Une solutiion au diabète ?

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Une solutiion au diabète ?

#1

Message par mauricemaltais » 11 nov. 2011, 10:37

Bonjour

Dans un article dont je donne l'adresse on dit que chez la femme l'utérus peut fabriquer de l'insuline. Et ces cellules se repoduisent lors du cycle menstruel. Chez l'homme il se peut que ces cellules sont faites peut-être dans les testicules.

Les hommes qui ont le dibète fabriquent moins de sperme. Si en faisant augmenter la quantité de sperme en augmentant notre capacité respiratoire cela pourrait peutêtre faire augmenter la fabrication d'insuline. On sait que l'exercice physique chez ces personnes fait augmenter cette fabrication.

http://www.afd.asso.fr/actualites/l-ute ... que-001814

Maurice

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4956
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Une solutiion au diabète ?

#2

Message par Hallucigenia » 11 nov. 2011, 11:33

Salut Maurice,

Tu n'as rien compris à ce que tu as lu.
mauricemaltais a écrit :Dans un article dont je donne l'adresse on dit que chez la femme l'utérus peut fabriquer de l'insuline.
Non. Il n'est pas dit que l'utérus fabrique de l'insuline.

Il est indiqué que l'utérus fabrique des cellules-souches (= "cellules qui peuvent potentiellement se « transformer » en tout type cellulaire"). Et que ces cellules peuvent ensuite être transformées en cellules productrices d’insuline.
mauricemaltais a écrit :Et ces cellules se repoduisent lors du cycle menstruel. Chez l'homme il se peut que ces cellules sont faites peut-être dans les testicules.
Non. Ce n'est pas parce que quelque chose se passe dans l'utérus que tu dois forcément y chercher un équivalent chez l'homme. Sinon... puisque les bébés se développent dans l'utérus, il serait "probable" que les bébés se développent aussi dans les testicules après la fécondation. (Je n'ose pas imaginer les douleurs d'un accouchement via le canal de l'urètre... :a4: )

Amicalement,
Hallu

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Une solutiion au diabète ?

#3

Message par mauricemaltais » 12 nov. 2011, 10:42

Bonjour

À Hallucigenia, on parle de recherche donc on est dans le domaine des possibilités. Bien sur l'utérus ne produit pas directement de l'insuline mais les cellules souches qu'on y trouve peuvent en fabriquer. IL faut pas attendre d'être certain à 100% pour faire exposer une hypothèse. Si non aucune découverte se ferait. Souvent la réalié est parfois le contraire qu'on supposait durant des années. La iste est trop longue pour en parler. Une qui est intéressante est que le diabètre est souvent hériditaire. On pense que lors d'une mutation le gène non muté est également transférré. C'est le résultat d'une recherche sur la plante de la moutarde.

Quiand au diabète une meilleure condition physique peut faire produire plus insuline chez ces personnes. Il s'agit de savoir jusqu'où. Pour le savoir, augmenter considérablement sa capacité respiratoire est un bon moyen.. On sait que les mitochondries peuvent produire plus d'énergie avec une meilleure capacité respiratoire.

Cette recherche peut possiblement soit améliorer leur santé soit peut-être la transformer. Qui n'essaie rien ne découvre rien.

Maurice

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22182
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Une solutiion au diabète ?

#4

Message par Jean-Francois » 12 nov. 2011, 21:10

mauricemaltais a écrit : C'est le résultat d'une recherche sur la plante de la moutarde
La moutarde est diabétique?
Pour le savoir, augmenter considérablement sa capacité respiratoire est un bon moyen
Faut augmenter la capacité respiratoire de la moutarde (ou celle des mitochondries)?
On sait que les mitochondries peuvent produire plus d'énergie avec une meilleure capacité respiratoire.
Plus d'énergie veut ire plus d'insuline?

La science selon Monsieur Momo, trois mots-clé: appareil, capacité respiratoire, mieux-être.

Jean-François :lol:
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Une solutiion au diabète ?

#5

Message par mauricemaltais » 13 nov. 2011, 10:55

Bonjour

À Jean-François, certains déplorent qu'on a pas assez étudié les possibilité de la découverte prinicpale d'Otto Warbug. Je donne l'adresse d'un site qui parle de cet oubli dans la revue La Recherche. Quand tu mets en relief" plus d'energie signifie plus d'insuline" tout est là la question. Les chances sont grandes que si notre capacité respiratoire fournissait de plus en plus d'energie le premier bénéfice serait de fournir un terrain le moins propice à différentes maladies. Le chercheur Beauchamp qui vivait au temps de Pasteur parlait de ce terrain propice ou pas de la maladie.

Tu ne penses que la vie que je vis me fait beaucoup interroger sur l'importance sur ma santé d'avoir une capacité respiratoire qui ne diminue pas et qui même augmente tojours même si c'est beaucoup plus lentement. . Malgré moi je me demande toujours jusqu'où cela va m'être bénéfique. Tu te poserais la même question. Jusqu'à date cela m'a apporté tout un cadeau. Et pour un qui adore la recherche c'est tout un filon.
http://www.larecherche.fr/content/reche ... e?id=24163

Maurice

Avatar de l’utilisateur
embtw
Messages : 3939
Inscription : 19 juin 2008, 09:51

Re: Une solutiion au diabète ?

#6

Message par embtw » 14 nov. 2011, 05:38

Momo, le futur prix Gatti (*) de la médecine !

(*) Prix qui récompense le "je n'y comprends rien et je gobe tout".
Loi de mauricemaltais : Quand on vient de prendre x minutes pour lire un texte de mauricemaltais, on vient de perdre x minutes.
Théorie d'affabulation gattienne : Pour ce qui concerne les DAHUS la physique exotique prévoi la matérialisation de particules imaginaires

mauricemaltais
Messages : 1459
Inscription : 31 mai 2004, 09:24

Re: Une solutiion au diabète ?

#7

Message par mauricemaltais » 14 nov. 2011, 12:19

Bonjour

À Jean-françois, voici une partei d'une information concernant la cause du diabète 1. Comme tu peuux lire le diabète aurait pour cause la mauivaise oxidation du glucose qui aurait pour cause une diminution de la capacité respiratoire des globules rouges. Sans dire Eureuka, l'augmentation de la capacité respiratoire serait au moins un possible traitement du diabète.

Maurice

2) L'étude des diverses hypothèses émises sur la pathogénie du diabète n'a aucun intérêt au point de vue physiologique. Je me contenterai d'une simple énumération. A. Lu cause du diabète réside dans le foie. — 1° L'activité du foie est diminuée (foie gras; ou par toute autre cause) et il ne transforme pas en glycogène le sucre provenant de l'alimentation (Zinimer, Tscherinow). — 2° L'amidon hépatique passe dans la circulation et est transformé en sucre dans le sang (Pavy). — 3° La production du sucre est augmentée dans le foie par l'augmentation de l'activité hépatique, par le contact prolongé du ferment avec les cellules hépatiques, par une production exagérée de ferment (stagnation ou ralentissement du sang).

— 4" La circulation hépatique est accélérée et les cellules hépatiques n'ont pas le temps de transformer en glycogène tout le sucre apporté par la veine porte (Luchsinger). — 5° Le diabète est dû à une excitation des ramifications périphériques du pneumogastrique dans le foie (Harley). — B. Le diabète est dû à une oxydation incomplète du sucre. —Le défaut d'oxydation est dû lui-même : — 1", à la diminution de capacité respiratoire des globules rouges (Voit, Bock et Hoffmann) ; — 2° à un trouble général de l'assimilation (Rosenstein, Schultze); — 3* à un trouble de la respiration (Reynoso); — 4° à l'inactivité musculaire (Winogradoff); — b' à l'alcalescence trop faible du sang (Mialhe). — C. Le diabète est dû à un trouble de nutrition. — 1° Les organes ont perdu la faculté d'assimiler le sucre (Seelig).

— 2° La désassimilation des tissus et en particulier de leur substance glycogène est exagérée (Sanson, Rouget). — D. La digestion des féculents se fait avec trop de rapidité dans Cintcstin (Bouchardat). — E. Le diabète tient à une influence nerveuse dont le siège est dans la moelle allongée et les origines du pneumogastrique. — F. Le diabète est dû à une affection du pancréas (Pipper).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit