La maudite rectitude

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: La maudite rectitude

#151

Message par eatsalad » 08 févr. 2018, 09:35

Lambert85 a écrit :
08 févr. 2018, 03:29
On dirait "Chers voyageurs..." dans les annonces dans le métro par exemple. :ouch:
Ha non "Chers voyageurs..." c'est sexiste ! et "Chères voyageuses..." aussi..

"Cher.e.s voyageu.rs.ses." ca passe pas bien à l'oral.

Du coup je propose : "Hey vous!"
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La maudite rectitude

#152

Message par Nicolas78 » 08 févr. 2018, 09:38

Exemple de langue Française remodelée anti-sexiste :

"Bonjour Jacqueline 126579FR, que vous êtes belle oulalalala, aujourd’hui.
Demain, je vous propose une balade 3km, en voiture/en chars en vroumvroum."

L'avenir est grand mes amis.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La maudite rectitude

#153

Message par Nicolas78 » 08 févr. 2018, 09:39

eatsalad a écrit :
08 févr. 2018, 09:35
Lambert85 a écrit :
08 févr. 2018, 03:29
On dirait "Chers voyageurs..." dans les annonces dans le métro par exemple. :ouch:
Ha non "Chers voyageurs..." c'est sexiste ! et "Chères voyageuses..." aussi..

"Cher.e.s voyageu.rs.ses." ca passe pas bien à l'oral.

Du coup je propose : "Hey vous!"
Voila ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: La maudite rectitude

#154

Message par eatsalad » 08 févr. 2018, 09:40

Nicolas78 a écrit :
08 févr. 2018, 09:38
Exemple de langue Française remodelée anti-sexiste :

"Bonjour Jacqueline 126579FR, que vous êtes belle oulalalala, aujourd’hui.
Demain, je vous propose une balade 3km, en voiture/en chars en vroumvroum."

L'avenir est grand mes amis.
Tu ne prend pas ta lambo pour le coup ? t'as plus de libido ?
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La maudite rectitude

#155

Message par Nicolas78 » 08 févr. 2018, 09:45

Bha nan, c'est pas un avenir qui me fait bander :lol:

Florence
Messages : 8796
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La maudite rectitude

#156

Message par Florence » 08 févr. 2018, 10:15

Lambert85 a écrit :
08 févr. 2018, 03:29
Ce qui est amusant c'est que les ligues LGBTQRISBJSetc... demandent carrément d'éviter la mention des genres ! Au lieu des "Mesdames, Messieurs..." on dirait "Chers voyageurs..." dans les annonces dans le métro par exemple. :ouch:

Vu les conditions du métro parisien, "Chers Bestiaux" devrait mettre tout le monde d'accord ...

Sérieusement, en tant que femme et féministe revendiquée, je vote pour une volée de coups de pieds au cul des imbéciles, mâles comme femelles, qui sont incapables de voir à quel point ce genre de préoccupations futiles nuit aux progrès de la coexistence harmonieuse entre hommes et femmes (et vice-versa et réciproquement) à quoi devrait viser la lutte pour l'égalité entre les sexes/genres
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#157

Message par Kraepelin » 08 févr. 2018, 10:26

Florence a écrit :
08 févr. 2018, 10:15
Lambert85 a écrit :
08 févr. 2018, 03:29
Ce qui est amusant c'est que les ligues LGBTQRISBJSetc... demandent carrément d'éviter la mention des genres ! Au lieu des "Mesdames, Messieurs..." on dirait "Chers voyageurs..." dans les annonces dans le métro par exemple. :ouch:

Vu les conditions du métro parisien, "Chers Bestiaux" devrait mettre tout le monde d'accord ...

Sérieusement, en tant que femme et féministe revendiquée, je vote pour une volée de coups de pieds au cul des imbéciles, mâles comme femelles, qui sont incapables de voir à quel point ce genre de préoccupations futiles nuit aux progrès de la coexistence harmonieuse entre hommes et femmes (et vice-versa et réciproquement) à quoi devrait viser la lutte pour l'égalité entre les sexes/genres
:a7:
Est-ce possible que nous tombions d'accord sur quelque chose?

Pour avoir comme profession de soigner un échantillon de femmes (principalement) particulièrement souffrantes, je constate que ce qui accable le plus ma clientèle ce n'est pas une hypothétique «idéologie patriarcale» mais bien plutôt la pression de standards culturels que les femmes semblent s'imposer à elles-mêmes ou entre elles, sans que les hommes y aient une grande part.

J'étais très réceptif à la campagne de publicité de Spéciale K qui ciblait justement une des ces tyrannies des standards féminins délirant. Je sais bien qu'ils veulent vendre des céréales et je ne sais pas qui a concu ce clip, mais, vraiment, c'est une très bonne pub. Bien sûr, il n'y est question que de l'apparence physique. Les femmes s'imposent des standards délirants dans bien d'autres sphères.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3648
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La maudite rectitude

#158

Message par LoutredeMer » 08 févr. 2018, 10:45

Kraepelin à Florence a écrit :
08 févr. 2018, 10:26
Est-ce possible que nous tombions d'accord sur quelque chose?
Evidemment... :roll:

Quand tu cesseras de penser que féministe = débile, et que féministe = extrémiste en les mettant toutes dans le meme sac, ça ira beaucoup mieux...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#159

Message par Kraepelin » 08 févr. 2018, 10:58

LoutredeMer a écrit :
08 févr. 2018, 10:45
Kraepelin à Florence a écrit :
08 févr. 2018, 10:26
Est-ce possible que nous tombions d'accord sur quelque chose?
Evidemment... :roll:

Quand tu cesseras de penser que féministe = débile, et que féministe = extrémiste en les mettant toutes dans le meme sac, ça ira beaucoup mieux...
Intellectuellement, je le fais et je fais même la distinction entre des courants féministes très différent en termes d'analyse. C'est politiquement que je fais parfois l'amalgame et seulement lorsque les féministes le font elles-mêmes en se regroupement sans distinction sous un même bannière ou en laissant des porte-paroles officielles (CSF par exemple) parler en leur nom. Par exemple, je ne t'ai jamais vu dénoncer les mensonges fabriqués par le militantes radicales. Pire, je t'ai vu jour après jour défendre ces mensonges même lorsque je t'en faisais la preuve.

:hausse:
Dernière modification par Kraepelin le 08 févr. 2018, 11:02, modifié 1 fois.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Florence
Messages : 8796
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La maudite rectitude

#160

Message par Florence » 08 févr. 2018, 11:01

Kraepelin a écrit :
08 févr. 2018, 10:58

Intellectuellement, je le fais et je fais même la distinction entre des courants féministes très différent en termes d'analyse. C'est politiquement que je fais parfois l'amalgame et seulement lorsque les féministes le font elles-mêmes en se regroupement sans distinction sous un même bannière ou en laissant des porte-paroles officielles (CSF par exemple) parler en leur nom.
Ca ne se voit hélas pas trop souvent ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3648
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La maudite rectitude

#161

Message par LoutredeMer » 08 févr. 2018, 11:20

Kraepelin a écrit :
08 févr. 2018, 10:58
Par exemple, je ne t'ai jamais vu dénoncer les mensonges fabriqués par le militantes radicales
Vraiment? ... Je dénonce "peoplekind" à la place de "mankind"

Je dénonce la supériorité féminine exigée par certaines féministes qui ne conduisent qu'à la guerre des sexes. Je demande par contre l'égalité de traitement hommes et femmes.

Tu peux dormir sur tes deux oreilles (au passage, bon courage, les deux oreilles en meme temps, je ne sais pas comment tu vas faire)

Pire, je t'ai vu jour après jour défendre ces mensonges même lorsque je t'en faisais la preuve.
Ca recommence ?

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 385
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: La maudite rectitude

#162

Message par Vathar » 08 févr. 2018, 12:08

LoutredeMer a écrit :
08 févr. 2018, 10:45
Quand tu cesseras de penser que féministe = débile, et que féministe = extrémiste en les mettant toutes dans le meme sac, ça ira beaucoup mieux...
Honnêtement, la distinction est parfois difficile. Quand un festival réservé aux femmes à été mentionné dans un autre sujet, j'ai essayé d'avoir ton opinion, pour voir si cela constituait à tes yeux quelque chose d'acceptable ou s'il s'agissait au contraire d'une dérive extrémiste (ce qui est mon opinion) et n'ai eu qu'une esquive en retour. Ca n'aide pas.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3648
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La maudite rectitude

#163

Message par LoutredeMer » 08 févr. 2018, 12:18

Vathar a écrit :
08 févr. 2018, 12:08
LoutredeMer a écrit :
08 févr. 2018, 10:45
Quand tu cesseras de penser que féministe = débile, et que féministe = extrémiste en les mettant toutes dans le meme sac, ça ira beaucoup mieux...
Honnêtement, la distinction est parfois difficile. Quand un festival réservé aux femmes à été mentionné dans un autre sujet, j'ai essayé d'avoir ton opinion, pour voir si cela constituait à tes yeux quelque chose d'acceptable ou s'il s'agissait au contraire d'une dérive extrémiste (ce qui est mon opinion) et n'ai eu qu'une esquive en retour. Ca n'aide pas.
Ben maintenant tu sais.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#164

Message par Kraepelin » 08 févr. 2018, 14:07

Florence a écrit :
08 févr. 2018, 11:01
Kraepelin a écrit :
08 févr. 2018, 10:58

Intellectuellement, je le fais et je fais même la distinction entre des courants féministes très différent en termes d'analyse. C'est politiquement que je fais parfois l'amalgame et seulement lorsque les féministes le font elles-mêmes en se regroupement sans distinction sous un même bannière ou en laissant des porte-paroles officielles (CSF par exemple) parler en leur nom.
Ca ne se voit hélas pas trop souvent ... :roll:
Je déteste enfoncer des portes ouvertes!
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

jean7
Messages : 1909
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: La maudite rectitude

#165

Message par jean7 » 09 févr. 2018, 05:28

Kraepelin a écrit :
08 févr. 2018, 10:26
Pour avoir comme profession de soigner un échantillon de femmes (principalement) particulièrement souffrantes, je constate que ce qui accable le plus ma clientèle ce n'est pas une hypothétique «idéologie patriarcale» mais bien plutôt la pression de standards culturels que les femmes semblent s'imposer à elles-mêmes ou entre elles, sans que les hommes y aient une grande part.
Faut voir de plus près, non ?

Parce que le patriarcat (je ne sais pas si c'est une idéologie) est un standard imposé par la pression des femmes (sinon, ça n'aurait pas tenu 3 générations).

Alors, ne sachant pas à la pression de quels standards tu fais allusion... faut voir s'ils se démarquent réellement ou pas de la banalité du modèle, disons pour faire bref, de supériorité masculine.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 1909
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: La maudite rectitude

#166

Message par jean7 » 09 févr. 2018, 05:29

jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 05:28
Kraepelin a écrit :
08 févr. 2018, 10:26
Pour avoir comme profession de soigner un échantillon de femmes (principalement) particulièrement souffrantes, je constate que ce qui accable le plus ma clientèle ce n'est pas une hypothétique «idéologie patriarcale» mais bien plutôt la pression de standards culturels que les femmes semblent s'imposer à elles-mêmes ou entre elles, sans que les hommes y aient une grande part.
Faut voir de plus près, non ?

Parce que le patriarcat (je ne sais pas si c'est une idéologie) est un standard imposé par la pression de femme (sinon, ça n'aurait pas tenu 3 générations).

Alors, ne sachant pas à la pression de quels standards tu fais allusion... faut voir s'ils se démarquent réellement ou pas de la banalité du modèle, disons pour faire bref, de supériorité masculine.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#167

Message par Kraepelin » 09 févr. 2018, 07:40

jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 05:28

Alors, ne sachant pas à la pression de quels standards tu fais allusion... faut voir s'ils se démarquent réellement ou pas de la banalité du modèle, disons pour faire bref, de supériorité masculine.
Une «bonne mère» est:
- une mère qui reste constamment à côté de son bébé lorsqu'il est éveillé pour le stimuler;
- une mère qui reste constamment à côté de son bébé lorsqu'il est endormi au cas où il s'éveillerait;
- une mère qui réprime ses besoins pour ne tenir compte que des besoins de son bébé;
- une mère qui ne demande jamais à son conjoint d'être de garde une nuit parce que, lui, il a continué à travailler;
- une mère qui ne demande jamais l'aide de sa famille parce qu'il faut bien qu'elle se débrouille toute seule;
- etc(1).

J'aurais pu aussi prendre l'exemple de la mère qui essaie d'élever sa famille et de mener une carrière en parallèle et qui s'imagine qu'elle pourra jongler avec tous ça sans que jamais ne tombe de balles de ses mains. En fait, les exemples sont multiples et n'impliquent pas, je crois, la notion de supériorité masculine dont tu parles.

1- Une «bonne mère» est celle qui fini par tomber dans l'épuisement et la dépression
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#168

Message par Kraepelin » 09 févr. 2018, 07:44

jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 05:28
le patriarcat (je ne sais pas si c'est une idéologie) est un standard imposé par la pression des femmes (sinon, ça n'aurait pas tenu 3 générations).
Absolument! En fait, les hommes ne sont pas plus responsables de la culture que les femmes. C'est une dynamique où nous sommes touts (home et femme) également à la fois la cause et la conséquence de la culture.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La maudite rectitude

#169

Message par Nicolas78 » 09 févr. 2018, 08:31

Une bonne mère, c'est une mère que son enfant concidèrera comme une bonne mère (sauf si c'est un con).
Implacable :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: La maudite rectitude

#170

Message par eatsalad » 09 févr. 2018, 08:41

Nicolas78 a écrit :
09 févr. 2018, 08:31
Une bonne mère, c'est une mère que son enfant concidèrera comme une bonne mère (sauf si c'est un con).
Implacable :mrgreen:
LA bonne mère c'est celle qui veille jour et nuit sur le vieux porc.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

jean7
Messages : 1909
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: La maudite rectitude

#171

Message par jean7 » 09 févr. 2018, 09:28

Kraepelin a écrit :
09 févr. 2018, 07:44
Absolument! En fait, les hommes ne sont pas plus responsables de la culture que les femmes. C'est une dynamique où nous sommes touts (hommes et femmes) également à la fois la cause et la conséquence de la culture.
Oui.
Il n'y a pas à faire porter le chapeau par lui ou elle.
Et je ne serais pas surpris qu'il en ait toujours plus ou moins été ainsi.

Mais ça ne veut pas dire par exemple que la situation est équitable.
Ça ne veut pas dire non plus qu'évoluer vers "l'égalité" serait inutile.
Et bien entendu ça ne justifie pas de nier ou justifier des injustices patentes quand bien même notre culture s'en accommoderait.

Pour les exemples que tu as donné, tu comprend bien qu'ils sont aussi le fruit direct d'une société basée sur une distribution très sexiste des rôles et que cette distribution est pour le moins en filiation directe du patriarcat.
C'est un état de faits il me semble. Et du coup tu sais par ta propre expérience qu'il pose des problèmes.

Après, quelle est la bonne méthode pour faire évoluer la société, quels sont les changements pertinent, etc... J'en sais rien.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#172

Message par Kraepelin » 09 févr. 2018, 10:55

jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 09:28
Mais ça ne veut pas dire par exemple que la situation est équitable.
Ça ne veut pas dire non plus qu'évoluer vers "l'égalité" serait inutile.
Et bien entendu ça ne justifie pas de nier ou justifier des injustices patentes quand bien même notre culture s'en accommoderait.
+1
jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 09:28
Pour les exemples que tu as donné, tu comprend bien qu'ils sont aussi le fruit direct d'une société basée sur une distribution très sexiste des rôles et que cette distribution est pour le moins en filiation directe du patriarcat.
Euuuu! Non, je ne crois pas.

Les anthropologues estiment que la matriarcat a précédé, en longtemps dominé, les sociétés humaines et c'est pendant cette longue période que le partage de base des rôles masculins et féminins s'est dessiné. Alors, «maman s'occupe de bébé» n'est pas plus particulièremen patriarcal qu'autre chose.
jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 09:28
C'est un état de faits il me semble. Et du coup tu sais par ta propre expérience qu'il pose des problèmes.
Euuuuu, non, je ne sais pas.
jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 09:28
Après, quelle est la bonne méthode pour faire évoluer la société, quels sont les changements pertinent, etc... J'en sais rien.
Ouin! C'est pas aussi simple que ça parait à certains.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8055
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: La maudite rectitude

#173

Message par Nicolas78 » 09 févr. 2018, 11:11

eatsalad a écrit :
09 févr. 2018, 08:41
Nicolas78 a écrit :
09 févr. 2018, 08:31
Une bonne mère, c'est une mère que son enfant concidèrera comme une bonne mère (sauf si c'est un con).
Implacable :mrgreen:
LA bonne mère c'est celle qui veille jour et nuit sur le vieux porc.
:lol:

jean7
Messages : 1909
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: La maudite rectitude

#174

Message par jean7 » 09 févr. 2018, 21:36

Kraepelin a écrit :
09 févr. 2018, 10:55
Les anthropologues estiment que la matriarcat a précédé, en longtemps dominé, les sociétés humaines et c'est pendant cette longue période que le partage de base des rôles masculins et féminins s'est dessiné.
Je n'avais pas cette donnée.
Mais par contre, j'ai voyagé dans un coin (Chine, Yunan) où ce n'est presque pas du passé. Et sur beaucoup de points, la répartition des rôles masculins et féminins était tout simplement inversée. L'homme au foyer et aux tâches domestiques par exemple. Et la justification par l'idée qu'il ne serait pas capable de tâches dures. Voir même pas fiable lorsqu'on parlait de tâches plus politiques ou stratégiques.
Il me semble d'autre part, même si le matriarcat a opéré un partage des rôles (à mon avis, le premier partage des rôles peut être sourcé à l'apparition de la reproduction sexuée), ça ne change pas trop le fait que le partage dans lequel nous vivons est de type patriarcal, non ?
Kraepelin a écrit :
09 févr. 2018, 10:55
Alors, «maman s'occupe de bébé» n'est pas plus particulièrement patriarcal qu'autre chose.
Il y a une chose qui ne change pas, c'est l'allaitement. Mais techniquement, ce n'est pas un problème majeur. Je veut dire par exemple que présider un conseil d'administration avec un bébé au sein n'est pas impossible sur le plan de la tâche à effectuer.

Alors, bien que je ne sois pas compétent pour avoir autre chose qu'un avis, je pose la question suivante : est-ce que, par exemple, ces dépressions du type «maman s'occupe de bébé» ne doivent pas également à un sentiment de relégation, d'enfermement, de perte d'horizon... Mal induit par l'ensemble de la pratique sociale, ce à quoi elle attache de l'importance et ce qu'elle désigne comme secondaires ou insignifiant.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6406
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: La maudite rectitude

#175

Message par Kraepelin » 10 févr. 2018, 13:17

jean7 a écrit :
09 févr. 2018, 21:36
... je pose la question suivante : est-ce que, par exemple, ces dépressions du type «maman s'occupe de bébé» ne doivent pas également à un sentiment de relégation, d'enfermement, de perte d'horizon... Mal induit par l'ensemble de la pratique sociale, ce à quoi elle attache de l'importance et ce qu'elle désigne comme secondaires ou insignifiant.
Si tu veux parler des dépressions post-partum, ta question est pertinente et trouve souvent une réponse positive. Je rencontre bien des femmes qui ne sont pas faites pour rester à la maison. Elles avaient planifier profiter du congé parentale de 12 amis, mais sont déjà en dépression après 2 mois. Je les incite alors à retourner plus tôt sur le marché du travail. Au Québec, le service des garderies est suffisamment développé pour le permettre.
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit