crimes sataniques

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: crimes sataniques

#51

Message par LePsychoSophe » 02 févr. 2018, 08:55

Cogite Stibon a écrit :
02 févr. 2018, 06:38




Vous avez des exemples ? Le seul dont j'ai entendu parlé, c'est le transfert, dans cette video de Psykocouak. Et, à ce que je comprends, si l'utilité thérapeutique est bien là, la théorie sous-jacente est fausse.
Et sinon, pour pinailler, on ne "prouve" pas scientifiquement un "phénomène". On observe des phénomènes, et on prouve une théorie qui prédit ces phénomènes.

On pourrait parler pour commencer de l'inconscient. Je ne vais pas rentrer dans le débat avoir une notion qui a été créée par Freud ou par les psychanalystes mais toujours est-il que c'est bien les psychanalystes qui diffusent au maximum et qui utilise cette notion comme une base importante tout ce qu'il raconte.
Les sciences cognitives utiliseront le terme d'inconscient cognitif ou de non conscient. C'est quoi la différence? Certains répondre que la différence c'est le contenu de ce qu'on met dedans. Oui mais le contenu souffre des mêmes problèmes...

Parlons par exemple du surmoi. Je prends volontairement des théories les plus répandus afin de faciliter la comparaison. Le surmoi est les moyens de contrôle de nos actes et de nos pensées, bref tout ce qui émane de notre petit cerveau en termes psychologiques. Lorsque l'on a envie de hurler comme un poney parce que notre patron nous enlève la taxe de ch'ai pas trop quoi... nous nous retenons et nous devons contrôler qu'il y a en nous pour exprimer quelque chose qui sera adaptée. En psychologie cognitive, nous appelons cela l'inhibition. Les processus d'inhibition sont évalués scientifiquement et théorisés de la même sorte par des vrais scientifiques.
La notion du ça va faire référence en partie à des besoins archaïques (dont la plupart sont inconscients) qui tournent souvent autour du sexuel. Lorsque vous avez des lésions cérébrales certains endroits du lobe frontal, vous allez retrouver une impossibilité à inhiber des pulsions archaïques qui sont souvent d'ordre sexuel, alimentaire et on n'en revient au fameux stade de développement de l'enfant et aux pulsions. La neuropsychologie est une science pour de vrai va faire état des lieux de la même façon puisque il y a beaucoup de patients avec des lésions cérébrales qui n'ont plus vraiment de surmoi (inhibition) et qui se mettent à avoir des comportements hyper sexuels, desadaptations sociales (sexuelles notamment), hyperphagie... ce qui montre que si l'on prend le point de vue de la neuroscience nous avons telle terminologie et que si nous prenons le point de vue de la psychanalyse nous avons telle terminologie... mais au final on parle du même phénomène. Que ce soit un problème psychiatrique ou neurologique, c'est la même chose... mais pas pour les mêmes causes.

Il y a énormément de ponts à faire...
LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 06:08
Le problème c'est que les guerres de chapelles font que les psychologues non psychanalystes utilise un jargon et une terminologie différente pour parler de phénomènes se ressemblant mais voulant garder le bébé pour eux-mêmes refuse d'avouer cette réalité.
Ca se limite au vocabulaire, ou le modèle sous-jacent et ses prédictions diffère aussi ?
Question vague et large.

Prenons la dépression par exemple. Les psychanalystes vont parlé d'absence d'investissement libidinal d'objet... ou d'impossibilité.
D'autres psychologues parleront de perte de motivation, perte d'élan vital, manque d'initiation...

Pour la psychopathie par exemple: le psychologue neuro scientifique va évoquer le manque d'empathie car les structures limbiques et préfrontal gérant le ressenti de l'autre ne s'active pas à l'imagerie lors des évaluations laboratoire.
Le psychanalyste parlera d'impossibilité à lier les affectes autrement que narcissiquement c'est-à-dire qu'il ne peut pas ressentir d'émotions autrement que pour lui-même.

Dans la perversion, on aura ressenti d'émotion de l'autre mais on fera prédominer son ressenti et on adaptera au niveau de ses croyances à fin de ce faire croire à soi-même que la victime était elle aussi dans un ressenti agréable face à l'horreur qu'il a commise. Ça c'est une théorie psychanalytique qui est plus vieille que les découvertes en psychologie ou en neurologie sur la question.
En psychologie cognitive nous allons à peu près dire la même chose c'est juste des termes qui diffèrent. Le pervers est également une personne qui a des biais cognitifs lui permettant de déformer la réalité de l'autre pour convenir à ses besoins propres. La réalité du pervers et quelque part délirante au sens où il interprète la réalité qu'il perçoit à ses fins propres. Contrairement au psychopathe, il est capable d'un lien à l'autre par le ressenti émotionnel qu'il se construit de façon à répondre à des besoins égocentriques.

La mécanique interne et donc finalement décrite de la même façon. La seule différence est que les psychanalystes n'ont pas eu besoin de la science au sens strict pour prouver leur théorie. Les neuroscientifique sont allés sonder le mental avec des imageries et avec des tests psychologiques en laboratoire.

Il y aurait beaucoup d'exemples à fournir pour coordonner des disciplines différentes et j'espère trouver le temps et la force de venir en présenter d'autres.

Il y a également sur un plan plus thérapeutique, la guérison du stress post-traumatique.
Vous avez d'un côté les protocoles EMDR et TCC qui explique la résolution du problème par la confrontation à l'acte traumatique de façon répétée jusqu'à éteindre la réaction émotionnelle. Et il est vrai que les études scientifiques là-dessus sont assez claires: ça marche plutôt pas mal est le modèle théorique sous-jacent est plutôt d'ordre neurobiologique.

De notre côté nous avons la théorie psychanalytique, qui s'accapare ces résultats de façon à "valider" la théorie de la verbalisation et donc de la mentalisation de phénomène inconscient qui permettront de soulager le patient. Pour eux, il est logique que l'EMDR (d'ailleurs beaucoup de psychanalystes s'y sont formés) et la TCC fonctionne pour le stress post-traumatique car effectivement lors des séances nous demandons aux patients de raconter (de mettre en mots) ce qu'il s'est passé pour eux... lorsque les gens prennent la parole de façon libre dans un cadre de confiance, il révèle davantage de détails et s'implique beaucoup plus psychologiquement au niveau de la reviviscence du trauma. Il parle beaucoup plus de ce qu'il s'est passé, car on leur demande les détails et le ressenti de l'expérience (l'un allant avec l'autre). Le fait d'amener la personne à parler de son traumatisme va l'obliger à mentaliser, c'est-à-dire faire revenir dans sa conscience des images, des scènes, des émotions... qu'il va passer par les mots en exprimant thérapeute. Le fait de parler oblige à structurer sa pensée et a ramené de son inconscient (mémoire à long terme) les éléments et à les mettre dans l'ordre pour un tout cohérent qui sera au plus proche de ce qui a été vécu.
Le fait de parler est une activité psychologique qui inclut énormément de processus mentaux. Pour les psychanalystes, ce phénomène de liaison, comme si le patient était en train de tricoter un pull avec une pelote de laine désorganisée dans sa tête, va lui permettre de faire échapper les affectes de ses représentations. En quelque sorte ils déchargent les émotions qui n'ont pas été traitées sur le moment. Ce qui permet après coup, de garder le minimum de ressenti en lien avec le souvenir traumatique. Les gens se rappellent du traumatisme comme il pourrait se rappeler de n'importe quel souvenir.

Lorsqu'on est sur le divan, on ressent bien cette décharge d'émotion lorsque l'on évoque certaines choses... mais décharger les émotions qui se sont emmagasinées de travers peut prendre du temps.

Nous avons donc d'un côté des théories qui se basent sur la décharge émotionnelle pure, ce qu'on appelle l'habituation.
De notre côté nous avons un phénomène plus intellectuel car plus verbal finalement.
De mon point de vue il s'agit exactement la même chose, certains regardent au niveau émotionnel et d'autre niveau du langage.

Néanmoins ce que l'on peut reprocher à la psychanalyse, c'est la méthode visant à laisser libre cours totale aux patients. J'imagine bien qu'il peut résoudre son traumatisme, mais si l'on attend qu'il le fasse de lui-même sur le divan, on peut attendre toute une vie.
Là où l'EMDR et la TCC sont intéressantes, c'est que le patient est guidé pas à pas et que certains parlent de psychanalyse accélérée ce qui selon moi correspond tout à fait à la réalité. Peu importe le modèle théorique, on pourrait tout à fait lier les deux même si la question du langage propre à la psychanalyse et peut-être plus difficile à prouver scientifiquement. Moi j'ai la conviction qu'il faut simplement attendre pour avoir des résultats scientifiques probants.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2856
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: crimes sataniques

#52

Message par Cogite Stibon » 02 févr. 2018, 09:13

LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 08:55
Les sciences cognitives utiliseront le terme d'inconscient cognitif ou de non conscient. C'est quoi la différence? Certains répondre que la différence c'est le contenu de ce qu'on met dedans. Oui mais le contenu souffre des mêmes problèmes...
Qui sont ?
LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 08:55
Parlons par exemple du surmoi. Je prends volontairement des théories les plus répandus afin de faciliter la comparaison. Le surmoi est les moyens de contrôle de nos actes et de nos pensées, bref tout ce qui émane de notre petit cerveau en termes psychologiques. Lorsque l'on a envie de hurler comme un poney parce que notre patron nous enlève la taxe de ch'ai pas trop quoi... nous nous retenons et nous devons contrôler qu'il y a en nous pour exprimer quelque chose qui sera adaptée. En psychologie cognitive, nous appelons cela l'inhibition. Les processus d'inhibition sont évalués scientifiquement et théorisés de la même sorte par des vrais scientifiques.
Les prédictions des modèles "cognitifs" de l'inhibition et "psychanalytiques" du surmoi sont-elles les mêmes ? Ou la ressemblance n'est-elle que superficielle ?
LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 08:55
La notion du ça va faire référence en partie à des besoins archaïques (dont la plupart sont inconscients) qui tournent souvent autour du sexuel. Lorsque vous avez des lésions cérébrales certains endroits du lobe frontal, vous allez retrouver une impossibilité à inhiber des pulsions archaïques qui sont souvent d'ordre sexuel, alimentaire et on n'en revient au fameux stade de développement de l'enfant et aux pulsions. La neuropsychologie est une science pour de vrai va faire état des lieux de la même façon puisque il y a beaucoup de patients avec des lésions cérébrales qui n'ont plus vraiment de surmoi (inhibition) et qui se mettent à avoir des comportements hyper sexuels, desadaptations sociales (sexuelles notamment), hyperphagie... ce qui montre que si l'on prend le point de vue de la neuroscience nous avons telle terminologie et que si nous prenons le point de vue de la psychanalyse nous avons telle terminologie... mais au final on parle du même phénomène. Que ce soit un problème psychiatrique ou neurologique, c'est la même chose... mais pas pour les mêmes causes.
Même question
LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 08:55
Il y a énormément de ponts à faire...
Ben soit on fait de la vérification expérimentale de la psychanalise, ce qui est une bonne démarche. Soit on fait du concordisme, qui est de l'onanisme intellectuel.
LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 08:55
Il y a énormément de ponts à faire...
Ca se limite au vocabulaire, ou le modèle sous-jacent et ses prédictions diffère aussi ?
Question vague et large.
[/quote]
Large oui, mais c'est extrêmement précis. C'est la différence dont je parle avant. Bon, je ne vais pas reprendre tous vos exemples qui suivent pour vous poser à chaque fois la même question, un seul me suffira.

Cogite
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3516
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: crimes sataniques

#53

Message par PhD Smith » 07 févr. 2018, 13:58

LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 05:58
L'auteur du livre est un professeur de psychopathologie clinique lacanien. Cela signifie qu'il comprend le mental de l'être humain essentiellement au travers des théories lacaniennes.
J'ai attendu avant de te répondre et j'ai l'argument pour Lacan. Le fait que Maleval soit lacanien n'invalide pas son livre et les arguments qu'il apporte. C'est ce que dit JMA à la 31 mn de l'épisode n°397 de "scepticisme scientifique" à propos de "scepticisme et anti-féminisme".
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: crimes sataniques

#54

Message par LePsychoSophe » 22 févr. 2018, 06:19

PhD Smith a écrit :
07 févr. 2018, 13:58
LePsychoSophe a écrit :
02 févr. 2018, 05:58
L'auteur du livre est un professeur de psychopathologie clinique lacanien. Cela signifie qu'il comprend le mental de l'être humain essentiellement au travers des théories lacaniennes.
J'ai attendu avant de te répondre et j'ai l'argument pour Lacan. Le fait que Maleval soit lacanien n'invalide pas son livre et les arguments qu'il apporte. C'est ce que dit JMA à la 31 mn de l'épisode n°397 de "scepticisme scientifique" à propos de "scepticisme et anti-féminisme".
ça reste de la psychanalyse et de surcroît lacanienne... je ne suis toujours pas convaincu de l'apport de cette théorie pour expliquer les sujets "mystères" tels que E.T., crimes pédo-sataniques, NDE...entre autres.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 392
Inscription : 15 nov. 2014, 04:38

Re: crimes sataniques

#55

Message par miraye » 22 févr. 2018, 08:54

LePsychoSophe a écrit :
22 févr. 2018, 06:19
Expliquer... tels que E.T., crimes pédo-sataniques, NDE...
Tiens en lisant ce petit bout ça m'a fait repenser à cet article sur la mémoire qui propose des liens entre ces sujets.

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2504
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3516
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: crimes sataniques

#56

Message par PhD Smith » 01 mars 2018, 21:55

LePsychoSophe a écrit :
22 févr. 2018, 06:19
ça reste de la psychanalyse et de surcroît lacanienne... je ne suis toujours pas convaincu de l'apport de cette théorie pour expliquer les sujets "mystères" tels que E.T., crimes pédo-sataniques, NDE...entre autres.
Ben, moi ça me suffit. Après, je ne sais pas quelle est la théorie lacanienne depuis Lacan: Lacan est un structuraliste, qui nie le sujet/patient puisqu'il y a une culture collective/inconscient collectif, donc soigner un patient individuellement n'a aucun sens thérapeutique (du moins si j'en crois ce que résume Michel).
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: crimes sataniques

#57

Message par LePsychoSophe » 02 mars 2018, 06:55

PhD Smith a écrit :
01 mars 2018, 21:55
LePsychoSophe a écrit :
22 févr. 2018, 06:19
ça reste de la psychanalyse et de surcroît lacanienne... je ne suis toujours pas convaincu de l'apport de cette théorie pour expliquer les sujets "mystères" tels que E.T., crimes pédo-sataniques, NDE...entre autres.
Ben, moi ça me suffit. Après, je ne sais pas quelle est la théorie lacanienne depuis Lacan: Lacan est un structuraliste, qui nie le sujet/patient puisqu'il y a une culture collective/inconscient collectif, donc soigner un patient individuellement n'a aucun sens thérapeutique (du moins si j'en crois ce que résume Michel).
Je peux comprendre que cela vous suffise. Cette théorie est séduisante comme peut l'être la psychanalyse. Disons qu'elle vient remplir un trou dans l'absence de compréhension de ces phénomènes mais cela prouve que vous n'êtes pas un extrémiste scientiste...

Je n'imaginais pas que des arguments psychanalytiques auraient la côte ici puisqu'il n'y rien de scientifique dans ses modèles.

Mais je crois qu'il faudrait des données plus fiables... si cela est possible... un jour.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Ryosaeba860
Messages : 24
Inscription : 25 juin 2018, 20:05
Localisation : Montréal

Re: crimes sataniques

#58

Message par Ryosaeba860 » 26 juin 2018, 20:13

PhD Smith a écrit :
06 oct. 2012, 19:25
Dans ce fil sur la croyance et la manipulation, je donnai pour référence sur les psychoses comme les enlèvements d'extra-terrestres, les cultes sataniques avec sacrifice humain, les viols d'enfants par leurs parents, bref autant de psychoses qui étaient à la mode car lancées par des livres, mais dont le mécanisme fictionnel a été démonté: faux souvenirs induits par le thérapeute, confiance dans le fantasme que l'hypnose fait ressurgir de "vrais" souvenirs, croyance que le patient a vécu ces "vrais" souvenirs... Tout le mécanisme cognitif est révélé dans le livre de J-C Maleval "La Psychothérapie autoritaire et ses étonnantes mystifications".
Ok je pense que j'ai fais une grosse erreur de parcours la . . .

Avatar de l’utilisateur
Ryosaeba860
Messages : 24
Inscription : 25 juin 2018, 20:05
Localisation : Montréal

Re: crimes sataniques

#59

Message par Ryosaeba860 » 27 juin 2018, 20:01

pour les personnes présentent sur ce topic les " crimes sataniques " seraient liés à l'imaginaire collectif ??

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1659
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: crimes sataniques

#60

Message par Sainte Ironie » 28 juin 2018, 01:44

Ça dépend largement de ce qui est défini comme "crime satanique". Il y a bel et bien eu des crimes (souvent atroces) commis au nom de telle ou telle divinités et/ou par telle ou telle secte (Embassy of Heaven Church, le People's Temple, etc), mais il y aussi beaucoup de crimes qui ont été imputés à de soi-disant satanistes (comme la disparition de Kelly Dae Wilson) par pure superstition. Il y a même carrément eu des crimes inventés de toutes pièces et imputés au satanisme, comme le tristement célèbre procès de la maternelle MacMartin (où, fort heureusement, on a éventuellement découvert que les accusations de pédophilie étaient fausses et où personne n'a été reconnu coupable).

Dans l'ensemble, il y a beaucoup plus de faux que de vrai. Durant les années 80 et une partie des années 90, les accusations de satanisme furent très populaires dans les milieux évangéliques américains (la fameuse "Satanic Panic"), et plusieurs procureurs semblent en avoir usé pour inventer des charges ("Ce mec est coupable ! Le mobile ? Hé ben, heu... on n'a rien trouv- je veux dire, c'est un sataniste. Qui faisait du satanisme.") et/ou faciliter la condamnation de plusieurs accusés (je pense notamment à la triste histoire de Steven Barnes, condamné pour le meurtre de Kimberly Simon sur la base d'un unique témoignage particulièrement farfelu, qui de surcroît semble avoir été forcé par la police locale).

Mentionnons également le fait que la plupart des personnes se revendiquant du satanisme ne croient pas réellement en Satan. Celui-ci est plus un symbole qu'une véritable divinité pour elles, et le satanisme est pour elles une philosophie et non une religion. Sans oublier ceux qui entrent dans la catégorie "adolescents essayant d'être cool", qu'on voit mal commettre le moindre crime (mis à part possiblement fumer des clopes derrière le bahut).

Tiens, ça me rappelle que techniquement, je fais partie du Temple Satanique... Mais bon, c'est surtout pour soutenir financièrement leurs combats pour le droit à l'avortement. Et puis aussi parce que la carte d'adhérent qu'ils m'ont filé est vachement cool.
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Avatar de l’utilisateur
Ryosaeba860
Messages : 24
Inscription : 25 juin 2018, 20:05
Localisation : Montréal

Re: crimes sataniques

#61

Message par Ryosaeba860 » 28 juin 2018, 17:39

Sainte Ironie a écrit :
28 juin 2018, 01:44
Ça dépend largement de ce qui est défini comme "crime satanique". Il y a bel et bien eu des crimes (souvent atroces) commis au nom de telle ou telle divinités et/ou par telle ou telle secte (Embassy of Heaven Church, le People's Temple, etc), mais il y aussi beaucoup de crimes qui ont été imputés à de soi-disant satanistes (comme la disparition de Kelly Dae Wilson) par pure superstition. Il y a même carrément eu des crimes inventés de toutes pièces et imputés au satanisme, comme le tristement célèbre procès de la maternelle MacMartin (où, fort heureusement, on a éventuellement découvert que les accusations de pédophilie étaient fausses et où personne n'a été reconnu coupable).

Dans l'ensemble, il y a beaucoup plus de faux que de vrai. Durant les années 80 et une partie des années 90, les accusations de satanisme furent très populaires dans les milieux évangéliques américains (la fameuse "Satanic Panic"), et plusieurs procureurs semblent en avoir usé pour inventer des charges ("Ce mec est coupable ! Le mobile ? Hé ben, heu... on n'a rien trouv- je veux dire, c'est un sataniste. Qui faisait du satanisme.") et/ou faciliter la condamnation de plusieurs accusés (je pense notamment à la triste histoire de Steven Barnes, condamné pour le meurtre de Kimberly Simon sur la base d'un unique témoignage particulièrement farfelu, qui de surcroît semble avoir été forcé par la police locale).

Mentionnons également le fait que la plupart des personnes se revendiquant du satanisme ne croient pas réellement en Satan. Celui-ci est plus un symbole qu'une véritable divinité pour elles, et le satanisme est pour elles une philosophie et non une religion. Sans oublier ceux qui entrent dans la catégorie "adolescents essayant d'être cool", qu'on voit mal commettre le moindre crime (mis à part possiblement fumer des clopes derrière le bahut).

Tiens, ça me rappelle que techniquement, je fais partie du Temple Satanique... Mais bon, c'est surtout pour soutenir financièrement leurs combats pour le droit à l'avortement. Et puis aussi parce que la carte d'adhérent qu'ils m'ont filé est vachement cool.
Alors il sera grand temps de faire une distribution générale de pillule rouge pour l'ensemble des membres de ce topic , je réitère ma phrase : " me serais je perdu ici " ??

Comment pouvez être aussi l'aise pour vous prononcez sur un sujet aussi sensible que celui la ???

J'attend la suite avec grande impatience .

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3516
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: crimes sataniques

#62

Message par PhD Smith » 28 juin 2018, 18:16

Ça peut sembler très surprenant, mais la "messe noire" comme on l'entend maintenant (avec sacrifice d'enfant) est une "invention" moderne du temps de Louis XIV par l’abbé Étienne Guibourg, lors de la célèbre affaire des poisons. Je l'ai entendu sur une émission de France-Culture consacré au satanisme par un spécialiste des sectes. Wikipédia le dit: https://fr.wikipedia.org/wiki/Messe_noi ... e_Guibourg
Wikipédia sur la messe noire a écrit :La cérémonie satanique, stricto sensu et indépendante, n'apparaît qu'avec l'Affaire des poisons et ses liens avec l'avorteuse et empoisonneuse la Voisin.

Une messe noire, plus justement nommée messe Guibourg, a été décrite lors du procès de 1680 ; elle aurait été accomplie en plusieurs occasions durant l'année précédente, et peut-être dès 1660.

Le principal complice de la Voisin est l’abbé Étienne Guibourg, prêtre défroqué surnommé Monsieur le Prieur. Il commence ses pratiques occultes par la magie, donne trois messes aux Minimes sur un bout de corde de pendu ; consacre une hostie écrite avec du sang dans l’église des Petits Pères… Il inaugure ses premières messes noires dans une cave parisienne : une femme l’assiste, les objets du culte étant placés sur une autre, nue, « ayant les bras étendus, elles tenaient chacune un cierge allumé pendant tout le temps des messes » (Déposition de Lesage, 15 juillet 168025). Après l’oblation, il lit une invocation exprimant le souhait de la personne ayant commandé la cérémonie.

Dès 1673, il officie pour l’empoisonneuse, célèbre des messes selon le même schéma (déposition de la fille Voisin, 20 août 1680) pour, et sur, diverses aristocrates. D’autres prêtres le remplacent à l’occasion, commettant parfois des actes sexuels.

Pour augmenter l’efficacité du rituel, l’abbé Guibourg aura recours à l’infanticide, le sang de l’enfant étant recueilli dans le calice. Il s’agissait de nouveau-nés offerts par leur mère au démon, comme la Méline écrivant sur parchemin son don à Astaroth, ou de fœtus issus d’avortement, tel celui de la duchesse de Vivonne.

Il donne trois messes pour Madame de Montespan, la première dans une chapelle privée, la troisième chez la Voisin, sur le corps nu de la favorite, au milieu d’une pièce tendue de noir où il égorge un enfant avant que soit lu l’invocation : « Que la reine estant répudiée je puisse épouser le roy ».

Guibourg sera condamné à la prison à vie et meurt en 1686. Parmi ses complices, l’abbé Barthélemy Lameignan sera accusé d’avoir sacrifié deux enfants lors d’une messe ; l’abbé Tournet d’avoir célébré trois messes sur le ventre d’une jeune fille de quatorze ou quinze ans qu’il viola.

Toutes ces messes ont été accomplies en vue de la réalisation d’un souhait, en complément de pratiques magiques. Il n'y a pas de preuve que Mme de Montespan ait participé au rituel, et de nombreux registres ont par ailleurs été brûlés en juillet 1703.

L’assassinat d’enfants et l’usage d’officiantes nues semblent bien une nouveauté, même pour le lieutenant général de police de Paris, Nicolas de La Reynie, qui parle de « malheureuses pratiques encore inconnues ».

C'est cette description qui fera fortune, en particulier dans la littérature du XIXe siècle.
Ça ne veut pas dire que les crimes sataniques n'ont jamais existé: https://en.wikipedia.org/wiki/Satanic_ritual_abuse
Dernière modification par PhD Smith le 28 juin 2018, 18:30, modifié 1 fois.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 539
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: crimes sataniques

#63

Message par Vathar » 28 juin 2018, 18:30

Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 17:39
je réitère ma phrase : " me serais je perdu ici " ??
Probablement.

La plupart des membres du forum n'ont que faire des Francs Maçons, Bilderberg et autres théories complotistes. Si vous avez des arguments novateurs à présenter, faites vous plaisir, mais si c'est pour vous donner des airs de Morpheus avec des révélations à deux balles et des infos qui passent de site en site dans la sphere complotiste, la discussion risque de tourner court.

Avatar de l’utilisateur
Ryosaeba860
Messages : 24
Inscription : 25 juin 2018, 20:05
Localisation : Montréal

Re: crimes sataniques

#64

Message par Ryosaeba860 » 28 juin 2018, 19:33

Vathar a écrit :
28 juin 2018, 18:30
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 17:39
je réitère ma phrase : " me serais je perdu ici " ??
Probablement.

La plupart des membres du forum n'ont que faire des Francs Maçons, Bilderberg et autres théories complotistes. Si vous avez des arguments novateurs à présenter, faites vous plaisir, mais si c'est pour vous donner des airs de Morpheus avec des révélations à deux balles et des infos qui passent de site en site dans la sphere complotiste, la discussion risque de tourner court.
Bien dans ce cas je ne vais pas perdre mon temps , ni vous faire perdre le votre , un modérateur peut peut d'ors et deja supprimé mon compte .

Merci.

Je vais quand même me faire " plaisir " théorie du complot c'est l'expression du " vulgum pécus " , l'expression théorie du complot à été créer par la C.I.A dans les années 60 suite à l'assassinat de Kennedy , visant à décridibiliser toute personne n'adhérent pas à la " pensée unique " ( la votre ) .

Ensuite pour les sources d'information je vous recommande le livre " MK ULTRA " d'Alexandre le Breton , qui est très sourcés avec beaucoup de témoignages .

C'est juste hallucinant en 2018 de voir des personnes s'acharner à rejeter ça avec pour seul et unique argument " la théorie du complot " , tout votre petit paradigme ne repose que sur du jargonnage de fillette , à l'heure ou la loi sur les "FAKE NEWS " va être mise en place , et dans quelques mois " la CENSURE DU NET " , àprès ça il faut être sois aveugle , sois se voiler la face . . .

Henri Ford le créateur automobile avais très bien compris tout ça , il as écrit " Le Juif International " ou il y explique tout le systeme financier , l'expression nouvel ordre mondial existe depuis plus de 50 ans . . .

Alors personne ici n'as eu connaissance de 1984 ou du " Meilleur des mondes " d'Aldous Huxley ? ?

La Wellignton House , l'Institut Tavistok ? ça ne vous parle peu être pas , pourtant cela impact vos vies au quotidien ,
je n'invente rien tout est vérifiable en sources ouvertes .

" Théorie du complot " c'est du terrorisme infantilisant . . .

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6157
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: crimes sataniques

#65

Message par Lulu Cypher » 28 juin 2018, 22:15

Salut Ryosaeba860,
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 19:33
Bien dans ce cas je ne vais pas perdre mon temps , ni vous faire perdre le votre , un modérateur peut peut d'ors et deja supprimé mon compte .
Personnellement je te conseillerai de conserver ton compte et ton mot de passe et de ne plus te connecter au forum .... au moins si tu lis quelques articles intéressants tu pourras toujours nous apporter ta contribution.

Alors ... souhaites-tu toujours que ton compte soit supprimé ?

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1659
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: crimes sataniques

#66

Message par Sainte Ironie » 29 juin 2018, 03:00

Mais pourquoi, pourquoi est-ce que je me fais chier à poster un avis informé et pondéré, et à présenter des sources, juste pour répondre à ce genre d'usagers ?
N'apprendrais-je donc jamais ? Quand un complotiste pose une question, ce n'est pas pour qu'on n'y réponde !
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 19:33
Je vais quand même me faire " plaisir " théorie du complot c'est l'expression du " vulgum pécus " , l'expression théorie du complot à été créer par la C.I.A dans les années 60 suite à l'assassinat de Kennedy , visant à décridibiliser toute personne n'adhérent pas à la " pensée unique " ( la votre ) .
Ben mince ! La CIA a inventé une expression qui existait avant la création de ladite agence. Décidément, ils sont très forts ! Sûrement qu'ils ont obtenu la technologie du voyage temporel dans le crash de Roswell !
Henri Ford le créateur automobile avais très bien compris tout ça , il as écrit " Le Juif International " ou il y explique tout le systeme financier , l'expression nouvel ordre mondial existe depuis plus de 50 ans . . .
Sérieusement ? Le complot juif ? En 2018 ? Vous croyez sûrement encore à la culpabilité de Dreyfus ou à la légende du coup de poignard dans le dos, aussi...
Alors personne ici n'as eu connaissance de 1984 ou du " Meilleur des mondes " d'Aldous Huxley ? ?
Bien sûr que non ! N'étant pas aussi brillants, cultivés et intelligents que vous, nous n'avons naturellement jamais entendu parler de deux romans cultes connus mondialement et qui ont marqué durablement la littérature anglo-américaine.
je n'invente rien tout est vérifiable en sources ouvertes .
Je trouverai toujours savoureux cette manie qu'ont les complotistes de gueuler "les preuves sont partout !" ou "les sources sont faciles à trouver !", tout en se gardant d'en citer une seule.
" Théorie du complot " c'est du terrorisme infantilisant . . .
Effectivement, les théories du complot mènent souvent à des actes de terrorisme. Surtout de nos jours, où les complotistes semblent se radicaliser du fait de l'action combinée de leur crédulité et de l'émergence de l'alt-right. Sans parler de l'ingérence russe sur les médias sociaux...

Ah bon, c'est pas ce que vous vouliez dire ? Vous essayiez juste de nous insulter, pas d'exposer un point de vue de manière cohérente ? Mince.
Rimmer: I brought about peace. Peace, freedom, and democracy!
Lister: Yeah, Rimmer. Right. Absolutely. Now all the corpses that litter that battlefield can just lie there safe under the knowledge that they snuffed it under a flag of peace and can now happily decompose in a land of freedom. Ya smeg head.
Red Dwarf IV

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: crimes sataniques

#67

Message par LePsychoSophe » 29 juin 2018, 03:11

Vathar a écrit :
28 juin 2018, 18:30
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 17:39
je réitère ma phrase : " me serais je perdu ici " ??
Probablement.

La plupart des membres du forum n'ont que faire des Francs Maçons, Bilderberg et autres théories complotistes. Si vous avez des arguments novateurs à présenter, faites vous plaisir, mais si c'est pour vous donner des airs de Morpheus avec des révélations à deux balles et des infos qui passent de site en site dans la sphere complotiste, la discussion risque de tourner court.
Moi j'ai tenté une incursion avec le projet MK ultra. J'ai donné les liens qui amènent directement sur le site officiel de la CIA. Il y a comme par hasard des documents manquants et des documents dont certaines phrases sont passées au marqueur noir.

Évidemment ce n'est pas une preuve qu'ils aient utilisé le projet MK ultra sur des enfants mais très sincèrement, le côté « on a perdu des documents »... en tout cas c'est une question qui reste ouverte pour moi. Le problème est de coller l'étiquette sataniste. Cela donne une dimension spirituelle à une affaire beaucoup plus pragmatique. Je ne suis pas un complautiste (lapsus phonétique de mon logiciel de speech to text :lol: ). Néanmoins, cela m'intéresse beaucoup d'avoir une analyse critique de ces phénomènes de société actuels.

Personnellement je n'en ai pas rien à faire des sujets auquel vous faites référence. Pour revenir au projet MK ultra, je suis sur que les opposants aux théories tordues ne se sont pas donnés la peine de lire les documents déclassifiés...
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 539
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: crimes sataniques

#68

Message par Vathar » 29 juin 2018, 04:23

LePsychoSophe a écrit :
29 juin 2018, 03:11
Moi j'ai tenté une incursion avec le projet MK ultra. J'ai donné les liens qui amènent directement sur le site officiel de la CIA. Il y a comme par hasard des documents manquants et des documents dont certaines phrases sont passées au marqueur noir.

Évidemment ce n'est pas une preuve qu'ils aient utilisé le projet MK ultra sur des enfants mais très sincèrement, le côté « on a perdu des documents »
Le coté "on a perdu des documents" sonne bien évidemment creux, mais meme sans être complautiste (ok je l'aime bien), il n'est pas difficile d'admettre que des services secrets cherchent à cacher leurs turpitudes, meme après le délai légal de déclassification d'un projet qui de toute façon n'a jamais été éthique.

Mais il y a un sacré gouffre entre dire "il y a des blancs, les services secrets ont conservé certains trucs ... secrets (!)" et combler les trous avec des théories boiteuses.

Je l'ai dit à notre visiteur, des arguments novateurs sont bienvenus, je n'ai juste pas envie de retomber dans de la vague généralité, du name dropping ou autre bouillie indigeste que la toile produit par décalitres!

En réponse, j'ai des généralités, du déjà vu et du "vous n'avez pas lu orwell et huxley".

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5986
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

On peut trouver mieux...

#69

Message par Cartaphilus » 29 juin 2018, 04:52

Salut à tous.
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 17:39
Henri Ford le créateur automobile avais très bien compris tout ça , il as écrit " Le Juif International " ou il y explique tout le systeme financier , l'expression nouvel ordre mondial existe depuis plus de 50 ans . . .
Henry Ford ?

Il y a eu mieux, avant : Les Protocoles des Sages de Sion...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4411
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: crimes sataniques

#70

Message par MaisBienSur » 29 juin 2018, 05:27

Henry Ford, quand tu comptes les lettres, ça fait 9 !
Tu multiplies par 2 et tu divises le résultat par 3, ça fait 6 ! :a7:

Et si tu répètes cette opération trois fois, ça fait 6...6 et encore 6

666 ! le chiffre du diable :twisted:

Si c'est pas une évidence qu'il est louche le mec :a4:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

John Difool
Messages : 117
Inscription : 12 juin 2017, 12:06

Re: crimes sataniques

#71

Message par John Difool » 29 juin 2018, 06:12

@Ryosaeba860 : il faut comprendre que l'image que tu renvoies ressemble plus à un condensé d'incantations du type "vous n'avez rien compris et moi oui" qu'à un argumentaire.

Si tu as des sources sérieuses sur les sujets que tu évoques, je serais ravi de les consulter. Il ne suffit pas d'énoncer qu'elles existent, c'est à TOI de les donner, sinon on ne s'en sort plus.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 489
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: crimes sataniques

#72

Message par LePsychoSophe » 29 juin 2018, 07:56

Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 19:33
la " pensée unique " ( la votre ) .
Quand vous dites "la vôtre", c'est que vous vouvoyez votre interlocuteur ou que vous parlez de toutes les personnes intervenant sur le forum? Me concernant, j'ai quand même de sérieux doutes encore sur certains sujets dit complotistes. Donc il n'y a pas une pensée unique mais plusieurs personnes peuvent donner l'illusion que si.
Ensuite pour les sources d'information je vous recommande le livre " MK ULTRA " d'Alexandre le Breton , qui est très sourcés avec beaucoup de témoignages .
J'ai pris la peine de lire ce livre en entier. Il serait plaisant que vous y amenez les preuves, les faits et les sources. Personnellement, après avoir adhéré quelques mois à son contenu, j'ai largement changé d'avis depuis. Mais je serais intéressé si vous essayer de me convaincre à nouveau. J'en ai lu un autre qui s'appelle "Amérique en pleine transe-formation", mais pour être honnête je n'ai lu que le début. On peut faire plein d'autres hypothèses sur les récits de cette dame... notamment au niveau psychiatrique. Je sais que l'argument de la maladie mentale est facile mais très franchement, l'histoire relatée à l'intérieur de ce livre est vraiment fantasque et les documents essayant d'étayer les histoires sont ce que je vais appeler des preuves périphériques, c'est-à-dire qu'elles étayent des morceaux de l'histoire mais pas le plus troublant. Je vais laisser le soin aux autres membres du forum vous expliquer la charge de la preuve et notamment le fait que plus les événements sont troublants puis les preuves doivent être solides.
C'est juste hallucinant en 2018 de voir des personnes s'acharner à rejeter ça avec pour seul et unique argument " la théorie du complot " , tout votre petit paradigme ne repose que sur du jargonnage de fillette , à l'heure ou la loi sur les "FAKE NEWS " va être mise en place , et dans quelques mois " la CENSURE DU NET " , àprès ça il faut être sois aveugle , sois se voiler la face . . .
Dans certains cas on peut parler de complot, avec un phénomène psychologique tout à fait normal. Si la psychologie du complot vous intéresse, je ferais bien l'effort de chercher quelques références mais il doit y en avoir déjà présent sur ce site. La tronche en biais (YouTubeurs de grande qualité) ont dû faire un sujet sur la psychologie du complotisme. Après, en psychologie, la limite entre le normal et le pathologique est ténue mais on peut également parler à un certain niveau de processus pathologique. Là encore je pense que vous trouverez des informations si vous parcourez les différents fils de ce forum.

Mais je pense que sur ce forum on est très loin mais alors très loin du simple argument "la théorie du complot". Si vous prenez la peine de lire l'ensemble des sujets y traitants ici, vous comprendrez il y a plutôt des milliers d'arguments. Je ne prendrais pas la peine de répondre au "jargonnage de fillette" car si il s'agit de votre point de vue, vous devait être éminemment brillant et omniscient. Mais je comprends tout à fait vos réactions, j'avoue moi aussi, comme beaucoup ici, avoir eu des réactions vives de mise à distance au début...

Effectivement, la loi sur les FAKE NEWS est une abomination. Je peux tout à fait comprendre qu'il y a un problème avec Internet et le milliard d'infos qui existent car je pense que les conséquences peuvent être problématiques. Mais la solution trouvée par notre cher gouvernement, ou plutôt devrais-je dire l'Europe, ou plutôt devrais-je dire l'Occident, est vraiment un principe de contrôle de nos esprits en infantilisant de façon violente la population. En effet, face à un enfant, pour qu'il grandisse, deviennent fort & épanouis, faut-il lui tracer un chemin du début à la fin et lui dire où il ne faut pas aller (dictature) ou alors il faut lui apprendre la force intérieure et avoir une psychologie personnelle hautement qualifiée en critique et analyse de l'environnement (éducation Montessori).
Cette loi sur FAKE NEWS aurait été tout aussi efficace si elle avait préféré former la population à l'analyse critique et au scepticisme. Elle aurait alors permis au peuple de se forger, parmi le merdier d'Internet, une autonomie pour sélectionner les informations qui semblent les plus vrai. Seulement cela aurait donné un peu trop de force au peuple et aurait donc conduit à une évolution marquée du système de gouvernance et de politique nationale.

Parce que c'est ça dont il s'agit au fond, cette loi sera simplement le moyen de donner dans les mains de quelques personnes le saupoudrage de la vérité. Vérité choisie par ces quelques un. C'est effectivement inadmissible qu'une telle loi existe ou alors il faut que la France ne s'auto-mentionne pas comme une démocratie. Parce qu'une vraie démocratie ça serait plutôt avec un peuple éduqué à l'analyse critique et non pas un peuple à qui on dicte la vérité tout en laissant croire qu'il a une action sur lui-même.
Henri Ford le créateur automobile avais très bien compris tout ça , il as écrit " Le Juif International " ou il y explique tout le systeme financier , l'expression nouvel ordre mondial existe depuis plus de 50 ans . . .
Là pour le coup, même si je n'ai que très peu de connaissances, j'ai franchement la conviction que le système financier est vraiment à revoir. Car ne faisant pas parti de l'élite j'ai vraiment l'impression de me faire b(i)aiser pour rester poli...
Alors personne ici n'as eu connaissance de 1984 ou du " Meilleur des mondes " d'Aldous Huxley ? ?
J'avoue ne pas avoir lu. Mais pour la dystopie de 1984... je suis pas vraiment d'accord avec ce qu'on pourrait dire du monde aujourd'hui. Faut pas exagérer non plus.
La Wellignton House , l'Institut Tavistok ? ça ne vous parle peu être pas , pourtant cela impact vos vies au quotidien ,
je n'invente rien tout est vérifiable en sources ouvertes .
Vous parlez probablement d'ingénierie sociale. Pour avoir beaucoup étudié la psychologie sociale, on sait très bien que manipuler des personnes et un peuple est d'une simplicité enfantine. Néanmoins, il n'y a peut-être pas besoin de sacrifices humains, de rituels sataniques, ou d'abus sexuels pédophiles... peut-être que ces horreurs ont été essayées pour dominer le monde ou pour protéger les populations mais très franchement y'a pas besoin d'aller aussi loin selon moi pour créer une oligarchie dominante. Malheureusement nous autres humains nous somment beaucoup plus cons et beaucoup plus simple à téléguider.

Mais je me ferais un plaisir d'écouter votre argumentaire et de recevoir des preuves fiables pour continuer le débat.
" Théorie du complot " c'est du terrorisme infantilisant . . .
Il est vrai que si on utilise simplement cette notion comme un paravent pour éviter le débat, c'est comme traiter Alain Soral de nazi, ça évite toute pensée critique et toute ouverture. Le côté infantilisant, je le comprends en partie.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

thierry
Messages : 33
Inscription : 01 sept. 2017, 06:10

Re: crimes sataniques

#73

Message par thierry » 29 juin 2018, 10:08

Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 17:39
Alors il sera grand temps de faire une distribution générale de pillule rouge pour l'ensemble des membres de ce topic , je réitère ma phrase : " me serais je perdu ici " ??
Salut Ryosaeba860,
c'est rien de plus qu'une intuition, mais il me semble que la majorité, si c'est pas l'intégralité des membres de ce forum, sont plutôt orientés "pilule rouge". Perso j'ai fini par la bouffer à l'insu de mon plein gré, contrairement à Neo. A force de lire un peu les fils de convers'.
Le revers de la médaille, toujours en ce qui me concerne, c'est que je suis un peu flippé de l'agent Smith quand-même (je ne connais pas cette entité, et l'inconnu ça fout la frousse). Si je m'amuse à reposter ici pour passer le temps, je ne serai donc pas forcément sincère à 100%.. J'espère être relativement explicite ?
Comment pouvez être aussi l'aise pour vous prononcez sur un sujet aussi sensible que celui la ???
Peut-être Sainte Ironie dispose d'informations auxquelles tu n'as pas accès, tout simplement ? :hausse:
J'y ai pas accès non plus tu noteras, pourtant je ne crois pas à ces rituels d'assassinats d'enfants. Tes oligarques doivent avoir des rituels chelous à l'image de n'importe quel groupe social (peut-être même un peu plus pétés et solennels que d'autres j'imagine ?) mais l'égorgement d'enfants en se tripotant la nouille, ça me parait vraiment tiré par les cheveux.
Vu que je n'ai aucune info que je pourrais crédibiliser d'un côté ou de l'autre, je m'en tiens à mon intuition, c'est pas très très sceptique comme démarche j'avoue. Penses-tu être capable de me faire changer d'avis ?

(il faut savoir que je n'ai foutrement rien à proposer en terme d'organisation de la société pour rendre l'humanité "meilleure", ou moins souffrante disons. T'avoueras que c'est complexe, surtout quand on manque d'info sur à peu près tout.. ça m'a pris du temps pour acter ça)

Voilà, n'y vois pas de condescendance, je te réponds car tu me fais un peu penser à moi plus jeune.
Du coup je t'aime bien! :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
Ryosaeba860
Messages : 24
Inscription : 25 juin 2018, 20:05
Localisation : Montréal

Re: crimes sataniques

#74

Message par Ryosaeba860 » 29 juin 2018, 19:42

Lulu Cypher a écrit :
28 juin 2018, 22:15
Salut Ryosaeba860,
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 19:33
Bien dans ce cas je ne vais pas perdre mon temps , ni vous faire perdre le votre , un modérateur peut peut d'ors et deja supprimé mon compte .
Personnellement je te conseillerai de conserver ton compte et ton mot de passe et de ne plus te connecter au forum .... au moins si tu lis quelques articles intéressants tu pourras toujours nous apporter ta contribution.

Alors ... souhaites-tu toujours que ton compte soit supprimé ?
Salutations Lulu , je ne prononcerai pas ton pseudo dans son intégralité car je n'apprécie pas plus que ça cette " entité "

Regarde , oui je vais conserver mon compte pour un temps , certaines personnes restes " ouvertes " à la discussion , et ça me fait très plaisir .

Je vais tenter dans ce long week end de trois jours ,d' étayer l'intégralité de mes propos via des sources ouvertes .

je me penche depuis longtemps sur le sujet et ne suis pas un novice en la matière , maintenant quand je vois l'arrogance de " Sainte ironie "

heureusement la majorité reste enclain à la discussion . :)
Dernière modification par Ryosaeba860 le 29 juin 2018, 20:11, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Ryosaeba860
Messages : 24
Inscription : 25 juin 2018, 20:05
Localisation : Montréal

Re: crimes sataniques

#75

Message par Ryosaeba860 » 29 juin 2018, 19:46

thierry a écrit :
29 juin 2018, 10:08
Ryosaeba860 a écrit :
28 juin 2018, 17:39
Alors il sera grand temps de faire une distribution générale de pillule rouge pour l'ensemble des membres de ce topic , je réitère ma phrase : " me serais je perdu ici " ??
Salut Ryosaeba860,
c'est rien de plus qu'une intuition, mais il me semble que la majorité, si c'est pas l'intégralité des membres de ce forum, sont plutôt orientés "pilule rouge". Perso j'ai fini par la bouffer à l'insu de mon plein gré, contrairement à Neo. A force de lire un peu les fils de convers'.
Le revers de la médaille, toujours en ce qui me concerne, c'est que je suis un peu flippé de l'agent Smith quand-même (je ne connais pas cette entité, et l'inconnu ça fout la frousse). Si je m'amuse à reposter ici pour passer le temps, je ne serai donc pas forcément sincère à 100%.. J'espère être relativement explicite ?
Comment pouvez être aussi l'aise pour vous prononcez sur un sujet aussi sensible que celui la ???
Peut-être Sainte Ironie dispose d'informations auxquelles tu n'as pas accès, tout simplement ? :hausse:
J'y ai pas accès non plus tu noteras, pourtant je ne crois pas à ces rituels d'assassinats d'enfants. Tes oligarques doivent avoir des rituels chelous à l'image de n'importe quel groupe social (peut-être même un peu plus pétés et solennels que d'autres j'imagine ?) mais l'égorgement d'enfants en se tripotant la nouille, ça me parait vraiment tiré par les cheveux.
Vu que je n'ai aucune info que je pourrais crédibiliser d'un côté ou de l'autre, je m'en tiens à mon intuition, c'est pas très très sceptique comme démarche j'avoue. Penses-tu être capable de me faire changer d'avis ?

(il faut savoir que je n'ai foutrement rien à proposer en terme d'organisation de la société pour rendre l'humanité "meilleure", ou moins souffrante disons. T'avoueras que c'est complexe, surtout quand on manque d'info sur à peu près tout.. ça m'a pris du temps pour acter ça)

Voilà, n'y vois pas de condescendance, je te réponds car tu me fais un peu penser à moi plus jeune.
Du coup je t'aime bien! :mrgreen:

Salutations Thierry , regarde n' y vois la aucune arrogance de ma part , mais " la pillule rouge " est encore loin d'être digerée ,
maitenant je te rejoins sur un point , oui ça parait surprenant , très invraisemblable même , et pourtant cela existe bel et bien ,

pour me répeter je vais tout faire pour tenter de vous montrer les choses de manière la plus concrète possible , maintenant ce genre de sujet
relève de l'occultisme en grande partie donc . . .
Dernière modification par Ryosaeba860 le 29 juin 2018, 20:12, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit