L'amour

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

L'amour

#1

Message par TTiger » 15 août 2010, 18:23

D'où vient l'amour? quand est-ce que les humains ont commencé à s'aimer et voir la vie ensemble? D'où vient l'idée du couple?
existe t-il une historique de l'amour et comment cette émotions s'est développé chez l'humain?

Je ne parle pas de la naissance au niveau scientifiques ainsi que des réactions chimiques de l'amour et de la passion. Je parle des premiers balbutiements de l'amour dans notre histoire humaine. Historiquement, quand les premiers couples sont-ils apparue?
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: L'amour

#2

Message par yquemener » 15 août 2010, 18:35

TTiger a écrit :Je ne parle pas de la naissance au niveau scientifiques ainsi que des réactions chimiques de l'amour et de la passion. Je parle des premiers balbutiements de l'amour dans notre histoire humaine.
Tu m'expliques comment tu arrives à démêler l'un de l'autre ?
A priori pas mal de singes sont monogames et prêts à mourir pour leurs congénères. C'est peut être pas de l'amour, mais je manque d'une définition précise alors.

Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

Re: L'amour

#3

Message par TTiger » 15 août 2010, 19:34

Je parle de l'historique de l'amour ou quand dans l'histoire de l'humain l'amour a fait son apparition. Quand dans l'histoire de l'humanité peut ont dire que deux être humain sont tombé consciemment amoureux pour la première fois.
Dernière modification par TTiger le 15 août 2010, 21:40, modifié 1 fois.
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

Avatar de l’utilisateur
Kobold
Messages : 278
Inscription : 22 juil. 2010, 18:43

Re: L'amour

#4

Message par Kobold » 15 août 2010, 19:57

TTiger a écrit :Je parle de l'historique de l'amour ou quand dans l'histoire de l'humain à partir de quand l'amour a fait son apparition. Quand dans l'histoire de l'humanité peut ont dire que deux être humain sont tombé consciemment amoureux pour la première fois.
Tu devra nous donner une définition de ce que t'entend si tu veux qu'on participe.

comment définis-tu l'amour ?

certains te diront que l'amour n'est qu'un ensemble de manifestations physico-chimique qui favorise la reproduction.....toi qu'est-ce que t'en pense ?
NE RIEN ACCEPTER SANS EXAMEN. NE TENIR COMPTE D'AUCUNE AUTORITÉ, QUELLE QU'ELLE SOIT. REGARDER TOUT DE SES PROPRES YEUX ET EXAMINER TOUT JUSQU'AU FOND.
Kant Emmanuel (1724-1804)

Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

Re: L'amour

#5

Message par TTiger » 15 août 2010, 21:46

L'attachement émotif et consciente envers une autre personne. Avoir le gout de vivre notre vie accompagné de cette personne. Je connais la manifestations physico-chimique de l'Amour. Le regard, le sourire, le touché etc..

Mais j'aimerais savoir à partir de quand dans l'histoire de l'homme cette manifestation c'est produite. Développer une sorte de dépendance émotive à la présence de cette autre humain. Peut-être que le bon terme est affection? témoignage d'affection envers un autre humain?

J'essaie de bien décrire ce que je veux dire, mais c'est assez complexe à expliquer:)
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19154
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

L'amour n'est pas le propre de l'homme

#6

Message par Denis » 15 août 2010, 22:49


Salut TTiger,

Tu dis :
L'attachement émotif et consciente envers une autre personne. Avoir le gout de vivre notre vie accompagné de cette personne. Je connais la manifestations physico-chimique de l'Amour. Le regard, le sourire, le touché etc..
Les homo sapiens ne sont pas les seuls à avoir tendance à former des couples stables. Il y a aussi, par exemple, les albatros.
Wikipedia a écrit :les couples sont généralement fidèles pour la vie, la parade nuptiale donne lieu tous les ans à des danses rituelles durant lesquelles les deux oiseaux se frottent le bec l'un contre l'autre. Seuls des échecs de reproduction répétés ou la mort d'un des oiseaux peut amener les albatros à changer de partenaire.
L'amour n'est pas le propre de l'homme.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Patapouffe
Messages : 438
Inscription : 02 avr. 2010, 13:40

Re: L'amour

#7

Message par Patapouffe » 16 août 2010, 00:56

L'amour est ce qui ressort de l'inconscient dans le conscient lorsqu'une personne du sexe opposé peut possiblement être utilisée à des fins de reproduction.
"Ce qui fait la vraie valeur d'un être humain, c'est de s'être délivré de son petit moi." A. Einstein

Avatar de l’utilisateur
Fair
Messages : 859
Inscription : 05 mai 2010, 18:27

Re: L'amour

#8

Message par Fair » 16 août 2010, 01:33

Patapouffe a écrit :L'amour est ce qui ressort de l'inconscient dans le conscient lorsqu'une personne du sexe opposé peut possiblement être utilisée à des fins de reproduction.
Donc les personnes homosexuelles ne peuvent pas être amoureux????

A+ :a1:
10 years ago we had Steve Jobs, Bob Hope and Johnny Cash.
Now we have no jobs, no hope ans no cash.
Please don't let Kevin Bacon die !

Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

Re: L'amour n'est pas le propre de l'homme

#9

Message par TTiger » 16 août 2010, 02:53

Denis a écrit :Salut TTiger,

Tu dis :
L'attachement émotif et consciente envers une autre personne. Avoir le gout de vivre notre vie accompagné de cette personne. Je connais la manifestations physico-chimique de l'Amour. Le regard, le sourire, le touché etc..
Les homo sapiens ne sont pas les seuls à avoir tendance à former des couples stables. Il y a aussi, par exemple, les albatros.
Wikipedia a écrit :les couples sont généralement fidèles pour la vie, la parade nuptiale donne lieu tous les ans à des danses rituelles durant lesquelles les deux oiseaux se frottent le bec l'un contre l'autre. Seuls des échecs de reproduction répétés ou la mort d'un des oiseaux peut amener les albatros à changer de partenaire.
L'amour n'est pas le propre de l'homme.

:) Denis

Je parle plutôt de l'amour structuré qui est un mélange de geste, d'affection, d'érotisme qui est propre à l'homme.
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

Re: L'amour

#10

Message par TTiger » 16 août 2010, 02:54

Patapouffe a écrit :L'amour est ce qui ressort de l'inconscient dans le conscient lorsqu'une personne du sexe opposé peut possiblement être utilisée à des fins de reproduction.
Je peut voir une femme la trouvé jolie et vouloir faire du sexe avec elle sans être nécessairement amoureux.
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

yquemener
Messages : 2325
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: L'amour n'est pas le propre de l'homme

#11

Message par yquemener » 16 août 2010, 04:09

TTiger a écrit :Je parle plutôt de l'amour structuré qui est un mélange de geste, d'affection, d'érotisme qui est propre à l'homme.
Même avec cette définition, l'histoire de l'Amour commence avant l'histoire de l'Humain. Courtiser son partenaire, le caresser sans intention sexuelle, le défendre, ce sont des choses que des singes font.

Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

Re: L'amour

#12

Message par TTiger » 16 août 2010, 15:32

À partir de quand dans le processus de l'évolution que l'être humain a commencé à vivre en couple. Aussi la tendresse, les signe d'affection ou tout simplement l'origine du mot Amour !
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: L'amour

#13

Message par Pardalis » 16 août 2010, 18:36

Bon ça va être quoi la prochaine enfilade? Quelle est l'origine de la haine? De la guerre? De l'acné? De la crème glacée?
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Florence
Messages : 10139
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: L'amour

#14

Message par Florence » 17 août 2010, 03:17

Pardalis a écrit :Bon ça va être quoi la prochaine enfilade? Quelle est l'origine de la haine? De la guerre? De l'acné? De la crème glacée?

Facile: Le premier humain qui a découvert que la crème glacée causait de l'acné en a conçu une telle haine qu'il a déclaré la guerre à la tribu qui la fabriquait !
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
TTiger
Messages : 505
Inscription : 26 juil. 2008, 20:24

Re: L'amour

#15

Message par TTiger » 22 août 2010, 19:11

Oui mais quelle est la première fois que nous pouvons dire dans l'histoire de l'humain que deux être était amoureux :)
Ou quand cette émotion a commencé à se développer pour en faire ce qu'elle est aujourd'hui.

je sais que c'est un peut bizarre comme questionnement. Mais l'historique du développement des émotion humaine ne semble pas très bien documenté, est-ce que je me trompe?
La croyance n'a de poids que si elle est appuyée de la connaissance
http://www.tvqc.com/

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40

Re: L'amour

#16

Message par Ptoufle » 23 août 2010, 05:50

Fair a écrit :
Patapouffe a écrit :L'amour est ce qui ressort de l'inconscient dans le conscient lorsqu'une personne du sexe opposé peut possiblement être utilisée à des fins de reproduction.
Donc les personnes homosexuelles ne peuvent pas être amoureux????
Le mécanisme se conserve dans les espèces parce qu'il est utile à la perpétuation de l'espèce (conception des enfants et protection et éducation de ces petits par 2 individus plutôt qu'un seul). Ta réflexion a autant de pertinence que celle-ci :"donc les homosexuels ne peuvent pas avoir de spermatozoïdes /ovules puisque ceux-ci n'exsite qu'à des fins de reproduction".
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7629
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: L'amour

#17

Message par Kraepelin » 23 août 2010, 07:06

TTiger a écrit :D'où vient l'amour? quand est-ce que les humains ont commencé à s'aimer et voir la vie ensemble? D'où vient l'idée du couple?
existe t-il une historique de l'amour et comment cette émotions s'est développé chez l'humain?

Je ne parle pas de la naissance au niveau scientifiques ainsi que des réactions chimiques de l'amour et de la passion. Je parle des premiers balbutiements de l'amour dans notre histoire humaine. Historiquement, quand les premiers couples sont-ils apparue?
L'amour est un phénomène surdéterminé. Les facteurs psychologiques principaux qui la composent remontent à la préhistoire humaine et peuvent difficilement être documentés.

L'amour est, premièrement, tributaire de l'attirance sexuelle. Mais voilà! La sexualité est elle même surdéterminée. Elle est elle-même tributaire de facteurs culturels et biologiques dans des proportions variables.

L'amour est, deuxièmement, tributaire de l'attachement (MIA). La capacité d'attachement remontre très très loin dans l'embranchement de l'évolution et nous ne somme pas la seule espèce qui en soit capable. Mais la capacité d'attachement d'un individu est aussi simultanément liée à la génétique de l'espèce (voir étologie et attachement) et à l'histoire d'attachement personnelle de l'individu.

L'amour est, troisièmement, tributaire de la culture de l'amour. Bien que ce ne soit pas indépendnt de la culture de la sexualité, ce n'est pas exactement la même chose non plus. à partir de quand l'espèce humaine a été capable de "culture", de transmission d'informations critique par un autre moyen que l'hérédité.

En somme, votre question n'est pas simple.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Fair
Messages : 859
Inscription : 05 mai 2010, 18:27

Re: L'amour

#18

Message par Fair » 23 août 2010, 11:55

Ptoufle a écrit :
Fair a écrit :
Patapouffe a écrit :L'amour est ce qui ressort de l'inconscient dans le conscient lorsqu'une personne du sexe opposé peut possiblement être utilisée à des fins de reproduction.
Donc les personnes homosexuelles ne peuvent pas être amoureux????
Le mécanisme se conserve dans les espèces parce qu'il est utile à la perpétuation de l'espèce (conception des enfants et protection et éducation de ces petits par 2 individus plutôt qu'un seul). Ta réflexion a autant de pertinence que celle-ci :"donc les homosexuels ne peuvent pas avoir de spermatozoïdes /ovules puisque ceux-ci n'exsite qu'à des fins de reproduction".
Hello Ptoufle,

Je crois plutôt que c'est ta réflexion "Amour = Reproduction" qui n'est pas pertinente. Moi je dirais plutôt "Sexe = Reproduction". C'est très différent! Les 2 ne sont pas nécessairement dépendants l'un de l'autre. Il peut y avoir de l'amour sans sexe et du sexe sans amour, la reproduction n'a rien à y voir.

Il n'y a pas de "mécanisme" de l'amour "qui se conserve dans les espèces parce qu'il est utile à la perpétuation de l'espèce". Je ne crois pas que les premiers homo sapiens attendaient d'être en amour pour se reproduire (crois-tu que les animaux ont besoin d'être "amoureux" pour se reproduire?). Il y a aussi une question de culture/éducation/évolution comme le notait Kraepelin.

Le sujet étant ici "l'Amour" cela englobe l'amour entre un homme et une femme, entre deux hommes, entre deux femmes, entre une mère et son enfant... Je crois qu'il serait important de faire la distinction entre "amour, attirance sexuelle et reproduction". L'Amour est une émotion (humaine) que l'on peut ressentir sans vouloir de sexe ou penser à se reproduire.

Quand à la question principale : "Quand cette émotion c'est-elle développée chez l'humain", je n'en ai pas la moindre idée...

A+ :a1:
10 years ago we had Steve Jobs, Bob Hope and Johnny Cash.
Now we have no jobs, no hope ans no cash.
Please don't let Kevin Bacon die !

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: L'amour

#19

Message par Feel O'Zof » 26 août 2010, 22:20

TTiger a écrit :Oui mais quelle est la première fois que nous pouvons dire dans l'histoire de l'humain que deux être était amoureux :)
Ou quand cette émotion a commencé à se développer pour en faire ce qu'elle est aujourd'hui.
Avant de pouvoir répondre à cette question, il faudrait donner une définition un peu plus précise de ce qu'on entend ici par «amour». Mais, même à ça, tout dans l'évolution apparaît normalement de façon graduelle. Donc juste avant l'apparition de ce que tu appelles l'amour, il devait déjà exister quelque chose qui était presque de l'amour.
Fair a écrit :Il n'y a pas de "mécanisme" de l'amour "qui se conserve dans les espèces parce qu'il est utile à la perpétuation de l'espèce". Je ne crois pas que les premiers homo sapiens attendaient d'être en amour pour se reproduire (crois-tu que les animaux ont besoin d'être "amoureux" pour se reproduire?).
Je pense toutefois que ce que nous appelons «amour» dérive très certainement de cet instinct reproducteur des animaux. Et, qu'il a assurément lui-même une certaine valeur évolutive.
Denis a écrit :Les homo sapiens ne sont pas les seuls à avoir tendance à former des couples stables. Il y a aussi, par exemple, les albatros.
Wikipedia a écrit :les couples sont généralement fidèles pour la vie, la parade nuptiale donne lieu tous les ans à des danses rituelles durant lesquelles les deux oiseaux se frottent le bec l'un contre l'autre. Seuls des échecs de reproduction répétés ou la mort d'un des oiseaux peut amener les albatros à changer de partenaire.
L'amour n'est pas le propre de l'homme.
En effet, l'amour n'étant qu'une émotion irrationnelle, je ne vois pas pourquoi l'on devrait être réticent à accepter que les animaux peuvent le ressentir aussi... C'est sûr que notre raison intervient dans le processus : elle peut moduler l'expression de nos émotions, nous aider à comprendre certaines choses, à analyser mieux nos perceptions, à remettre en question les fondements de ce que l'on ressent, etc. Bref, les facteurs qui font que l'on aimera ou non une autre personne sont sans doute plus complexes et variés que ceux qui font qu'un albatros mâle aimera une femelle de son espèce. Mais est-ce moins de l'amour pour autant? La cause et la durée de cette émotion importent-elles dans sa définition?

Dur à dire... :?
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Avatar de l’utilisateur
Fair
Messages : 859
Inscription : 05 mai 2010, 18:27

Re: L'amour

#20

Message par Fair » 26 août 2010, 23:49

Hello Feel O'Zof :a1:
Feel O'Zof a écrit :
Fair a écrit :Il n'y a pas de "mécanisme" de l'amour "qui se conserve dans les espèces parce qu'il est utile à la perpétuation de l'espèce". Je ne crois pas que les premiers homo sapiens attendaient d'être en amour pour se reproduire (crois-tu que les animaux ont besoin d'être "amoureux" pour se reproduire?).
Je pense toutefois que ce que nous appelons «amour» dérive très certainement de cet instinct reproducteur des animaux. Et, qu'il a assurément lui-même une certaine valeur évolutive.

Comme tu l'as mentionné au début de ton "post" il faudrait avoir la définition de "Amour". Parce que l'amour d'une mère pour son enfant n'intègre pas la notion d'"instinct de reproduction".

Et peut être aussi, si tout cela est lié à la reproduction, faire une définition de l'amour entre homosexuelles gai ou lesbienne? Mais ça pourrait être très délicat d'affirmer que l'amour entre homosexuelles n'est pas de l'amour véritable ou est un amour différent de celui qui existe entre un homme et une femme. J'ai des ami(e)s homosexuel(le)s et lesbienne(s) et je dit : Attention Terrain Glissant :a1: .
Feel O'Zof a écrit :
Denis a écrit :Les homo sapiens ne sont pas les seuls à avoir tendance à former des couples stables. Il y a aussi, par exemple, les albatros.
Peut être aussi voir ici la différence entre "vouloir" un couple stable et être capable d'en assumer un (chez les humains). Au Canada le taux de divorces est entre 35% et 45% (selon les années). C'est beaucoup pour affirmer que l'humain est "fait" pour vivre avec la même personne toute sa vie (bien que cela soit tout à fait possible pour 50% des gens... comme mon grand-père et ma grand-mère).

Mais il y a aussi (peut être) un concept culturel et des balises que l'humain c'est donné. Il y a des pays / cultures / religions qui "acceptent" la bigamie / polygamie / les "harems". Il n'y a pas ici d'amour exclusif. Pourtant l'homme (c'est en majorité des hommes) peut bien aimer toutes ses femmes.
Feel O'Zof a écrit :
Denis a écrit :...les couples sont généralement fidèles pour la vie, la parade nuptiale donne lieu tous les ans à des danses rituelles durant lesquelles les deux oiseaux se frottent le bec l'un contre l'autre. Seuls des échecs de reproduction répétés ou la mort d'un des oiseaux peut amener les albatros à changer de partenaire.
Mais est-ce bien de l'"amour". Peut être que les animaux peuvent aimer... je n'en sais rien et toutes affirmations en ce sens demeureront spéculations. "Seuls des échecs de reproduction répétés...". Est-ce qu'un homme qui aime sa partenaire la laissera tomber si elle n'est pas fertile?

Pour moi l'"amour" est d'abord une émotion (pouvant effectivement être irrationnelle), mais il n'y a qu'une seule sorte d'amour (c'est juste mon opinion, je n'ai pas de preuves scientifiques). Entre deux adultes on y ajoute l'attirance sexuelle, l'instinct de reproduction, l'instinct de protection... "Irrationnellement" on peut même ajouter la "dépendance affective" (un problème émotionnel fréquent de nos jours) que l'on peut confondre avec l'amour.

A+ :a1:
10 years ago we had Steve Jobs, Bob Hope and Johnny Cash.
Now we have no jobs, no hope ans no cash.
Please don't let Kevin Bacon die !

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: L'amour

#21

Message par Feel O'Zof » 27 août 2010, 19:56

Fair a écrit :Parce que l'amour d'une mère pour son enfant n'intègre pas la notion d'"instinct de reproduction".
AU contraire, le fait qu'elle prenne soin de son enfant plutôt que d'un autre assure la perpétuation de ses gènes.
Et peut être aussi, si tout cela est lié à la reproduction, faire une définition de l'amour entre homosexuelles gai ou lesbienne? Mais ça pourrait être très délicat d'affirmer que l'amour entre homosexuelles n'est pas de l'amour véritable ou est un amour différent de celui qui existe entre un homme et une femme.
Je ne dis rien de tel. Par ailleurs, je pense que l'homosexualité, ainsi que toutes les autres formes de rapports sexuels non-féconds (qu'ils soient homo ou hétéro) ont une valeur évolutive. Ça permet de rétablir la balance entre les adultes et les enfants. Je m'explique:

Un enfant humain exige un investissement parental très élevé pour survivre jusqu'à sa maturité. Celui qui fait deux enfants et qui s'en occupe aura une descendance plus nombreuses que celui qui en fait trente et les abandonne dans la nature dès leur naissance. À l'époque où les moyens de contraceptions n'existaient pas, il était évolutivement avantageux que certains adultes assouvissent leurs pulsions sexuelles autrement qu'en procréant. Ainsi, il n'y avait pas trop d'enfants par rapport au nombre d'adultes donc ces derniers pouvaient mieux subvenir aux besoins de la génération suivante. Les fourmis ouvrières ne font pas d'enfants, et pourtant elles sont utiles (indispensables!) à la survie de l'espèce.
Mais est-ce bien de l'"amour". Peut être que les animaux peuvent aimer... je n'en sais rien et toutes affirmations en ce sens demeureront spéculations.
En effet. Surtout que l'on défini l'amour comme un ressenti, or on ne peut pas vraiment savoir ce que l'animal ressent. Généralement, surtout lorsque l'on se compare à des animaux qui sont relativement proches de nous (mammifères ou même oiseaux) je préfère prendre pour acquis que l'animal est «comme nous jusqu'à preuve du contraire» plutôt que l'inverse. Ainsi, même si les raisons qui font qu'un albatros mâle sera attachée à sa femelle sont plus superficielles que celle qui font que deux humains s'aiment, ce qu'il ressent pourrait très bien ressembler fortement à ce que ressent un humain amoureux. Mais on ne peut pas vraiment savoir...
Pour moi l'"amour" est d'abord une émotion (pouvant effectivement être irrationnelle), mais il n'y a qu'une seule sorte d'amour (c'est juste mon opinion, je n'ai pas de preuves scientifiques).
Je serais également porté à dire que l'amour n'est qu'un et que c'est surtout par convention qu'on le divise en différentes catégories comme l'amour conjugal, l'amitié, l'amour filial, etc.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Avatar de l’utilisateur
Fair
Messages : 859
Inscription : 05 mai 2010, 18:27

Re: L'amour

#22

Message par Fair » 27 août 2010, 21:35

Feel O'Zof a écrit :
Fair a écrit :Parce que l'amour d'une mère pour son enfant n'intègre pas la notion d'"instinct de reproduction".
AU contraire, le fait qu'elle prenne soin de son enfant plutôt que d'un autre assure la perpétuation de ses gènes.
Est-ce de l'amour ou de l"instinct" maternel (ou parental). Il y a des animaux qui prennent soin de bébés qui ne sont pas à eux. Il y en a même pour prendre soin (ou défendre) des bébés d'une autre race. Et bien sûr chez l'humain on peut prendre soin (et protéger) des enfants qui ne sont pas à nous (ex. adoption).
Feel O'Zof a écrit :
Fair a écrit :Et peut être aussi, si tout cela est lié à la reproduction, faire une définition de l'amour entre homosexuelles gai ou lesbienne? Mais ça pourrait être très délicat d'affirmer que l'amour entre homosexuelles n'est pas de l'amour véritable ou est un amour différent de celui qui existe entre un homme et une femme.
Je ne dis rien de tel.

C'était en réponse à une affirmation de Patapouffe plus haut dans la page.

En réponse à la première énoncée, peut-être pourrions nous également considérer la "compassion" comme faisant partie du "phénomène" de l'amour (autant chez les animaux que chez les humains)?

A+ :a1:
10 years ago we had Steve Jobs, Bob Hope and Johnny Cash.
Now we have no jobs, no hope ans no cash.
Please don't let Kevin Bacon die !

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: L'amour

#23

Message par Feel O'Zof » 27 août 2010, 22:21

Fair a écrit :Est-ce de l'amour ou de l"instinct" maternel (ou parental). Il y a des animaux qui prennent soin de bébés qui ne sont pas à eux. Il y en a même pour prendre soin (ou défendre) des bébés d'une autre race. Et bien sûr chez l'humain on peut prendre soin (et protéger) des enfants qui ne sont pas à nous (ex. adoption).
L'instinct maternel chez l'humain je n'y crois pas, je ne pense pas que l'humain ait d'instincts.
Évidemment que l'on peut adopter l'enfant d'un autre. Mais l'amour qu'a un parent envers son enfant a été favorisé par l'évolution justement parce qu'il y a beaucoup de chances statistiques pour que l'enfant soit également porteur des gènes qui causent cet amour. Le fait que, chez une faible proportion de la population, l'enfant soit adopté n'affectera pas (ou très peu) la valeur évolutive de l'amour parental.

Par ailleurs, supposons que l'amour au sens large soit génétique mais que le comportement «aimer ses enfants» soit davantage causé par l'apprentissage que par le biologique, alors que l'enfant soit ou non le rejeton de son parent n'importe plus : le comportement se transmet tout de même à la génération suivante par mimétisme.

Sinon, je pense que l'on peut admettre que l'amour, dans sa définition la plus large, est un facteur de cohésion sociale qui favorise la survie et la reproduction. Imaginons deux bandes rivales au Paléolithique : dans l'une tout le monde s'aime et dans l'autre les individus sont indifférents les uns aux autres. Ceux qui s'aiment auront beaucoup plus de facilité à survivre et à se reproduire, puisqu'ils collaboreront entre eux pour accomplir les tâches, s'accoupleront plus fréquemment et qu'ils s'occuperont de leurs enfants.
En réponse à la première énoncée, peut-être pourrions nous également considérer la "compassion" comme faisant partie du "phénomène" de l'amour (autant chez les animaux que chez les humains)?
Ça dépend... de comment on définit la compassion! ;)

Si l'on parle d'une sorte d'empathie viscérale ça pourrait n'être d'une révulsion intuitive à la vue d'un être qui souffre, sans que l'on ne l'aime vraiment ni que l'on se soucie réellement de ce qu'il ressent lui.

Si l'on parle d'un altruisme plus «réfléchi» causé par une compréhension rationnelle du fait que l'Autre est un être qui souffre comme nous et donc qui mérite tout autant que nous-mêmes que l'on considère ses intérêts, là non plus l'amour n'entre pas en jeu. On peut témoigner ce genre d'altruisme pour de parfaits inconnus.

Mais j'avoue que l'amour que l'on porte pour un être est souvent directement proportionnel à l'attention que l'on porte à ses intérêts. Il y a donc très certainement un lien.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19154
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Gros Code D

#24

Message par Denis » 27 août 2010, 22:56


Salut Feel,

Tu dis :
je ne pense pas que l'humain ait d'instincts.
Tu y vas un peu fort. En Redico, on est en gros Code D.

Et l'instinct de conservation, qu'en fais-tu ? Et les peurs primitives ? Et l'instinct grégaire ?

J'espère que tu admets au moins que l'humain a des réflexes.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Feel O'Zof
Messages : 1186
Inscription : 21 juil. 2006, 13:05

Re: Gros Code D

#25

Message par Feel O'Zof » 28 août 2010, 00:01

Denis a écrit :J'espère que tu admets au moins que l'humain a des réflexes.
Instinct et réflexe ne sont pas des synonymes.
Le Petit Larousse a écrit :# Ensemble des comportements animaux ou humains, caractéristiques d'une espèce, transmis par voie génétique et qui s'exprime en l'absence d'apprentissage.
# Impulsion innée, automatique et invariable qui régit le comportement de tous les individus d'une même espèce.
Parler d'«instinct maternel» me semble un abus de langage. À part têter le sein de notre mère et peut-être aussi sourire ou pleurer, on n'a pas vraiment d'instinct.
Pour plus de détails sur mes opinions, consultez mon blogue philosophique et laissez-y vos commentaires.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : LePsychoSophe