vous de comparer Einstein avec votre boulanger, cela n’engage que vous :a1: Oui Einstein était physicien mais ça ne l’empêchait pas non plus d’être un grand penseur.
Non, mais mon boulanger aussi peut être un grand penseur. Ce que je tenais à montrer, c'est moins le fait qu'il ne faut pas citer Einstein, que le fait que son avis sur la religion ne vaut pas plus que l'avis de n'importe qui d'autre.
Quitte à écouter des avis sur la religion, j'écouterais plus l'avis d'un sociologue, si je veux un parti neutre ou d'un théologien, voir d'un prêtre éventuellement, si je veux un parti non neutre, mais celui d'un physicien ne vaut pas plus que celui de mon boulanger.

Citer Einstein, c'est bien, mais ne vous attendez pas à ce que l'on considère que parce que c'est Einstein qui l'a dit, on doit y accorder plus d'importance. J'aurais pu citer Marx en disant que "la religion est l'opium" du peuple, et j'aurais eu encore plus de crédit, puisque Marx s'y connaissait surement plus qu'Einstein en matière de fait social. Mais je n'en ferais rien, parce qu'une citation n'est pas un argument si on ne l'explique pas et ne l'insère pas dans un discours.
C’est vous qui parlez de fin du monde quand je parle de fin de civilisation. D’après vous nous sommes sur le même modèle que les anciennes civilisations du continent européen ? il n’y a pas de savoir perdu ?
Du savoir perdu, probablement, et non, nous ne sommes pas sur le même modèle que les anciennes civilisation, mais ce que j'essayais de vous montrer, c'est que la fin d'une civilisation n'est pas une rupture laissant un vide chaotique derrière, d'ailleurs je vous mets bien au défi de me donner une date strict pour la fin de n'importe quelle civilisation.

En fait, la fin d'une civilisation vient lorsque les changements au sein d'une civilisation sont tellement important que les contemporains prennent conscience, en faisant leur histoire, qu'ils ont changé. Mais c'est une création à postériori et jamais un évènement senti sur le moment.
Par exemple, aujourd'hui, on considère généralement que l'avènement de la civilisation byzantine c'est fait aux alentours du VIIIème siècle, malgré tout, à cette époque, les contemporains pensaient toujours être des romains et non des bizantins. C'est bien plus tard que l'on a parlé de byzantin, et essentiellement parce que les autres royaumes ont finit pas ne plus considéré les byzantins comme continuateur de l'empire romain, mais comme grecque.

Donc le terme de chute de civilisation est impropre et n'arrive jamais réellement, il y a toujours une évolution plus ou moins rapide selon les facteurs intérieurs ou extérieurs, mais il n'y jamais de fin à proprement dit et de début non plus, parce que les éléments culturels d'une civilisation en déclin perdurent souvent longtemps dans la nouvelle qui se forme, si bien que quand ils disparaissent, la nouvelle civilisation existe en fait depuis très très longtemps et souvent sans rupture définie entre les deux.
Et vous ne partez pas gagnant si vous prenez pour argent comptant tout ce que les médias peuvent balancer comme vérités.
Je crois que c'est définitivement le plus gros problème de raisonnement qui existe ça: le raisonnement binaire.
Ce n'est pas parce que je dis que ce n'est pas une bonne chose de voir des complots partout que je prends au pied de la lettre tout ce que je lis partout.
Le truc est qu'on ne peut présumer d'un complot sans indice, au même titre que l'on ne peut juger de la bonne foi sans preuve. Il faut donc trouver un juste milieux entre suspicion et foi, et c'est ce que je vous encourageais à faire. Cela dit, si vous raisonnez en binaire, c'est pas gagné.

A savoir que le fait de ne pas prendre pour argent comptant ce qui se dit ne veut pas dire pour autant qu'il faut en déduire que c'est faux. Il n'existe pas 2 positions uniquement pour une information, il y en à 5:
-c'est vrai (on le sait ou on l'admet, selon sa façon de penser)
-c'est faux (on le sait ou on l'admet, selon sa façon de penser)
-on ne sait pas (c'est indéterminé, il y a autant d'argument pour que contre, ou alors aucun argument du tout)
-c'est faux jusqu'à preuve du contraire (il y a une absence de fait attestant de la véracité d'une chose, donc on ne prend pas la chose en compte dans les réfléxions)
-c'est vrai jusqu'à preuve du contre (il y a des faits attestant de la véracité d'une chose, mais peu et pas forcement très fiable, donc on prend en compte comme vrai, mais avec prudence).

Les 3 dernières sont malheureusement oublié sciemment ou non par la plupart des amateurs de complot ou de paranormal.

L'important, avant de traité une information, c'est de partir du principe qu'on ne sait pas si elle est vrai ou fausse, et, de tenir compte sans à priori de la provenance. Bref, il faut raisonner par intérêt de cette provenance à difuser l'information et non avoir un à priori tout fait sur la provenance en question.
Je ne veux de toute façon pas rentrer dans une polémique
Il ne fallait pas arriver en faisant une diatribe anti-sceptique sans apporter d'argument en ce cas. Cela dit, vous avez ratissé trop large pour que j'ai le courage de prendre le temps de débattre avec vous. Définissez précisément un sujet que vous souhaitez traiter parmi ceux abordé (fin du monde, mensonge de l'histoire, intérêt de la religion, valeur des médias et de l'information, évolution des civilisations....) et on pourra éventuellement discuter, mais sinon... En sachant que vu l'échantillon que vous avez donné de votre pensée, j'ai quand même de sérieux doute sur le fait qu'on s'entende.
Dernière modification par BeetleJuice le 29 nov. 2009, 11:03, modifié 1 fois.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: 2012 la fin du monde...

#163

Message par Sainte Ironie » 29 nov. 2009, 11:01

(ce mot qui parait tellement cher à sainte ironie, sans preuve, pas d’existence)
Mais oui, j'ai certainement affirmé une chose pareille :ouch:
Et puis si ça me plait de courir après des chimères, je suis encore libre de le faire non ?
Mais qui vous en empêche ? Certainement pas nous.
Et très cher sainte ironie, essayez de voir un peu plus loin que le bout de votre nez.
Oh mon Dieu, j’ai fais une fote d’hortografe, Deni avec un e, shame on me…quelle petitesse !
"Oh là ! Ne sachant pas quoi répondre à votre message, je vais prendre un tout petit petit petit détail et le tourner en dérision afin de montrer à quel point on m'a heurté dans ma dignité ! Et re-balancer derechef une autre attaque personnelle avec mépris, parce que... eh bien... Parce que de toutes façons, je ne suis plus à une contradiction près."
Allez faire un tour ici : http://www.ummo-sciences.org/ et apportez-moi des preuves que les documents référencés sont des fakes (je sens que vous allez me dire : "apportez-moi des preuves qu'ils sont authentiques..."). Dites moi aussi que Monsieur J.P. Petit est un charlatan qui ne souhaite qu’engranger de l’argent, l’était-il aussi quand il était directeur du CNRS ?
Inversion de charge de preuve + appel à l'autorité (très mauvaise en plus). Ça ne s'arrange vraiment pas. Mais rien que pour vous faire plaisir :

Monsieur Jean-Pierre Petit est un charlatan qui ne souhaite qu'engranger de la popularité depuis qu'il a pris sa retraite de Directeur de recherche du CNRS, et non pas directeur du CNRS. Vous êtes aussi arrogant que mal informé. Le fait que vous soyez un croyant tardif de la blague ummite ne joue certainement pas en votre faveur. Saviez-vous que ce brave monsieur croit aussi l'HET un peu partout, aux armes américaines testées sur les lunes de Jupiter (ou de Saturne, j'avoue ne plus bien le suivre), à l'Intelligent Design, à la mémoire de l'eau et au missile dans le Pentagone ?
Mais j’arrête là le débat, je ne suis pas venu ici pour essayer de me justifier ou de prouver quoique ce soit, je voulais savoir à qui j’avais à faire, je me suis fait une opinion, pas besoin d’aller plus avant. Je vous laisse entre gens bien pensants et rationnels, ravi d’avoir eu cette conversation.
"Oui, oui, fuyons, après une ultime pique pour montrer à quel point MOI, je ne suis point engoncé dans le rationalisme à outrance, et bisque bisque rage." :roll:
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: 2012 la fin du monde...

#164

Message par Hibou » 29 nov. 2009, 11:28

Bonjour Erazorhead, j'aime bien ta façon de penser.

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: 2012 la fin du monde...

#165

Message par Hibou » 29 nov. 2009, 11:42

Hibou a écrit :Bonjour Erazorhead, j'aime bien ta façon de penser.
Un peu moins après avoir lu ton lien sur le site Ummo.

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#166

Message par erazorhead » 29 nov. 2009, 14:23

Bonjour Hibou,

Tu m'as fait rire (pas de rire sarcastique, je préfère préciser). Pour ma part, tous mes amis n'ont pas la même façon de penser que moi, ça ne m'empêche pas de les respecter, même si on peut être en désaccord sur quantité de sujet, et ce n'est pas parce que je crois aux ET qu'ils me prennent pour un illuminé. Oui, ça se trouve difficilement de vrais ami(e)s.

En ce qui concerne le lien, libre à vous d'en penser ce que vous voulez, et je ne prends pas tout à crédit, loin de là, je trouve simplement qu'il y a des choses très surprenantes et troublantes, comme il y en a d'autres un peu moins crédibles. Mais sans doute que beaucoup d'entre vous qui se contentent de critiquer n'ont pas lu le quart de la moitié de ces documents et on tout rejeté en bloc d'office sous prétexte que tout cela tient du domaine de l'irrationnel.

Qui vivra verra...

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: 2012 la fin du monde...

#167

Message par Sainte Ironie » 29 nov. 2009, 14:28

erazorhead a écrit :En ce qui concerne le lien, libre à vous d'en penser ce que vous voulez, et je ne prends pas tout à crédit, loin de là, je trouve simplement qu'il y a des choses très surprenantes et troublantes, comme il y en a d'autres un peu moins crédibles.
Je suppose que vous n'allez pas répondre, mais quelles choses en particulier ?
Mais sans doute que beaucoup d'entre vous qui se contentent de critiquer n'ont pas lu le quart de la moitié de ces documents et on tout rejeté en bloc d'office sous prétexte que tout cela tient du domaine de l'irrationnel.
Ah non, moi je suis plus compliqué : je le rejette sous prétexte que c'est faux. Et parce que José Luis Jordan Pena est un sacré plaisantin...
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#168

Message par erazorhead » 29 nov. 2009, 14:57

Whaaa, vous êtes scotché au forum ma parole...
Je suppose que vous n'allez pas répondre, mais quelles choses en particulier ?
Effectivement je ne vais pas répondre, je vous laisse le soin de découvrir par vous même ce qui pourrait déclencher cette petite étincelle qui peut jaillir et qui nous donne l'envie de rechercher encore et toujours cette "vérité" qui nous tient tant à coeur.

Cette inébranlable intuition qui me poursuit depuis que je suis môme et qui me dit que ce monde n'est pas tel qu'il parait être, laisser parler son cœur plutôt que sa raison. Quelle folie de penser qu'il peut y avoir de l'occulte en ce monde, même sans pouvoir y apporter de preuves. Qui est fou parmi les fous?
Et parce que José Luis Jordan Pena est un sacré plaisantin...
Oui, c'est ce que j'ai entendu dire aussi. J'ai aussi entendu dire que c'est Oswald qui avait commandité à lui seul l'assassinat de JFK, de là à en être certain...oh non, pas encore cette théorie du complot...il est débile celui-là où quoi?

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: 2012 la fin du monde...

#169

Message par Sainte Ironie » 29 nov. 2009, 15:16

erazorhead a écrit :Whaaa, vous êtes scotché au forum ma parole...
Je vous retourne le compliment...
Effectivement je ne vais pas répondre, je vous laisse le soin de découvrir par vous même ce qui pourrait déclencher cette petite étincelle qui peut jaillir et qui nous donne l'envie de rechercher encore et toujours cette "vérité" qui nous tient tant à coeur.
Ouais, super. Mais tout envolée lyrique à part, j'ai déjà lu le site en question, bien avant que vous n'en postiez le lien d'ailleurs. Je réitère donc ma question : quels sont les éléments concernant la blague ummite que vous trouvez "troublants" ? Jusqu'à présent, c'est votre esquive systématique de toute question sérieuse à laquelle j'accolerais ce qualificatif.
Oui, c'est ce que j'ai entendu dire aussi. J'ai aussi entendu dire que c'est Oswald qui avait commandité à lui seul l'assassinat de JFK, de là à en être certain...oh non, pas encore cette théorie du complot...il est débile celui-là où quoi?
Vous savez vous en tenir à un seul sujet sans déborder sur d'autres ou c'est encore une façon de dissimuler le fait que vous n'ayez rien de constructif à dire ?

Et si vous avez quoi que ce soit permettant de remettre en doute le fait que la plupart, sinon toutes, les fameux lettres ummites aient été écrites de la main de Pena, je vous écoute.
Ah oui, et où est Ummo, selon vous ?
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Élucubration

Re: 2012 la fin du monde...

#170

Message par Élucubration » 29 nov. 2009, 16:07

Bonjour à tous :)
erazorhead a écrit :Est-il aujourd’hui insensé de penser que l’espèce humaine n’est pas la seule espèce intelligente sur la planète ? Faut-il que nous nous croyions si supérieur pour pouvoir douter de l’existence d’être plus avancés technologiquement que nous ? Ah mais bien sur, nous ne les voyons pas alors ils n’existent pas. Je suis cependant persuadé qu’avec votre très grand savoir vous avez du entendre parler de « choc de civilisations ».
Puisque c'est à l'aide de l'intelligence de l'homme que nous décrivons cette même intelligence, il est possible qu'il y ait en effet un manque d'objectivité. Ce qui ne change rien au fait qu'on n'a aucune preuve de l'existence d'êtres intelligents extraterrestres, et que je n'admettrai leur existence seulement lorsque j'en obtiendrai.
BeetleJuice a écrit : La certitude qu'il ne se passera rien de ce qui est prévu par les findumondiste mayas.
BeetleJuice a écrit : Cela dit, on peut-être certain:

-que Nibiru ne viendra pas percuter la terre
-que la fin du cycle ne signifie pas la fin du monde magique telle que supposé dans les légendes, tout bêtement parce qu'il n'y a pas eu non plus de fin du monde au début du cycle, soit au environ de l'an -3000
-que le champ magnétisme terrestre ne changera pas de sens précisement le 21 décembre 2012
-que les ET ne viendront pas prendre les raélien
-que Dieu ne détruira pas la terre.

De ça, on peut être sur, ou presque sur. A mon sens, le plus probable dans ces improbables c'est le coup des ET.
Il est entendu que la probabilité d'un événement catastrophique à survenir le 21 décembre 2012 n'est pas plus grande que pour une quelconque autre date. Mais je crois que bien que la probabilité soit extrêmement faible :
- qu'un géocroiseur géant (Niburu) percute la Terre,
- que le champs magnétique terrestre s'inverse à une date précise ou
- que des extraterrestres enlèvent des raëliens,
il n'y a pas certitude que ces événements ne surviendront pas.

Sinon je suis en grande partie d'accord avec ce qui a été écrit.
Dernière modification par Élucubration le 29 nov. 2009, 16:50, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4541
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: 2012 la fin du monde...

#171

Message par NEMROD34 » 29 nov. 2009, 16:11

Saviez-vous que ce brave monsieur croit aussi l'HET un peu partout, aux armes américaines testées sur les lunes de Jupiter (ou de Saturne, j'avoue ne plus bien le suivre), à l'Intelligent Design, à la mémoire de l'eau et au missile dans le Pentagone ?
Je rajoute les micro ondes balancées depuis des satellites pour les crops circles ...
Ce qui pour moi est la cerise sur la gâteau.
C'est connu les militaires dépensent des milliards pour faire des dessins dans les champs quand la belle saison est venue ... :mrgreen:
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#172

Message par erazorhead » 29 nov. 2009, 16:28

Ouais, super. Mais tout envolée lyrique à part, j'ai déjà lu le site en question, bien avant que vous n'en postiez le lien d'ailleurs. Je réitère donc ma question : quels sont les éléments concernant la blague ummite que vous trouvez "troublants" ?
Oui, et parce que malgré mon mode de pensé binaire, je sais pertinemment que tout élément que j'apporterais ici sera systématiquement démonté, alors à quoi bon? Vous savez d'autant plus parfaitement que tout cela n'est pas prouvable, je ne vais pas m'évertuer à vous fournir des arguments que je ne peux pas démontrer, est-ce pour autant que le doute ne peut avoir sa place? (PS : moi j'aurais écrit "toute envolée", il me semble que c'est un féminin...tsss, tellement facile).
Jusqu'à présent, c'est votre esquive systématique de toute question sérieuse à laquelle j'accolerais ce qualificatif.
Ah bon? Tout ceci est sérieux? vous auriez pu me prévenir...Non pour moi, quelque chose de sérieux c'est le milliard d'être humain qui crève la dalle, arf, zut je déborde encore, désolé...
Vous savez vous en tenir à un seul sujet sans déborder sur d'autres ou c'est encore une façon de dissimuler le fait que vous n'ayez rien de constructif à dire ?
Là je vous l'accorde, c'est vrai que j'ai du mal. Je pars souvent dans plusieurs directions. C'est grave docteur?
Bah j'ai sans doute des choses constructives à dire (cherche, cherche...). Disons plutôt que je ne veux rien prouver, pourquoi le ferais-je? Je n'ai pas envie de jouer à qui à la plus grosse sur ce genre de sujets qui resteront de toute façon flous, ça ne m'intéresse pas, et je ne suis pas venu pour essayer de convaincre qui que ce soit, comme je vous l'ai déjà dit.
Qu'est-ce que vous voudriez entendre? Tout ceci n'est qu'une vaste supercherie? Vous voudriez que je rentre dans votre jeux, que vous puissiez ricaner derrière votre écran? Jubiler d'étaler votre soit disant savoir. Mais non voyons, je ne vous donnerais pas cette satisfaction.

Ceci dit, pour en revenir au sujet du post, je pense que 2012 est une supercherie oui. Mais je me pose malgré tout des questions sur le champ magnétique de la planète et sur l'activité solaire, je ne rejette pas tout en bloc. Et après quelques recherches sur le sujet, on est en droit de douter parce qu'un magnéticien (pas un magnétiseur hein!) pourra peut-être vous dire que la planète peut réagir comme une immense bobine et il est envisageable (pas vérifié) que la planète pourrait changer de climat très rapidement. cf http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1363.htm.
Mais loin de moi l'idée de faire du catastrophisme, je respecte trop la vie pour ça, je me demande, c'est tout.

C'est assez constructif pour vous ça?

bon là vous pouvez voir un peu d'animosité de ma part, mais rien de bien méchant.

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1672
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56

Re: 2012 la fin du monde...

#173

Message par Sainte Ironie » 29 nov. 2009, 17:35

erazorhead a écrit :Oui, et parce que malgré mon mode de pensé binaire, je sais pertinemment que tout élément que j'apporterais ici sera systématiquement démonté, alors à quoi bon?
A quoi bon discuter et débattre, quand il est plus simple de jeter l'éponge ? J'aimerais bien connaitre le rapport avec la pensée binaire, qui plus est.
Vous savez d'autant plus parfaitement que tout cela n'est pas prouvable, je ne vais pas m'évertuer à vous fournir des arguments que je ne peux pas démontrer, est-ce pour autant que le doute ne peut avoir sa place?
Un argument qu'on ne peut pas démontrer n'est pas un argument, c'est une assertion. Ou un sophisme.

Quand au doute, bien sûr qu'il a plus que sa place. S'il s'agit de doute raisonnable. L'existence des ummites n'entre à mon sens pas dans cette catégorie.
(PS : moi j'aurais écrit "toute envolée", il me semble que c'est un féminin...tsss, tellement facile).
Ah ! Oui, effectivement. Bizarre, d'habitude ce sont les consonnes doubles qui me posent problème.
Ah bon? Tout ceci est sérieux? vous auriez pu me prévenir...Non pour moi, quelque chose de sérieux c'est le milliard d'être humain qui crève la dalle, arf, zut je déborde encore, désolé...
Pitié... Vous savez que poster n'est pas une obligation ? Quand je dis que vous n'avez rien à dire, ce n'est pas une figure de style. :ouch:
Là je vous l'accorde, c'est vrai que j'ai du mal. Je pars souvent dans plusieurs directions. C'est grave docteur?
Bah j'ai sans doute des choses constructives à dire (cherche, cherche...). Disons plutôt que je ne veux rien prouver, pourquoi le ferais-je?
C'est ce que je me demande. Pourquoi débarquer sur un sujet dont ne savez de toute évidence strictement rien, dans le seul but visible de critiquer tout le monde et le point de vue de tout le monde (en se cachant derrière l'alibi de "les respecter"), leur faire tenir des propos qu'ils n'ont pas eu, puis essayer de fuir lâchement en revendiquant totalement son ignorance et en partant dans tous les sens pour couvrir sa retraite ? J'avoue que ça me turlupine.
Qu'est-ce que vous voudriez entendre? Tout ceci n'est qu'une vaste supercherie? Vous voudriez que je rentre dans votre jeux, que vous puissiez ricaner derrière votre écran? Jubiler d'étaler votre soit disant savoir. Mais non voyons, je ne vous donnerais pas cette satisfaction.
J'aimerais surtout que vous arrêtiez de jouer les pôôôôvres martyrs confrontés à une sorte de rejeton de Satan, ainsi que les procès d'intention, les strawmen, bref les sophismes en général. Ça vous amuse certainement, mais ça me donne l'impression de débattre avec un adolescent qui ne cite mes propos que pour mieux s'en moquer.
Ceci dit, pour en revenir au sujet du post, je pense que 2012 est une supercherie oui. Mais je me pose malgré tout des questions sur le champ magnétique de la planète et sur l'activité solaire, je ne rejette pas tout en bloc.
Parce que moi si ?
Quel rapport avec "le champ magnétique de la planète" (et qu'entendez-vous au juste par là ?), l'activité solaire et les prédictions de fin du monde pour 2012 ?
Et après quelques recherches sur le sujet, on est en droit de douter parce qu'un magnéticien (pas un magnétiseur hein!) pourra peut-être vous dire que la planète peut réagir comme une immense bobine et il est envisageable (pas vérifié) que la planète pourrait changer de climat très rapidement. cf http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1363.htm.
Mais loin de moi l'idée de faire du catastrophisme, je respecte trop la vie pour ça, je me demande, c'est tout. C'est assez constructif pour vous ça?
1) Non. Citer un article, fut-il du CNRS, vite fait sans plus de commentaires, n'est pas plus constructif que si je disais "tiens, j'ai un pote qui fait des études, il m'a dit qu'il y allait se passer des trucs un de ces quatre.". Ce qui serait constructif serait : "Tiens, tel article explique que tel phénomène se produit dans telles circonstances, ce qui supporterait telle hypothèse que je supportais tantôt.", mais bon, on en est pas là.

2) L'article en question parle effectivement d'un changement brutal du climat... à la fin de la dernière période glaciaire. Détrompez-moi, mais je doute que cela nous concerne, et que cela concerne 2012.

3) Aucun rapport avec le magnétisme non plus, il n'en est même pas fait vaguement mention dans l'article. De ce que j'en lis, les spécialistes soupçonnent plutôt une "modification radicale de la circulation atmosphérique".

Au final, je me demande un peu si vous avez vous-même lu cet article. :|
bon là vous pouvez voir un peu d'animosité de ma part, mais rien de bien méchant.
C'est vrai que comparé au reste, c'était plutôt inoffensif.
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

erazorhead
Messages : 25
Inscription : 28 nov. 2009, 18:10

Re: 2012 la fin du monde...

#174

Message par erazorhead » 29 nov. 2009, 21:34

Bien bien bien...

Vous avez raison, je me rends compte en me relisant que je me suis trop précipité et beaucoup trop dispersé.

Ceci étant, vous paraissez tellement sûr de vous et de votre supériorité que ça en devient très vite agaçant (en même temps je savais à quoi m'attendre en postant ici :) ). Pardonnez-moi si j'ai pu être offensant (vous allez encore penser que je joue les martyrs mais c'est sincère...).

Et puis arrêtez aussi avec le vocabulaire, vous ne pouvez pas apporter un avis objectif si vous vous pensez supérieur parce que votre vocabulaire ou votre phrasé est plus élaboré que celui de la personne avec qui vous conversez (oui il m'arrive de faire des tournures de phrases horribles, j'ai honte mais bon...un moment de honte est vite passé).

En ce qui concerne l'article sur le changement climatique, je l'ai lu il y a longtemps (j'aurais du le relire avant de poster, je vous l'accorde) et j'ai fait un amalgame un peu rapide, et une confusion mal placée. Je peux reconnaitre mon erreur, pas de souci là-dessus. L'erreur est-elle permise ici?
J'essayerais d'exprimer le fond de ma pensée en ce qui concerne le champ magnétique terrestre et les vents solaires dés que j'en aurais le temps. J'essayerais de vous fournir quelque chose d'un peu plus constructif. Cependant vous devriez savoir de quoi je parle si vous êtes intéressé un tant soit peu à cette fameuse prophétie Maya (oups, je vous ai senti faire un bond là, le mot Maya n'est pas encore tabou? z'aime bien les p'tites abeilles moi pourtant, ah non c'est autre chose ça...elle était facile celle là, tsss...quelle puérilité).

Et pour la pensée binaire c'était en rapport avec ce qu'a dit Beetlejuice, ben oui on est bien accueilli ici, c'est agréable de se faire entendre dire que l'on a un esprit binaire après avoir donné une simple opinion (bip, bip!). Je crois que je vais pleurer tiens...sniff

Rhalala, que c'est dur d'arrêter de fumer, j'arriverais pas à dormir, bon bin je vais continuer mon monologue pour la peine, pauvre martyr que je suis...

Autre chose donc, je ne suis pas un scientifique mais j'essaye de comprendre certaines choses, il est clair que je ne pourrais jamais vous démontrer que E=mc², ni même faire un calcul de probabilité sur l'existence ou la non-existence d'E.T. J'estime cependant qu'une personne peut être respectable même si elle débite des âneries pour peu qu'elle soit sincère dans ses propos, savez-vous accorder le bénéfice du doute?

Et non, je ne me sens pas obligé de poster, je trouve ça enrichissant de "converser" avec des gens où les oppositions d'idées sont les plus fortes (même si j'ai eu une réaction qui peut laisser penser le contraire en voulant lâcher, p'tit coup d'sang c'est vrai) pourquoi croyez-vous que j'ai posté ici? Parce que je ne pense pas comme vous. Peut-il y avoir un débat avec un individu qui fonctionne sur la même longueur d'onde? Ce que vous recherchez avant tout ici, ce sont les zozos n'est-ce pas? Ne dites pas le contraire je l'ai lu sur d'autres fils, ça vous plait très certainement tout ça. S'il n'y avait pas de zozos, ce forum n'existerais même pas, c'est intéressant la relativité, finalement on a peut-être tous besoin les uns des autres pour exister...

Bon j'ai un filet de bave qui commence à se profiler au coin de la bouche, il est temps d'aller dormir.

Bien à vous.

Avatar de l’utilisateur
Chiwaw
Messages : 576
Inscription : 01 nov. 2004, 22:27

Re: 2012 la fin du monde...

#175

Message par Chiwaw » 29 nov. 2009, 22:26

erazorhead a écrit : Ceci étant, vous paraissez tellement sûr de vous et de votre supériorité que ça en devient très vite agaçant
Ironique venant de quelqu'un qui s'affiche à l'intellect supérieur et qui, entre bien d'autres choses, perpétue les classiques âneries sur l'évolution alors qu'il est évident que 1) vous ne savez pas ce qu'est l'évolution et 2) n'avez clairement aucune idée de ce qu'est une théorie scientifique (vous vous êtes trahis avec votre "mais ce n'est qu'une théorie après tout" en utilisant le mot théorie au sens populaire et non scientifique).

Si vous désirez êtes pris un peu plus au sérieux, renseignez-vous sur ce que vous racontez avant de tout déballer ici pour ensuite jouer la veuve offensé lorsqu'on vous corrige...

:roll:
No, gravity is not JUST a theory.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit