Chercheur en physique

Section dédiée aux utilisateurs du forum, nouvellement inscrits, qui souhaitent se présenter.
La présentation des nouveaux membres n'est pas obligatoire.
Répondre
cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Chercheur en physique

#1

Message par cosmicboy » 08 avr. 2019, 11:12

Bonjour à tous, je viens de m'inscrire sur ce site. J'ai 35 ans, je suis chercheur en physique des astroparticules au CNRS, détaché depuis maintenant 2 ans au laboratoire APC de l'université Paris 7.
Pour mes domaines d'expertise, j'ai un double cursus mathématiques/physique, plus particulièrement un master en mathématiques fondamentales et un master en physique NPAC (noyaux, particules, astroparticules et cosmologie), j'ai fait ma thèse sur la chromodynamique quantique et la théorie quantique des champs. Je forme au quotidien des doctorants dans les domaines de la physique quantique, la relativité restreinte et généralisée, donc n'hésitez pas si vous avez des questions sur le sujet :) A plus sur le forum !

Florence
Messages : 9422
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Chercheur en physique

#2

Message par Florence » 08 avr. 2019, 12:37

Bonjour et :bienvenue:

Vous tombez à pic, que pensez-vous de cet article ? ;)
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Dany
Messages : 2022
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Chercheur en physique

#3

Message par Dany » 08 avr. 2019, 12:50

Florence a écrit :
08 avr. 2019, 12:37
Bonjour et :bienvenue:

Vous tombez à pic, que pensez-vous de cet article ? ;)
Ce n'est pas à proprement parler (du moins pour tous les items) un catalogue d'idées fausses, l'auteur nuance plutôt et remet en perspective, Florence ;) .

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 259
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Chercheur en physique

#4

Message par Mary Shostakov » 08 avr. 2019, 12:54

.

Bienvenue, cosmicboy

Je ne sais pas si l'étude du confinement des plasmas fait partie de tes domaines de compétence et en même temps je me doute du fait que tu dois en connaître quand même un bon bout là-dessus.

Ma question : que penses-tu de la fusion nucléaire en général et des travaux d'ITER en particulier ?

Très cordialement.

,
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

Dany
Messages : 2022
Inscription : 09 févr. 2004, 18:44

Re: Chercheur en physique

#5

Message par Dany » 08 avr. 2019, 13:02

... et bienvenue cosmicboy :up:

Florence
Messages : 9422
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Chercheur en physique

#6

Message par Florence » 08 avr. 2019, 14:31

Dany a écrit :
08 avr. 2019, 12:50
Ce n'est pas à proprement parler (du moins pour tous les items) un catalogue d'idées fausses, l'auteur nuance plutôt et remet en perspective, Florence ;) .
Weaseling ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4162
Inscription : 23 févr. 2012, 07:01

Re: Chercheur en physique

#7

Message par spin-up » 08 avr. 2019, 16:08

Salut cosmicboy, et bienvenue!

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Chercheur en physique

#8

Message par cosmicboy » 08 avr. 2019, 18:08

Florence a écrit :
08 avr. 2019, 12:37
Bonjour et :bienvenue:

Vous tombez à pic, que pensez-vous de cet article ? ;)
Je le trouve juste dans l'ensemble mais volontairement simplificateur voire provocateur par moments. Je dis ça car je connais un peu Julien Bobroff et je pense que c'est un physicien de "qualité". Disons parfois un peu "rapide" dans ses articles de vulgarisation.
Par exemple, il semble "feindre" de comprendre que lorsque certaines personnes disent qu'on ne comprend pas bien la physique quantique ou que c'est "le monde de l'incertitude", ce serait uniquement parce que le formalisme mathématique serait incertain, pas clair, ou encore que ce serait une science balbutiante et floue. Certains peuvent le penser, certes, et les contre-arguments sont ici faciles, mais si on entoure parfois de mystère la physique quantique c'est surtout parce qu'elle fait l'objet depuis toujours d’interprétations très différentes quant à la description physique et conceptuelle de la réalité du monde que suggèrent les équations, et de la part des physiciens qui ont grandement contribué à son développement. La position de Bohr, Heisenberg et Everett sont par exemple très différentes sur le sujet. Le formalisme mathématique, lui, est en effet bien solide, tout comme nombre de ses applications pratiques dont nous nous servons au quotidien, y compris notre compréhension de phénomènes qui nous entourent à chaque instant.

Ensuite je trouve qu'il réduit à outrance voire caricature la position d'Einstein, mais surtout je trouve son interprétation des travaux de Serge Haroche franchement malhonnête. Je dis ça car je sais très bien qu'il sait que c'est beaucoup plus contrasté que ça et que ses conclusions ne sont pas partagées par tous, loin de là. Julien laisse entendre en quelque sorte qu'il y aurait un monde des particules, des atomes, celui de la physique quantique et qu'il y aurait à côté de cela un monde des objets macroscopiques, donc qu'il existerait comme ça deux physiques, qui cohabiteraient gentiment en s'occupant chacune de son domaine, et que tout irait pour le mieux ainsi dans le meilleur des mondes... C'est l'idée contre laquelle Einstein justement s'est battu, pour lui la description physique du monde par la physique quantique était insuffisante, en montrant notamment que des objets du monde macroscopique pourraient se retrouver dans des superpositions d'états incompatibles. C'est là que je trouve que Julien va trop loin (ou pas assez) en expliquant que l'expérience de Serge Haroche a montré que les propriétés quantiques comme la superposition d’état ou la quantification cessent à notre échelle. J'aurais plutôt tendance à penser que l'expérience prouve au contraire qu'il y a bien superposition de deux réalités au niveau macroscopique qui deviennent très vite "incohérente" entre elles, vivant chacune "comme si" (pour reprendre l'expression d'Einstein) l'autre n'existait pas. On peut contester cette interprétation mais Julien franchit ici un pas conceptuel qui lui est personnel et très discutable (et très discuté). Cette façon que certains physiciens ont de faire passer "mine de rien" ("en passant") leurs idées ou interprétations personnelles dans un article de vulgarisation, sans préciser que ces points là sont sujets à discussion au sein même de la communauté scientifique, est parfois assez agaçante :)

Enfin, je n'aime pas beaucoup cette position qui consiste à se poser en protecteur d'une supposée orthodoxie quantique, "Je ne veux pas pour autant me poser en une sorte de censeur moralisateur qui déciderait le vrai du faux du haut de sa science. Je ne condamne ni ne juge ceux qui veulent tester ces pratiques " finit-il par dire en fin d'article après avoir dénoncé des " pseudosciences" , des "tricheries" et autres "malhonnêtetés" de la part de certains de ses collègues. Ce n'est pour moi jamais bon d'être aussi définitif et péremptoire en physique fondamentale. Retenons au moins les leçons de l'histoire :)
Dernière modification par cosmicboy le 09 avr. 2019, 07:56, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4553
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Chercheur en physique

#9

Message par Christian » 08 avr. 2019, 19:28

Bonjour chez vous!
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Florence
Messages : 9422
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Chercheur en physique

#10

Message par Florence » 08 avr. 2019, 20:00

cosmicboy a écrit :
08 avr. 2019, 18:08

Je le trouve juste dans l'ensemble mais volontairement simplificateur voire provocateur par moments. Je dis ça car je connais un peu Julien Bobroff et je pense que c'est un physicien de "qualité". Disons parfois un peu "rapide" dans ses articles de vulgarisation.
.....
Merci ! :D
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18943
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Elle est toujours d'actualité

#11

Message par Denis » 09 avr. 2019, 03:17


Salut cosmicboy,

Bienvenue sur le forum. J'ai confiance que tu t'y plairas.

C'est toujours une joie d'accueillir un spécialiste de la physique antique.

Personnellement, j'aime mieux la physique classique et la physique moderne, mais j'admets qu'Archimède et Aristote sont toujours d'actualité.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6121
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Elle est toujours d'actualité

#12

Message par curieux » 09 avr. 2019, 04:52

Denis a écrit :
09 avr. 2019, 03:17
C'est toujours une joie d'accueillir un spécialiste de la physique antique.
Salut Denis

je ne sais pas si tu l'as fait exprès mais j'adore. :)
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6245
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Chercheur en physique

#13

Message par richard » 09 avr. 2019, 05:26

Ce n’est pas le genre de Denis de faire des plaisanteries.
Cela dit Archimède on peut le garder, mais Aristote me parait un peu dépassé.

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Chercheur en physique

#14

Message par cosmicboy » 09 avr. 2019, 18:55

Mary Shostakov a écrit :
08 avr. 2019, 12:54
.

Bienvenue, cosmicboy

Je ne sais pas si l'étude du confinement des plasmas fait partie de tes domaines de compétence et en même temps je me doute du fait que tu dois en connaître quand même un bon bout là-dessus.

Ma question : que penses-tu de la fusion nucléaire en général et des travaux d'ITER en particulier ?

Très cordialement.

,
Hello !

Alors, déjà il faut déjà savoir que ITER est avant tout une "expérience scientifique" et non le programme de construction d’un premier réacteur de fusion à vocation commerciale ou pratique comme on peut l’entendre parfois. C’est un projet extrêmement coûteux et très politique où les confusions ou simplifications sont parfois entretenues sciemment. Je dirais qu’il faut plutôt voir ce programme comme la construction d’un instrument de recherche scientifique et technologique où des expériences sur "la maîtrise" de la fusion et des conditions de confinement du plasma seront menées en "condition réelle" si j’ose dire, telles qu’elles pourront peut-être l’être un jour à des fins commerciales.
Les défis sont à la fois d’ordre scientifique et "ingénierique" (ou si vous préférez technologiques) principalement dans la modélisation de phénomènes non linéaires, difficilement prévisibles et donc difficilement reproductibles à des fins commerciales.

Selon moi ces principaux défis sont liés bien sûr à la maîtrise de la turbulence plasmatique dans les Tokamaks, phénomène extrêmement complexe et encore mal modélisé, je pense par exemple au transport de chaleur où la capacité de prédiction des performances plasmatiques (qui doivent absolument être stationnaires) en termes de facteur d’amplification (rapport entre puissance des réactions de fusion et puissance extérieure injectée au plasma par le chauffage) est encore mauvaise. Les simulations d’alimentation en combustible (billes de glace deutérium/tritium injectées à environ 400 m/s) des futures machines sont également lacunaires, tout comme les conditions de chauffages avec la génération de courant onde haute fréquence (la moitié du plasma sera généré par des sources externes) dont l’efficacité est perturbée par son interaction avec le plasma "basse" température, générant là encore des réactions non linéaires. Il y aussi bien sûr l'épineux problème de l’élaboration et de la construction des matériaux réfractaires susceptibles de constituer des parois suffisamment résistantes aux rayonnements émis de la chambre à vide et notamment aux "bombardements neutroniques" intenses provenant du plasma, non pas quelques secondes comme ce sera le cas lors des premières expériences ITER mais durablement dans le cas d’une exploitation commerciale continue, et ce problème est loin d'être réglé.

Il faut savoir que les expériences n’ont pas encore véritablement commencé. Le réacteur est en cours d’élaboration, de construction et d’assemblage, les premiers plasma étant prévus pour fin 2025 (début du programme opérationnel). Nous sommes encore très loin du premier réacteur de fusion nucléaire produisant effectivement de l’électricité dont nous pourrions nous servir. Bref, il est encore beaucoup trop tôt pour se prononcer. Compte tenu des budgets astronomiques et des résultats hypothétiques, le jeu en vaut-il la chandelle ? c'est une autre question, mais d'un point de vue scientifique et personnel je trouve le projet passionnant :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit