Existence de l'âme

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Existence de l'âme

#1126

Message par BeetleJuice » 16 sept. 2013, 18:48

tania a écrit :Bof, ce n'est pas pire qu'un texte scientifique véridique tiré de wiki:
A si, celui de Brigand était pire.
Le texte de Brigand ne voulait rien dire, celui de Wiki a un sens, même s'il fait appel à plein de notion de physique complexe et que la théorie des cordes est une hypothèse encore largement (si ce n'est totalement) invérifiable, donc très très spéculative et qu'il n'est donc pas facile de jauger si l'article décrit une vérité ou une hypothèse.

En tout cas, j'ai à peu près compris ce qu'il disait, même si je serais bien incapable de juger de sa véracité ou d'éclaircir les points qui me semble flou (par exemple, la compactification, le diable si je sais ce que ça veut dire...).
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Existence de l'âme

#1127

Message par Tania » 16 sept. 2013, 18:53

BeetleJuice a écrit : Source de ça ? A moins que ça ne soit que du concordisme, une pathétique tentative de raccrocher votre marote à une théorie auquel, je mettrais ma gomme en pari, vous ne comprennez rien.
Ha oui? parce que vous vous êtes un éminent physicien, je suppose? :roll:
Ce qui importe c'est de comprendre les principes...
BeetleJuice a écrit : Cela dit, au dernière nouvelle, il me semblait que l'énergie sombre expliquait l'accélération de l'expansion de l'univers, donc pas vraiment une bonne chose pour un modèle de va et vient, puisque si l'énergie sombre étend l'univers, il finira gelé ou déchiré.
L'énergie sombre explique qu'il y a de l'énergie là oú on ne pensait rien trouver. Ensuite, le déchirement dont vous parlez est plutôt un éclatement, ce qui pourrait très bien être un nouveau big bang. A mon avis on aura le fin mot de l'histoire dans les deux prochaines décennies...

Tanio

Avatar de l’utilisateur
Brigand
Messages : 1040
Inscription : 15 juin 2013, 19:41

Re: Existence de l'âme

#1128

Message par Brigand » 16 sept. 2013, 18:55

Tania a écrit :Ensuite, le déchirement dont vous parlez est plutôt un éclatement, ce qui pourrait très bien être un nouveau big bang.
Tu prouves en une phrase que tu n'as rien compris à la cosmologie et au big bang.
Bien joué.
.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." - Boulet

Masse critique, blog de critique des médias

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Existence de l'âme

#1129

Message par Tania » 16 sept. 2013, 18:58

Raphaël a écrit :
Tania a écrit :Bien sûr que j'ai fait l'expérience de l'âme, mais la vraie âme, la "personne" immatérielle, pas le schmilblic lumineux indéfinissable de Voyageur.
Ça manque de détails: Où ? Quand ? Comment ?
Non, désolé, j'ai pas de détails à donner. Je pourrais très bien les inventer, donc c'est parfaitement inutile, il y a déjà suffisamment de railleries sur ce forum.

Tanio

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Existence de l'âme

#1130

Message par BeetleJuice » 16 sept. 2013, 19:22

Ha oui? parce que vous vous êtes un éminent physicien, je suppose?
Quel rapport ? C'est vous qui tentez de faire du concordisme, pas moi, donc l'important c'est que vous compreniez les concepts physiques que vous pillez allègrement. Or jusqu'à présent, rien ne montre que votre compréhension de ces concepts soit réelle. Pour le moment, vous êtes plutôt avec de la compréhension gossip, pour emprunter le terme aux anglophones, vous avez lu le type qui a prétendu avoir entendu le type qui habitait près de la maison de Stephen Hawkins, pour caricaturer un peu.
Ce qui importe c'est de comprendre les principes...
Je suis d'accord, mais vous n'avez pas démontré que vous connaissiez les principes, justement.
Votre utilisation des termes énergie, information est totalement floue et dépasse largement les cadres des définitions admises, et on ne parle que de physique, mieux vaut ne pas s'aventurer dans le domaine de la psychologie ou de la sociologie, vous n'y brillez pas plus.
Ensuite, le déchirement dont vous parlez est plutôt un éclatement, ce qui pourrait très bien être un nouveau big bang
Non, ça ne pourra pas.
le big bang est une dilatation très rapide de l'univers à partir d'un moment où il était très dense et très chaud. Donc pour qu'il y ait un nouveau big bang, il faudrait que l'univers soit à nouveau très dense et très chaud, ce qu'il ne pourra pas être s'il continue à s'agrandir et donc devient de plus en plus froid.

Le big bang est mal nommé et laisse croire que c'est une explosion, mais il n'en est rien. Pas de chance pour vous.

Comme disait l'autre: "la science est une salope sans coeur avec un gode-ceinture de 20cm"
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Mireille

Re: Existence de l'âme

#1131

Message par Mireille » 16 sept. 2013, 21:13

Bonjour Dedale,

Je vous cite :

Toujours pour prendre l'exemple des E.T - pour comparer, on remarque aujourd'hui que les bons vieux pléiadiens et reptiliens sensés être bien physiques, disparaissent peu à peu, pour laisser place à des entités dites immatérielles, interdimensionnelles, qui viennent vous chatouiller les doigts de pied - mais seulement en esprit.

Jadis, le même processus "dématérialisateur" avait atteint les divinités d'Homère et les dieux phéniciens ou égyptiens.
Où étaient passés les Titans fabuleux qui faisaient trembler le monde et les dieux? Ou était cet atlante fameux, figurant sur les temples des grands dieux, soutenant le ciel d'occident?
Ces titans n'étaient qu'une mystification, la personnification de terreurs indicibles, de superstitions, qui hantaient les anciennes croyances.


Mais ne pourrions-nous dire que les anciennes croyances allaient avec la capacité de comprendre et de concevoir des anciens ? Cette réalité qu’ils percevaient dépassait peut-être largement leur connaissance, ce qui peut toujours être le cas aujourd’hui.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8415
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Existence de l'âme

#1132

Message par Raphaël » 17 sept. 2013, 01:38

Tania a écrit :
Raphaël a écrit :
Tania a écrit :Bien sûr que j'ai fait l'expérience de l'âme, mais la vraie âme, la "personne" immatérielle, pas le schmilblic lumineux indéfinissable de Voyageur.
Ça manque de détails: Où ? Quand ? Comment ?
Non, désolé, j'ai pas de détails à donner.
Tu voudrais qu'on respecte ton autorité au sujet de l'âme:
Voyageur, il faut une bonne fois pour toute que tu t'adaptes à des enseignements plus modernes concernant le corps, l'âme, la conscience et l'esprit, sinon ce dialogue de sourd risque de continuer encore longtemps (idem pour Mireille, d'ailleurs). L'âme est l'ensemble psychisme, conscience intellectuelle, conscience spirituelle et esprit (d'essence divine, principe vital). Tu emploies souvent le terme âme à la place de conscience ou d'esprit.
mais tu n'as aucune explication à donner qui pourrait nous laisser croire que tu as vérifié par toi-même ce que tu avances.

Tu ne veux rien dévoiler sous prétexte qu'on ne te prendrait pas au sérieux ? Tu espères quoi finalement ? Qu'on va croire aveuglément à ce que tu dis et qu'on va se plier à tes exigences ?

Florence
Messages : 9921
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Existence de l'âme

#1133

Message par Florence » 17 sept. 2013, 03:32

Raphaël a écrit : Tu voudrais qu'on respecte ton autorité au sujet de l'âme:


mais tu n'as aucune explication à donner qui pourrait nous laisser croire que tu as vérifié par toi-même ce que tu avances.

Tu ne veux rien dévoiler sous prétexte qu'on ne te prendrait pas au sérieux ? Tu espères quoi finalement ? Qu'on va croire aveuglément à ce que tu dis et qu'on va se plier à tes exigences ?

Ben oui, c'est tout ce que ce poseur espère ... et il y a clairement ici des idiotsnaïfs prêts à le prendre néanmoins au sérieux :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Milou
Messages : 426
Inscription : 05 sept. 2011, 10:20

Re: Existence de l'âme

#1134

Message par Milou » 17 sept. 2013, 03:45

Tania a écrit :
Milou a écrit :dedale Tania a écrit:
Il est persuadé qu'on ne peut rien faire sans réflexion alors que tout autour de nous démontre le contraire.

Tania Dedale a écrit:
Vous caricaturez.
Salut Milou, ces deux citations ne sont pas correctement attribuées.

:hello:

Tanio
oups, sorry.... :oops: quand j'ai fait "quote", le système m'a dit "impossible de faire + de 3 citations"...
j'ai donc tout repris en copié-collé et me suis mélangé les pinceaux, du coup........
"L'esprit, c'est comme un parachute : s'il reste fermé, on s'écrase". Frank Zappa
Il ne faut pas parler aux cons... ça ne les instruit même pas.
"Si tu as besoin qu'on t'explique pour que tu comprennes, ça veut dire qu'aucune explication ne pourra jamais te faire comprendre." Haruki Murakami
"Il y a deux façons de se tromper. L’une consiste à croire ce qui n’est pas vrai. L’autre consiste à refuser de croire ce qui est vrai." Søren Kierkegaard

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Existence de l'âme

#1135

Message par Tania » 17 sept. 2013, 03:57

Raphaël a écrit :
Tania a écrit :
Non, désolé, j'ai pas de détails à donner.
...Tu voudrais qu'on respecte ton autorité au sujet de l'âme:...
Ce n'est pas parce qu'on expérimente quelque chose qu'on lui donne ensuite forcément la bonne appellation. Lorsque certains font l'expérience d'une lumière, ce n'est pas de l'âme qu'il s'agit. Les âmes sont ces êtres de lumière ou pas, désincarnés, qui apparaissent à ceux qui expérimentent les NDE ou les OBE - ou, dans un autre registre, qui s'adressent à des médiums. Ces êtres, même s'ils sont lumineux (lorsqu'ils sont évolués), sont la réplique immatérielle de ce qu'ils étaient lorsqu'ils avaient un corps. Leur apparence peut sensiblement changer pour diverses raisons. Ils sont parfois des projections et parfois de réelles manifestations extérieures à soi. A ne pas confondre avec la lumière au bout du tunnel (et même après le tunnel).

Ceci dit, dans une circonstance particulière, j'ai également expérimenté la lumière "informelle" (du même type que celle dont parle Voyageur), mais elle m'a plus donné l'impression d'une force divine, que d'une âme.

Donc, si on appelle "âme" des êtres désincarnés, on ne peut assimiler ce terme à la perfection. Les âmes peuvent être bonnes ou mauvaises, évoluées ou non évoluées. Ce qui est perfectible c'est la conscience. Mais pas perfectible dans le sens d'un ego qui évolue, mais dans le sens d'une conscience qui croît. L'esprit c'est la lumière divine qui apparait graduellement à la conscience. Parfois on peut en faire l'expérience, la ressentir dans sa totalité (peut-être Voyageur veut-il parler de cela), mais elle ne transforme pas forcément la conscience lorsqu'on revient dans un état de conscience normal - bien que souvent une certaine transformation de l'être est constatée (surtout au niveau de la croyance). Beaucoup de personnes ayant expérimenté une NDE deviennent croyants (et parfois ce sont des scientifiques athées, on en trouve des exemples sur le net).

Tanio

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5204
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Existence de l'âme

#1136

Message par eatsalad » 17 sept. 2013, 05:15

voyageur a écrit :
eatsalad a écrit :Cadeau : La logique pour les nuls
Merci je connais ce site puisqu'il est régulièrement mise à jour et que l'auteur a terminé avec la logique de demain, je veux bien entendu parlé de la logique mystique. Ceci dit je me désolidarise avec lui quand il prétend qu'elle devrait être enseignée dès le plus jeune âge.

Trêve de plaisanterie, plutôt que d'offrir un lien, qui se contente de retracer un historique archi connu, sans rien apporter de neuf, dites-nous donc si votre idée de la chose, que votre cerveau va émettre provient d'un cerveau détecteur ou d'un cerveau potentiellement défectueux?

Le principe du "con" c'est d'ignorer qu'il l'est, voir à une forte tendance à désigner les autres comme étant des "cons". Donc son cerveau est défectueux ou ne s'agirait-il pas tout simplement d'autre chose? Car son cerveau fonctionne normalement (en supposant qu'il n'ait pas été endommagé). De sorte qu'il a oublié d'activer une partie qui existe en lui, l'âme. Qu'il refuse l'existence de l'âme par ignorance ou par choix probabiliste, au final il passe à côté de quelque chose. Et on ne peut pas raisonnablement dire que c'est le cerveau qui est responsable puisque contrairement à l'idée reçu on utilise 100% de son cerveau.
Relisez le lien quand meme y a des passages que vous n'avez pas du assimiler correctement, je n'irais pas jusqu'à dire que votre cerveau est défectueux mais plutot que vous donnez beaucoup trop d'importance aux idées farfelues qui le traverse!
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Existence de l'âme

#1137

Message par Tania » 17 sept. 2013, 06:04

BeetleJuice a écrit :[
le big bang est une dilatation très rapide de l'univers à partir d'un moment où il était très dense et très chaud. Donc pour qu'il y ait un nouveau big bang, il faudrait que l'univers soit à nouveau très dense et très chaud, ce qu'il ne pourra pas être s'il continue à s'agrandir et donc devient de plus en plus froid.
A mon avis, la découverte qui change tout c'est celle de l'énergie noire. Que l'univers se refroidisse ou se réchauffe, à partir du moment où l'énergie est impérissable, c'est égal. Pour le moment, l'hypothèse des univers cycliques (sans début ni fin), même si c'est mathématiquement difficile à démontrer, est philosophiquement et rationnellement la plus vraisemblable (il n'y a pas un Dieu créateur hors du temps qui à un moment donné décide de créer, c'est absurde), on verra ce que nous réservent les prochaines découvertes...

Tanio

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Existence de l'âme

#1138

Message par BeetleJuice » 17 sept. 2013, 07:44

Tania a écrit :A mon avis, la découverte qui change tout c'est celle de l'énergie noire.
Ba non, votre avis se trompe, justement, elle ne change rien, elle aurait même tendance à confirmer l'hypothèse d'une "mort" de l'univers par l'entropie ou par désintégration.
Que l'univers se refroidisse ou se réchauffe, à partir du moment où l'énergie est impérissable, c'est égal
Non.
Le réchauffement permettrait une nouvelle fusion de la matière et possiblement une "renaissance" d'un nouvel univers si la gravité prenait le pas sur l'expansion et recréait les conditions du big bang (si c'est possible, on peut aussi imaginer un effondrement qui débouche sur une destruction qui n'est suivit par rien).
Le refroidissement amène au contraire une diminution du mouvement de la matière, donc soit un univers froid et éternellement sans vie, voir une désintégration de celle-ci.

De plus, l'énergie est impérissable, ce qui pose question sur le devenir de l'univers, c'est sa densité et sa répartition.

Ce n'est pas parce qu'il y a le terme énergie dans énergie sombre que ça vous permet toutes les licences poétiques...
Pour le moment, l'hypothèse des univers cycliques (sans début ni fin), même si c'est mathématiquement difficile à démontrer, est philosophiquement et rationnellement la plus vraisemblable
Non plus. Pour le moment, l'hypothèse la plus vraisemblable et l'expansion de l'univers jusqu'à un refroidissement absolu et une mort thermique de celui-ci (mort est un terme abusif, ça veut juste dire qu'il sera glacé et sans mouvement.)

Jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas de cycle.

A défaut d'ouvrir des livres, lisez au moins les pages wikipédia, c'est déjà pas mal et ça vous évitera de passer pour un idiot en affirmant des énormité d'un ton péremptoire.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4955
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Existence de l'âme

#1139

Message par MaisBienSur » 17 sept. 2013, 08:03

Tania a écrit :
Non, désolé, j'ai pas de détails à donner. Je pourrais très bien les inventer, donc c'est parfaitement inutile, il y a déjà suffisamment de railleries sur ce forum.

Tanio
Ce n'est pas le genre de ce forum...

Mais moi aussi j'ai découvert mon âme, surement la même expérience.
J'avais environ 11 ans, il faisait nuit, des images étranges flottaient devant mes yeux, j'ai promené mes mains sur mon corps, et j'ai aperçu un étrange fluide blanc, laiteux, légèrement transparent qui sortait de mon être.
Quel souvenir ! ma première éjaculation nocturne ! et je me suis donc réveillé....
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Tania
Messages : 1115
Inscription : 08 janv. 2011, 05:46

Re: Existence de l'âme

#1140

Message par Tania » 17 sept. 2013, 09:16

Justiciable a écrit :
Pour le moment, l'hypothèse des univers cycliques (sans début ni fin), même si c'est mathématiquement difficile à démontrer, est philosophiquement et rationnellement la plus vraisemblable
Non plus. Pour le moment, l'hypothèse la plus vraisemblable et l'expansion de l'univers jusqu'à un refroidissement absolu et une mort thermique de celui-ci (mort est un terme abusif, ça veut juste dire qu'il sera glacé et sans mouvement.)

Jusqu'à preuve du contraire, il n'y a pas de cycle.
Vous êtes un clone de dedale? :roll: J'ai écrit philosophiquement parlant, pas scientifiquement...
En ce qui concerne l'hypothèse des cycles elle est sérieusement envisagée et on trouve pas mal d'informations à ce sujet. Le big crunch pourrait très être ce qui se passerait après le refroidissement total, même si ça parait paradoxal. J'ai lu quelque part la démonstration, je vous la trouverai à l'occasion.

Quelques éléments:

"La plupart des cosmologistes pensent que l'Univers a débuté lors d'un big bang il y a à peu près 14 milliards d'années et a, depuis ce moment, toujours été en expansion. Mais cette théorie présente un inconvénient majeur : elle ne permet pas d'expliquer le big bang lui même. Les théories de l'Univers cyclique ne prédisant pas un début ou une fin au temps, ne sont pas confrontées à ce problème.

En outre, selon Steinhardt et Turok, en référence à la théorie M ou théorie des membranes, l'Univers n'aurait pas besoin de passer par une singularité, point de densité et de température infini, entre un big crunch et un big bang, comme le pensaient les premiers partisans d'un modèle cyclique. Recevant l'assentiment de la plupart des cosmologistes, la théorie M comprend un espace-temps à onze dimensions, parmi lesquelles nous ne percevons que quatre. Notre "brane" (pour membrane) à quatre dimensions se meut parmi les autres branes ou dimensions, qui se "cachent" à de très grandes ou de très petites longueurs d'échelle. Steinhardt et Turok pensent qu'un big crunch / big bang se produit quand deux branes entrent en collision."


Tanio

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8415
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Existence de l'âme

#1141

Message par Raphaël » 17 sept. 2013, 09:34

Tania a écrit :Ce n'est pas parce qu'on expérimente quelque chose qu'on lui donne ensuite forcément la bonne appellation.
C'est quoi dans ce cas qui fait qu'on donne la bonne appellation aux choses ? Ah oui, j'oubliais: les entités ! :ouch:
Lorsque certains font l'expérience d'une lumière, ce n'est pas de l'âme qu'il s'agit. Les âmes sont ces êtres de lumière ou pas, désincarnés, qui apparaissent à ceux qui expérimentent les NDE ou les OBE - ou, dans un autre registre, qui s'adressent à des médiums.
C'est TA croyance. Tu viens prêcher ici avec l'assurance d'un Témoin de Jéhovah toujours certain d'avoir raison sur tout. Les croyances rigides ne servent qu'à masquer la réalité et empêcher la conscience d'évoluer. Ça va prendre combien de vies encore avant que tu rendes compte ?
Ces êtres, même s'ils sont lumineux (lorsqu'ils sont évolués), sont la réplique immatérielle de ce qu'ils étaient lorsqu'ils avaient un corps.
Pourtant d'autres croyants te diront qu'il faut se méfier des êtres de lumière:

2 Corinthiens (11;14) Et cela n'est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière.
Leur apparence peut sensiblement changer pour diverses raisons. Ils sont parfois des projections et parfois de réelles manifestations extérieures à soi. A ne pas confondre avec la lumière au bout du tunnel (et même après le tunnel).
Et j'ai l'impression qu'on n'est pas prêt de voir la lumière au bout du tunnel dans cette discussion.
Ceci dit, dans une circonstance particulière, j'ai également expérimenté la lumière "informelle" (du même type que celle dont parle Voyageur), mais elle m'a plus donné l'impression d'une force divine, que d'une âme.
Remarque que je ne donne pas plus raison à voyageur qu'à toi sur ce sujet.
L'esprit c'est la lumière divine qui apparait graduellement à la conscience. Parfois on peut en faire l'expérience, la ressentir dans sa totalité (peut-être Voyageur veut-il parler de cela), mais elle ne transforme pas forcément la conscience lorsqu'on revient dans un état de conscience normal - bien que souvent une certaine transformation de l'être est constatée (surtout au niveau de la croyance).
Je suis d'accord que certaines expériences peuvent transformer la conscience, aucun problème avec ça. Ce qui me dérange c'est ton histoire d'esprit et de lumière divine; on nage en pleine religion avec ces concepts.
Beaucoup de personnes ayant expérimenté une NDE deviennent croyants
Croyants en quoi ? Aux théories de Tanio ou à celles de voyageur ?

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Existence de l'âme

#1142

Message par BeetleJuice » 17 sept. 2013, 12:49

Tania a écrit : J'ai écrit philosophiquement parlant, pas scientifiquement...
La philosophie n'a pas autorité pour juger du devenir de l'univers, ce n'est pas son objet, donc votre hypothèse philosophique reste toujours moins vraisemblable qu'une hypothèse de science qui dit qu'il n'y a pas de cycle.
De plus, vous parliez de vraisemblance de l'hypothèse, or la vraisemblance est un degré de vérité et la vérité ne saurait se passer de la réalité, réalité que la science étudie et la science dit que non, les cycles, c'est juste dans votre tête.

L'univers à cycle n'est pas plus vraisemblable, il est plus confortable pour votre croyance personnelle, nuance, mais comme vous n'avez jusqu'à preuve du contraire, pas le pouvoir de faire en sorte que la réalité ait tord, je maintiens que ce que vous dites est faux.
En ce qui concerne l'hypothèse des cycles elle est sérieusement envisagée et on trouve pas mal d'informations à ce sujet.
Un exemple ? Puisqu'on en trouve, vous devriez pouvoir fournir une source, non ?
Le big crunch pourrait très être ce qui se passerait après le refroidissement total, même si ça parait paradoxal. J'ai lu quelque part la démonstration, je vous la trouverai à l'occasion.
Oui, c'est une possibilité si l'énergie noire voit sa densité se réduire suffisamment pour que la gravité domine dans l'univers et finissent par rapprocher les choses. Mais d'un, ça peut aussi bien mener à un trou noir géant sans nouveau cycle derrière, et de deux, ça n'est pas l'hypothèse la plus répandue, ni celle qui correspond aux données observées pour le moment.

Et surtout, ça n'a rien à voir avec votre version spirituelle-pouet-pouet, dans la mesure où les mots y ont un vrai sens.
La plupart des cosmologistes pensent que l'Univers a débuté lors d'un big bang il y a à peu près 14 milliards d'années et a, depuis ce moment, toujours été en expansion. Mais cette théorie présente un inconvénient majeur : elle ne permet pas d'expliquer le big bang lui même. Les théories de l'Univers cyclique ne prédisant pas un début ou une fin au temps, ne sont pas confrontées à ce problème.
Et ? L'insuffisance d'un modèle ne justifie pas le recours à un modèle concurrent si celui-ci n'est pas mieux étayé. Pour le moment, les données observées ne vont pas dans le sens d'un univers qui connaîtrait une phase de contraction dans le futur, donc pas de cycle pour le moment, à moins de considérer que notre cycle soit le dernier et que le big bang soit la fin du cycle précédent et que les choses ait changé pour une raison inconnue. Mais ça n'est que pure spéculation.
En outre, selon Steinhardt et Turok, en référence à la théorie M ou théorie des membranes, l'Univers n'aurait pas besoin de passer par une singularité, point de densité et de température infini, entre un big crunch et un big bang, comme le pensaient les premiers partisans d'un modèle cyclique. Recevant l'assentiment de la plupart des cosmologistes, la théorie M comprend un espace-temps à onze dimensions, parmi lesquelles nous ne percevons que quatre. Notre "brane" (pour membrane) à quatre dimensions se meut parmi les autres branes ou dimensions, qui se "cachent" à de très grandes ou de très petites longueurs d'échelle. Steinhardt et Turok pensent qu'un big crunch / big bang se produit quand deux branes entrent en collision."
Les théories des cordes restent un domaine de la physique encore largement invérifiable, de plus, ça n'a toujours pas de rapport avec votre version ésotérique de la chose. Vous faites du concordisme et c'est une imposture.

Juste pour le fun, est-ce que vous êtes capable d'expliquer ce qu'est un brane, la théorie M ou même de comprendre que ce que vous citez n'est justement pas en faveur d'un modèle cyclique, puisque justement, les partisans d'un modèle cyclique théorisait une contraction de l'univers sous la forme d'une singularité qui donne par la suite un big bang alors que l'extrait dît justement que les deux chercheurs cités donne une autre explication qui n'implique pas de cycle, mais une collision entre brane.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1341
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Existence de l'âme

#1143

Message par 86lw » 17 sept. 2013, 12:57

Tania a écrit :
Ceci dit, dans une circonstance particulière, j'ai également expérimenté la lumière "informelle" (du même type que celle dont parle Voyageur), mais elle m'a plus donné l'impression d'une force divine, que d'une âme.
Donc, si on appelle "âme" des êtres désincarnés, on ne peut assimiler ce terme à la perfection. Les âmes peuvent être bonnes ou mauvaises, évoluées ou non évoluées. Ce qui est perfectible c'est la conscience.
Et ça va mieux depuis votre AVC? Plus d'hallu? On ne bave pas trop?
Tania a écrit : Mais pas perfectible dans le sens d'un ego qui évolue, mais dans le sens d'une conscience qui croît. L'esprit c'est la lumière divine qui apparait graduellement à la conscience.
Je ne sais pas si votre conscience a cru, mais votre égo, lui, a dû subir une dilatation certaine.
Tania a écrit : Parfois on peut en faire l'expérience, la ressentir dans sa totalité (peut-être Voyageur veut-il parler de cela), mais elle ne transforme pas forcément la conscience lorsqu'on revient dans un état de conscience normal - bien que souvent une certaine transformation de l'être est constatée (surtout au niveau de la croyance). Beaucoup de personnes ayant expérimenté une NDE deviennent croyants (et parfois ce sont des scientifiques athées, on en trouve des exemples sur le net).
Et des sceptiques "pur jus" ont pu se mettre à prier dans des situations de grand danger. De même que d'autres croient en des visites ET après avoir vu une lanterne thaï... c'est sensé prouver quoi?

Sérieusement: quel choc, physique ou psychologique, a-t-il pu vous amener à votre démarche actuelle?
Vous devez passer un temps considérable à poster sur un forum peuplé de sceptiques affamés à la recherche de zozos à dépecer.
Votre vie est-elle si vide de "sens"? :mrgreen:
N'avez-vous rien de plus constructif à faire, vous qui vous targuez d'une hauteur de vue et d'une expérience que nous ne saurons jamais atteindre?
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
voyageur
Messages : 666
Inscription : 06 janv. 2013, 05:05

Re: Existence de l'âme

#1144

Message par voyageur » 17 sept. 2013, 13:05

Tania a écrit :Ce n'est pas parce qu'on expérimente quelque chose qu'on lui donne ensuite forcément la bonne appellation.
Tout à fait j'irais même jusqu'à dire qu'une expérience peut ne pas s'accompagner du tout d'explication, car encore faut-il chercher à le faire.
Tania a écrit : Lorsque certains font l'expérience d'une lumière, ce n'est pas de l'âme qu'il s'agit. Les âmes sont ces êtres de lumière ou pas, désincarnés, qui apparaissent à ceux qui expérimentent les NDE ou les OBE - ou, dans un autre registre, qui s'adressent à des médiums.
Tu parles d'un type qui voit à l'extérieur de lui. De sorte que tu sors de chez toi et tu rencontres quelqu'un d'autre, tu dis "tiens c'est un être de lumière". Moi je te parle de te voir toi, tel que tu es, sans sortir de chez toi.
Tania a écrit :Ceci dit, dans une circonstance particulière, j'ai également expérimenté la lumière "informelle" (du même type que celle dont parle Voyageur), mais elle m'a plus donné l'impression d'une force divine, que d'une âme.
Tania a écrit :Mais pas perfectible dans le sens d'un ego qui évolue, mais dans le sens d'une conscience qui croît. L'esprit c'est la lumière divine qui apparait graduellement à la conscience. Parfois on peut en faire l'expérience, la ressentir dans sa totalité (peut-être Voyageur veut-il parler de cela), mais elle ne transforme pas forcément la conscience lorsqu'on revient dans un état de conscience normal - bien que souvent une certaine transformation de l'être est constatée (surtout au niveau de la croyance).
C'est surtout trop vague pour que je puisse faire un comparatif.

C'est pourtant simple ce que je raconte, tu te vois toi-même et tu es une lumière comme un spot lumineux de ce genre sans être aveuglante. En surfant avec tu accèdes à toute la gamme des pouvoirs psi directement.

Petite info exclusive concernant les NDE et totalement nouvelle : on peut faire la même expérience juste par le sommeil. Quand j'étais petit à plusieurs reprises je me suis retrouvé devant ce tunnel où se trouve au bout une lumière qui nous attire inexorablement. Sauf qu'à l'inverse de ceux qui l'expérimentent et qui veulent y aller et parfois c'est là que se fait la rencontre avec une ENI (entité non identifié comme les anges par ex) si l'heure de la personne n'est pas venue, en ce qui me concerne c'était tout l'inverse, je ne voulais pas y aller et le tunnel était rempli d'ombre humaines. Ce phénomène s'est produit sur plusieurs semaines et s'est ensuite arrêté, heureusement parce que c'était épuisant!
voyageur, Docteur en Sciences Fictions, spécialiste en Mystique. :clown2:

Avatar de l’utilisateur
Iezane
Messages : 110
Inscription : 21 août 2013, 18:04

Re: Existence de l'âme

#1145

Message par Iezane » 17 sept. 2013, 13:11

A Voyageur et Tania :

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité que vos croyances aient pu être fondées sur une mauvaise interprétation de la réalité ?
"Celui qui croit savoir n'apprend plus" Pierre Bottero

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4955
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Existence de l'âme

#1146

Message par MaisBienSur » 17 sept. 2013, 14:08

Iezane a écrit :A Voyageur et Tania :

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité que vos croyances aient pu être fondées sur une mauvaise interprétation de la réalité ?
A Iezane:

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité pour qu'ils répondent par oui à cette question ?
Mais cette infime probabilité est infiniment plus infime que celle que vous pré-citez :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Iezane
Messages : 110
Inscription : 21 août 2013, 18:04

Re: Existence de l'âme

#1147

Message par Iezane » 17 sept. 2013, 14:54

MaisBienSur a écrit :
Iezane a écrit :A Voyageur et Tania :

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité que vos croyances aient pu être fondées sur une mauvaise interprétation de la réalité ?
A Iezane:

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité pour qu'ils répondent par oui à cette question ?
Mais cette infime probabilité est infiniment plus infime que celle que vous pré-citez :a4:
Avec les informations en leurs possessions et les arguments donnés par l'ensemble des sceptiques il me paraît raisonnable de penser qu'ils puissent admettre qu'il y a une infime proba (ne serait-ce que 0.001%) qu'ils puissent se tromper. De plus, il me semble que tout homme un jour a du vivre un moment où une de ses croyances profondément encrée s'est effondrée brutalement par la prise de connaissance d'un ensemble d'informations nouvelles. Ce qui permet de laisser dans de nombreux cas, une part, ne serait-ce qu'infime au doute.

La seule chose dont on est sûr, c'est qu'on est sûr de rien.
"Celui qui croit savoir n'apprend plus" Pierre Bottero

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1341
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Existence de l'âme

#1148

Message par 86lw » 17 sept. 2013, 16:42

Iezane a écrit :
MaisBienSur a écrit :
Iezane a écrit :A Voyageur et Tania :

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité que vos croyances aient pu être fondées sur une mauvaise interprétation de la réalité ?
A Iezane:

Est-ce que vous estimez qu'il y a ne serait-ce qu'une infime probabilité pour qu'ils répondent par oui à cette question ?
Mais cette infime probabilité est infiniment plus infime que celle que vous pré-citez :a4:
Avec les informations en leurs possessions et les arguments donnés par l'ensemble des sceptiques il me paraît raisonnable de penser qu'ils puissent admettre qu'il y a une infime proba (ne serait-ce que 0.001%) qu'ils puissent se tromper. De plus, il me semble que tout homme un jour a du vivre un moment où une de ses croyances profondément encrée s'est effondrée brutalement par la prise de connaissance d'un ensemble d'informations nouvelles. Ce qui permet de laisser dans de nombreux cas, une part, ne serait-ce qu'infime au doute.

La seule chose dont on est sûr, c'est qu'on est sûr de rien.
Pour Voyageur et Tania, le doute peut être vite levé:
- ou ils sont sincères, ont vécu ou cru vivre des expériences qu'ils ne peuvent partager et dans ce cas on est en droit de se demander la raison de leurs kilomètres de posts,
-ou ils ont conscience de raconter n'importe quoi et on est en droit de se demander le pourquoi de notre patience à leur égard. Ce forum est suffisamment riche en membres et en opinions pour ne pas avoir besoin de zozos aussi évidents. A moins que certains veuillent continuer à s'amuser à peu de frais à leurs dépends.
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Existence de l'âme

#1149

Message par BeetleJuice » 17 sept. 2013, 17:32

86lw a écrit :ou ils sont sincères, ont vécu ou cru vivre des expériences qu'ils ne peuvent partager et dans ce cas on est en droit de se demander la raison de leurs kilomètres de posts,
-ou ils ont conscience de raconter n'importe quoi et on est en droit de se demander le pourquoi de notre patience à leur égard. Ce forum est suffisamment riche en membres et en opinions pour ne pas avoir besoin de zozos aussi évidents. A moins que certains veuillent continuer à s'amuser à peu de frais à leurs dépends.
Je ne pense pas que ça soit les deux seules alternatives. Ils peuvent par exemple se mentir à eux même pour se donner de l'importance, jusqu'à croire dur comme fer à des choses qui à la base, n'ont fait l'objet d'aucune expérience, simplement parce que l'alternative provoque une dissonance cognitive qu'ils ne peuvent pas gérer.
Le flou des réponses d'amateur d'ésotérisme lorsqu'on les confronte à une contradiction tient sans doute plus souvent d'une version adulte du "je n'entends rien, nananère" que d'une volonté de duper un entourage ou d'une expérimentation qui leur parait tellement réelle qu'ils n'envisage pas l'alternative.
Il suffit de voir avec quelle pugnacité certain adepte de religion s'y accroche quand bien même leur dieu ne leur a jamais montré signe de vie et même s'ils sont mit en face de contradiction entre le dogme et la réalité. L'alternative parait trop horrible, donc ils font l'autruche sans même s'en rendre compte.
on est en droit de se demander le pourquoi de notre patience à leur égard. Ce forum est suffisamment riche en membres et en opinions pour ne pas avoir besoin de zozos aussi évidents. A moins que certains veuillent continuer à s'amuser à peu de frais à leurs dépends.
Je pense que c'est un ensemble de motivation qui justifie la patience des membres et surtout des admins à l'égard des zozos carabinés dont on sait qu'il n'y a que très très peu de chance qu'ils ne se remettent ne serait-ce qu'un peu en question.
Pour ma part, c'est une combinaison dont les proportions change selon les moment:
-d'amour de la discussion.
-de soif de savoir et d'envie d'en apporter aux autres
-de sensibilité très humaine au caractère toujours gratifiant d'avoir un auditoire
-de perversité très humaine au caractère gratifiant de dialoguer en pure perte avec des illuminés, parce qu'on se sent intelligent en le faisant.
-d'espoir très certainement utopique d'arriver à faire entrer un peu de raison là où il y a de l'obscurantisme.

La combinaison dépend de l'interlocuteur et ma patience de la proportion. La plupart du temps, c'est surtout parce qu'en dehors de ce forum, je n'ai pas souvent l'occasion de discuter de science, donc même avec un zozo qui n'y comprend rien, c'est toujours ça de gagner et ça m'oblige à me documenter.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Iezane
Messages : 110
Inscription : 21 août 2013, 18:04

Re: Existence de l'âme

#1150

Message par Iezane » 17 sept. 2013, 18:24

voyageur a écrit :Petite info exclusive concernant les NDE et totalement nouvelle : on peut faire la même expérience juste par le sommeil. Quand j'étais petit à plusieurs reprises je me suis retrouvé devant ce tunnel où se trouve au bout une lumière qui nous attire inexorablement.
Merci voyageur de nous faire partager l'info en exclu, c'est cool ;) T'as pensé à en faire part aux médias ? Ce serait sympa de faire savoir au monde que quand tu étais petit, tu faisais des rêves. :o
"Celui qui croit savoir n'apprend plus" Pierre Bottero

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit