VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
jean7
Messages : 2517
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#276

Message par jean7 » 16 janv. 2019, 21:24

Kraepelin a écrit :
15 janv. 2019, 22:07
Je vais faire simple

Reste alors la possibilité d'une estimation « au pif » à partir de données rassemblées de sources diverses comme des « enquêtes à multiples indicateurs», des «enquêtes démographiques et de santé», des sondages effectués ici et là par d’autres acteurs dans des pays différents et à des époques différentes pouvant s’étendre sur 6 ans (de 2008 à 2014, par exemple). Il s’agit alors d’une estimation effectuer avec des «moyens de fortunes». Un bricolage!
Ça ne te vient pas à l'idée que pour illustrer de ce que peut être le phénomène ça puisse être très largement suffisant ?
Au mieux, je verrais de l'intérêt à ta fixation sur les imprécisions de l'UNICEF su tu t'exprimais dans le cadre d'une campagne de levée de fonds pour un don afin qu'elle ait les moyens de faire l'étude précise dont tu critique l'absence.
L'UNICEF n'est pas une agence de sondage. Son but premier n'est pas de produire des indicateurs. Je trouve tout à fait bon qu'elle n'ait pas gaspillé un centime de plus à la construction de cette partie de son argumentaire.
En l’occurrence, les violences faites aux femmes existent et sont trop nombreuses.

Tu peux éventuellement penser que le mariage forcé ou le mariage d'enfants n'est pas forcément un problème et ne constitue pas forcément une violence. Ceci peut être affaire de point de vue.
Mais ratiociner sur l'exactitude de chiffres pour dire s'il y en a un peu, beaucoup ou énormément, je n'en comprend pas du tout l'intérêt.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#277

Message par Etienne Beauman » 16 janv. 2019, 21:41

Kraepelin a écrit :
16 janv. 2019, 19:33
Etienne Beauman a écrit :
16 janv. 2019, 14:15

Tu accuse l'UNICEF d'écrire des pamphlets, ...
PAMPHLET, subst. masc.
B. − Court écrit satirique, souvent politique, d'un ton violent, qui défend une cause, se moque, critique ou calomnie quelqu'un ou quelque chose. Synon. diatribe, factum, libelle, satire.
(…)
1. L'arrêt de la Cour de Cassation marque un tournant décisif dans l'affaire Dreyfus. Quand l'immortel pamphlet de Zola eut mis la justice en chemin, ce fut pendant une année un des plus furieux combats de l'histoire. Clemenceau,Vers réparation,1899, p.549
.
Qu'est le texte de l'UNICEF selon toi?

:a4:
Certainement pas un pamphlet, les mots que tu oublies de souligner ne sont pas dans la définition pour décorer, et tu le sais.

Tiens, ça t'aidera peut être à comprendre ce que "ton violent" veut dire...
J’accuse le lieutenant-colonel du Paty de Clam d’avoir été l’ouvrier diabolique de l’erreur judiciaire, en inconscient, je veux le croire, et d’avoir ensuite défendu son œuvre néfaste, depuis trois ans, par les machinations les plus saugrenues et les plus coupables.

J’accuse le général Mercier de s’être rendu complice, tout au moins par faiblesse d’esprit, d’une des plus grandes iniquités du siècle.

J’accuse le général Billot d’avoir eu entre les mains les preuves certaines de l’innocence de Dreyfus et de les avoir étouffées, de s’être rendu coupable de ce crime de lèse-humanité et de lèse-justice, dans un but politique et pour sauver l’état-major compromis.

J’accuse le général de Boisdeffre et le général Gonse de s’être rendus complices du même crime, l’un sans doute par passion cléricale, l’autre peut-être par cet esprit de corps qui fait des bureaux de la guerre l’arche sainte, inattaquable.

J’accuse le général de Pellieux et le commandant Ravary d’avoir fait une enquête scélérate, j’entends par là une enquête de la plus monstrueuse partialité, dont nous avons, dans le rapport du second, un impérissable monument de naïve audace.

J’accuse les trois experts en écritures, les sieurs Belhomme, Varinard et Couard, d’avoir fait des rapports mensongers et frauduleux, à moins qu’un examen médical ne les déclare atteints d’une maladie de la vue et du jugement.

J’accuse les bureaux de la guerre d’avoir mené dans la presse, particulièrement dans L’Éclair et dans L’Écho de Paris, une campagne abominable, pour égarer l’opinion et couvrir leur faute.

J’accuse enfin le premier conseil de guerre d’avoir violé le droit, en condamnant un accusé sur une pièce restée secrète, et j’accuse le second conseil de guerre d’avoir couvert cette illégalité, par ordre, en commettant à son tour le crime juridique d’acquitter sciemment un coupable.

En portant ces accusations, je n’ignore pas que je me mets sous le coup des articles 30 et 31 de la loi sur la presse du 29 juillet 1881, qui punit les délits de diffamation. Et c’est volontairement que je m’expose.
Les mots ont un sens Kraepelin.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#278

Message par Kraepelin » 17 janv. 2019, 01:31

jean7 a écrit :
16 janv. 2019, 21:24

Ça ne te vient pas à l'idée que pour illustrer de ce que peut être le phénomène ça puisse être très largement suffisant ?
Au mieux, je verrais de l'intérêt à ta fixation sur les imprécisions de l'UNICEF su tu t'exprimais dans le cadre d'une campagne de levée de fonds pour un don afin qu'elle ait les moyens de faire l'étude précise dont tu critique l'absence.
L'UNICEF n'est pas une agence de sondage. Son but premier n'est pas de produire des indicateurs. Je trouve tout à fait bon qu'elle n'ait pas gaspillé un centime de plus à la construction de cette partie de son argumentaire.
:dix:
J'expliquais simplement à Etienne pourquoi je parlais de «bricolage» parce qu'il insistait beaucoup pour que j'explique le terme dans son contexte. Etienne s'accroche parfois sur des détailles qui ont assez peu d'importance.
jean7 a écrit :
16 janv. 2019, 21:24
Tu peux éventuellement penser que le mariage forcé ou le mariage d'enfants n'est pas forcément un problème et ne constitue pas forcément une violence. Ceci peut être affaire de point de vue.
Mais ratiociner sur l'exactitude de chiffres pour dire s'il y en a un peu, beaucoup ou énormément, je n'en comprend pas du tout l'intérêt.
Ce n'étais pas mon argument. Mon argument est que 700 millions de mariages avant l'âge de 18 ans ce n'est pas 700 millions de mariages forcés et ça même Etienne et Denis ont dû l'admettre avec moi en REDICO.

Pour le reste, je suis partisan du relativisme culturel et donc très tiède face à des campagnes politiques de dénonciation de phénomènes culturels qui appartiennent à d'autres cultures et que l'ont juge à l'aune de nos repères occidentaux. Parmi les 700 millions de mariages, il y a certainement des mariages forcés s'approchant de la "traite" et qui justifient notre réaction d'horreur, mais il y a surtout des mariages légitimes contractés entre jeunes gens consentant qui appartiennent simplement à des sociétés (et des cultures) où l'on est "adulte" avant l'âge de 18 ans. Alors, un peu de discernement aurait été indiqué et manifestement l'UNICEF n'en a pas fait preuve dans sa campagne et la FIDH encore moins dans la déformation honteuse qu'elle fait des chiffres de l'UNICEF.

C'est bien légitime de dénoncer la traite des enfants, mais FIDH et UNICEF font bien plus que cela. Emportés par leur enthousiasme militant, ils mettent dans le même panier toutes les communautés culturelles où l'on se marie tôt comme s'il s'agissait de communautés d'esclavagistes. Cet amalgame, relève d'un forme ethnocentrisme et d'une restriction de vue qui approche le racisme.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#279

Message par Kraepelin » 17 janv. 2019, 02:00

DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME

Article 16

1. A partir de l'âge nubile*, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.


:sherlock:


*Nubile def: Pubère, formé. Relatif à une personne qui est en âge de procréer, qui est féconde, capable d'avoir des enfants.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4926
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#280

Message par LoutredeMer » 17 janv. 2019, 05:47

Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 01:31
Parmi les 700 millions de mariages, il y a certainement des mariages forcés s'approchant de la "traite" et qui justifient notre réaction d'horreur, mais il y a surtout des mariages légitimes contractés entre jeunes gens consentant qui appartiennent simplement à des sociétés (et des cultures) où l'on est "adulte" avant l'âge de 18 ans.
C'est moi qui souligne et mets en gras

Voilà, on y est. Kraepelin a dit que sur les 700 millions de mariages dénoncés, il y a une majorité de jeunes de moins de 18 ans consentants...

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#281

Message par Etienne Beauman » 17 janv. 2019, 09:27

Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 01:31
Etienne s'accroche parfois sur des détails qui ont assez peu d'importance.
Ce n'est pas un point de détail.
Quand tu dis que l'UNICEF fait du bricolage, tu laisses entendre qu'ils ne font pas le job correctement.
Bricoler c'est l'affaire des bricoleurs (amateur), travailler c'est l'affaire des travailleurs (professionnel).

Quand tu dis que l'UNICEF écrit des pamphlets, tu laisses entendre qu'ils se laissent emporter par l'émotion, et tu remets une fois encore en doute leur professionnalisme.

Et tu oses faire ça sans scrupule aucun, alors que tu es capable d’utiliser des arguments totalement fallacieux, et que les mots que tu emplois ne retournent aucune réalité.
T'es même pas assez honnête intellectuellement pour avoir acter que contrairement à ce que tu affirmais sur un ton péremptoire l'UNICEf n'écrit pas de texte équivoque ne définissant même pas ce qu'est un enfant.
C'est ta paresse, et/ou ton traitement uniquement à charge qui t'as fait te louper sur ce point.

Tu accusais aussi l'UNICEf de ne pas donner sa méthodologie, et tu as rétropédalé doucement en disant que cette méthodologie n'était pas bonne, puis en concédant que c'était la meilleure disponible.
Excuse moi du peu, c'est pas du détail.
En fait tu reproches à l'UNICEF de donner des chiffres, c'est absurde !

Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 01:31
Mon argument est que 700 millions de mariages avant l'âge de 18 ans ce n'est pas 700 millions de mariages forcés et ça même Etienne et Denis ont dû l'admettre avec moi en REDICO.


Oui et alors ?
Est ce que l'UNICEF parle de mariage forcé ?
Non.

Ton argument, quand on parle de tes accusations envers le travail de l'UNICEF, n'est qu'un épouvantail.
Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 02:00
Article 16

1. A partir de l'âge nubile*, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.
Et ?
Est que l'UNICEF remets en cause le droit de se marier ?
Non.

Sophisme à nouveau.
LoutredeMer a écrit :
17 janv. 2019, 05:47
Voilà, on y est. Kraepelin a dit que sur les 700 millions de mariages d'énoncés, il y a une majorité de jeunes de moins de 18 ans consentants...
1)
On se demande comment il peut bien le savoir.

2)
Personne ici a prétendu que mariage précoce = mariage forcé.

3)
Osera t il dire que parmi les 250 millions de filles mariées avant 15 ans, la plupart sont légitimes ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4926
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#282

Message par LoutredeMer » 17 janv. 2019, 09:52

Etienne Beauman a écrit :
17 janv. 2019, 09:27
LoutredeMer a écrit :
17 janv. 2019, 05:47
Voilà, on y est. Kraepelin a dit que sur les 700 millions de mariages dénoncés, il y a une majorité de jeunes de moins de 18 ans consentants...
1)
On se demande comment il peut bien le savoir.
Il n'en sait rien du tout. C'est son opinion personnelle biaisée.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6278
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#283

Message par Lulu Cypher » 17 janv. 2019, 18:23

Etienne Beauman a écrit :
17 janv. 2019, 09:27
Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 01:31
Etienne s'accroche parfois sur des détails qui ont assez peu d'importance.
Ce n'est pas un point de détail.
[...]
je plussoie.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

jean7
Messages : 2517
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#284

Message par jean7 » 19 janv. 2019, 21:30

Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 02:00
DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L'HOMME
1. A partir de l'âge nubile*, l'homme et la femme, sans aucune restriction quant à la race, la nationalité ou la religion, ont le droit de se marier et de fonder une famille. Ils ont des droits égaux au regard du mariage, durant le mariage et lors de sa dissolution.
2. Le mariage ne peut être conclu qu'avec le libre et plein consentement des futurs époux.
3. La famille est l'élément naturel et fondamental de la société et a droit à la protection de la société et de l'Etat.[/i]
Et alors quoi?
Veux-tu dire qu'interdire le mariage d'une adolescente nubile est contraire à la déclaration des droits de l'homme ?
Et que par conséquent le FIDH devrait s'en prendre aux pays qui interdisent le mariage avant ce qu'ils qualifient de l'age de la majorité ?
C'est ça ton point ?
Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 02:00
C'est bien légitime de dénoncer la traite des enfants, mais FIDH et UNICEF font bien plus que cela. Emportés par leur enthousiasme militant, ils mettent dans le même panier toutes les communautés culturelles où l'on se marie tôt comme s'il s'agissait de communautés d'esclavagistes. Cet amalgame, relève d'un forme ethnocentrisme et d'une restriction de vue qui approche le racisme.
Le relativisme culturel doit certes être pris en compte et le relativisme politique aussi.
L'UNICEF comme le FIDH font aussi la promotion d'un modèle culturel et choisissent une politique pour majorer leur efficacité.
Est-ce que, pour les accuser de racisme, tu les vois fustiger telle ou telle ethnie ?
Toute norme est contestable, l'interprétation de ces normes l'est aussi et ce qu'on fait au nom de cette interprétation dans les détails présente toujours des effets pervers.
Entre les normes "mariage interdit avant l'age nubile" et "mariage interdit avant la majorité déclarée état par état", laquelle te semble à l'échelle globale celle qui pose le plus de problème aux droits de l'homme et de l'enfant ?

Enfin, je ne trouve pas que tu m’aie expliqué en quoi dénoncer la façon dont l'UNICEF et le FIDH récoltent interprètent et présentent des données en majorant leur impact au regard de leurs objectifs tels qu'ils les conçoivent constitue un élément de quelque importance que ce soit dans le cadre d'un fil titrant : "VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES".
Si ton fil avait titré "les institutions présentent les choses comme ça les arrange", je ne crois pas que tu aurait eu tant d'opposition.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#285

Message par Kraepelin » 20 janv. 2019, 00:01

jean7 a écrit :
19 janv. 2019, 21:30

Si ton fil avait titré "les institutions présentent les choses comme ça les arrange", je ne crois pas que tu aurait eu tant d'opposition.
Le titre concernait plutôt mon premier post sur ce fil. En fait, ce n'est pas vraiment moi qui déboulonne les mythes. C'est l'institut de la statistique du Québec qui le fait dans ce document.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

jean7
Messages : 2517
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#286

Message par jean7 » 20 janv. 2019, 01:04

En effet.

Disons alors que ta critique de l'UNICEF et de la FIDH ne sont pas appropriées ici.
Elle peut trouver son intérêt sur le mode "attention, il n'y a pas de relation entre la respectabilité / bienséance et la fiabilité des messages transmis", ou bien dans une instruction à charge contre ces institution dans le but de dégrader leur réputation, tout est envisageable.
Mais elle ne dit absolument rien sur la violence faite aux femmes.
Bon, je radote, là. :a4:
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#287

Message par Kraepelin » 20 janv. 2019, 09:18

jean7 a écrit :
20 janv. 2019, 01:04
En effet.

Disons alors que ta critique de l'UNICEF et de la FIDH ne sont pas appropriées ici.
Oui, en effet, c'est d'un autre ordre. Mais je suis contre la multiplication des discussions qui portent sur le même sujet et je trouvais les deux sujets suffisamment liés.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#288

Message par Kraepelin » 20 janv. 2019, 13:47

transfert dans la bonne discussion
Wooden Ali a écrit :
20 janv. 2019, 05:49
Kraepelin a écrit : Pour moi, le seul lien entre le dossier des peuples autochtones et celui des genres est le fait que nous les appréhendons avec des paradigmes contestables.
C'est peut-être le seul lien mais il est essentiel puisqu'il est la base de ton relativisme culturel. Tu laisses entendre que toute interférence entre une culture et une autre pouvait conduire à l'anomie. C'est un gros épouvantail, soutenu uniquement dans le cas de l'asservissement d'un peuple par un autre.
Et de quoi croyais-tu que je parlais ? Ne remarques-tu pas que c'est toi qui change de sujet en y accolant celui de l'émancipation des femmes.
Wooden Ali a écrit :
20 janv. 2019, 05:49
Tu suggères par ton exemple que les mécanismes déstructurants qu'ont subi les Amérindiens pourraient avoir les mêmes effets catastrophiques dans l'émancipation des femmes voire dans toute interférence entre deux cultures (sinon, pourquoi avoir introduit l'exemple des Amérindiens dans le sujet ?).
Je ne crois pas que «toutes interférences entre deux cultures» provoque de l'anomie. Il y d'autres conditions nécessaires, comme le déséquilibre des forces en présence. C'est le cas des la plupart des communautés des premières nations au Canada et c'est de ce sujet dont je parlais (et pas de l'émancipation des femmes).
Mais puisque le sujet t'intéresse, dans le cas de l'émancipation des femmes, il me semble dangereux, en effet, d'envoyer des "missionnaires" dans de petites communautés indigènes en amazonie ou de petites communautés rurales en Afrique pour leur dire comment il faut vivre pour répondre à la nouvelle moralité défendue par ce que Madhu Kishwar appelle des «ONG féministes»
Wooden Ali a écrit :
20 janv. 2019, 05:49
Ton relativisme culturel suppose qu'une culture soit dans un état d'équilibre quasi parfait que tout changement détruirait. Un joyau fragile qui ne sera jamais plus beau que si il est laissé en l'état.
Tu caricatures. Non, je crois simplement que les problèmes sociaux des communautés amérindiennes du Canada sont provoqués par l'anomie et que de leur donner de l'argent ne règlera rien.
Wooden Ali a écrit :
20 janv. 2019, 05:49
Le système de castes ou l'esclavagisme sont millénaires et ont montré une certaine efficacité. Doit-on les laisser subsister au nom du risque d'anomie ? Un intouchable avec de l'espoir, ça vaut un brahmane un peu déboussolé, non ?
Si je me trompe, corrige moi, mais ta question éthique semble simple pour toi. Elle est simple parce que tu ne sembles pas t'encombres de respecter la culture des autres. Tu es sûr de supériorité morale de tes convictions féministes et apparemment près à les imposer de force aux sociétés ou aux groupes ethniques qui n'auraient pas les moyens économiques et militaires pour se défendre contre toi.

Moi aussi je suis pour la vertu. Je suis contre toutes formes d'exploitation, d'aliénation et d'oppression et je me sens l'âme chevaleresque lorsque je défend des personnes vulnérables et victimes d'injustice (particulièrement les enfants). Moi aussi j'ai des convictions féministes (ça en surprendra certains, j'en suis sûr) Pourtant, ta question est plus compliqué pour moi parce que j'ai aussi quelques réserves à bousculer les petites communautés indigènes d'Amazonie, les communautés rurales d'Afrique et toutes les autres groupes plus fragiles ou que je comprend mal parce que mon point de vue d'occidental est encombré par des préjugés culturels difficiles à surmonter. Je regarde attentivement où je donne des coups de pied de peur de détruire quelque chose de précieux pour les autres simplement parce que je ne comprend pas ou parce que c'est trop différent de moi.

Tu te sentirais assez éclairé pour aller dicter la conduite aux gens de sociétés aussi complexe que celle de Mossi ? Moi pas, mais tellement pas .......
Wooden Ali a écrit :
20 janv. 2019, 05:49
Il est bon de savoir que les évolutions culturelles quand elles sont brutales peuvent avoir de graves conséquences. De là à en agiter le spectre pour toute évolution, c'est ce priver d'avance de ce qu'elles peuvent avoir de bénéfiques.
Oui, pour notre propre société, notre propre culture, nos lois, nos règles! Évoluons! C'est bien ce que ce à quoi nous participons actuellement toi et moi dans cette conversation ( et les autres).

Mais, notre société fait parfois fausse route et s'oriente vers des mauvaises cibles. Dans les années 80, le virage Nouvel-Âge et sa complaisance pour les médecines "alternatives" en est un bon exemple. Alors, restons critique et gardons l'oeil ouvert.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#289

Message par Kraepelin » 20 janv. 2019, 13:55

Je ne leur dirais pas au Mossi qui ils sont:
la façon dont ils conçoivent la personne humaine permet de comprendre pourquoi la cousine croisée matrilatérale n’est pas seulement et simplement perçue « comme » une maman, mais est bien une maman. Or, la terminologie requise dans cet exemple – ma (la mère d’Ego) et ma bila (sa cousine croisée matrilatérale) – exprime le cœur de l’identité coutumière mossi, à savoir la permanence de l’être, selon laquelle il n’y a pas d’êtres neufs mais toujours les mêmes qui reviennent 6 : ma et ma bila sont semblables, en ce sens qu’elles peuvent être le vecteur du retour du même ancêtre
Je ne leur dirais pas avec qui ils peuvent peuvent ou ne peuvent pas se marier, ou à quel âge;
une logique d’ensemble se dégage du système de mariage mossi, historiquement fondée sur la nécessité d’optimiser les chances d’obtenir des épouses pour les hommes du lignage, et reposant, en même temps, sur deux principes apparemment contradictoires : l’un, d’ouverture vers de nouveaux alliés et l’autre, de repli sur soi-même en reproduisant d’anciennes alliances. Cette manière d’envisager l’alliance
mossi se rapproche une fois encore des analyses de Michael Houseman et Carlo Severi sur les Iatmuls : « Le système de mariage iatmul […] ne
réside ni en l’hypothèse d’une structure sociale idéale […], mais en une articulation la plus systématique possible, variable selon les circonstances,
de deux principes d’alliances “contraires” »
:yeux:
Dernière modification par Kraepelin le 20 janv. 2019, 13:58, modifié 2 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#290

Message par Etienne Beauman » 20 janv. 2019, 13:55

Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 02:00
*Nubile def: Pubère, formé. Relatif à une personne qui est en âge de procréer, qui est féconde, capable d'avoir des enfants.
Au passage, la définition que tu trouvé pour nubile est très mauvaise, une femme stérile peut tout à fait être nubile.
La nubilité désigne l'état d'une personne en âge de se marier[1] et, par métonymie[2], peut aussi être un synonyme de puberté[3]. L'âge nubile dépend du pays considéré et il peut être différent pour les filles et les garçons. Il peut différer de la majorité matrimoniale qui désigne l'âge où un individu peut se marier sans l'accord de ses parents ou tuteurs légaux. La Convention supplémentaire relative à l'abolition de l'esclavage, de la traite des esclaves et des institutions et pratiques analogues à l'esclavage adoptée par une conférence plénipotentiaire réunie par la résolution 608 (XXI) du Conseil économique et social des Nations unies demande de fixer un âge minimum approprié pour le mariage pour mettre fin aux institutions et pratiques analogues à l'esclavage[4].

« Il faut distinguer la puberté de la nubilité : celle-là arrive avant celle-ci ; on est pubère quelques années avant d'être nubile, c'est-à-dire avant d'avoir le corps suffisamment développé pour le mariage. »

— Émile Littré, Puberté[5]
D'autre part je trouve assez cocasse que tu argumentes en t'appuyant sur la déclaration universelle des droits de l'homme tout en prônant la défense du relativisme culturel.
L'excision on interdit au nom des droits de l'homme ou on tolère au nom du relativisme culturel ?
Et pour la circoncision, la fessée et autres punitions corporelles, etc ?
Tu tries selon quel critère arbitraire ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3125
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#291

Message par Cogite Stibon » 21 janv. 2019, 08:57

Etienne Beauman a écrit :
20 janv. 2019, 13:55
Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 02:00
*Nubile def: Pubère, formé. Relatif à une personne qui est en âge de procréer, qui est féconde, capable d'avoir des enfants.
Au passage, la définition que tu trouvé pour nubile est très mauvaise, une femme stérile peut tout à fait être nubile.
Pas la définition qu'il a trouvé, la définition qu'il a tronqué pour qu'elle semble soutenir son propos. Sa source dit ceci :
nubile , adjectif
Féminin nubile.
Sens 1
Littéraire
Pubère, formé. Relatif à une personne qui est en âge de procréer, qui est féconde, capable d'avoir des enfants.
Exemple : Je n'aime pas cet adolescent nubile qui traîne autour de ma fille.
Synonyme : pubère

Sens 2
Mariable, qui est en âge de se marier.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#292

Message par Etienne Beauman » 21 janv. 2019, 13:22

Cogite Stibon a écrit :
21 janv. 2019, 08:57
Etienne Beauman a écrit :
20 janv. 2019, 13:55
Kraepelin a écrit :
17 janv. 2019, 02:00
*Nubile def: Pubère, formé. Relatif à une personne qui est en âge de procréer, qui est féconde, capable d'avoir des enfants.
Au passage, la définition que tu trouvé pour nubile est très mauvaise, une femme stérile peut tout à fait être nubile.
Pas la définition qu'il a trouvé, la définition qu'il a tronqué pour qu'elle semble soutenir son propos. Sa source dit ceci :
nubile , adjectif
Féminin nubile.
Sens 1
Littéraire
Pubère, formé. Relatif à une personne qui est en âge de procréer, qui est féconde, capable d'avoir des enfants.
Exemple : Je n'aime pas cet adolescent nubile qui traîne autour de ma fille.
Synonyme : pubère

Sens 2
Mariable, qui est en âge de se marier.
:shock:
Serait-ce un exemple de demi-mensonge !!??

:roll: :lol:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#293

Message par Kraepelin » 03 févr. 2019, 19:36

Nous avions discuté sur les pages du forum de cette recherche défectueuse d'un équipe dirigée par la sexologue féministe Manon Bergeron. Et bien elle refait surface puisque Radio Canada la nomme chercheuse de l'année 2018.

Vous connaissez déjà mes commentaires sur l'affaire. Voici un copier/collé de mes critiques rapproté par un journaliste de La Presse que je soupçonne de pirater nos pages...

:mrgreen:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Igor
Messages : 2423
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#294

Message par Igor » 03 févr. 2019, 20:37

Kraepelin a écrit :
03 févr. 2019, 19:36
Vous connaissez déjà mes commentaires sur l'affaire.
Je n'ai pas suivi, je ne sais même pas si c'est dans cette enfilade (pouvez-vous m'indiquer à quel endroit exactement).
Kraepelin a écrit :
03 févr. 2019, 19:36
Voici un copier/collé de mes critiques rapproté par un journaliste de La Presse que je soupçonne de pirater nos pages...

:mrgreen:
Oui, c'est possible... C'est que vous avez des maudites bonnes idées des fois.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#295

Message par Kraepelin » 03 févr. 2019, 21:25

Igor a écrit :
03 févr. 2019, 20:37
Kraepelin a écrit :
03 févr. 2019, 19:36
Vous connaissez déjà mes commentaires sur l'affaire.
Je n'ai pas suivi, je ne sais même pas si c'est dans cette enfilade (pouvez-vous m'indiquer à quel endroit exactement).
Ça commence ici
Igor a écrit :
03 févr. 2019, 20:37

Oui, c'est possible... C'est que vous avez des maudites bonnes idées des fois.
Est-ce du sarcasme?
Dernière modification par Kraepelin le 03 févr. 2019, 21:28, modifié 1 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Igor
Messages : 2423
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#296

Message par Igor » 03 févr. 2019, 21:28

Je n'ai pas pu encore vérifier vos dires (à savoir s'il s'agit d'un copier-coller) mais j'ai lu l'article d'Yves Boisvert (qui est un journaliste connu et crédible). En effet, c'est plutôt discutable cette affaire. :?

J'estime que Radio-Canada jouit d'une bonne réputation pourtant. Mais peut-être laissent-ils trop de place à des bien-pensants qui ne pensent pas toujours beaucoup plus loin que le bout de leur nez aussi (et qui alimentent tout le contraire de ce qu'ils cherchent à défendre)?

Igor
Messages : 2423
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#297

Message par Igor » 03 févr. 2019, 21:31

Kraepelin a écrit :
03 févr. 2019, 21:25
Est-ce du sarcasme?
Non, mais je ne suis pas certain si vous êtes sérieux vous-même. J'aimerais vérifier vos dires.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6942
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#298

Message par Kraepelin » 03 févr. 2019, 21:34

Igor a écrit :
03 févr. 2019, 21:28
Je n'ai pas pu encore vérifier vos dires (à savoir s'il s'agit d'un copier-coller) mais j'ai lu l'article d'Yves Boisvert (qui est un journaliste connu et crédible). En effet, c'est plutôt discutable cette affaire. :?
Je ne le pensais pas vraiment. Il y avait un émoticon à côté de mon affrimation . Maiz c'est vrai qu'il reprend mes arguments
Igor a écrit :
03 févr. 2019, 21:28
J'estime que Radio-Canada jouit d'une bonne réputation pourtant. Mais peut-être laissent-ils trop de place à des bien-pensants qui ne pensent pas toujours beaucoup plus loin que le bout de leur nez aussi (et qui alimentent tout le contraire de ce qu'ils cherchent à défendre)?
Hummm! Le "mainstream" idéologique est très fort sur les problèmes entourant le harcèlement sexuel.
Dernière modification par Kraepelin le 03 févr. 2019, 21:35, modifié 1 fois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Igor
Messages : 2423
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#299

Message par Igor » 03 févr. 2019, 21:35

Kraepelin a écrit :
03 févr. 2019, 21:25
Ça commence ici
À première vue je dirais qu'il est plus probable qu'ils aient eux aussi copiés sur le Devoir comme vous semblez l'avoir fait, non?

Igor
Messages : 2423
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: VIOLENCE FAITE AUX FEMMES: LA FIN DES MYTHES

#300

Message par Igor » 03 févr. 2019, 21:38

Kraepelin a écrit :
03 févr. 2019, 21:34
Je ne le pensais pas vraiment. Il y avait un émoticon à côté de mon affrimation . Maiz c'est vrai qu'il reprend mes arguments
J'vous ai pris au sérieux. :mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit