homoparentalité

Mythes, bouche-à-oreille et ragots populaires : séparons ici le vrai du faux.
Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: homoparentalité

#1326

Message par Greem » 09 janv. 2013, 09:48

odyssée a écrit :parce qu'il sent au fond de lui-même que ce n'est pas "juste"... c'est intuitif... il sent que quelquechose le dévie de son axe...
Et si mon bras dévis de son axe pour rejoindre vos dents, je vais aussi être frappé par une saccro-sainte cupabilité ? J'en doute. Il se pourrait même que j'éprouve beaucoup de satisfaction :oops:

Bon, vous ne faite que répéter inlassablement la même bêtise sans jamais rien expliquer. Votre argumentation se réduit donc à "c'est comme ça et puis c'est tout, point". Il faut vous croire sur parole, quand bien même les faits vous donnent tort. Aussi, je n'ai pas l'habitude de comparer l'homosexualité (et les sentiments amoureux qui vont avec) à la sexualité des animaux (je trouve le raisonnement qui consiste à dire que l'homosexualité est naturel puisqu'elle existe aussi chez les animaux fallacieux) mais ici l'analogie me semble pertinente : comment se fait-il que les animaux ne ressentent rien, eux, quand ils ont des rapports "homosexuels" (or de toute considération sentimentale, donc) ? Là aussi vous allez vous contenter d'un "c'est comme ça et puis c'est tout" ?
odyssée a écrit :je n'aurai de toute façon pas d'autre choix, vu que les lois vont passer, de voir la société prendre un tournant inamical.
Vous aurez tout le temps d'aller pleurnicher avec vos petits camarades à l'église, parce que c'est ce que vous êtes, n'est-ce pas ? Un fondamentaliste qui construit sa vision des choses à partir de dogmes irrationnelles... d'où le vide intersidérale de votre argumentaire. Comme vous vous en doutez, dire que "l'homosexualité est contre nature parce que ça va à l'encontre des desseins de dieu" ne passe pas ici.

Bref, parce que votre mépris des homosexuels na d'égal que votre manque de jugement, ne vous étonnez pas si on vous taxe d'homophobe : c'est ce que vous êtes.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1327

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 11:36

Kraepelin a écrit :Comme vous le laissez entendre, on ne peut pas tout prévoir, on ne peut pas toujours anticiper les conséquences, surtout culturels, mais nous ne sommes pas non plus totalement aveugles aux conséquences de nos actes personnels et collectifs.
Comme je le répète depuis quelque temps ici, seules les règles sociales que nous développons avec le temps seraient durables, car on ne pourrait ni se fier au passé, ni prévoir l'avenir. Pour progresser sans heurt, il suffirait de s'entendre entre nous malgré cette incertitude, et de laisser nos valeurs évoluer au hasard. Les valeurs serviraient à évoluer, et les règles serviraient à réguler le changement. On improviserait notre avenir, et on corrigerait nos erreurs à mesure que nous les percevons. Improviser des règles à propos de l'homoparentalité par exemple, serait mettre la charrue avant les bœufs. Par contre s'interroger sérieusement sur la sexualité humaine serait à mon avis une bonne idée, car elle est régulée par une règle naturelle depuis longtemps, un instinct sur lequel nous ne nous sommes pas encore vraiment penché parce qu'il est appuyé par une autre règle sociale qui est définie comme «tabou» : notre instinct sexuel.

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1649
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36

Re: homoparentalité

#1328

Message par BeRReGoN » 09 janv. 2013, 11:41

Bonjour odyssée,

Est-ce que tu es d'accord que les statistiques démontrent que les humains ont plusieurs partenaires sexuelles? Que dans la nature non plus, les couples/relations sexuelles avec un seul partenaire toute la vie sont rares?

Donc vivre et avoir des relations sexuelles avec une seule personne est une déviance! Si tu crois les couples fidèles s'affichant heureux comme ça c'est que tu ne les connais pas vraiment...
"What the hell you starin' at!!"

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1329

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 12:54

BeRReGoN a écrit :Donc vivre et avoir des relations sexuelles avec une seule personne est une déviance!
Salut Berr,
Selon moi, avoir des relations sexuelles est un défi à l'intelligence humaine. Ça n'a aucun bon sens cette histoire-là et personne ne se pose les vraies questions parce que c'est trop jouissif. S'il n'y avait pas cet extravagant plaisir, personne ne ferait ça, non?

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1649
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36

Re: homoparentalité

#1330

Message par BeRReGoN » 09 janv. 2013, 13:08

menfinquisait a écrit :
BeRReGoN a écrit :Donc vivre et avoir des relations sexuelles avec une seule personne est une déviance!
Salut Berr,
Selon moi, avoir des relations sexuelles est un défi à l'intelligence humaine. Ça n'a aucun bon sens cette histoire-là et personne ne se pose les vraies questions parce que c'est trop jouissif. S'il n'y avait pas cet extravagant plaisir, personne ne ferait ça, non?
Manger lorsqu'on à faim, boire lorsqu'on à soif, déféquer lorsqu'on a envie est aussi un défi à l’intelligence!

Quand j'ai vraiment envie de chier, y remédier me fait un très grand plaisir.
"What the hell you starin' at!!"

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1331

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 13:27

BeRReGoN a écrit :Manger lorsqu'on a faim, boire lorsqu'on a soif, déféquer lorsqu'on a envie est aussi un défi à l’intelligence!
Vous avez raison, mais justement, il s'agit aussi d'assouvir un instinct, qu'il est convenu d'appeler l'instinct de conservation. Par contre, quand nous réfléchissons, nous ne sommes pas en train d'assouvir un instinct, et quand cette réflexion nous amène à trouver de nouvelles manières d'assouvir un instinct, ne nous mêlons-nous pas de quelque chose qui n'a rien à voir avec l'intelligence, qui n'a pas besoin d'intelligence pour fonctionner, quoi?

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1649
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36

Re: homoparentalité

#1332

Message par BeRReGoN » 09 janv. 2013, 13:56

menfinquisait a écrit :quand cette réflexion nous amène à trouver de nouvelles manières d'assouvir un instinct, ne nous mêlons-nous pas de quelque chose qui n'a rien à voir avec l'intelligence, qui n'a pas besoin d'intelligence pour fonctionner, quoi?
Si trouver de nouvelles manières d'assouvir ses instincts n'a rien à voir avec l'intelligence, il faudrait peut-être que vous donniez votre définition de l'intelligence....
"What the hell you starin' at!!"

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1333

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 14:10

BeRReGoN a écrit :Si trouver de nouvelles manières d'assouvir ses instincts n'a rien à voir avec l'intelligence, il faudrait peut-être que vous donniez votre définition de l'intelligence....
La définition de l'intelligence qui correspond le plus à ma thèse c'est «essayer de prévoir l'avenir», et assouvir un instinct c'est «assurer la survie immédiate».
Dernière modification par menfinquisait le 09 janv. 2013, 15:07, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: homoparentalité

#1334

Message par Poulpeman » 09 janv. 2013, 14:19

Bonjour Odyssée,
odyssée a écrit : L'homophobie implique une notion de dégoût et de haine que je ressens davantage dans les propos de ceux qui tentent de me juger comme vous le faites, plutôt que dans les miens...
Pas forcément :
Wikipédia a écrit :L’homophobie est l'hostilité, explicite ou implicite, envers des individus dont les préférences amoureuses ou sexuelles concernent des individus de même sexe. Cette hostilité relèverait de la peur, de la haine, de l'aversion ou encore de la désapprobation intellectuelle intolérante envers l'homosexualité. L’homophobie englobe donc les préjugés sur l'homosexualité et les discriminations (emploi, logement, services) envers les homosexuels. « De même que la xénophobie, le racisme ou l'antisémitisme, l'homophobie paraît être une désignation de l'autre comme le mauvais contraire, inférieur ou anormal. »
J'ai mis en gras les partie qui te contredisent.
Donc oui, techniquement tu es homophobe avec tes discours sur l'anormalité de l'homosexualité et autre préjugés moyenâgeux concernant les homos.
Que tu l'assumes ou pas n'y change rien. D'ailleurs, y'a pleins de racistes qui affirment ne pas être racistes : ils disent juste que les noirs "ils sont différents"...
je n'aurai de toute façon pas d'autre choix, vu que les lois vont passer, de voir la société prendre un tournant inamical.
Il y a aussi des gens qui pensaient à une époque que la société allait s'effondrer si on accordait aux noirs les mêmes droits qu'aux blancs. La suite de l'histoire les a fait passer pour des abrutis.
Dans ton cas c'est pareil, mais sans avoir besoin d'attendre la suite :lol:

Remarque générale : ce fil ne concerne pas l'homosexualité mais l'homoparentalité. Ceux qui souhaitent poursuivre sur le "pour / contre / bien / pas bien / anormal / normal" de l'homosexualité devraient le faire sur un autre sujet.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1335

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 14:33

Poulpeman a écrit :Dans ton cas c'est pareil, mais sans avoir besoin d'attendre la suite :lol:
Quand est-ce que vous allez comprendre que, du point de vue de ceux à qui elles sont adressées, ce genre de blagues-là est perçu comme de la provocation?

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: homoparentalité

#1336

Message par Ildefonse » 09 janv. 2013, 14:39

menfinquisait a écrit :
Poulpeman a écrit :Dans ton cas c'est pareil, mais sans avoir besoin d'attendre la suite :lol:
Quand est-ce que vous allez comprendre que, du point de vue de ceux à qui elles sont adressées, ce genre de blagues-là est perçu comme de la provocation?
C'est curieux que vous n'ayez pas fait ce genre de remarque à Odyssée.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3318
Inscription : 11 juin 2007, 03:39

Re: homoparentalité

#1337

Message par Poulpeman » 09 janv. 2013, 14:49

menfinquisait a écrit :
Poulpeman a écrit :Dans ton cas c'est pareil, mais sans avoir besoin d'attendre la suite :lol:
Quand est-ce que vous allez comprendre que, du point de vue de ceux à qui elles sont adressées, ce genre de blagues-là est perçu comme de la provocation?
Et vous (toi et odyssée), quand allez vous comprendre que vos propos d'un autre âge sur l'homosexualité sont perçus comme une provocation intellectuelle ? Encore une fois, tu ne vois la provocation ou le dénigrement que dans les propos des autres, jamais dans les tiens.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1338

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 14:59

Poulpeman a écrit :Encore une fois, tu ne vois la provocation ou le dénigrement que dans les propos des autres, jamais dans les tiens.
Au contraire, c'est exactement ce que je disais: notre résistance à tous serait subconsciente. D'où l'idée selon laquelle il faudrait absolument éviter certains termes, certaines tournures, ou certaines blagues dans nos discussions. Observez comment moi et Odyssée évitons ce genre de choses. Par ailleurs, vous auriez tord de me considérer homophobe parce que je questionne cette sexualité, car je questionne aussi la mienne, et exactement pour les mêmes raisons. Voyez ici.
Dernière modification par menfinquisait le 09 janv. 2013, 15:10, modifié 3 fois.

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1339

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 15:04

Ildefonse a écrit :C'est curieux que vous n'ayez pas fait ce genre de remarque à Odyssée.
Dites-moi pas qu'elle fait aussi ce genre de blague! Je ne vous crois pas. Montrez-moi où! ;)

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 16:11

Re: homoparentalité

#1340

Message par Ildefonse » 09 janv. 2013, 17:18

menfinquisait a écrit :
Ildefonse a écrit :C'est curieux que vous n'ayez pas fait ce genre de remarque à Odyssée.
Dites-moi pas qu'elle fait aussi ce genre de blague! Je ne vous crois pas. Montrez-moi où! ;)
Blague ? Non, mais elle a tenu des propos clairement homophobes que personne ne vous a vu condamner bien qu'ils aient été autrement choquant que les boutades de Poulpeman. En ce qui me concerne, je trouve votre silence tout aussi choquant et pour tout dire assez dégueulasse.
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1341

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 18:04

Ildefonse a écrit :elle a tenu des propos clairement homophobes que personne ne vous a vu condamner bien qu'ils aient été autrement choquant que les boutades de Poulpeman. En ce qui me concerne, je trouve votre silence tout aussi choquant et pour tout dire assez dégueulasse.
J'ai lu les discussions, mais je n'ai pas osé participer, car je suis restreint par les modérateurs. Je crois qu'Odyssée voit l'homophobie comme une question morale, moi je la ressens en tant qu'homme, et je crois qu'elle est issue de ce sentiment masculin. Selon moi, il s'agirait d'une restriction sociale qui s'est développée avec notre évolution intellectuelle, car les premiers hommes homosexuels avaient plus de chances de mourir de maladies vénériennes, et ceux qui ne l'étaient pas de les restreindre. Les hommes n'ont aucune restriction intellectuelle face au sexe, mais les femmes si, car ça leur prend de l'amour. Présentement, la plupart des MTS sont traitables, sauf le sida et l'hépatite, de sorte que copuler sans restriction est devenu moins risqué, mais beaucoup de gays sont atteints du sida car, depuis la libéralisation sexuelle, ils n'ont plus de restriction. Je n'ai pas de solution, mais je trouve que ce qui leur arrive est désastreux, et qu'il faudrait en parler d'avantage, ne serait-ce que pour les rendre un peu plus prudents, et nous aussi par la même occasion.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7267
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: homoparentalité

#1342

Message par Kraepelin » 09 janv. 2013, 19:45

menfinquisait a écrit : Comme je le répète depuis quelque temps ici, seules les règles sociales que nous développons avec le temps seraient durables, car on ne pourrait ni se fier au passé, ni prévoir l'avenir. Pour progresser sans heurt, il suffirait de s'entendre entre nous malgré cette incertitude, et de laisser nos valeurs évoluer au hasard. Les valeurs serviraient à évoluer, et les règles serviraient à réguler le changement. On improviserait notre avenir, et on corrigerait nos erreurs à mesure que nous les percevons. Improviser des règles à propos de l'homoparentalité par exemple, serait mettre la charrue avant les bœufs. Par contre s'interroger sérieusement sur la sexualité humaine serait à mon avis une bonne idée, car elle est régulée par une règle naturelle depuis longtemps, un instinct sur lequel nous ne nous sommes pas encore vraiment penché parce qu'il est appuyé par une autre règle sociale qui est définie comme «tabou» : notre instinct sexuel.
En vacances, on peut conduire sa voiture sans destination précis. C'est amusant et relaxe! Par contre, même en vacances, on ne peut pas conduire sa voiture les yeux fermés.

Votre intention m'apparait très généreuse, mais elle m'apparait aussi très très imprudente.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

menfinquisait
Messages : 216
Inscription : 15 déc. 2012, 09:20

Re: homoparentalité

#1343

Message par menfinquisait » 09 janv. 2013, 20:36

Kraepelin a écrit :Votre intention m'apparait très généreuse, mais elle m'apparait aussi très très imprudente
Vous avez raison, je suis un peu téméraire, et je tire probablement la couverte de ce côté-là du lit avec ma thèse, mais elle m'aide à comprendre à quel point les choses évoluent de manière imprévisible, y compris les idées que nous développons. Avec elle, vouloir se prémunir contre l'avenir aurait comme résultat de provoquer nos guerres. Ça parait prudent à première vue de se prémunir contre la guerre, mais ça finit par la provoquer. Pour éviter la guerre, il suffirait de s'entendre entre nous, mais on ne le fait pas parce que chacun croit qu'il a raison d'agir à sa guise. Et c'est pareil pour toutes nos crises sociales. Il faut juste arrêter de croire qu'on peut manipuler l'avenir, et s'entendre entre nous pour réguler correctement les problèmes auxquels on fait face maintenant. On aime beaucoup nous les humains imaginer l'avenir, mais quand il est trop éloigné, on se trompe tout le temps. L'ésotérisme c'est ça : imaginer n'importe quoi au cas où ça arriverait, mais ça n'arrive jamais, et on continue de croire que c'est arrivé.

Avatar de l’utilisateur
Pakete
Messages : 794
Inscription : 08 janv. 2010, 23:07

Re: homoparentalité

#1344

Message par Pakete » 10 janv. 2013, 00:09

menfinquisait a écrit : J'ai lu les discussions, mais je n'ai pas osé participer, car je suis restreint par les modérateurs. Je crois qu'Odyssée voit l'homophobie comme une question morale, moi je la ressens en tant qu'homme, et je crois qu'elle est issue de ce sentiment masculin. Selon moi, il s'agirait d'une restriction sociale qui s'est développée avec notre évolution intellectuelle, car les premiers hommes homosexuels avaient plus de chances de mourir de maladies vénériennes, et ceux qui ne l'étaient pas de les restreindre.
Ah bon, les gens connaissaient le mécanisme des maladies vénériennes pendant l'Antiquité :interro:

Je ne sais pas si il faut en :mdr: ou en :yeux:

Les "antis" sont vraiment à la pêche de tout et n'importe quoi pour dire que, quand même, l'omosséssualité cé pa bien, et donc l'homoparentalité cé tro moche.

Sinon menfinquisait, l'argument du "nous faisons les lois au hasard" devrait être démontré plutôt qu'essayer d'avancer du dénigrement déguisé en vague et creuse critique des réflexions autour de la loi actuelle.
"Aujourd'hui la plupart des filles de mon âge sont nées et ont connu seulement cette société féminisée, et il en résulte que les filles d'aujourd'hui agissent vraiment comme des garçons."@Catho...

odyssée

Re: homoparentalité

#1345

Message par odyssée » 10 janv. 2013, 05:03

Greem a écrit :Et si mon bras dévis de son axe pour rejoindre vos dents, je vais aussi être frappé par une saccro-sainte cupabilité ? J'en doute. Il se pourrait même que j'éprouve beaucoup de satisfaction :oops:
pout tenir de tels propos menaçants ( mais qui se veulent apparemment ironiques) vous devez en effet avoir dû dévier de votre axe... plutôt que d'intervenir ainsi bêtement, vous devriez chercher pourquoi vous supportez mal ceux qui expliquent leurs propres opinions... en avez-vous seulement de solides à vous qui pourraient enrichir votre personnalité au demeurant très pauvre???
Greem a écrit :Bon, vous ne faite que répéter inlassablement la même bêtise sans jamais rien expliquer.
le fait est que ceux qui me traitent d'homophobe sont des gens comme vous qui ne lisent pas correctement.... j'ai déjà tout expliqué : les homosexuels à particularité identitaire nette, et les hétérosexuels contrariés, ceux que je nomme les déviants, et qui revendiquent des lois pour assumer une homosexualité mal vécue.
BeRReGoN a écrit :Est-ce que tu es d'accord que les statistiques démontrent que les humains ont plusieurs partenaires sexuelles? Que dans la nature non plus, les couples/relations sexuelles avec un seul partenaire toute la vie sont rares?
cela n'a rien à voir avec l'hétérosexualité mal vécue débouchant sur une homosexualité en quête de repères et de lois pour mieux s'assumer.
Poulpeman a écrit :Donc oui, techniquement tu es homophobe avec tes discours sur l'anormalité de l'homosexualité et autre préjugés moyenâgeux concernant les homos.
alors ok... ça ne me pose pas de problème.... mais dans ce cas, pourquoi ouvrir un tel sujet, si à chaque fois vous traitez les détracteurs d'homophobes ??

si je disais qu'Israel ne respecte pas les droits de l'homme vous me traiteriez d'antisémite ???

ce sont vos arguments à vous tous qui ne tiennent pas la route, et vous ne parvenez d'ailleurs pas à étayer la nécessité du passage de cette loi, hormis que la société doit évoluer favorablement...

en quoi l'homoparentalité sera une évolution favorable ??? En quoi voir des enfants perdre leurs repères et évoluer sur de nouveaux , contre nature, sont-ils favorables ???

et cela dans le seul but de satisfaire les désirs de personnes déviantes ???

donnez moi de bonnes raisons, mais vous n'en trouverez pas, car l'homoparentalité est le résultat d'une déviance de groupe.
Poulpeman a écrit : D'ailleurs, y'a pleins de racistes qui affirment ne pas être racistes : ils disent juste que les noirs "ils sont différents"...
c'est drôle que plusieurs fassent le rapprochement avec les noirs... On dirait bien qu'il y a des sujets qui vous dérangent plus que je ne l'imaginais...

Le débat ne peut que tourner en rond tant que la majorité ne percevra pas le problème derrière cette mascarade... les manipulateurs sociaux sont très doués pour nous entrainer sur de faux problèmes qui masqueront les vrais...

et les marionnettes suivent, les moutons bêlent "homophobes ! homophobes!".. .pendant que les bergers rient de la bêtise de leur troupeau

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51

Re: homoparentalité

#1346

Message par embtw » 10 janv. 2013, 06:01

odyssée a écrit :bla bla bla, je tape du pied, j'suis pas content(e)
Euh, dites-moi, c'est quand même vous qui vous vous êtes hasardé à au moins trois belles stupidités caractéristiques de l'homophobie :

1 - L'homosexualité serait une maladie.
2 - L'homosexualité est à mettre au même niveau que la pédophilie et la zoophilie.
3 - Il existe les homosexuels vrais qui vivent dans l'ombre et les hétérosexuels contrariés qui revendiquent au grand jour parce qu'ils sont ... contrariés ( CQFD )

( Si nécessaire, je vous remets les liens )

Dans ces conditions, je me demande comment vous pouvez vous émouvoir d'être traité d'homophobe, alors que vous faites ( écrivez en l'occurence ) ce qu'il faut pour que cela paraisse évident.

Prenez-vous en à vous-même.
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57

Re: homoparentalité

#1347

Message par HarryCauvert » 10 janv. 2013, 07:42

odyssée a écrit :j'ai déjà tout expliqué : les homosexuels à particularité identitaire nette, et les hétérosexuels contrariés, ceux que je nomme les déviants, et qui revendiquent des lois pour assumer une homosexualité mal vécue
(...)
hétérosexualité mal vécue débouchant sur une homosexualité en quête de repères et de lois pour mieux s'assumer
Vous avez déjà exprimé votre opinion, votre croyance personnelle sur ce qu'est la "vraie" homosexualité (les homos polis et discrets, qui évitent prudemment de faire la moindre vague) et la "fausse" homosexualité (les enragé(e)s qui osent réclamer des droits, comme par exemple celui de ne pas subir de discriminations dans à peu près tous les domaines). Mais vous n'avez pas expliqué en quoi cette opinion était autre chose qu'une opinion.
odyssée a écrit :c'est drôle que plusieurs fassent le rapprochement avec les noirs... On dirait bien qu'il y a des sujets qui vous dérangent plus que je ne l'imaginais...
D'autres rapprochements pourraient être faits, comme par exemple l'émancipation des Juifs aux XIXe. Il s'agit de minorités victimes de discriminations (légales) qui finissent par obtenir des droits semblables-mais-pas-tout-à-fait ("separate but equal") puis identiques aux autres, les étapes intermédiaires pouvant être plus ou moins rapides.
Comme toute comparaison elle a ses limites. Ainsi, un gay peut la plupart du temps se faire passer pour un hétéro: sa vie sera un enfer mais ce n'est pas impossible. Le membre d'une minorité visible n'a pas cette possible (c'est bien pour ça qu'on parle de minorité visible...)
odyssée a écrit :c'est drôle que plusieurs fassent le rapprochement avec les noirs... On dirait bien qu'il y a des sujets qui vous dérangent plus que je ne l'imaginais...
(...)
les manipulateurs sociaux sont très doués pour nous entrainer sur de faux problèmes qui masqueront les vrais...
odyssée a écrit :si je disais qu'Israel ne respecte pas les droits de l'homme vous me traiteriez d'antisémite ???
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: homoparentalité

#1348

Message par Greem » 10 janv. 2013, 07:59

odyssée a écrit :pout tenir de tels propos menaçants ( mais qui se veulent apparemment ironiques) vous devez en effet avoir dû dévier de votre axe...
C'est tout ce que vous trouvez à redire pour éviter d'avoir à répondre au reste ? Du coup, je vous rends un peu service avec mes "menaces" puisque ça vous sert de porte de sortie, avec un bonus "victime" en prime. Enfin, je vous signale quand même que ce n'était pas à prendre comme une menace, je ne faisais que rebondir sur votre propos pour sortir une vanne, pas moins stupide que vos allégations.

Si j'avais voulu vous menacer, je vous aurais envoyé un doigt par la poste !
C'est nettement plus éloquent 8=)
odyssée a écrit :le fait est que ceux qui me traitent d'homophobe sont des gens comme vous qui ne lisent pas correctement.... j'ai déjà tout expliqué : les homosexuels à particularité identitaire nette, et les hétérosexuels contrariés, ceux que je nomme les déviants, et qui revendiquent des lois pour assumer une homosexualité mal vécue.
Il ne faudrait pas confondre "expliquer" avec "affirmer bêtement n'importe quoi" mon bon monsieur. Vous affirmez que les homosexuels ressentiraient tous une sorte de culpabilité naturelle du fait de leur orientation, ce qui serait la preuve même de leur déviance pathologique. À défaut de pouvoir apporter la preuve de ce que vous avancez, je vous ais demandé à plusieurs reprises de m'expliquer comment un homo pourrait ressentir de la culpabilité vis à vis de quelque chose dont il n'aurait pas même encore la notion puisque selon vous, ni la société ni le regard des autres ne serait responsable de cette culpabilité, et à chaque fois vous vous êtes défilé.

Autrement dit, on demande à l'homophobe que vous êtes d'expliquer un peu son opinion, de l'étayer par des argument logiques à défauts de preuves tangibles - en un mot : de s'exprimer - et vous passez à côté de cette opportunité pour, à la place, pleurnicher. De là à dire que votre opinion ne repose donc que sur des préjugés et que jouer la victime reste votre dernière stratégie rhétorique, il n'y a qu'un pas que je me permets de franchir joyeusement.
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

odyssée

Re: homoparentalité

#1349

Message par odyssée » 10 janv. 2013, 08:51

embtw a écrit :Euh, dites-moi, c'est quand même vous qui vous vous êtes hasardé à au moins trois belles stupidités caractéristiques de l'homophobie :

1 - L'homosexualité serait une maladie.
2 - L'homosexualité est à mettre au même niveau que la pédophilie et la zoophilie.
3 - Il existe les homosexuels vrais qui vivent dans l'ombre et les hétérosexuels contrariés qui revendiquent au grand jour parce qu'ils sont ... contrariés ( CQFD )
eh bien non... désolée de vous décevoir pour le 1 et le 2 et pour le 3, sachez qu'ils ne vivent pas dans l'ombre...

Votre psyché semble fragile et peu à l'aise avec le sujet de l'homosexualité, et du coup, vous faites preuve d'une grande médiocrité intellectuelle: c'est dommage...

Méfiez-vous de votre psyché, de ce qu'elle croit avoir lu, et de ce qu'elle comprend, car si je me réfère à l'efficacité de l'interprétation de mes propos, votre vie doit être jalonnée d'incompréhensions et d'insatisfactions...

si vous ne comprenez pas certains propos, le mieux est de vous retirer du débat, que vous ne faites qu'alourdir.

Par ailleurs, si quelqu'un sur ce topic désire émettre un jugement homophobe, ce serait également son droit, après tout...
Qu'avez vous contre les homophobes ??? ne jugez pas cher monsieur ce que vous ne comprenez pas... si untel est homophobe,, ou xénophobe, etc... il serait respectueux de l'écouter sans le dénigrer... Question de politesse et d'éducation, 2 choses apparemment qui vous manquent.

Cela dit, je pense que la façon dont la plupart s'évertue à traiter untel d'homophobe vient davantage d'un conditionnement ( Critiquer tout ce qui touche à l'homosexualité est condamnable , passible de sanctions, mais c'est surtout louable de la défendre ) plutôt que d'une réelle prise de position , vu le manque d'arguments que vous avez tous...

A part me traiter d'homophobe, je ne retire rien de vos interventions diverses
HarryCauvert a écrit : Mais vous n'avez pas expliqué en quoi cette opinion était autre chose qu'une opinion.
je trouve déjà bien d'avoir une opinion, cela change de vous qui n'en avez aucune de constructive ...


bon voilààà.... je sors de ce topic qui tourne en rond et d' où plus rien ne peut sortir à part la bêtise des uns et des autres...........

merci de m'avoir lue, comprise pour certains , et surtout merci à la modération de m'avoir permis de m'exprimer...

Avatar de l’utilisateur
Greem
Messages : 2092
Inscription : 27 déc. 2009, 10:59

Re: homoparentalité

#1350

Message par Greem » 10 janv. 2013, 09:21

odyssée a écrit :je trouve déjà bien d'avoir une opinion
Avoir une opinion juste pour le plaisir d'avoir une opinion ne sert pas à grand chose si on est incapable de la défendre.
En fait, je dirais même que c'est complétement irresponsable comme attitude, surtout quand ladite opinion prône la discrimination.

Allez, bon vent...
"Ils terribles ce ses sceptiquo-maniaques-sionisto-propagandum."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit