La définition du capitalisme est elle fausse?

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3940
Inscription : 19 juin 2008, 09:51

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#101

Message par embtw » 13 oct. 2010, 08:01

Cajypart a écrit :
Comme utilitaire, j'utilise TuneUp utilities, dont le coût d'acquisition est assez modique ( 49.95 US dollars pour trois licences ) et dont l'interface est plutôt intuitive.
Donc 100 dollars pour tes six ordis? :mefiance:
Non, j'utilise une licence pour trois.

La machine de ma femme, la mienne professionnelle et ma machine de jeu.

Les autres sont :

Les 2 machines de mes enfants sur lesquels ils n'ont pas la main pour installer quoi que ce soit, et sur lesquelles un formatage/ré-install à partir d'un master est plus rentable qu'un suivi au long cours et mon serveur de fichiers qui n'est qu'un windows de base sans logiciels.

PS : le prix baisse, quand on commande un set de plus, c'est 43.95 le prix à ce moment-là et 37.95 dollars pour le troisième set etc ...
Dernière modification par embtw le 13 oct. 2010, 08:05, modifié 1 fois.
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#102

Message par Cajypart » 13 oct. 2010, 08:05

C'est beau d'être irréprochable! :lol:
Et je suppose que lorsque tu teste des logiciels c'est par le biais de démos légales aussi...
D'ailleurs, tu ne trouve pas que ces démos sont parfois mal conçue et provoque des instabilités logicielles voire des écrans bleus?
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3940
Inscription : 19 juin 2008, 09:51

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#103

Message par embtw » 13 oct. 2010, 08:08

Cajypart a écrit :C'est beau d'être irréprochable! :lol:
J'aime bien, oui :mrgreen:
Cajypart a écrit : Et je suppose que lorsque tu teste des logiciels c'est par le biais de démos légales aussi...
D'ailleurs, tu ne trouve pas que ces démos sont parfois mal conçue et provoque des instabilités logicielles?
Les seules démos que j'installe sont celles d'éditeurs reconnus, je n'installe pas de sharewares trouvés sur le magazine PC du coin.

Sinon ( mais c'est un avantage parisien ), je vais sur les salons et je fais mes emplettes en fonction de ce que je vois.

Cela dit, il existe assez de forums spécialisés sur le net, pour faire ses courses, sans se planter aussi.


Edit : J'ai fait une boulette en regroupant mes deux messages mais je disais que je voyais comme une sorte de contradiction à citer les écrans bleus de Microsoft qui est en position de quasi monopole et de vouloir dans le même temps empêcher plusieurs marques d'exister sur un créneau donné, on fait quoi, on concentre ou on concentre pas ?
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#104

Message par Cajypart » 13 oct. 2010, 08:40

Alors on fait quoi, on concentre ou on ne concentre pas ?
Ben ça dépend quoi!
Il vaut mieux concentrer les savoirs-faire et dispatcher les investissements.
Plutôt que de prendre vingts investisseurs qui vont faire fabriquer vingt micro-ondes quasi-identiques car sur le modèle de la rentabilité, on pourrait n'en garder que trois ou quatre qui seraient à la pointe: la formule 1 du micro-onde, l'élite du micro-onde, accessible à tous! :lol:

Bien sur, le système politique et social serait différent dans mon esprit, il n'y aurait pas d'investisseurs privés mais des investissements collectifs...
Mais bon, là, on entre dans les options politiques persos... Est-ce que tu veux vraiment des détails?
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#105

Message par Ptoufle » 13 oct. 2010, 10:02

Cajypart a écrit :Il y a plein de choses plus utiles à faire qu'une vingtième marque de micro-onde à créer...(sauf s'ils sont plus fiables... :mrgreen: )
As-tu un exemple à donner ?...
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#106

Message par Cajypart » 13 oct. 2010, 10:16

Il y a des sous-effectifs dans de nombreux domaines mais hélas peu d'argent car peu rentable. Les services publics (santé, éducation) en sont en bon exemple. D'ailleurs, c'est tellement peu rentable que certains se verraient bien en supprimer un certain nombre...
Pourtant, n'est-ce pas plus utile qu'une nouvelle marque de micro-onde?
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#107

Message par Ptoufle » 13 oct. 2010, 10:22

Cajypart a écrit :Il y a des sous-effectifs dans de nombreux domaines mais hélas peu d'argent car peu rentable. Les services publics (santé, éducation) en sont en bon exemple. D'ailleurs, c'est tellement peu rentable que certains se verraient bien en supprimer un certain nombre...
Pourtant, n'est-ce pas plus utile qu'une nouvelle marque de micro-onde?
Le problème, c'est que si tu augmentes les effectifs des services publics, il faut que quelqu'un paie. Ce quelqu'un paye [des impôts à l'état] à partir de revenus qu'il tire d'où ?
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#108

Message par Cajypart » 13 oct. 2010, 10:24

Après, on peut bien évidemment rêver d'une société où il y a:
-des micro-onde pour les riches et ceux pour les pauvres
-des logiciels pour les riches et ceux pour les pauvres
-de la nourriture pour les riches et celle pour les pauvres
-une éducation pour les riches et une pour les pauvres
-des traitements médicaux pour les riches et d'autres pour les pauvres
-etc...

C'est pas franchement mon utopie...
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#109

Message par Cajypart » 13 oct. 2010, 10:29

Ptoufle a écrit :
Cajypart a écrit :Il y a des sous-effectifs dans de nombreux domaines mais hélas peu d'argent car peu rentable. Les services publics (santé, éducation) en sont en bon exemple. D'ailleurs, c'est tellement peu rentable que certains se verraient bien en supprimer un certain nombre...
Pourtant, n'est-ce pas plus utile qu'une nouvelle marque de micro-onde?
Le problème, c'est que si tu augmentes les effectifs des services publics, il faut que quelqu'un paie. Ce quelqu'un paye [des impôts à l'état] à partir de revenus qu'il tire d'où ?
Un état qui aurait le contrôle de sa monnaie peut imprimer des billets en rapport avec la production réelle de richesse.
Aujourd'hui, l'émission de monnaie ne se fait que sur promesse de remboursement...Mais c'est un autre sujet beaucoup plus vaste que l'on a déjà discuté ensemble, je crois?
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

PhilippeL
Messages : 990
Inscription : 28 mai 2005, 09:42

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#110

Message par PhilippeL » 13 oct. 2010, 10:45

Cajypart a écrit : Pour moi, la concurrence est quelque chose d'assez ridicule...
Pour moi c'est exactement le contraire : je me méfie de l'absence de concurrence, jamais de son abondance! C'est fou comme des convictions politiques peuvent faire perdre tout jugement critique...

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#111

Message par Hibou » 13 oct. 2010, 11:49

Cajypart a écrit :
Mon argument pour défendre le système est plutôt celui-ci : Le capitalisme est un meilleur système économique que ses alternatives.
En outre, sur la performance du capitalisme en tant que système économique, je suis loin d'être aussi dithyrambique que toi... La volonté de maximiser les profits et la "libre-concurrence" (t'es faible , je te bouffe...), entraine une maximisation de la production (course à la croissance).
C'est la preuve que le capitalisme est naturel, c'est la loi de la nature qui s'exprime. C'est normal qu'une entreprise faible se fasse bouffer, c'est dur mais c'est le mieux, sinon on aurait une société avec des entreprises faiblardes, vendant des produits de mauvaise qualité, à des prix ridiculement bas.
Et toutes les entreprises ne veulent pas maximiser les profits. Arriver à les optimaliser est déjà un sacré travail.
Cajypart a écrit :Pour moi, la concurrence est quelque chose d'assez ridicule...Que d'énergie et de ressources gaspillée à créer vingt marques de micro-ondes différentes alors que dans une économie ou la production est concertée on pourrait utiliser cette énergie à faire autre chose...).
Mais non: la biodiversité est indispensable, ainsi que la technodiversité. S'il n'y avait plus qu'un seul modèle de micro ondes, il n'y aurait plus aucune concurence entre les entreprises pour s'améliorer.
Cajypart a écrit : D'ailleurs dans une autre économie, on fabriquerait peut-être des micro-ondes qui ne lâcherait pas au bout de cinq ans dans le but de nous en faire acheter un autre (avec une garantie de cinq)
Il suffit de payer un peu plus cher et le micro ondes dure 20 ans. Là encore on voit l'avantage d'avoir autant de modèle, chacun peut y trouver son compte. Ceux qui n'ont pas trop d'argent pour le moment peuvent s'en acheter un pour pas cher, ils le changeront au bout de 5 ans pour un mieux, s'ils ont plus d'argent. Sinon ils en prendront un encore moins cher car les prix auront baissés.

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#112

Message par Cajypart » 13 oct. 2010, 12:12

Pour moi c'est exactement le contraire : je me méfie de l'absence de concurrence, jamais de son abondance!
On m'a appris exactement la même chose à l'école. Sans plus de justification que tu ne le fais. Après, j'ai compris que ce n'était qu'une maxime vide de sens comme les aiment les économistes.
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#113

Message par Hibou » 13 oct. 2010, 14:23

Cajypart a écrit :
Pour moi c'est exactement le contraire : je me méfie de l'absence de concurrence, jamais de son abondance!
On m'a appris exactement la même chose à l'école. Sans plus de justification que tu ne le fais. Après, j'ai compris que ce n'était qu'une maxime vide de sens comme les aiment les économistes.
Mais si, enfin. Tu t'imagines une seule entreprise par produit? Ayant le monopole elle pourrait faire ce qu'elle veut, nous imposer ce qu'elle veut, les prix qu'elle veut. Ca s'apelle une dictature ça.
Alors que la conccurence abondante est rude, loi de la jungle, mais elle oblige chacun à être à son optimum pour rester en vie sur le marché.
La conccurence pousse à la performance.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#114

Message par Poulpeman » 13 oct. 2010, 14:52

Hibou a écrit : Mais si, enfin. Tu t'imagines une seule entreprise par produit? Ayant le monopole elle pourrait faire ce qu'elle veut, nous imposer ce qu'elle veut, les prix qu'elle veut. Ca s'apelle une dictature ça.
Personne n'a parlé de monopole. Tu n'as pas saisi l'idée.
Le propos, c'est que la compétition n'est pas l'unique vecteur de l'innovation et du développement.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

PhilippeL
Messages : 990
Inscription : 28 mai 2005, 09:42

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#115

Message par PhilippeL » 13 oct. 2010, 16:23

Poulpeman a écrit : Personne n'a parlé de monopole. Tu n'as pas saisi l'idée.
Il a très bien saisi l'idée, Cajypart a dit mot pour mot "Pour moi, la concurrence est quelque chose d'assez ridicule..." est s'est ensuite inscrit en désaccord avec mon affirmation suivante : "Pour moi c'est exactement le contraire : je me méfie de l'absence de concurrence, jamais de son abondance!".

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4803
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#116

Message par Wooden Ali » 13 oct. 2010, 16:55

Quand un deuxième boucher s'installe dans un village, il s'agit bien de libre concurrence. Les règles du jeu sont connues et les mêmes pour les deux. Le plus malin gagne et c'est bien.
Extrapoler cette vérité à la planète entière, avec l'extrême disparité de ses réglementations est absurde. Qui peut penser qu'une entreprise chinoise et une entreprise européenne sont dans la même configurations que les deux boucheries ? Seule la puissance publique peut faire en sorte que la concurrence s'exerce correctement au travers de différences acceptables. Dans le système ultra libéral actuel, un pays qui réintroduirait l'esclavage aurait toutes les chances de l'emporter. Les chantres de ce libéralisme ne se gênent d'ailleurs pas pour culpabiliser et appeler privilégiés tous ceux qui vivent un peu mieux (salaire + protection sociale) que les chinois. Un SDF français qui travaille (oui, il y en a !) est encore trop riche pour eux. Un odieux profiteur, en quelque sorte. Est-ce l'objectif ultime de ce merveilleux libéralisme que de créer une immense classe sociale qui n'aurait d'autre ressources que d'accepter les miettes qu'on lui jette ?
Le problème des retraites n'en sera plus un bien longtemps : l'espérance de vie commence à régresser dans les pays industrialisés (c'est déjà largement le cas dans le phare du libéralisme, les USA).
Je ne vois pas comment un tel système anti égalitaire pourrait se perpétuer bien longtemps sans profonds bouleversements.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#117

Message par Poulpeman » 13 oct. 2010, 17:28

Salut Philippe,
PhilippeL a écrit :
Poulpeman a écrit : Personne n'a parlé de monopole. Tu n'as pas saisi l'idée.
Il a très bien saisi l'idée, Cajypart a dit mot pour mot "Pour moi, la concurrence est quelque chose d'assez ridicule..." est s'est ensuite inscrit en désaccord avec mon affirmation suivante : "Pour moi c'est exactement le contraire : je me méfie de l'absence de concurrence, jamais de son abondance!".
Peut-être ai-je mal compris ce que voulais dire Cajypart, mais à mon sens dire que la concurrence est quelque chose de ridicule n'implique pas qu'on souhaite un système d'entreprises monopolistiques.
Je crois que c'est sur ce point que Hibou a mal interprété. Mais seul Cajypart pourrait confirmer.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#118

Message par Hibou » 14 oct. 2010, 03:08

Poulpeman a écrit :Je crois que c'est sur ce point que Hibou a mal interprété. Mais seul Cajypart pourrait confirmer.Poulpeman
Alors comment vous envisagez un système sans conccurence et sans monopole?
Ensuite c'est inapplicable au monde entier: comment voulez vous que toutes les entreprises du monde fabriquent exactement les mêmes produits, par exemple les mêmes micro ondes?
Et plus gênant encore: si toutes les entreprises du monde, ou même d'un pays, fabriquent un produit identique, comment se fera l'évolution de la technologie? Lorsque le secteur de recherche d'une entreprise aura trouvé une amélioration à apporter, il faudra immédiatement que toutes les entreprises du monde changent leurs chaînes de production pour fabriquer ce nouveau produit? Ca pose des problèmes insurmontables.

Encore une fois, j'ai l'impression que le capitalisme est un système "naturel", dans le sens où il fonctionne comme la dure loi de la nature: il faut être parfaitement adapté à son environnement pour pouvoir survivre.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#119

Message par Poulpeman » 14 oct. 2010, 08:01

Salut Hibou,
Hibou a écrit :Alors comment vous envisagez un système sans conccurence et sans monopole?
Un système d'économie planifiée peut très bien incorporer plusieurs entreprises fabriquant un même produit en fonction du besoin et de leurs capacités de production.
Ensuite c'est inapplicable au monde entier: comment voulez vous que toutes les entreprises du monde fabriquent exactement les mêmes produits, par exemple les mêmes micro ondes?
On peut très bien imaginer plusieurs entreprises qui fabriquent différents micro-ondes (différentes tailles, puissances, etc.). Il n'y a pas de rapport entre "absence de compétition" et "uniformité des produits".
Et plus gênant encore: si toutes les entreprises du monde, ou même d'un pays, fabriquent un produit identique, comment se fera l'évolution de la technologie?
La compétition favorise l'évolution technologique, mais elle n'en est pas à l'origine.
Encore une fois, j'ai l'impression que le capitalisme est un système "naturel", dans le sens où il fonctionne comme la dure loi de la nature: il faut être parfaitement adapté à son environnement pour pouvoir survivre.
[
Dire que le capitalisme est un système "naturel" n'a pas vraiment de sens.
L'entraide au sein d'une espèce est un facteur important d'évolution. On pourrait donc aussi bien dire que le communisme est un système naturel.
Ni l’un ni l’autre n’a de sens.

Poulpeman


Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#120

Message par Hibou » 14 oct. 2010, 12:43

Poulpeman a écrit :
Hibou a écrit :Alors comment vous envisagez un système sans conccurence et sans monopole?
Un système d'économie planifiée peut très bien incorporer plusieurs entreprises fabriquant un même produit en fonction du besoin et de leurs capacités de production.
Ensuite c'est inapplicable au monde entier: comment voulez vous que toutes les entreprises du monde fabriquent exactement les mêmes produits, par exemple les mêmes micro ondes?
On peut très bien imaginer plusieurs entreprises qui fabriquent différents micro-ondes (différentes tailles, puissances, etc.). Il n'y a pas de rapport entre "absence de compétition" et "uniformité des produits".?
Peut très bien. On peut imaginer. Etc...
On peut imaginer beaucoup de choses, mais la réalité est autre. Ca fait bien longtemps que les économistes cherchent le système idéal, pour l'instant le capitalisme est le meilleur système.
Poulpeman a écrit :
Hibou a écrit : Et plus gênant encore: si toutes les entreprises du monde, ou même d'un pays, fabriquent un produit identique, comment se fera l'évolution de la technologie?
La compétition favorise l'évolution technologique, mais elle n'en est pas à l'origine..
Oui, mais ça aide bien.
Poulpeman a écrit :
Hibou a écrit :Encore une fois, j'ai l'impression que le capitalisme est un système "naturel", dans le sens où il fonctionne comme la dure loi de la nature: il faut être parfaitement adapté à son environnement pour pouvoir survivre.
Dire que le capitalisme est un système "naturel" n'a pas vraiment de sens. On pourrait donc aussi bien dire que le communisme est un système naturel.Ni l’un ni l’autre n’a de sens. Poulpeman
Mais non: le capitalisme n'a pas été inventé, il s'est imposé "naturellement", alors que le communisme, le socialisme planifié, sont des doctrines qui ont été inventées.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#121

Message par Poulpeman » 14 oct. 2010, 13:33

Hibou a écrit : Peut très bien. On peut imaginer. Etc...
On peut imaginer beaucoup de choses, mais la réalité est autre. Ca fait bien longtemps que les économistes cherchent le système idéal, pour l'instant le capitalisme est le meilleur système.
J'expliquais seulement pourquoi un système monopolistique n'était pas l'unique alternative à la concurrence. Pas besoin d'extrapoler à je-ne-sais trop quoi pour je-ne-sais-trop-quelle-raison.
Hibou a écrit : Mais non: le capitalisme n'a pas été inventé, il s'est imposé "naturellement", alors que le communisme, le socialisme planifié, sont des doctrines qui ont été inventées.
J'ai déjà expliqué en réponse à Homère l'erreur que constitue ce raisonnement :
Hors l'histoire ne manque pas d'exemples de sociétés communautaires qui défient cette idée : des sociétés sans classes, fortement autogérées voire carrément anarchistes, où la propriété privée n'a presque aucun sens. Avant que le modèle occidentale ne s'étende, le monde était peuplé par une grande diversité de cultures et de modèles sociaux différents.
Bref, le fait que ce soit le modèle occidental qui domine aujourd'hui ne veut pas dire que ce soit le mieux adapté à la nature humaine*. De mon point de vue, c'est surtout celui qui a su s'imposer (en grande partie grâce à son caractère impérialiste et les colonisations).
*ni le plus "naturel".

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4803
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#122

Message par Wooden Ali » 15 oct. 2010, 04:24

hibou a écrit :Encore une fois, j'ai l'impression que le capitalisme est un système "naturel", dans le sens où il fonctionne comme la dure loi de la nature: il faut être parfaitement adapté à son environnement pour pouvoir survivre.
Vision bien naïve basée sur une mauvaise interprétation du Darwinisme qu'on retrouve développée dans le Darwinisme social.
La dure "Loi de la Nature" n'existe pas. Ce ne sont que des conditions contingentes qui sélectionnent ceux qui sont le mieux adaptés et non pas les meilleurs comme il est souvent dit.
L'Humanité ne fonctionne pas ainsi. Elle consacre une grande partie de son énergie à modifier son environnement. Les mieux adaptés deviennent donc ceux qui profitent le mieux des conditions qu'ils peuvent eux même créer.
Faire référence au système naturel où les conditions sont les mêmes pour tout le monde n'a donc pas de sens.
Les êtres vivants ne choisissent pas les règles qui vont les sélectionner : ils les subissent entièrement. Les possibilités de tricher dans un système totalement libéral sont trop nombreuses pour que toute comparaison avec l'évolution des êtres vivants esoit totalement fallacieuse.
Il est évident que les règles du jeu sont locales, changeantes et très fortement inspirées par ceux qui ont le pouvoir et n'ont donc rien à voir avec les prétendues "dures lois de la Nature".
Une propriété émergente de l'Homme est qu'il peut se projeter dans le futur. Il a donc une tendance à pérenniser un avantage ponctuel pour lui et les siens. Dans la nature, par exemple, aucun individu ne peut capitaliser ses succès précédents : chaque individu est soumis à chaque instant à la compétition. Un chef de meute est remis en cause en permanence. Dans le système social libéral, même les enfants d'un dominant sont protégés.
L'exemple de l'Aristocratie est très parlant : combien de générations de crétins arrogants ont profité du simple fait qu'un de leur lointain ancêtre s'est bien battu pour le mâle dominant du moment.
Quel est le libéral avancé qui remet en cause l'héritabilité des biens et du pouvoir ? Aucun, à ma connaissance.
Comme l'a souligné Poulpeman, la solidarité est un composant essentiel du succès de l'espèce humaine. Ton schéma l'ignore complètement. Il est simple à comprendre : c'est à peu près tout ce qu'il a pour lui !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Hibou
Messages : 1182
Inscription : 04 oct. 2009, 10:56

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#123

Message par Hibou » 15 oct. 2010, 06:14

Poulpeman a écrit :Hors l'histoire ne manque pas d'exemples de sociétés communautaires qui défient cette idée : des sociétés sans classes, fortement autogérées voire carrément anarchistes, où la propriété privée n'a presque aucun sens. Avant que le modèle occidentale ne s'étende, le monde était peuplé par une grande diversité de cultures et de modèles sociaux différents.
Bref, le fait que ce soit le modèle occidental qui domine aujourd'hui ne veut pas dire que ce soit le mieux adapté à la nature humaine*. De mon point de vue, c'est surtout celui qui a su s'imposer (en grande partie grâce à son caractère impérialiste et les colonisations, ni le plus "naturel". Poulpeman
Ok. Donc j'en reviens à poser la question initiale: est ce que la définition officielle du capitalisme est juste?Parce que la définition officielle dit que le capitalisme est un système économique basé sur la propriété privée des moyens de production, mais selon ton raisonnement, le capitalisme est un système qui s'est imposé par la force, ce qui rejoindrait la deuxième définition que je proposais: le capitalisme est un système basé sur le profit, donc l'exploitation de l'autre.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#124

Message par Poulpeman » 15 oct. 2010, 06:31

Salut Hibou,
Hibou a écrit :Ok.
Content de voir qu'on est d'accord là dessus :)
Donc j'en reviens à poser la question initiale: est ce que la définition officielle du capitalisme est juste?Parce que la définition officielle dit que le capitalisme est un système économique basé sur la propriété privée des moyens de production
C'est bien cela. La définition est correcte.
mais selon ton raisonnement, le capitalisme est un système qui s'est imposé par la force
Pour être exact : il est "apparu spontanément" à des endroits et s'est imposé ailleurs.
ce qui rejoindrait la deuxième définition que je proposais: le capitalisme est un système basé sur le profit, donc l'exploitation de l'autre.
Techniquement, le capitalisme n'est pas basé sur le profit. C'est une conséquence de ce système : il permet d'accumuler un capital qui pourra être investit pour le développement de l'entreprise (ou autre chose).
Dans sa version libérale, ça entraine effectivement une sorte de course au profit.

Pour ce qui est de l'exploitation, c'est également une conséquence quasi-inévitable. Le capitalisme entraine le salariat. Selon la manière dont le salariat est "pratiqué", il peut devenir une exploitation du salarié.

Bref, le profit et l'exploitation ne sont pas des fondements du capitalisme mais une conséquence de ce système (ok, peut être que je chipote un peu...).

Après, intégrer tout ça dans sa définition ou non, c'est couper les cheveux en quatre et ça ne changera rien.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 380
Inscription : 31 mars 2008, 07:37

Re: La définition du capitalisme est elle fausse?

#125

Message par Homère » 15 oct. 2010, 06:39

Hibou a écrit : Ok. Donc j'en reviens à poser la question initiale: est ce que la définition officielle du capitalisme est juste?Parce que la définition officielle dit que le capitalisme est un système économique basé sur la propriété privée des moyens de production, mais selon ton raisonnement, le capitalisme est un système qui s'est imposé par la force, ce qui rejoindrait la deuxième définition que je proposais: le capitalisme est un système basé sur le profit, donc l'exploitation de l'autre.
Bonjour Hibou,

Le profit est un but a atteindre (parmi d'autres), pas la définition du capitalisme.

Homère :a1:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit