Expérience de mort imminente

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Avatar de l’utilisateur
Ubu
Messages : 472
Inscription : 10 déc. 2006, 10:59

Re: Expérience de mort imminente

#76

Message par Ubu » 25 sept. 2012, 13:04

Bonjour Jean-François,

Tes notes sont intéressantes, comme d'habitude, mais il semble y avoir certaines incompréhensions.

En ce qui concerne le caractère naturel de l'infanticide, je me référais plutôt à l'infanticide par les beaux-parents. Chose que pratiquent les gorilles et les lions, par exemple. Chez les humains, quand un enfant n'est pas élevé avec ses deux parents naturels, le risque de violence à son endroit est considérablement accru. Les Yanomami pratiquent carrément le meurtre des enfants quand une mère se remarie.

Sur ce problème, on peut consulter Michel Raymond, Cro-magnon toi-même, le chapitre sur l'écologie de la famille.

La polyandrie ne marcherait jamais chez les humains, tout comme elle ne marche pas chez les mammifères. Les hommes sont tout simplement trop jaloux...

Le seul cas de polyandrie chez les humains, c'est chez des peuples himalayens, et cela à vrai dire ne compte pas, car les différents maris de la femme sont frères. Donc biologiquement ça réduit de beaucoup la compétition génétique. Par contre, la plupart des sociétés humaines ont admis la polygynie. Même dans l'aire judéo-chrétienne, les dirigeants ne se privaient pas de multiplier les maîtresses. On se souvient tous de Bill Clinton dans son Amérique ultra-puritaine...

Mais la polygynie est perverse. C'est un comportement de gorille indigne de l'éthique.

Je comprends tout à fait qu'on puisse voir les dieux comme des inventions humaines. D'ailleurs les sciences cognitives commencent à démonter les mécanismes mentaux de fabrication du surnaturel... Et je n'essaierai pas de te prouver que Dieu existe, c'est un petit jeu futile, qui intéresse certes quelques philosophes analytiques, mais pas moi. La base de la foi, c'est la révélation, et non des arguments scientifiques (qui dans ce cas seraient plutôt pseudo-scientifiques).

En ce qui concerne Jésus et la rédemption, je suis d'accord que la théologie de la torture que martèlent les fondamentalistes est un moyen de «plugger» Jésus dans une vision du monde: en effet, pourrait demander le sceptique, à quoi sert Jésus? Ne puis-je communiquer directement avec le Père? Et pourtant la théologie de la torture de ces fondamentalistes est débile et doit être énergiquement combattue. À mon sens, la croix montre «simplement» à quel point Dieu, qui s'est incarné, tient à sauver l'humanité de ses problèmes. C'est un témoignage d'amour. C'est un peu court comme réponse, mais ça ne m'empêche pas de dormir.

La Bible et l'Esprit ne sont pas opposés au libre arbitre. L'Esprit ne viole pas la liberté des personnes, il ne s'impose pas, il ne fait que proposer.

En ce qui concerne Dieu qui endurcit le pharaon, je ne pense pas que cela soit une haute idée théologique. Peut-être ne le sais-tu pas, mais le livre de l'Exode a une vocation humoristique dans l'esprit de ses auteurs. On y montre le pharaon, censé être un empereur puissant, humilié par Dieu. De toute façon, la théologie des premiers livres de la Bible est souvent grossière, et elle ne m'inspire pas beaucoup. L'Ancien Testament n'a pas le même statut normatif que le Nouveau Testament. Certains de ses passages sont inacceptables. Voici cependant un passage important du Deutéronome, chapitre 30:

15Israélites, voyez : Aujourd'hui je place devant vous la vie et le bonheur d'une part, la mort et le malheur d'autre part. 16Prêtez donc attention aux commandements que je vous communique aujourd'hui : acceptez d'aimer le Seigneur votre Dieu, de suivre le chemin qu'il vous trace, d'obéir à ses commandements, à ses lois et à ses règles ; alors vous pourrez vivre, vous deviendrez nombreux, et le Seigneur vous comblera de bienfaits dans le pays dont vous allez prendre possession. 17Mais si vous vous détournez de lui, si vous lui désobéissez, si vous vous laissez entraîner à adorer et servir d'autres dieux, 18vous disparaîtrez complètement, je vous en préviens dès aujourd'hui ; vous ne resterez pas longtemps dans le pays dont vous allez prendre possession au-delà du Jourdain.

19Oui, je vous avertis solennellement aujourd'hui, le ciel et la terre m'en sont témoins : je place devant vous la vie et la bénédiction d'une part, la mort et la malédiction d'autre part. Choisissez donc la vie, afin que vous puissiez vivre, vous et vos descendants. 20Aimez le Seigneur votre Dieu, obéissez-lui, restez-lui fidèlement attachés : c'est ainsi que vous pourrez vivre et passer de nombreuses années dans le pays que le Seigneur a promis de donner à vos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob.
Gnamgnam style est allé trop loin.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit