Page 8 sur 8

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 09:24
par unptitgab
S'il y avait un psychologue ou un sociologue qui pouvait nous éclairer sur les comportements très semblable entre un Quid, unJaiundoute, un ADBK, un Julien ou autres. Est ce dû à un trouble commun? Pourquoi tant de suffisance dans une pensée si étroite? Peut être manipulation sectaire?

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 09:30
par Pepejul
J'opte pour un rejet affectif et un désamour profond qui pousse le malade à rechercher sur les forums une certaine forme de reconnaissance et comme le rejet est beaucoup plus facile à obtenir que l'adhésion ou la sympathie, ils s'engagent dans une voie contestataire superficielle qui leur donne cette satisfaction éphémère : "ouaich je les ai bien fait chier ! je suis trop fort !"

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 09:41
par Jean-Francois
Jaiundoute a écrit :Non, vous n'êtes pas tomber sur un amateur pour une fois et vous ne savez plus comment réagir.
Vous savez par expérience que les bornés dans votre genre, qui ne sont motivés que par la haute estime qu'ils ont d'eux-mêmes et d'autres motifs plutôt minables, et pas du tout par une envie d'échanger, de discuter, de comprendre, d'offrir des arguments rationnels, etc., ce genre d'auto-proclamés croisés anti-sceptiques, on les éjecte.

Évidemment, ça vous fait beaucoup de peine et ça vous fâche parce que vous ne comprenez rien à rien, que vous êtes tellement égoïste que ça vous rend incapable de la moindre autocritique. Mais nous, nous n'y pouvons rien si vous avez décidé d'être seulement un emmerdeur chronique.

Nous on s'adapte, sans trop perdre de temps avec les chronophages immatures dans votre genre.

Jean-François

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 10:21
par unptitgab
Pepejul a écrit :J'opte pour un rejet affectif et un désamour profond qui pousse le malade à rechercher sur les forums une certaine forme de reconnaissance et comme le rejet est beaucoup plus facile à obtenir que l'adhésion ou la sympathie, ils s'engagent dans une voie contestataire superficielle qui leur donne cette satisfaction éphémère : "ouaich je les ai bien fait chier ! je suis trop fort !"
Pourtant ce n'est pas le nombre de forum zozo qui manque, où ces grands penseurs passeraient pour des puits sans fond "de sciences". D'ailleurs c'est assez tragique, avant de trouver sur google une information fiable, il faut souvent plusieurs pages, les premières étant occupées par les zozoteries en tous genres. Humanité peu critique ou zozos prolixes?

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 10:29
par Pepejul
Un forum de zozos ne les fait pas sortir du lot car même là-bas il en est des meilleurs qu'eux tant sur le plan des idées que de la présentation des idées... Ils sont fondus dans la masse et n'existent pas... ici ils ont une singularité propre et, même s'ils sont hués et ridiculisés (bien souvent tout seuls) ils persistent car c'est toujours mieux que l'inexistence.

Les femmes et les enfants d'abord!

Publié : 02 févr. 2014, 14:17
par Denis

Salut Jaiundoute,

Tu dis :
Non, vous n'êtes pas tomber sur un amateur pour une fois et vous ne savez plus comment réagir.
Bigre! Un cinglé professionnel! Un Godzilla de bêtise!

Sauve qui peut! Les femmes et les enfants d'abord!

:) Denis

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 16:34
par Jaiundoute
unptitgab a écrit :S'il y avait un psychologue ou un sociologue qui pouvait nous éclairer sur les comportements très semblable entre un Quid, unJaiundoute, un ADBK, un Julien ou autres. Est ce dû à un trouble commun? Pourquoi tant de suffisance dans une pensée si étroite? Peut être manipulation sectaire?
L'intelligence ? La réflexion ? La vraie connaissance ? La psychologie naturelle ?

Bref, l'inverse de la moutonnerie de groupe aux ordres de la propagande des médias.

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 17:19
par unptitgab
Jaiundoute a écrit :
unptitgab a écrit :S'il y avait un psychologue ou un sociologue qui pouvait nous éclairer sur les comportements très semblable entre un Quid, unJaiundoute, un ADBK, un Julien ou autres. Est ce dû à un trouble commun? Pourquoi tant de suffisance dans une pensée si étroite? Peut être manipulation sectaire?
L'intelligence ? La réflexion ? La vraie connaissance ? La psychologie naturelle ?

Bref, l'inverse de la moutonnerie de groupe aux ordres de la propagande des médias.
:hilare: :ouch:

La connaissance s'acquière par la vérification et la mise à l'épreuve, pas avec une vidéo you tube d'une nana qui dit entendre des voix.
La réflexion amène à la connaissance en permettant de séparer le faux du possible.
La psychologie est une discipline scientifique basée sur l'expérimentation, elle ne peut donc pas être "naturelle".
Quant à l'intelligence que dire, il est possible que vous soyez plus intelligent que moi, mais alors quel dommage d'en user pour autant de chimères.

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 18:12
par Jean-Francois
unptitgab a écrit :La connaissance s'acquière par la vérification et la mise à l'épreuve, pas avec une vidéo you tube d'une nana qui dit entendre des voix
Cela prend une certaine maturité pour reconnaitre où se trouve la vraie rébellion contre un système injuste. Celle qui a un véritable but et peut être efficace.

Mais les rebelles d'opérette comme jesuiscertitudes et autres "rebelles par principe", pour qui la posture remplace la réflexion, ne peuvent le comprendre. Normalement ça se termine quand on doit gagner sa vie, chez les moins malins ça dure pas mal plus longtemps.

Jean-François

Re: Patricia Darré

Publié : 02 févr. 2014, 18:33
par unptitgab
Jean-Francois a écrit : Cela prend une certaine maturité pour reconnaitre où se trouve la vraie rébellion contre un système injuste. Celle qui a un véritable but et peut être efficace.

Mais les rebelles d'opérette comme jesuiscertitudes et autres "rebelles par principe", pour qui la posture remplace la réflexion, ne peuvent le comprendre. Normalement ça se termine quand on doit gagner sa vie, chez les moins malins ça dure pas mal plus longtemps.

Jean-François
Même un peu plus mature cela n'empêche pas de garder quelques utopies, je garde mes idées anar, mais avec plus de réflexions que le simple slogan "ni dieu ni maîtres".