Vague Belge

Tous les sujets qui concernent les objets volants non identifiés sont ici.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
de_passage
Messages : 1530
Inscription : 21 janv. 2004, 11:21
Contact :

Vague Belge

#1

Message par de_passage » 11 sept. 2005, 17:34

Bonjour

comme promis vous trouverez sur mon site les premières pages de mon dossier sur la fameuse Vague Belge de 1989-1991 (et au-delà).

Pour y accéder je vous conseille de passer par la nouvelle page d'accueil (http://adelmon.free.fr), qui met en oeuvre au passage un nouveau "look".
Cliquez ensuite sur l'image radar à droite et en dessous de la photo de l'ovni du lac Chauvet.

Si cela ne marche pas, utilisez cette url directe : http://adelmon.free.fr/vaguebelge/vb.html)

Bonne lecture, et merci par avance pour vos remarques et critiques (constructives).

Cordialement

Alain
"Le meilleur moyen de ne pas trouver de preuves, c'est de ne pas en chercher".
Pierre Guérin, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS (décédé en 2000), et ufologue pendant 50 ans.

louisfrançois
Messages : 224
Inscription : 10 févr. 2005, 13:48
Localisation : Belgique
Contact :

#2

Message par louisfrançois » 12 sept. 2005, 05:52

L'objet observé est le plus souvent triangulaire, doté à ses coins de 3 puissants "phares" qui éclairent violemment le sol. Il est vaste (plusieurs dizaines de mètres de base).

En fait les témoins ont vu également des soucoupes, des carrés, des losanges, des ronds,... Les témoignages se contredisent.

louisfrançois
Messages : 224
Inscription : 10 févr. 2005, 13:48
Localisation : Belgique
Contact :

#3

Message par louisfrançois » 12 sept. 2005, 05:57

En ce qui concerne la photo présente sur le site, deux réfléxions : la SOBEPS affirme haut et fort qu'elle ne conclut pas à la venue d'extra-terrestre mais qu'elle étudie le dossier qui est mystérieux. Pourtant, ses membres posent sur la photo avec une "enlevée" des années 70... Une chose dont la SOBEPS a évité de parler durant la vague belge...

Un des membres fondateurs présents sur la photo, J-L Vertongen, a depuis quitté la SOBEPS l'accusant de pratiquer la manipulation et la désinformation.

Florence
Messages : 9012
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#4

Message par Florence » 12 sept. 2005, 06:01

Une chose qui "m'épate" c'est, eu égard à la taille de la Belgique, qu'il n'y ait apparemment aucune mention de cette affaire dans les régions limitrophes ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

louisfrançois
Messages : 224
Inscription : 10 févr. 2005, 13:48
Localisation : Belgique
Contact :

#5

Message par louisfrançois » 12 sept. 2005, 06:27

Florence a écrit :Une chose qui "m'épate" c'est, eu égard à la taille de la Belgique, qu'il n'y ait apparemment aucune mention de cette affaire dans les régions limitrophes ... :roll:
Question essentielle!!!

Il faut avoir vécu cette vague. C'est mon cas et ce n'est pas le cas de M. de_passage qui ne fait que reprendre les déclarations de la SOBEPS.

Cette vague fut une véritable hystérie médiatique. La presse a manqué au plus élémentaire devoir de réserve. Tout était bon pour parler des ovnis et la SOBEPS a surfé adroitement sur cette vague. De quoi exciter plus d'un citoyen belge. Ceux-ci se sont mis à scruter le ciel et on devenait intéressant quand on prétendait avoir vu l'ovni...

Il y a mieux encore. La Belgique est composée de trois régions : Bruxelles-Capitale (région bilingue français-néerlandais), la Flandre (où l'on parle le néerlandais) et la Wallonie où l'on parle le français. C'est uniquement dans la zone (Wallonie et dans une moindre mesure Bruxelles) où le français est la langue principale que les observations d'ovnis ont été importantes. Ce n'est pas étonnant vu le délire total de la presse francophone. Pratiquement pas d'observations en Flandre car, là, la presse est restée neutre et n'a pas cherché la surenchère. Aucune observation importante non plus dans le nord de la France, les Pays-Bas, l'Allemagne et le Luxembourg.

Les ufologues ont leur réponse toute prête : les ovnis s'intéressent à la Belgique car ses autoroutes sont éclairées et le pays est visible de très haut la nuit. Il suffit de regarder une photo-montage de la terre prise par satellite la nuit : il existe de nombreuses régions comme la Belgique particulièrement éclairées (les grandes villes par exemple). Cet argument ne tient pas.

Florence
Messages : 9012
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#6

Message par Florence » 12 sept. 2005, 07:29

louisfrançois a écrit :
Florence a écrit :Une chose qui "m'épate" c'est, eu égard à la taille de la Belgique, qu'il n'y ait apparemment aucune mention de cette affaire dans les régions limitrophes ... :roll:
Question essentielle!!!

Il faut avoir vécu cette vague. C'est mon cas et ce n'est pas le cas de M. de_passage qui ne fait que reprendre les déclarations de la SOBEPS.

Cette vague fut une véritable hystérie médiatique. La presse a manqué au plus élémentaire devoir de réserve. Tout était bon pour parler des ovnis et la SOBEPS a surfé adroitement sur cette vague. De quoi exciter plus d'un citoyen belge. Ceux-ci se sont mis à scruter le ciel et on devenait intéressant quand on prétendait avoir vu l'ovni...

Il y a mieux encore. La Belgique est composée de trois régions : Bruxelles-Capitale (région bilingue français-néerlandais), la Flandre (où l'on parle le néerlandais) et la Wallonie où l'on parle le français. C'est uniquement dans la zone (Wallonie et dans une moindre mesure Bruxelles) où le français est la langue principale que les observations d'ovnis ont été importantes. Ce n'est pas étonnant vu le délire total de la presse francophone. Pratiquement pas d'observations en Flandre car, là, la presse est restée neutre et n'a pas cherché la surenchère. Aucune observation importante non plus dans le nord de la France, les Pays-Bas, l'Allemagne et le Luxembourg.

Les ufologues ont leur réponse toute prête : les ovnis s'intéressent à la Belgique car ses autoroutes sont éclairées et le pays est visible de très haut la nuit. Il suffit de regarder une photo-montage de la terre prise par satellite la nuit : il existe de nombreuses régions comme la Belgique particulièrement éclairées (les grandes villes par exemple). Cet argument ne tient pas.
C'est quand même fantastique, ces ET capables non seulement de se confiner à l'un des plus petits pays de l'UE, et dans celui-ci de tenir compte des barrières linguistiques ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
de_passage
Messages : 1530
Inscription : 21 janv. 2004, 11:21
Contact :

#7

Message par de_passage » 12 sept. 2005, 07:47

louisfrançois a écrit :L'objet observé est le plus souvent triangulaire, doté à ses coins de 3 puissants "phares" qui éclairent violemment le sol. Il est vaste (plusieurs dizaines de mètres de base).

En fait les témoins ont vu également des soucoupes, des carrés, des losanges, des ronds,... .
Oui, c'est exactement ce que je décris sur le site, notamment dans les tableaux récapitulatifs. Il reste cependant que la forme la plus souvent rencontrée est celle ci-dessus (triangle, phares, ...)
louisfrançois a écrit : Les témoignages se contredisent.
Non. Les témoignages sont divers, mais non contradictoires. Lorsqu'ils le sont c'est clairement que le témoignage est non valable.
Pour les nombreux témoignages solides restant, il est au contraire patent que si un témoin a décrit un triangle, alors un autre témoin (du même phénomène) n'a pas décrit une sphère.
louisfrançois a écrit : En ce qui concerne la photo présente sur le site, deux réfléxions : la SOBEPS affirme haut et fort qu'elle ne conclut pas à la venue d'extra-terrestre mais qu'elle étudie le dossier qui est mystérieux. Pourtant, ses membres posent sur la photo avec une "enlevée" des années 70... Une chose dont la SOBEPS a évité de parler durant la vague belge...

Un des membres fondateurs présents sur la photo, J-L Vertongen, a depuis quitté la SOBEPS l'accusant de pratiquer la manipulation et la désinformation.
Pure calomnie et désinformation que cela.
- oui, la femme de l'un des enquêteurs affirme avoir été abductée dans le passé. Et alors ? En quoi cela permet-il de remettre en question, ne serait-ce que d'un iota , l'énorme travail de la SOBEPS à cette époque et depuis (recueil des témoignages, enquête, analyse, travaux scientifiques, travaux de synthèse, études photo, vidéos, etc.). Ce procédé est médiocre et indigne d'une personne intelligente comme vous. Merci de revenir au fond, aux faits, aux arguments rationnels.
- JL Vertongen a quitté la SOBEPS principalement parce qu'il était arrivé à la conclusion qu'on ne pourrait pas arriver à expliquer le phénomène OVNI scientifiquement, qu'il ne se laissait pas examiner "sur la paillasse" (raison pour laquelle par exemple il avait prédit l'échec de la 3eme campagne d'observation).

louisfrançois a écrit : Florence a écrit:
Une chose qui "m'épate" c'est, eu égard à la taille de la Belgique, qu'il n'y ait apparemment aucune mention de cette affaire dans les régions limitrophes ...


Question essentielle!!!

Il faut avoir vécu cette vague. C'est mon cas et ce n'est pas le cas de M. de_passage qui ne fait que reprendre les déclarations de la SOBEPS.
Vous l'avez vécu certes, mais sauf erreur, sur le terrain à l'époque, c'était la SOBEPS et quelques autres "tenants" ! On n'a pas vu beaucoup de "sceptiques" mouiller la chemise, guetter la nuit, recueillir et rédiger des centaines de témoignages. Ce n'est que 10 ans plus tard que les "sceptiques" se sont réveillés, et on subitement senti le besoin de démolir la vague Belge (Hallet, van Utrecht, vous-même, ...)


Cette vague fut une véritable hystérie médiatique. La presse a manqué au plus élémentaire devoir de réserve. Tout était bon pour parler des ovnis et la SOBEPS a surfé adroitement sur cette vague. De quoi exciter plus d'un citoyen belge. Ceux-ci se sont mis à scruter le ciel et on devenait intéressant quand on prétendait avoir vu l'ovni...
Oui il y a eu surmédiatisation, les journaux et TV racontant le plus souvent n'importe quoi (ça fait vendre).
Mais l'accusation sur la SOBEPS est infondée et ne repose que sur votre préjugé. Merci de me démontrer, preuves et citations à l'appui, quand et comment la SOBEPS aurait "surfé sur la vague". Dans le cas contraire merci de retirer cette phrase.
Il y a mieux encore. La Belgique est composée de trois régions : Bruxelles-Capitale (région bilingue français-néerlandais), la Flandre (où l'on parle le néerlandais) et la Wallonie où l'on parle le français. C'est uniquement dans la zone (Wallonie et dans une moindre mesure Bruxelles) où le français est la langue principale que les observations d'ovnis ont été importantes. Ce n'est pas étonnant vu le délire total de la presse francophone. Pratiquement pas d'observations en Flandre car, là, la presse est restée neutre et n'a pas cherché la surenchère.
Faux, il y a eu des observations dans les 3 régions.
Mais partiellement vrai (plus d'observations coté Wallon) et facilement explicable. Lire notamment les interview du Général de Brower sur l'état d'esprit dans la région des Flandres, l'antagonisme Flandres-Wallonie, et les réticences des flamands à révéler publiquement leurs témoignages.
Les ufologues ont leur réponse toute prête : les ovnis s'intéressent à la Belgique car ses autoroutes sont éclairées et le pays est visible de très haut la nuit. Il suffit de regarder une photo-montage de la terre prise par satellite la nuit : il existe de nombreuses régions comme la Belgique particulièrement éclairées (les grandes villes par exemple). Cet argument ne tient pas.
"Les" ufologues ? Lesquels ? Il y a autant d'interprétation que d'ufologues, et autant d'ufologues auto-proclamés que de blés dans les prés en été ...
La SOBEPS et les autres ufologues sérieux se sont bien gardés d'affirmer cela. On entre là dans le domaine de la spéculation pure. Mais quitte à spéculer on peut aussi mentionner la présence de centrales nucléaires, du QG de l'OTAN, le retrait des missiles Pershing (détente fin de la guerre froide, etc.), etc.

Pour ce qui est du peu/pas d'observations dans les pays limitrophes, je dirais que je n'en sais rien, cela demande à être vérifié. En allemagne et Luxembourg l'ufologie est moins prégnente qu'en France et Belgique, peut être sommes nous simplement sous-informés sur le nombre de signalements sur 89-92. Rappelons en effet qu'il est exceptionnel qu'autant d'infos soient réunies sur cette vague en Belgique : c'est justement parce qu'une association (la SOBEPS), en ccordination (et sur mandat) exclusive avec toutes les autorités du pays civiles et militaires, a pu enquêter seule et à fond sur l'ensemble du phénomène, avec des moyens jamais vus à ce jour.
Coté Français il faudra que j'investigue effectivement (c'était prévu). Mais on peut au moins signaler la très controversé mini-vague du 5/11/90 (retour fusée Proton).

A creuser donc. En attendant le seul commentaire serait donc : "constatons que le phénomène etait ici et pas là". Le reste, l'explication, n'est que spéculation pour l'heure, mais n'est aucunement une raison suffisante pour nier le phénomène.

A+
"Le meilleur moyen de ne pas trouver de preuves, c'est de ne pas en chercher".
Pierre Guérin, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS (décédé en 2000), et ufologue pendant 50 ans.

Avatar de l’utilisateur
le fugitif
Messages : 943
Inscription : 06 sept. 2003, 05:55
Localisation : Toulouse

#8

Message par le fugitif » 12 sept. 2005, 08:12

Florence a écrit :C'est quand même fantastique, ces ET capables non seulement de se confiner à l'un des plus petits pays de l'UE, et dans celui-ci de tenir compte des barrières linguistiques
Le fait qu'il y avait moins d'échos d'observations d'ovnis dans les zones non francophones peut être tout simplement dû à la presse qui s'intéressait moins aux ovnis que dans les zones francophones.
"Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis; je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur" TALLEYRAND

Florence
Messages : 9012
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#9

Message par Florence » 12 sept. 2005, 08:37

le fugitif a écrit :
Florence a écrit :C'est quand même fantastique, ces ET capables non seulement de se confiner à l'un des plus petits pays de l'UE, et dans celui-ci de tenir compte des barrières linguistiques
Le fait qu'il y avait moins d'échos d'observations d'ovnis dans les zones non francophones peut être tout simplement dû à la presse qui s'intéressait moins aux ovnis que dans les zones francophones.
Connaissez-vous l'expression "grasping at straws" ? :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
le fugitif
Messages : 943
Inscription : 06 sept. 2003, 05:55
Localisation : Toulouse

#10

Message par le fugitif » 12 sept. 2005, 09:49

Non.
"Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis; je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur" TALLEYRAND

Florence
Messages : 9012
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#11

Message par Florence » 12 sept. 2005, 09:58

le fugitif a écrit :Non.
Je m'en doutais :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
le fugitif
Messages : 943
Inscription : 06 sept. 2003, 05:55
Localisation : Toulouse

#12

Message par le fugitif » 12 sept. 2005, 09:59

Au lieu de montrer que t'es la plus intelligente dis moi ce que ça veut dire ...
"Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis; je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur" TALLEYRAND

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#13

Message par LiL'ShaO » 12 sept. 2005, 13:09

Au lieu de montrer que t'es la plus intelligente dis moi ce que ça veut dire ...
C'est pas le genre de Florence ca d'expliquer!! Elle prefere souligner la soit disante "inculture" de son interlocuteur pour ne pas avoir a discuter avec lui d'un sujet qu'elle connait mal et maitrise mal.
Elle prefere allegrement se moquer de lui sur des criteres stupides "tu sais pas ce que veux dire "grasping at straws"? Ha non? c'est bien ce que je me disai tu vaux pas le coup de parler avec moi "

Jean Francois, Florence, meme combat. Tu peux poser des questions sur le fonctionnement du cerveau a JF qui est neurologue il te répondra pas "parce que c'est trop compliqué pour toi". :roll:
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20918
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

#14

Message par Jean-Francois » 12 sept. 2005, 14:03

LiL'ShaO a écrit :Tu peux poser des questions sur le fonctionnement du cerveau a JF qui est neurologue il te répondra pas "parce que c'est trop compliqué pour toi"
Je suis neurobiologiste, pas médecin. Et, si je ne vous ai pas répondu (quoique j'envisage de faire une réponse, éventuellement, moins pour vous que pour d'autres) ce n'est pas uniquement parce que c'est trop compliqué pour vous. C'est surtout parce que vous refusez activement de comprendre ce qu'est une démarche empirique et rationnelle et que, peu importe ce qu'on peut vous proposer, vous continuerez à trouver vos spéculations comme tout aussi "logiques"* qu'une démonstration plus formelle. Vous avez déjà conclu que l'esprit était une Vérité, quelques soient les évidences qu’on pourrait vous présenter allant à l'encontre de cette hypothèse.

Comme vous avez parfaitement le droit de penser ce que vous voulez - même si ça ne repose sur rien de bien précis - et que vous pourrez toujours greffer votre hypothétique hypothèse de l'"esprit" sur n'importe quoi**, l'investissement (en temps, surtout) à mettre pour vous faire comprendre quelque chose d'aussi complexe (et encore mal compris) m'apparaît parfaitement futile. Impression renforcée par la lecture de vos réponses habituelles.

Je laisse cette enfilade revenir à son sujet d'origine.

Jean-François

* Pour utiliser ce mot que vous utilisez souvent à tort et à travers.
** D'autant plus facilement que vous vous fichez complètement de faire autre chose que de la spéculation sur du vague. Vous n'essayez pas non plus d'éclaircir les questions posées par vos "hypothèses" (Dieu, esprit, tk, etc.); au contraire, vous renvoyez toujours celles-ci dans le plus-que-flou et le moins rationnel ("comment pourrais-je le démontrer puisque ce n'est pas observable... mais je sais que c'est vrai", "comment pourrais-je réussir parce que c'est très difficile d'avoir vraiment la foi en quelque chose à laquelle personne ne croit... mais je sais que l'on peut le réussir" :roll: ).

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#15

Message par ti-poil » 12 sept. 2005, 14:17

au contraire, vous renvoyez toujours celles-ci dans le plus-que-flou et le moins rationnel ("comment pourrais-je le démontrer puisque ce n'est pas observable... mais je sais que c'est vrai", "comment pourrais-je réussir parce que c'est très difficile d'avoir vraiment la foi en quelque chose à laquelle personne ne croit... mais je sais que l'on peut le réussir" ).

Mais non Lil, beaucoups de personnes y croient mais certainement pas les purs materialiste qui concoivent l'humain comme un systeme ferme. :roll:

Et ils ne pourront y croirent sans qu'ils ne commencent a envisager que l'information ne se propagent pas comme ils le croient.
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#16

Message par LiL'ShaO » 12 sept. 2005, 15:17

Mais non Lil, beaucoups de personnes y croient mais certainement pas les purs materialiste qui concoivent l'humain comme un systeme ferme.

Et ils ne pourront y croirent sans qu'ils ne commencent a envisager que l'information ne se propagent pas comme ils le croient.
t'inquiete je sais que beaucoup de personnes y croient mais j'essaye différentes techniques d'approche du probleme pour le faire comprendre a JF, alors je me situe par rapport a son point de vue, meme si c'est peine perdue parce que JF sait deja tout donc c'est surement pas moi qui vais lui apprendre quelquechose. :mrgreen:
Trop fort ce JF!! Il connait la vérité sur l'Univers l'homme et le monde, il devrait se faire prophete :mrgreen:
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

ti-poil
Messages : 3573
Inscription : 02 déc. 2003, 18:27

#17

Message par ti-poil » 12 sept. 2005, 17:29

Trop fort ce JF!! Il connait la vérité sur l'Univers l'homme et le monde, il devrait se faire prophete
Je dirai meme plus :arrow: JF est son dieu. :P:
----------------------------------
L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence.

TIO_PIPONE
Messages : 411
Inscription : 25 juil. 2004, 00:58
Localisation : *Bs.As (Argentine)

#18

Message par TIO_PIPONE » 12 sept. 2005, 22:18

Citation:
Au lieu de montrer que t'es la plus intelligente dis moi ce que ça veut dire ...

C'est pas le genre de Florence ca d'expliquer!! Elle prefere souligner la soit disante "inculture" de son interlocuteur pour ne pas avoir a discuter avec lui d'un sujet qu'elle connait mal et maitrise mal.
Elle prefere allegrement se moquer de lui sur des criteres stupides "tu sais pas ce que veux dire "grasping at straws"? Ha non? c'est bien ce que je me disai tu vaux pas le coup de parler avec moi "
==> Taisez-Vous! respectez les personnes majeures! florence a "60" ans donc il est tout a fait naturel qu'elle corrige "i giovanni coglioni", elle est qualifiée pour faire cela :D
DE OMNI RE SCIBILI

Florence
Messages : 9012
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

#19

Message par Florence » 13 sept. 2005, 02:47

le fugitif a écrit :Au lieu de montrer que t'es la plus intelligente dis moi ce que ça veut dire ...

Il est quand même affligeant de constater qu'il faut systématiquement vous mâcher le travail ... un dico anglais-français pour 2 mots, c'est trop dur à ouvrir ? Ah oui, demander un tel effort à quiconque, c'est de l'élitisme, je suppose :roll:



PS: ça veut dire "s'agripper à une (un fétu de) paille"
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

louisfrançois
Messages : 224
Inscription : 10 févr. 2005, 13:48
Localisation : Belgique
Contact :

#20

Message par louisfrançois » 13 sept. 2005, 06:56

Mon texte n'est pas passé :cry:

Avatar de l’utilisateur
de_passage
Messages : 1530
Inscription : 21 janv. 2004, 11:21
Contact :

#21

Message par de_passage » 13 sept. 2005, 07:01

Florence a écrit :
le fugitif a écrit :Au lieu de montrer que t'es la plus intelligente dis moi ce que ça veut dire ...

Il est quand même affligeant de constater qu'il faut systématiquement vous mâcher le travail ... un dico anglais-français pour 2 mots, c'est trop dur à ouvrir ? Ah oui, demander un tel effort à quiconque, c'est de l'élitisme, je suppose :roll:



PS: ça veut dire "s'agripper à une (un fétu de) paille"
Equivalent français : "se raccrocher aux branches"

A+
"Le meilleur moyen de ne pas trouver de preuves, c'est de ne pas en chercher".
Pierre Guérin, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS (décédé en 2000), et ufologue pendant 50 ans.

louisfrançois
Messages : 224
Inscription : 10 févr. 2005, 13:48
Localisation : Belgique
Contact :

#22

Message par louisfrançois » 13 sept. 2005, 12:53

de_passage a écrit :
louisfrançois a écrit :L'objet observé est le plus souvent triangulaire, doté à ses coins de 3 puissants "phares" qui éclairent violemment le sol. Il est vaste (plusieurs dizaines de mètres de base).

En fait les témoins ont vu également des soucoupes, des carrés, des losanges, des ronds,... .
Oui, c'est exactement ce que je décris sur le site, notamment dans les tableaux récapitulatifs. Il reste cependant que la forme la plus souvent rencontrée est celle ci-dessus (triangle, phares, ...)
louisfrançois a écrit : Les témoignages se contredisent.
Non. Les témoignages sont divers, mais non contradictoires. Lorsqu'ils le sont c'est clairement que le témoignage est non valable.
Pour les nombreux témoignages solides restant, il est au contraire patent que si un témoin a décrit un triangle, alors un autre témoin (du même phénomène) n'a pas décrit une sphère.
louisfrançois a écrit : En ce qui concerne la photo présente sur le site, deux réfléxions : la SOBEPS affirme haut et fort qu'elle ne conclut pas à la venue d'extra-terrestre mais qu'elle étudie le dossier qui est mystérieux. Pourtant, ses membres posent sur la photo avec une "enlevée" des années 70... Une chose dont la SOBEPS a évité de parler durant la vague belge...

Un des membres fondateurs présents sur la photo, J-L Vertongen, a depuis quitté la SOBEPS l'accusant de pratiquer la manipulation et la désinformation.
Pure calomnie et désinformation que cela.
- oui, la femme de l'un des enquêteurs affirme avoir été abductée dans le passé. Et alors ? En quoi cela permet-il de remettre en question, ne serait-ce que d'un iota , l'énorme travail de la SOBEPS à cette époque et depuis (recueil des témoignages, enquête, analyse, travaux scientifiques, travaux de synthèse, études photo, vidéos, etc.). Ce procédé est médiocre et indigne d'une personne intelligente comme vous. Merci de revenir au fond, aux faits, aux arguments rationnels.
- JL Vertongen a quitté la SOBEPS principalement parce qu'il était arrivé à la conclusion qu'on ne pourrait pas arriver à expliquer le phénomène OVNI scientifiquement, qu'il ne se laissait pas examiner "sur la paillasse" (raison pour laquelle par exemple il avait prédit l'échec de la 3eme campagne d'observation).

louisfrançois a écrit : Florence a écrit:
Une chose qui "m'épate" c'est, eu égard à la taille de la Belgique, qu'il n'y ait apparemment aucune mention de cette affaire dans les régions limitrophes ...


Question essentielle!!!

Il faut avoir vécu cette vague. C'est mon cas et ce n'est pas le cas de M. de_passage qui ne fait que reprendre les déclarations de la SOBEPS.
Vous l'avez vécu certes, mais sauf erreur, sur le terrain à l'époque, c'était la SOBEPS et quelques autres "tenants" ! On n'a pas vu beaucoup de "sceptiques" mouiller la chemise, guetter la nuit, recueillir et rédiger des centaines de témoignages. Ce n'est que 10 ans plus tard que les "sceptiques" se sont réveillés, et on subitement senti le besoin de démolir la vague Belge (Hallet, van Utrecht, vous-même, ...)


Cette vague fut une véritable hystérie médiatique. La presse a manqué au plus élémentaire devoir de réserve. Tout était bon pour parler des ovnis et la SOBEPS a surfé adroitement sur cette vague. De quoi exciter plus d'un citoyen belge. Ceux-ci se sont mis à scruter le ciel et on devenait intéressant quand on prétendait avoir vu l'ovni...
Oui il y a eu surmédiatisation, les journaux et TV racontant le plus souvent n'importe quoi (ça fait vendre).
Mais l'accusation sur la SOBEPS est infondée et ne repose que sur votre préjugé. Merci de me démontrer, preuves et citations à l'appui, quand et comment la SOBEPS aurait "surfé sur la vague". Dans le cas contraire merci de retirer cette phrase.
Il y a mieux encore. La Belgique est composée de trois régions : Bruxelles-Capitale (région bilingue français-néerlandais), la Flandre (où l'on parle le néerlandais) et la Wallonie où l'on parle le français. C'est uniquement dans la zone (Wallonie et dans une moindre mesure Bruxelles) où le français est la langue principale que les observations d'ovnis ont été importantes. Ce n'est pas étonnant vu le délire total de la presse francophone. Pratiquement pas d'observations en Flandre car, là, la presse est restée neutre et n'a pas cherché la surenchère.
Faux, il y a eu des observations dans les 3 régions.
Mais partiellement vrai (plus d'observations coté Wallon) et facilement explicable. Lire notamment les interview du Général de Brower sur l'état d'esprit dans la région des Flandres, l'antagonisme Flandres-Wallonie, et les réticences des flamands à révéler publiquement leurs témoignages.
Les ufologues ont leur réponse toute prête : les ovnis s'intéressent à la Belgique car ses autoroutes sont éclairées et le pays est visible de très haut la nuit. Il suffit de regarder une photo-montage de la terre prise par satellite la nuit : il existe de nombreuses régions comme la Belgique particulièrement éclairées (les grandes villes par exemple). Cet argument ne tient pas.
"Les" ufologues ? Lesquels ? Il y a autant d'interprétation que d'ufologues, et autant d'ufologues auto-proclamés que de blés dans les prés en été ...
La SOBEPS et les autres ufologues sérieux se sont bien gardés d'affirmer cela. On entre là dans le domaine de la spéculation pure. Mais quitte à spéculer on peut aussi mentionner la présence de centrales nucléaires, du QG de l'OTAN, le retrait des missiles Pershing (détente fin de la guerre froide, etc.), etc.

Pour ce qui est du peu/pas d'observations dans les pays limitrophes, je dirais que je n'en sais rien, cela demande à être vérifié. En allemagne et Luxembourg l'ufologie est moins prégnente qu'en France et Belgique, peut être sommes nous simplement sous-informés sur le nombre de signalements sur 89-92. Rappelons en effet qu'il est exceptionnel qu'autant d'infos soient réunies sur cette vague en Belgique : c'est justement parce qu'une association (la SOBEPS), en ccordination (et sur mandat) exclusive avec toutes les autorités du pays civiles et militaires, a pu enquêter seule et à fond sur l'ensemble du phénomène, avec des moyens jamais vus à ce jour.
Coté Français il faudra que j'investigue effectivement (c'était prévu). Mais on peut au moins signaler la très controversé mini-vague du 5/11/90 (retour fusée Proton).

A creuser donc. En attendant le seul commentaire serait donc : "constatons que le phénomène etait ici et pas là". Le reste, l'explication, n'est que spéculation pour l'heure, mais n'est aucunement une raison suffisante pour nier le phénomène.

A+
Plusieurs remarques :

1. Je me permets de citer cette photo où une enlevée pose avec les membres de la sobeps car cette organisation a toujours prétendu analyser le dossier vague belge avec rigeur, objectivité et sans à-priori. Mais comment peut-on ne pas avoir d'à-priori quand une abductée collabore et influence les enquêteurs?
2. Jean-Luc Vertongen a quitté la Sobeps car il considérait qu'elle devenait dogmatique en privilégiant l'hypothèse extra-terrestre. Il fut remplacé par une femme qui démissionna pour les mêmes raisons. Un autre membre de la Sobeps (Thierry V.) quitta (ou fut exclu) l'association et son affaire avec la sobeps termina devant les tribunaux... D'autres membres encore quittèrent l'association pour créer un autre groupe ufologique. Ce sont des choses qu'il faut savoir aussi.
3. Non, les sceptiques n'ont pas 10 ans pour critiquer la vague belge. Ce fut peut-être mon cas mais mon cas n'a pas d'importance.
4. Je n'ai pas à retirer ma phrase sur la sobeps qui a surfé sur la vague médiatique. C'est exact et je pense être mieux placé que vous pour le savoir. La sobeps était une association uniquement connue dans le monde de l'ufologie avant la vague. Elle est devenue célèbre pendant la vague grâce à la presse. La sobeps était partout : radios, télés, journaux,... et ce aussi hors de Belgique. Et à chaque fois, la presse reproduisait l'adresse et le numéro de téléphone avec répondeur destiné à recueillir les témoignages. Après, la sobeps perdit de sa superbe. Il suffit de regarder leur site Internet qui est vraiment médiocre et qui ne contient que très peu d'informations.
5. Durant la vague belge, certains ont affirmé que la Belgique était visitée grâce à son réseau d'autoroutes éclairé la nuit. Vos autres spéculations ne tiennent pas la route : le siège de l'OTAN est composé de bureaux à Bruxelles et il existe des centrales et des bases nucléaires ailleurs qu'en Belgique.
6. Il serait grand temps de vérifier en effet l'existence d'observations d'ovnis dans les pays limotrophes à cette époque. Vous ne trouverez pas grand chose vu que la vague s'est abattue sur la partie francophone du pays. Inutile d'ergoter sur ce fait.
Dernière modification par louisfrançois le 13 sept. 2005, 13:09, modifié 1 fois.

louisfrançois
Messages : 224
Inscription : 10 févr. 2005, 13:48
Localisation : Belgique
Contact :

#23

Message par louisfrançois » 13 sept. 2005, 13:08

le fugitif a écrit :
Florence a écrit :C'est quand même fantastique, ces ET capables non seulement de se confiner à l'un des plus petits pays de l'UE, et dans celui-ci de tenir compte des barrières linguistiques
Le fait qu'il y avait moins d'échos d'observations d'ovnis dans les zones non francophones peut être tout simplement dû à la presse qui s'intéressait moins aux ovnis que dans les zones francophones.
Remarque excellente. En effet, on peut considérer qu'une certaine partie des témoignages reçus le furent suite à la pression médiatique de la presse francophone. Les journalistes flamands plus rigoureux ne sont pas tombés dans la surenchère. Conclusion : en Flandre, il n'y a pas eu (ou presque) d'observations d'ovnis : peu de témoignages, pas de photos, pas de films. La presse a sensation a joué un mauvais rôle dans cette affaire provoquant ainsi bien des témoignages.

Avatar de l’utilisateur
le fugitif
Messages : 943
Inscription : 06 sept. 2003, 05:55
Localisation : Toulouse

#24

Message par le fugitif » 13 sept. 2005, 15:18

Florence a écrit :Il est quand même affligeant de constater qu'il faut systématiquement vous mâcher le travail ...
Et hop ! Une attaque personnelle ! ;)
Pour la petite histoire j'avais traduit ta phrase mais ça ne voulait rien dire.

En quoi mon argumentation est elle bancale lorsque je dis ça :
le fugitif a écrit :Le fait qu'il y avait moins d'échos d'observations d'ovnis dans les zones non francophones peut être tout simplement dû à la presse qui s'intéressait moins aux ovnis que dans les zones francophones.
TIO_PIPONE a écrit :Taisez-Vous! respectez les personnes majeures! florence a "60" ans donc il est tout a fait naturel qu'elle corrige "i giovanni coglioni", elle est qualifiée pour faire cela
Ce n'est pas parceque l'on est vieux que forcement l'on est sage.
"Je pardonne aux gens de n'être pas de mon avis; je ne leur pardonne pas de n'être pas du leur" TALLEYRAND

Avatar de l’utilisateur
de_passage
Messages : 1530
Inscription : 21 janv. 2004, 11:21
Contact :

#25

Message par de_passage » 13 sept. 2005, 15:29

Cher louisfrançois

le fait de répéter une seconde fois vos contre-vérités ne les rendra pas plus vraies pour autant. Vous n'avez répondu à aucun de mes arguments, vous en rajoutez même, "parole contre parole" ... je crains que l'on n'arrive pas à grand chose comme ça.
Je n'étais pas en Belgique à l'époque, mais je maintiens depuis près de deux ans des relations cordiales, voire amicales, avec plusieurs membres de la SOBEPS : Franck Boitte, Auguste Meessen, et - plus discrètement - Michel Bougard. Aucune de ces personnes, dix fois mieux qualifiées que vous pour parler de la SOBEPS en général et des départs de JL Vertongen ou G. Van Overmeire en particulier , ne partagent votre point de vue.
Et de toutes manières, en quoi d'éventuelles divergences d'opinion, voire même des querelles entre membres d'une assoc prouvent-elles que tel ou tel cas (plusieurs centaines quand même) sont en fait une méprise (hélico, ulm, vénus, awacs, ...) ou un canular (ce qui reste quand même LA vraie question) ?
1. comment peut-on ne pas avoir d'à-priori quand une abductée collabore et influence les enquêteurs?
Comment peut-on affirmer des choses pareilles ? A vous de prouver que cette personne a , non seulement "influencé" les enquêteurs , mais même seulement "collaboré" activement aux enquêtes. Bon courage. On ne lance pas ainsi des accusations en l'air. Prouvez vos dires, ou retirez les.

Point 2 : j'ai déjà donné les vraies raisons du départ de M. Vertongen. Et c'est vrai aussi (c'est public) qu'il y a eu split de la SOBEPS après cette vague. Trop de notoriété, trop de médiatisation, trop d'egos et d'avis divergents sur l'explication du phénomène extraordinaire observé. Et alors ? La nature humaine ... mais cela ne nous éloigne-t-il pas du vrai sujet : les vagues de signalement d'ovnis de ces années là, réellement inexplicables, de purs "vrais" ovnis ! Pas des ulm, Vénus ou des F117....Voilà le point génant, que les "sceptiques" font tout pour éviter. Alors plutôt que de "pipoliser" sur "qui déteste qui" à SOBEPS-Ranch, je préférerais que vous me donniez votre avis sur les meilleurs cas de cette vague (29/11/89, Petit-Rechain, ...), sur la vague elle-même, etc.
3. Non, les sceptiques n'ont pas 10 ans pour critiquer la vague belge. Ce fut peut-être mon cas mais mon cas n'a pas d'importance.
Non ? Bin si. Trouvez moi des enquêtes "sceptiques" (Maillot, Hallet, Printy, Klass, ...) des années 89-94 ?? La grande "vague sceptique" anti-vague belge date bien grosso modo de 2000. Répéter incantatoirement le contraire ne sert à rien. Si vous me prouvez, référence à l'appui, que je me trompe, je le reconnaitrai publiquement ici.
4. Je n'ai pas à retirer ma phrase sur la sobeps qui a surfé sur la vague médiatique. C'est exact et je pense être mieux placé que vous pour le savoir. La sobeps était une association uniquement connue dans le monde de l'ufologie avant la vague. Elle est devenue célèbre pendant la vague grâce à la presse. La sobeps était partout : radios, télés, journaux,... et ce aussi hors de Belgique. Et à chaque fois, la presse reproduisait l'adresse et le numéro de téléphone avec répondeur destiné à recueillir les témoignages. Après, la sobeps perdit de sa superbe. Il suffit de regarder leur site Internet qui est vraiment médiocre et qui ne contient que très peu d'informations.
N'importe quoi. Argument fallacieux d'autorité ("mieux placé que vous"), truisme ("il est devenu célèbre grâce aux médias" !), et mensonges par omission :
- ce sont les centaines de signalements soudains (150 le 29/11/89 après un début d'année atone, voir mon site), qui a généré le phénomène "vague belge", pas la médiatisation de la SOBEPS
- ces viols répétés de l'espace aérien belge ont suscité l'émoi du public (bon, OK...) mais aussi l'inquiétude des autorités militaires, qui ont sollicité la SOBEPS et collaboré de leur plein gré avec elle
- en tant qu'association ufologique, dotée de plusieurs vrais scientifiques, il était parfaitement normal et logique que la SOBEPS collecte les témoignages et enquête ! Logique aussi qu'elle communique largement son numéro de téléphone pour que les témoins signalent leurs observations.

Par ailleurs il est vrai que le site de la SOBEPS est pauvre sur cette vague. Comme d'ailleurs la quasi totalité des sites dans le monde, raison pour laquelle j'ai entrepris ce dossier. Mais A. Meessen a publié de nombreux et passionnants articles scientifiques sur ces dossiers. Et la SOBEPS édite toujours sa revue papier Inforespace.
5. Durant la vague belge, certains ont affirmé que la Belgique était visitée grâce à son réseau d'autoroutes éclairé la nuit.
Oui ? Certains affirme que le seul Dieu est une théière géante, ou que la reine d'angleterre et georges Bush sont des ET reptiliens revetus d'un masque humain ...
Vos autres spéculations ne tiennent pas la route : le siège de l'OTAN est composé de bureaux à Bruxelles et il existe des centrales et des bases nucléaires ailleurs qu'en Belgique.
Comme vous l'avez dit ce sont des "spéculations". Comme l'histoire des autoroutes éclairées. Retenir l'une plutôt que l'autre est parfaitement subjectif. Retenir les autoroutes vous arrange car ça ridiculise la thèse des engins ET. Retenir la thèse des "sites sensibles" vous dérange car cela pourrait au contraire accréditer (un peu) la théorie des ovnis/ET.

Seule conclusion commune : tout explication du "pourquoi" n'est que pure spéculation, peu rentable aujourd'hui. La science et les domaines d'enquête s'intéresse prioritairement au "est-ce vrai ?", et au "comment ?".
6. Il serait grand temps de vérifier en effet l'existence d'observations d'ovnis dans les pays limotrophes à cette époque. Vous ne trouverez pas grand chose vu que la vague s'est abattue sur la partie francophone du pays. Inutile d'ergoter sur ce fait.
Hop hop hop.
Vous avez tout d'abord affirmé qu'il n'y avait AUCUNE observation en dehors de la Belgique francophone, ce qui aurait été je vous l'accorde un (petit) argument en défaveur de la réalité du phénomène.

Or c'est FAUX : il y a eu des observations à la même période (fin 89-91 mini) : en Belgique Germanophone (c'est ENORME dès le PREMIER jour le 29/11/89 près d'Eupen), en Belgique Flamande, mais aussi en Allemagne (ex : 21/02/90 près de Coblenz), aux Pays Bas, et même en France (ex : vague du 5/11/90) les trois pays limitrophes.
Certes il y en a eu nettement moins dans ces 3 pays qu'en Belgique, mais le fait est, il y en a eu.

Cela suffit à dégonfler votre argument. Audelà, expliquer "pourquoi" ils furent vus là et pas ailleurs, n'a que peu d'intérêt en soi, car nous manquons probablement de données . Le fait est qu'il faut bien une LIMITE géographique à une "vague", sinon elle couvrirait la planète entière !
Que cette limite coincide parfaitement avec une frontière linguistique aurait été troublant. Mais là ce n'est d'évidence pas le cas, et de beaucoup, et dès le début.

Fermez le ban !

Cordialement

Alain
"Le meilleur moyen de ne pas trouver de preuves, c'est de ne pas en chercher".
Pierre Guérin, astrophysicien, directeur de recherches au CNRS (décédé en 2000), et ufologue pendant 50 ans.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit