VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#176

Message par neuneutrinos » 12 déc. 2017, 09:30

Il ne faut pas remonter très loin dans l'histoire pour observer des différences dans les rôles, les attribut et les privilèges propres à chaque genre. Que devons nous comprendre de ces différences et comment devons nous les juger? Actuellement nous comprenons et jugeons ces différences à travers un prisme idéologique dont j'essaie d'évaluer la validité. Disons que je ne prend pas pour acquis que ce prisme est juste. Je lui demande de faire ses preuves.
Comme ton prisme t'empeche de voir la réalité en face jusqu'à ignorer une enquête statistique de l'INSEE car elle ne te plait pas.

Je suis des premier à trouver que dans mon entourage, ou de ce que je suis témoin, je n'ai pas été témoin de violence faite spécifiquement aux femmes ( et je ne vais pas m'en plaindre ! )

Mais il y a les faits, que l'on peut ignorer d'un revers de la main comme on le ferait naturellement par biais de croyance.
et le cas Simone Veil et ce qu'elle a vécu en tant que femme politicienne, que tu peux aussi ignorer.

Les temps changent et je pense que les violences diminueront avec.
Comme les violence faites aux femmes étaient bien plus présent et accépté socialement dans le passé.

Ignorer qu'il existe encore des violences faites spécifiquement aux femmes est une chose, mais affirmer que c'est un mythe en est autre chose.
C'est un message qui peut se comprendre comme "Mais non il n'y a pas plus de violence envers les femmes qu'envers les hommes, alors arrêtez de vous plaindre")
(tient ! l'enquète de l'INSEE prouve le contraire ! )

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5204
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#177

Message par eatsalad » 12 déc. 2017, 09:55

Désolé de passer par là et de poser mon cheveu sur la soupe, mais je viens de tomber sur cet article qui m'a interpellé :

Durant 50 ans, 84 % des lobotomies furent réalisées sur des femmes, en France, Belgique et Suisse
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#178

Message par neuneutrinos » 12 déc. 2017, 10:10

L'étude n'est pas encore publié.
Et les scientifiques ont le recul (dans ce qui est rapporté).
Comment expliquez cette prépondérance du sexe féminin ? « Nous n’avons trouvé aucune explication dans ces publications, rapporte le neurochirurgien Louis-Marie Terrier. Dans la majorité des cas, lorsque les indications étaient renseignées, il s’agissait de soigner une pathologie psychiatrique : schizophrénie, grande dépression avec tentative de suicide, en général des personnes qui avaient une adaptation sociétale difficile, d’autres des troubles obsessionnels compulsifs, etc. » Autant de pathologies où il n’existe « aucune prévalence chez les femmes », précise-t-il. Les raisons sont donc à chercher ailleurs, dans « le statut de la femme à l’époque régi par le code civil de 1804 ».
Mais cela pourrait être interessant , même si ce n'est pas le but initiale de l'étude scientifique.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#179

Message par Kraepelin » 12 déc. 2017, 10:21

neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 09:30
Il ne faut pas remonter très loin dans l'histoire pour observer des différences dans les rôles, les attribut et les privilèges propres à chaque genre. Que devons nous comprendre de ces différences et comment devons nous les juger? Actuellement nous comprenons et jugeons ces différences à travers un prisme idéologique dont j'essaie d'évaluer la validité. Disons que je ne prend pas pour acquis que ce prisme est juste. Je lui demande de faire ses preuves.
Comme ton prisme t'empeche de voir la réalité en face jusqu'à ignorer une enquête statistique de l'INSEE car elle ne te plait pas.
Mon prisme personnel est le prisme sceptique. Je demande des preuves de qualité. Je ne peux pas juger les statistiques de ton enquête parce que je ne connais pas sa méthodologie et que les auteurs de ton enquête ne nous la laisse pas connaitre. Les chiffres présentés semblent cependant d'origine policière ce qui leur enlèvent toute leur valeur dans une comparaison homme/femme pour les raisons que je t'ai donné plus haut.
:hausse:
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 09:30

Je suis des premier à trouver que dans mon entourage, ou de ce que je suis témoin, je n'ai pas été témoin de violence faite spécifiquement aux femmes ( et je ne vais pas m'en plaindre ! )
Tien donc! Ce que le monde est petit!
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 09:30
Mais il y a les faits, que l'on peut ignorer d'un revers de la main comme on le ferait naturellement par biais de croyance.
et le cas Simone Veil et ce qu'elle a vécu en tant que femme politicienne, que tu peux aussi ignorer.
Les hommes et les femmes politiques disent la vérité sans la déformer à des fins politiques. C'est bien connu...
;)
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 09:30
Ignorer qu'il existe encore des violences faites spécifiquement aux femmes est une chose, mais affirmer que c'est un mythe en est autre chose.
Si tu avais lu le fil depuis le début, au lieu de sauter aux conclusions, tu aurais découvert que le fait que des femmes sont parfois victimes de violence n'est pas remis en question, ni le fait que cette violence leur soit parfois spécifique. mais si une certaine réalité existe=, ça n'empêche pas les idéologues de broder dessus et de fabriquer des mythes.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#180

Message par Kraepelin » 12 déc. 2017, 10:27

eatsalad a écrit :
12 déc. 2017, 09:55
Désolé de passer par là et de poser mon cheveu sur la soupe, mais je viens de tomber sur cet article qui m'a interpellé :

Durant 50 ans, 84 % des lobotomies furent réalisées sur des femmes, en France, Belgique et Suisse
Dans cet article, le traitement de l'information ne ta pas semblé... un peu biaisé? Juste un petit peu?

Dans les faits, les femmes aujourd'hui, comme au cours des 100 dernières années, consultent plus pour des problèmes de santé mentale et reçoivent plus de services (bons ou mauvais). Il n'est pas surprenant que les femmes aient bénéficiées (ou été victimes) de "lobo" simplement parce qu'elles reçoivent plus de n'importe quel service médicale en santé mentale (bon ou mauvais). Les hommes ne sont pas moins malades mentalement, mais ils consultent moins, se soignent par l'alcool et/ou "passent à l'acte" et se retrouvent en prison. Disons simplement que lorsqu'une femme "pète une crise violente", elle se retrouve à l'hôpital alors que lorsqu'un homme "pète une crise violente", il ne retrouve en prison... Il y a 20 fois plus d'hommes en prison que de femmes. Tu ne t'es jamais demandé pourquoi?

Lequel des deux sexes est le plus victime de sexisme? :interro:
Dernière modification par Kraepelin le 12 déc. 2017, 11:03, modifié 4 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#181

Message par neuneutrinos » 12 déc. 2017, 10:29

Mon prisme personnel est le prisme sceptique. Je demande des preuves de qualité. Je ne peux pas juger les statistiques de ton enquête parce que je ne connais pas sa méthodologie et que les auteurs de ton enquête ne nous la laisse pas connaitre. Les chiffres présentés semblent cependant d'origine policière ce qui leur enlèvent toute leur valeur dans une comparaison homme/femme pour les raisons que je t'ai donné plus haut.
Sceptique ? non. Tu mets tes croyance en avant ce qui par définition n'est pas sceptique.
Et si tu étais de bonne foi, tu verrais que l'étude est sourcée. ( mais bon tu es tellement sceptique que tu peux affirmer sans même y jeter un oeil)
Les hommes et les femmes politiques disent la vérité sans la déformer à des fins politiques. C'est bien connu...
"Donc ce qu'elle a dit de sa vie politique et le violences faites à son égard est donc un mythe.. parce que je suis sceptique et je ne me trompe pas."

Donc Simone Veil n'a jamais subi de violence à cause du fait qu'elle était une femme ?
Continues-tu de l'affirmer ?

P.S.
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:21
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 09:30
Je suis des premier à trouver que dans mon entourage, ou de ce que je suis témoin, je n'ai pas été témoin de violence faite spécifiquement aux femmes ( et je ne vais pas m'en plaindre ! )
Tien donc! Ce que le monde est petit!
Une réaction montrant bien le problème du biais de croyance.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#182

Message par Kraepelin » 12 déc. 2017, 10:55

neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29

Sceptique ? non. Tu mets tes croyance en avant ce qui par définition n'est pas sceptique.Et si tu étais de bonne foi ...
Attaque personnelle, toi aussi! Tu joins le groupe donc?
:mrgreen:
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29
Et si tu étais de bonne foi, tu verrais que l'étude est sourcée.
Mille excuses! Ça m'a échappé. Mais aide moi un peu. Dans quelle section la méthodologue est expliquée? ;)
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29
Donc Simone Veil n'a jamais subi de violence à cause du fait qu'elle était une femme ?
Continues-tu de l'affirmer ?
Je n'ai rien nié! Mais à propos! À Fatima 30,000 personnes ont vue le "soleil danser".
En doutes-tu?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#183

Message par neuneutrinos » 12 déc. 2017, 11:05

Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:55
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29

Sceptique ? non. Tu mets tes croyance en avant ce qui par définition n'est pas sceptique.Et si tu étais de bonne foi ...
Attaque personnelle, toi aussi! Tu joins le groupe donc?
:mrgreen:
Non c'est une constatation car tu n'as même pas lu le lien de l'INSEE, sinon tu comprendrais pourquoi ta réponse est de mauvaise foi.
Mais victimise toi autant que tu veux, si ça peut te faire plaisir...
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:55
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29
Et si tu étais de bonne foi, tu verrais que l'étude est sourcée.
Mille excuses! Ça m'a échappé. Mais aide moi un peu. Dans quelle section la méthodologue est expliquée? ;)
toi lire document car sources contenir informations.
Mais toi pas lire, toi juste affirmer dans croyance à toi.
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:55
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29
Donc Simone Veil n'a jamais subi de violence à cause du fait qu'elle était une femme ?
Continues-tu de l'affirmer ?
Je n'ai rien nié! Mais à propos! À Fatima 30,000 personnes ont vue le "soleil danser".
En doutes-tu?
Tu changes de sujet car si tu affirme que Simone Veil a reçu des violences due à son genre, tu te contredis.
Et ta réponse consiste à dire "les politiciens mentent" -> Simone Veil est politicienne -> donc elle a menti. (mais sans preuve comme bon sceptique que tu te revendique être)
Donc confirmes-tu que les violences subies par Simone Veil est un mensonge ?

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3185
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#184

Message par Cogite Stibon » 12 déc. 2017, 12:14

Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:27
Disons simplement que lorsqu'une femme "pète une crise violente", elle se retrouve à l'hôpital alors que lorsqu'un homme "pète une crise violente", il ne retrouve en prison... Il y a 20 fois plus d'hommes en prison que de femmes. Tu ne t'es jamais demandé pourquoi?
Etes-vous en train de dire que, pour les mêmes actes de violence commis, les hommes ont 20 fois plus de chance que les femmes de se retrouver en prison ? Vous avez des sources qui appuient cela ?

Une explication bien plus vraisemblable est que les hommes commettent bien plus de violences que les femmes. Ce que disent d'ailleurs toutes les études consacrées à ce sujet. Ce fait, indéniable pour une personne de bonne foi, s'expliquent par deux facteurs - l'un biologique, la testostérone augmentant l’agressivité, et l'autre culturel, la plupart des cultures valorisant l’agressivité chez les hommes.
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:27
Lequel des deux sexes est le plus victime de sexisme? :interro:
Vous êtes en train de dire que les hommes mis en prison pour avoir commis des actes de violences sont en fait des victimes de sexisme ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#185

Message par Kraepelin » 12 déc. 2017, 12:22

neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 11:05
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:55
Mille excuses! Ça m'a échappé. Mais aide moi un peu. Dans quelle section la méthodologue est expliquée? ;)
toi lire document car sources contenir informations.
C'est loin dans l'enchainement des liens, mais c'est accessible.
+1 pour toi

DIABLE! Mais qu'Est-ce que j'y lis? :::
Cette enquête permet donc de mesurer la prévalence et l'incidence de certaines atteintes aux personnes et aux biens, la fréquence des plaintes déposées auprès des services de police et de gendarmerie pour chaque type d'atteinte ...
+2 pour moi
toi lire tes propres sources car contenir confirmation de ce que je dis
:mrgreen:
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 11:05
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:55
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29
Donc Simone Veil n'a jamais subi de violence à cause du fait qu'elle était une femme ?
Continues-tu de l'affirmer ?
Je n'ai rien nié! Mais à propos! À Fatima 30,000 personnes ont vue le "soleil danser".
En doutes-tu?
Tu changes de sujet car si tu affirme que Simone Veil a reçu des violences due à son genre, tu te contredis.
Je n'ai jamais affirmé ça. Je ne connais pas Simone Vail. Je ne sais pas vraiment qui elle est ni la tanneur de son témoignage. Je doute juste un peu de la crédibilité de témoignages en générale et particulièrement de ceux qui alimentent bien une rhétorique. Les sceptiques sont comme ça...
:mrgreen:
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 10:29
Donc confirmes-tu que les violences subies par Simone Veil est un mensonge ?
Jamais de la vie! Et toi confirmes-tu que les statistiques de ta source ne sont pas d'origine policière? Un gars dégoulinant de bonne foi comme tu l'es ne devrait pas avoir de difficulté à admettre qu'il s'est trompé.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#186

Message par neuneutrinos » 12 déc. 2017, 12:49

Donc tu admets que des femmes ont subi des violences due à leur sexe !
Un grand pas en avant !

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#187

Message par Kraepelin » 12 déc. 2017, 12:59

neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 12:49
Donc tu admets que des femmes ont subi des violences due à leur sexe !
Un grand pas en avant !
Le grand pas c'est toi qui le fais en admettant que je ne l'ai jamais contesté puisque dès les premières lignes de cette enfilade je l'ai mentionné. Fais en donc un autre en admettant que tes statistiques sont "policières" et, pourquoi pas, un autre encore en allant lire l'article de wiki sur la violence conjugale, particulièrement la section qui explique pourquoi les statistiques policières ne permettent pas d'offrir une comparaison dans la victimisation des hommes et des femmes.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6325
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#188

Message par Lulu Cypher » 12 déc. 2017, 14:15

Cogite Stibon a écrit :
12 déc. 2017, 12:14
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:27
Lequel des deux sexes est le plus victime de sexisme? :interro:
Vous êtes en train de dire que les hommes mis en prison pour avoir commis des actes de violences sont en fait des victimes de sexisme ?
Bah ... de toute façon je trouve que sa remarque ne fait pas de sens ... si on base le sexisme sur une discrimination (positive ou négative) En fonction du sexe des individus et si on considère que les hommes et les femmes vivent dans la même société (indépendamment des différences culturelles), le sexisme fonctionne un peu comme des vases communiquant .... le sexisme qui concerne l'un des 2 sexes connait son pendant inversement proportionnel chez l'autre (même si l'intensité des conséquences peut être différente) ... en gros, le sexisme qui s'exerce vis à vis d'un sexe s'exerce au profit (ou au dépend) de l'autre :hausse:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

jean7
Messages : 2702
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#189

Message par jean7 » 12 déc. 2017, 14:48

Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 08:33
Je parlais de notre culture, de la culture occidentale au sens large. Mettre l'individu, ses intérêts, son autonomie au centre de l'équation est très occidental. Dans bien des cultures (et certaines de nos sous-cultures) le groupe a plus d'importantes et l'individu s'efface devant lui. Le membre du groupe ne comprend son rôle et ne mesure sa valeur qu'en fonction de cette appartenance.
Oui, d'accord.
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 08:33
... dans la culture québécoise le sacrifice de soi est beaucoup plus valorisé que dans la culture de nos voisins du sud.
Je comprend aussi cet aspect.
Je me rend compte que ce que j'évoquais flotte quelque part entre les axes que tu décrit.
Je suis bien d'accord que l'occidental accorde une importance particulièrement élevée à l'autonomie de l'individu.
Coté Chine par exemple, une personne agissant constamment de façon autonome serait plutôt regardé avec une forme de pitié ou de méfiance.
Cependant, maximiser l'éducation et le développement individuel reste considéré comme un bien.
Bon. C'est hors de propos.
Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 08:33
Mais, dans le discours dominant, la question entourant la victimisation des femmes m'apparait être profondément déformé par des variables l'idéologique. Ce sont ces déformations que je dénonce.
Je décroche donc de la conversation, en effet, je ne suis pas les discours, dominants ou non, avec une oreille suffisamment assidue ou attentive pour me faire une idée de ce problème. Désolé, pas d'avis sur cette question en quelque sortes.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#190

Message par neuneutrinos » 13 déc. 2017, 05:28

Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 12:59
neuneutrinos a écrit :
12 déc. 2017, 12:49
Donc tu admets que des femmes ont subi des violences due à leur sexe !
Un grand pas en avant !
Le grand pas c'est toi qui le fais en admettant que je ne l'ai jamais contesté puisque dès les premières lignes de cette enfilade je l'ai mentionné. Fais en donc un autre en admettant que tes statistiques sont "policières" et, pourquoi pas, un autre encore en allant lire l'article de wiki sur la violence conjugale, particulièrement la section qui explique pourquoi les statistiques policières ne permettent pas d'offrir une comparaison dans la victimisation des hommes et des femmes.
Donc tu admets les violence faite aux femmes ?
Car si celas Simone Veil représente bien pour toi une violence faite aux femme ( dans l'idée où c'est une femme) Alors ce n'est pas un mythe.
Tu ne donnera donc pas de réponse précise sur cette question pourtant assez simple.

Et ton lien wiki...
Ne discrédite pas les statistique "policière" juste une sous-évaluation dans le cas des violences conjugales (et sans préciser les tranches d'âges, etc...)
Mais que c'est drôle, L'INSEE ne parle pas de violence conjugale ! (enfin si toi lire document, toi comprendre).

Donc quelle sont tes sources , à part ton envie pressante d'écarter ce qui ne colle pas à tes croyances, de vouloir discréditer l'étude de l'INSEE ? aucune.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#191

Message par Kraepelin » 13 déc. 2017, 08:16

neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 05:28
...
Tu imagines pouvoir entretenir un échange respectueux avec un interlocuteur qui répond à tes questions alors que tu ne répond pas à celles qu'il te pose?

- Admet-tu que les statistiques de l'INSEE sont d'origine policière?(1)
- Admets-tu que le taux de signalement des agressions à la police n'est pas du tout le même chez les hommes et les femmes?



(1) Si Denis était encore actif, je te proposerais un REDICO sur ce sujet.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#192

Message par neuneutrinos » 13 déc. 2017, 08:28

Kraepelin a écrit :
13 déc. 2017, 08:16
neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 05:28
...
Tu imagines pouvoir entretenir un échange respectueux avec un interlocuteur qui répond à tes questions alors que tu ne répond pas à celles qu'il te pose?

- Admet-tu que les statistiques de l'INSEE sont d'origine policière?(1)
- Admets-tu que le taux de signalement des agressions à la police n'est pas du tout le même chez les hommes et les femmes?



(1) Si Denis était encore actif, je te proposerais un REDICO sur ce sujet.
j'ai posé une question assez simple pourtant sur Simone Veil que tu ne peux pas répondre sans te contredire.
Tu peux toujours changer le sujet... ou être dans le déni.
On ne peut pas avoir un echange respectueux quand la personne ne reconnait même pas un cas assez simple qui prouve l'existence de ton "mythe".
- Admet-tu que les statistiques de l'INSEE sont d'origine policière?(1)
- Admets-tu que le taux de signalement des agressions à la police n'est pas du tout le même chez les hommes et les femmes?
T'es pas gêné de ma sortir du wikipedia comme source sans même lire le titre qui est "violence conjugale".
L'étude le l'INSEE ne parle pas de violence conjugale.
Mais ça ne te posera aucun problème !

Alors, toujours à fuir ta réponse sur Simone Veil ?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#193

Message par Kraepelin » 13 déc. 2017, 08:38

neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 08:28
- Admet-tu que les statistiques de l'INSEE sont d'origine policière?(1)
- Admets-tu que le taux de signalement des agressions à la police n'est pas du tout le même chez les hommes et les femmes?
T'es pas gêné de ma sortir du wikipedia comme source sans même lire le titre qui est "violence conjugale".
L'étude le l'INSEE ne parle pas de violence conjugale.
Mais ça ne te posera aucun problème !

Alors, toujours à fuir ta réponse sur Simone Veil ?
Et toujours pas de réponse!
C'est une maladie épidémique!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5204
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#194

Message par eatsalad » 13 déc. 2017, 08:45

Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:27
eatsalad a écrit :
12 déc. 2017, 09:55
Désolé de passer par là et de poser mon cheveu sur la soupe, mais je viens de tomber sur cet article qui m'a interpellé :
Durant 50 ans, 84 % des lobotomies furent réalisées sur des femmes, en France, Belgique et Suisse
Dans cet article, le traitement de l'information ne ta pas semblé... un peu biaisé? Juste un petit peu?
Ayant peu de connaissance sur l'histoire et les méthodes médicales et psychologiques je suis surtout sur la réserve !
84% de lobotomies sur les femmes ça me paraissait beaucoup ! (surtout étant donnée la taille de leur cerveau MUAHAHAHAHAHAHAHA, un peu de blague sexiste en plein #BalanceTonPorc ca fait toujours du bien :mrgreen: )

On va dire que mes connaissances se limitent à avoir regardé la série "The Knick" , et j'ai été marqué par la thérapie ou le psychiatre fait enlever toutes ses dents à la femme du médecin ! :ouch:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3185
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#195

Message par Cogite Stibon » 13 déc. 2017, 08:55

Kraepelin a écrit :
12 déc. 2017, 10:27
eatsalad a écrit :
12 déc. 2017, 09:55
Désolé de passer par là et de poser mon cheveu sur la soupe, mais je viens de tomber sur cet article qui m'a interpellé :

Durant 50 ans, 84 % des lobotomies furent réalisées sur des femmes, en France, Belgique et Suisse
Dans cet article, le traitement de l'information ne ta pas semblé... un peu biaisé? Juste un petit peu?

Dans les faits, les femmes aujourd'hui, comme au cours des 100 dernières années, consultent plus pour des problèmes de santé mentale et reçoivent plus de services (bons ou mauvais). Il n'est pas surprenant que les femmes aient bénéficiées (ou été victimes) de "lobo" simplement parce qu'elles reçoivent plus de n'importe quel service médicale en santé mentale (bon ou mauvais).
L'article dis le contraire :
Dans la majorité des cas, lorsque les indications étaient renseignées, il s’agissait de soigner une pathologie psychiatrique : schizophrénie, grande dépression avec tentative de suicide, en général des personnes qui avaient une adaptation sociétale difficile, d’autres des troubles obsessionnels compulsifs, etc. » Autant de pathologies où il n’existe « aucune prévalence chez les femmes »
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#196

Message par Kraepelin » 13 déc. 2017, 08:58

eatsalad a écrit :
13 déc. 2017, 08:45
On va dire que mes connaissances se limitent à avoir regardé la série "The Knick" ,
J'ai beaucoup aimé les deux saisons. Le scénario parvient à faire coexister en contraste le dégout pour la corruption de ce milieux et l'émerveillement pour les découvertes formidables de cette période des pionniers de la médecine. Il y a aussi une intéressante parenthèse sur les relations interraciales de cette époque.
eatsalad a écrit :
13 déc. 2017, 08:45
et j'ai été marqué par la thérapie ou le psychiatre fait enlever toutes ses dents à la femme du médecin ! :ouch:
Oui, c'était assez terrible. Et le pire est que ce n'est pas le pire de cette époque en santé mentale. La psychiatrie va un peu sortir du Moyen Âge avec Freud, mais les vrais grands progrès seront pharmacologiques et se feront dans les années 90 avec les atypiques.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#197

Message par neuneutrinos » 13 déc. 2017, 09:03

Kraepelin a écrit :
13 déc. 2017, 08:38
neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 08:28
- Admet-tu que les statistiques de l'INSEE sont d'origine policière?(1)
- Admets-tu que le taux de signalement des agressions à la police n'est pas du tout le même chez les hommes et les femmes?
T'es pas gêné de ma sortir du wikipedia comme source sans même lire le titre qui est "violence conjugale".
L'étude le l'INSEE ne parle pas de violence conjugale.
Mais ça ne te posera aucun problème !

Alors, toujours à fuir ta réponse sur Simone Veil ?
Et toujours pas de réponse!
C'est une maladie épidémique!
Ne reproche pas aux autres ce que tu fais toi-même.

Et j'ai répondu que tu fais n'importe quoi (pour résumer)
Que tu fais un amalgam entre la valeur d'une étude sur des information "policière" (et non origine policière ce qui est différent) et les information policière sur les violence conjugale.
Et ton lien wiki qui te sert de preuve ne parle que du cas des violences conjugales.
Soit tu trouves une source correcte (et lit la avant ça évitera de dire n'importe quoi).

Et pour le cas Simone Veil ? Tu as perdu ta langue j'imagine ?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#198

Message par Kraepelin » 13 déc. 2017, 09:18

neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 09:03
Kraepelin a écrit :
13 déc. 2017, 08:38
neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 08:28



T'es pas gêné de ma sortir du wikipedia comme source sans même lire le titre qui est "violence conjugale".
L'étude le l'INSEE ne parle pas de violence conjugale.
Mais ça ne te posera aucun problème !

Alors, toujours à fuir ta réponse sur Simone Veil ?
Et toujours pas de réponse!
C'est une maladie épidémique!
Ne reproche pas aux autres ce que tu fais toi-même.

Et j'ai répondu que tu fais n'importe quoi (pour résumer)
Que tu fais un amalgam entre la valeur d'une étude sur des information "policière" (et non origine policière ce qui est différent) et les information policière sur les violence conjugale.
Et ton lien wiki qui te sert de preuve ne parle que du cas des violences conjugales.
Soit tu trouves une source correcte (et lit la avant ça évitera de dire n'importe quoi).

Et pour le cas Simone Veil ? Tu as perdu ta langue j'imagine ?
Tu apportes certainement questions secondaires intéressantes. Malheureusement, le ton agressif et le vocabulaire dénigrant que tu as adopté dès ton premier message et que tu refuses d'abandonner m'indisposent et ne m'Incitent pas à poursuivre à discussion avec toi.

:hausse:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

neuneutrinos
Messages : 422
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#199

Message par neuneutrinos » 13 déc. 2017, 09:26

Donc tu ne peux pas répondre à la question sur Simone Veil ?

Kraepelin a écrit :
13 déc. 2017, 09:18
neuneutrinos a écrit :
13 déc. 2017, 09:03
Kraepelin a écrit :
13 déc. 2017, 08:38


Et toujours pas de réponse!
C'est une maladie épidémique!
Ne reproche pas aux autres ce que tu fais toi-même.

Et j'ai répondu que tu fais n'importe quoi (pour résumer)
Que tu fais un amalgam entre la valeur d'une étude sur des information "policière" (et non origine policière ce qui est différent) et les information policière sur les violence conjugale.
Et ton lien wiki qui te sert de preuve ne parle que du cas des violences conjugales.
Soit tu trouves une source correcte (et lit la avant ça évitera de dire n'importe quoi).

Et pour le cas Simone Veil ? Tu as perdu ta langue j'imagine ?
Tu apportes certainement des questions secondaires intéressantes. Malheureusement, le ton agressif et le vocabulaire dénigrant que tu as adopté dès ton premier message et que tu refuses d'abandonner m'indisposent et ne m'Incitent pas à poursuivre à discussion avec toi.

:hausse:
J'ai jamais essayé de me mettre dans le rôle de la victime pour esquiver une question gênante.

Et y répondre ferait avancer le "débat" actuel.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7008
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#200

Message par Kraepelin » 17 déc. 2018, 13:02

Jean-Francois a écrit :
17 déc. 2018, 11:29
Jean-Francois a écrit :
17 déc. 2018, 11:29
Kraepelin a écrit :
17 déc. 2018, 09:55
Quelle est la proportion de fausses accusations de viols par rapport aux vraies, Kraepelin? 2%, comme on le voit parfois avancé, ou plus?
La question n'est pas de comparer la proportion de fausses allégations par rapport aux vrais, mais de comparer les fausses allégations commises par des hommes comparativement à celles commises par des femmes
Ça ne me surprend pas tellement que tu évites de répondre à la question. Ce que je comprends est que tu souhaites mettre la loupe grossissante sur la violence féminine et de regarder la violence masculine de très très loin, comme dans le but de faire croire qu'il y a une forme d'équilibre. Mais:
Personne ne prétendra que les hommes font fréquemment de fausses accusations de viol
Quand bien même, ce serait pure finasserie rhétorique que de claironner que 2% est l'indice de "fréquentes fausses accusations de viols" de la part des femmes. C'est le genre de finasseries que tu sembles rechercher, remarque.
Finalement, affirmes tu que le femmes sont moins violentes que les hommes, oui ou non?
Définis mieux ce que tu entends par violence et on se comprendra mieux. Parce que j'ai l'impression actuellement que tu mélanges plein de choses disparates sous le couvert de "violence": de ce qui tient de la "mesquinerie" assez ordinaire des relations interpersonnelles*, aux viols et autres formes de violences conjugales physiques. Je pense qu'on retrouve pas mal plus d'homme dans le second extrême du spectre (violences physiques).

Quant à ta remarque sur les pompiers: cherche bien, tu trouveras sans doute quelques cas de gars autochtones disparus. Tu pourras alors claironner que LE problème est celui des gars autochtones disparus et qu'il est déplorable de parler surtout des femmes :mrgreen:

Jean-François

* Ce qui est probablement ce que tu entends le plus en consultation.
Je ramène ton commentaire dans le bon cadre
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit