La religion et le sexe de la femme

Ici, on discute de sujets variés...

La religion a-t-elle été inventé par l'homme pour contrôler le sexe de la femme ?

Oui
5
19%
Non
16
62%
Incertain
5
19%
 
Nombre total de votes : 26

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#26

Message par BeetleJuice » 21 mai 2010, 07:32

Honnêtement, je ne vois pas exactement de mot correspondant à ce que vous essayez de formuler, mais je comprends le principe.

Après, toute la question, c'est de savoir si vous vous adressez à moi ou à Anabiosis et si c'est pour moi, sachez que je n'essaie pas de réduire les phénomènes à un principe linéaire cause/effet, je fais simplement un rappel de fait qui contredisent l'idée d'une création par les religions d'un danger en vue de manipuler la population et d'imposer un sauveur, justement parce qu'on observe que le sauveur en question...et même le danger en question, inscrit au sein de la religion, peut être mis en parallèle avec un climat social particulier.
Après, il est évident que le climat en question est aussi, à terme, influencé, mais dans le cas présent, le danger venant de l'extérieur de la communauté (les romains, dans le cas du courant messianique à l'origine du christianisme) on peut écarter une création machiavélique des autorités religieuses pour contrôler la population (qui est déjà sous contrôle, de toute façon, depuis la centralisation de l'autorité religieuse juive autour du temple de Jérusalem.)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#27

Message par Zwielicht » 21 mai 2010, 09:12

BeetleJuice a écrit :
Anabiosis a écrit :Les religions ont inventé l'apocalypse premièrement.
Nuance, les trois grandes religions abrahamique ont inventé l'apocalypse. Mais la fin du monde n'existe pas dans toutes les religions.
Je ne pense pas qu'on puisse dire que l'Islam a inventé l'apocalypse.. le Christianisme l'a devancé. L'eschatologie quant à elle n'a pas été inventée par le Christianisme; il faut au moins remonter au Judaïsme. Et si on remonte plus loin, on trouve surement des traces dans les religions sumériennes / akadiennes. Mais je ne pense pas que Anabiosis ait la moindre idée de ce qu'est l'apocalypse.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#28

Message par Anabiosis » 21 mai 2010, 09:55

Vous pensez sincèrement que je suis un idiot...voilà la raison.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#29

Message par BeetleJuice » 21 mai 2010, 10:09

Sans connaissance sérieuse, ça ne veut pas dire idiot, ça veut dire "sans connaissance sérieuse".

le fait est que vous amalgamez les mythes chrétiens avec le terme "la religion" alors que le christianisme n'est qu'une religion parmi les milliers d'autres qui ont existé et ont ne peut pas en tirer des conclusions généralistes.
De même, vous n'avez visiblement aucune idée du contexte de création de mythe tel que celui du messie ou de l'apocalypse (ou armageddon, si on se place dans une perspective purement juive), et donc, vos jugements sur la religion, sont donc totalement faux, faute de connaissance et parce que vous marchez plus à l'idée reçu qu' à la réelle analyse du sujet que vous traitez.

Cela dit, ça n'est en rien une considération sur votre intelligence, simplement sur votre savoir.

Par exemple, moi, je n'ai aucune connaissance sérieuse en architecture, donc j'évite de proférer des jugements péremptoire sur le sujet, je me maintiens au niveau des hypothèses très spéculatives et des questions à ceux qui en savent plus que moi.

On ne peut pas tout savoir sur tout et visiblement, vous, vous ne savez pas grand chose de l'histoire des religions et de leurs fonctionnements. C'est pour ça que je vous encourage à vous instruire dans mon dernier message s'adressant à vous.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#30

Message par Anabiosis » 21 mai 2010, 10:16

D'accord je vais lire la-dessus dans se cas.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#31

Message par BeetleJuice » 21 mai 2010, 10:48

Ce que je peux vous conseiller quand à la sociologie et l'histoire des religion:

Histoire des religions antiques (grecques et romaines, parce que c'est ce que je connais le mieux):

-Quand faire, c'est croire : les rites sacrificiels des Romains, John Scheid (livre interessant pour comprendre le fonctionnement des religions civiques)
-La religion des cités grecques : VIIIe-Ier siècle av. J.-C., Marie-Thérèse Le Dinahet
-La religion grecque dans les cités à l'époque classique, Louise Bruit Zaidman et Pauline Schmitt-Pantel
-Judaism and Hellenism in antiquity : conflict or confluence ?, Lee Levine (très intéressant pour les exemples d'acculturation et leur rapport avec la religion, mais en anglais et assez compliqué)
-La religion des Romains, John Scheid

Histoire du christianisme:

-Jésus après Jésus : l'origine du christianisme, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur (à prendre quand même avec des pincettes, parce que les origines du christianisme sont une période peu documenté et surtout controversée. Par les mêmes, il y a Jésus sans Jésus : la christianisation de l'Empire romain qui est aussi interessant)
-L'Église en Occident : des origines aux réformes du XVIe siècle, Mireille Baumgartner
-Église et société en Occident : du début du VIIe au milieu du XIe siècle, Laurent Feller
-Quand notre monde est devenu chrétien : 312-394, Paul Veynes
-Le christianisme occidental au Moyen âge : IVe-XVe siècle, Jacques Paul
-La naissance du purgatoire, Jacques Le Goff

Histoire des superstitions:

-Saints, prophètes et visionnaires : le pouvoir surnaturel au Moyen âge, André Vauchez
-Les superstitions au Moyen Âge, Jean Verdon
-Le sabbat des sorcières, Carlo Ginzburg
-Le fromage et les vers, Carlo Ginzburg

Sociologie de la religion:

-Le désenchantement du monde : une histoire politique de la religion, Marcel Gauchet
-Sociologie de la religion, Max Weber

Là comme ça, c'est tout ce que j'ai pu retrouvé comme titre, mais il y en a évidement plein d'autre. Cela dit, lire un certain nombre de ces livres permet déjà d'avoir une vision plus nettes de la réalité des religions.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

pan-pan

Re: La religion et le sexe de la femme

#32

Message par pan-pan » 21 mai 2010, 11:05

BeetleJuice a écrit :Ce que je peux vous conseiller quand à la sociologie et l'histoire des religion:

Histoire des religions antiques (grecques et romaines, parce que c'est ce que je connais le mieux):

-Quand faire, c'est croire : les rites sacrificiels des Romains, John Scheid (livre interessant pour comprendre le fonctionnement des religions civiques)
-La religion des cités grecques : VIIIe-Ier siècle av. J.-C., Marie-Thérèse Le Dinahet
-La religion grecque dans les cités à l'époque classique, Louise Bruit Zaidman et Pauline Schmitt-Pantel
-Judaism and Hellenism in antiquity : conflict or confluence ?, Lee Levine (très intéressant pour les exemples d'acculturation et leur rapport avec la religion, mais en anglais et assez compliqué)
-La religion des Romains, John Scheid

Histoire du christianisme:

-Jésus après Jésus : l'origine du christianisme, Gérard Mordillat et Jérôme Prieur (à prendre quand même avec des pincettes, parce que les origines du christianisme sont une période peu documenté et surtout controversée. Par les mêmes, il y a Jésus sans Jésus : la christianisation de l'Empire romain qui est aussi interessant)
-L'Église en Occident : des origines aux réformes du XVIe siècle, Mireille Baumgartner
-Église et société en Occident : du début du VIIe au milieu du XIe siècle, Laurent Feller
-Quand notre monde est devenu chrétien : 312-394, Paul Veynes
-Le christianisme occidental au Moyen âge : IVe-XVe siècle, Jacques Paul
-La naissance du purgatoire, Jacques Le Goff

Histoire des superstitions:

-Saints, prophètes et visionnaires : le pouvoir surnaturel au Moyen âge, André Vauchez
-Les superstitions au Moyen Âge, Jean Verdon
-Le sabbat des sorcières, Carlo Ginzburg
-Le fromage et les vers, Carlo Ginzburg

Sociologie de la religion:

-Le désenchantement du monde : une histoire politique de la religion, Marcel Gauchet
-Sociologie de la religion, Max Weber

Là comme ça, c'est tout ce que j'ai pu retrouvé comme titre, mais il y en a évidement plein d'autre. Cela dit, lire un certain nombre de ces livres permet déjà d'avoir une vision plus nettes de la réalité des religions.
:) Beetle, il faut noter! Je suis très enthousiaste à lire tes références. Particulièrement «Le fromage et les vers»!
Sérieusement, merci de nous faire partager les titres de tes lectures. À mesure que le temps passe, j'ai l'impression de ne plus avoir le temps de m'instruire, mais c'est faux. J'apprends par l'entremise des érudits comme toi et Zwielicht, aussi.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#33

Message par BeetleJuice » 21 mai 2010, 11:11

Erudit, faut pas exagérer non plus, c'est pas extraordinaire de lire ça dans un parcours universitaire, d'autant plus que je n'ai pas lus en entier chacun de ces livres, mais que pour au moins la moitié, j'ai simplement lu ce qui m'était utile sur le moment (donc ça fait entre 10 et 60% par lire non lu entièrement, selon le renseignement que j'y cherchais et mon intérrogation historique du moment)

A mon avis, Zwielicht est bien plus érudit que moi, vu le nombre bien plus important de source qu'il arrive à sortir quand il débat.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#34

Message par Zwielicht » 21 mai 2010, 11:51

En histoire Beetlejuice en connait beaucoup plus que moi, mes intérêts historiques sont peu nombreux et beaucoup de champs me sont inconnus. Je ne connais pas la "trame de fond historique" sous-jacente. Beetlejuice semble la connaître assez bien.

Anabiosis : c'est ton comportement qui énerve. Tu écris beaucoup mais en général tu écris des réflexions qui te passent par la tête. On en a tous, de ce genre de réflexions. On ne choisit pas de tout écrire car on sait pertinemment que ça n'intéresse pas tout le monde. Je choisis d'écrire ce que je considère être une réflexion originale et/ou qui s'appuie sur quelque chose de démontrable et qui n'a pas été vraiment dite. Tu as écrit 27 messages hier.. comment peux-tu vraiment penser que tous ces messages sont intéressants ? Faut choisir ce qu'on écrit.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#35

Message par Anabiosis » 21 mai 2010, 12:02

Ouais pi ? Mes réflexions s'il t'énerve pourquoi tu les lis ?
Je te trouve un peu hautin pour pas grand chose en fait.
Tu me connais pas et tu me juge. Magnifique.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19152
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Les diverses façons de prendre

#36

Message par Denis » 21 mai 2010, 12:50


Salut Anabiosis,

Si on ne peut pas te prendre avec des pincettes, on va te prendre avec autre chose.

Ou ne pas te prendre du tout...

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#37

Message par Zwielicht » 21 mai 2010, 13:17

Anabiosis a écrit :Ouais pi ? Mes réflexions s'il t'énerve pourquoi tu les lis ?
Je te trouve un peu hautin pour pas grand chose en fait.
Tu me connais pas et tu me juge. Magnifique.
Je te juge ? Je n'aime pas ton comportement et je te le dis.

Si tu te sens jugé pour ça, alors oui, je jugerai que tu as un niveau de maturité émotionnelle probablement très bas.

Je lis tes messages car ils s'insèrent dans beaucoup de fils auxquels je participe. À 27 par jour.. Mais tu es sur le bord d'aller rejoindre Gatti sur ma liste d'ignorés, à ce rythme.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

pan-pan

Re: La religion et le sexe de la femme

#38

Message par pan-pan » 21 mai 2010, 13:30

Anabiosis a écrit :Ouais pi ? Mes réflexions s'il t'énerve pourquoi tu les lis ?
Je te trouve un peu hautin pour pas grand chose en fait.
Tu me connais pas et tu me juge. Magnifique.
Bonjour Anabiosis, le forum des sceptiques du Québec est un forum qui prône le scepticisme scientifique. Lorsque tu y postes des messages, il faut t'attendre à avoir une réponse, mais plus que çà, il faut t'attendre à te faire dire que tu fais erreur quand tu t'éloignes des «vérités» démontrées scientifiquement. Alors, n'hésite pas à prendre du recul et à lire les différents sujets et les commentaires des membres. Tu verras que les échanges ne vont pas vraiment dans le sens que tu le crois. Aussi, il y a beaucoup de membres aguerris à la pensée scientifique. C'est normal, c'est la raison même de ce site. Il est très important pour toi de savoir que les sceptiques scientifiques qui fréquentent ce site voient passer des moineaux de toutes les couleurs ici et se débattent (se battent, plus précisément) pour que la lumière se fasse sur les idées biscornues de toutes espèces. Ici, ce n'est pas un site «peace and love» où toutes les idées sont prises au sérieux. Il y a un triage. Déjà, le «dictionnaire sceptique» a fait une immense job de répertorier un tas d'idées anciennes et plus contemporaines, les classer et faire le point sur celles dont la science a tranché.

Je te suggère donc de prendre un recul et de lire avec humilité les différents sujets traités et te faire ta propre idée sur ces sujets et sur les membres qui exposent leurs points de vue. Tu dois comprendre que le mentalité des sceptiques scientifiques se veut une réponse à tous les sites ésotériques, vendeurs de balivernes, qui pullulent sur internet. Je me répète ici, mais c'est peut-être dans le but de t'éviter de te répéter ici-même, plus tard.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7587
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La religion et le sexe de la femme

#39

Message par Kraepelin » 21 mai 2010, 14:23

BeetleJuice a écrit :Honnêtement, je ne vois pas exactement de mot correspondant à ce que vous essayez de formuler, mais je comprends le principe.

Après, toute la question, c'est de savoir si vous vous adressez à moi ou à Anabiosis et si c'est pour moi, sachez que je n'essaie pas de réduire les phénomènes à un principe linéaire cause/effet,
Non, non! Au contraire, je vous poses simplement la question parce que, justement, vous soulignez le caractère réducteur de certaines analyses. Un peu aussi parce que je me souviens d'une longgue explication que vous avez donnez l'années passé sur l'analyse historiographique.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Anabiosis
Messages : 53
Inscription : 29 avr. 2010, 22:59

Re: La religion et le sexe de la femme

#40

Message par Anabiosis » 21 mai 2010, 14:25

Sache que ce n'est parce que j'en parle que j'y crois. Sauf que à l'opposé à toi je demeure ouvert. Des gens ont vécu des choses et je suis persuadé que cela s'explique. Ce n'est pas parce que nous n'avons pas encore la raison à certaine chose qui faut essentiellement s'en moquer comme vous le faite.
Un vrai scientifique demeure ouvert d'esprit, parce qu'il ne détient pas la science infuse. Et autre chose, c'est avec l'imagination que l'homme créer et que ces par cette même imagination que l'homme à vu plus loin que la petite boite de pandore. Ici, vous n'êtes en aucun cas des scientifiques, vous des "wanabe" de la connaissance et vous vous enflez la tête avec vos belles parurent. Rien de ce que tu vas me dire va me dissuader de cela. Et tu peux prendre ton petit air condescendant, j'en ai vu d'autre.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#41

Message par BeetleJuice » 21 mai 2010, 14:35

Vous parlez à qui ?
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#42

Message par Zwielicht » 21 mai 2010, 14:51

Anabiosis a écrit :Ici, vous n'êtes en aucun cas des scientifiques, vous des "wanabe" de la connaissance et vous vous enflez la tête avec vos belles parurent. Rien de ce que tu vas me dire va me dissuader de cela. Et tu peux prendre ton petit air condescendant, j'en ai vu d'autre.
Tu peux aller régler tes complexes d'infériorité ailleurs. Il y a probablement du vrai derrière tes complexes de toute façon.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Avatar de l’utilisateur
amamelisse
Messages : 81
Inscription : 05 nov. 2007, 22:19

Re: La religion et le sexe de la femme

#43

Message par amamelisse » 22 mai 2010, 02:23

Anabiosis, restez cool! :a4: Je viens régulièrement sur ce site pour m'instruire et réfléchir. Je me considère sceptique, mais malgré mes études et mes nombreuses lectures je me suis vite aperçue que je ne pouvais pas rivaliser ou faire évoluer un débat car mes sources sont trop lointaines ou insuffisantes. Il faut être extrêmement rigoureux ici... Sinon on risque de se le faire dire! :a1:

Pensez tout de même que vos messages sur ce sujet on permis des réponses des autres intervenants, des échanges d'idées et j'ai pu apprendre. Si vous n'êtes pas totalement sûr de ce que vous affirmez, que vous n'avez pas de sources sérieuses, dites-le sous forme de questions!
« Heureux les croyants, mais je préfère mon angoisse et ses yeux grands ouverts. » François Cavanna

Avatar de l’utilisateur
Patapouffe
Messages : 438
Inscription : 02 avr. 2010, 13:40

Re: La religion et le sexe de la femme

#44

Message par Patapouffe » 22 mai 2010, 03:08

Kraepelin a écrit :Encore une connerie féministe que les gens se répètent sans discernement.

Alors donc, un beau matin, les hommes de la planète se réunissent et se disent : Il faudrait bien contrôler la sexualité des femmes et réduire ces personnes (que nous n'aimons pas) au rang d'esclaves, de simples machines à fabriquer des enfants. Se lève alors Abraham qui propose d'inventer la religion. B'en oui les gars! Inventons des croyances absurdes à propos de forces surnaturelles. Nous dirons qu'un Dieu m'a choisi comme prophète pour communiquer sa volonté. Une fois que les femmes nous croiront, je pourrais alors leur dire que Dieu veut qu'elles restent à la maison pour faire des enfants.

Comme tous les hommes de la planète détestent uniformément et viscéralement les femmes et n'ont pas d'autre but que de les assujettir, ils adoptent le projet d'Abraham et alors commence la religion. :ouch:
Quand je suggère que la religion a été inventée par l'homme (pour contrôler le sexe de la femme), ce n'est pas de façon directe, mais indirecte : puisque je considère l'homme comme un animal intelligent, je crois qu'il essaie par tous les moyens de survivre et se reproduire et que possiblement la totalité de ses actes sont reliés directement ou indirectement à cela. Je m'intéresse particulièrement au rôle que joue la religion dans ce processus.

Le féminisme n'a rien à voir la dedans. Les hommes ne détestent pas "uniformément et viscéralement" les femmes. Au contraire, ils veulent se les approprier, et feront tout le nécessaire pour y arriver, y comprit inventer "des croyances absurdes à propos de forces surnaturelles.".

Quoique j'accepte volontier d'être féministe (même en tant qu'homme) si ça inclut être contre le voile intégral, les mariages forcés, le poids du vote réduit et autres horreurs comme l'excision du clitoris et l'immolation des veuves. :a4:
"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi." A. Einstein

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#45

Message par BeetleJuice » 22 mai 2010, 07:18

Patapouffe a écrit :Je m'intéresse particulièrement au rôle que joue la religion dans ce processus
Je vous conseille alors de vous intéresser particulièrement à l'histoire et à la sociologie des religions et vous vous rendrez compte que votre thèse ne tient pas la route, simplement parce que les religions, pour l'essentiel d'entre elles, n'ont pas eu vocation à établir la répartition des rôles entre homme et femme.
La religion est avant tout issus d'une demande sociale, c'est un élément de culture au sein d'une population et une structure de lien social. Donc elle suit l'évolution de la société plus souvent qu'elle ne la provoque et est donc autant façonner par la composante féminine de la société que par la composante masculine.

L'intrusion de la religion dans l'acte de mariage, dans la définition de la place de la femme au sein du couple, est une chose relativement récente à l'échelle des religions et tirent, pour le christianisme et l'islam, son origine de la religion juive qui, était une religion servant aussi de légitimation au pouvoir juif. Mais la religion juive n'est qu'une infime fraction des religions noyé, pendant des millénaires, dans un océan de paganisme plutôt libéral sur le plan des structures sociales (libérale dans le sens où la structure sociale était légitimé à postériori par les mythes, mais n'était pas, originellement une recommandation religieuse et n'était pas non plus un dogme. La religion n'imposait pas réellement de contrainte sur la structure sociale, plutôt légitimé par la tradition et le poids de la collectivité.)

A noter que je ne parles ici que de l'occident, mais je doute que les religions shamanique ou animistes ou même asiatique impose de façon dogmatique une place de la femme dans la société. Je pense que là aussi, il s'agit de tradition. La volonté des grandes religions monothéistes que sont l'Islam et le christianisme de contrôler cet aspect vient de leur ambition d'universalité, qui leur fait détesté tout ce qui est culturellement éloigné des recommandations religieuses et conduisent, dans les cas d'excès, à une féroce répression des traditions non liée à la religion.
Comme il était impossible de faire la répression des traditions liée au mariage, par exemple, les chrétiens ont incorporé les formes du mariage romain dans leur mariage chrétien, légitimant à postériori ce qui, à l'origine, était surtout un contrat entre deux familles plus qu'un acte religieux. L'islam a fait de même en n'interdisant pas la polygamie, qui existait déjà auparavant sans que ça ait de rapport direct avec la religion polythéiste des populations arabes.

En réalité, le christianisme et l'Islam ont donné une vision assez faussée des religions, en imposant à grande échelle un modèle visant à l'universalité, alors que l'essentiel des religions qui ont existé ne visait pas du tout ce but et ne faisait pas de prosélytisme.
Au final, sous prétexte que l'Islam et le christianisme ont établit, pendant un bon moment, une domination culturelle et parfois politique sur une partie du monde et que cette partie du monde à fortement influencé ce qu'est la civilisation occidentale (soit parce que c'est encore là qu'elle se situe, soit parce que le rejet d'une zone sous influence fait partit intégrante de la construction de cette civilisation), beaucoup d'occidentaux ont tendance à juger la religion dans son ensemble, par rapport à ce modèle religieux spécifique, comme si les religions, de tout temps, avait été comme ce qu'a été et est encore le christianisme et l'Islam. Mais c'est aussi ridicule de raisonner ainsi.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#46

Message par Zwielicht » 23 mai 2010, 20:50

Patapouffe a écrit :Quand je suggère que la religion a été inventée par l'homme (pour contrôler le sexe de la femme), ce n'est pas de façon directe, mais indirecte : puisque je considère l'homme comme un animal intelligent, je crois qu'il essaie par tous les moyens de survivre et se reproduire et que possiblement la totalité de ses actes sont reliés directement ou indirectement à cela. Je m'intéresse particulièrement au rôle que joue la religion dans ce processus.
Mais au début tu disais que la religion te semblait être un mécanisme qui déjoue la sélection naturelle:
Patpouffe a écrit :De façon plus élaborée, est-ce que la religion est apparue comme une façon de contourner la sélection naturelle face à l'accouplement de la femme avec le plus fort ?
Bref, il faut te brancher. Si la sélection naturelle est contraire à la religion (ton premier message), pourquoi l'homme aurait-il pu inventer la religion pour survivre et se reproduire (ton dernier message)?
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4344
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: La religion et le sexe de la femme

#47

Message par Zwielicht » 23 mai 2010, 20:53

Kraepelin a écrit :J'ai pensé au mot "réductionisme", mais ce terme n'est pas assez spécifique.
Crétinisme ?
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: La religion et le sexe de la femme

#48

Message par BeetleJuice » 24 mai 2010, 07:53

Je pense que Kraepelin parlait grosso modo des arguments téléologiques, qui considèrent que la fin justifit les causes et donc qu'une suite d'évènement est une suite de cause et d'effet linéaire.

C'est un peu l'argument de patapouffe, qui considèrent que parce qu'aujourd'hui les principales religions s'occupent de régenter la place de la femme dans la société, elles avaient été faite pour ça et donc que leur évolution tend vers cette fin.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7587
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La religion et le sexe de la femme

#49

Message par Kraepelin » 24 mai 2010, 12:31

Zwielicht a écrit :
Kraepelin a écrit :J'ai pensé au mot "réductionisme", mais ce terme n'est pas assez spécifique.
Crétinisme ?
Non! Il y a plusieurs façons d'être crétin. Celle-là est très spécifique. Par ailleurs, elle est propre aux "sociologues de cuisine" et mériterait, je crois, sa propre appellation.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Patapouffe
Messages : 438
Inscription : 02 avr. 2010, 13:40

Re: La religion et le sexe de la femme

#50

Message par Patapouffe » 25 mai 2010, 00:56

Zwielicht a écrit :
Patapouffe a écrit :Quand je suggère que la religion a été inventée par l'homme (pour contrôler le sexe de la femme), ce n'est pas de façon directe, mais indirecte : puisque je considère l'homme comme un animal intelligent, je crois qu'il essaie par tous les moyens de survivre et se reproduire et que possiblement la totalité de ses actes sont reliés directement ou indirectement à cela. Je m'intéresse particulièrement au rôle que joue la religion dans ce processus.
Mais au début tu disais que la religion te semblait être un mécanisme qui déjoue la sélection naturelle:
Patpouffe a écrit :De façon plus élaborée, est-ce que la religion est apparue comme une façon de contourner la sélection naturelle face à l'accouplement de la femme avec le plus fort ?
Bref, il faut te brancher. Si la sélection naturelle est contraire à la religion (ton premier message), pourquoi l'homme aurait-il pu inventer la religion pour survivre et se reproduire (ton dernier message)?
Je pense que la phrase qui t'as confus est la suivante : "Je m'intéresse particulièrement au rôle que joue la religion dans ce processus". Effectivement j'avoue que c'est pas clair. Je vais donc la changer pour : "Je m'intéresse particulièrement à l'influence de la religion sur ce processus."

La sélection naturelle nous dit que les être vivants évoluent en fonction de leur capacité à survivre. Si la religion permet de contrôler les gens, il est probable qu'elle ait permise à des personnes faibles de survivre, donc de contourner la sélection naturelle. D'un point de vue différent, la religion peut être vue comme une façon pour l'homme de s'adapter à son environnement et exercer un contrôle sur d'autres pour améliorer la survie. Bref, est-ce que la religion doit être vue comme un phénomène qui contourne la sélection naturelle ou fait-elle partie de celle-ci ? C'est plutôt cette question que je me pose.
"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi." A. Einstein

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit