Les OVNI et les extraterrestres existent

Y a-t-il une possibilité de vie extraterrestre? Venez en discuter ici.
thewild
Messages : 1528
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#101

Message par thewild » 11 avr. 2019, 11:12

Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 09:09
Il ne fait nul doute pour moi qu'il saura expliquer ici pourquoi et comment lorsqu'un voyageur se déplace à une vitesse presque égale à celle de la lumière dans le vide le temps s'écoule tout ce qu'il y a de plus normalement pour lui, mais pas pour le reste du monde vu par lui et resté immobile par rapport à lui.
Il saura certainement le faire, mais si il est constamment sollicité pour donner des cours de physique de niveau terminale il risque de vite fuir ce forum. Une petite recherche Google pour trouver une des millions de vidéo YouTube sur ce sujet fera très bien l'affaire, non ?
Pour toutes les questions physiques "de base", un excellent point de départ est la chaine "Science Étonnante". Et je vous dirige même directement vers la bonne vidéo, c'est pas beau ça ? https://www.youtube.com/watch?v=M86YM6QA4-M
Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 09:22
La question qui m'intéresserait serait quant à moi celle de savoir si des calculs de la puissance nécessaire pour accélérer un vaisseau spatiale jusqu'à une vitesse non négligeable par rapport à c ont été effectués.
Idem, recherche Google de base. La réponse est oui, bien évidemment les calculs ont été effectués.
Ils ont même occupé certains chercheurs pendant longtemps : https://www.researchgate.net/publicatio ... lar_Flight

Notez que ce n'est pas une question de puissance mais d'énergie (la puissance multipliée par le temps). On peut avoir un moteur peu puissant mais qui fonctionne longtemps et un moteur très puissant mais qui fonctionne peu de temps. Si au total ils délivrent la même énergie, la vitesse du vaisseau sera la même.
Parmi les pistes envisagées, les deux solutions existent. Dans la catégorie faible puissance longue durée, il y a les réflecteurs laser et les voiles solaires, voire les collecteurs Bussard. Dans la catégorie grosse puissance courte durée il y a la propulsion atomique à impulsion par exemple.
Pour en savoir plus, il y a la page Wikipedia sur la propulsion spatiale.
Bref, suffisamment de matière à digérer pour un néophyte il me semble.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#102

Message par Jean-Francois » 11 avr. 2019, 11:46

Nicolas78 a écrit :
11 avr. 2019, 10:25
Et évidement avec quelle technologie ?
C'est le coeur du problème. Parce que si on n'est pas contraint par la réalité, on peut imaginer beaucoup de choses. Par exemple, que les voyageurs meurent écrasés lors du départ et sont recomposés/clonés à partir de leurs cellules à l'arrivée.

Mais même si on veut spéculer, il est toutefois plus réaliste de penser en termes de voyages non-habités. Les IA de l'avenir auront de bien meilleures chances de "survivre" aux voyages intersidéraux et milieux par forcément propices aux activités humaines, tout en étant assez sophistiquées pour réaliser ce que l'humain pourrait faire dans de telles conditions.

Dans le cas de la visite de Darwin IV... ça se termine un peu abruptement. Il vaut sans doute mieux qu'il s'agisse de robots que d'humains.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#103

Message par cosmicboy » 11 avr. 2019, 13:32

Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 09:09
En passant, je voulais signaler que nous avons ici et maintenant la chance d'avoir en cosmicboy un physicien qui vaut la peine d'être écouté avec le plus grand respect lorsqu'il parle.
C'est gentil :) mais j'espère bien ne pas être considéré comme "l'expert" physicien, plutôt comme l'un d'entre vous que vous n'hésiterez pas à contredire. Il est parfois dur de s'extraire complètement de l'argument d'autorité, surtout quand il s'agit de soi-même, c'est parfois pratique (ça permet de gagner du temps) mais ça mène aussi parfois à des explications lacunaires et peu rigoureuses. Et oui, on a pas besoin d'être précis puisque celui qui nous écoute sait qu'on sait, une explication vague sera suffisante et même plus parlante pour un "néophyte". Ouai, et bien voilà en partie pourquoi on entend parfois de grands physiciens dire sur YouTube des énormités dignes d'un étudiant de premier année. Jugez-moi donc sur mes arguments, et tant pis pour moi si ma flemmardise m'amène à prononcer des contre-vérités, je n'aurai qu'à être précis :).
Il ne fait nul doute pour moi qu'il saura expliquer ici pourquoi et comment lorsqu'un voyageur se déplace à une vitesse presque égale à celle de la lumière dans le vide le temps s'écoule tout ce qu'il y a de plus normalement pour lui, mais pas pour le reste du monde vu par lui et resté immobile par rapport à lui.
Je pense que tu comprendras mieux le principe si tu te focalises sur le principe de contraction des distances (dans le sens du mouvement de celui qui se déplace) et le fait que pour une personne en mouvement, les distances parcourues pour lui (selon son point de vue) ne seront pas les mêmes que celles que toi tu observes de ton point de vue. Pour un vaisseau voyageant à de grandes vitesses, partant de la Terre, la distance qui le sépare de la galaxie d’Andromède est beaucoup plus petite que ce que nous on pense sur Terre. Je dis bien "que ce que nous on pense" car si nous imaginons que la distance réelle ou absolue Terre -Andromède est celle que nous mesurons sur Terre (2.5 million d'année-lumière), et bien nous nous trompons. Il s’agit uniquement de la distance que nous mesurons dans notre référentiel. Pour un même voyage Terre – Andromède, l’observateur sur Terre et l’équipage dans le vaisseau ne seront d’accord ni sur le temps, ni sur les distances parcourues, et ils auront à la fois raison et tort tous les deux. Si l’équipage a eu le temps de parcourir cette distance en quelques minutes, c’est parce que pour eux la distance était plus petite. Et pour l’observateur terrestre, tout se passera comme si le temps sur le vaisseau se sera écoulé plus lentement (dilaté). La dilatation du temps étant "compensée" par la contraction de l’espace, la seule chose sur laquelle tout le monde aura été d’accord, c’est la vitesse.

Mais comment l'expliquer ? Parce que Einstein s’est débarrassé des concepts de temps et d’espace absolus pour en établir un autre (en quelque sorte tout aussi absolu d'ailleurs) : l’espace-temps. Les relations entre coordonnées spatiales et temporelles doivent être pensées en terme d’espace-temps.
Tout découle de cet état de fait : les équations de Maxwell demeurent inchangées lors du passage d'un référentiel inertiel à un autre : la vitesse "c" est toujours la même. Einstein va vite comprendre que la physique galiléenne ne peut pas rendre compte correctement des relations entre les coordonnées spatiales et temporelles, il va donc en quelque sorte reconstruire les transformations de Lorentz (par lesquelles les équations de Maxwell demeurent inchangées lors du passage d'un référentiel galiléen à un autre) pour en conclure magistralement que le temps et les longueurs ne sont pas absolus mais relatifs au système de coordonnées.

Un exemple simple qui correspond bien à l’expérience de pensée d’Einstein : dans un vaisseau en mouvement (rectiligne, uniforme), un membre d’équipage allume une lampe torche en direction du plafond qui reflète la lumière de cette lampe. La lumière va de bas en haut (de manière verticale) pour ceux qui sont dans le vaisseau, n'oublions pas que pour eux tout se passe comme si le vaisseau était immobile. Mais pour un observateur situé sur Terre, le vaisseau, lui, n’est pas immobile, il bouge de la gauche vers la droite. Le mouvement de la lumière ne parait donc plus vertical (comme dans le vaisseau), mais oblique pour celui qui l’observe de dehors. La distance parcourue par le rayon lumineux sera plus grande pour l’observateur que pour les membres de l’équipage. Pourtant, la vitesse "c" est bien absolue, quel que soit le référentiel. Comment donc la lumière peut-elle parcourir plus de distance pour l’observateur dans un même laps de temps ? et bien justement car il n’y a pas de "laps" de temps en soi. C’est l’hypothèse que formule Einstein : il s’est passé plus de temps dans le référentiel de l’observateur terrestre, alors même que le rythme d’écoulement du temps au bracelet de sa montre est resté inchangé. Alors même que le rythme d’écoulement du temps au bracelet de la montre de ceux qui se situent dans le vaisseau est resté inchangé. Pour lui, l'observateur, le temps qui s’écoule dans le vaisseau en mouvement parait dilaté (ralenti). Encore une fois "la distance parcourue pendant 1 seconde par un voyageur marchant dans un train est différent suivant qu'elle est mesurée dans le train ou sur le quai". Autrement dit les longueurs et les temps se contractent dans le sens du mouvement et se dilatent dans le sens opposé au mouvement.

Pour la démonstration formelle, le mieux est que je te renvoie à l'article d'Einstein lui-même, il ne demande pas un grand niveau technique pour être compris :) http://etienneklein.fr/wp-content/uploa ... vement.pdf

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 700
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#104

Message par Vathar » 11 avr. 2019, 14:30

Jean-Francois a écrit :
11 avr. 2019, 11:46
C'est le coeur du problème. Parce que si on n'est pas contraint par la réalité, on peut imaginer beaucoup de choses. Par exemple, que les voyageurs meurent écrasés lors du départ et sont recomposés/clonés à partir de leurs cellules à l'arrivée.
Si ma mémoire est bonne, c'est exactement ce que fait le moteur Gédeon de Dan Simmons (Les Cantos d'Hyperion)

Reste plus qu'à trouver des crucifix.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#105

Message par Jean-Francois » 11 avr. 2019, 14:45

Vathar a écrit :
11 avr. 2019, 14:30
Jean-Francois a écrit :
11 avr. 2019, 11:46
C'est le coeur du problème. Parce que si on n'est pas contraint par la réalité, on peut imaginer beaucoup de choses. Par exemple, que les voyageurs meurent écrasés lors du départ et sont recomposés/clonés à partir de leurs cellules à l'arrivée.
Si ma mémoire est bonne, c'est exactement ce que fait le moteur Gédeon de Dan Simmons (Les Cantos d'Hyperion)
Bonne mémoire ;) J'ai failli y faire allusion mais me suis retenu à cause, justement, des "cruciformes" qui sont plus biologiques que technologiques. Je pensais plus à une sorte de "caisson Lazare" automatisé qui entretiendrait la bouillie cellulaire jusqu'à ce que les conditions permettent un clonage/recomposition/lève-toi-et-marche.

Un aspect positif de cette méthode (imaginaire) est que ça remplace la cryogénisation avec réveil (tout aussi imaginaire).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#106

Message par Mary Shostakov » 11 avr. 2019, 17:40

.

À cosmicboy

Puisque tu es plus intéressé par la discussion que par l'enseignement, que penses-tu de la méthode d'Aurélien Barrau, que tu connais sans doute et qui mêle assez étroitement philosophie et science dans pratiquement tous ses exposés ?

Exemple :

https://www.youtube.com/watch?v=sKsiJgYUG50

.
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#107

Message par cosmicboy » 11 avr. 2019, 19:41

Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 17:40

À cosmicboy

Puisque tu es plus intéressé par la discussion que par l'enseignement, que penses-tu de la méthode d'Aurélien Barrau, que tu connais sans doute et qui mêle assez étroitement philosophie et science dans pratiquement tous ses exposés ?
J'ai l'ai croisé il y a plusieurs années lorsque j'ai été invité à collaborer, en tant que tout jeune chercheur, à un de ses travaux (publié au Physical review letters) au LPSC Grenoble. Je me souviens avoir été impressionné par son niveau technique et ses connaissances encyclopédiques. C’est un pédagogue génial (de loin le meilleur que je connaisse), un chercheur brillant et un homme super agréable à côtoyer au quotidien. J’ai beaucoup d’estime pour ce qu’il représente dans la communauté et pour son travail. La figure médiatique prend parfois le pas sur le chercheur, mais cette "méthode" originale dont vous parlez et qui le rend assez unique s’exprime surtout dans ses conférences de vulgarisation ou ses cours universitaires. Il aime les digressions, c’est un esprit ouvert et cultivé, qui adore enseigner, mais dans le travail pour lequel nous avons collaboré à l’époque, c’est surtout un grand technicien que j'ai découvert. Quand on planche presque jour et nuit sur la mesure précise (dans une gamme d’énergie restreinte) du spectre de la fraction de positrons dans le flux d’électrons d’une collision de rayons cosmiques avec des atomes interstellaires… vous comprendrez que tout ne se prête pas aux discussions conceptuelles enflammées 😉 C'est un formidable technicien avant que d'être le merveilleux faiseur de consciences scientifiques que nous connaissons. Trop peu de cours d'épistémologie en fac de sciences. Heureusement que nous avons des passionnés multi-casquettes comme lui !

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4462
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#108

Message par unptitgab » 12 avr. 2019, 07:18

Bonjour Cosmicboy, je reconnais qu'en s'approchant d'une vitesse de 99,999.....% de c, ma calculatrice n'est pas capable d'afficher le nombre de 9 nécessaires pour que le temps propre du voyageur soit d'un an entre la terre et Andromède, il faut en rajouter quelques un pour quelques secondes, mais cela ne tient pas compte des accélérations positive et négative nécessaires même pour un vol inhabité, il existe le problème des liaisons atomiques qui ne sont pas incassables peu importe l'avancée technologique ce qui forme donc une limite aux accélérations et je trouve vos quelques mois pour le moins très optimiste, bon j'avoue que ma maîtrise des intégrales étant bien dépassée je suis incapable de calculer la contraction du temps au cours des phases d'accélération et ne connais pas la limite théorique maximale que peuvent, selon leur organisation, que peuvent subir les liaisons atomique lors d'une accélération en extension et compression.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#109

Message par Mary Shostakov » 12 avr. 2019, 09:14

thewild a écrit :
11 avr. 2019, 11:12
Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 09:09
Il ne fait nul doute pour moi qu'il saura expliquer ici pourquoi et comment lorsqu'un voyageur se déplace à une vitesse presque égale à celle de la lumière dans le vide le temps s'écoule tout ce qu'il y a de plus normalement pour lui, mais pas pour le reste du monde vu par lui et resté immobile par rapport à lui.
Il saura certainement le faire, mais si il est constamment sollicité pour donner des cours de physique de niveau terminale il risque de vite fuir ce forum. Une petite recherche Google pour trouver une des millions de vidéo YouTube sur ce sujet fera très bien l'affaire, non ?
Pour toutes les questions physiques "de base", un excellent point de départ est la chaine "Science Étonnante". Et je vous dirige même directement vers la bonne vidéo, c'est pas beau ça ? https://www.youtube.com/watch?v=M86YM6QA4-M
Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 09:22
La question qui m'intéresserait serait quant à moi celle de savoir si des calculs de la puissance nécessaire pour accélérer un vaisseau spatiale jusqu'à une vitesse non négligeable par rapport à c ont été effectués.
Idem, recherche Google de base. La réponse est oui, bien évidemment les calculs ont été effectués.
Ils ont même occupé certains chercheurs pendant longtemps : https://www.researchgate.net/publicatio ... lar_Flight

Notez que ce n'est pas une question de puissance mais d'énergie (la puissance multipliée par le temps). On peut avoir un moteur peu puissant mais qui fonctionne longtemps et un moteur très puissant mais qui fonctionne peu de temps. Si au total ils délivrent la même énergie, la vitesse du vaisseau sera la même.
Parmi les pistes envisagées, les deux solutions existent. Dans la catégorie faible puissance longue durée, il y a les réflecteurs laser et les voiles solaires, voire les collecteurs Bussard. Dans la catégorie grosse puissance courte durée il y a la propulsion atomique à impulsion par exemple.
Pour en savoir plus, il y a la page Wikipedia sur la propulsion spatiale.
Bref, suffisamment de matière à digérer pour un néophyte il me semble.

Il ne fait maintenant nul doute pour moi que toutes les questions sur les sujets traités dans les discussions à bâtons rompus du genre de celles qu'on trouve sur les forums d'Internet ont leur réponse sur Wikipédia.

Merci quand même ! ...

:lol!:

----------------

Grâce à Wikipédia, je suis maintenant sûr que dans un espace idéal séparant la planète terre d'une hypothétique planète située à 8, 769 milliards d'années-lumières nous pouvons calculer la durée que mettra pour parcourir cette distance un vaisseau spatial de 2774 millions de N muni d'un réacteur éjectant une fois tous les mille ans un seul photon à la vitesse (c - 1 ms).

Le calcul peut s'effectuer aussi avec une vaisseau spatial de 000000,1 N propulsé par un réacteur fonctionnant grâce à une suite ininterrompue d'explosions de bombes H de 50 Mt à chaque nanoseconde pour rejoindre une planète située à 1,50 m.

----------------
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#110

Message par Mary Shostakov » 12 avr. 2019, 09:28

cosmicboy a écrit :
11 avr. 2019, 19:41
Mary Shostakov a écrit :
11 avr. 2019, 17:40

À cosmicboy

Puisque tu es plus intéressé par la discussion que par l'enseignement, que penses-tu de la méthode d'Aurélien Barrau, que tu connais sans doute et qui mêle assez étroitement philosophie et science dans pratiquement tous ses exposés ?
J'ai l'ai croisé il y a plusieurs années lorsque j'ai été invité à collaborer, en tant que tout jeune chercheur, à un de ses travaux (publié au Physical review letters) au LPSC Grenoble. Je me souviens avoir été impressionné par son niveau technique et ses connaissances encyclopédiques. C’est un pédagogue génial (de loin le meilleur que je connaisse), un chercheur brillant et un homme super agréable à côtoyer au quotidien. J’ai beaucoup d’estime pour ce qu’il représente dans la communauté et pour son travail. La figure médiatique prend parfois le pas sur le chercheur, mais cette "méthode" originale dont vous parlez et qui le rend assez unique s’exprime surtout dans ses conférences de vulgarisation ou ses cours universitaires. Il aime les digressions, c’est un esprit ouvert et cultivé, qui adore enseigner, mais dans le travail pour lequel nous avons collaboré à l’époque, c’est surtout un grand technicien que j'ai découvert. Quand on planche presque jour et nuit sur la mesure précise (dans une gamme d’énergie restreinte) du spectre de la fraction de positrons dans le flux d’électrons d’une collision de rayons cosmiques avec des atomes interstellaires… vous comprendrez que tout ne se prête pas aux discussions conceptuelles enflammées 😉 C'est un formidable technicien avant que d'être le merveilleux faiseur de consciences scientifiques que nous connaissons. Trop peu de cours d'épistémologie en fac de sciences. Heureusement que nous avons des passionnés multi-casquettes comme lui !

Hé bien, me voilà rendu envieux de ton sort !

Je n'ai eu pour ma part que l'occasion de discuter du concept de vérité en science avec Aurélien Barrau sur Facebook. J'ai par ailleurs sur Facebook également découvert une personnalité que je recherchais depuis longtemps, à savoir quelqu'un ayant synthétisé en lui le concept de triade «Art, Science et Philosophie», car si Aurélien est le scientifique et le philosophe que nous connaissons, il est aussi un excellent pianiste, capable en plus de tenir le discours le mieux articulé en musicologie. Son art de la parole est remarquable aussi. On le retrouve dans ses livres.

.
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#111

Message par cosmicboy » 12 avr. 2019, 13:22

unptitgab a écrit :
12 avr. 2019, 07:18
Bonjour Cosmicboy, je reconnais qu'en s'approchant d'une vitesse de 99,999.....% de c, ma calculatrice n'est pas capable d'afficher le nombre de 9 nécessaires pour que le temps propre du voyageur soit d'un an entre la terre et Andromède, il faut en rajouter quelques un pour quelques secondes, mais cela ne tient pas compte des accélérations positive et négative nécessaires même pour un vol inhabité, il existe le problème des liaisons atomiques qui ne sont pas incassables peu importe l'avancée technologique ce qui forme donc une limite aux accélérations (...)
Ta calculatrice n'en est peut être pas capable, mais toi tu peux rajouter autant de 9 que tu veux derrière ta virgule, c'est ça qui est beau ;) Il y a des calculatrices en ligne qui te le permettront de les afficher. Pour le reste, tu n'as pas besoin de te poser la question en ces termes, actuellement la NASA est déjà capable de mettre au point des systèmes de vol embarqués complexes résistants sans dommage à des accélérations de plusieurs milliers de g. Et il nous reste beaucoup de marge dans ce domaine !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9723
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#112

Message par Nicolas78 » 13 avr. 2019, 07:56

Des systèmes de vols complexes d’ont la structure serait capable d’encaisser des milliers de g ?
Minuscules structures non ?
Ta des liens qui parlerait de ca ?
Mais surtout, comment ont atteint un endroits éloigné de 2MAL en quelques mois ?

Heu sinon, j’en profite pour te répondre et à JF en même temps.
Mais si l’exloration spatiale ne devient que robotique/IA, perso, j’en vois une énorme perte d’intérêt. Pas sans intérêt, mais bcp moins.

C’est pourquoi a la limite, je crois plus en l’utilisation d’une technologie qui repli l'espace qu’autre choses en termes d’exploration humaine.
Bon j’admet que l’idée de reconstitution cellulaire de JF est cool !
Mais ya pas interet de foirer le truc.
Sinon, les reconstitutions perderait totalement la mémoire. Il faudrait reconstitué à l’exacte identique juste avant l’écrabouillement.
Ca se trouve ca ne sera jamais possible.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21657
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#113

Message par Jean-Francois » 13 avr. 2019, 08:32

cosmicboy a écrit :
12 avr. 2019, 13:22
Pour le reste, tu n'as pas besoin de te poser la question en ces termes, actuellement la NASA est déjà capable de mettre au point des systèmes de vol embarqués complexes résistants sans dommage à des accélérations de plusieurs milliers de g
Quand vous dites "est déjà capable", est-ce que vous voulez dire qu'il existe des prototypes ou que c'est une capacité théorique mais encore à valider sur le plan de l'ingénierie?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#114

Message par Mary Shostakov » 13 avr. 2019, 08:34

.

Les doux-dingues de l'exploration de près des étoiles et de leurs planètes habitables habitées seront charmés comme moi par l'exploit littéraire en science fiction du chinois Liu Sixin.

Sa trilogie intitulée «Le problème à trois corps» vaut le coup ...

Il y a dans cet ouvrage la description d'un moyen de communication instantanée entre étoles par intrication de particules gigantesques plutôt surprenante et où les théories de la physique moderne ne sont paraît-il jamais mises en défaut avec en plus des extra-terrestres de nature tardigrade absolument terrifiés par la faculté de mentir des terriens ...


https://images-na.ssl-images-amazon.com ... 3,200_.jpg


https://images-na.ssl-images-amazon.com ... 3,200_.jpg


https://images-na.ssl-images-amazon.com ... 3,200_.jpg

.
Dernière modification par Mary Shostakov le 13 avr. 2019, 09:01, modifié 2 fois.
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#115

Message par Mary Shostakov » 13 avr. 2019, 08:59

cosmicboy a écrit :
12 avr. 2019, 13:22
la NASA est déjà capable de mettre au point des systèmes de vol embarqués complexes résistants sans dommage à des accélérations de plusieurs milliers de g.

Tu me fais penser au canon de Gerald Bull.

Gerald V. Bull, né le 9 mars 1928 à North Bay en Ontario, mort assassiné le 22 mars 1990 à Bruxelles en Belgique, était un ingénieur canadien, spécialiste en balistique qui a opéré pour différents gouvernements : Canada, États-Unis, Afrique du Sud et Irak. Il a mené d'importantes recherches sur les super-canons capables de tirer sur de très longues distances ou de hautes altitudes.

Un canon de 150 mètres de long devait être construit et aurait pu servir à satelliser des charges utiles en orbites basses, mais la crainte de voir ce canon utilisé par l'Irak contre Israël a de forte chance d'avoir provoqué l'assassinat de Gerald Bull à Bruxelles par les services secrets israéliens ...

Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gerald_Bull


Image

.
Dernière modification par Mary Shostakov le 13 avr. 2019, 09:31, modifié 1 fois.
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#116

Message par cosmicboy » 13 avr. 2019, 09:02

Nicolas78 a écrit :
13 avr. 2019, 07:56
Des systèmes de vols complexes d’ont la structure serait capable d’encaisser des milliers de g ?
Minuscules structures non ?
Ta des liens qui parlerait de ca ?
Mais surtout, comment ont atteint un endroits éloigné de 2MAL en quelques mois ?
De mémoire rien que le DCIU (digital control interface unit) que nous avons utilisé pour le DRS de LISA Pathfinder était homologué pour résister à des impacts de plus de 6000g, un peu moins en accélération constante, mais là je ne suis pas précis. Des liens qu’on puisse trouver comme ça sur Google ? je sais pas, j’essaierai de regarder. Sinon pour des structures plus petites, certains circuits embarqués sur des obus militaires dépassent largement les 10 000 g.
Mais je comprends pas trop ta question pour les vitesses de type luminique. Une fois la vitesse que tu souhaites atteinte, 2M d'al peuvent représenter à peine quelques secondes… Je ne suis pas trop habitué à ce genre de discussion sur internet, essaye d’être un peu plus précis pour que je puisse bien comprendre ce qui te chiffonne, thanks 😊 De toute façon on est bien d’accord que le problème majeur est l’accélération, pas tant pour la structure du vaisseau en elle-même, ou plutôt pas en ces termes (la résistance et la protection des parois au milieu interstellaire me semblent beaucoup plus problématiques), mais plutôt pour des missions habitées, et là effectivement on est très loin d’avoir commencé à régler le problème, nous sommes bien d’accord. Je dirais que sans avoir besoin de mettre trop de 9 derrière ta virgule, à 1g constant ton voyage durerait une cinquantaine d’années à bord, en comptant l’accélération et la décélération à l’arrivée.
Jean-Francois a écrit :
13 avr. 2019, 08:32
Quand vous dites "est déjà capable", est-ce que vous voulez dire qu'il existe des prototypes ou que c'est une capacité théorique mais encore à valider sur le plan de l'ingénierie?
Les deux, certaines pièces sont déjà validées et utilisées en mission, d'autres sont des prototypes, et des recherches existent dans ce domaine qui progresse sans cesse. Mais je ne suis pas un spécialiste de ces questions, je ne suis pas ingénieur :)

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#117

Message par Mary Shostakov » 13 avr. 2019, 09:29

cosmicboy a écrit :
13 avr. 2019, 09:02
à 1g constant ton voyage durerait une cinquantaine d’années à bord, en comptant l’accélération et la décélération à l’arrivée.

Compte tenu de cette accélération et de cette décélération et en arrivant aux cinquante ans de voyage dont tu parles, quelles sont la source d'énergie et la puissance du moteur à utiliser dans la situation actuelle des technosciences ? (Y compris l'utilisation de l'énergie nucléaire, mais sans projection de nouvelles possibilités dans un futur trop lointain pour être réaliste.)

.
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

cosmicboy
Messages : 19
Inscription : 08 avr. 2019, 10:56

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#118

Message par cosmicboy » 13 avr. 2019, 10:06

Mary Shostakov a écrit :
13 avr. 2019, 09:29

Compte tenu de cette accélération et de cette décélération et en arrivant aux cinquante ans de voyage dont tu parles, quelles sont la source d'énergie et la puissance du moteur à utiliser dans la situation actuelle des technosciences ? (Y compris l'utilisation de l'énergie nucléaire, mais sans projection de nouvelles possibilités dans un futur trop lointain pour être réaliste.)
Aucune. Aucune technologie actuelle ne permet ne serait-ce que de s'en approcher. Ici on est forcément dans la spéculation relativement lointaine. Si "réaliste" veut dire "qui ne viole pas nos lois physiques actuelles", alors oui c'est réaliste. En matière "ingénierique", l'histoire nous apprend que parler de "réalisme" n'a pas beaucoup de sens. Les limites physiques, en revanche, permettent d'ouvrir ou de clôturer, en tout cas de légitimer un débat technique (au moins temporairement).

Avatar de l’utilisateur
Mary Shostakov
Messages : 258
Inscription : 20 mars 2019, 03:09

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#119

Message par Mary Shostakov » 13 avr. 2019, 10:32

cosmicboy a écrit :
13 avr. 2019, 10:06
Mary Shostakov a écrit :
13 avr. 2019, 09:29

Compte tenu de cette accélération et de cette décélération et en arrivant aux cinquante ans de voyage dont tu parles, quelles sont la source d'énergie et la puissance du moteur à utiliser dans la situation actuelle des technosciences ? (Y compris l'utilisation de l'énergie nucléaire, mais sans projection de nouvelles possibilités dans un futur trop lointain pour être réaliste.)
Aucune. Aucune technologie actuelle ne permet ne serait-ce que de s'en approcher. Ici on est forcément dans la spéculation relativement lointaine. Si "réaliste" veut dire "qui ne viole pas nos lois physiques actuelles", alors oui c'est réaliste. En matière "ingénierique", l'histoire nous apprend que parler de "réalisme" n'a pas beaucoup de sens. Les limites physiques, en revanche, permettent d'ouvrir ou de clôturer, en tout cas de légitimer un débat technique (au moins temporairement).

Alors quelle est la puissance de la motorisation du vaisseaux spatial en question ?

.
Au nom de l'Art, de la Science et de la Philosophie. «Ainsi soit-il».

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9723
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#120

Message par Nicolas78 » 14 avr. 2019, 19:58

Cosmicboy a écrit :De mémoire rien que le DCIU (digital control interface unit) que nous avons utilisé pour le DRS de LISA Pathfinder était homologué pour résister à des impacts de plus de 6000g, un peu moins en accélération constante, mais là je ne suis pas précis. Des liens qu’on puisse trouver comme ça sur Google ? je sais pas, j’essaierai de regarder. Sinon pour des structures plus petites, certains circuits embarqués sur des obus militaires dépassent largement les 10 000 g.
Ha oui ok, tu parle bien de système embarqués de très petites tailles. Le fait qu'ils soit des systèmes de "vol" me paraissait confus.
Il me semblait que rien de suffisamment complexe et grand pour effectuer des missions complète, donc l’ensemble d'une structure générale, n’était capable d'encaisser autant de G. Après, c'est possible, mais du coups, je vois pas trop l’intérêt d'envoyer des robots dans une autre galaxie à plusieurs millions d'AL pour les humains qui restent sur Terre...
Mais je comprends pas trop ta question pour les vitesses de type luminique. Une fois la vitesse que tu souhaites atteinte, 2M d'al peuvent représenter à peine quelques secondes…
C'est à dire quelques secondes ? Je comprend pas comment on atteint un point à 2Md'AL à la vitesse c en quelques seconde...Je crois qu'il y à un gros quiproquo entre nous la :lol:
De toute façon on est bien d’accord que le problème majeur est l’accélération, pas tant pour la structure du vaisseau en elle-même, ou plutôt pas en ces termes (la résistance et la protection des parois au milieu interstellaire me semblent beaucoup plus problématiques), mais plutôt pour des missions habitées, et là effectivement on est très loin d’avoir commencé à régler le problème, nous sommes bien d’accord.
Oui ;)
Je dirais que sans avoir besoin de mettre trop de 9 derrière ta virgule, à 1g constant ton voyage durerait une cinquantaine d’années à bord, en comptant l’accélération et la décélération à l’arrivée.
De quelle techno on parle la ?

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4553
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#121

Message par Christian » 14 avr. 2019, 21:12

Nicolas78 a écrit :
14 avr. 2019, 19:58
C'est à dire quelques secondes ? Je comprend pas comment on atteint un point à 2Md'AL à la vitesse c en quelques seconde...Je crois qu'il y à un gros quiproquo entre nous la :lol:
Possiblement en temps propre pour le passager qui voyage très très très près de la vitesse de la lumière.
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

thewild
Messages : 1528
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#122

Message par thewild » 15 avr. 2019, 03:07

Nicolas78 a écrit :
14 avr. 2019, 19:58
C'est à dire quelques secondes ? Je comprend pas comment on atteint un point à 2Md'AL à la vitesse c en quelques seconde...Je crois qu'il y à un gros quiproquo entre nous la :lol:
Comme le dit Christian, pour le voyageur spatial le voyage est d'autant plus bref qu'il voyage vite (par rapport à la Terre et à son point d'arrivée).
De son point de vue les longueurs se contractent, plus il accélère et plus sa destination est proche. De notre point de vue, son temps se dilate.
Si ça t'intéresse, il y a un fil de discussion passionnant sur la RR ( humour ... :grimace: ).
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4462
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#123

Message par unptitgab » 15 avr. 2019, 03:40

Je profite de la présente discussion pour poser une question, comment se calcul l'énergie nécessaire à l'accélération pour un voyage extrêmement proche de c, par rapport au temps propre du voyageur ou d'un référentiel extérieur, serait il normal de trouver des quantités d'énergies différentes ?
C'est peut-être une question stupide pour qui s'est vraiment penché sur la relativité, mais tant pis je la pose quand même.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9723
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#124

Message par Nicolas78 » 15 avr. 2019, 08:08

thewild a écrit :
15 avr. 2019, 03:07
Nicolas78 a écrit :
14 avr. 2019, 19:58
C'est à dire quelques secondes ? Je comprend pas comment on atteint un point à 2Md'AL à la vitesse c en quelques seconde...Je crois qu'il y à un gros quiproquo entre nous la :lol:
Comme le dit Christian, pour le voyageur spatial le voyage est d'autant plus bref qu'il voyage vite (par rapport à la Terre et à son point d'arrivée).
De son point de vue les longueurs se contractent, plus il accélère et plus sa destination est proche. De notre point de vue, son temps se dilate.
Si ça t'intéresse, il y a un fil de discussion passionnant sur la RR ( humour ... :grimace: ).
Ha oui si on mélange tout les référentiels ok.
Mais chaqu’un vieillis a sont temps propre.
Voyageur compris.
Ce qui n’arrange aucun problème non ? :lol:

thewild
Messages : 1528
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Les OVNI et les extraterrestres existent

#125

Message par thewild » 15 avr. 2019, 09:04

Nicolas78 a écrit :
15 avr. 2019, 08:08
Ha oui si on mélange tout les référentiels ok.
Mais chaqu’un vieillis a sont temps propre.
Voyageur compris.
Ce qui n’arrange aucun problème non ? :lol:
Et bien... ça dépend du problème !
Si le problème est que les Terriens sachent si l'herbe est plus verte du côté de Proxima, ça n'arrange rien.
Si le problème est de coloniser l'univers ou plus simplement de pouvoir voyager entre les étoiles, ça change pas mal les choses : on peut atteindre une destination éloignée en une seule génération (de voyageurs).


PS : il pique un peu les yeux le "chaqu'un vieillis a sont temps propre" :P:
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit