Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4651
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#526

Message par MaisBienSur » 06 févr. 2018, 18:00

A chaque bannissement, il y a des membres pour et d'autres contre... Diablo fait son taf, point barre. Ça fera toujours des déçu et des heureux. Il ne peut tenir compte des avis de chacun. Puis si ce n'est pas encore fait, tu peux lire ce sujet depuis le début, Emanuelle n'a pas bougé d'un iota sur sa marotte, malgré la patience de nombreux ici.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21225
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#527

Message par Jean-Francois » 06 févr. 2018, 18:02

LePsychoSophe a écrit :
06 févr. 2018, 17:42
Le fait de ne plus discuter avec Emmanuelle me dérange
Allez, allez! Un deuil prend un temps relativement proportionnel à la durée de la relation, le vôtre ne devrait pas être bien long :D

Plus sérieusement: sachant qu'elle avait annoncé son départ, pourquoi ne pas avoir profiter de son passage-express pour lui demander par mp un autre moyen de communiquer que le forum (email, autre forum, etc.)?
N'a t-elle pas le droit à une erreur?
Il n'y a pas d'erreur: ça fait deux fois qu'elle demande à être désinscrite. Elle a parfaitement eu le temps de laisser murir sa décision.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9272
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#528

Message par Nicolas78 » 06 févr. 2018, 22:10

LePsychoSophe a écrit :
06 févr. 2018, 17:42
diablo a écrit :
06 févr. 2018, 15:32
Emmanuelle a demandé la suppression de son compte.

Donc adieu Emmanuelle, vous n'avez plus rien à faire ici. Je bannirai tous les nouveaux comptes que vous tenterez de créer.
Je suis gêné par votre attitude. Le fait de ne plus discuter avec Emmanuelle me dérange. Les échanges étaient riches.
J'avoue ne pas comprendre cette demande de sa part. N'a t-elle pas le droit à une erreur?
Elle n'a pas trollé même si son comportement est étrange (cet aller-retour). Elle a repris le même pseudo... Non, je ne comprends pas le bannissement ad vitam de ce forum... Je trouve que le comportent d'exclusion radicale est un peu trop emprunt d'obtusité... C'est personnel mais j'espère que vous lui accorderez l'absolution de son pêché... ;)

Paix et félicité. :trinque:
Je suis d'accord d'une certaine façon : moi aussi je suis pour le droit à l'erreur, la faiblesse, le changement de choix (même incohérent etc), le droits aux petites montées d'humeurs, aux stratagèmes émotionnels, etc. Et je regrette ce bannissement pour ces raisons.
Par-contre, on peut pas dire que le bannissement soit ici pire qu'ailleurs. Ni vraiment obscurantiste....encore moins quand, à la base, le banni l'a demandé...et que ces posts ne sont pas effacés même après banissement...

Pour parler d'un tel sujet (EMI) il faut souvent choisir entre un forum scientifique, type Futura-Sciences, ou un forum associatif qui s'occupe des cas d'EMI.
Dans les deux cas, l'effet de groupe est palpable, et le bannissement souvent rapide. Je t'invite à tenter une discussion comme celle-ci, de plusieurs années, sur Futura-Sciences. D'après mes calculs, ton post ne tiendra pas plus de 360...heures...avant d’être lock :lol:

La discussion tournait en rond depuis des lustres (je l'ai suivis un peut avant de lâcher prise) et au bout d'un moment, faire le tris dans les comptes, les demandes, etc, ça prend du temps et c'est chiants.
Voit les choses des deux cotés.

Après, perso, je ne prendrait jamais en considération la moindre demande de clôture de compte...passé un certain age, tu sais comment appuyer sur cet icone rouge avec une croix blanche, tout seul...
Malheureusement la loi oblige les admin à le faire : une personne demandant le retrait d'un compte doit voir sa réponse obtenue.
A un moment, on comprend bien que les admins ne sont pourtant pas des juges et des avocats, et qu'ils on autre chose à faire que de répondre aux cacas nerveux de tout le monde. Malgré que les cacas nerveux, les doutes, les divagations de la volonté, etc soit compréhensibles et puissent arriver à tout le monde (raisons pour les quelles je moinsois ce ban).

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4194
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#529

Message par Wooden Ali » 07 févr. 2018, 04:07

Je ne vois pas pourquoi on parle de "bannissement" alors que c'est clairement un départ volontaire accompagné d'une demande de désinscription explicite.
Si elle avait été seulement un peu lasse de sa participation, il lui suffisait de suspendre temporairement son activité.
Donc, Psychosophe, si tu as à t'en plaindre retourne toi vers elle, pas vers le puissant Diablo.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 639
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#530

Message par LePsychoSophe » 07 févr. 2018, 10:10

MaisBienSur a écrit :
06 févr. 2018, 18:00
...Emanuelle n'a pas bougé d'un iota sur sa marotte, malgré la patience de nombreux ici.
Dois t-on bouger pour obtenir une approbation quelconque? Est-ce que la considération que vous éprouvez est proportionnelle à la flexibilité mental des personne?
Qu'elle n'est pas bougée, c'est bien ce qui m'intéresse. En effet, malgré tous les arguments "matérialistes", elle parvient à rester droite dans ses bottes avec, je trouve, des bons arguments même s'ils ne font pas plier de l'autre côté car pas assez fiables scientifiquement.
Les hypothèses scientifiques ne rendant pas compte de la totalité de l'expérience et des capacités pendant et après les expériences dites mystiques... venir casser les pieds des "méchants" ;) scientifiques avec des os à mâcher... me paraît plus que pertinent.

Si Van Der Linden se met à étudier la mémoire des EMIstes, c'est probablement que des pénibles aérés du bocal comme je peux l'être (de moins en moins, je vous rassure) viennent titillier les chercheurs avec leurs phénomènes. Et quand j'ai vu Van Der Linden (un des pontes en neuropsychologie et psychopathologie cognitive en Europe) sur le nom de l'article... j'ai trouvé ça fascinant.

Maintenant, il est vrai que son attitude d'auto-bannissement est discutable. Et je ne savais pas qu'elle l'avait fait deux fois... Ce phénomène d'isolation qu'elle façonne est probablement du à la dissonance cognitive infliger par les arguments qu'elle trouve pour démonter son système de croyance. N'oublions pas, comme nous l'avons vu dans le dernier reportage sur les EMI avec Monseigneur Jourdan, que certaines personnes bâtissent leur "vie" en fonction de ces croyances fondatrices de leur équilibre mental.
Je ne dis pas qu'il faut accepter ces aller-retour mais je définis une explication de son attitude.
La remise en question est brutale et vos méthodes même si vous essayez d'être les plus doux et les plus patients possible peuvent être vécues ainsi.
Etant donné qu'il existe une certaine jouissance lorsque l'on "détord" quelqu'un, on aurait tendance à tenir des propos toujours trop agressif (vécus comme tels). Une sorte de domination se dégage lors d'un débat et certains n'y résistent pas. D'autant plus, si elle est seule face à votre horde.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9272
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#531

Message par Nicolas78 » 07 févr. 2018, 10:17

LePsy a écrit :Les hypothèses scientifiques ne rendant pas compte de la totalité de l'expérience et des capacités pendant et après les expériences dites mystiques...
L'existence même de la subjectivité empêche la science de pouvoir approcher tout le spectre de l’expérience.
Cela ne veut pas dire qu'il y à quelque chose à découvrir derrière tel ou tel cas. Et si c'est le cas, il existe des expériences simples pour prouver au moins l’existence de certaines choses. Et que toutes ces expériences on échouées ou on été mal menées. A partir de la, il devient difficile de discuter sans avoir soit même fait une EMI.
Je ne dis pas qu'il faut accepter ces aller-retour mais je définis une explication de son attitude.
Et bien justement, si on peut l'expliquer, et que les raisons sont bonnes, on doit pouvoir accepter...
Le fait est qu'elle à formulé elle même la demande, et que la loi oblige les admin à lui accorder change la donne.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21225
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#532

Message par Jean-Francois » 07 févr. 2018, 11:18

LePsychoSophe a écrit :
07 févr. 2018, 10:10
MaisBienSur a écrit :
06 févr. 2018, 18:00
...Emanuelle n'a pas bougé d'un iota sur sa marotte, malgré la patience de nombreux ici.
Dois t-on bouger pour obtenir une approbation quelconque? Est-ce que la considération que vous éprouvez est proportionnelle à la flexibilité mental des personne?
Sur un forum de discussion, la sclérose intellectuelle est effectivement un défaut à moyen-long terme. Ce n'est pas ce qui va favoriser les échanges. Surtout quand c'est associé à une réitération des mêmes arguments d'une manière qui montre qu'on ne tient pas trop compte des contre-arguments déjà apportés. On finit par plus ou moins monologuer.
En effet, malgré tous les arguments "matérialistes", elle parvient à rester droite dans ses bottes avec, je trouve, des bons arguments même s'ils ne font pas plier de l'autre côté car pas assez fiables scientifiquement
Il n'est pas très difficile de camper sur ses convictions, il suffit de refuser de se pencher sur ses propres arguments et de tenir sa subjectivité comme étalon de véracité. En soi ce n'est pas très grave mais, comme je le dis plus haut, cela ne favorise pas les dialogues.

Personne ne demande à Emmanuelle de renoncer à sa vision des choses. Mais qu'elle accepte au moins que, sur un forum sceptique, on cherche (autant que possible) à privilégier les échanges sur des bases objectives. Elle le fai(sai)t plus souvent et mieux que de nombreux autres "convaincus" mais le fond de son argumentation parait quand même très lié à son expérience personnelle.
Les hypothèses scientifiques ne rendant pas compte de la totalité de l'expérience et des capacités pendant et après les expériences dites mystiques...

Faut dire qu'il existe un assez beau flou sur ce que serait cette "totalité" et ces "capacités" puisqu'elles reposent grandement sur des témoignages et de la subjectivité. Cela favorise le jeu de la "savonnette intellectuelle" qui consiste à avancer quelque chose et, devant les critiques, parler d'autre chose sans reconnaitre qu'il y a eu critique.
Ce phénomène d'isolation qu'elle façonne est probablement du à la dissonance cognitive infliger par les arguments qu'elle trouve pour démonter son système de croyance
Pour entretenir ce système, vous voulez dire?
Je ne dis pas qu'il faut accepter ces aller-retour mais je définis une explication de son attitude
Vous n'êtes pas le premier à envisager cette explication mais, voyez-vous, nous ne sommes pas ici dans le contexte d'une officine de psychologie mais sur un forum. Comme vous le savez, un éventuel changement d'avis peut prendre du temps (des années même) et ce n'est pas le maintien de dialogues de sourd (ou "monologues parallèles") qui l'induira. C'est la réflexion personnelle qui le fera: réflexion qui peut naitre des échanges initiaux avec des interlocuteurs ne partageant pas notre vision du monde mais qui doit se continuer par une introspection, une recherche personnelle.

Le maintien d'un dialogue de sourd peut au contraire favoriser le campement sur des positions inflexibles.
Une sorte de domination se dégage lors d'un débat et certains n'y résistent pas. D'autant plus, si elle est seule face à votre horde
À mon avis, quand elle lit nos messages elle est face à un écran d'ordinateur pas particulièrement menaçant. Mais, ceux qui voudraient mettre de l'ambiance, on peut leur conseiller comme fond d'écran les "sceptiques" ou les "zététiciens" :D

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

RuB
Messages : 161
Inscription : 15 janv. 2017, 13:23

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#533

Message par RuB » 07 févr. 2018, 11:28

LePsychoSophe a écrit :
07 févr. 2018, 10:10
Ce phénomène d'isolation qu'elle façonne est probablement du à la dissonance cognitive infliger par les arguments qu'elle trouve pour démonter son système de croyance (...) La remise en question est brutale
Vous êtes très fort pour dresser un portrait psy de quelqu'un :

- ayant vécu une EMI (phénomène complexe et mal compris par excellence)
- que vous n'avez jamais rencontré
- avec qui vous n'avez que très peu échangé, vous en exprimez vous même le regret

Vous semblez en plus avoir déjà décidé de quel "côté" vous ranger : tout argument venant à l'encontre de la thèse hallucinatoire n'est-il pas le résultat d'une déviance psy, et voué à l'échec en ce qui vous concerne?
D'autant plus, si elle est seule face à votre horde.
Non elle n'était pas seule, mais elle ne semblait pas trop le remarquer, et visiblement vous non plus.

Si j'écris comme ça c'est mieux? :D

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4194
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#534

Message par Wooden Ali » 07 févr. 2018, 12:07

Non elle n'était pas seule, mais elle ne semblait pas trop le remarquer, et visiblement vous non plus.

Si j'écris comme ça c'est mieux? :D
Vous l'avez vexé, là ! Pourtant les arguments de RuB valent bien ceux d'Emmanuelle. C'est-à-dire pas grand chose
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

RuB
Messages : 161
Inscription : 15 janv. 2017, 13:23

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#535

Message par RuB » 07 févr. 2018, 12:43

Moi je pense surtout que les contre-arguments qui sont proposés (puisqu'il s'agit surtout de ça, face a une explication uniquement physiologique liée a une défaillance du cerveau), ne sont pas satisfaisants pour certains (et c'est bien compréhensible).

Ce qui est décevant, c'est qu'on vient sur ce forum pour mettre ces contre arguments à l'épreuve et avoir un répondant constructif (sinon on irait sur un forum de croyants ou sur la page FB de Charbonier), justement parce qu'on est peut etre pas si "convaincus" que ça.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9272
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#536

Message par Nicolas78 » 07 févr. 2018, 13:26

Certes, il y à questionnement si on vient ici, je suis bien d'accord.
Ou pur prosélytisme. C’était pas sont cas je pense. Après je suis pas à sa place.

thierry
Messages : 39
Inscription : 01 sept. 2017, 06:10

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#537

Message par thierry » 07 févr. 2018, 17:43

Stilnox a écrit :
04 févr. 2018, 03:55
J'ai relu tout le thread, instructif !
Sacré débat, me suis régalé.
merci du conseil !
je l'avais pris en cours de route, mais sans avoir le courage de me le farcir en entier (et faut du courage pour lire toutes ces zozoteries :lol: ).
Là j'en suis page 6 ou 7, et je reconnais qu'y a quand-même de bonnes grosses punchlines.
J'espère que ça va bien se reboucler (et bien se finir :D :lol: )

@JF : Babel est parti aussi ? Pour avoir lu quelques-unes de ses interventions, je crois a posteriori que j'aimais bien le personnage que je percevais derrière l'écran. C'est un peu mièvre mais dans le doute je profite de ce message pour lui adresser un clin d'oeil amical, au cas où il nous lit.

Florence
Messages : 9279
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#538

Message par Florence » 07 févr. 2018, 18:33

Nicolas78 a écrit :
07 févr. 2018, 13:26
Certes, il y à questionnement si on vient ici, je suis bien d'accord.
Ou pur prosélytisme. C’était pas sont cas je pense. Après je suis pas à sa place.
Emmanuelle m'a donné l'impression de quelqu'un qui cherchait, honnêtement mais de façon butée, des confirmations et un soutien à son interprétation du phénomène.

Je pense qu'elle est partie déçue et blessée de s'être heurtée à un mur ... Dommage pour elle.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21225
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#539

Message par Jean-Francois » 07 févr. 2018, 21:16

RuB a écrit :
07 févr. 2018, 12:43
Moi je pense surtout que les contre-arguments qui sont proposés (puisqu'il s'agit surtout de ça, face a une explication uniquement physiologique liée a une défaillance du cerveau), ne sont pas satisfaisants pour certains (et c'est bien compréhensible)
Si ces contre-arguments ne visaient pas à défendre une position considérée vraie par défaut mais à offrir un début d'explication, ça serait déjà mieux. Mais quand des interventions visent essentiellement à dire qu'il est possible qu'il y ait "autre chose" ("quelque chose de plus complexe" dans votre cas, une "perception globale à distance" dans celui d'Emmanuelle) sans qu'il soit possible d'obtenir un minimum de détails, il est difficile de voir où se situe la possibilité d'un questionnement.

-------------
thierry a écrit :
07 févr. 2018, 17:43
@JF : Babel est parti aussi ?
Son dernier message date de juillet 2017. Il reviendra peut-être?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3924
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#540

Message par 25 décembre » 08 févr. 2018, 01:39

#523
par LePsychoSophe » 06 févr. 2018, 17:16

Pourquoi tant de milliard de neurones, pourquoi tant de milliard de milliard de synapses? si un point de conscience suffit à faire autant...

Sans rire, le point de conscience... il navigue jusqu'à l'éternité comme ça dans l'air après la mort? On va faire quoi alors jusqu'à la fin des temps... Le point de conscience résistera t-il à un big crunch ou à l'effondrement de l'univers?

Le point de conscience était-il là avant la naissance l'univers???
Ce sont des questions que je ne me suis jamais posées.

Je crois que la conscience est un attribut de quelque chose et qu'il faut nommer la chose qui a conscience. Un point de conscience n'existe pas.

Si l'humain a une plus grande conscience à la mort de son corps c'est probablement due au fait que ces neurones sont matériels.
Pour améliorer notre conscience il nous faudrait plus de neurones et/ou une réorganisation de ces neurones associés à des sens plus performants.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3924
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#541

Message par 25 décembre » 08 févr. 2018, 01:57

#532
par Jean-Francois » 07 févr. 2018, 11:18
LePsychoSophe a écrit : ↑
07 févr. 2018, 10:10
Une sorte de domination se dégage lors d'un débat et certains n'y résistent pas. D'autant plus, si elle est seule face à votre horde
À mon avis, quand elle lit nos messages elle est face à un écran d'ordinateur pas particulièrement menaçant.
Est-ce que la menace vient de l'écran ou du dominateur qui écrit des mots qui doivent être lus sur un écran.
Merci de votre réponse intelligente

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21225
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#542

Message par Jean-Francois » 08 févr. 2018, 09:42

25 décembre a écrit :
08 févr. 2018, 01:57
Est-ce que la menace vient de l'écran ou du dominateur qui écrit des mots qui doivent être lus sur un écran
Il n'y a pas de menace objective. Si quelqu'un se sent menacé en lisant des échanges sur un forum, il lui suffit d'avoir la sagesse d'oublier ce forum et ça met fin à tout.

Ce n'est pas la même chose que du harcèlement hors forum. Mais, à mon avis, aucun intervenant régulier ici n'ira pourrir la vie personnelle de défenseurs d'idées paranormales ou de sceptiques juste parce que les échanges sont un peu crispés. Il y a de sacrés tarés qui passent parfois mais on tâche de les envoyer s'"épanouir" ailleurs avant qu'ils ne commencent à sérieusement déraper.
Je crois que la conscience est un attribut de quelque chose et qu'il faut nommer la chose qui a conscience
Tout indique que cette "chose" s'appelle un animal. Plus précisément un vertébré, c'est-à-dire un animal qui possède un système nerveux dorsal assez développé pour générer des représentations neurales complexes de son environnement et de son milieu intérieur, de les analyser, de leur greffer un substrat affectif, et de réagir.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9272
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#543

Message par Nicolas78 » 08 févr. 2018, 09:46

Florence a écrit :
07 févr. 2018, 18:33
Nicolas78 a écrit :
07 févr. 2018, 13:26
Certes, il y à questionnement si on vient ici, je suis bien d'accord.
Ou pur prosélytisme. C’était pas sont cas je pense. Après je suis pas à sa place.
Emmanuelle m'a donné l'impression de quelqu'un qui cherchait, honnêtement mais de façon butée, des confirmations et un soutien à son interprétation du phénomène.

Je pense qu'elle est partie déçue et blessée de s'être heurtée à un mur ... Dommage pour elle.
Je plusois totalement ! Ca reste une impression, mais c’est cohérent, depuis tout ce temps.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3924
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#544

Message par 25 décembre » 08 févr. 2018, 11:55

#542
par Jean-Francois » 08 févr. 2018, 09:42
25 décembre a écrit : ↑
08 févr. 2018, 01:57
Je crois que la conscience est un attribut de quelque chose et qu'il faut nommer la chose qui a conscience.
Tout indique que cette "chose" s'appelle un animal. Plus précisément un vertébré, c'est-à-dire un animal qui possède un système nerveux dorsal assez développé pour générer des représentations neurales complexes de son environnement et de son milieu intérieur, de les analyser, de leur greffer un substrat affectif, et de réagir.
Dans le cas présent l'animal c'est l'humain. Et le point de conscience dont parle LePsychoSophe est la conscience de l'humain qui, semble t'il, se désincarne lors d'une mort éminente.
Une fois désincarnée, la chose qui a conscience, celle qui est sortie du corps physique, quel est son nom?
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3924
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#545

Message par 25 décembre » 08 févr. 2018, 12:17

#542
par Jean-Francois » 08 févr. 2018, 09:42
25 décembre a écrit : ↑
08 févr. 2018, 01:57
Est-ce que la menace vient de l'écran ou du dominateur qui écrit des mots qui doivent être lus sur un écran
Il n'y a pas de menace objective. Si quelqu'un se sent menacé en lisant des échanges sur un forum, il lui suffit d'avoir la sagesse d'oublier ce forum et ça met fin à tout.
Quitter le forum à cause du harcèlement fait par la horde de dominateur n'est pas une bonne solution pour la santé de ce forum. Il faut garder de la diversité d'opinions pour avoir des discussions. Et il y a des membres qui acceptent de discuter de choses non démontrables comme les EMI. Si ce sujet n'est pas discutable tout comme ceux de Dieu, de l'âme, de la conscience des roches etc. les modérateurs devraient interdire ces thèmes. Tout ce qui n'est pas scientifiquement démontrable actuellement devrait être banni des discussions et ainsi vous n'auriez plus d'Emmanuelle ni de 25 décembre ni plusieurs autres.
Par contre amener un thème démontrable n'incite pas à la discussion, ça se nomme de l'information.
Merci de votre réponse intelligente

thewild
Messages : 1248
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#546

Message par thewild » 08 févr. 2018, 12:18

25 décembre a écrit :
08 févr. 2018, 11:55
Dans le cas présent l'animal c'est l'humain. Et le point de conscience dont parle LePsychoSophe est la conscience de l'humain qui, semble t'il, se désincarne lors d'une mort éminente.
Une fois désincarnée, la chose qui a conscience, celle qui est sortie du corps physique, quel est son nom?
Toujours le même car elle n'est pas désincarnée, elle semble [sic] désincarnée.
25 décembre a écrit :
08 févr. 2018, 12:17
Et il y a des membres qui acceptent de discuter de choses non démontrables comme les EMI. Si ce sujet n'est pas discutable tout comme ceux de Dieu, de l'âme, de la conscience des roches etc. les modérateurs devraient interdire ces thèmes. Tout ce qui n'est pas scientifiquement démontrable actuellement devrait être banni des discussions et ainsi vous n'auriez plus d'Emmanuelle ni de 25 décembre ni plusieurs autres.
Par contre amener un thème démontrable n'incite pas à la discussion, ça se nomme de l'information.
Il ne faut pas que ce soit démontrable mais plutôt que ce soit réfutable.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21225
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#547

Message par Jean-Francois » 08 févr. 2018, 13:01

25 décembre a écrit :
08 févr. 2018, 11:55
Une fois désincarnée, la chose qui a conscience, celle qui est sortie du corps physique, quel est son nom?
L'âme? Un fantasme? Une hallucination? Une licorne rose à pois verts? Libre à vous de donner le nom que vous voudrez à ce dont rien ne prouve l'existence.

Par contre, ce qui avait conscience (le côté "carné"), on appelle souvent ça "un cadavre".

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3924
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#548

Message par 25 décembre » 08 févr. 2018, 23:23

#546
par thewild » 08 févr. 2018, 12:18
25 décembre a écrit : ↑
08 févr. 2018, 11:55
Dans le cas présent l'animal c'est l'humain. Et le point de conscience dont parle LePsychoSophe est la conscience de l'humain qui, semble t'il, se désincarne lors d'une mort éminente.Une fois désincarnée, la chose qui a conscience, celle qui est sortie du corps physique, quel est son nom?

Toujours le même car elle n'est pas désincarnée, elle semble [sic] désincarnée.
Les témoins disent qu'ils voient leur corps sans vie et que ce qui n'est plus dans le corps peut voyager d'une pièce à l'autre. Est-ce la capacité de l'esprit "mind ou spirit" de se déplacer pour aller voir des parents dans la salle d'attente, et ce tout en maintenant une partie de cet esprit conscient dans son corps.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3924
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#549

Message par 25 décembre » 08 févr. 2018, 23:37

#547
par Jean-Francois » 08 févr. 2018, 13:01
25 décembre a écrit : ↑
08 févr. 2018, 11:55
Une fois désincarnée, la chose qui a conscience, celle qui est sortie du corps physique, quel est son nom?
L'âme? Un fantasme? Une hallucination? Une licorne rose à pois verts? Libre à vous de donner le nom que vous voudrez à ce dont rien ne prouve l'existence.

Par contre, ce qui avait conscience (le côté "carné"), on appelle souvent ça "un cadavre".
Si je pose la question c'est que je n'ai pas de réponse. Les réponses que tu suggères ne sont toutes de même niveau. Le fantasme et l'hallucination se réalisent lorsque l'on est vivant. L'âme est une entité. La licorne est une fabulation s'adressant aux vivants.
Comme tu dis rien ne prouve l'existence d'une chose sortant du corps et sur ce point tu es d'accord avec thewild. Est-ce que la pensée est une chose et peut elle se ballader tout en prenant conscience de ce qu'elle rencontre.
Lorsque le sujet extérieur de son propre corps retourne dans son cadavre et que ce cadavre reprend vie, pouvons nous parler d'une ressurection.
Merci de votre réponse intelligente

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21225
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une modélisation des perceptions lors des EMI, par le docteur Jourdan

#550

Message par Jean-Francois » 09 févr. 2018, 08:42

25 décembre a écrit :
08 févr. 2018, 23:37
Si je pose la question c'est que je n'ai pas de réponse
C'est faux. La vérité est que quand on vous offre des réponses qui ne s'insèrent pas dans votre manière de conceptualiser les choses, vous les dédaignez plutôt que d'essayer de comprendre. Ou, si vous en tenez compte, c'est après un minimum de 2 mois d'échanges futiles motivés par votre entêtement. Ça rend les échanges avec vous futilement chronophages.

Par exemple, que vous soyez encore capable de me poser cette question (idiote):
Est-ce que la pensée est une chose et peut elle se ballader tout en prenant conscience de ce qu'elle rencontre
Montre que vous vous foutez royalement des réponses qu'on vous amène. J'ai déjà largement répondu à ça, souvent*. Si vous me demandez encore de répéter c'est parce que vous êtes incapable de progresser.
Le fantasme et l'hallucination se réalisent lorsque l'on est vivant
Ça tombe bien, hein, ceux qui rapportent des EMI sont vivants.
L'âme est une entité. La licorne est une fabulation s'adressant aux vivants
En l'absence de preuve de son existence, l'âme est de même nature que la licorne. Selon cette optique, je suis d'accord avec vous: c'est une fabulation s'adressant aux vivants.

L'alternative serait qu'elle s'adresse aux morts-vivants. Pas impossible à en juger par les capacités cognitivo-intellectuelles de certains :mrgreen:

Jean-François

* Et pour répéter: la réponse à votre question sans point d'interrogation est "non, aucune connaissance ne soutient cette idée".
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit