Phénomènes scientifiquement inexplicables.

Ici, on discute de sujets variés...
sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#1

Message par sceptique2010 » 16 juil. 2010, 22:30

J'aimerais que vous me parliez de phénomès scientifiquement inexplicable mais dont on a une preuve scientifique incontestable de leurs existences.

La science peut admettre l'exestence d'un phénomène sans nécessairement le comprendre.

J'aimerai pouvoir faire une longue liste de phénomènes de ce genre.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#2

Message par sceptique2010 » 16 juil. 2010, 23:03

Les réponses que la science ont donné jusqu'à date ne permette pas de répondre à un grand nombre de questions existencielles.

Par exemple, personne ne sait de façon scientifique ce qu'il y a après la mort mais la science peut tout de même permettre la validation de certain faits comme par exemple que la terre est ronde. Mais, ce n'est pas parmis les faits connus et expliqués que nous allons trouvé de grande révélations.

Ce n'est pas en parlant de chose dont ont connaît déjà la réponse qu'on développe ses connaîssances. Pour découvrir, il faut chercher la ou les réponses ne sont pas trouvé tout en conservant une certaine logique scientifique.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#3

Message par sceptique2010 » 16 juil. 2010, 23:27

Essayons de trouver des sujets réellement valable. Aidez-moi, je manque d'idée afin de trouver des réponses au grande questions existentielles de façon scientifique.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#4

Message par sceptique2010 » 16 juil. 2010, 23:36

Y a-t-il des gens sur ce forum qui ont une formation scientifique poussé et qui pourrait parler au nom de la science?

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18908
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Deux items pour ta liste

#5

Message par Denis » 16 juil. 2010, 23:39


Salut Sceptique 2010,

Tu dis :
J'aimerais que vous me parliez de phénomès scientifiquement inexplicable mais dont on a une preuve scientifique incontestable de leurs existences.

La science peut admettre l'exestence d'un phénomène sans nécessairement le comprendre.
Faudrait s'entendre sur ce qu'est une "explication". Jusqu'à quel niveau de détail doit-elle aller, cette explication, pour en être une ?

Si on met la barre trop haut et si on veut que l'explication se rende jusqu'au bout du bout du bout du bout du bout de tous les détails des détails des détails des détails des détails, tu peux déjà mettre dans ta liste "le naufrage du Titanic" et "ce qui se passe quand on plante un clou dans un bloc de bois".

Pour une barre basse, ce qui est plus raisonnable, il y a des phénomènes comme l'émergence de la vie, il y a 3~4 milliards d'années. Pour ça, on a du mal à dépasser les détails de niveau 2. C'est donc en très grande partie inexpliqué.

Je pense que c'est à peu près pareil pour la foudre en boule. On est loin de le comprendre en détail.

Ça te fait deux items pour ta liste, en attendant les suggestions des autres.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#6

Message par sceptique2010 » 16 juil. 2010, 23:44

Je cherche des phénomènes que les scientifiques n'arrivent même pas à expliquer au niveau 1 mais dont ils reconnaissent l'existence.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18908
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Item # 3

#7

Message par Denis » 16 juil. 2010, 23:50


Salut sceptique2010,

Je propose : "le fait qu'il y ait quelque chose plutôt que rien".

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#8

Message par sceptique2010 » 16 juil. 2010, 23:58

"le fait qu'il y ait quelque chose plutôt que rien", je crois que c'est un peu compliqué pour moi mais c'est une question que je me pose souvent et j'aimerais bien trouvé la réponse

Le niveau 1 et 2 sera correct. La Foudre en boule, c'est intéressant.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#9

Message par sceptique2010 » 17 juil. 2010, 00:24

Voici un lien intéressant pour la foudre en boule. http://tubeaessai.blogs.nouvelobs.com/a ... A9qua.html

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1642
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36
Localisation : En chemin

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#10

Message par BeRReGoN » 17 juil. 2010, 00:32

sceptique2010 a écrit :Le niveau 1 et 2 sera correct. La Foudre en boule, c'est intéressant.
Je ne suis pas scientifique mais je crois que ça s'explique car la foudre avait les boules de frapper le sol.
"What the hell you starin' at!!"

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#11

Message par sceptique2010 » 17 juil. 2010, 00:40

Y a-il quelqu'un qui a une explication scientifique sur l'existence ou la non existence de l'au-delà(Après la mort).

J'ai longtemps cherché une réponse scientifique à cette question. Ce n'est pas évident à trouver.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#12

Message par sceptique2010 » 17 juil. 2010, 00:57

Je m'intéresse aussi à la théorie des dimensions parallèles sans avoir la preuve définitive de l'existence ou de la non-existence de ces dimenssions.

La connaissance peut permettre l'atteinte de nouvelle possibilités.

Par exemple, si j'ai la preuve de l'existence d'autres dimensions et que je trouve un moyen de m'y rendre, j'aurai accru considérablement mes possibilités.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18908
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Tu changes de sujet

#13

Message par Denis » 17 juil. 2010, 01:33


Salut Sceptique2010,

Tu dis :
Y a-il quelqu'un qui a une explication scientifique sur l'existence ou la non existence de l'au-delà(Après la mort).
Là, tu changes complètement de sujet.

Depuis le début, nous parlons de "phénomènes scientifiquement inexplicables mais dont on a une preuve scientifique incontestable de leur existence", dans tes propres mots.

Concernant l'au-delà, où vois-tu des preuves scientifiques incontestables de l'existence d'un phénomène inexpliqué ?

De quel phénomène observable (concernant l'au-delà) parles-tu ?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

sceptique2010
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2010, 22:11

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#14

Message par sceptique2010 » 17 juil. 2010, 07:45

Tu as raison, j'ai changer de sujet. Désolé, ce n'est pas un bon sujet pour cette discussion. C'est une autre discussion.

Buckwild

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#15

Message par Buckwild » 17 juil. 2010, 09:46

Salut et bienvenue sur le forum sceptique2010,


Tu disais :
J'aimerais que vous me parliez de phénomès scientifiquement inexplicable mais dont on a une preuve scientifique incontestable de leurs existences.
La foudre en boule ne rentre pas dans ta définition, il n'existe à ce jour aucune preuve scientifique incontestable de son existence et ce contrairement aux phénomènes lumineux éphémères (TLE*) qui eux ont été et sont tjs observés & étudiés depuis le sol ou en orbite**.

* : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phenomenes ... _ephemeres
** : http://lpce.cnrs-orleans.fr/www_experim ... 513bdf1d9c

Si je peux t'aider, voici une liste bien garnie d'anomalies recensées dans différents domaines qui pour certaines sont sujet à controverse ou dont on ne dispose d'aucune preuve scientifique : http://www.science-frontiers.com/catalog.htm

Bonne lecture et n'hésites pas à poser des questions ;)


++
Buck

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9163
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56
Localisation : Mtl

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#16

Message par Pardalis » 17 juil. 2010, 12:51

sceptique2010 a écrit :Essayons de trouver des sujets réellement valable. Aidez-moi, je manque d'idée afin de trouver des réponses au grande questions existentielles de façon scientifique.
Vous croyez que l'origine de la foudre et autres phénomènes atmosphériques est une question existentielle?
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Avatar de l’utilisateur
de_passage
Messages : 1530
Inscription : 21 janv. 2004, 11:21
Contact :

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#17

Message par de_passage » 21 juil. 2010, 15:40

Contrairement à Buck, la foudre en boule me parait un bon exemple, mais mineur en effet (lié à l'ufologie quelque part ...)
Dans une catégorie supérieure on peut citer des phénomènes quantiques constatés, reproductibles et donc réels, mais encore inexpliqués faute d'une théorie satisfaisante.
Par exemple l'intrication de particules ou l'experience d'alain Aspect (sur le principe dit de non-localité je crois). On constate par l'expérience que deux particules élémentaires (deux photons par exemple) sont intimement liés, se comportent pareil même si on les sépare et qu'aucun signal (connu, ie : luminique au max) n'a pu les relier.
Autres exemples (ce ne sont pas toujours des "phénomènes" stricto sensu :
- pourquoi l'univers est-il en expansion
- pourquoi les particules ont-elles une masse ?
- pourquoi n'y a t'il plus d'anti-matière dans notre univers

A+
"Le meilleur moyen de ne pas trouver de preuves, c'est de ne pas en chercher".
Pierre Guérin, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS (décédé en 2000), et ufologue pendant 50 ans.

Avatar de l’utilisateur
Patapouffe
Messages : 438
Inscription : 02 avr. 2010, 13:40
Localisation : Nibiru, J'va vous rentrer dedan !! Hahaha

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#18

Message par Patapouffe » 23 juil. 2010, 00:52

On ne peut pas expliquer "la vie" après la mort car aucune façon de l'observer. Par contre, je pense que certaines théories sont pas mal plus réalistes que d'autres.

C'est-à-dire l'inexistence, que nous ne pouvons comprendre car nous existons (certains me diront que perdre connaissance est similaire... peut être), est pas mal plus probable que n'importe quelle fable religieuse ; âmes, petits bébés anges, grand manitou, St-Pierre le door man etc.

C'est un peu comme le Big Bang... On était pas sur le terrain donc aucune façon de le prouver mais nous avons de très bonnes théories qui mènent vers celui-ci.
"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi." A. Einstein

dedale
Messages : 414
Inscription : 27 déc. 2005, 14:27
Localisation : capbreton

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#19

Message par dedale » 24 juil. 2010, 13:18

Salut,
Sceptique2010 a écrit :J'aimerais que vous me parliez de phénomès scientifiquement inexplicable mais dont on a une preuve scientifique incontestable de leurs existences.
A priori, lorsqu'un fait est reconnu par les sciences, il tend à pouvoir être expliqué. C'est contradictoire d'avoir la preuve de quelque chose sans en avoir la moindre explication. Quand un phénomène est reconnu, on a au moins des hypothèses car certains phénomènes peuvent avoir plusieurs explications ou encore, on ne connaît pas tous les paramètres qui permettraient d'avoir une explication définitive. Mais si un phénomène est reconnu, c'est qu'on a des éléments significatifs qui donnent une idée de son caractère, que ce phénomène a donc été localisé et observé et qu'on en connaît ses variations - du moins dans les sciences modernes.

La plupart du temps, un phénomène n'est pas inexplicable. Le problème est qu'il peut exister un choix parmi plusieurs réponses. Par exemple, certains mammifères marins s'échouent sans raison apparente sur les plages, cela fait penser à un suicide collectif. L'évènement est par excellence inattendu, fort heureusement rarissime, et de plus, personne ne pourrait, ni ne voudrait, le reproduire pour l'étudier et en confirmer les explications potentielles. L'observation de cet évènement est donc une fatalité : on est devant le fait accompli. Comme ces mammifères sont assez évolués, qu'ils possèdent un cerveau développé, on se demande ce qu'il se passe dans leur tête qui les oblige ainsi à se laisser mourir sur le sable. Certains pensent que ces "suicides" sont en rapport avec les anomalies géomagnétiques, mais en réalité rien n'est démontré et il peut exister diverses réponses pour diverses raisons qui ne seront pas forcément logiques ou rationnelles, mais étranges ou surprenantes.

D'autres évènements encore, sont démontrables en labo car on peut les reproduire dans un espace confiné, approprié à la recherche. Mais ils peuvent cependant rester insaisissables dans leur milieu naturel, pour les mêmes raisons : ils sont inattendus, imprévisibles et donc inlocalisables. On connaît leur existence seulement grâce à quelques documents authentifiés, ou des observations fortuites éventuellement faites par des experts, ou des témoignages pouvant être occasionnellement accompagnés d'indices. La foudre annulaire (foudre en boule) fait partie de ces phénomènes qui sont insaisissables dans leur milieu naturel - on ne peut pas exactement savoir comment ils apparaissent dans le milieu naturel - mais on sait de quoi il s'agit car on en reproduit des semblables, équivalents, en labo. Donc la compréhension de ces phénomènes dépend principalement de nos propres ressources. Tenter de reproduire un phénomène équivalent permet de comprendre comment on fera pour le localiser, le débusquer et l'observer dans la nature, dans son aspect originel et authentique.

En fait dans les sciences, il y 2 sortes de preuve :
1 - la preuve qu'un fait existe bien.
2 - Et la preuve que ce qu'on pense est exact. Si on explique un fait, on doit pouvoir démontrer que cette explication est la bonne, ou du moins la meilleure parmi toutes celles qui se présentent.

Donc un fait peut être reconnu mais pas forcément son explication : il peut y avoir controverse, contradiction entre les divers paramètres, la divergence conduisant à des hypothèses, des théories, qui peuvent s'opposer les unes aux autres. Il faut préciser qu'un même phénomène est en mesure d'engendrer son contraire.

Le modèle explicatif des sciences est un modèle philosophique qui, simplement, se caractérise par un mode de discernement mécaniste. C'est à dire que, quelle que soit la nature de la question qui est soulevée, le mécaniste veut savoir comment. Dans ce mode de discernement, il n'y a que des "pourquoi" nécessaires" mais non existentiels. Pour le scientifique, l'existence est un fait. Et tout le système de questionnement scientifique découlera de l'observation de faits. Alors la première chose sera de déterminer si ces faits sont réels et quel en est leur fonctionnement. Par opposition à la philosophie qui peut déclencher un questionnement sur la base d'une réflexion. Cette réflexion peut toucher des choses objectives, physiques, universelles, comme des choses entièrement réservées à la société humaine et au sentiment d'être, aux objectifs et aspirations.

Si nous parlons par exemple de l'au-delà, de la vie après la vie, nous ne sommes pas dans un questionnement lié aux sciences formelles (sciences dures) mais dans une réflexion concernant les sciences humaines. L'au-delà n'étant qu'une croyance, sur le plan des sciences dures, ne peut être que réfutée : l'au-delà n'a aucune existence que celle de ceux qui y croient. Mais sur le plan des sciences humaines, la croyance en l'au-delà explique beaucoup de choses. C'est un mythe fondateur affilié au plus ancien de tous les cultes : le culte de la mort. Et cela touche des notion socioculturelles et philosophiques qui sont encore très vivaces de nos jours, et qui existent ainsi depuis les premiers moments de l'humanité.

L'au-delà, l'immortalité de l'âme, explique par exemple la construction des pyramides, et un rite funéraire (donc affilié au culte de la mort) spécifique pour les lignées pharaoniennes. Tous les peuples possèdent ainsi des cultes funéraires très précis, ainsi qu'un éventail d'expériences initiatiques (shamaniques, médiumniques, équivalentes au NDE, ...) qui se sont transmises et assimilées depuis l'aube des temps. On sait aujourd'hui que les néanderthaliens disposaient leur défunts de façon très précise, organisaient une sépulture digne, et garnissaient les tombes d'objets pour que le mort les emportent avec lui dans l'eau-delà. Car même ces êtres primitifs ne se voyaient pas simplement comme des corps physiques. L'être humain n'est pas seulement une entité biologique, physique, mais aussi une entité sociétale qui partage avec ses contemporains un sentiment d'être. Ainsi quand un individu appartenant à une telle société disparaît, sa perte se ressent parmi les autres. Et de telles émotions ne peuvent qu'entraîner chez des êtres pensants, qu'un tissus de questions existentielles.

Et par la suite, les systèmes politicoreligieux ont repris à leur compte ces questions. Et le système philosophique des anciennes religions a magnifié ce sentiment d'être, lui donnant une origine extraordinaire, surnaturelle, ce qui a donné la notion d'une âme immortelle d'essence divine, qui poursuit son existence au-delà de la vie, dans les passages interstitiels d'entre les incarnations. Mais pourtant nôtre vraie âme se définit par nôtre appartenance à la société naturelle que nous formons. Elle existe ici et maintenant et non dans un au-delà individuel. Que représente un individu dans la nature quand il s'agit de la survie des espèces et des écosystèmes?

D'un point de vue philosophique, et en prenant comme référence les données des sciences. L'au-delà existe effectivement : la mort ne touche pas l'individu mais tout ce qui est un organisme vivant. La perte d'un individu est comme la perte d'une goutte d'eau pour l'océan, et l'océan c'est cet au-delà qui est partout et plus que l'individu. L'au-delà, c'est le vivant. Et d'une certain manière, si le vivant n'est pas immortel, il n'est pas non plus mortel. Il peut disparaître mais est conçu pour que cela ne se passe pas ainsi. Simplement, tout a une fin un jour, mais ce n'est pas forcément la mort qui la provoque. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Enfin je précise : sous un certain point de vue (en l'occurrence, le mien).

Galilaei
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2010, 05:16

Re: Item # 3

#20

Message par Galilaei » 02 sept. 2010, 08:17

Denis a écrit :Salut sceptique2010,

Je propose : "le fait qu'il y ait quelque chose plutôt que rien".

:) Denis
Salut,

Je suis nouveau sur le forum et je lis un peu tous les postes. Bien que ce poste soit un peu ancien, je trouve la question intéressante.

Je vais tenter d'y apporter une réponse:

Le problème réside dans la formulation que la question soit POURQUOI y a t'il quelque chose plutôt que rien ou COMMENT (se fait t-il qu'il) y a t-il quelque choses plutôt que rien? Dans ces deux cas, la question sort du champs de la science car elle n'est pas réfutable (falsifiable). Il est en effet impossible d'imaginer une expérience (observation) qui serait susceptible de réfuter le fait que "il y a quelque chose". En effet ,le simple fait que quelqu'un se pose cette question implique de facto qu'il y a quelque chose...ce qui empêche définitivement que cette hypothèse soit falsifiable. Or selon Popper, une proposition qui se dit scientifique doit être falsifiable (c'est à dire qu'il doit être possible d'imaginer une méthode qui serait capable de réfuter l'affirmation : il y a quelque chose plutôt que rien).

Ce questionnement, bien que très intéressant, frise donc le sophisme rien que par sa formulation (dans le fait et dans la forme) et est donc complètement en dehors du champs de la science.

:lol: j'aime bien ce genre de questions

yquemener
Messages : 2292
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#21

Message par yquemener » 02 sept. 2010, 08:32

Euh...

Tu es en train de prouver que "L'Univers existe" est un sophisme. On ne dit pas le contraire.

Mais il découle de ce que tu dis que la réponse à
"Pourquoi l'Univers existe"
est
"C'est comme ça"

Certaines personnes ne trouvent pas ça extrêmement satisfaisant.

Pourquoi y a-t-il de la matière et de l'énergie ? C'est aisément falsifiable : il est facile d'imaginer un vide de dimension infinie. Le fait que cette hypothèse soit fausse n'enlève aucunement le mérite de la question "pourquoi ?"

Galilaei
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2010, 05:16

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#22

Message par Galilaei » 03 sept. 2010, 07:41

yquemener a écrit :Euh...

Tu es en train de prouver que "L'Univers existe" est un sophisme. On ne dit pas le contraire.

Mais il découle de ce que tu dis que la réponse à
"Pourquoi l'Univers existe"
est
"C'est comme ça"

Certaines personnes ne trouvent pas ça extrêmement satisfaisant. "
La science n'a pas à être satisfaisante de ce point de vue là.
yquemener a écrit :Pourquoi y a-t-il de la matière et de l'énergie ? C'est aisément falsifiable : il est facile d'imaginer un vide de dimension infinie. Le fait que cette hypothèse soit fausse n'enlève aucunement le mérite de la question "pourquoi ?"
1) La question du pourquoi (au sens métaphysique) n'a pas sa place en science car elle impliquerait d'admettre l'existence d'une raison ou d'un sens transcendant. Cela me fait penser à la notion d'intelligent design en biologie qui est, au risque d'en décevoir certains, une vaste fumisterie pseudo-scientifique pour ne pas dire une escroquerie à grande échelle.

2) C'est le fait de poser la question elle même qui est paradoxal. Comment imaginerait-tu une méthodologie ou l'expérimentateur matériel irait avec un compteur de particule (en métal matériel) constater que l'univers est vide...excepté l'expérimentateur lui même. On se retrouverait alors devant un cas de figure proche de l'histoire du chat de schrodinger. Cependant, tout le monde sait que le chat n'est pas réellement mort ET vivant

yquemener
Messages : 2292
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#23

Message par yquemener » 03 sept. 2010, 07:59

Question : Est ce que la recherche des causes du crash du Concorde est scientifiquement paradoxale ? On ne peut pas falsifier l'hypothèse car le crash a bien eu lieu. On ne peut qu'imaginer une situation hypothétique où il n'aurait pas lieu.

Au sujet de l'univers : D'accord, je reformule sans pourquoi : "Y a-t-il une cause à l'existence de la matière ?" Ou "L'existence de quelque chose est-elle forcément un prémisse ?"

On ne cherche pas à déterminer si l'univers existe. On en cherche les causes. De la même façon qu'un planétologue ne cherche pas à démontrer que la Terre existe, mais s'intéresse plus à l'historique de sa formation.

Galilaei
Messages : 6
Inscription : 02 sept. 2010, 05:16

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#24

Message par Galilaei » 03 sept. 2010, 10:04

yquemener a écrit :Question : Est ce que la recherche des causes du crash du Concorde est scientifiquement paradoxale ? On ne peut pas falsifier l'hypothèse car le crash a bien eu lieu. On ne peut qu'imaginer une situation hypothétique où il n'aurait pas lieu.
Tu semble confondre observation scientifique et hypothèse scientifique. Le crash n'est qu'une observation ponctuelle.
On peut alors sur base de cette expérimentation émettre une série d'hypothèses:
"Les concordes se crashent systématiquement". Cette hypothèse (scientifique) peut alors être testée en échafaudant une méthodologie d'expérience où on observerait 100 (ou milles) vols de concorde et ou on comptabiliserait le nombre de crash vs le nombre d'atterrissages en douceur. L'hypothèse scientifique "les concordes se crashent toujours" est donc falsifiable car on peut imaginer qu'un concorde puisse parfois atterrir normalement.
yquemener a écrit :Au sujet de l'univers : D'accord, je reformule sans pourquoi : "Y a-t-il une cause à l'existence de la matière ?" Ou "L'existence de quelque chose est-elle forcément un prémisse ?"

L'existence de quelque chose est une prémisse à quoi?

Dans la question "y a t il une cause à l'existence de la matière?" hormis que je maintient que l'on sort du cadre de la science.

Réponse plus philo que scientifique (car c'est hors champs scientifique):
Si il y a une cause alors quelle est cause de cette cause? et la cause de la cause de cette cause...etc
Résultat: abandon de la question car ne repose sur AUCUNE observation et que si l'on applique le rasoir d'Ockham on préfèrera considérer que l'hypothèse de cette cause est superflue.

Mais là j'avoue qu'on entre dans le cadre de la philo et que c'est sujet à débat.

En bref je dirais que c'est une question purement de philo et non une question scientifique :lol:

yquemener
Messages : 2292
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Phénomènes scientifiquement inexplicables.

#25

Message par yquemener » 03 sept. 2010, 11:24

Galilaei a écrit :En bref je dirais que c'est une question purement de philo et non une question scientifique :lol:
Oui et ça me saoule.
On réécrit les questions de l'autre avant d'y répondre ça donne un peu un dialogue de sourd.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit