Rythme cortical et dissociation

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23522
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Rythme cortical et dissociation

#1

Message par Jean-Francois » 25 sept. 2020, 16:18

Des chercheurs rapportent* que des neurones dans une couche spécifique d'une région du cerveau pourraient jouer un rôle dans les phénomènes de dissociation (une impression d'irréalité résultant de la perturbation de l'intégration des processus cognitifs). Ils font le lien avec une activité rythmique particulière (bilatérale et lente: 1-3Hz) induite dans la couche 5 du cortex rétrosplénial de la souris et différentes drogues qui induisent ou non des comportements "dissociatifs". Ils montrent que ces rythmes sont liés aux drogues comme la kétamine, qui induisent de la dissociation (chez l'humain). Je ne résume pas les expériences, qui sont assez complexes, et qui ont principalement été réalisées chez des souris.

Toutefois, ils ont recherché si une telle activité se retrouve chez l'humain en étudiant l'activité cérébrale d'un patient épileptique qui rapporte des perceptions dissociatives avant les crises. Ils ont trouvé un rythme similaire à celui observé chez la souris dans les couches profondes d'une région homologue (cortex postéromédial, qui comprend le cortex rétrosplénial). Le patient décrit des perturbations cognitives un peu schizophréniques avec des pertes de repères corporels (ex., ses jambes lui semblent étrangères).

Les auteurs de l'éditorial** font un lien avec les OBE. Le temps et d'autres expériences diront si c'est le cas.

Jean-François

* Vesuna et al. (2020) Deep posteromedial cortical rhythm in dissociation. Nature - doi.org/10.1038/s41586-020-2731-9
Pour un résumé, voir cet éditorial dans le même numéro de Nature (demande p-ê un abonnement:
** Solt & Akeju (2020) The brain rhythms that detach us from reality.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 457
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Rythme cortical et dissociation

#2

Message par Mirages » 25 sept. 2020, 16:59

Pourquoi ne pas aussi utiliser la Kétamine chez l'humain pour reproduire l’expérience ? C'est interdit ? Parce que la Kétamine se retrouve dans les hôpitaux, donc elle est bien utilisée sur l'humain (contrairement au LSD par exemple).

Avec la Kétamine tu peux perdre la perception visuelle et la motricité de différentes parties de ton corps ou une simple confusion des mouvements et de tes perceptions à de faibles doses.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23522
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Rythme cortical et dissociation

#3

Message par Jean-Francois » 25 sept. 2020, 17:37

Mirages a écrit : 25 sept. 2020, 16:59 Pourquoi ne pas aussi utiliser la Kétamine chez l'humain pour reproduire l’expérience ? C'est interdit ?
Belle impatience. L'étude n'est pas sortie en version papier et vous voudriez déjà qu'il y ait une suite? La recherche scientifique n'avance pas au rythme de Youtube ;)

Plus sérieusement, il faudrait d'abord corroborer ces résultats (autant chez la souris que chez l'humain). Ensuite, même si utiliser la kétamine demanderait une approbation par un comité d'éthique, je pense qu'il y aurait des volontaires. Toutefois, je doute qu'il soit possible d'induire le phénomène de manière aussi reproductible avec la kétamine. Peut-être que ça viendra, avec la kétamine ou d'autres substances.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4992
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Rythme cortical et dissociation

#4

Message par spin-up » 26 sept. 2020, 04:34

Mirages a écrit : 25 sept. 2020, 16:59 Pourquoi ne pas aussi utiliser la Kétamine chez l'humain pour reproduire l’expérience ? C'est interdit ?
Les techniques d'observation utilisées (imagerie 2 photons, electrodes) sont invasives et ne sont pas utilisables chez des volontaires humains.

L'etude montre aussi une dissociation observée chez un patient epileptique en stimulant directement cette zone du cerveau avec un rythme similaire à celui observé chez les souris. Ils ont pu observer le rythme dans l'activité et avoir simultanément les commentaires du patient sur son experience de dissociation.C'est deja absolument énorme d'avoir reussi a faire ca.

Donner de la ketamine a un volontaire et observer une dissociation, ca ne nous apprend rien de nouveau.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23522
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Rythme cortical et dissociation

#5

Message par Jean-Francois » 26 sept. 2020, 07:15

spin-up a écrit : 26 sept. 2020, 04:34
Mirages a écrit : 25 sept. 2020, 16:59 Pourquoi ne pas aussi utiliser la Kétamine chez l'humain pour reproduire l’expérience ? C'est interdit ?
Les techniques d'observation utilisées (imagerie 2 photons, electrodes) sont invasives et ne sont pas utilisables chez des volontaires humains
Surtout que pour l'imagerie au moins les souris sont manipulées génétiquement :D

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1962
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Rythme cortical et dissociation

#6

Message par DictionnairErroné » 26 sept. 2020, 20:32

Me semblait qu'ils y avaient eu des expériences avec des champs magnétiques autour du cerveau et que cela provoquait certains effets sur la conscience...
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4992
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Rythme cortical et dissociation

#7

Message par spin-up » 27 sept. 2020, 03:04

DictionnairErroné a écrit : 26 sept. 2020, 20:32 Me semblait qu'ils y avaient eu des expériences avec des champs magnétiques autour du cerveau et que cela provoquait certains effets sur la conscience...
Le probleme de la stimulation magnetique transcranienne, c'est que c'est très imprecis: on stimule un gros morceau de cerveau en bloc, et on ne sait meme pas exactement ce que ca fait.
Ici les auteurs de l'article on identifié une zone tres précise, et ce qu'il s'y passe.
A noter aussi que la dissociation et la conscience (dont la definition est floue) ne sont pas la meme chose.
Par exemple ici, une zone controlant la conscience (au sens de l'eveil) a été identifiée, a un endroit tres different
https://singularityhub.com/2020/02/18/s ... in-region/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit