Musique classique

Littérature, Cinéma, Musique, ...
Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3861
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Suite annoncée

#226

Message par Lambert85 » 05 juin 2020, 04:20

Denis a écrit : 05 juin 2020, 03:51 Frank Sinatra ne m'emballe pas. J'apprécie plus sa fille.
Rhooo ! Sa fille n'a eu qu'un seul succès !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5980
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Musique classique

#227

Message par LoutredeMer » 05 juin 2020, 06:00

Mais quel succès :)

"... One of these days, these boots are gonna walk all over you..."

Tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tum tummm...

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8419
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Musique classique

#228

Message par Raphaël » 05 juin 2020, 23:44

Une performance de Natalie Schwamova à couper le souffle.

https://www.youtube.com/watch?v=iZfn-9kaQfQ

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19152
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

J'en reviens enchanté

#229

Message par Denis » 06 juin 2020, 01:05


Salut Raphy,

Merci. Magnifique.

Je ne connaissais pas cette jeune pianiste tchèque surdouée. Je viens d'explorer ses vidéos sur Youtube et j'en reviens enchanté.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Achille Talon
Messages : 135
Inscription : 08 sept. 2017, 06:49

Re: Musique classique

#230

Message par Achille Talon » 06 juin 2020, 03:56

Merci également, j'ai écouté comme Denis, diverses vidéos. Quel talent son jeu et souple et plein sans jamais être maniéré (à mon goût)

D'ailleurs, à ce propos, j'ouvre une cagnotte :a2: pour m'offrir Ceci

Merci d'avance pour vos dons :P:
Hop !

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Suite annoncée

#231

Message par Dash » 08 juin 2020, 13:32

Salut Denis,
Denis a écrit : 05 juin 2020, 03:51 Tu dis :
Nous sommes dans le phénomène du « clash des générations ».
C'est une façon de voir les choses. Mais ce n'est pas la seule, ni la plus détordante. "Ce qui mérite d'être écouté" est un sujet plus vaste qu'une simple affaire de mode passagère. Penses-tu vraiment que, dans 200 ans (si la civilisation tient le coup), tes artistes préférés seront plus écoutés que Bach, Mozart et Beethoven? Si tu prétends que tu le penses vraiment, j'aimerais bien que tu oses le faire branché sur un détecteur de mensonges.
Malheureusement, je pense que nous sommes vraiment dans un phénomène de « clash de génération et que tu ne t’en rends pas compte du tout.

Premièrement, l’on constate immédiatement que tu associes « mode passagère » à tout ce qui n’est pas de la musique classique et/ou à ce qui a été créé après le XIX e siècle, ce qui est complètement... :? La musique classique est un style de musique, tout comme plusieurs autres. Par exemple, tu crois vraiment que le Jazz, le Blues, le Rock, le Metal et l’EDM, entre autres, ne sont que des « modes passagères » qui sombreront dans l’oubli?

Mais non, pas en tant que style, car étant donné que l’histoire de l’humanité se poursuit, ces styles de musique font (et/ou feront pour les plus récents) partie intégrante de l’histoire et demeureront à tout jamais, ni plus ni moins, évoqué/analysé/écouté que la musique classique. Tout comme nous connaissons tous, en danse, la danse classique, contemporaine, mais aussi le Swing, le Twist, la Salsa, Samba, Rumba, le Break Dance, etc., qu’on apprécie ou non et que certains ne soient plus « à la mode »!

Tu confonds la popularité (phénomène de mode) de certaines de ces formes d’art/artistes, selon les époques, les milieux, les classes sociales, les groupes d’âge, etc., avec des « micros phénomène de mode passagère/artistes » — en tout domaine — qui laissent peu (ou moins) de trace dans l’histoire.

Tout est relatif à une époque donnée, selon les cultures et différents milieux. Présentement, en 2020, tu crois vraiment que la musique classique est plus écoutée que tout ce qui passe à la radio, par exemple? Ou que tout autre style confondu? Tu crois que la musique classique est « populaire » en 2020? Tout groupe d’âge, milieux et classes sociales confondus?

:interro:

Ben voyons Denis! Wake up!

Puisque nous sommes sur un forum sceptique, voici une source qui dit qu'à l’occasion du Sommet International de la Musique, tenu à Ibiza en 2018, la fédération internationale de l’industrie phonographique a réalisé une étude sur les goûts musicaux de 19 000 personnes âgées de 16 à 64 ans, habitant dans 18 pays différents et...

Image

Et ce sera fort probablement pareil dans 200 ans (en ce sens qu'un autre courant dominera selon l'époque). Mais le Jazz, le Rock, le Metal et la musique classique ne serons jamais « oubliés », tout comme on parle encore de Platon et Socrate en philo et de Michel-Ange en peinture même s’ils ne sont plus du tout « à la mode », d’actualité et que nous sommes passés à autre chose (notons au passage que 19% et 24% pour le metal et le classique, ce n'est pas énorme comme écart, hein. Ils sont tous deux écoutés/appréciée surtout dans des « sphères undeground »).

Le statut particulier que possède la musique classique (car, oui, elle en a un ama), c’est qu’elle représente (globalement) l’évolution de l’exploration par les plus brillants esprits qui ont été les premiers à « intellectualiser/analyser/exploiter » au maximum les « dimension verticale/horizontale » d’un système tonale/modale exploitant des gammes relativement (et totalement à terme) tempérées permettant le plus de possibilités et donc de richesse potentielles... ...le tout en « inventant l’orchestration » au passage, c’est-à-dire en réunissant différentes familles de timbres (cordes, vents, cuivres, percussions) et les exploitant afin de créer des musiques permettant le plus de finesse et de possibilités possible.

Une autre particularité qui doit de te faire penser, erronément, que le règne de la musique classique, s’étendant sur près de 3 siècles et demi, est garant de sa popularité et de sa « pérennité », c’est qu’à l’époque, elle était la seule (de par le niveau sonore dégagé par d’un orchestre, ou un piano, un orgue) se prêtant bien aux « concerts » (donc à sa diffusion! En plus de son écriture). De plus, comme je le mentionne plus haut/bas, c’est la première musique véritablement « mise en science » et écrite, ce qui a permis de susciter l’intérêt de « gros QI » et « prodiges ».

C’est sûr que pendant toute cette période de découverte, les « gitans » et « bardes » de l’époque (je caricature et simplifie), entre autres, ne pouvaient compétitionner avec cette « nouvelle musique » (ni se payer facilement piano et orgue, j’imagine, probablement plus cher que leur guitare) qui s’est vite attiré les faveurs de « l'intelligentsia » et des pouvoirs en place (donc de soutiens $$). Ce n’est qu’après l’invention de l’électricité (et d'instruments associés) et donc des systèmes d’amplification que les autres artistes et formations (basse, guitare, batterie, clavier, etc), et donc « les gens du peuple » ont pu rivaliser et espérer « attirer l'attention » avec des moyens plus modestes et accessibles que requiert l'interprétation de la musique classique. Dans le même ordre d'idée que le paragraphe précédant, l’adoption~démocratisation du quatuor « batterie/basse/guitare/chanteur » est tout aussi important dans l'histoire de la musique, puisque bcp plus accessible au plus grand nombre, aux musiciens, qu'un orchestre de 60 musiciens « exécutant » l'oeuvre d’un unique compositeur.

Donc, après quelques siècles, utiliser une gamme tempérée permettant des modulations/transpositions (sur plusieurs octaves) tout en exploitant le maximum de familles de timbres est, forcément, devenu un style et celui qui représente ce qui peut se faire de plus « riche » par ses possibilités. Forcement, ça marque l’histoire d’une façon particulière, oui, puisque c’était la première fois que des « intellectuels » formèrent des lois, règles et principes, tant en ce qui concerne la musicalité, le rythme, mais aussi l’exploitation de multiple timbre tout en créant un langage écrit (solfège) pour transmettre la musique autre que par le « bouche-à-oreille ».

C’est certain que ça a marqué tout particulièrement l’histoire et que certains de ces acteurs sont passés à la postérité, à l’histoire, car ils ont été « les premiers » à faire ce qu’ils ont fait et aussi bien pour les plus connus, comme dans de nombreux autres domaines. Est-ce que, da Vinci, Copernic, Galilée sont encore d’actualité? À « la mode »? Ben non, mais ils ont marqué leur époque et l’histoire tout comme les grands compositeurs classiques!

Ce qui nous amène à ne pas confondre les « acteurs » d’un courant, d’un style, d’une époque et de certains milieux VS le style lui-même, sa popularité (autre qu’historique) selon les époques, les goûts des gens et ce qui est le plus écouté à une autre période donnée.

La musique classique n’est de nos jours « populaire » qu’en tant que « science musicale occidentale » ayant permis de définir un système musical et de notation ainsi que parce que c’était la première fois que de « gros QI » s’intéressaient à et exploitaient cette forme d’art. Mais elle n’est « populaire », encore de nos jours, surtout que de par sa valeur « historico-académique » (parce qu’elle se prête bien à l’enseignent du solfège) et non pas du tout en terme de nombre d’écoutes et/ou d’appréciation par la majorité des citoyens actuels, comme le démontre les résultats de l'études que j'ai posté (19 000 sujets âgées de 16 à 64 ans, habitant dans 18 pays différents, quand-même!).

Tout comme tout autre style, elle est surtout populaire en certains milieux et dans certaines classes sociales spécifiques. Déjà qu’en Occident, la majorité des individus, toutes classe et milieux confondus, écoute bcp plus d’autres styles de musique que du classique, plusieurs autres cultures, en plus d’écouter des tubes planétaires et de connaitre (ce qui ne veut pas dire écouter ni apprécier) le classique, sont souvent bcp « plus près » des musiques propres à leurs cultures, enseignées « oralement » et qui n’ont rien à voir avec le solfège et/ou la gamme tempérée.

Donc, est-ce que le guitariste de l’un de mes groupes metal favoris sera plus connu — mondialement — que Bach, Mozart et Beethov? Probablement pas, globalement~mondialement. Mais ça n’a rien à voir avec « ce qui mérite d’être écouté » et dans le style auquel ils appartiennent, oui, certains seront aussi connus que l’ont été le restera des artistes ayant marqué leur style, comme Louis Armstrong, Ella Fitzgerald ou Miles Davis dans le Jazz et/ou Madonna et Jackson dans la pop. Pourquoi? Parce qu’on les identifie et on les nomme lorsqu’on étudie l’histoire de la musique, selon les divers styles et courants, tout simplement! Et que dans les sphères concernées, ce sont devenu des « classiques » à diffuser! Mais c'est exactement pareil dans l’univers underground du metal! Tous connaissent les pionniers et figures marquantes du genre!

Et c’est pareil en tout autre domaine. De nos jours, en 2020, hors sphère underground du scepticisme/zététique, combien, parmi le grand public, connaissent des acteurs du milieu comme Normand Baillargeon, Henri Broch, James Randi, Richard Dawkins, P. Ex.?

Donc, quoi, ta philosophie consiste-t-elle à dire qu’ils « ne méritent pas d’être lu » et que seuls les sempiternels Platon, Socrate, Da Vinci, Ockham, Coppernic, Galilée, Newton, Darwin, Descartes, Kant, Hume, Bacon, Locke et consorts, ayant tous apporté leur petite pierre à l’édifice de l’histoire des philos et des sciences (et dont tout le monde à déjà entendu leur nom au moins une fois) « méritent d’être lu »?

Si l’on s’arrête à la fin du 19e siècle pour tous les domaines et qu’uniquement à ce qui est connu de tous, comme tu le fais en musique, ben, par définition, l’on va demeurer éternellement figé que dans ces époques (ce qui est exactement ton cas en musique en fait :? )!

« L’avantage », si l’on veut, de la musique classique, c’est que dès qu’un individu veut apprendre le solfège (lire/écrire la musique), P. Ex., qu’il aime ou non, qu’il le veuille ou non, il sera « confronté » aux « grands noms » ayant participé à l’élaboration de ce système de notation, à la lente progression vers le système tempéré actuel, ainsi qu'à l'essor du courant dominant de l'époque (baroque, classique, romantique, etc.) de certains de ces « grands noms ».

Bref, ça n'a rien à voir avec le fait que tu confondes et croit que le Jazz, la pop, le metal et le rap, entre autres, ne seraient que des phénomènes de « mode passagère ». La musique classique n'est plus du tout « à la mode » Denis! Son « âge d'or » est passé depuis longtemps! ;) Tout comme les belles années du Jazz et du « Glam Metal ». C'est juste que c'est par elle qu'est passée « l'élaboration » du système tempéré et du solfège, donc on la citera toujours même si, un jour, plus personne n'en écoutait/jouait.
Denis a écrit : 05 juin 2020, 03:51En effet, tu ne connais pas que tes musiques préférées. Mais je pense que hors des styles que tu apprécies plus que moi, j'en connais plus que toi.
En musique classique, assurément puisque c’est ce que tu préfères. De plus, ton âge joue en ta faveur puisque tu as eu le temps, en principe, d’explorer plus de trucs (et pas qu’en musique) que moi. Par contre, tous styles confondus, j’en doute bcp puisque si l’on reprend l’image que j’ai postée plus haut et qu’on se limite qu’aux 10 grands courants musicaux (pour faire simple), je peux, très franchement, dire que j’apprécie des morceaux dans les 10 styles alors que je serais très surpris que toi tu en apprécies d’en plus de 3 styles. :roll:

Étant sur un forum sceptique, quand bien même tu connais et apprécie 2300 pièces/artistes, mais qu’en classique et qu’en « variété » et que moi j’en connais et apprécie que 853, dont 400 en rock/metal et le reste réparti dans tous les autres styles, lequel à un éventail, une palette musicale plus large au final?

Sérieusement?

J’veux dire, quand on cause d’éventail ou de palette, habituellement l’on fait référence aux couleurs, ici analogues aux différents styles de musique. Du coup, avoir 2300 teintes de rouge et de bleu, c’est excellent, mais sauf à créer du mauve (encore faut-il être ouvert aux mélanges :roll: ), tu vas avoir de la difficulté à faire autre chose. Alors qu’avoir 400 nuances de verts, en plus de posséder 50 teintes de rouge, 50 teintes de bleu, 50 teintes de de j’aune, 50 teintes d’orange, etc., à mon sens, ça créer une palette bcp plus large et variée « de couleurs » au final. Non?

Surtout quand on est, en plus, ouvert au mélange de styles!

Forcément, quand on cause de « largeur de palette » en « écoute musicale », on ne parle pas qu’à l’intérieur d’un ou deux styles de musique, quand bien même l’on connaîtrait tout ce qui se fait dans un grand courant. Et c’est pareil pour les individus qui n’aiment que le metal (quand bien même ils connaîtraient tout dans ce style) et qui considèrent tous les autres styles comme étant de la merde. L’on ne peut pas dire que leur éventail soit très « déployé »... ...tout comme le teins, je le crains!

:hausse:
Denis a écrit : 05 juin 2020, 03:51 Supposons que tu doives t'exiler durant quelques mois (sur une île déserte confortable, en prison ou dans un vaisseau spatial, peu importe) et que tu avais la permission de t'amener 100 heures de musique, à quoi ressemblerait ta sélection?
Ben, étant un minimum rationnel et pas trop con, je suis capable d’anticiper que si j’amène 90 heures de musique d’un même style, ça finirait par m’ennuyer (j’aime quand même un minimum de diversité dans tous les domaines. Même si ça me prend mon bon gros et juteux Bifteck de côte par semaines pour être heureux, je ne me verrais pas manger que ça tous les jours, P. Ex., entre autres).

Très sérieusement, j’amènerais probablement une trentaine d’heures de mon style préféré (metal), assurément, mais tout le reste serait répartie entre de la pop, du Jazz, des musiques de film, de l’electro/EDM, du classique, des musiques du monde, etc.

Pas toi? :interro:

Je ne suis pas un grand connaisseur de musique classique comparé à un individu comme toi, moi j’apprécie les pièces plutôt énergiques, dynamiques (et plutôt connus, oui, naturellement puisque ce n’est pas mon style de prédilection), comme Moonlight Sonata (Sonata No.14 Op.27 No.2) de Beethov, La marche Turque de Mozart et/ou alors des pièces plus « soft », mais faisant naître certains sentiments précis chez moi (j’aime ce qui est tragique et grandiose, comme Swan Lake de Tchaikov, pour citer encore un truc très connu), mais ça doit resté dans un un thème musical « inspiré~émotionnel » et non pas qu’être qu’un exercice de style dû au fait que certains grands compositeurs/prodiges défrichaient~découvraient toutes les possibilités d’une gamme/mode et cherchaient à exploiter tout ce qui pouvait l’être de toutes les façons possibles pour démontrer leurs capacités intellectuelles. :?

Il y a des morceaux que je trouve bcp trop « cérébraux », trop « exercice de style » en classique et/ou s'éparpillant dans tous les sens, un peu comme toi (et moi aussi d’ailleurs) tu considères comme étant des « snobberies » [sic] les composteurs adeptes de l’atonal et du dodécaphonisme. De plus, « émotionnellement », je ne suis pas très sensible à ce qui est trops joyeux. Faut que ce soit triste, mélancolique, ou alors sombre et mystérieux. Du coup, quand c’est trop neutre, comme parfois en Jazz ou alors trop « abstrait » ou « cérébral », comme en atonal/dodéca, j’ai très peu d’intérêt
.
Pour moi, atonale ou tonale/modale, la musique ne doit pas n’être qu’un exercice « intello-crérébro-mathématique ». Il doit y avoir une dose « d’inspiration "irrationnelle" », mais liée aux principaux sentiments humains, dans « la recette du gâteau » pour que j’apprécie. Et, contrairement à toi, même sans tomber dans l’atonal, le dodécaphonisme, le sérialisme ou l’acousmatique, je réussis parfois à déceler, dans des œuvres classiques, qu’il ne s’agit surtout « que de calculs intellectuels/"observer ce que je sais faire" », même si ce qui est exploité peut faire naître certaines émotions chez le spectateur.

Et sinon les styles de musique n’ont pas tous la même vocation. Certains « beats tribaux » de certaines cultures ne servent qu’à entrer (en transe) dans un état particulier, tout comme l’EDM sert avant tout à donner l’envie de bouger, danser, sans extravagance et/ou analyse intellectuelle. Dans l’electro la plupart des « producers » cherchent avant tout à exploiter un timbre, une sonorité pas encore exploitée, en créant à partir d’oscillateurs et/ou en tordant des samples, les mélodies étant superflues ou simplistes. Bref, on peut apprécier la haute gastronomie sans pour autant renier un bon hamburger/spaghetti « maison » pour autant.
Denis a écrit : 05 juin 2020, 03:51Quelle proportion serait occupée par des musiques qui n'existaient pas il y a 10 ans, ou qui existent depuis plus que 100 ans?
Cette phrase donne encore l'indication que tu juges différemment ce qui a été fait il y a plus d'un siècle, comme si tout ce qui suit ne « mérite » pas la même attention. Réussis-tu à apprécier certaines compositions/compositeurs ayant été crées/étant nés au XXe siècle?

Et sinon, 10 ans, sérieusement Denis, j'ai 47 ans! Forcément, j'apprécie des musiques ayant marqué mon enfance, mon adolescence, ma trentaine, etc., dont certaines qui ont maintenant plus de 35 ans. On dirait que tu me vois comme un « jeune de 16 ans » qui ne connais et n'apprécie que les vedettes et célébrités de son époque parce que ne s'étant pas encore « ouvert au monde ». Comme je le disais, c'est typique d'un individu de ton âge, qui ne s'est jamais ouvert à tout ce qui a suivi après lui et qui classe un peu tous les plus jeunes que lui dans le même bateau, sans trop faire de distinction! Clash de génération, disais-je! :mrgreen:

Mais t'inquiètes, j'apprécie certaines de tes interventions quand même, quand ils ne concernent pas ton appréhension pour tout ce qui se fait en musique depuis ces 75 dernières années. ;)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19152
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Strawman tenace

#232

Message par Denis » 08 juin 2020, 15:59


Salut Dash,

Misère! Un pavé de 19.1 Ko, bourré de strawmen. Tu n'y vas pas de main morte.

Je pensais avoir été clair. Je n'oppose pas le classique au reste. Pas du tout. C'est le rap+métal que j'oppose au reste. Plus précisément, c'est ce qui mérite d'être écouté que j'oppose à ce qui ne mérite pas d'être écouté. Intemporellement.

Impossible de commenter tout ce que tu viens d'écrire. Quelques points seulement.

Tu dis :
Si l’on s’arrête à la fin du 19e siècle pour tous les domaines et qu’uniquement à ce qui est connu de tous, comme tu le fais en musique, ben, par définition, l’on va demeurer éternellement figé que dans ces époques (ce qui est exactement ton cas en musique en fait :? )!
Il est vraiment tenace, ton strawman.

Je te rappelle que, dans mes 100 heures de musique sur l'île déserte, il y aurait environ 40% de musique qui a moins que 100 ans. Pour la fin du 19ième siècle (120 ans), ça doit frôler les 45%.
si l’on reprend l’image que j’ai postée plus haut et qu’on se limite qu’aux 10 grands courants musicaux (pour faire simple), je peux, très franchement, dire que j’apprécie des morceaux dans les 10 styles alors que je serais très surpris que toi tu en apprécies d’en plus de 3 styles. :roll:
Au risque de te surprendre, il y en a beaucoup plus que 3. Il n'y a pratiquement que le rap+métal qui me casse les couilles et ne fournirait aucun item dans ma sélection de 100 heures.
Très sérieusement, j’amènerais probablement une trentaine d’heures de mon style préféré (metal), assurément, mais tout le reste serait répartie entre de la pop, du Jazz, des musiques de film, de l’electro/EDM, du classique, des musiques du monde, etc.

Pas toi? :interro:
À part ton 30 heures de métal, nos sélections auraient probablement plusieurs tounes en commun. Peut-être ça et ça. Je serais ravi s'il y avait aussi ça.
Mais t'inquiètes, j'apprécie certaines de tes interventions quand même, quand ils ne concernent pas ton appréhension pour tout ce qui se fait en musique depuis ces 75 dernières années. ;)
Misère de misère !

Les meilleurs strawmen sont ceux qui ont la vie courte. À moins d'essayer de battre un record.

Moi aussi, j'apprécie tes interventions, sauf quand elles dépassent les 10 Ko. :mrgreen:

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Musique classique

#233

Message par Etienne Beauman » 08 juin 2020, 16:37

Denis a écrit : 08 juin 2020, 15:59 Je n'oppose pas le classique au reste. Pas du tout. C'est le rap+métal que j'oppose au reste.
Très bien c'est une affaire de goût.
Denis a écrit : 08 juin 2020, 15:59 Plus précisément, c'est ce qui mérite d'être écouté que j'oppose à ce qui ne mérite pas d'être écouté.
Non, ça c'est ton avis biaisé en fonction de tes goûts.

Ton attitude me semble aussi pertinente que celle d'un gamin criant à tue tête qu'il n'aime pas les épinards, que cet aliment ne mérite pas d'être mangé.

C'est complément con, et tu en es conscient.

Pourquoi tu insistes systématiquement à nous rappeler que t'aimes pas le rap et le métal ? Ça me dépasses. On s'en fout.
Moi j'aime pas le raï, j'ai vécu une initiation traumatisante, je pense que tout le monde s'en fout, et donc j’interviendrai pas pour dire que j'aime pas le raï en réponse à un morceau de raï.

Si encore tu avais des critères justifiant ta prise de position radicale, on pourrait en discuter.
Mais non.
Tiens un morceau à mi chemin entre pop rap et métal avec un des meilleurs chanteur de sa génération, objectivement tu lui reproches quoi ?
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Musique classique

#234

Message par Dash » 08 juin 2020, 18:17

Etienne Beauman a écrit : 08 juin 2020, 16:37Non, ça c'est ton avis biaisé en fonction de tes goûts.

Ton attitude me semble aussi pertinente que celle d'un gamin criant à tue tête qu'il n'aime pas les épinards, que cet aliment ne mérite pas d'être mangé.
C’est ce qui me fait tiquer moi aussi. Le fait qu’au lieu de juste dire qu’il n’aime pas, qu’il persiste à dire que « ça ne mérite pas d’être écouté »

Si, par exemple, Denis aime Moonlight Sonata lorsqu’elle est interprétée par un pianiste, seul, au piano, qu’est-ce qui fait qu’il n’aime pas cette pièce quand elle est interprétée par un guitariste « néo-classique metal » quand il la joue, seul, à la guitare électrique?

:hausse:

Si les deux interprètes sont des virtuoses, ne reste que le timbre saturé de la guitare électrique qui fait la différence, objectivement, toute chose étant égale par ailleurs!

Non? :hausse:

Du coup, par extension, lorsqu'un musicien metal compose ses propres compositions dans le style « néo-classique », il est impossible que ces dernières (si elles sont le moindrement « originales » et bien écrites) méritent moins d’être écoutées que les compositions d’un pianiste classique faisant dans la « même couleur mélodique » que le guitariste metal. Seul le timbre de leurs instruments respectif les sépare.

Du coup, soit Denis ne connaît pas tout ce qu'implique le genre metal, soit il juge que rien ne mérite d'être écouté en metal, même quand il s'agit de trucs identiques à ce qui se fait en classique, juste du fait que, lui personnellement, n'aime pas le timbre de la guitare électrique saturée.

Ce qui est absurde et puéril! ...puisqu'au lieu de mettre tout ce qui ce fait en metal dans le même bateau, il n'aurait qu'à dire qu'il n'aime pas la sonorité produite par la guitare électrique et/ou le quatuor « batterie/basse/2 guitares électriques saturées ».
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19152
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Merci pour la trouvaille

#235

Message par Denis » 10 juin 2020, 23:02


Salut Dash,

Bonne nouvelle !

A Kiss (de Ragasur), que tu m'as fait connaître ici, a réussi son examen d'entrée dans le catalogue (still growing) des tounes qui méritent d'être écoutées. Malgré la partie centrale un peu faible, le début et la fin compensent amplement.

Au nom du comité de sélection (moi et un de mes frères), merci pour la trouvaille.

Concernant ton dernier message et celui d'Étienne, j'hésite à vous répondre. Je n'aime pas l'idée de vous faire de la peine. Je pense qu'il vaut mieux se séparer dans la bonne humeur.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Merci pour la trouvaille

#236

Message par Dash » 11 juin 2020, 00:25

Salut Denis,
Denis a écrit : 10 juin 2020, 23:02[...] A Kiss (de Ragasur), que tu m'as fait connaître ici, a réussi son examen d'entrée dans le catalogue [...] Au nom du comité de sélection (moi et un de mes frères), merci pour la trouvaille [...] Je n'aime pas l'idée de vous faire de la peine. Je pense qu'il vaut mieux se séparer dans la bonne humeur.
À tout le moins, t’as la capacité de lâcher-prise (et t'es assez « wise » pour donner un « nanane » au passage afin d’apaiser ton interlocuteur) et ça c’est pas tout le monde qui a cette capacité. Moi ce n’est pas ce que je préfère. J’veux dire qu’avec des individus « de ton calibre » ayant suffisamment de tout ce qu’il faut pour débattre, j’préfère risquer la peine ou la perte plutôt que de prendre habitude à éviter les sujets de désaccord. J’ai pour principe que c’est dans le désaccord et l’adversité que les relations/échanges prennent tout leur sens (et qu’en « brûlant » ce qu’on a à « brûler », on ne conserve pas de « non-dits » et frustrations qui nous démangent et qui risquent de ressortir à d’autres moments).

Mais d’un autre côté, quand l’autre exprime, adresse clairement sa limite, son incapacité de poursuivre ou son besoin d’arrêter, je respecte ça aussi. ;) Et sinon, je me doute bien que t’as moins d’énergie depuis quelques années et que mes longs pavés doivent te décourager d’avance! ;)

Désolé pour ma transparence habituelle (et le nombre de ko de mon présent message :mrgreen: ). Et t’inquiètes, c’est ben correct mon Denis. ;) J’espère juste que ton « vaut mieux se séparer » n’est qu’une tournure de phrase et que tout va bien pour toi!

M’empêcherai cependant pas d’argumenter (avec un autre) advenant qu’un interlocuteur rebondisse sur le sujet. Allez, bonne nuit « boomer » :mrgreen:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5980
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Musique classique

#237

Message par LoutredeMer » 11 juin 2020, 05:49

Quelle patience! Je suis très admirative de Denis. Moi j'aurais déjà fabriqué une effigie de Dash, et je l'aurais peinte au plomb, piétinée, écartelée, et brûlée en poussant des feulements (loutriens) de joie.

:a2: ;)

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Musique classique

#238

Message par Dash » 11 juin 2020, 10:45

LoutredeMer a écrit : 11 juin 2020, 05:49Quelle patience! Je suis très admirative de Denis. Moi j'aurais déjà fabriqué une effigie de Dash...
:lol:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11341
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Musique classique

#239

Message par Nicolas78 » 12 juin 2020, 19:55

Etienne a écrit :Ton attitude me semble aussi pertinente que celle d'un gamin criant à tue tête qu'il n'aime pas les épinards, que cet aliment ne mérite pas d'être mangé.

C'est complément con, et tu en es conscient.
En fait, je suis d'accord dans le fond, mais pas avec cet argument.
Tien regarde : penserait tu qu'en enfant aurait tort de refuser de manger de la merde (de la vraie) en disant que c'est a chier, et de dire que ca ne mérite pas d’être mangé, par personne ?
Petit doute quand même... ;)

Cependant pour le reste je te rejoint. Aimer un style ou un autre est une question de gout. Et ca se discute pas trop.
Après, ya quand même des œuvres (pas un style, mais une oeuvre x ou y), qui sont vraiment douteuses par rapport au contexte ou a sa reconnaissance/prix, ou la qualité de sa réalisation par rapport au but recherché.... Mais c'est pas un problème de fond.
Ya aussi des styles qu'ont écoute que quand ont est enfant.
Je doute qu'un adulte puisse s’enchaîner des musiques de génériques de dessins animés pour bébés de 2 ans, sans avoir un petit soucis dans le développement de sa personnalité :a2: Mais on est loin du "la pop c'est de la merde"...Evidemment.
Puisque ca n'est PAS de la merde, même si ya des musiques qui sont mieux construites que d'autres...Comme pour tout...
Par exemple : un dessin qui se veut réaliste mais qui a un problème de perspective...Bha...C'est pas bon...Ca peut même être sacrément foiré. Mais la ont parle d'une oeuvre, pas d'un style. C'est très ontologique tout ca :lol:

PS : bon après j'ai bcp de mal avec certaines œuvres d'arts modernes, mais pas toutes, loin de la.
Disons que ca dépend aussi de la mentalité de l'auteur, et du prix...
PS 2 : Je suis d'accord avec Dash sur le fait que dans 2000 ans, le métal sera peut-être considérée comme du classique de seconde génération et une musique pour les papys :lol:

Dany
Messages : 2912
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Musique classique

#240

Message par Dany » 13 juin 2020, 06:03

Dash a écrit :Si, par exemple, Denis aime Moonlight Sonata lorsqu’elle est interprétée par un pianiste, seul, au piano, qu’est-ce qui fait qu’il n’aime pas cette pièce quand elle est interprétée par un guitariste « néo-classique metal » quand il la joue, seul, à la guitare électrique?

:hausse:

Si les deux interprètes sont des virtuoses, ne reste que le timbre saturé de la guitare électrique qui fait la différence, objectivement, toute chose étant égale par ailleurs!
Pas vraiment.
Dans un domaine subjectif comme la musique, toute chose n'est pas égale par ailleurs. La musique dite classique en particulier, c'est de la "culture", de l'éducation, de l'Histoire. Et ça recouvre un style vestimentaire traditionnel, un décorum consacré, du "sérieux" et un ton docte quand on en parle. Un amateur old school de musique classique est au dessus de la pyramide... on ne mélange pas les torchons et les serviettes.

Pour un amateur de musique classique qui n'est pas musicien et de plus guitariste, Tina S et Dr Viossy, ça ne mérite qu'un sourire amusé sans trop se rendre compte de la technique monstrueuse et de la discipline que ça impose.
Evidement, les choses changent et les amateurs old school de musique classique diminuent en nombres en faveur des vrais mélomanes (c'est à dire ceux capables de s'extraire du contexte culturel historique).

Mais quoiqu'il en soit, la musique classique reste évidement la musique de l'élite. S'y référer en snobant quelque peu les autres expressions musicales flatte toujours l'orgueil de certaines personnes...

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Musique classique

#241

Message par Dash » 13 juin 2020, 07:07

Dany a écrit : 13 juin 2020, 06:03...La musique dite classique en particulier, c'est de la "culture", de l'éducation, de l'Histoire. Et ça recouvre un style vestimentaire traditionnel, un décorum consacré, du "sérieux" et un ton docte quand on en parle...
Voilà! C'est, fort probablement, exactement ça!

C'est aussi ce que je pense, et j'en avais fait allusion quand j'avais dit à Denis qu'il accroche probablement sur la tenue vestimentaire et la culture (dans un autre message plus haut), mais puisqu'il m'assure que ce n'est pas le cas, ben je fais comme si c'était le cas et c'est ce qui explique mon « tout chose étant égale par ailleurs ». Mais forcément, si ce n'est pas juste une question de timbre d'instrument, faut bien qu'il y ait, objectivement, quelque chose qui l'agace puisque le morceau est le même et l'exécution remarquable dans les deux cas!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Musique classique

#242

Message par Etienne Beauman » 13 juin 2020, 09:35

Nicolas78 a écrit : 12 juin 2020, 19:55 Et ca se discute pas trop.
Non mais il y a objectivement de la mauvaise musique.

Si c'est pas en place, que c'est faux, mal mixé, c'est objectivement mauvais.

Pour ça que je demandais à Denis des critères objectifs pour juger du caractère non écoutable du morceau de faith no more, par exemple.

Dany a écrit : 13 juin 2020, 06:03 S'y référer en snobant quelque peu les autres expressions musicales flatte toujours l'orgueil de certaines personnes...
Merde, je suis d'accord avec Dany ! :lol:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5015
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Musique classique

#243

Message par unptitgab » 30 juin 2020, 14:01

Dany a écrit : 13 juin 2020, 06:03 Mais quoiqu'il en soit, la musique classique reste évidement la musique de l'élite. S'y référer en snobant quelque peu les autres expressions musicales flatte toujours l'orgueil de certaines personnes...
C'est un point où certains auditeurs de classique et de métal prog se retrouvent, une forme de mépris pour la piétaille qui écoute autre chose que ces formes complexes de composition.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit