De l'esprit cartésien

Littérature, Cinéma, Musique, ...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

De l'esprit cartésien

#1

Message par unptitgab » 17 janv. 2014, 05:51

Comment l'ignorance peut conduire à une expression idiomatique comme "je suis cartésien" pour se définir comme rigoureux et rationnel. Il ne faut jamais avoir lu Le Discours de la Méthode pour pouvoir dire cela, Le premier conspiro venu est cartésien puisqu'il se base sur la première condition de la méthode pour affirmer ses dires, puisque mon instinct me dit que c'est vrai alors ce l'est.
Pour fournir un exemple de la rigueur scientifique de Descartes amusez vous en lisant son traité de l'homme, bon sautez la longue préface pour vous jetez dans le texte c'est dense.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3618
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: De l'esprit cartésien

#2

Message par PhD Smith » 17 janv. 2014, 15:37

C'est plus agréable de le lire dans la "bibliothèque de la Pléäde". "Cartésien": partisan de ceux qui utilisent les graphiques par rapport à ceux qui votent pour le texte :D

Excellent résumé de la pensée dans le Larousse en ligne.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: De l'esprit cartésien

#3

Message par unptitgab » 17 janv. 2014, 16:32

PhD Smith a écrit :C'est plus agréable de le lire dans la "bibliothèque de la Pléäde".
Serte lire sur un ordi ou une tablette est pour moi chose difficile, mais si le budget est limité tant qu'à acheter un ouvrage d'un philosophe des sciences mieux vaux quelques pièces pour Hume que pour Descartes.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

psychoreve
Messages : 33
Inscription : 28 août 2009, 04:49

Re: De l'esprit cartésien

#4

Message par psychoreve » 14 août 2014, 22:57

Descartes prônait de douter de tout, le paradoxe est qu'à partir d'une illusion il prétendit que sa vie bascula.
Etre cartésien passe pour être une qualité. Comment Descartes lui-même s'affirma-t-il cartésien ? A partir de quoi ?
Je vous propose mon enquête illustrée ici : http://www.cjoint.com/14au/DHilRQng8fe_ ... cartes.pdf
Descartes, cet homme de l'ombre et ses côtés obscurs
Image

Descartes ainsi que Freud ont fait des rêves qu'ils estimèrent déterminants pour leur vision du monde. Pour Freud il s'agira de "L'injection faite à Irma", infection en fait. L'un comme l'autre ont tordu la réalité, le réalisme du rêve à leur désir. Irma fut à deux doigts d'en mourir.

Voila six courtes pages illustrées à ce sujet : http://www.cjoint.com/14au/DHilRQng8fe_ ... cartes.pdf
Le monde de la philosophie, à partir des erreurs et des fautes de ces deux messieurs, échafaude mille et mille conjectures.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19022
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Le palmarès des génies

#5

Message par Denis » 15 août 2014, 02:11


Salut psychoreve,

Moi, une gros lacune que je trouve, dans le modèle du monde de Descartes, c'est sa grosse sortie de route sur l'animal machine. Pour lui, l'homme serait doté d'une âme immortelle, et pas les lapins.

Misère!

Ça lui coûte plusieurs rangs dans mon palmarès des hommes célèbres qui m'ont le plus donné. Ça l'empêche d'être dans le TOP 50. Mais il est probablement dans le TOP 200 étant donné qu'on ne peut pas lui reprocher d'être mort plus de 150 ans avant la naissance de Darwin. Pareil pour Newton et Euclide qui étaient certainement créationnistes, en plus de géocentriste pour le second. Ça leur fournit de grosses circonstances atténuantes et ça ne leur coûte pas beaucoup de rangs, dans le classement général.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4423
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: De l'esprit cartésien

#6

Message par Wooden Ali » 15 août 2014, 03:04

Une bonne critique de la pensée de Descartes se trouve dans l'ouvrage de Jean-François Revel : Descartes inutile et incertain. Depuis que je l'ai lu (ça fait une paye ...), j'utilise rarement le mot cartésien avec un sens positif.

Les circonstances atténuantes évoquées par Denis sont réelles. Mais c'est vrai pour n'importe quel penseur ou discoureur du passé. Une pensée, si brillamment exposée soit elle, est entièrement incrustée dans les connaissances de l'époque de son auteur. Cela entraine de ne pas en juger trop sévèrement les erreurs mais aussi de s'en méfier profondément et de ne pas les considérer imprudemment comme ... paroles d’Évangile.

Comment, par exemple, parler de l'Homme avec pertinence sans en connaitre la généalogie et le fait évolutionniste ? Comme Julien, toujours par exemple, qui nous rappelle à sa façon, la vision du Monde qu'avait l'Homme quand il pouvait se gratter les genoux sans se baisser. Pas complètement inintéressant mais pas productif non plus.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6513
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Bis repetita non placent ?

#7

Message par Cartaphilus » 15 août 2014, 03:11

Salut à tous, bonjour psychoreve.
psychoreve a écrit :Je vous propose mon enquête illustrée ici [...]
La formulation : « Je vous propose de nouveau* [...] » eût été plus juste.

*Nonobstant de minimes différences.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4301
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: De l'esprit cartésien

#8

Message par spin-up » 15 août 2014, 04:04

psychoreve a écrit : Etre cartésien passe pour être une qualité. Comment Descartes lui-même s'affirma-t-il cartésien ? A partir de quoi ?
Si y a quelque chose qu'on ne peut pas enlever a Descartes, c'est d'etre cartésien.
:a4:

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6622
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: De l'esprit cartésien

#9

Message par richard » 15 août 2014, 07:43

Bonjour! pour être vraiment cartésien il faudrait appliquer son premier précepte:
Ne recevoir aucune chose pour vraie tant que son esprit ne l'aura clairement et distinctement assimilée préalablement.
Mais qui peut "raisonnablement" l'appliquer?

psychoreve
Messages : 33
Inscription : 28 août 2009, 04:49

Re: Bis repetita non placent ?

#10

Message par psychoreve » 15 août 2014, 09:52

Cartaphilus a écrit :Salut à tous, bonjour psychoreve.
psychoreve a écrit :Je vous propose mon enquête illustrée ici [...]
La formulation : « Je vous propose de nouveau* [...] » eût été plus juste.
*Nonobstant de minimes différences.
Bonjour Cartaphilus, ce matin en parcourant les différentes rubriques du forum je me suis rendu compte :ouch: qu'il y avait une discussion en cours plus apte à accueillir mon post, et à éventuellement susciter des réactions.
Par contre, et après d'assidues recherches il m'a été impossible de dénicher le moyen de supprimer mon premier post qui n'avait, effectivement, plus de raison d'être. A l'origine, je n'ai pas su non plus trouver la fonction" rechercher" qui m'aurait permis d'être plus judicieux d'emblée.

psychoreve
Messages : 33
Inscription : 28 août 2009, 04:49

Re: De l'esprit cartésien

#11

Message par psychoreve » 16 août 2014, 09:04

Wooden Ali a écrit :Une bonne critique de la pensée de Descartes se trouve dans l'ouvrage de Jean-François Revel : Descartes inutile et incertain.
J.F Revel a repris la formule employée par Pascal 3 siècles 1/2 plus tôt, sans guère de succès tant Descartes fut glorifié par diverses institutions et inscrit dans le moindre cursus d'études secondaires.
Tiré de mon chapitre 5 sur Descartes.
"Le grand critique Pascal (1623-1662), au jugement d’une rare perfidie, par son inoubliable : « Descartes inutile et incertain » donna le coup de grâce, mais ne fut guère entendu  à cause du lobby des régisseurs évoqués plus haut.
Descartes nous affirme que le bon sens est la chose au monde la mieux partagée ; tandis qu’à l’opposé ses rêves nous confirment qu’il n’applique pas ce bon sens à sa propre conduite parce que l’étroitesse et l’excessivité de sa logique parasitent son recul réflexif".

Elsa23
Messages : 9
Inscription : 17 sept. 2019, 03:34

Re: De l'esprit cartésien

#12

Message par Elsa23 » 01 oct. 2019, 07:47

J'ai lu l'ouvrage de Revel, mais j'ai toujours un rire nerveux quand je vois ce genre de choses.

Un professeur agrégé de philosophie a-t-il lui-même assez d'autorité pour congédier de l'histoire de la philosophie un penseur qui a traversé plusieurs siècles et suscité l'admiration de nombreuses générations d'étudiants ?

Est-ce là le type de livre que l'on attend d'un intellectuel : prouver qu'un auteur X ne mérite pas notre admiration ? On attend plutôt quelque chose de nouveau..

Du coup je pars me replonger dans les Méditations métaphysiques , tiens...

Avatar de l’utilisateur
Spartacus
Messages : 75
Inscription : 03 sept. 2019, 07:55

Re: De l'esprit cartésien

#13

Message par Spartacus » 01 oct. 2019, 10:38

Il etait pas un peu bigot le bonhomme !!?
Je suis, donc je "pense" (enfin... :? ) !

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4423
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: De l'esprit cartésien

#14

Message par Wooden Ali » 02 oct. 2019, 02:23

Elsa23 a écrit :Un professeur agrégé de philosophie a-t-il lui-même assez d'autorité pour congédier de l'histoire de la philosophie un penseur qui a traversé plusieurs siècles et suscité l'admiration de nombreuses générations d'étudiants ?
Effectivement, l'autorité d'un Descartes et celle d'un prof de philo n'ont rien de comparables. L'une écrase l'autre, c'est évident !
D'un autre côté, cela n'a d'importance que pour ceux qui considèrent que l'argument d'autorité est un argument valable ! Ce qui n'est pas le cas des sceptiques pour qui seuls comptent ce qui est dit et montré et non celui qui le dit.
L'argument d'autorité est largement utilisé par les religions et autres sectes. Une fois créées des autorités morales et intellectuelles par tous les moyens que la manipulation de masse permet, il suffit d'un autoritaire "croyez moi !" pour faire gober n'importe quoi. Pas étonnant qu'il soit le plus utilisé par les croyants et vigoureusement rejeté par les sceptiques !
Le Discours de la Méthode n'est pas l’Évangile ! Si une étude critique basée sur les faits et la raison, comme l'a fait Revel, en montre les incohérences et les erreurs, c'est Revel qui a raison pas le Vieux Maître Vénéré.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: De l'esprit cartésien

#15

Message par unptitgab » 02 oct. 2019, 03:40

Elsa23 a écrit :
01 oct. 2019, 07:47
et suscité l'admiration de nombreuses générations d'étudiants ?
Étudiants bien peu critiques de leurs lectures, s'ils tombent en pâmoison devant un auteur prétendant révolutionner les méthodes de raisonnement et qui commence son ouvrage Le Discours de la méthode par un magnifique raisonnement circulaire afin de prouver l'existence de dieu, curieuse malhonnêteté intellectuelle pour une personne se réclamant des rigueurs mathématiques, discipline où ce type de démonstration ne vaut évidemment rien et en tant que mathématicien pour le coup brillant Descartes devait en être parfaitement conscient. Nul besoin d'être un philosophe de renom pour le constater.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Elsa23
Messages : 9
Inscription : 17 sept. 2019, 03:34

Re: De l'esprit cartésien

#16

Message par Elsa23 » 02 oct. 2019, 18:13

Ah ah le débat est lancé...

Je ne sais si l'on peut congédier Descartes pour un raisonnement circulaire, pas plus que l'on peut congédier Let It Be des Beatles parce qu'ils utilisent la suite d'accords ultra classiques Do - Sol - Am - Fa.
Si l'on me dit : c'est vu et revu... en un sens je ne ne peux rien rétorquer, il a raison. Pourtant je sens qu'il y a un problème, et que ce morceau a sa place au Panthéon tout comme Descartes

Ce n'est pas vraiment l'argument d'autorité, car je ne soutiens pas que Descartes a raison, que quelque chose est vrai parce qu'il l'a dit. Seulement qu'il a atteint une profondeur et un génie que l'on ne trouve pas dans les écrits de Revel. La vérité n'est pas le seul critère d'appréciation d'un écrit.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4433
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: De l'esprit cartésien

#17

Message par Etienne Beauman » 02 oct. 2019, 18:58

Elsa23 a écrit :
02 oct. 2019, 18:13
Ce n'est pas vraiment l'argument d'autorité, car je ne soutiens pas que Descartes a raison, que quelque chose est vrai parce qu'il l'a dit. Seulement qu'il a atteint une profondeur et un génie que l'on ne trouve pas dans les écrits de Revel. La vérité n'est pas le seul critère d'appréciation d'un écrit.
Effectivement, l'apport de Descartes à la philosophie est sans commune mesure à l'apport de Revel.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit