les lumières de phoenix 1997

Tous les sujets qui concernent les objets volants non identifiés sont ici.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1079
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

les lumières de phoenix 1997

#1

Message par carlito » 02 mars 2011, 14:27

Salut à tous,
je souhaite soumettre ce "mystère" (pour moi et désolé si le sujet a déjà été traité... :? ), aux sceptiques.
Pour commencer, une petite vidéo tirée du documentaire de canal + ( ovni: quand l'armée enquête):
http://www.forum-ovni-ufologie.com/t865 ... de-phoenix
Ensuite, une première petite question:
Fuséee éclairantes ou non?

J'attend vos explications... :a3:
( merci pour ceux qui prendraient la peine de me répondre... :a4: )
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Avatar de l’utilisateur
MP57
Messages : 680
Inscription : 17 janv. 2010, 08:21

Re: les lumières de phoenix 1997

#2

Message par MP57 » 02 mars 2011, 15:09

Je ne pense pas a des fusée éclairante , car d'après les témoin ces lumière sont resté immobile pendant un moment. Pour moi une fusée devrait tomber.non? :?:
"plus c’est grotesque, plus c’est délirant, plus c’est absurde et plus il y a de benêts pour y croire."

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1079
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: les lumières de phoenix 1997

#3

Message par carlito » 02 mars 2011, 15:20

MP57 a écrit :Pour moi une fusée devrait tomber.non?
Je le pense aussi.
On peut rajouter à celà, que des fuséés éclairantes auraient du mal à adopter une forme géométrique ( à cause du vent en altitude), que les lumières finissent par s'éteindre à l'endoit où elles ce sont allumées ( difficile pour des fusées), et, comme il est expliqué dans la vidéo, il serait dangereux d'éffectuer un lâché de fusée éclairante au-dessus, ou proche, d'habitation ( grave brûlure, incendie..etc).
Alors si ce n'est pas des fusées éclairantes, qu'est-ce que celà peut-il bien être?
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Avatar de l’utilisateur
MP57
Messages : 680
Inscription : 17 janv. 2010, 08:21

Re: les lumières de phoenix 1997

#4

Message par MP57 » 02 mars 2011, 15:45

Ch'ui sur quien na qui savent, ma ch'ai pô qui. :chapeau:
"plus c’est grotesque, plus c’est délirant, plus c’est absurde et plus il y a de benêts pour y croire."

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24003
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: les lumières de phoenix 1997

#5

Message par Jean-Francois » 02 mars 2011, 16:34

carlito a écrit :Alors si ce n'est pas des fusées éclairantes, qu'est-ce que celà peut-il bien être?
L'explication la plus plausible pour le principal événement est des fusées éclairantes lâchées d'avion militaire.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1079
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: les lumières de phoenix 1997

#6

Message par carlito » 02 mars 2011, 17:03

Jean-Francois a écrit :L'explication la plus plausible pour le principal événement est des fusées éclairantes lâchées d'avion militaire.
Je ne sais pas si vous avez visionné mon lien, mais l'explication des fusées est difficile à croire, non?
Comment expliquer que les lumières ne descendent pas?
Comment expliquer que les lumières s'allument une à une et ne bouge pas?
A cette altitude, le vent devrait les faire se déplacer, non?
Comment expliquer qu'elles restent en "formations"?
Comment expliquer que l'armée lâcherait des fusée éclairantes au-dessus d'habitations?
Et comment expliquer qu'elles s'éteignent au même endroit où elles ce sont allumées?
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Nouveau Paradigme
Messages : 26
Inscription : 17 févr. 2011, 23:56

Re: les lumières de phoenix 1997

#7

Message par Nouveau Paradigme » 02 mars 2011, 18:55

carlito a écrit :
Jean-Francois a écrit :L'explication la plus plausible pour le principal événement est des fusées éclairantes lâchées d'avion militaire.
Je ne sais pas si vous avez visionné mon lien, mais l'explication des fusées est difficile à croire, non?
Comment expliquer que les lumières ne descendent pas?
Comment expliquer que les lumières s'allument une à une et ne bouge pas?
A cette altitude, le vent devrait les faire se déplacer, non?
Comment expliquer qu'elles restent en "formations"?
Comment expliquer que l'armée lâcherait des fusée éclairantes au-dessus d'habitations?
Et comment expliquer qu'elles s'éteignent au même endroit où elles ce sont allumées?

Loll :P:

En plus rectiligne sur largeur estimé de 1500 mètres et faut pas oublier les témoignages de gens qui ont vue l'engin cacher le ciel.
Comment est t-il possible que des pseudos fusées cache le ciel du façons giganteste ?

Comment se fait t-il que le maire qui avait ridiculisé le phénomème avec une mascotte E.T et dit des années apres qu'il
voulait pas effreyer la population sur la nature réel du phénomème ?

Aucune crédibilité à JF et pour les autre qui vont ammener l'argument farfelu des fusées éclairante :ouch:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24003
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: les lumières de phoenix 1997

#8

Message par Jean-Francois » 02 mars 2011, 19:10

carlito a écrit :Je ne sais pas si vous avez visionné mon lien, mais l'explication des fusées est difficile à croire, non?
Trouvez une vraie description des faits, ça sera peut-être moins difficile à croire. Remarquez, vous préférez très certainement les rumeurs qui vous aident à croire à l'"explication" ET.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Fair
Messages : 859
Inscription : 05 mai 2010, 18:27

Re: les lumières de phoenix 1997

#9

Message par Fair » 02 mars 2011, 19:55

Hello,
Nouveau Paradigme a écrit :Comment se fait t-il que le maire qui avait ridiculisé le phénomème avec une mascotte E.T et dit des années apres qu'il voulait pas effreyer la population sur la nature réel du phénomème ?
Si ce que vous dites est vrai, ce maire n'est pas très futé ! Je suis sûr que ce genre de "phénomènes" n'effraieraient pas la population et, bien au contraire, attireraient en masse les touristes de tous genres (ou presque :mrgreen: )

A+ :a1:
10 years ago we had Steve Jobs, Bob Hope and Johnny Cash.
Now we have no jobs, no hope ans no cash.
Please don't let Kevin Bacon die !

Buckwild

Re: les lumières de phoenix 1997

#10

Message par Buckwild » 03 mars 2011, 02:19

Salut les gars,




Attention : Nous ne parlons pas d'un cas mais de deux !


Les PL sont bien des fusées éclairantes (Luu-2b appellées Illuminating flares en anglais) et leur vitesse verticale est lente car elles sont munies de petits parachutes, ceci est démontré par Brumac : http://brumac.8k.com/phoenixlights1.html

Ce qui a été confirmé par l'USAF. (et même le pilote concerné) :
The USAF explained that the A-10 had released the flares at about 6,000 feet and that the flares had ignited at around 3,000 feet. They completely burnt out at around 500 feet. Airforce pilot, Lt. Col. Ed Jones, came forward in early 2007 claiming responsibility for the drop of leftover flares on the night in question,[12] and claims to be a pilot of one of the four A10s in the squadron that he says launched the flares

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Phoenix_Lights
Quand au fait que les lumières aient paru statique, encore une fois, la grande distance qui séparait l'observateur du lieux de chute
de ces flares ne permet pas à l'oeil nu de se rendre compte de la faible vitesse angulaire de déplacement de ces lumières.

Plus c'est loin et plus la vitesse angulaire apparente est faible.

Sans une analyse poussée comme celle effectuée par Brumac, il aurait été impossible de démontrer que ces lumières descendaient...

Certains ont aussi parlé du fait qu'aucune fumée n'était visible, une explication par un professionnel :
VISIBLE CONSTRUCTS
Both the parachute and the smoke generated from flare combustion can often be visible when observing a flare drop. This characteristic proved to be the most inconsistent variable in our analysis. This is due to the multitude of variables that can affect the visibility in this regard. We identified some of the main variables to include weather, surface lighting, light pollution, distance, altitude, camera type, camera settings, Moon phase, Moon position and time of day.
Donc selon les conditions météo + distance + pollution lumineuse + altitude + type de caméra + position de la Lune + phase Lunaire, elles peuvent ne pas être visible. J’ai par ailleurs aussi constaté ce fait sur plus d’une vidéo de soit-disant UFO…même chose pour les feux éclat ou clignotants des aérodynes, ils ne sont pas tout le temps visibles suivant les conditions.

Voilà pour les fumeuses lumières situées et filmées à l'Ouest de Phoenix et au-dessus de la Sierra v et qui ont fait le
tour du monde...


-------------------------------------------------------------------------------------------------


A ne pas confondre avec une deuxième observation ce soir-là, celle du "V", dont le Dr Greer dit avoir communiqué avec par télépathie alors qu'il approchait de Phoenix en avion (si si, naaaaa, SI SI, c'est vrai :mrgreen: )

Concernant le V :
“Lights of varying descriptions were seen by thousands of people between 19:30 and 22:30 MST, in a space of about 300 miles, from the Nevada line, through Phoenix, to the edge of Tucson. There were two distinct events involved in the incident: a triangular formation of lights seen to pass over the state, and a series of stationary lights seen in the Phoenix area.

The first event — the “vee,” which appeared over northern Arizona and gradually traveled south over nearly the entire length of the state, eventually passing south of Tucson — was the allegedly “wedge-shaped” object reported by then-Governor Symington and many others. This event started at about 8:15 over the Prescott area, and was seen south of Tucson by about 8:45. The second event was the set of nine lights falling behind the Sierra Estrella, a mountain ridge to the southwest of Phoenix, at around 10pm. This was also observed by numerous people who may have thought they were seeing the same lights as those reported earlier.

Source : http://en.wikipedia.org/wiki/Phoenix_Lights

Donc le “triangle” pour certains ou lumières en formation en V pour d'autres ont commencé avant et se sont terminées (observations) après l’épisode des PL qui lui a eu lieu vers 22h00 HL.

Ceci dit, plusieurs avions de chasse en vol en formation en V pourraient quand à eux mieux rendre compte de ce type d’observation, je cite un des témoins & ancien pilote de l’USAF (à savoir que son témoignage a été ignoré par les investigateurs du MUFON & NUFORC mais qui manque de détails (heure précise, azimuth, hauteur angulaire, durée, etc… seul le sens de déplacement N-S est précisé) :
“The first witness was a man named Rich Contry who was driving west that evening on I-40 north of Prescott. His statement was in the March Postings of the Area 51 message boards and is completely ignored by the investigators. The date of his e-mail is 17 March and he states,

I was on my way from Flagstaff to Laughin Thursday when I saw the light formation reported on the radio the other night. I’m a pilot and was in the u.s. air force 4 years. Being in the mountains on highway 40, the night was clear and still. As the formation came towards me I stopped my car and got out with my binocs to check out what this was. As it came towards me, I saw 5 aircraft with there running lights (red and green) and the landing lights (white) on. They were also flying fairly slow and in the delta formation. As they went over me I could see stars going between the aircraft so it could not have been one large ship. The flying was like that of the Blue Angels or the thunderbirds demo team. Also as they went buy their jets were not very loud because of the low throttle setting for flying slow but I did hear the jets as they went away towards the south.(Contry)”
Un autre témoignage provenant d’un astronome amateur est très intéressant mais manque de détails (heure, azimuth précis, hauteur angulaire, etc…) :
“Mitch Stanley, 21, spends several nights a week in his backyard with a 10-inch telescope, exploring the night sky. He’s owned the telescope for about a year, and has learned the sky well. With its 10-inch mirror, the telescope gathers 1,500 times as much light as the human eye. And with the eyepiece Stanley was using on the night of March 13, the telescope gave him 60 times the resolving power of his naked eye.

That night Mitch and his mother, Linda, were in the backyard and noticed the lights coming from the north. Since the lights seemed to be moving so slowly, Mitch attempted to capture them in the scope. He succeeded, and the leading three lights fit in his field of vision. Linda asked what they were. “Planes,” Mitch said.

It was plain to see, he says. What looked like individual lights to the naked eye actually split into two under the resolving power of the telescope. The lights were located on the undersides of squarish wings, Mitch says. And the planes themselves seemed small, like light private planes.

Stanley watched them for about a minute, and then turned away. It was the last thing the amateur astronomer wanted to look at. “They were just planes, I didn’t want to look at them,” Stanley says when he’s asked why he didn’t stare at them longer. He is certain about what he saw: “They were planes. There’s no way I could have mistaken that.”
Tout cela pour dire, qu'il y a une multitude de témoignages répartis sur une zone de 300 miles et sur 3 heures. Mais à mon sens, l'expliquation qui convient le mieux aux observations du "V" est celle d’avions en vol en formation en V avec leurs phares d’atterrissage enclenchés mais le fait que les observations soient réparties sur une telle distance & durée, font que je n'arrive pas à tout expliquer par manque de données/informations et de recherches (et de motivation), même si je penche pour une méprise à la PAF "style"...

Quand à Jim Dilettoso (le magicien charlatan de Village Labs), il a "réussi" (dans sa tête) à démontrer que les lumières de Phoenix (les leurres thermiques dont j'a parlé en premier) n'étaient pas de conception humaine via une analyse spectrale des photos & vidéos. Donc, cet homme a non seulement apporté la preuve (dans sa tête) que les ET nous visitent mais en plus, il a révolutionné les méthodes & outils utilisés par les scientifiques, via un logiciel révolutionnaire (Image Plus pro) dont la version est top-secrète. Ce logiciel permet selon lui de procéder à une analyse spectrale via des photos & vidéos. Bien entendu, de vrais spécialistes lui ont dit de retourner chez sa mère...

Le pire, c'est qu'il ne l'a même pas commercialisé (si seulement cela pouvait fonctionner, bien entendu) :
UFO advocate Jim Dilettoso claimed to have performed "spectral analysis" of photographs and video imagery that proved the lights could not have been produced by a man-made source. Dilettoso claimed to have used software called "Image Pro Plus" (exact version unknown) to determine the amount of red, green and blue in the various photographic and video images and construct histograms of the data, which were then compared to several photographs known to be of flares. Several sources have pointed out, however, that it is impossible to determine the spectral signature of a light source based solely on photographic or video imagery, as film and electronics inherently alter the spectral signature of a light source by shifting hue in the visible spectrum, and experts in spectroscopy have dismissed his claims as being scientifically invalid.[15][16] Normal photographic equipment also eliminates light outside the visible spectrum (e.g., infrared and ultraviolet) that would be necessary for a complete spectral analysis. The maker of "Image Pro Plus", Media Cybernetic, has stated that its software is incapable of performing spectroscopic analysis.[15]
Entre le Dr Greer et son contact télépathique et ce génie de Dilettoso non reconnu, voilà une belle histoire bien folklorique et bien Américaine, vue son ampleur & surmédiatisation US & Internationale.

++
Buck

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1079
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: les lumières de phoenix 1997

#11

Message par carlito » 03 mars 2011, 07:18

Buckwild a écrit :Donc selon les conditions météo + distance + pollution lumineuse + altitude + type de caméra + position de la Lune + phase Lunaire, elles peuvent ne pas être visible. J’ai par ailleurs aussi constaté ce fait sur plus d’une vidéo de soit-disant UFO…même chose pour les feux éclat ou clignotants des aérodynes, ils ne sont pas tout le temps visibles suivant les conditions.
Voilà pour les fumeuses lumières situées et filmées à l'Ouest de Phoenix et au-dessus de la Sierra v et qui ont fait le
tour du monde...
Ceci n'explique pas pourquoi elles s'allument puis s'éteignent dans le même ordre.
Ceci n'explique pas la forme rectiligne des lumières.
Ceci n'explique pas les différents témoignages qui parlent de qq chose d'énorme qui cachait le ciel ( ciel étoilé cette nuit là).
Ceci n'explique pas pourquoi l'armée lâcherait des fuséés à proximité d'une grande ville.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 24003
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: les lumières de phoenix 1997

#12

Message par Jean-Francois » 03 mars 2011, 07:48

carlito a écrit :Ceci n'explique pas [...]
Non, effectivement, il n'est probablement pas possible de tout expliquer, surtout pas les éléments les plus douteux des témoignages, ceux auxquels vous vous accrochez pour consolider votre foi. Sauf que votre foi n'est pas une explication.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Florence
Messages : 10166
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: les lumières de phoenix 1997

#13

Message par Florence » 03 mars 2011, 08:05

carlito a écrit :Ceci n'explique pas pourquoi elles s'allument puis s'éteignent dans le même ordre.
Ceci n'explique pas la forme rectiligne des lumières.
Ceci n'explique pas les différents témoignages qui parlent de qq chose d'énorme qui cachait le ciel ( ciel étoilé cette nuit là).
Ceci n'explique pas pourquoi l'armée lâcherait des fuséés à proximité d'une grande ville.
Vous connaissez Phoenix et l'Arizona en général ? Moi oui assez bien, pour cause de famille qui y réside. A part quelques charlatans et allumés notoires sévissant à côté des "vortex" à Sedona, vous ne trouverez personne là-bas pour attacher le moindre intérêt à cette histoire, qui est partie de lumières dans le ciel et s'est transformée au fil des ans en "objet énorme" au fil des "témoignages", la plupart émanant de gens qui n'avaient rien vu mais savouraient leur 1/4 de gloire médiatique.

Phoenix est situé dans un très vaste bassin entouré de montagnes, il y a rarement du vent, la pollution y est phénoménale et laisse l'air stagner (et produit des aurores et des couchers de soleil spectaculaires), et la ville est entourée d'une bonne dizaine d'aéroports publics, privés et militaires, il y a souvent des exercices aériens à proximité.

Ajoutez à cela le fait que l'Arizona est une mine d'allumés de toutes tendances qui passent leur temps à prédire des calamités, depuis l'arrivée imminente des ET à l'apocalypse, en passant par toutes les zozoteries connues et imaginables, et vous avez une parfaite recette pour faire durer et amplifier ad nauseam la moindre rumeur ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Buckwild

Re: les lumières de phoenix 1997

#14

Message par Buckwild » 03 mars 2011, 10:26

Salut Carlito :
Ceci n'explique pas pourquoi elles s'allument puis s'éteignent dans le même ordre.
Les leurres LUU-2B ont une durée approximative* de 5 mn, normal donc que les premier largués s'éteignent en premier :
* : http://www.globalsecurity.org/military/ ... s/luu2.htm
Video : http://www.dailymotion.com/video/x2rirz ... -1997_tech

Et combien de temps durent les vidéos ? Un peu moins de 5 mn...

Ceci n'explique pas la forme rectiligne des lumières.
La formation est tout sauf parfaitement rectiligne, cela se voit même à l'oeil nu ! Les leurres sont largués lors d'une séquence, quand tu prends en compte la vitesse sol de l'avion largueur, normal qu'ils soient alignés.
Ceci n'explique pas les différents témoignages qui parlent de qq chose d'énorme qui cachait le ciel ( ciel étoilé cette nuit là).
C'est vrai que cela n'explique pas ces témoignages là mais tu as deux témoins, un ancien pilote de l'USAF + 1 astronome amateur qui disent avoir observé des avions en vol en formation en V, tous feux allumés, drôles de coïncidences, non ? Quand aux témoignages en règle général, bien souvent, ils sont fragiles et personne n'a filmé un engin énorme en forme de V que je sache.
Ceci n'explique pas pourquoi l'armée lâcherait des fusées à proximité d'une grande ville.
Qu'est-ce qu'on a à 30 km environ à l'OSO (et derrière ces mêmes montagnes filmées vu de Phoenix) de l' Estrella Mountain Range ? Tapes "Barry Goldwater Range" sur Google map et tu comprendras, il s'agit d'une zone d'entraînement militaire. Simple effet d'optique, tu penses qu'elles sont au-dessus de Phoenix alors qu'elles sont bien derrière, ce qui a été démontré par Brumac par triangulation.

J'en déduis donc que tu n'as pas lu le lien que j'ai donné :arrow: (démonstration de Brumac).

ps : Dans le Sud de la France, on a eu des observations similaires (concernant le V) et il s'agissait de la Patrouille de France, tu peux feuilleter ce livre :
http://www.amazon.fr/Ovnis-Font-Leur-Show/dp/2810619972

++
Buck

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1079
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: les lumières de phoenix 1997

#15

Message par carlito » 04 mars 2011, 04:55

Buckwild a écrit :J'en déduis donc que tu n'as pas lu le lien que j'ai donné (démonstration de Brumac).
ça y est je l'ai lu...
Ok, vous m'avez convaincu, pour moi ce "mystère" n'en n'est plus un, donc l'affaire est réglée.
Merci à vous ( buck, florence) de vos explications... :a4:
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Buckwild

Re: les lumières de phoenix 1997

#16

Message par Buckwild » 05 mars 2011, 00:13

Salut Carlito,

Ta réaction est une forme de récompense pour moi. Car j'ai passé des dizaines d'heures sur ce cas. A l'époque en 2007; c'est en grande partie grâce à mes recherches sur ce dernier que je suis devenu très vigilant, pour ne pas dire sceptique de certains gros pontes de l'ufologie et ce par effet domino.

Mais tu ne sais pas tout et je vais essayer de résumer très "brièvement".

En fait, les calculs/estimations trigonométriques de Brumac au niveau de la distance uniquement (pas l'azimuth, ni les différences d'altitudes entre le début et la fin des vidéos), ne sont pas très fiables, pourquoi ? C'est tout simple, je savais qu'il était vain de reprendre ses calculs pour la simple raison que quand on essaie de calculer par triangulation via deux points ou plus (i.e : observateurs, ceux qui ont filmé en des endroits différents) la position d'un objet et que ces points ne sont pas assez espacés/distants, la zone d'incertitude est trop grande car la parallaxe est trop faible et les résultats seront donc imprécis. Ceci explique cela :
The conclusion from these triangulations is that the lights of the linear array were more than 60 miles from K and L and may have been more than 80 miles away.
Captain Eileen Benz, had determined that the flares had been dropped at 10 P.M. over the North Tac Range (NTR) 30 miles southwest of Phoenix at an unusually high altitude of 15,000 ft." Except for the stated distance, which should be more like 60 miles (and up to 100 miles away) this statement is consistent with the analysis presented here

http://brumac.8k.com/phoenixlights1.html
J' ai donc avec Google-Earth, relevé les coordonnées géo' (cg) et l'altitude (alt) des deux observateurs (dont je connaissais la localisation approximative) et j'ai aussi relevé les (cg) en différents points en fonction des contraintes liées au relief (Estrella Mountain Range) et donc liés à l'azimuth d'observation & hauteur angulaire des lumières par les témoins/observateurs.

J'ai ensuite téléchargé pour mon simulateur de vol (FS9 ou X?), le add-on le plus précis au niveau du relief (soit un mesh de précision 10 m) et j'ai placé un avion tous feux allumés en différents points et à différentes altitudes, histoire de vérifier si les montagne n'obstruaient pas l'observation des leurres.

Dans les pires conditions (azimutales & hauteur angulaire & altitude du site d'observation) de l'observateur le moins bien placé par rapport au relief, je suis tombé sur :

Point 1 : 30 statute miles au S.O de Phoenix
Position leurres : latitude 33°06' N / longitude 112°26' O
alt 8.000 ft/pieds (via l'altimètre barométrique) minimum pour être observable par le témoin sans que les montagnes n'obstruent les leurres. Ce qui colle avec les dires du Cpt, qui dit que les leurres ont été largué à 15.000 ft et le taux de descente connu de ses leurres, ainsi que leur durée de fonctionnement. Le seul truc qui ne colle pas, c'est que la NTR se trouve environ à 60 statute miles des témoins. Donc, ce n'est pas la NTR mais la BGR Barry Goldwater Range, le meilleur candidat dans ce cas de figure.

Point 2 : 60 statute miles au S.O de Phoenix soit au-dessus de la BGR
Position leurres : latitude 32°41' N / longitude 112°46' O
alt 24.000 ft/pieds minimum pour être observable, ce qui ne colle pas avec les dires du Cpt au niveau de l'altitude mais se situerait au-dessus de la NTR.

Quand à 100 Statute miles; cela aurait fait un larguage bien au-dessus du plafond opérationnel d'un A-10. C'est à ma connaissance, la seule petite erreur par manque de vérification de Brumac.

Mais comme l'USAF s'était planté en disant :
The USAF explained that the A-10 had released the flares at about 6,000 feet and that the flares had ignited at around 3,000 feet. They completely burnt out at around 500 feet.
Des gens ont dû se dire, ils nous racontent des cracks.

Trop bas 3.000 ft car l'avion largueur aurait dû se trouver hors-zone d'entraînement pour ce faire et les leurres auraient été observé à l'Est des montagnes car les sommets culminent à plus de 4.000 ft. C'est la seule polémique/objection justifiée que je sache, les autres ne sont que des arguments d'ignorance,des paralogismes et des sophismes à la Dilettoso, pour ne citer que lui.

Peu importe donc qu'il ait s'agit d'un larguage au-dessus de la NTR ou de la BGR, le truc, c'est que c'était loin et que c'était bien des leurres...

Enfin, voilà, il y a tellement d'autres choses à dire mais je vais m'arrêter là. La leçon à retenir, c'est de tout vérifier soit-même tant que cela est possible avant de se faire une opinion et de ne faire confiance à personne.

Je laisse le mot de la fin à Brumac qui l'a bien mérité :
http://brumac.8k.com/new_materials/phoe ... ENDUM.html

++
Buck

Avatar de l’utilisateur
nablator
Messages : 244
Inscription : 06 mai 2009, 13:14

Re: les lumières de phoenix 1997

#17

Message par nablator » 08 mars 2011, 11:44

Salut Buckwild,

Tu as étudié ce cas beaucoup mieux que moi, alors peut-être as-tu une idée concernant la seule question qui reste en suspens pour moi.
Buckwild a écrit :
The USAF explained that the A-10 had released the flares at about 6,000 feet and that the flares had ignited at around 3,000 feet. They completely burnt out at around 500 feet.
Des gens ont dû se dire, ils nous racontent des cracks.

Trop bas 3.000 ft car l'avion largueur aurait dû se trouver hors-zone d'entraînement pour ce faire et les leurres auraient été observé à l'Est des montagnes car les sommets culminent à plus de 4.000 ft. C'est la seule polémique/objection justifiée que je sache, les autres ne sont que des arguments d'ignorance,des paralogismes et des sophismes à la Dilettoso, pour ne citer que lui.
B. S. Maccabee calcule une altitude de plus de 10000 ft pour certaines lumières.

J'ai cherché ce que serait une hauteur de largage "normale" de fusées éclairantes LUU-2B. Pas trouvé de document public qui donne l'altitude pour un éclairement optimal, mais ici, ils parlent de 4500 ft AGL (above ground level) :
http://dsp-psd.pwgsc.gc.ca/collections/ ... 10-eng.pdf

Que ce soit 4500 ou 6000, peu importe mais 10000+ ne parait pas raisonnable...
Errare humanum est, perseverare diabolicum.

Buckwild

Re: les lumières de phoenix 1997

#18

Message par Buckwild » 08 mars 2011, 13:17

Salut Nab',

Le pilote n'a jamais précisé l'altitude de largage mais on sait qu'il s'agissait à ce moment précis d'un vol de transit (car fin d'exercice). Donc, on peut supposer qu'ils étaient à une altitude et à une vitesse qui permettent de ne pas trop consommer* de kéro'. Comme il s'agissait des leurres qui restaient en fin d'exercice, il(s) les auraient largué à l'altitude à laquelle il(s) se trouvai(en)t et non pas à l'altitude optimale (AGL) indiquée dans leurs manuels :

* (voir les "charts") : http://www.dcswiki.com/index.php?title= ... nce_(A-10)
They were flares, insists Lt. Col. Ed Jones, who piloted one of the four A-10s in the squadron that launched the flares.

Jones, in his first interview with the media about the night 10 years ago, can't believe a decision to eject a few leftover flares turned into a UFO furor that continues to this day.

Jones now is assistant director of operations for the 104th Fighter Squadron of the Maryland National Guard. His title has changed, but his story remains the same.

He and the rest of his colleagues were cruising the night skies of southwestern Arizona on the last night of Operation Snowbird, so named because they were winter visitors. Pilots dropped flares to light the night but had no idea they were about to ignite controversy as well.

On the way back to Tucson, not far from Gila Bend, Jones says, he reminded pilots to eject their leftover flares. Since this was their last night on maneuvers, it was more cost-effective to eject the flares than to offload and store the munitions upon returning.

"One of our guys had about 10 or so left, so he started to puke them out, one after another," Jones says. "So every few seconds or so, when the next flare was ready to go, he hit the button and launched it."

Jones looked behind him and saw an evenly spaced string of lights over the desert, floating ever so slowly to earth. Each was extremely bright, a "couple million" candle power, Jones knew. They seemed to hover because heat from the flare rose into the parachute, as if each were a tiny hot-air balloon. The planes headed for the base.

Source : http://www.azcentral.com/arizonarepubli ... s0225.html
ps : j'en profite pour vous donner un lien pour Bob Rekin (ISS + Orbiter)
http://sattrackcam.blogspot.com/

+1 image composite via une all-sky cam de l'ami Tioga sur Nancy (faite ce soir) :
http://www.servimg.com/image_preview.ph ... u=14616972

La vidéo (5 Go) demain...



++
Buck

Avatar de l’utilisateur
nablator
Messages : 244
Inscription : 06 mai 2009, 13:14

Re: les lumières de phoenix 1997

#19

Message par nablator » 09 mars 2011, 03:13

Ah en effet ça se comprend bien mieux comme ça. :)

Merci !
Errare humanum est, perseverare diabolicum.

pilote
Messages : 24
Inscription : 11 mars 2011, 07:39

Re: les lumières de phoenix 1997

#20

Message par pilote » 11 mars 2011, 07:41

Jean-Francois a écrit :
carlito a écrit :Je ne sais pas si vous avez visionné mon lien, mais l'explication des fusées est difficile à croire, non?
Trouvez une vraie description des faits, ça sera peut-être moins difficile à croire. Remarquez, vous préférez très certainement les rumeurs qui vous aident à croire à l'"explication" ET.

Jean-François
Je viens de m'inscrire sur ce forum après avoir lu quelques fils de discussion. Le niveau des débats est très faible. Les trolls en tout genres sont nombreux. ll y a très peu de conclusions pertinentes et beaucoup d'ad hominem et autres pétitions de principe et raisonnements faux.

Il apparait que l'énigme des lumières de pheonix soit loin d'être résolue. Puisqu'aucune explication ne semble recouvrir les observations encore moins celle du gouvernement lui même. Et vos commentaires ridicules n'aident en rien à mieux comprendre de quoi il s'agissait. C'est à proprement parler comme souvent sur ce forum de la désinformation.

Vous pouvez continuer à vous plaindre des faits à étudier. Et proposer les conclusions qui vous plaise. Vous parlez de doute. Mais vous ne doutez de rien. Vous affirmez et concluez sans intelligence de sujets que vous ne maitrisez pas.

Buckwild

Re: les lumières de phoenix 1997

#21

Message par Buckwild » 11 mars 2011, 09:27

Bienvenue pilote,

On compte sur toi pour relever le niveau des débats alors, mais tu commences mal...


++
Buck

P Seray

Re: les lumières de phoenix 1997

#22

Message par P Seray » 12 mars 2011, 04:25

pilote
Il apparait que l'énigme des lumières de pheonix soit loin d'être résolue. Puisqu'aucune explication ne semble recouvrir les observations encore moins celle du gouvernement lui même. Et vos commentaires ridicules n'aident en rien à mieux comprendre de quoi il s'agissait. C'est à proprement parler comme souvent sur ce forum de la désinformation.
Pilotez donc la conversation alors. Dans l'espoir que vous n'êtes pas de ceux qui accorde un crédit absolu aux témoignages humains.
Merci d'avance de vos efforts.

Patrice

Claude
Messages : 216
Inscription : 24 août 2005, 19:58

Re: les lumières de phoenix 1997

#23

Message par Claude » 29 avr. 2011, 15:54

Il y a eu, à l'époque, une intervention du maire pour rassurer la poupulation et éviter la panique générale. C'est curieux que l'USAF fasse son intervention 10 ans plus tard (selon ce qui est cité plus haut) pour venir dire "oui, c'était bien nous".
Dans cette histoire nous avons la preuve que le maire a fabriqué une explication (il a fait des aveux). On ne sait pas, pour l'USAF, si c'est du même acabit.
Encore une fois, c'est curieux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit