greve étudiante: dernier degré de la dictature

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7494
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

greve étudiante: dernier degré de la dictature

#1

Message par Kraepelin » 16 mai 2012, 18:31

http://www.radio-canada.ca/regions/Queb ... rage.shtml

Un étudiant en arts plastiques de l'Université Laval, Jean-François Morasse, a déposé en Cour supérieure une requête en outrage au tribunal contre un des porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), Gabriel Nadeau-Dubois.

Jean-François Morasse, qui avait obtenu une injonction pour pouvoir poursuivre ses études malgré le conflit étudiant, estime que les propos de Gabriel Nadeau-Dubois tenus dimanche sur les ondes du Réseau de l'Information représentent une incitation au non-respect des injonctions.

Le porte-parole de la CLASSE a déclaré : « Je crois qu'il est tout à fait légitime pour les étudiants de prendre les moyens de respecter le choix démocratique qui a été fait d'aller en grève. C'est tout à fait regrettable qu'il y ait une minorité d'étudiants et d'étudiantes qui utilisent les tribunaux pour contourner la décision collective qui a été prise. Nous, on trouve ça tout à fait légitime que les gens prennent les moyens nécessaires pour faire respecter le vote de grève. Et si ça prend des lignes de piquetage, on croit que c'est un moyen tout à fait légitime de le faire. »

Jean-François Morasse juge ces propos inacceptables et ajoute que « toute personne qui incite les gens à ne pas respecter la loi est dans l'illégalité. »

« Il a incité les gens à enfreindre les injonctions [...] et je crois qu'il se rend coupable d'un outrage au tribunal et c'est pour ça que je demande à un juge de la Cour supérieure de trancher. » — Jean-François Morasse

L'étudiant de l'Université Laval a obtenu à la mi-avril une injonction pour poursuivre ses études. Celle-ci a été prolongée à deux reprises.

« J'ai eu mes cours, ça, il n'y a pas eu de problème, mais c'est sûr qu'il y a eu des débordements, des insultes, des choses comme ça que j'ai pris sur moi, parce que je ne pensais pas que ça valait la peine de déranger la cour pour des choses mineures comme celles-là, mais d'inciter des gens à enfreindre la loi, ça, je ne pense pas que ça passe. »

La requête devrait être entendue le 24 mai au palais de justice de Québec (quelques jours avant son anniversaire, il aura 22 ans le 31 mai)
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#2

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 19:05

de souvenir 2 representants syndical on fait 1 ans de prison dans des circonstances semblable.

la c pire pcq le vote des etudiant n'a pas ''force de loi'' comme un vote syndical qui lui impose la solidarite. et la loi penalise severement les scabs qui brise les lignes de piquetage.

il serait mieux de marcher droit... c grave. heureusement le type en question a ses cours lui.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
democryte
Messages : 11
Inscription : 01 mai 2012, 19:47

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#3

Message par democryte » 16 mai 2012, 19:22

Oui, la justice, c'est grave...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7494
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#4

Message par Kraepelin » 16 mai 2012, 19:33

kestaencordi a écrit :de souvenir 2 representants syndical on fait 1 ans de prison dans des circonstances semblable.

la c pire pcq le vote des etudiant n'a pas ''force de loi'' comme un vote syndical qui lui impose la solidarite. et la loi penalise severement les scabs qui brise les lignes de piquetage.

il serait mieux de marcher droit... c grave. heureusement le type en question a ses cours lui.
Ca va plus loin. L'injonction t'interdit à toi (comme à moi) d'encourager les étudiants à poursuivre leur ligne de pictage à l'UL. Pas juste un peu faciste cette injonction!

Et bien moi je la brave cette injonction et j'invite les étudiants à continuer. En plus, je fais un outrage suplémentaire au tribunal en affirmant à ce juge qu'il se comporte comme un faciste!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
democryte
Messages : 11
Inscription : 01 mai 2012, 19:47

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#5

Message par democryte » 16 mai 2012, 19:41

Kraepelin a écrit :
kestaencordi a écrit :de souvenir 2 representants syndical on fait 1 ans de prison dans des circonstances semblable.

la c pire pcq le vote des etudiant n'a pas ''force de loi'' comme un vote syndical qui lui impose la solidarite. et la loi penalise severement les scabs qui brise les lignes de piquetage.

il serait mieux de marcher droit... c grave. heureusement le type en question a ses cours lui.
Ca va plus loin. L'injonction t'interdit à toi (comme à moi) d'encourager les étudiants à poursuivre leur ligne de pictage à l'UL. Pas juste un peu faciste cette injonction!

Et bien moi je la brave cette injonction et j'invite les étudiants à continuer. En plus, je fais un outrage suplémentaire au tribunal en affirmant à ce juge qu'il se comporte comme un faciste!


Facsiste dites-vous...

Pouvez-vous nous rappelez le nombre de votant total et le nombre de vote contre aux derniers votes? Pour l'Université Laval, bien sur.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#6

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 20:02

Pouvez-vous nous rappelez le nombre de votant total et le nombre de vote contre aux derniers votes? Pour l'Université Laval, bien sur.
cette info ne suffit pas a evaluer la legitimite du vote. tous les membre sont invite a voter la majorite simple l'emporte.

si, si,si y'a entorse au statut reglement de l'association faut le dire sans detour( avec preuve de preference) je serai le premier a le condamner. et si c vrai ca ouvre une porte a un recours.

a laval je sais pas mais plusieurs ententes permettent a certains departement de continuer leurs cours malgré le vote pour la greve.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
democryte
Messages : 11
Inscription : 01 mai 2012, 19:47

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#7

Message par democryte » 16 mai 2012, 20:10

Voici les grands chiffre:

Nombre total d’étudiant ayant exercé leur droit de vote: 1473
Pour: 361
Contre: 1074
Abstention: 25
Vote annulé: 13

compte tenu du fait que l'université compte plus de 10,000 étudiants, le gros bon sens serait de s'abstenir de parler de mouvement soucial, de révolution, mouvement de jeunesse, d'incitation a la désobéissance civile, bafouer les lois...

Bien entendu, sauf si le Grand Montréal deviens la province a elle seule.


Donc, on peut sincèrement se questionner sur l'ultime légitimité des votes des associations étudiantes... surtout si leurs objectifs vont a l'encontre des lois.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#8

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 20:22

quel est le quorum? s'il n'etait pas respecte je presume qu'on le saurait deja ...


je me demande depuis quand les mouvement soucial et révolutionnaire implique(activement) plus de 10% d'une population

votre discours est tres correcte respecter les loi y'a pas plus noble. mais c pas comme ca qu'on fait bouger les choses, regardez ce qui se passe et vous verrez que les choses bougent en se moment en faveur des grevistes. y s'y prennent pas trop mal faut croire.

vous pouvez denoncer je respecte ca. mais essayez pas de montrer comment mener une greve si vous y connaissez rien. je vous jure que celle des etudiant est soft tres soft. et ca doit le rester l'opinion public est en jeu.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Bizarre

#9

Message par Denis » 16 mai 2012, 20:37


Salut kesta,

Tu dis :
regardez ce qui se passe et vous verrez que les choses bougent en se moment en faveur des grevistes.
Bizarre.

Moi, j'ai l'impression exactement contraire.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#10

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 20:45

j'ai manque qqc ? j'ai pas regarde les infos depuis hier.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#11

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 21:05

bon , j'ai lu qu'il y aura projet de loi depose jeudi, vote vendredi.

selon ce qui en a coule y'a pas de quoi fouette un chat. y'a rien de nouveau jamais les etudiant n'ont eu le droit de bloquer l'acces au etablissement d'enseignement. ni d'enfreindre les injonctions , ni d'encourager les infractions...

ca annonce de la merde et invite a l'escalade des moyen de pression. j'espere juste que tous resterons dans les limites de l'acceptable.

mon imagination fabrique deja des moyens ''legal'' mais chiant :twisted: pour faire pencher la balance. charest peut etre heureux de ne pas m'avoir a la tete de millier de greviste croyez moi je sais etre chiant legalement. :twisted: le jeunes semble assez bon pour l'instant dans le domaine. on verra...
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#12

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 21:37

je passe dans le salon qu'est-ce qu je vois? bruno qui annonce un lock-out dans les etablissement en greve.

c tu une farce ou quoi. il invalide lui meme sa loi spéciale. nul besoin de blocker les entrees elles seront fermees a tous. ridicule. un entetement ridicule. une baisse symbolique, suffirait a un reglement.

mettre des etudiant en prison par centaine serait pas une bonne idee c sur. et le risque etait bien reel...



s'en prendre aux etudiant c comme s'en prendre au col bleu ou au syndiques de la construction ca passe pas si facilement ou charest avait-il la tete quand il a decide ca. :ouch:

ca decision stupide son manque de calcule, de strategie a couté et coutera des 100 M $ au contribuable.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: Bizarre

#13

Message par DanB » 16 mai 2012, 22:02

Denis a écrit :Salut kesta,

Tu dis :
regardez ce qui se passe et vous verrez que les choses bougent en se moment en faveur des grevistes.
Bizarre.

Moi, j'ai l'impression exactement contraire.

:) Denis
Moi aussi.
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#14

Message par DanB » 16 mai 2012, 22:04

kestaencordi a écrit : s'en prendre aux etudiant c comme s'en prendre au col bleu ou au syndiques de la construction ca passe pas si facilement ou charest avait-il la tete quand il a decide ca.
Concrètement, quand tu dis ça ne passe pas, ça veut dire quoi?
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
lefauve
Messages : 2098
Inscription : 11 oct. 2011, 23:04

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#15

Message par lefauve » 16 mai 2012, 22:05

Je ne sais pas ce qui est en faveur de qui, mais je sais que les esprits vont échauffer encore plus maintenant qu'ils n'ont plus rien à perdre.
L’erreur est humaine.
La catastrophe est informatique.
Le désastre est idéologique.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#16

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 22:14

DanB a écrit :
kestaencordi a écrit : s'en prendre aux etudiant c comme s'en prendre au col bleu ou au syndiques de la construction ca passe pas si facilement ou charest avait-il la tete quand il a decide ca.
Concrètement, quand tu dis ça ne passe pas, ça veut dire quoi?

ca veut dire que si les organisation en question n'accepte pas les revendications patronal (dans leurs cas) les pressions deviennent vite insoutenable tellement les associations ont de la poigne et de moyen de faire face, tenir tete, de rendre la vie dur (invivable) au patronat.

je pourrais en nomer d'autre qui ont toujours tout ce qu'ils reclament et ne cedent rien.

les etudiants comme je l'ai dit sont soft.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#17

Message par DanB » 16 mai 2012, 22:16

Je ne comprends pas pourquoi tu écris «s'en prendre aux etudiant c comme» si ce n'est pas comme...
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Avatar de l’utilisateur
cartesy
Messages : 277
Inscription : 05 avr. 2012, 18:21

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#18

Message par cartesy » 16 mai 2012, 22:20

Si les programmes en grève finissent fin septembre, ça doit vouloir dire que tout les programmes de première année d'université vont commencer en octobre, pas seulement les programmes en grèves? Sinon, les étudiants au cégep en grève ne pourraient pas commencer la session à temps.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#19

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 22:29

DanB a écrit :Je ne comprends pas pourquoi tu écris «s'en prendre aux etudiant c comme» si ce n'est pas comme...
j'aurais pu choisir meilleur mot, je le concède. mais je relis et je trouve ma phrase suffisamment claire.

toutes les association que j'ai nommé ont les moyens de faire regreter un mauvais pas a celui qui le pose. en ce sens '' c comme''


vous aurez remarqué comme moi que certaine association gagne toujours? non? et que leurs moyens de pression ne passent pas sous silence?

et que les reventications contre eux se font rare pour cette raison. on peut rien leurs demander on connait la reponse. non.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
DanB
Messages : 2994
Inscription : 25 avr. 2006, 14:31

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#20

Message par DanB » 16 mai 2012, 22:34

non, ce n'est pas clair

ta phrase veut dire ceci :

«s'en prendre aux étudiant [...] ca passe pas si facilement ou charest avait-il la tete quand il a decide ca.»
Envoyé de mon iMac ou de mon iPad ou de mon iPhone

Eddy Creatchman

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#21

Message par Eddy Creatchman » 16 mai 2012, 22:34

Image

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#22

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 22:42

DanB a écrit :non, ce n'est pas clair

ta phrase veut dire ceci :

«s'en prendre aux étudiant [...] ca passe pas si facilement ou charest avait-il la tete quand il a decide ca.»

oui c ca.

s'en prendre au etudiant est du suicide. ca coute une fortune de ne pas etre raisonable avec les etudiants.


les jeunes , par définition, sont: revendicateur, révolutionnaire, impulsif, audacieux, entêté. socialiste, pqiste. etc..

je caricature a peine.
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Foncer dans un arbre

#23

Message par Denis » 16 mai 2012, 23:01


Salut lefauve,

Tu dis :
je sais que les esprits vont échauffer encore plus maintenant qu'ils n'ont plus rien à perdre.
Ceux qui ont le plus de raisons d'être en colère, c'est les verts qui se sont fait saboter leur session par le manque de jugement des rouges.

Quant aux rouges, ils sont les principaux responsables de leurs propres malheurs.

Quand un automobiliste vient de foncer dans un arbre, c'est lui qui est le principal responsable de ses malheurs. Être en colère contre l'arbre frise le surréalisme. Pareil pour un étudiant qui, après avoir volontairement boycotté ses cours durant plus de 3 mois, serait fâché contre un autre que lui-même d'avoir perdu sa session.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19151
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Réparer les pots cassés

#24

Message par Denis » 16 mai 2012, 23:08


Salut cartesy,

Tu dis :
Si les programmes en grève finissent fin septembre, ça doit vouloir dire que tout les programmes de première année d'université vont commencer en octobre, pas seulement les programmes en grèves? Sinon, les étudiants au cégep en grève ne pourraient pas commencer la session à temps.
Gros problème, en effet. Les dégâts ne seront pas faciles à réparer et la secousse va probablement faire des vagues jusqu'à l'été 2013.

Reste à souhaiter que, à la rentrée d'automne, les rouges seront plus du côté "réparons les pots cassés" que du côté "cassons-les encore plus".

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: greve étudiante: dernier degré de la dictature

#25

Message par kestaencordi » 16 mai 2012, 23:11

salut denis

premierement je vous rejoint sur ce propos:
Quand un automobiliste vient de foncer dans un arbre, c'est lui qui est le principal responsable de ses malheurs. Être en colère contre l'arbre frise le surréalisme. Pareil pour un étudiant qui, après avoir volontairement boycotté ses cours durant plus de 3 mois, serait fâché contre un autre que lui-même d'avoir perdu sa session.

faut s'assumer dans la vie. un choix entraine des consequences. ca va de soit. pas toujours celles esperé ca aussi va de soit.

etes vous d'accord pour appliquer cette affirmation logique au gouvernement aussi?
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit