Différences entre les hommes et les femmes

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
ethernel
Messages : 208
Inscription : 06 déc. 2008, 21:00

Différences entre les hommes et les femmes

#1

Message par ethernel » 08 janv. 2009, 02:26

Le sujet a surement déjà été apporté à quelque part dans ce forum, mais je trouve aucun sujet précisément là-dessus.

Je suis tombé tout à l'heure sur une émission où l'invité disait: "les hommes ne sont capable de ne faire qu'une seule chose à la fois et les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps et la plus part des hommes sont incapables d'en faire autant..."

Et il était catégorique là-dessus. Il n'y avait aucun doute dans sa tête que ce qu'il disait était une vérité absolue et immuable. Personnellement bien qu'étant conscient des différences entres les sexes, particulièrement d'un point de vue médical, ce genre d'affirmations stéréotypés me tapent profondément sur les nerfs et j'ai un sérieux doute face à ce genre de propos.

Ensuite, les magasines... particulièrement à destination des femmes s'efforcent de titrer sur ces différences afin d'augmenter leur tirage plutôt que de titrer sur: " Les 10 points communs entre les hommes et les femmes" ou "la sexualité des femmes n'est pas si différente de celle des hommes...finalement"

Ce genre de mammouth de la psychothérapie fait aussi la promotion de ces différences allant jusqu'à dire:

"En fait, nous appartenons à deux « espèces » différentes !
À cette époque où l’on vient d’achever les premières phases de décryptage du génome humain, vous savez peut-être qu’on a pu montrer que l’homme et le singe possèdent un patrimoine génétique de base, commun à 98,4 % ; ce qui laisse 1,6 % de différence seulement… contre environ 5 % de différence génétique entre l’homme et la femme . Ainsi, un homme mâle est physiologiquement plus proche d’un singe mâle que d’une femme ! "


http://www.psycho-ressources.com/bibli/ ... ommes.html

Ça me semble plutôt débile et c'est pas la seule chose qui me semble débile sur ce site...

Y'a aussi l'idée généralement répandue que la sexualité occupe une dimension plus émotive que chez l'homme ou encore que des femmes puissent être physiquement frigides qui est un mythe profondément encré dans la population générale. Y'a aussi ceux qui disent que les femmes n'ont pas le sens de l'orientation, qu'elle ne sont pas bonnes en maths et que les hommes sont moins bon en français et dans le langage, que les femmes utilisent plus leur hémisphère gauche.

En tant que sceptiques, que pensez-vous de tout ça? Pensez-vous que les humains sont dimorphiques ?http://fr.wikipedia.org/wiki/Dimorphisme
Croyez vous aux différences psychologiques entre les hommes et les femmes que ce soit par rapport l'attitude vis à vis l'éducation, la sexualité ou les différents thèmes sociaux?
« Pour ce qui est des dieux, je ne peux savoir ni qu’ils sont ni qu’ils ne sont pas, ni quel est leur aspect. Beaucoup de choses empêchent de le savoir : d’abord l’absence d’indications à ce propos, ensuite la brièveté de la vie humaine »

Protagoras - 440 av. Bob

hermine
Messages : 83
Inscription : 21 sept. 2008, 09:37

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#2

Message par hermine » 08 janv. 2009, 04:11

Personnelement, je pense qu'il y a des différences comportementales que l'on retrouve fréquament entre homme et femme.
Le problème, comme vous le remarquez, c'est que cela est extrêmement stéréotypé dans le discours des médias.
Si je prends mon panel d'amis et famille (pas forcément représentatif), on trouve souvent des comportements de type "masculin/féminin".
Pour donner un exemple, en tant que femme, on a tendance à ne pas dire ce qu'on pense et à attendre de l'autre qu'il le devine (c'est une tendance et en aucun cas une généralité). les messieurs que je connais ont plutôt tendance (même chose) à rester totalement silencieux pour déstresser alors que nous, c'est là qu'on parle (et on râle parce que l'on ne se sent pas écoutées).
D'un autre côté, ce type de "différence" m'apparaît plutôt comme le résultat de l'éducation et de ce que semble attendre notre société de l'un ou l'autre sexe que comme quelque chose de nettement défini par le sexe.
Qu'il y ait de grosses différences génétiques entre un homme et une femme ne me surprend absolument pas puisque l'apareil reproductif est différent...Je suppose (entiérement gratuitement, certes) que cettedifférence se retrouve dans toutes les espèces, et pourtant, on n'en dit pas que les mâles et les femelles appartiennent à une autre espèce (remarquez, ça ne serait pas très vendeur :mrgreen: ).
En définitive, je serai plutôt de votre avis : mettre l'accent sur ces prétendues différences en temps que "différences phisiologiques", c'est cantonner les hommes et les femmes dans des stéréotypes qui n'ont pas forcément lieu d'être.
Il existe, certes, des différences de comportement, mais lorsque c'est généralisé àoutrance (comme dans les magazines féminins), c'est plutôt ridicule.
On arrive à trouver des personnes sérieuses qui clament haut et fort que l'homme est génétiquement fait pour être polygame et la femme non, par exemple...

Alors que, très franchement, au bout de quinze ans de vie commune avec mon mari, lorsque je vois les "différences" de départ que nous avons comblé, je pense sincèrement que c'est principalement une question d'éducation.
Voilà! ;)

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#3

Message par BeetleJuice » 08 janv. 2009, 05:33

"les hommes ne sont capable de ne faire qu'une seule chose à la fois et les femmes peuvent faire plusieurs choses en même temps et la plus part des hommes sont incapables d'en faire autant..."
Je mets juste mon grain de sel sur ce stéréotype là. Si c'était vrai, les hommes serait incapable d'utiliser une voiture à cause des pédales et du volant, ou alors un pc, à cause de la coordination mouvement du bras/mouvement de la souris qui demande un peu plus d'interprétation du cerveau que pour une coordination Oeil/main classique.

En fait, il suffit de bien regarder ce qui se passe dans la réalité pour se rendre compte que l'on a des dizaines d'exemples autour de nous qui torde le coup à beaucoup de préjugé (celui de la femme monogame étant particulièrement ridicule, d'autant que des études montrent que la femme a tendance à choisir son partenaire sexuel et à favoriser la compétition entre mâle tout au long de sa période de fécondité.)

A mon avis, comme l'a dit Hermine très justement, la plupart de ces stéréotypes correspondent à des comportements issus du social, l'humain ayant tendance à prendre le rôle que la société attend de lui au niveau des comportements.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1988
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#4

Message par Ptoufle » 08 janv. 2009, 10:35

Salut ethernel,
ethernel a écrit :Ce genre de mammouth de la psychothérapie fait aussi la promotion de ces différences allant jusqu'à dire:

"En fait, nous appartenons à deux « espèces » différentes !
À cette époque où l’on vient d’achever les premières phases de décryptage du génome humain, vous savez peut-être qu’on a pu montrer que l’homme et le singe possèdent un patrimoine génétique de base, commun à 98,4 % ; ce qui laisse 1,6 % de différence seulement… contre environ 5 % de différence génétique entre l’homme et la femme . Ainsi, un homme mâle est physiologiquement plus proche d’un singe mâle que d’une femme ! "


http://www.psycho-ressources.com/bibli/ ... ommes.html
Sur le lien, l'auteur précise ensuite :
Ces calculs quantitatifs et provocateurs négligent, bien sûr, l’aspect qualitatif : les gènes contribuant au développement du langage, de l’art, de la philosophie… Mais ils soulignent l’écart considérable entre les deux sexes, dans la plupart des espèces animales — dont l’espèce humaine — l’importance centrale de l’identité de genre (...)
Je ne vois rien de débile dans ce propos.
ethernel a écrit :En tant que sceptiques, que pensez-vous de tout ça? Pensez-vous que les humains sont dimorphiques ?http://fr.wikipedia.org/wiki/Dimorphisme
Croyez vous aux différences psychologiques entre les hommes et les femmes que ce soit par rapport l'attitude vis à vis l'éducation, la sexualité ou les différents thèmes sociaux?
Il me semble possible que des différences génétiques soient à l'origine de différences psychologiques. J'ai l'impression que tu dénonce plus la forme que le fond : un certain nombres de différence énoncées sont sous la forme affirmative : "les femmes font ceci, les hommes font cela". Je pense que ce qui est en fait sous entendu c'est :"les femmes auront plus tendance à faire ceci que les hommes"
Mais il est aussi bien possible que certaines affirmations n'aient pas de fondement sérieux. De même que l'environnement a sa part dans les différences homme/femme.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

sansdec'
Messages : 207
Inscription : 19 juil. 2005, 09:36
Localisation : Pays asseptisé : France
Contact :

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#5

Message par sansdec' » 08 janv. 2009, 12:26

En fait, nous appartenons à deux « espèces » différentes !
À cette époque où l’on vient d’achever les premières phases de décryptage du génome humain, vous savez peut-être qu’on a pu montrer que l’homme et le singe possèdent un patrimoine génétique de base, commun à 98,4 % ; ce qui laisse 1,6 % de différence seulement… contre environ 5 % de différence génétique entre l’homme et la femme . Ainsi, un homme mâle est physiologiquement plus proche d’un singe mâle que d’une femme ! "
Ce qui choque c'est la conclusion. Si les chiffres sont exactes c'est plutot la confirmation que le % de gene commun a peu à voir avec la ressemblance physiologique. Ces chiffres prouvent seulement que l'homme a plus de gene en commun avec le singe qu'avec la femme. tout autre conclusion serait hasardeuse...

Du meme style ne pourrait-on pas dire que le Portugais, plus velu, est plus proche du singe que le Japonnais presque imberbe...

Après vérification (je n'ai pas mon DEC lol, mieux vaut etre précautionneux...)tiré de wikipédia :
La physiologie regroupe les processus qu'elle étudie en grandes fonctions qui sont :
les fonctions de nutrition,
la fonction de reproduction,
les fonctions de relation : la locomotion et les fonctions sensorielles


Sauf erreur de ma part je vois pas en quoi le singe est plus proche, physiologiquement, de l'homme que la femme.

Avatar de l’utilisateur
mf9000
Messages : 399
Inscription : 10 déc. 2008, 05:09

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#6

Message par mf9000 » 08 janv. 2009, 13:26

ethernel a écrit : "En fait, nous appartenons à deux « espèces » différentes !
À cette époque où l’on vient d’achever les premières phases de décryptage du génome humain, vous savez peut-être qu’on a pu montrer que l’homme et le singe possèdent un patrimoine génétique de base, commun à 98,4 % ; ce qui laisse 1,6 % de différence seulement… contre environ 5 % de différence génétique entre l’homme et la femme . Ainsi, un homme mâle est physiologiquement plus proche d’un singe mâle que d’une femme ! "
On entend très souvent ces histoires de "pourcentages de gènes en commun" pour soutenir à peu près n'importe quoi. Le problème est qu'ils ne veulent strictement rien dire si on ne définit pas la manière dont ce pourcentage est calculé et si on ne dit pas ce qu'on entend par un "gène en commun".

Comment ces 5% et 1.6% sont-ils calculés ? J'ai l'impression (mais je peux me tromper) qu'ils n'utilisent pas la même méthode de calcul. Je les soupçonne de faire un calcul de type quantité de matériel génétique différent (Chromosome X et Y) / quantité totale dans le premier cas, et nombre de bases différentes / nombre total dans le second. Je ne vois pas autrement comment obtenir de tels résultats. Toujours est-il que ces deux valeurs ne peuvent pas être comparées, cela n'a aucun sens.

(À sauter si les détails ne vous intéressent pas)
Si on choisit un gène autosomal quelconque, on verra de façon très claire que ce gène est plus proche entre homme et femme qu'entre homme ou femme et chimpanzé (donc distance homme - femme < distance homme - chimpanzé mâle et non l'inverse).

Si on choisit un gène du chromosome X qui est absent sur le bras homologue de l'Y, il sera présent en double chez la femme et en un seul exemplaire chez les deux mâles, et présentera, comme le gène autosomal plus de différences entre homme et chimpanzé qu'entre homme et femme. Si en revanche, on choisit un gène présent sur la partie du chromosome Y qui est présent uniquement chez l'homme, il sera proche de celui du chimpanzé mâle, et absent chez la femme et le chimpanzé femelle, donc non comparable.

Un gène mitochondrial présentera les même caractéristiques qu'un gène autosomal.
(fin des détails)

Ceci pour dire simplement que les chiffres de "pourcentage de génome en commun" la plupart du temps, ne veulent rien dire. Il serait vraiment temps que les biologistes qui font de la vulgarisation cessent de les utiliser sans préciser leur pensée.
Dieu adore les coléoptères et les orchidées. À mon avis, dieu est japonais.
Richard Dawkins a écrit : If somebody believes that the world is only six thousand years old or of the order of a few thousand years old, when the true age of the earth is of the order or a few billion years old, that means they are out by a factor of... A million. Which is not a trivial error.

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#7

Message par Ildefonse » 08 janv. 2009, 15:33

Il faudrait traiter prioritairement des différence dans les éducations données aux garçons et aux filles, et ce, selon les cultures.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
ethernel
Messages : 208
Inscription : 06 déc. 2008, 21:00

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#8

Message par ethernel » 10 janv. 2009, 02:43

hermine a écrit :Pour donner un exemple, en tant que femme, on a tendance à ne pas dire ce qu'on pense et à attendre de l'autre qu'il le devine

Nah... vous EXIGEZ qu'on devine ce que vous pensez et même que l'on anticipe ce que vous voulez!!!!

;)

Non, blague à part, le problème dans c'est cas là est plus complexe, on pourrait en discuter mais j'ai pas envie(ça fait 8 mois que j'en parle avec ma copine...:P), ces différences sotn dues à l'éducation. Je n'aime pas non plus l'idée que les femmes on tendances à exprimer ce qu'elles veulent et que les homme non. Déjà il faudrait quantifier tout a.. mais empiriquement pour ma part je ne le constate pas. J'ai eu affaire dans ma vie au deux type de comportement dans les deux sexes et je ne sarais dire laquelle des attitudes prédomine chez lequel des genres. Encore une fois c'est personnel.

Les articles qui citent des études faites avec encéphalogrammes disant que les femmes utilisent leurs 2 hémisphères se basent sur un échantillon plus restreint que mon expériences personnelle. J,ai eu l'occasion de cohabiter durant plusieurs années à l'intérieur de larges groupes mixtes sur de longues périodes et honnêtement je ne distingue aucune différence comportementale significative. Sérieusement, aucune. Je n'arrive pas à trouver un comportement constater chez un genre qui n'avait pas son pareil chez l'autre genre. Sérieusement pensez-y, trouvez moi un seul comportement dans votre milieux de travail ou peu importe qui n'est pas adopté par les deux sexes?

Tout ce que je constate c'est qu'il y a différent type de personnalités mais que chacune trouve sa contre partie chez l'autre sexe et qu'il n'y a pas, toujours selon mon expérience, de prédominance d'un certain type de personnalité d'un sexe à l'autre.


bon... je suis tanné d'écrire... la suite une autre fois! :)
« Pour ce qui est des dieux, je ne peux savoir ni qu’ils sont ni qu’ils ne sont pas, ni quel est leur aspect. Beaucoup de choses empêchent de le savoir : d’abord l’absence d’indications à ce propos, ensuite la brièveté de la vie humaine »

Protagoras - 440 av. Bob

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#9

Message par Poulpeman » 10 janv. 2009, 10:14

Salut Ethernel,

Il existe quelques facteurs physiologiques qui peuvent expliquer des différences de comportement entre homme et femme, comme les hormones ou l'anatomie et la physiologie du cerveau.
Les hommes et les femmes ne produisent pas les même hormones selon les mêmes taux => induction de comportements différents.
Le cerveau des hommes et des femmes n'est pas "latéralisé" de la même manière => différence dans le traitement de l'information.

Donc non, si on peut observer des différences comportementales entre homme et femmes, ce n'est pas uniquement à cause de l'éducation.
Par exemple, j'avais lu quelque part (un article sérieux) que les hommes se représentaient mieux les espaces en 3D que les femmes. Et il y a certainement des domaines dans lesquels les femmes réussissent mieux que les hommes (le maniement de la serpillère par exemple :mrgreen: ).

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#10

Message par Ildefonse » 10 janv. 2009, 10:25

Quel macho alors.

J'ai un indice cependant concernant l'influence des hormones dans la personnalité de l'être humain. Dans le cas des transgenres, la prise d'hormones du sexe opposé est indispensable au changement de sexe. Cette prise massive change, bien entendu, de manière flagrante la morphologie de la personne tant au niveau de la répartition des graisses dans le corps, que de la durée de vie (supérieure chez une personne "confite" dans les hormones féminines), en passant bien entendu par les différences dites sexuelles (taille des seins, forme des hanches et des fesses, pilosité, etc...). Il s'avère que le modification est également psychologique (bien que je ne sache pas par quel mécanisme) et qu'il existe un caractère sexué selon que le corps fonctionne avec telles ou telles hormones.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

hermine
Messages : 83
Inscription : 21 sept. 2008, 09:37

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#11

Message par hermine » 10 janv. 2009, 10:35

Oui, c'est vrai qu'il peut y avoir des différences hormonales : enceinte, la femme est, comment dire...Bizarre (genre se met à pleurer parce qu'on lui dit qu'il y a du gras sur la table :roll: )...J'ai jamais rencontré d'hommes auxquels c'est arrivé, ça!

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#12

Message par Ildefonse » 10 janv. 2009, 11:07

C'est parce que vous n'avez pas d'ami transgenre, ou même avec un "tempérament hormonal féminin". :a2:

Essayez l'underground, et vous en rencontrerez ...
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21917
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#13

Message par Jean-Francois » 10 janv. 2009, 11:14

Poulpeman a écrit :Le cerveau des hommes et des femmes n'est pas "latéralisé" de la même manière => différence dans le traitement de l'information [...] Par exemple, j'avais lu quelque part (un article sérieux) que les hommes se représentaient mieux les espaces en 3D que les femmes
Il faut faire attention car s'il y a effectivement un dimorphisme sexuel dans l'anatomie cérébrale, il y a beaucoup de faussetés qui circulent au sujet des prétendues différences dans les capacités mentales. L'éducation peut influencer les capacités de représentation spatiale, de même les femmes sont réputées pour avoir une meilleure mémoire des faits (surtout quand il y a une composante émotive) mais est-ce vrai?

Le principal dimorphisme sexuel est, évidemment, relié au différences physiques entre l'homme et la femme. Les hormones jouent un rôle important dans les différences comportementales. Mais, il est parfois difficile de dire ce que sont exactement ces dernières. Et si les moyennes (si on pouvait les calculer) sont peut-être séparées, il y a certainement pas mal de recouvrement dû aux écart-types.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Jiti-way
Messages : 484
Inscription : 26 août 2008, 15:37
Localisation : ℓ = 184,5575 · b = -05,7843

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#14

Message par Jiti-way » 10 janv. 2009, 12:10

Jean-Francois a écrit :Il faut faire attention car s'il y a effectivement un dimorphisme sexuel dans l'anatomie cérébrale, il y a beaucoup de faussetés qui circulent au sujet des prétendues différences dans les capacités mentales. L'éducation peut influencer les capacités de représentation spatiale, de même les femmes sont réputées pour avoir une meilleure mémoire des faits (surtout quand il y a une composante émotive) mais est-ce vrai?
Tout à fait d'accord avec vous. D'autant que la menace du stéréotype veille...(explication beaucoup plus crédible que l'hypothèse génético-anatomique car basée sur des résultats expérimentaux).
gabarrot.pdf
Menace du stéréotype
(63.57 Kio) Téléchargé 86 fois
66976-10066-12589.pdf
Menace du stérétotype 2
(146.36 Kio) Téléchargé 96 fois
☼ "Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l'Univers" ☼ (Remy de Gourmont)

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#15

Message par Ildefonse » 10 janv. 2009, 12:34

Il faudra effectivement nombre d'études supplémentaires pour se faire une idée un tant soit peu complète de la carte cérébrale selon le sexe. Et en attendant, les zozos se feront une joie de se répandre sur le sujet avec des théories toutes aussi farfelues que ce qu'on entend sur le pourcentage d'utilisation du cerveau ou la fin du monde.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
ethernel
Messages : 208
Inscription : 06 déc. 2008, 21:00

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#16

Message par ethernel » 15 janv. 2009, 05:09

jean-françois a écrit :Il faut faire attention car s'il y a effectivement un dimorphisme sexuel dans l'anatomie cérébrale,
Poulpeman a écrit :Il existe quelques facteurs physiologiques qui peuvent expliquer des différences de comportement entre homme et femme, comme les hormones ou l'anatomie et la physiologie du cerveau.
Les hommes et les femmes ne produisent pas les même hormones selon les mêmes taux => induction de comportements différents.
Le cerveau des hommes et des femmes n'est pas "latéralisé" de la même manière => différence dans le traitement de l'information.

Dans la mesure où le cerveau est un organe extrêmement maléable je me demande si cette latéralisation n'est pas plutôt due au milieu? Par exemple les gars sont poussés rapidement vers les sport d'équipe(hockey, soccer, football etc) que vers les sport individuels. Les sport d'équipe ressemblent beaucoup à la chasse organisé et les femmes sont orientés vers les sports individuels (patinage artistique, gymnastique, dance etc) Même si la tendance change peu à peu c'est encore vrai dans la majorité des cas. Moi de toute mon éducation primaire et secondaire j'arrive seulement à me souvenir de 2 ou 3 filles qui aimaient jouer au hocker ou au soccer et d'aucun gars qui pratiquait la gym ou le patinage artistique ou encore la dance.... Alors c'est probable que si on favorise des jeux qui reproduisent la chasse chez les hommes ont retrouve une meilleure spatialisation. J'ai un sérieux doute par rapport au caractère génétique de cette latéralisation...
Ildefonse a écrit :C'est parce que vous n'avez pas d'ami transgenre, ou même avec un "tempérament hormonal féminin". :a2:

Essayez l'underground, et vous en rencontrerez ...
L'underground ça me connait ;) J'ai été en collocation avec un transgenre durant quelques mois et honnêtement... comme je disais j'arrive mal à voir des différences comportementales significatives entre les hommes et les femmes. La seule à laquelle je puisse penser c'est la grossesse.

Mais c'est un bon questionnement. Est-ce que les hommes qui se sentent "femmes" un des différences du point de vue génétique ou chromosomique?





Pour finir j'aimerais quand même préciser que j'habitais aussi avec ma blonde lors de ma collocation avec le transexuel... au cas où il y ait confusion.. ! ;)
« Pour ce qui est des dieux, je ne peux savoir ni qu’ils sont ni qu’ils ne sont pas, ni quel est leur aspect. Beaucoup de choses empêchent de le savoir : d’abord l’absence d’indications à ce propos, ensuite la brièveté de la vie humaine »

Protagoras - 440 av. Bob

Avatar de l’utilisateur
draconix_1
Messages : 85
Inscription : 21 janv. 2009, 02:10
Localisation : Montréal

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#17

Message par draconix_1 » 25 janv. 2009, 02:32

La différence entre les hommes et les femmes ben en arrière c'est pareil eten avant tout s'emboite, quoique des hommes aussi, mais ça c'est un autre sujet.

:mrgreen:
Houston y en a potte problême

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#18

Message par Kraepelin » 03 avr. 2009, 16:04

ethernel

Le site que tu nous donnes à lire est pas fort. Je suis bien d'accord avec toi là-dessus. Mais, il y a eu beaucoup de recherche sur les différences psychologiques entre les sexes. Et les résultats montrent que nous avons de bonnes raisons de croire qu'il y a de petites différences entre les hommes et les femmes et que ces différences ont, dans certains cas, une base biologique.

Au plan intellectuel, on n'a pas mesuré d'avantage des hommes sur les femmes dans la sphère mathématique.

Par contre, la question de l'orientation dans l'espace est bien documentée. Les hommes (comme groupe) ont plus de facilité à reconnaître dans l'espace des figures tridimensionnelles après qu'on a fait subir à ces figures une rotation.

Les femmes (comme groupe) ont cependant un avantage sur les hommes en ce qui regarde les habilités verbales. Cet avantage apparaît très tôt et se maintien durant tout le développement.

Je dis cependant que ces avantages sont assez minces puisqu'ils sont inférieurs en amplitude aux variations interindividuelles.

Pour ce qui est des habilités sociales, les donnés étaient à l'avantage des femmes la dernière fois que j'ai regardé, mais il y avait des problèmes de cohérence dans les résultats. Pour la question du désir sexuel, je ne connais pas de protocole qui ait permis de trancher la question.Mais il est vrai que je n'ai pas mis le nez là-dedans (dans la recherche, il va sans dire...) depuis 5 ans.

Le reste des différences dont les journalistes font les chaudes gorges relève plus de différences explicables culturellement.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#19

Message par Kraepelin » 03 avr. 2009, 16:20

Jean-Francois a écrit : Il faut faire attention car s'il y a effectivement un dimorphisme sexuel dans l'anatomie cérébrale, il y a beaucoup de faussetés qui circulent au sujet des prétendues différences dans les capacités mentales. L'éducation peut influencer les capacités de représentation spatiale, de même les femmes sont réputées pour avoir une meilleure mémoire des faits (surtout quand il y a une composante émotive) mais est-ce vrai?

Le principal dimorphisme sexuel est, évidemment, relié au différences physiques entre l'homme et la femme. Les hormones jouent un rôle important dans les différences comportementales. Mais, il est parfois difficile de dire ce que sont exactement ces dernières. Et si les moyennes (si on pouvait les calculer) sont peut-être séparées, il y a certainement pas mal de recouvrement dû aux écart-types.
Tu mets le doigt sur le principal problème : Neutraliser les autres facteurs (éducatif, culturel, etc.) Il n'y a pas de protocole parfait, mais un ensemble de recherches sur différentes facettes peut finir par donner une idée juste de la question. Il y a aussi des protocoles qui, sans neutraliser les facteurs culturels, permettent de "mettre entre parenthèses" ces facteurs. Par exemple, une chercheuse féministe de l'université de Montréal a développé un protocole intéressant. Elle a fait passer le test des mouvements des figures tridimensionnelles dans l'espace à 5 ou 6 groupes d'étudiants correspondants à des facultés universitaires très différentes en ce qui regarde la stimulation des habilités spatiales. Je crois me souvenir : génie, architecture, arts visuels, travail social, mathématique, sciences infirmières. Son hypothèse était que la variation de back grownd académiques entraînerait une variation sensible dans la différence de performance entre les gars et les filles. Ces résultats ont complètement invalidé son hypothèse. La différence s'est maintenue de groupe en groupe avec une belle constance. Les facteurs éducatifs et culturels influencent donc la performance des garçons et des filles, mais n'expliquent pas la différence entre les deux groupes.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Zukiwi
Messages : 22
Inscription : 30 mars 2009, 20:44
Localisation : Montérégie

Re: Différences entre les hommes et les femmes

#20

Message par Zukiwi » 04 avr. 2009, 01:31

Poulpeman a écrit :Salut Ethernel,

Il existe quelques facteurs physiologiques qui peuvent expliquer des différences de comportement entre homme et femme, comme les hormones ou l'anatomie et la physiologie du cerveau.
Les hommes et les femmes ne produisent pas les même hormones selon les mêmes taux => induction de comportements différents.
Le cerveau des hommes et des femmes n'est pas "latéralisé" de la même manière => différence dans le traitement de l'information.

Donc non, si on peut observer des différences comportementales entre homme et femmes, ce n'est pas uniquement à cause de l'éducation.
Par exemple, j'avais lu quelque part (un article sérieux) que les hommes se représentaient mieux les espaces en 3D que les femmes. Et il y a certainement des domaines dans lesquels les femmes réussissent mieux que les hommes (le maniement de la serpillère par exemple :mrgreen: ).

Poulpeman
Tout à fait, Baron Cohen fait ce type d'étude (particulièrement en ce qui a trait à l'autisme et son hypothèse relative aux surplus de testosterones lors de la gestation). Certains de ces tests sont disponibles sur ARC (Autism Research Centre) - Il y a eu sur Sciam d'excellents articles sur le sujet par le passé, dont:
His Brain, Her Brain
It turns out that male and female brains differ quite a bit in architecture and activity. Research into these variations could lead to sex-specific treatments for disorders such as depression and schizophrenia
Sex Differences in the Brain

Sex Differences in the Brain; Men: The Scientific Truth; Scientific American Presents; by Kimura; 6 Page(s)

Men and women differ not only in their physical attributes and reproductive function but also in many other characteristics, including the way they solve intellectual problems. For the past few decades, it has been ideologically fashionable to insist that these behavioral differences are minimal and are the consequence of variations in experience during development before and after adolescence. Evidence accumulated more recently, however, suggests that the effects of sex hormones on brain organization occur so early in life that from the start the environment is acting on differently wired brains in boys and girls. Such effects make evaluating the role of experience, independent of physiological predisposition, a difficult if not dubious task. The biological bases of sex differences in brain and behavior have become much better known through increasing numbers of behavioral, neurological and endocrinological studies.

We know, for instance, from observations of both humans and nonhumans that males are more aggressive than females, that young males engage in more rough-and-tumble play than females and that females are more nurturing. We also know that in general males are better at a variety of spatial or navigational tasks. How do these and other sex differences come about? Much of our information and many of our ideas about how sexual differentiation takes place derive from research on animals. From such investigations, it appears that perhaps the most important factor in the differentiation of males and females is the level of exposure to various sex hormones early in life.
Vous pouvez avoir l'article complet ici si cela intéresse: Sex Differences in the Brain

Je n'ai aucune difficulté à accepter ces différences.
Facebook | Last.fm
" Even a dead fish follows the stream "
" Un peuple informé est un peuple libre !" - René Lévesque

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit