L'anthropocène des biens pensants

Section dédiée aux utilisateurs du forum, nouvellement inscrits, qui souhaitent se présenter.
La présentation des nouveaux membres n'est pas obligatoire.
Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

L'anthropocène des biens pensants

#1

Message par DictionnairErroné » 21 mai 2019, 23:43

Le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, quitte la vie politique pour des raisons de dépression écologique. Mais il y a plus, selon lui et les biens pensants, nous devons arrêter de faire des enfants pour cause d'anthropocène. La fin du monde encore une fois.
En réponse au constat des effets nocifs des actions humaines, un mouvement s’installe. De nombreuses personnes, de jeunes adultes souvent, décident de ne pas avoir d’enfants, motivés par leur conscience environnementale.
Dans une société toute grasse et bedonnante comme le Québec, cela ne causerait pas trop de problèmes tant et aussi longtemps que l'argent entre pour tout se payer de la retraite jusqu'à la mort. Ce qui n'est pas le cas pour tous. Dans les pays de misérables dont nous soutirons tout pour avoir des téléphones intelligents pas trop dispendieux, le plan de retraite est uniquement basé sur la quantité d'enfants puisque la plupart meurent. Ce sont ces enfants qui doivent faire vivre les vieux et les vieilles ébréchés, malades, incapable de travailler, trop usé, sans soins.

Pourtant la solution est simple. Le taux de natalité dépend de la misère... donc du partage de la richesse.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des ... alit%C3%A9
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1341
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: L'anthropocène des biens pensants

#2

Message par uno » 22 mai 2019, 02:39

DictionnairErroné a écrit :
21 mai 2019, 23:43
Dans une société toute grasse et bedonnante comme le Québec, cela ne causerait pas trop de problèmes tant et aussi longtemps que l'argent entre pour tout se payer de la retraite jusqu'à la mort.
Ben non ça ne poserait pas de problème ce serait seulement la mort du Québec. Car un peuple qui ne fait plus d'enfants est condamné à disparaitre. Par ailleurs l'argument écologique voulant que les pays riches ne doivent plus faire d'enfant à un autre aspect amusant que ces mêmes bien-pensants passent volontairement sous silence. À savoir que pour sauver la planète il ne faut plus que les pays riches accueillent de migrants. Ben oui les migrants une fois installé dans les pays riches, deviennent eux aussi des consommateurs gras et obèses, alimentant des voitures diesel et rejetant plein de CO2 dans l'atmosphère. Dès lors il est très important pour s'assurer l'effondrement démographique des pays riches de ne plus les alimenter ni en nouvelles naissances, ni en nouveau habitant d'origine immigrés. Comme ça c'est sûr le monde sera sauvé. Ces écologistes peuvent parfois être si cons que je serais tenter d'appliquer leur prescription à eux-même en les invitant à se faire stériliser pour le bien-être futur de l'humanité.
Dernière modification par uno le 22 mai 2019, 03:50, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2297
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: L'anthropocène des biens pensants

#3

Message par Lambert85 » 22 mai 2019, 03:50

Une guerre mondiale et/ou une belle épidémie feront le travail (puisque Thanos a été éliminé par ces saloperies d'Avengers) ! :lol:
P.S. Il n'y a pas que les pauvres qui font plus d'enfants, les religieux croissent et se multiplient aussi plus.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: L'anthropocène des biens pensants

#4

Message par spin-up » 22 mai 2019, 06:22

uno a écrit :
22 mai 2019, 02:39
À savoir que pour sauver la planète il ne faut plus que les pays riches accueillent de migrants. Ben oui les migrants une fois installé dans les pays riches, deviennent eux aussi des consommateurs gras et obèses, alimentant des voitures diesel et rejetant plein de CO2 dans l'atmosphère. Dès lors il est très important pour s'assurer l'effondrement démographique des pays riches de ne plus les alimenter ni en nouvelles naissances, ni en nouveau habitant d'origine immigrés. Comme ça c'est sûr le monde sera sauvé.
C'est un raisonnement erroné a bien des niveaux. Et je doute que raisonner en terme de qui doit aller ou ait un quelconque intérêt.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1341
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: L'anthropocène des biens pensants

#5

Message par uno » 22 mai 2019, 06:42

spin-up a écrit :
22 mai 2019, 06:22
C'est un raisonnement erroné a bien des niveaux. Et je doute que raisonner en terme de qui doit aller ou ait un quelconque intérêt.
Le problème est qu'on trouve bien des écologistes appelant à sauver la planète en conseillant au pékin moyen de ne plus se reproduire un exemple ici et on en trouve bien d'autres. Encore que je serai sensible à un argument préconisant une limitation des naissance si nos pays avaient des taux de natalité exorbitant, mais s'opposer au renouvellement des populations est un argument stupide et nuisible à plus d'un plan.

Igor
Messages : 2612
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: L'anthropocène des biens pensants

#6

Message par Igor » 22 mai 2019, 09:18

uno a écrit :
22 mai 2019, 02:39
Par ailleurs l'argument écologique voulant que les pays riches ne doivent plus faire d'enfant à un autre aspect amusant que ces mêmes bien-pensants passent volontairement sous silence. À savoir que pour sauver la planète il ne faut plus que les pays riches accueillent de migrants. Ben oui les migrants une fois installé dans les pays riches, deviennent eux aussi des consommateurs gras et obèses, alimentant des voitures diesel et rejetant plein de CO2 dans l'atmosphère. Dès lors il est très important pour s'assurer l'effondrement démographique des pays riches de ne plus les alimenter ni en nouvelles naissances, ni en nouveau habitant d'origine immigrés. Comme ça c'est sûr le monde sera sauvé. Ces écologistes peuvent parfois être si cons que je serais tenter d'appliquer leur prescription à eux-même en les invitant à se faire stériliser pour le bien-être futur de l'humanité.
Exactement! :lol:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#7

Message par DictionnairErroné » 22 mai 2019, 09:34

uno a écrit :
22 mai 2019, 02:39
DictionnairErroné a écrit :
21 mai 2019, 23:43
Dans une société toute grasse et bedonnante comme le Québec, cela ne causerait pas trop de problèmes tant et aussi longtemps que l'argent entre pour tout se payer de la retraite jusqu'à la mort.
Ben non ça ne poserait pas de problème ce serait seulement la mort du Québec. Car un peuple qui ne fait plus d'enfants est condamné à disparaitre. Par ailleurs l'argument écologique voulant que les pays riches ne doivent plus faire d'enfant à un autre aspect amusant que ces mêmes bien-pensants passent volontairement sous silence. À savoir que pour sauver la planète il ne faut plus que les pays riches accueillent de migrants. Ben oui les migrants une fois installé dans les pays riches, deviennent eux aussi des consommateurs gras et obèses, alimentant des voitures diesel et rejetant plein de CO2 dans l'atmosphère. Dès lors il est très important pour s'assurer l'effondrement démographique des pays riches de ne plus les alimenter ni en nouvelles naissances, ni en nouveau habitant d'origine immigrés. Comme ça c'est sûr le monde sera sauvé. Ces écologistes peuvent parfois être si cons que je serais tenter d'appliquer leur prescription à eux-même en les invitant à se faire stériliser pour le bien-être futur de l'humanité.
À te lire, on dirait que tu manques toujours le point essentiel des propos... lors d'examen, je soupçonne que tu disais au prof qu'il ne savait pas formuler ses questions.

«Le taux de natalité dépend de la misère... donc du partage de la richesse»
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1341
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: L'anthropocène des biens pensants

#8

Message par uno » 22 mai 2019, 09:42

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 09:34
«Le taux de natalité dépend de la misère... donc du partage de la richesse»
Et je vais te répondre simplement en te disant que cela est plus compliqué que cela. D'autres variables, culturels et éducatives, entrent en jeux. Et les corrélations entre ces différentes variables, à savoir taux de natalité, richesse, culture, éducation et d'autres encore, complexifient les liens de cause à effet que l'on peut établir entre elles, bref c'est plus compliqué que «la misère génère une forte natalité». Et pour le reste cela ne rend pas ma précédente réponse moins pertinente, les écologistes que tu as toi-même mentionné sont des cons et encore je suis gentil.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#9

Message par DictionnairErroné » 22 mai 2019, 10:16

uno a écrit :
22 mai 2019, 09:42
DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 09:34
«Le taux de natalité dépend de la misère... donc du partage de la richesse»
Et je vais te répondre simplement en te disant que cela est plus compliqué que cela. D'autres variables, culturels et éducatives, entrent en jeux. Et les corrélations entre ces différentes variables, à savoir taux de natalité, richesse, culture, éducation et d'autres encore, complexifient les liens de cause à effet que l'on peut établir entre elles, bref c'est plus compliqué que «la misère génère une forte natalité». Et pour le reste cela ne rend pas ma précédente réponse moins pertinente, les écologistes que tu as toi-même mentionné sont des cons et encore je suis gentil.
Certainement il existe d'autres variables. Les données empiriques démontrent clairement le lien entre le taux de natalité et le partage de la richesse. Et selon moi, non pas causé par la stupidité, l'insouciance, mais pour une question de survie aussi paradoxale que cela puisse paraître. Il suffit de le comparer avec l'indice de développement humain : (IDH) est un indice statistique composite pour évaluer le taux de développement humain des pays du monde. L'IDH se fondait alors sur trois critères : le PIB par habitant, l'espérance de vie à la naissance et le niveau d'éducation des enfants de 17 ans et plus.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de ... ent_humain

Le lien entre taux de natalité, pauvreté extrême, me semble clairement établi, peu importe la culture, la religion et l'éducation qui ne sont plutôt qu'une conséquence. Où est l'espoir des misérables si ce n'est dans un dieu? Comment se gargariser l'esprit de vertus, de philosophie lorsque tu meurs de faim? La vertu, la philosophie est un mets de gros!
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Igor
Messages : 2612
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: L'anthropocène des biens pensants

#10

Message par Igor » 22 mai 2019, 10:32

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 09:34
À te lire, on dirait que tu manques toujours le point essentiel des propos... lors d'examen, je soupçonne que tu disais au prof qu'il ne savait pas formuler ses questions.

«Le taux de natalité dépend de la misère... donc du partage de la richesse»
Il y a quelque chose que vous n'avez peut-être pas compris par contre. Si ces extrémistes de l'écologie veulent qu'on se reproduise moins en Occident, c'est parce qu'en Occident on est riche et on pollue plus que ces pauvres des autres pays. Ce n'est pas la natalité en elle-même le problème (donc) pour eux.

Et si on partage la richesse, ces pauvres vont plus polluer. Ce n'est donc pas la solution (et à en croire ces tarés il faudrait ne plus les accueillir ni les aider). :mrgreen:

Pour eux, il n'y a que les animaux qu'on devrait protéger. :fou:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#11

Message par DictionnairErroné » 22 mai 2019, 10:41

Igor a écrit :
22 mai 2019, 10:32
DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 09:34
À te lire, on dirait que tu manques toujours le point essentiel des propos... lors d'examen, je soupçonne que tu disais au prof qu'il ne savait pas formuler ses questions.

«Le taux de natalité dépend de la misère... donc du partage de la richesse»
Il y a quelque chose que vous n'avez peut-être pas compris par contre. Si ces extrémistes de l'écologie veulent qu'on se reproduise moins en Occident, c'est parce qu'en Occident on est riche et on pollue plus que ces pauvres des autres pays. Ce n'est pas la natalité en elle-même le problème (donc) pour eux.

Et si on partage la richesse, ces pauvres vont plus polluer. Ce n'est donc pas la solution (et à en croire ces tarés il faudrait ne plus les accueillir ni les aider). :mrgreen:
Je partage très bien ton argument. En théorie, si le partage de la richesse était mieux équilibré, le taux de natalité devrait baisser selon les données. Donc moins de consommation. Pour les pays de gros, la diminution du taux de natalité ne devrait pas avoir un grand impact, d'ailleurs, ils peinent à se reproduire de toute façon, ça coûte cher des enfants! C'est comme l'essence, plus le prix monte, moins nous en consommons.
Pour eux, il n'y a que les animaux qu'on devrait protéger.
Nous nous soucions plus des droits des chiens que des sans-abri, c'est tout dire. Mon pôvre petit pitou, vient ici, tu viens de dévorer un enfant, non, non, nous allons te transférer dans un beau parc avec tes comparses, logé, nourri, vacciné et sexe à profusion. Toé le sans-abri, crisse ton camp d'ma sandwich!
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Igor
Messages : 2612
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: L'anthropocène des biens pensants

#12

Message par Igor » 22 mai 2019, 11:18

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 10:41
Nous nous soucions plus des droits des chiens que des sans-abri, c'est tout dire. Mon pôvre petit pitou, vient ici, tu viens de dévorer un enfant, non, non, nous allons te transférer dans un beau parc avec tes comparses, logé, nourri, vacciné et sexe à profusion. Toé le sans-abri, crisse ton camp d'ma sandwich!
Vous remarquerez que c'est souvent la même gang (de malades) qui demande qu'on continue à payer pour leurs avortements à répétition.

Ben oui, un p'tit animal est un être sensible (mais pas l'être humain que j'ai dedans). :ouch:

Faut pas manger de la viande non plus (seulement le permettre à pitou). Rendu là, elles devraient le mettre au monde. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1341
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: L'anthropocène des biens pensants

#13

Message par uno » 22 mai 2019, 11:25

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 10:16
Certainement il existe d'autres variables. Les données empiriques démontrent clairement le lien entre le taux de natalité et le partage de la richesse. Et selon moi, non pas causé par la stupidité, l'insouciance, mais pour une question de survie aussi paradoxale que cela puisse paraître.
Selon toi ce n'est pas un argument et une corrélation n'est pas la démonstration d'une cause, première chose dont il faut te souvenir. À ce titre un grand nombre de naissances en Afrique sont le fait de grossesses non-désirées, et pourquoi des grossesses non-désirées me diras-tu? Tu peux invoquer la pauvreté mais comme d'autres j'invoque son comparse le manque d'éducation, et oui c'est très différent d'avoir des gosses qu'on n'a pas voulu que de décider d'en faire pour sa survie. À cela il faut également ajouter les facteurs culturels et éducatifs au sein des cellules familiales qui limitent la prise de contraceptifs, le facteur économique joue un rôle mais il n'est pas le seul. Dès lors faire une corrélation en IDH et natalité et expliquer que les parents font beaucoup d'enfant par simple inquiétude c'est non seulement simplsite mais également profondément inexact. De plus en parlant de culture il faut ajouter une inertie culturel, car oui par tradition faisait beaucoup d'enfant car il n'y a pas si longtemps en Afrique, beaucoup d'enfant mourraient jeunes, mais c'est moins le cas aujourd'hui, aussi dans bon nombre de régions d'Afrique, grâce aux progrès de la médecine, faire sept enfants par famille n'est plus une nécessité comme dans le temps.
DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 10:16
Le lien entre taux de natalité, pauvreté extrême, me semble clairement établi, peu importe la culture, la religion et l'éducation qui ne sont plutôt qu'une conséquence.
Oh que non ou alors tu m'expliques comment les juifs orthodoxes submergent démographiquement les juifs séculaires en Israël. La religion et la culture sont des facteurs majeurs dans la natalité, tout n'est pas qu'une question d'argent. Inversement l'effondrement de l'Union Soviétique et l'appauvrissement des russes dans les années 1990 n'avaient pas fait exploser leur natalité mais au contraire l'avaient gravement diminué. Bref nier d'office les facteurs culturels et sociaux tels que l'éducation ce n'est pas une démarche sérieuse mais au contraire profondément biaisé et probablement idéologique.
DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 10:16
Où est l'espoir des misérables si ce n'est dans un dieu? Comment se gargariser l'esprit de vertus, de philosophie lorsque tu meurs de faim? La vertu, la philosophie est un mets de gros!
Tu as vraiment une vision binaire et simplistes du monde et je pèse mes mots.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#14

Message par DictionnairErroné » 22 mai 2019, 11:34

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 10:16
Où est l'espoir des misérables si ce n'est dans un dieu? Comment se gargariser l'esprit de vertus, de philosophie lorsque tu meurs de faim? La vertu, la philosophie est un mets de gros!
Tu as vraiment une vision binaire et simplistes du monde et je pèse mes mots.
Car c'est simple! Et je ne pèse pas mes mots. À toute règle existent des exceptions, ce qui confirme la règle. Tu t'attardes simplement aux exceptions, ce qui est parfois nécessaire bien entendu. Nous nous cachons régulièrement derrière la complication des choses pour dissimuler notre incompréhension, c'est ce que font les gros, soit par paresse intellectuelle ou autres affects.
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1341
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: L'anthropocène des biens pensants

#15

Message par uno » 22 mai 2019, 11:40

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 11:34
Car c'est simple! Et je ne pèse pas mes mots. À toute règle existent des exceptions, ce qui confirme la règle. Tu t'attardes simplement aux exceptions, ce qui est parfois nécessaire bien entendu. Nous nous cachons régulièrement derrière la complication des choses pour dissimuler notre incompréhension, c'est ce que font les gros, soit par paresse intellectuelle ou autres affects.
Ce ne sont pas des exceptions, l'ancien bloc soviétique c'est un gros morceau tant géographique qu'historique et le lien entre forte natalité et religiosité se vérifie ailleurs. Bref tu bottes en touche et minimise des faits important pour ne pas à renoncer à ton simplisme puéril. Par ailleurs la pauvreté et le manque d'éducation même si liées sont deux variables différentes qu'on ne peut pas confondre, idem pour la culture, également étroitement lié à l'éducation soit-dit en passant. Dès ton simplisme échoue d'office à comprendre correctement les phénomènes que tu mentionnes.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1304
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: L'anthropocène des biens pensants

#16

Message par nikola » 22 mai 2019, 14:05

Igor a écrit :
22 mai 2019, 11:18
Vous remarquerez que c'est souvent la même gang (de malades) qui demande qu'on continue à payer pour leurs avortements à répétition.
Hein ? Des avortements à répétition ? Tu as des sources ou c’est juste de l’intox ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#17

Message par DictionnairErroné » 22 mai 2019, 14:18

nikola a écrit :
22 mai 2019, 14:05
Igor a écrit :
22 mai 2019, 11:18
Vous remarquerez que c'est souvent la même gang (de malades) qui demande qu'on continue à payer pour leurs avortements à répétition.
Hein ? Des avortements à répétition ? Tu as des sources ou c’est juste de l’intox ?
Tout dépend du pays, au Québec c'est minimaliste.
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#18

Message par DictionnairErroné » 22 mai 2019, 14:28

uno a écrit :
22 mai 2019, 11:40
DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 11:34
Car c'est simple! Et je ne pèse pas mes mots. À toute règle existent des exceptions, ce qui confirme la règle. Tu t'attardes simplement aux exceptions, ce qui est parfois nécessaire bien entendu. Nous nous cachons régulièrement derrière la complication des choses pour dissimuler notre incompréhension, c'est ce que font les gros, soit par paresse intellectuelle ou autres affects.
Ce ne sont pas des exceptions, l'ancien bloc soviétique c'est un gros morceau tant géographique qu'historique et le lien entre forte natalité et religiosité se vérifie ailleurs. Bref tu bottes en touche et minimise des faits important pour ne pas à renoncer à ton simplisme puéril. Par ailleurs la pauvreté et le manque d'éducation même si liées sont deux variables différentes qu'on ne peut pas confondre, idem pour la culture, également étroitement lié à l'éducation soit-dit en passant. Dès ton simplisme échoue d'office à comprendre correctement les phénomènes que tu mentionnes.
Je ne dis pas qu'il n'existe aucun lien entre taux de natalité, religion, éducation, culture. J'affirme qu'un meilleur partage de la richesse réduirait de beaucoup le taux de natalité, peu importe les raisons. Les chiffres parlent par eux-mêmes.
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

jean7
Messages : 2702
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'anthropocène des biens pensants

#19

Message par jean7 » 22 mai 2019, 19:45

Et si les écolos suggéraient une limitation de natalité dans les pays riches simplement parce qu'ils en font partie et qu'il serait proprement inadmissible de ne pas appliquer d'abord à soi-même ce qu'on entend préconiser ?
Vérifiez, ceux que l'on cite en tant que "bien pensants" sont généralement des gens aisés.

Mais tous les bien-pensant n'ont pas cette élémentaire correction et il en est parmi eux qui prescrivent aux autres les sacrifices dont ils font tout pour se protéger eux-mêmes.

Ils sont les tyrannosaures de l’anthropocène. Ils habillent en bien-pensance la prédation la plus cynique.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Montréalais
Messages : 16
Inscription : 20 juin 2018, 22:05

Re: L'anthropocène des biens pensants

#20

Message par Montréalais » 23 mai 2019, 06:19

Les gens fortunés, il me semble, ne se reproduisent pas beaucoup. Tout au plus, ils feront un enfant, un deuxième par accident. En tout cas, ce n'est pas dans les quartiers les plus aisés de Montréal qu'on peut voir des enfants "à la pelle", si je puis écrire. Aussi, au Québec, chez les québécois "de souche" aisés ou non, il est plutôt rare de voir des familles avec plus de 2 enfants.

J'ai regardé un reportage sur le "coltan" à ICI R-C voilà quelques jours, minerai essentiel dans plusieurs appareils électroniques, question de dénoncer ce qui se passe dans les mines, où des enfants y travaillent, accompagnés de leurs mères. Ces mères, pour certaines, doivent travailler dans ces mines, question de pourvoir nourrir leurs 8 à 10 enfants. Et c'est ici qu'on peut se questionner sur le nombre d'enfants issus de ces mères. Il me semble que deux seraient déjà beaucoup, vu l'accès difficile à de la nourriture de qualité. Enfin, pas besoin d'un BAC pour comprendre ça.

Pour la problématique du fait d'avoir trop d'humains sur la planète, à ce que je sache, ceci est un constat scientifique. Est-ce que certains/nes sceptiques commencent à rejeter leurs bases idéologiques?

jean7
Messages : 2702
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: L'anthropocène des biens pensants

#21

Message par jean7 » 23 mai 2019, 06:47

Montréalais a écrit :
23 mai 2019, 06:19
Les gens fortunés, il me semble, ne se reproduisent pas beaucoup. Tout au plus, ils feront un enfant, un deuxième par accident. En tout cas, ce n'est pas dans les quartiers les plus aisés de Montréal qu'on peut voir des enfants "à la pelle", si je puis écrire. Aussi, au Québec, chez les québécois "de souche" aisés ou non, il est plutôt rare de voir des familles avec plus de 2 enfants.
:a4:
Tu confond deux choses : la taille des familles et le nombre de descendants.
Je ne dis pas que les pères de familles des beaux quartiers de Montréal ont forcément des enfants naturels un peu partout dans le monde. Mais on ne se base plus guère sur les arbres généalogiques ou sur les archives d'état-civil pour tirer des conclusions sur les filiations depuis que l'on sait étudier l'adn...
Montréalais a écrit :
23 mai 2019, 06:19
J'ai regardé un reportage sur le "coltan" à ICI R-C voilà quelques jours, minerai essentiel dans plusieurs appareils électroniques, question de dénoncer ce qui se passe dans les mines, où des enfants y travaillent, accompagnés de leurs mères. Ces mères, pour certaines, doivent travailler dans ces mines, question de pourvoir nourrir leurs 8 à 10 enfants. Et c'est ici qu'on peut se questionner sur le nombre d'enfants issus de ces mères. Il me semble que deux seraient déjà beaucoup, vu l'accès difficile à de la nourriture de qualité.
On peut aussi se demander où est le père.
Ou encore si avoir 10 enfants dont un certain nombre travaillent à la mine n'est pas un moyen de survie.
Ou encore s'il est normal de payer le coltan si peu cher, en décuplant le prix, la population de ce pays pourrait être instruite, ce qui parait-il pourrait entrainer une baisse de natalité.
On peut aussi calculer ce que ces 10 enfants représentent en CO2 comparativement aux 2 des beaux quartiers de Montréal.
Tout ça n'est que question de point de vue, de ce qu'on a envie de dire ou taire.
Montréalais a écrit :
23 mai 2019, 06:19
Pour la problématique du fait d'avoir trop d'humains sur la planète, à ce que je sache, ceci est un constat scientifique. Est-ce que certains/nes sceptiques commencent à rejeter leurs bases idéologiques?
Je ne vois pas comment une problématique pourrait être un constat scientifique.
Il n'y a pas non plus de constat scientifique disant que nous sommes trop nombreux sur la planète.
Ce qu'on nome l’anthropocène est un ensemble de constats scientifique, oui.
Une caractéristique de l’anthropocène sont des catastrophes écologiques dues à l'espèce humaine, oui.
Mais il ne se résume pas du tout à "les humains sont trop nombreux".

La logique élémentaire qui fait penser qu'une population ne peut pas croitre indéfiniment dans un espace à ressource limité.
On sait scientifiquement calculer les conséquences de notre "train de vie" et son coût environnemental.

"trop d'humains sur la planète" est seulement une façon de présenter les résultats. Il peut y en avoir beaucoup d'autres.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#22

Message par DictionnairErroné » 27 mai 2019, 22:03

Des cours d’eau contaminés par les antibiotiques un peu partout dans le monde

La pollution reliée au partage de la richesse:
Les concentrations d'antibiotiques étaient considérablement plus élevées dans les pays à faible revenu par rapport aux pays à revenu élevé », explique-t-il.
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#23

Message par DictionnairErroné » 01 juin 2019, 10:49

Les bien pensants québécois ne veulent plus faire d'enfants à cause de la surpopulation et des fins du monde à venir que cela provoquerait. Grossièrement, la moitié de la population au Québec vit dans 3% de son territoire, principalement dans une section autour du fleuve St-Laurent. Il me semble qu'il reste suffisant de place, même pour des ego surdimensionnés.

Une femme disait qu’elle aimait bien son enfant, mais avoir su elle ne l'aurait pas conçue. J'ose espérer qu'elle n'a pas fait part de sa pensée à son enfant. Je vois déjà la barbe du doc Mailloux se raidir!
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10264
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: L'anthropocène des biens pensants

#24

Message par Nicolas78 » 01 juin 2019, 13:14

DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 11:34
DictionnairErroné a écrit :
22 mai 2019, 10:16
Où est l'espoir des misérables si ce n'est dans un dieu? Comment se gargariser l'esprit de vertus, de philosophie lorsque tu meurs de faim? La vertu, la philosophie est un mets de gros!
Tu as vraiment une vision binaire et simplistes du monde et je pèse mes mots.
Car c'est simple! Et je ne pèse pas mes mots. À toute règle existent des exceptions, ce qui confirme la règle. Tu t'attardes simplement aux exceptions, ce qui est parfois nécessaire bien entendu. Nous nous cachons régulièrement derrière la complication des choses pour dissimuler notre incompréhension, c'est ce que font les gros, soit par paresse intellectuelle ou autres affects.
Une règle qui trouve des exceptions aussi fortes mérite d’être reformée, revue, ou du moins nuancée dans le cas ou, faute d’être remplacée, demeure efficace dans un certains nombres de cas (car si elle l’est, efficace, ces faits qui ne sont pas anodins montre qu’elle ne l’est pas suffisamment).

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: L'anthropocène des biens pensants

#25

Message par DictionnairErroné » 01 juin 2019, 16:58

Nicolas78 a écrit :
01 juin 2019, 13:14
Une règle qui trouve des exceptions aussi fortes mérite d’être reformée, revue, ou du moins nuancée dans le cas ou, faute d’être remplacée, demeure efficace dans un certains nombres de cas (car si elle l’est, efficace, ces faits qui ne sont pas anodins montre qu’elle ne l’est pas suffisamment).
Vous avez raison, je retire cette allusion. Il y a sûrement des études qui ont été faites sur la relation entre le partage de la richesse, le taux de natalité, pollution, religion, etc. Je vais fouiner ...
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dash