Page 2 sur 2

Un peu de pub pour le dico.

Publié : 25 nov. 2019, 13:59
par Cartaphilus
Hello lau'jik,
lau'jik a écrit :
25 nov. 2019, 12:28
Blague à part, c'est vraiment fiable et/ou utile ce type de test ?
Publicité pour le dictionnaire sceptique : Test de Rorschach...

Re: Lézard sur Mars

Publié : 26 nov. 2019, 11:57
par Nicolas78
lau'jik a écrit :
25 nov. 2019, 12:28
Kraepelin a écrit :
21 nov. 2019, 10:25
Les tests projectifs reposent pour beaucoup sur la paréidolie. À ce chapitre, je voulais juste souligner que sur une tâche ou une forme ambigue, il est psychologiquement plus seins de voir des visages humains que des insectes.
:?
Est-ce à dire que le fait que mes paréidolies à moi soit généralement constituées d'ours, de dragons, de paquebots, de chiens fous, de chimères et de mottes de beurre doit m'interroger ? :interro:
:mrgreen:
Blague à part, c'est vraiment fiable et/ou utile ce type de test ?
Ca me parait surtout plus « logique » d’imaginer et de chercher des insectes ou des lezards sur Mars plutôt que des visages qui sortent du sol désertique...
Et ce même si le cerveau humain est particulièrement efficace pour « détecter » les visages, il peut aussi en faire autrement.
C’est une question de contexte et d’imaginaire.
Amha c’est l’inverse qui est «louche » , trouver une pareidolie de visage humain dans le sol plutôt que de lézard, sur une photo de Mars avec du sable et des cailloux, ca serait plus de l’ordre de l’inutile, y compris pour la survie. Voir même irrationnel.
Après je suis pas psy, mais si on prend pas le contexte en compte...
On sais que le cerveau produit des pareidolies de visages a fond la caisse. Mais on sais aussi qu’il produit toutes formes d’objets familiers.
L’imagination, le contexte, la précision « objective » des formes (elles peuvent parfois être si « évidentes » qu’ont ne peut pas imaginer autre chose...Par exemple il serait difficile de prendre une prise électrique en forme de smiley pour un dragon plutôt qu’un sourire...), les fonctions cérébrales, tout cela doit être pris en compte.
En conclure une forme de «propreté » mentale, dans un sens ou dans l’autre, ca me parait être discutable.

Re: Lézard sur Mars

Publié : 26 nov. 2019, 12:34
par Kraepelin
Nicolas78 a écrit :
26 nov. 2019, 11:57

Ca me parait surtout plus « logique » d’imaginer et de chercher des insectes ou des lezards sur Mars plutôt que des visages qui sortent du sol désertique... (...)
En conclure une forme de «propreté » mentale, dans un sens ou dans l’autre, ca me parait être discutable.
+1
Un point pour Nicolas

En effet, on doit tenir compte du contexte et celui de Mars, par association, incite beaucoup plus à voir des insectes que des visages humains. De toute façon, on ne peut comparer les "performances" projectives de deux personnes si elles ne sont pas obtenu à partir des mêmes stimulus.

Re: Lézard sur Mars

Publié : 26 nov. 2019, 12:54
par Jean-Francois
Nicolas78 a écrit :
26 nov. 2019, 11:57
Ca me parait surtout plus « logique » d’imaginer et de chercher des insectes ou des lezards sur Mars plutôt que des visages qui sortent du sol désertique...
Si la logique avait quelque chose à voir avec ce genre d'allégations, le cas du visage de Mars n'aurait pas perduré aussi longtemps... et n'aurait pas été aussi emblématique de la paréidolie.
Après je suis pas psy, mais si on prend pas le contexte en compte...
À mon avis, le principal élément du contexte à considérer est que c'est un entomologiste qui a fait ces affirmations. Si ça avait été un mycologue*, ont aurait eu le droit à des champignons martiens :D

Jean-François

* Surtout un qui pousse le devoir professionnel jusqu'à goûter les espèces les plus "magiques".

Re: Lézard sur Mars

Publié : 26 nov. 2019, 22:10
par Nicolas78
Kraepelin a écrit :
26 nov. 2019, 12:34
Nicolas78 a écrit :
26 nov. 2019, 11:57

Ca me parait surtout plus « logique » d’imaginer et de chercher des insectes ou des lezards sur Mars plutôt que des visages qui sortent du sol désertique... (...)
En conclure une forme de «propreté » mentale, dans un sens ou dans l’autre, ca me parait être discutable.
+1
Un point pour Nicolas

En effet, on doit tenir compte du contexte et celui de Mars, par association, incite beaucoup plus à voir des insectes que des visages humains. De toute façon, on ne peut comparer les "performances" projectives de deux personnes si elles ne sont pas obtenu à partir des mêmes stimulus.
C’est ce que je voulais dire en gros.
Après voir des insectes dans des nuages qui ont la forme d’un cœur, dans un tel contexte je trouverais la personne qui le dit « étrange », ou drôle...
De la à en faire un diagnostic je sais pas, je suis pas informé sur ces choses (doit y avoir plusieurs domaines qui ont étudiés cela ?). En même temps je ne suis jamais tombé sur quelqu’un qui ma dit qu’un nuage en forme de cœur ressemblait a un canapé :D
Si c’était le cas j’avoue que je prendrais ca pour une blague, un problème de substance illicite, ou un « problème » pour reconnaître les formes tout simplement... Sans savoir. Ca pourrait aussi me faire peur selon qui le dit (et selon ce qu’il voit).

Comme dit JF, c’est pas « logique », c’est des representations mentales abstraites de formes qu’ont interprète a travers des « artefacts » de la capacité du cerveau a reconnaître des formes, et notre vécu doit jouer...c’est plus artistique même je dirais :D