La religion et le sexe de la femme

Ici, on discute de sujets variés...

La religion a-t-elle été inventé par l'homme pour contrôler le sexe de la femme ?

Oui
5
19%
Non
16
62%
Incertain
5
19%
 
Nombre total de votes : 26

Avatar de l’utilisateur
Patapouffe
Messages : 438
Inscription : 02 avr. 2010, 13:40

La religion et le sexe de la femme

#1

Message par Patapouffe » 18 mai 2010, 23:39

Après avoir entendu les propos du cardinal Ouellette, je pense que cette question est intéressante : La religion a-t-elle été inventé par l'homme pour contrôler le sexe de la femme ? De façon plus élaborée, est-ce que la religion est apparue comme une façon de contourner la sélection naturelle face à l'accouplement de la femme avec le plus fort ?

Je pense que oui.

Chrétien : Les prêtres qui poussaient les femmes à avoir un bébé par année dans le passé. La chasteté avant le mariage. Les campagnes pro-vie. Mariages forcés.

Musulman : Voile, burka pour contrôler, forcer la femme à baiser avec le même tata barbu, mais ce tata barbu pouvant en baiser plusieurs (contrôle total de l'homme sur l'accouplement). (Aussi enlaidissement de la femme lorsque vue par d'autres).

Hindouisme, bouddhisme etc.: L'âme est favorisée par rapport au corps. Donc l'homme peut s'accoupler plus facilement car c'est l'âme qui compte et non la force ou la beauté.

Ajoutons que, grâce à la religion, des vieillards faibles peuvent s'accoupler avec des jeunes filles de 13-16 ans. C'est le cas dans plusieurs pays où il y a des mariages forcés.

Il semble que la religion ne soit pas une très bonne alliée pour les femmes. :(
"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi." A. Einstein

Avatar de l’utilisateur
Sinned
Messages : 42
Inscription : 04 sept. 2008, 19:45

Re: La religion et le sexe de la femme

#2

Message par Sinned » 19 mai 2010, 00:38

De la religion en général je dirais..... c'est une forme d'esclavagisme comme une autre.... autant pour l'homme que pour la femme.

Sinned

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7587
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La religion et le sexe de la femme

#3

Message par Kraepelin » 19 mai 2010, 06:35

Encore une connerie féministe que les gens se répètent sans discernement.

Alors donc, un beau matin, les hommes de la planète se réunissent et se disent : Il faudrait bien contrôler la sexualité des femmes et réduire ces personnes (que nous n'aimons pas) au rang d'esclaves, de simples machines à fabriquer des enfants. Se lève alors Abraham qui propose d'inventer la religion. B'en oui les gars! Inventons des croyances absurdes à propos de forces surnaturelles. Nous dirons qu'un Dieu m'a choisi comme prophète pour communiquer sa volonté. Une fois que les femmes nous croiront, je pourrais alors leur dire que Dieu veut qu'elles restent à la maison pour faire des enfants.

Comme tous les hommes de la planète détestent uniformément et viscéralement les femmes et n'ont pas d'autre but que de les assujettir, ils adoptent le projet d'Abraham et alors commence la religion. :ouch:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#4

Message par Zwielicht » 19 mai 2010, 06:52

Patapouffe a écrit :Hindouisme, bouddhisme etc.: L'âme est favorisée par rapport au corps.
Hein ? Tu tiens ça d'où ?
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Terrien
Messages : 316
Inscription : 05 mars 2010, 05:42

Re: La religion et le sexe de la femme

#5

Message par Terrien » 19 mai 2010, 07:09

Bonjour

J'avoue qu'il doit surement y avoir un rapport spécial entre la religion et les femmes, car c'est vrais qu'elle sont clairement inférieur a l'homme, rien que l'image d'Ève qui est sorti d'une côte d'Adam ...

Mais je me demandais pourquoi les femmes s'épilaient les jambes ... et j'ai compris que la femme était une cible particulière du conditionnement des traditions, et celui de la société en générale, pourquoi pratiquement toutes les femmes se trouvent grosses? Aussi les pub sont souvent adressées aux femmes, pourquoi? sont elle plus sensible a ce genre de messages? ou simplement se sont elles qui font les courses le plus souvent.

Je ne crois pas que les religions ait étés crées uniquement afin de soumettre les femmes aux hommes, mais ca peu être une de ses raisons .
La raison d'état est une raison mystérieuse , inventé par la politique , pour autoriser ce qui se fait sans raison.

Napoléon

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#6

Message par Zwielicht » 19 mai 2010, 07:27

la religion n'a pas été inventée par un seul groupe d'individus. Différentes religions ont été façonnées graduellement par différents peuples. On devine que les personnes qui se sont retrouvées à la tête de groupes religieux ont adapté plus ou moins consciemment la "théorie" selon ce qu'ils jugeaient désirable. Comme dans toute structure de pouvoir.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6837
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: La religion et le sexe de la femme

#7

Message par richard » 19 mai 2010, 07:30

Terrien a écrit :c'est vrai qu'elles sont clairement inférieures à l'homme
j'ai le pressentiment que certaines ne vont pas être d'accord!

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7113
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: La religion et le sexe de la femme

#8

Message par Cartaphilus » 19 mai 2010, 07:43

richard a écrit :
Terrien a écrit :c'est vrai qu'elles sont clairement inférieures à l'homme
j'ai le pressentiment que certaines ne vont pas être d'accord!
Et pourquoi pas certains ? Mais je veux croire que Terrien nous fait ici une grosse blague, une lourde provocation, et que pour lui, bien sûr, la femme est aussi une créature divine... :mefiance:
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51

Re: La religion et le sexe de la femme

#9

Message par embtw » 19 mai 2010, 07:46

Terrien a écrit :Bonjour

J'avoue qu'il doit surement y avoir un rapport spécial entre la religion et les femmes, car c'est vrais qu'elle sont clairement inférieur a l'homme, rien que l'image d'Ève qui est sorti d'une côte d'Adam ...
Nonobstant le fait que je considère cette croyance comme une connerie monumentale, en quoi l'image d'Ève qui est sortie d'une côte d'Adam serait signe d'infériorité de la femme ? Parce que si je suis votre raisonnement fallacieux, comme mes enfants sont sortis de mes testicules, ils me sont inférieurs, c'est cela votre démonstration ? :ouch:
Terrien a écrit : Mais je me demandais pourquoi les femmes s'épilaient les jambes ... et j'ai compris que la femme était une cible particulière du conditionnement des traditions, et celui de la société en générale, pourquoi pratiquement toutes les femmes se trouvent grosses? Aussi les pub sont souvent adressées aux femmes, pourquoi? sont elle plus sensible a ce genre de messages? ou simplement se sont elles qui font les courses le plus souvent.
Oui bien sûr, les pubs en direction des hommes n'existent pas ou si peu, ben voyons :ouch: X 2

Je me demandais pourquoi les hommes se rasaient le visage, et j'ai compris que l'homme était une cible particulière du conditionnement des traditions, et celui de la société en générale, pourquoi pratiquement tous les hommes ne se trouvent pas assez musclés. etc ....

Terrien a écrit : Je ne crois pas que les religions ait étés crées uniquement afin de soumettre les femmes aux hommes, mais ca peu être une de ses raisons .
Pourtant, vous savez comment sont considérées les croyances ici, comme de l'ineptie ....
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40

Re: La religion et le sexe de la femme

#10

Message par Ptoufle » 19 mai 2010, 10:14

Il me semble que la plupart des religions ont surtout consacré des traditions préexistantes dans la société, en y ajoutant simplement l'espérance de l'au-delà, et un moyen de contrôler la population en général, en dirigeant leurs actes par la croyance.
Ainsi, la tradition du voile est antérieure à la religion musulmane :
"""La tradition musulmane, dans la droite ligne de la coutume méditerranéenne en usage en Perse, dans la Grèce antique et à Rome, impose aux femmes de porter le voile"""

Il en va de même concernant la société patriarcale largement présente à l'époque. Intégrer des éléments de coutumes préexistants permet de mieux faire accepter la religion.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: La religion et le sexe de la femme

#11

Message par Pardalis » 19 mai 2010, 17:48

Je crois que le sexe féminin fait peur au clergé parce qu'il nour rappelle d'où on vient, qu'on est issus de la biologie, et qu'on est des animaux.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7587
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La religion et le sexe de la femme

#12

Message par Kraepelin » 19 mai 2010, 18:02

Pardalis a écrit :Je crois que le sexe féminin fait peur au clergé parce qu'il nour rappelle d'où on vient, qu'on est issus de la biologie, et qu'on est des animaux.
Le sexe des hommes aussi les dérange. Je ne me souviens plus qu'elle pape a faire "émasculer" toutes les status masculines de Saint-Pierre-de-Rome parce que ces pénis provoquant choquaient sa pudeur.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Terrien
Messages : 316
Inscription : 05 mars 2010, 05:42

Re: La religion et le sexe de la femme

#13

Message par Terrien » 20 mai 2010, 06:49

Bonjour

Quand je disait que l'homme était supérieur a la femme, je parlais d'un point de vue religieux ... et non de mon point de vu :) car en effet je pense que l'homme et la femme sont égaux bien que différents :)

Les hommes aussi sont victimes des pubs, mais je pense que les femmes et les enfants sont ces cibles plus privilégières.

En chine je crois, les eunuques sont aussi castrés ...

Donc pour répondre au sondage, je dirait qu'une des raisons de la création des religions peu etre le controle particulier de la femmes, mais n'en est pas la principale cause.

Selon moi, derrière les religions ce cache des vérités , mais la convoitise humaine en a fait des " régimes totalitaire", des outils de contrôle .
La raison d'état est une raison mystérieuse , inventé par la politique , pour autoriser ce qui se fait sans raison.

Napoléon

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#14

Message par BeetleJuice » 20 mai 2010, 07:46

Je ne pense pas non plus que la religion soit une façon de contrôler le sexe de la femme.

La religion, comme toute institution d'une société, est d'abord une construction collective propre à un groupe, donc avant l'institution et les prêtres, il y a un groupe social qui possède des valeurs communes et spirituelles qui donneront cette religion dès lors que le groupe se créera une autorité spirituelle en acceptant le statut d'intermédiaire entre spirituel et temporel que ce donne un ou plusieurs des membres de la communauté.

En d'autre terme, la religion n'invente jamais les structures de la société, elle n'est qu'un moyen de justifier le sacré et les tabous de la population par le spirituel, qui est inaltérable. Elle peut, par la suite, orienter les structures sociales, mais elle n'est pas crée dans ce but et n'a pas toujours ce pouvoir.

Donc si les religions ont, effectivement, souvent mis la femme comme inférieur à l'homme, c'est qu'il s'agissait d'une structure préexistante dans la société, dont la religion donne une validation à postériori par le spirituel (la société grecque, par exemple, n'a pas attendu le mythe de Pandore pour être patriarcale), mais ça n'est pas son but en soit, elle ne fait que suivre une tendance sociale, bêtement parce qu'elle est issus d'une société déjà comme ça.
L'un des grands buts de la religion est avant tout de rendre sacré et absolue les règles de la société, afin d'assurer l'autorité de ceux qui arbitrent selon ces règles, et d'éviter la dissolution de la société à cause de divergence sur ces règles.

Le problème actuelle du statut de la femme dans les religions monothéistes, est un autre problème en fait,qui est du à la structure de ces religions, plus qu'à leur statut de religion.
Ces religion reposant sur des révélations supposées d'un être divin, elles ont érigées des dogmes, qui, par définition, sont inaltérable. Le problème est que, ces dogmes, pour la partie sur les femmes, ont été crée à partir de structures sociales patriarcales, donc ces dogmes ont suivit la tendance de leur époque et donner une justification religieuse à ça, comme l'ont toujours fait les religions.
Mais comme ces dogmes sont jugés inaltérables et non négociables, ils ont perduré, même lorsque le rôle de la femme dans la société a changé.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#15

Message par Anabiosis » 20 mai 2010, 11:27

La religion à été fabriquer au dépens d'un guide d'instruction qui à été biaisé par l'homme.
Ils ont conclue qu'ils pourraient avoir certains avantages à contrôler massivement les populations.
Pas juste les femmes. Ce n'est qu'une question de pouvoir. Les gens sont faibles d'esprit et facile à manipuler.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6837
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: La religion et le sexe de la femme

#16

Message par richard » 20 mai 2010, 11:46

Anabiosis a écrit :La religion a été fabriquée aux dépens d'un guide d'instruction qui a été biaisé par l'homme.
Ils ont conclu qu'ils pourraient avoir certains avantages à contrôler massivement les populations.
qui sont-ils, les ils?

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#17

Message par BeetleJuice » 20 mai 2010, 11:51

Même question que Richard: c'est qui Ils?
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#18

Message par Anabiosis » 20 mai 2010, 12:28

Facile nous. L'humain d'un temps passé. L'homme surement étant donné que
le pouvoir penchait plus profondément envers eux. Il faut arrêter de voir vers
l'extérieur des choses, il faut voir de l'intérieur pour en comprendre la véritable
essence. Il y a des personnes qui ont pris le pouvoir parce que tout simplement,
le petit peuple n'est pas capable de vivre en paix avec une "commune". Cette société
avec ses imperfections et ses bonnes choses. Auparavant, les gens s'entre tuait
pour du pain ou pour des conflits. Résultat, une société ne peut se bâtir s'il est
toujours entrain de s'amoindrir. Ils ont fabriqué les religions pour les liées et ont
inventé un danger imminent afin de fabriquer la peur. Voilà, par la suite les gens
se sont imaginé un sauveur et comme le temps fait perdre la notion de la vérité...
Ces croyances sont devenue "réaliste" aux yeux même de ceux qui l'utilise contre
nous.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#19

Message par BeetleJuice » 20 mai 2010, 12:36

Vous ne répondez pas franchement à la question, mais bon...
et ont
inventé un danger imminent afin de fabriquer la peur.
Idem, c'est qui le ils, et quel est ce danger imminent ?
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#20

Message par Anabiosis » 20 mai 2010, 13:25

Lorsque je dis danger imminent, c'est un sujet relativement
vaste concernant les peurs à même de l'humain de ce temps-là.
Par exemple, aujourd'hui nous avons peur des terroristes, des
invasions extra-terrestres etc. "Eux" les gouvernements non élu,
utilise avec facilité l'hystérie et le mythe du moment. Comme une
mode qui va bon train et que lorsque tout le monde en n'a assez,
change pour quelque chose de plus spectaculaire. Pourquoi vous me
direz ? Bien il serait davantage aisé de dire qu'ils nous cachent
véritablement des trucs. Selon mon avis, je pense qu'ils veulent
qu'ont croient qu'ils nous cachent des choses. Mais c'est une autre
histoire et je n'ai pas réponse à tout... Donc ce danger imminent,
est pour la plupart du temps, bien réelle mais décousu et extrapolé.

...Ce danger peut être n'importe quoi.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#21

Message par BeetleJuice » 20 mai 2010, 17:00

Je ne vous demande pas ce que ce danger peut être, mais quel est le danger que les religions ont inventé dans le passé et à partir duquel elles auraient instituer leur pouvoir (selon vos mots).

Arrêtez de tourner autour du pot et répondez précisement aux questions si vous ssouhaitez être pris au sérieux (ce qui, pour le moment, n'est pas du tout, mais alors pas du tout le cas...mais peut-être que votre prochaine réponse démentira ce sentiment).
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#22

Message par Anabiosis » 20 mai 2010, 19:08

Les religions ont inventé l'apocalypse premièrement.
Secondement, ils ont inventé un sauveur, donc logiquement
ça prend un ennemie, ou une situation menaçante. Troisièmement,
le danger peut être aussi vu comme un alerte à l'humanité concernant
les actes indésirables sur la Terre et qui pourrait avoir une réelle
répercussion sur notre avenir. Mais ce que je voulais exprimer, c'est
la que ce danger est la surface vrai, mais à été grandement "overloader"
extrapolé ! Donc, si je pourrais répondre à ta question :

Le danger fait par la religion est justement le fait qu'il existe. Pourquoi ?
Parce qu'il est manipulable, corruptible et facile difficile à percevoir la vérité
du faux. Les religions ont créer un méchant (le danger) pour en créer un sauveur (Jésus ?)
Et utilise ce même danger pour endormir la masse. (selon mon noble avis)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7587
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La religion et le sexe de la femme

#23

Message par Kraepelin » 20 mai 2010, 20:54

BeetleJuice a écrit :Je ne pense pas non plus que la religion soit une façon de contrôler le sexe de la femme.

La religion, comme toute institution d'une société, est d'abord une construction collective propre à un groupe, donc avant l'institution et les prêtres, il y a un groupe social qui possède des valeurs communes et spirituelles qui donneront cette religion dès lors que le groupe se créera une autorité spirituelle en acceptant le statut d'intermédiaire entre spirituel et temporel que ce donne un ou plusieurs des membres de la communauté.

En d'autre terme, la religion n'invente jamais les structures de la société, elle n'est qu'un moyen de justifier le sacré et les tabous de la population par le spirituel, qui est inaltérable. Elle peut, par la suite, orienter les structures sociales, mais elle n'est pas crée dans ce but et n'a pas toujours ce pouvoir.

Donc si les religions ont, effectivement, souvent mis la femme comme inférieur à l'homme, c'est qu'il s'agissait d'une structure préexistante dans la société, dont la religion donne une validation à postériori par le spirituel (la société grecque, par exemple, n'a pas attendu le mythe de Pandore pour être patriarcale), mais ça n'est pas son but en soit, elle ne fait que suivre une tendance sociale, bêtement parce qu'elle est issus d'une société déjà comme ça.
L'un des grands buts de la religion est avant tout de rendre sacré et absolue les règles de la société, afin d'assurer l'autorité de ceux qui arbitrent selon ces règles, et d'éviter la dissolution de la société à cause de divergence sur ces règles.

Le problème actuelle du statut de la femme dans les religions monothéistes, est un autre problème en fait,qui est du à la structure de ces religions, plus qu'à leur statut de religion.
Ces religion reposant sur des révélations supposées d'un être divin, elles ont érigées des dogmes, qui, par définition, sont inaltérable. Le problème est que, ces dogmes, pour la partie sur les femmes, ont été crée à partir de structures sociales patriarcales, donc ces dogmes ont suivit la tendance de leur époque et donner une justification religieuse à ça, comme l'ont toujours fait les religions.
Mais comme ces dogmes sont jugés inaltérables et non négociables, ils ont perduré, même lorsque le rôle de la femme dans la société a changé.
Je disais la même chose sur un autre fil, mais tu le dis tellement mieux...
:)
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#24

Message par BeetleJuice » 21 mai 2010, 06:26

Anabiosis a écrit :Les religions ont inventé l'apocalypse premièrement.
Nuance, les trois grandes religions abrahamique ont inventé l'apocalypse. Mais la fin du monde n'existe pas dans toutes les religions.
Secondement, ils ont inventé un sauveur
Seul le judaïsme a inventé un sauveur (le christianisme l'a ensuite repris) et ça n'est pas pour créer une menace, mais c'est une réaction face à une menace qui existait.
Le judaïsme des origines n'avait pas de sauveur, c'est une création plus tardive, probablement en réaction à un certain nombre de problème inhérent au peuple juif. Il ne s'agit que de la mise par écrit de l'attente d'un miracle, donc c'était une attente de la population avalisé par le clergé et non une création du clergé pour contrôler la population.
Les religions ont créer un méchant (le danger) pour en créer un sauveur (Jésus ?)
C'est tout à fait faux. Historiquement les messies, en plus d'être une spécificité juive, donc ne concernant qu'une religion (puis deux avec le christianisme, qui ne l'a pas inventé), et pas une des plus répandu, répond à une demande sociale. C'est en quelque sorte un exutoire de la population, qui se met à croire en un sauveur dans les situations de danger réel.

Ca n'est pas un hasard si le courant messianique le plus connu, qui deviendra le christianisme, tombe pendant l'occupation romaine et notamment la mise en place de l'empire romain, qui va renforcer le pouvoir local romain sur la palestine et surtout, maintenir en place les Hérodiens, dont Hérode le grand (contemporain des prémices du christianisme) est connu pour avoir prit le pouvoir avec le soutien de l'armée romaine.
Le danger qui justifiait le messie n'était donc pas une invention du sanhédrin, qui n'avait aucun intérêt à l'apparition d'un messie, mais une réalité ressenti par la population.
Et utilise ce même danger pour endormir la masse. (selon mon noble avis)
Selon votre humble avis plutôt...
Selon le mien, d'humble avis, vous n'avez aucune connaissance sérieuses de l'histoire des religions et ne savez pas du tout de quoi vous parlez. Le fait de réduire "la religion" à la religion chrétienne, par exemple, est assez révélateur de votre manque de connaissance sur le sujet.

Je ne peux que vous encouragez à vous renseignez un peu dans ce domaine avant de lancer des jugement à l'emporte pièce sur la prétendu manipulation de la société par les religions.

(en passant, "la masse" c'est bien joli, mais ça ne veut pas dire grand chose. C'est qui la masse? C'est quel groupe? On l'arrête où dans l'ensemble de la société ?)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7587
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La religion et le sexe de la femme

#25

Message par Kraepelin » 21 mai 2010, 06:41

BeetleJuice

Je cherche un mot. Ce n'est pas une mot que j'ai oublié. C'est une mot que je ne connais pas et qui n'existe peut-être même pas. S'il existe, peut-être le connais-tu.

Le mot que je cherche définirait une erreur fréquente que l'on observe dans le discour ds gens. Une erreur dans la compréhension de l'histoire et des phénomènes antropologiques. L'erreur que définirait ce mot est bien illustrée dans la présente discussion. Elle consiste à faire réduire un phénomène complexe et dialectique à un phénomène linéaire binaire où l'une des composantes est décrit comme une cause et l'autre comme un effet en ignorant ou occultant que l'effet a, en réalité, aussi une influence réciproque sur ce qui est décrit comme la cause.

J'ai pensé au mot "réductionisme", mais ce terme n'est pas assez spécifique.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit