les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
steph
Messages : 603
Inscription : 04 juin 2009, 22:28

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1276

Message par steph » 30 mai 2015, 10:56

Florence a écrit :Et. C'est reparti pour 40 pages de rien du tout dont le seul but est de chanter sa gloirE et de compter le nombre de naïfs et bonnes âmes prêts à la soutenir sur le mode "les sceptiques du Québec sont méchants"...

Virez-moi ça, c'est la peste et le choléra réunis pour un forum qui se veut rationnel !
Salut Florence

Effectivement, par contre qu’est-ce qu’on fait avec les naïfs (ves) qui ne réalisent rien, qui de tout évidence ne sont pas ici pour changer, mais pour attendre la moindre occasion (la mythomane de ressuscité) pour se revanché contre les méchants zézé des SQ.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1277

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 10:58

On les garde ! Sinon on va s'endormir ici entre nous !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Colinot
Messages : 17
Inscription : 06 avr. 2015, 08:42

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1278

Message par Colinot » 30 mai 2015, 11:06

ressuscitée a écrit :
Pepejul a écrit :NON un cerveau de surdoué n'est pas différent (en tout cas on ne peut pas identifier un cerveau de surdoué en l'observant "physiquement")
Des différences physiques sont bien observées, et ce à tout âge.

Bon, je vois que vous ne vous intéressez pas à mon énigme, que je vous ai posée personnellement.

J'en déduis que vous n'êtes pas mathématicienne, ni de formation scientifique.

Quelle imposture, je suis déçu.

ressuscitée
Messages : 625
Inscription : 15 mars 2015, 14:29

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1279

Message par ressuscitée » 30 mai 2015, 11:26

Nicolas78 a écrit :Que veut dire ce message ?
Ma réponse à Lulu Cypher ? Ses arguments le décrivent : c'est un commercial niveau force de vente, pas plus. Les ingénieurs commerciaux type HEC ne jouent pas des techniques de manipulation grossières qu'il utilise, ils font des argumentaires construits.
Nicolas78 a écrit :PS : Qu'a tu pensé du livre "Trop intelligent pour être heureux" de Jeanne Siaud-Fachin ?
Tu l' a surement lu.
Non, je ne l'ai pas lu.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1280

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 11:38

Je lui demande des explications personnelles et simplifiées sur ce qu'elle affirme (un génie doit savoir expliquer simplement ce qu'il a compris) et elle me répond par des citations de chercheurs et un lien vers.... doctissimmo ???

J'ai essayé de ramener la discussion vers le sujet du cerveau en lui donnant l'occasion de prouver ses affirmations. Elle a encore pété dans l'eau.

Je crois qu'il est temps d'enlever la crotte sous la semelle...
Bha oui et non... elle à répondu avec un lien futurascience qui tend à prouver que plus de neurotransmetteur permet plus d’échange chimique.
L'adjectif différent est abusif ceci-dit.

Et concernant la différences autistes / surdoués, elle n'a aucune nuances mais n'a pas vraiment faux dans les critères, malgré un arbitrage personnelle qui ne tiens pas en arrière plan.
Ressuscité a écrit :Ma réponse à Lulu Cypher ? Ses arguments le décrivent : c'est un commercial niveau force de vente, pas plus. Les ingénieurs commerciaux type HEC ne jouent pas des techniques de manipulation grossières qu'il utilise, ils font des argumentaires construits.
Affirmez vous que vous êtes capable de savoir dans quoi une personne est spécialisé, ou d'entamer un diagnostique sur l’empathie à distance sur une phrase à tendance ironique et ce à distance sur un forum ?

Edit note :Ouaa, ca ma donner envie de te vouvoyer tellement j'en reviens pas :mrgreen:

ressuscitée
Messages : 625
Inscription : 15 mars 2015, 14:29

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1281

Message par ressuscitée » 30 mai 2015, 12:00

Nicolas78 a écrit :Bha oui et non... elle à répondu avec un lien futurascience qui tend à prouver que plus de neurotransmetteur permet plus d’échange chimique.
L'adjectif différent est abusif ceci-dit.
L'adjectif différent n'est pas abusif. Lisez l'article Wikipédia sur les surdoués, il existe bien des différences, et ce n'est pas moi qui les invente, elles sont constatées par les spécialistes.
Nicolas78 a écrit :Et concernant la différences autistes / surdoués, elle n'a aucune nuances mais n'a pas vraiment faux dans les critères, malgré un arbitrage personnelle qui ne tiens pas en arrière plan.
Les arbitrages sont réalisés par les spécialistes qui constatent des différences dans le cerveau des autistes comme dans celui des surdoués, mais pas les mêmes.

Tout sur l'autisme ici :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Autisme
Nicolas78 a écrit :Affirmez vous que vous êtes capable de savoir dans quoi une personne est spécialisé, ou d'entamer un diagnostique sur l’empathie à distance sur une phrase à tendance ironique et ce à distance sur un forum ?
Beaucoup de choses peuvent se déduire très facilement de ce que les gens expriment ou de la manière dont ils l'expriment.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1282

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 12:02

NON un cerveau de surdoué n'est pas différent (en tout cas on ne peut pas identifier un cerveau de surdoué en l'observant "physiquement")
Ta des sources ?
Des capacités réellement développées devrait s'observer non ? (zones du cerveaux activées, nombres de synapses, vitesse des signaux, quantité, qualité, que sais-je je ne suis pas neuroscientifique... etc).
Ou alors surdoué n'est qu'un mot pour parler d'une tendance sociale, or ce n'est pas que ça (en partie surement).

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6319
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1283

Message par Lulu Cypher » 30 mai 2015, 12:08

ressuscitée a écrit :
Nicolas78 a écrit :Affirmez vous que vous êtes capable de savoir dans quoi une personne est spécialisé, ou d'entamer un diagnostique sur l’empathie à distance sur une phrase à tendance ironique et ce à distance sur un forum ?
Beaucoup de choses peuvent se déduire très facilement de ce que les gens expriment ou de la manière dont ils l'expriment.
Wowww t'es trop forte .... sauf que tes puissants sens d'observation et d'analyse t'ont encore fait défaut ... tu es à coté de la plaque ... donc ton "argument" est non seulement fallacieux sur la forme mais faux sur le fond.
C'est bizarre ... même en argumentant au hasard tu devrais au moins tomber juste une fois.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6319
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1284

Message par Lulu Cypher » 30 mai 2015, 12:12

Nicolas78 a écrit : Affirmez vous que vous êtes capable de savoir dans quoi une personne est spécialisé, ou d'entamer un diagnostique sur l’empathie à distance sur une phrase à tendance ironique et ce à distance sur un forum ?
Non seulement elle se goure mais en plus elle pense que ça pourrait être une insulte ... j'hallucine :ouch:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1285

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 12:27

Le fonctionnement du cerveau dépend des décharges de neuromédiateurs entre les neurones au niveau des connexions, personne ne dit le contraire, même mes élèves de troisième savent ça.

Nicolas, tu me demandes des sources de quoi ? Une imagerie médicale qui montre qu'il n'y a pas de différence entre deux cerveaux ?

La personne qui affirme "le cerveau des surdoués est différent" doit pouvoir le prouver. Elle peut le faire ?

Mais l'idée que l'intelligence est directement proportionnelle à la quantité de neuromédiateurs largués au niveau des synapses est-elle confirmée par l'analyse ? C'est ça le coeur de la question.

Je demande à notre interlocutrice d'appuyer un peu ses affirmations...

le lien doctissimo concernait les crises de nerfs, en effet, aucun rapport.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1286

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 12:37

Oh purée j'ai trouvé ça : http://www.observation-et-imagerie.fr/d ... rdoue.html

J'ai trouvé le filon : ARNAUD FIOCRET !!!

http://douance-psychologie-reflexion-fi ... ogspot.fr/

On y retrouve le délire sur la vitesse incroyable de son cerveau droit et son interprétation de l'origine de la douance.... mmmh je vais creuser le sujet !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1287

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 12:38

BINGO !!! C'est l'auteur du blog des ELECTRONS LIBRES ! (bon c'est juste un blog de photos hein.... ne soyez pas trop déçus)

https://www.blogger.com/profile/10836972415492389498

Je vous présente Foudre les enfants.... :roll: :roll: :roll:
Image

une belle tête de vainqueur !

Les coïncidence parfois.... :mrgreen:

Ressucée, l'école du Cèdre ça te parle ? http://www.observation-et-imagerie.fr/d ... uance.html
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
NEMROD34
Messages : 4541
Inscription : 21 mars 2008, 10:45

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1288

Message par NEMROD34 » 30 mai 2015, 12:42

Oh purée j'ai trouvé ça : http://www.observation-et-imagerie.fr/d ... rdoue.html
J'ai trouvé le filon : ARNAUD FIOCRET !!!
http://douance-psychologie-reflexion-fi ... ogspot.fr/
Nan ça c'est son amant virtuel! :pecheur:
NEMROD34 S.A.R.L de démolition minutieuse de foutaises.
Siret : 123456789
Capital 3 millions de brouzoufs
Certifié sans chat.

Militant du: " MITCH S'en Fout "= Milite pour Images, Trucs à la Con, Humour, Sur le Forum.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1289

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 12:45

L'adjectif différent n'est pas abusif. Lisez l'article Wikipédia sur les surdoués, il existe bien des différences, et ce n'est pas moi qui les invente, elles sont constatées par les spécialistes.
Oui, j'entendait pas ce mot dans le même contexte, il est abusif car toutes différences serait traitées spécialement, il est abusif d'un point de vue sociale, dans le jugement qu'on fait en dehors d'une observation scientifique.
Or un HQI n'est pas plus "différent" qu'un autre type d'intelligences, il est peut-être fonctionnellement différent, mais l'autre aussi est différent du premier...etc...aussi chaque "catalogue" serait différents...toutes les folies, les surdoués, les sous-doués...des un des autres.
Bref, tout le monde serait différent.
Le normatif à travers des critères est un des sujet les plus discuté en psychologie, et n'est pas tjr scientifiquement justifiable.

Ceci-dit, je veux bien que des différences existes entre un fonctionnellement X ou Y, avec un référentiel, bien entendu.
Juste que le mot "différent", na pas plus de sens que le mot "parfait" si il est simplement utiliser sans références et sans un cadre déterminé.
On peu aussi parler de différences entre un surdoué et le fonctionnement de la moyenne de différences (médian ?) des autres.

Mais les différences existe bien, pas forcement dans l'observation physique du cerveaux comme dit Pepe.
Ceci-dit, je voie mal comment des différences psychologique et comportementale/émotionnelles puisse ne pas être visible en imagerie par rapport à une norme.

D'ou ma question à Pepe qui justement met l'accent sur les différences.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1290

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 12:49

Pour revenir au fond du sujet : http://www.echosdansmatete.com/article- ... 28038.html

L'imagerie fonctionnelle du cerveau montre bien une différence d'activité, c'est un fait. Ma question portait sur l'existence d'une différence structurelle identifiable du genre "voilà un cerveau, dites-moi s'il appartient à un surdoué ou pas"

Existe-t-il des structures visibles, identifiables permettant de distinguer un super cerveau d'un cerveau normal ? Est-ce que resussée peut répondre ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1291

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 12:49

Pepejul a écrit :Le fonctionnement du cerveau dépend des décharges de neuromédiateurs entre les neurones au niveau des connexions, personne ne dit le contraire, même mes élèves de troisième savent ça.

Nicolas, tu me demandes des sources de quoi ? Une imagerie médicale qui montre qu'il n'y a pas de différence entre deux cerveaux ?

La personne qui affirme "le cerveau des surdoués est différent" doit pouvoir le prouver. Elle peut le faire ?

Mais l'idée que l'intelligence est directement proportionnelle à la quantité de neuromédiateurs largués au niveau des synapses est-elle confirmée par l'analyse ? C'est ça le coeur de la question.

Je demande à notre interlocutrice d'appuyer un peu ses affirmations...

le lien doctissimo concernait les crises de nerfs, en effet, aucun rapport.
Oui je suis d'accord qu'elle affirme et qu'elle doit l'illustrer ca.
Mais ta affirmé "NON" aussi :mrgreen:

Et j'en doute, surtout que le mot "différent", rentre dans un contexte si il veut avoir du sens.
Et que tu dit que ya bien des différences entre un surdoué et un sous-doué, mais pas "physique" (imagerie).
Et j'avoue ne pas bien comprendre comment (même si ya une différence émotionnelle ou autre...tu parlais de quoi de "non physique" ? Psychologique ?).

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1292

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 12:51

Ma question portait sur l'existence d'une différence structurelle identifiable du genre "voilà un cerveau, dites-moi s'il appartient à un surdoué ou pas"

Existe-t-il des structures visibles, identifiables permettant de distinguer un super cerveau d'un cerveau normal ? Est-ce que resussée peut répondre ?
Ok la je comprend mieux.

Bha je sais pas...
Le nombre de neurotransmetteurs et leurs emplacement ça compte pas ?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1293

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 12:52

ici : http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20 ... s-non.html on découvre que "les surdoués" ça ne veut rien dire...

Il existe différentes forme de surdouance et les causes et les implications sont complexes. Je trouve que restupidité est un très caricaturale dans sa présentation (et probablement dans sa compréhension) du fonctionnement du cerveau.


j'ai dit différence "physique" pour le distinguer de "différences de fonctionnement", le mot physique est mal choisi mais je n'en ai pas trouvé d'autre. Une excroissance c'est physique par exemple..tu vois ? :)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1294

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 13:04

Que pense tu des affirmation sur la différence cognitives entre surdoué et nonsurdoué ?
Et l'utilisation du cerveaux droits ?

Dire que les surdoués c'est "n'importe quo"i, je veut bien, d’ailleurs ça va dans le sens de ce que je disais, mais pour expliquer un développement intellectuel en avance sur d'autre enfants, il faut créer une catégorie, car la différences de développement est factuelle.
Or je ne voie pas comment une telle différence ne peu pas se voir dans le cerveau, même physiquement aux niveaux du nombre de synapses, ou de la manière d'on ils fonctionnent.

Et ou est JF ? Il va bien ?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1295

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 13:13

C'est qui JF ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 7038
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1296

Message par Cartaphilus » 30 mai 2015, 13:25

Salut à tous.
Pepejul a écrit :C'est qui JF ?
Jean-François.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1297

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 13:27

Ah ok... c'est vrai que ça fait un moment qu'on l'a pas vu. Il a un soucis ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

ressuscitée
Messages : 625
Inscription : 15 mars 2015, 14:29

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1298

Message par ressuscitée » 30 mai 2015, 13:29

Pepejul a écrit :Pour revenir au fond du sujet : http://www.echosdansmatete.com/article- ... 28038.html

L'imagerie fonctionnelle du cerveau montre bien une différence d'activité, c'est un fait. Ma question portait sur l'existence d'une différence structurelle identifiable du genre "voilà un cerveau, dites-moi s'il appartient à un surdoué ou pas"

Existe-t-il des structures visibles, identifiables permettant de distinguer un super cerveau d'un cerveau normal ? Est-ce que resussée peut répondre ?
Ah ben voilà, en cherchant un peu, il en trouve... mais j'en ai déjà donné beaucoup qu'il n'a toujours pas lu ou intégré à son système de pensée, par exemple :

- gaine de myéline des neurones plus épaisse;
- plus de synapses par neurone.

Ce sont des différences physiques.

En voici d'autres que j'ai déjà données :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Surdou%C3%A9
Des chercheurs de l'Université McGill, à Montréal, et de l'Institut américain de la santé mentale (NIMH), à Washington, ont étudié le cerveau de plusieurs centaines de jeunes, enfants et adolescents. [réf. nécessaire]

Leurs conclusions sont importantes pour l'évolution des recherches sur les enfants dits surdoués : ils estiment que le cerveau des surdoués se distingue des autres par la rapidité avec laquelle sa partie « pensante » (le cortex préfrontal) s'épaissit et s'amincit durant la croissance.

Le cortex préfontal intervient dans la plupart des tâches d’intelligence abstraites. C'est dans cette partie que se développeraient le raisonnement abstrait, la planification et d'autres fonctions exécutives.

Les enfants présentant un quotient intellectuel au-dessus de la norme se distinguent par un cortex préfrontal qui s’épaissit entre 7 et 11 ans avant de s’amincir au début de l’adolescence. Chez les enfants d’intelligence normale, le cortex préfrontal est initialement épais et s’amincit durant la période 7 à 11 ans (examens réalisés grâce à l'imagerie par résonance magnétique).

Entre 7 et 12 ans, le cerveau se myélinise, les axones s’entourent progressivement de cette gaine qui assure la transmission des signaux électriques. Simultanément, il y a perte des connexions entre les neurones non utilisées et une stabilisation des connexions utilisées pour parler, calculer…

Chez les enfants dans la norme, la perte des connexions inutiles l’emporte sur la myélinisation, ils emmagasinent des connaissances mais le traitement des informations n’est pas très rapide. Les surdoués acquièrent aussi des connaissances, mais la myélinisation plus intense accélère le traitement de l’information. Ainsi les jeunes ayant un quotient intellectuel supérieur à la norme connaissent un schéma de croissance particulier du cerveau.
Pepejul a écrit :Mais l'idée que l'intelligence est directement proportionnelle à la quantité de neuromédiateurs largués au niveau des synapses est-elle confirmée par l'analyse ? C'est ça le coeur de la question.

Je demande à notre interlocutrice d'appuyer un peu ses affirmations...
Encore une fois, je vous renvoie aux résultats des différentes études qui jusqu'à ce jour ont pu être menées par les spécialistes, études concluantes.

L'intelligence n'est pas proportionnelle à la quantité de neuromédiateurs largués au niveau des synapses, mais ce n'est de toute façon pas la question pour ce qui nous intéresse ici : les EMI.

Les neurones hyper-connectés de surdoués sont bien plus chargés en neurotransmetteurs que ceux des gens normaux.

Quand ils se mettent à "griller" en situation de toxicité, automatiquement les décharges sont plus importantes.
Pepejul a écrit :le lien doctissimo concernait les crises de nerfs, en effet, aucun rapport.
Rapport direct avec la crise de nerfs de Florence à laquelle j'ai répondu par ce lien.

C'est fou comme il faut rabâcher, mettre les points sur les i et toujours remettre son ouvrage sur le métier, par ici.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11280
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1299

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 13:33

Ps pour pepe, ton article à l'utilité d'etre impartiale.

Mais il indique bien une différences entres les enfants.
Notamment une forme souffrance sociale "enlevée" chez certains.
Et ton lien IRM parle d'une différence
tant par sa morphologie que par son mode de fonctionnement
.

D’ailleurs l'article parle d'une potentiel meilleur connectivité entre les deux hémisphère chez certains sujets.

Ceci-dit je suis d'accord que les aspects normatifs tendent à relativisé la notion de surdoué et de "différent".
Ca n'en fait pas une fausse réalité cependant.
Ressu a écrit :L'intelligence n'est pas proportionnelle à la quantité de neuromédiateurs largués au niveau des synapses, mais ce n'est de toute façon pas la question pour ce qui nous intéresse ici
Merci pour les QI élevé non surdoué :mrgreen:
Mais notons que "intelligence", ça veut tout et rien dire.
La quelle ?
Les neurones hyper-connectés de surdoués sont bien plus chargés en neurotransmetteurs que ceux des gens normaux.

Quand ils se mettent à "griller" en situation de toxicité, automatiquement les décharges sont plus importantes.
Que le surdoué est plus de neurotransmetteurs suffit à admettre que la chimie est plus sensible. Un de vos lien le "prouve" plutôt bien, sans plus, mais je prend ça comme acquis pour le moment.
Mais dans tout les liens que ta balancé (y compris celui d'on je parle), aucuns ne traite de ses NT "griller" qui ferait des décharge aux autres...

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1300

Message par Pepejul » 30 mai 2015, 13:44

C'est bien tu as découvert ce que voulait dire neurone et myéline... tu as repris ce que tout le monde sait sur le cerveau, à savoir que les neurones se connectent davantage pendant l'enfance et si le cerveau est stimulé (les connexions entre neurones s'appellent des synapses).

On ne sait toujours pas si tu as bien saisi la différence entre axone et dendrites mais bon, passons.

Rien de nouveau.

Tu as dit que l'activité cérébrale différait entre un surdoué et un pas surdoué, ce qui est vrai, on le voit sur l'imagerie médicale. Personne ne conteste cet état de fait qui, rappelons-le, est aussi vrai pour les autistes, les gauchers, les artistes, les bègues et les autres...

J'ai demandé si tu connaissais une différence structurelle (physique, visible) entre les cerveaux doués et les cerveaux cons, tu as parlé de myélinisation différente (la myéline accélère la transmission de l'influx nerveux le long de l'axone, je te le dis au cas où) et c'est une donnée concrète. Ok

Les surdoués ont plus de connexions que les autres, ok. Leur influx nerveux est plus rapide ok...

Le rapport avec les EMI ?

Le nœud de ton problème est ici : tu affirmes
"Les neurones hyper-connectés de surdoués sont bien plus chargés en neurotransmetteurs que ceux des gens normaux. Quand ils se mettent à "griller" en situation de toxicité, automatiquement les décharges sont plus importantes."
et c'est cette affirmation-là qu'on te demande de justifier.

A part ton intime conviction il n'y a aucun élément en faveur de cette hypothèse.

Voilà. tu pourrais nous recopier des cours de neurologie cela ne changerait rien au problème de ton hypothèse infondée. ton soi-disant génie n'est pas un argument suffisant pour nous faire accepter ton hypothèse comme étant la vérité révélée.

Je repose donc ma question ici : à part ta conviction, as-tu un élément ou une source qui vienne appuyer ton affirmation ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit