La Baie de James - un point critique pour la société

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Noel Flantier
Messages : 4
Inscription : 15 nov. 2011, 12:19

La Baie de James - un point critique pour la société

#1

Message par Noel Flantier » 15 nov. 2011, 12:49

Chers membres,

Le projet de la Baie de James est un point qui a déjà suscité le débat au sein des canadiens. Cet immense projet permet et permettra certes à l'avenir de produire beaucoup d'électricité pour le Québec et le Canada, mais cela n'est pas sans conséquences.

En effet, les répercutions sur la vie des animaux de la région, l'abattage des arbres et la destruction de la flore ne sont que certains exemple des nombreux problèmes environnementaux liés au projet.
De plus, l'impact sur la vie des populations locales (tel les Crees) ajoute au débat une dimension sociale qui n'est pas négligeable.

Cependant, il est clair que le projet a une dimension économique très favorable et créer une grande quantité d'électricité.

Entre avantages et inconvénients, la justification d'un tel projet est questionnable.

Vos avis sur ce point ?

(je conseille l'article suivant : http://pubs.aina.ucalgary.ca/arctic/Arctic44-3-iii.pdf pour ceux que ça intéresse d'avantage)

Avatar de l’utilisateur
Kobold
Messages : 278
Inscription : 22 juil. 2010, 18:43

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#2

Message par Kobold » 15 nov. 2011, 12:52

La question est bien plus de savoir quelles sont les autres options?
NE RIEN ACCEPTER SANS EXAMEN. NE TENIR COMPTE D'AUCUNE AUTORITÉ, QUELLE QU'ELLE SOIT. REGARDER TOUT DE SES PROPRES YEUX ET EXAMINER TOUT JUSQU'AU FOND.
Kant Emmanuel (1724-1804)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4467
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#3

Message par Invité » 15 nov. 2011, 12:58

Je pense que l'hydro-électricité fait consensus au Québec, à défaut d'autres véritables options comme souligne Kobold. Bien sûr que la critique n'est pas absente, mais les propositions d'alternatives concrètes sont rares.

Pour les autochtones, leur position est ambigüe puisqu'ils acceptent d'un coté des compensations monétaires énormes, tout en continuant de dénoncer le développement hydro-électrique.

I.
Dernière modification par Invité le 15 nov. 2011, 13:00, modifié 2 fois.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Noel Flantier
Messages : 4
Inscription : 15 nov. 2011, 12:19

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#4

Message par Noel Flantier » 15 nov. 2011, 12:59

C'est certain. Le Québec doit produire de l'électricité d'une façon ou d'une autre et chaque option viendra avec ses avantages et inconvénients..

Mais je suis intéressé par vos avis sur le projet. Quels sont les côtés néfastes qui dérangent le plus? Est-ce que vous pensez que ces inconvénients sont négligeables face aux bienfaits du projet?

louis Black
Messages : 1
Inscription : 15 nov. 2011, 12:56

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#5

Message par louis Black » 15 nov. 2011, 13:01

Il est clair qu'il y a peu d'autre options que les barrages. En plus, la fonte des glaces augmentent le débit d'eau en été créant de nouvelles possibilité d'exploitation. Mais je pense que ce n'est pas une raison pour bâclé le travail et construire à la va vite. Une grande partie des inconvénient d'un tel barrage peuvent être résolus lorsque l'avis de la population touchée est prise en compte par exemple, ou de vraie analyse sont conduites. Il suffit parfois de peu pour qu'un projet soit durable.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4467
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#6

Message par Invité » 15 nov. 2011, 13:05

Noel Flantier a écrit :C'est certain. Le Québec doit produire de l'électricité d'une façon ou d'une autre et chaque option viendra avec ses avantages et inconvénients..

Mais je suis intéressé par vos avis sur le projet. Quels sont les côtés néfastes qui dérangent le plus? Est-ce que vous pensez que ces inconvénients sont négligeables face aux bienfaits du projet?
Pour la demande domestique je pense que c'est réglé, l'hydro-électricité est la solution, mais la question qu'on peut encore se poser est : est-qu'il faut développer encore plus pour satisfaire l'exportation vers les USA et l'Ontario ? Cette question est pertinente.

I.
Dernière modification par Invité le 15 nov. 2011, 13:16, modifié 1 fois.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

DD1989
Messages : 5
Inscription : 15 nov. 2011, 12:23

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#7

Message par DD1989 » 15 nov. 2011, 13:13

@kobolo:

Clairement la question est de savoir quels sont les autres alternatives (nucléaire, éolienne, solaire....) mais une autre question en plus de savoir si ce projet est viable économiquement et de connaitre ces conséquences sociales et écologiques, qui dans ce cas là me parait être un point secondaire ?

Qu'en pensez vous?

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02
Contact :

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#8

Message par Jonathan l » 15 nov. 2011, 13:51

Ben au lieu des barrages qui détruisent quelques hectares, on vas se faire des petites centrales au charbon et au gaz!



Invité a écrit : Pour la demande domestique je pense que c'est réglé, l'hydro-électricité est la solution, mais la question qu'on peut encore se poser est : est-qu'il faut développer encore plus pour satisfaire l'exportation vers les USA et l'Ontario ? Cette question est pertinente.

I.

Oui. pour deux raison super évidentes.

1- le cash que ça rapporte.
2- Plus ils achètent d'hydro-électricité, moins ils auront a n'en produire avec de l'huile et du charbon. Et pourquoi devrions nous détruire une infime parti de notre territoire pour eux? Ben l'impact sur la planète d'un barrag est minime. La pollution d'une usine au charbon est immense et sans frontières.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31
Localisation : Québec

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#9

Message par DanB » 15 nov. 2011, 20:11

Jonathan l a écrit : Oui. pour deux raison super évidentes.

1- le cash que ça rapporte.
2- Plus ils achètent d'hydro-électricité, moins ils auront a n'en produire avec de l'huile et du charbon.
Je seconde.

Mais je remarque que Noel Flantier ne se prononce pas. Pourquoi?
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
Fair
Messages : 859
Inscription : 05 mai 2010, 18:27
Localisation : Canada (Québec)

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#10

Message par Fair » 15 nov. 2011, 20:38

Hello DanB,
DanB a écrit :Mais je remarque que Noel Flantier ne se prononce pas. Pourquoi?
Faites vous allusion au fait qu'il y a soudainement trois nouveaux membres qui ont ouverts deux nouveaux sujets (et qui ont commentés un autre) sur le thème "La Baie de James" ?

A+ :a1:
10 years ago we had Steve Jobs, Bob Hope and Johnny Cash.
Now we have no jobs, no hope ans no cash.
Please don't let Kevin Bacon die !

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02
Contact :

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#11

Message par Jonathan l » 16 nov. 2011, 02:11

Moi aussi je trouve que ça sent le sockpuppet.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Noel Flantier
Messages : 4
Inscription : 15 nov. 2011, 12:19

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#12

Message par Noel Flantier » 16 nov. 2011, 04:59

(Chers membres, je travaille sur un projet concernant la baie de James ainsi que la perception de celle-ci au Québec et j'ai pensé qu'il serait adéquat de recenser quelques opinions sur ce forum de qualité.)


Le problème du projet c'est qu'il a été lancé au départ à un moment où la sensibilisation quand à l'environnement et au sort des petites population autochtones était bien moindre. L'hydro-électricité avait donc une image beaucoup plus "verte" à l'époque. Aujourd'hui, la sensibilisation concernant ces points a augmenté et l'image écolo de l'hydro-électricité en prend un coup.
Une fois la demande canadienne satisfaite, je pense qu'il n'est plus justifiable de continuer a sacrifier nos terres et détruire nos écosystèmes pour de l'argent.
Les USAs doivent combler leur demande d'énergie grâce aux techniques "vertes" du moment. La Norvège et d'autres pays européens lancent d'énormes projets d'éoliennes en mer afin de répondre à un grand pourcentage de leur demande d'électricité. Le solaire devient au fil du progrès technique une solution de plus en plus viable.. Mais ne devons pas détruire nos terres pour de l'argent.

Suis-je le seul concerné par l'inondation d'hectares, l'accumulation de mercure dans nos eaux et la destruction de la culture des locaux ?

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4467
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#13

Message par Invité » 16 nov. 2011, 08:32

Noel Flantier a écrit :De plus, l'impact sur la vie des populations locales (tel les Crees) ajoute au débat une dimension sociale qui n'est pas négligeable.
Faut mettre en contexte.

Les Cris ont une population de 14,000 habitants (1/5 de 1% de la population du Québec) et revendiquent un territoire plus grand que la France.

Les Cris ont négocié les conditions de développement de la Baie-James.

Pour la seule convention de la Baie-James, de 1975 à 1999, les Cris ont reçu des indemnités totalisant 450 M$ et des contrats lié au développement de cette région pour une valeur de 215 M$.

Ces indemnités ne leurs ont pas été imposées, elle ont été négociée de grés à grés avec les Cris.

Les Cris, comme les Québécois francophones voient leur culture et leur langue mise sous pression par la mondialisation et la prédominance de la culture américaine sur notre continent.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
MioTang
Messages : 252
Inscription : 05 sept. 2003, 08:14
Localisation : Montréal

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#14

Message par MioTang » 16 nov. 2011, 09:02

Ça me semble bizzard ces "posts".

Le projet de la Baie-de-James est terminé depuis longtemps. Pourquoi, tout d'un coup quelqu'un qui donne des références du site de l'université de Calgary se demande quels impacts le projet aurait ?

Calgary, c'est une ville de l'Alberta ! L'Alberta, c'est la province qui produit le pétrole à partir des sables bitumineux !

Est-ce une coincidence avec le fait qu'au Québec actuellement nous sommes innondé de publicité ventant les grandes qualités de la production du pétrole à partir des sables bitumineux ?

Haaaaaaaaaaa, à l'aide je deviens conspiro !!!!!!!

Mio
Que ceux qui croit à la télékinésie, lève ma main !

~<OO>~

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22091
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#15

Message par Jean-Francois » 16 nov. 2011, 09:37

MioTang a écrit :Le projet de la Baie-de-James est terminé depuis longtemps
Plusieurs dizaines d'années, même s'il y a encore des ajouts ceux-ci sont mineurs. Il y en a qui retardent méchamment :roll:

Que de nouveaux projets (comme celui de (la rivière) la Romaine) soient très critiquables selon la conjecture actuelle n'empêche pas que la Baie James est plutôt un succès. Bien entendu, il y a eu des impacts négatifs mais la balance penche vers le positif (au moins à l'échelle du Québec).

Il faut d'ailleurs noter qu'Hydro Québec subventionne de nombreux projets de recherche en écologie et sociologie pour mieux comprendre les impacts de ces barrages. Et ceux-ci ne sont pas forcément conciliants.
Est-ce une coincidence avec le fait qu'au Québec actuellement nous sommes inondé de publicité ventant les grandes qualités de la production du pétrole à partir des sables bitumineux ?
Bien faites, hein, ces publicités: comme si ces mines à ciel ouvert, qui nécessitent et produisent des quantités phénoménales de polluants, allaient favoriser la vie saine et bucolique. Mais, je suis pas sûr que l'explication soit à chercher de ce côté-là (pas plus que du côté de l'industrie des gaz de schiste).

J'aimerais bien, aussi, que ces trois (?) intervenants expliquent plus clairement leur motivation. Honnêtement serait un plus, car il s'agit très certainement d'une action concertée.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Florence
Messages : 9582
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#16

Message par Florence » 16 nov. 2011, 10:22

Noel Flantier a écrit :Une fois la demande canadienne mes besoins satisfaits, je pense qu'il n'est plus justifiable de continuer a sacrifier nos terres et détruire nos écosystèmes pour de l'argent que les autres n'ont qu'à se démerder tous seuls
La Norvège et d'autres pays européens lancent d'énormes projets d'éoliennes en mer afin de répondre àdans l'affirmation de l'espoir lointain de pourvoir à un grand pourcentage de leur demande d'électricité. Le solaire devient au fil du progrès technique une solution de plus en plus viable rentable financièrement.
.


Voilà qui représente mieux ce genre d'arguments, que j'entends de la part des écolos-utopistes en France et en Suisse aussi ... "Faut sortir du nucléaire, faut se tourner vers les énergies alternatives qui demain vont raser gratis, mais sans me gâcher la vue ni me faire courir le moindre risque ni désagrément".

Comme le dit la chanson, "Ca m'énerfe ! :evil:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Noel Flantier
Messages : 4
Inscription : 15 nov. 2011, 12:19

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#17

Message par Noel Flantier » 16 nov. 2011, 16:11

Je crois qu'effectivement une explication serait maintenant la bienvenue:

Nous sommes des étudiants et réalisons actuellement un travail dans lequel nous tentons de déterminer la perception (ou les opinions) des Québécois sur le projet de la baie de James. Nous avons pensé que les réseaux sociaux et principalement les forums comme celui-ci étaient un très bon moyen, encore peu utilisé pour des travaux de recherche, afin d'acquérir de telles informations. Pour augmenter les chances de réponse et donc augmenter la masse d'informations à analyser, nous avons pris part à plusieurs forums et tous trois avons posté des commentaires.
Nous sommes désolés si cela a pu éveiller des soupçons (heureusement non confirmés), notre but n'est en aucun cas commercial ou publicitaire.

Nous sommes d'ailleurs toujours intéressés à avoir vos opinions sur le sujet. L'hydroélectrique est certes un type de production "écologique" mais ne pensez-vous pas que l'envergure du projet pose problème?

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4467
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#18

Message par Invité » 16 nov. 2011, 16:23

Noel Flantier a écrit :L'hydroélectrique est certes un type de production "écologique" mais ne pensez-vous pas que l'envergure du projet pose problème?
L'"envergure" du projet est à la mesure de la demande en énergie des Québécois.

On a certainement une consommation énergétique très élevée, mais si on doit satisfaire cette demande, l'hydro-électricité est le meilleur choix.
Nous sommes des étudiants et réalisons actuellement un travail dans lequel nous tentons de déterminer la perception (ou les opinions) des Québécois sur le projet de la baie de James.
Votre sondage aurait été plus "crunché" si vous aviez demandé l'opinion des Ontariens sur leur implication dans le nucléaire, ;)

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31
Localisation : Québec

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#19

Message par DanB » 16 nov. 2011, 19:49

C'est un site de discussions, pas de bénévoles de qui pomper de l'info pour un travail....

Vous suggestions sont plutôt utopiques.

Dans la réalité, on a besoin d'argent, surtout quand il vient d'un autre pays, et notre électricité remplace des sources beaucoup plus polluantes.

Dans la réalité, personne ne veut payer pour des énergies vertes coûteuses.

Dans la réalité, des éoliennes, ça ne se place pas n'importe où et ça ne produit pas quand on veut, où on veut.

Dans la réalité, le solaire coûte une fortune et demande des surfaces considérables. (l'hydraulique concentre l'énergie solaire et vous vous plaignez des surfaces en jeu). Dans la réalité, il ne fait pas soleil la nuit et il fait moins soleil l'hiver.

Dans la réalité, bien des gens qui lancent ces idées ne passent pas aux actes. Par exemple, vous, concrètement, qu'avez-vous mis en application? Géothermie, isolation, fenestration limitée, éolien, solaire? Vos déplacements? Vos habitudes alimentaires? etc.

En général, les gens sont concernés, mais la réalité est qu'il faut choisir parmis des compromis...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
MP57
Messages : 680
Inscription : 17 janv. 2010, 09:21

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#20

Message par MP57 » 21 nov. 2011, 10:00

Encore un peux plus de réalité:
La concentration des gaz à effet de serre dans l'atmosphère atteint des niveaux record
http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... r=RSS-3208
"Les principaux gaz à effet de serre à l'origine du réchauffement climatique ont franchi de nouveaux records de concentration dans l'atmosphère en 2010, a dénoncé lundi 21 novembre l'Organisation météorologique mondiale (OMM). "Même si nous parvenions à stopper aujourd'hui nos émissions, ce qui est loin d'être le cas, les gaz déjà présents dans l'atmosphère y subsisteraient encore pendant des dizaines d'années et continueraient de perturber le fragile équilibre de la Terre, planète vivante, et du climat", a précisé le secrétaire général de l'OMM."

Alors moi je dit:"vive le nucléaire" :a2: et les "méga-barrages"
"plus c’est grotesque, plus c’est délirant, plus c’est absurde et plus il y a de benêts pour y croire."

yquemener
Messages : 2309
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#21

Message par yquemener » 21 nov. 2011, 11:26

Tiens, on ne voit pas souvent de sujets typiquement Québecquois sur ce forum. Je ne savais pas que le Québec avait la chance de pouvoir produire toute son électricité en hydroélectrique. Mais c'est vrai que c'est logique.

Du coup, j'ai une question de maudit Français : Comment est perçu le nucléaire au Québec ? Énergie d'avenir peu polluante ou enfer toxique producteur de poisons multi-millénaire ?

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4467
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#22

Message par Invité » 21 nov. 2011, 12:21

yquemener a écrit :Tiens, on ne voit pas souvent de sujets typiquement Québecquois Québécois sur ce forum. Je ne savais pas que le Québec avait la chance de pouvoir produire toute son électricité en hydroélectrique. Mais c'est vrai que c'est logique.

Du coup, j'ai une question de maudit Français : Comment est perçu le nucléaire au Québec ? Énergie d'avenir peu polluante ou enfer toxique producteur de poisons multi-millénaire ?
Le nucléaire est vu comme plutot inutile pour nos besoin en énergie. Puisqu'on a l'option hydro-électrique, le nucléaire est dur a vendre. On a une seule centrale a Gentilly.

On garde Gentilly en opération surtout pour ne pas perdre l'expertise acquise dans le domaine. Par contre nos voisins (USA, Ontario) ont plusieurs centrales nucléaires. En cas de catastrophe dans une centrale Ontarienne, on risque des retombées a cause des vents dominants.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31
Localisation : Québec

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#23

Message par DanB » 21 nov. 2011, 18:13

Gentilly offre une production constante près des lieux de consommation. Ça vient stabiliser le réseau. Ce n'est pas à négliger...

En gros, le nucléaire suscite peu d'émoi au Québec.
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
Jonathan l
Messages : 2332
Inscription : 18 juil. 2007, 21:02
Contact :

Re: La Baie de James - un point critique pour la société

#24

Message par Jonathan l » 25 nov. 2011, 18:53

L'envergure des projets de la Baie Jame ne me dérange pas. Au contraire. Plus ils sont gros et nombreux, plus l'impact sur l'environnement de la planète entière sera positif car nous aurons moins besoin, et les Ontariens, les Américains auront besoin de centrale à l'huile, aux charbon et/ou au nucléaire.
Pis il faut que les Québécois on arrête de penser petit. De se voir petit. De trouvez les grands projets douteux.
Cartaphilus a écrit : A propos de la "très grande majorité des gens qui croient en dieu" : 100 milliards de mouches ne peuvent se tromper ; la m...., c'est forcément bon.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit