virus, vaccin, terrain et doute

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
MioTang
Messages : 252
Inscription : 05 sept. 2003, 08:14
Localisation : Montréal

Re: virus, vaccin, terrain et doute

#26

Message par MioTang » 15 déc. 2011, 11:17

L'ultime stupidité de la société vs la science !

Le garçon de ma conjointe a développé un cancer lymphatique (Lymphome non-hodgkinien) il y a cela quatres ans. Son père, (ex-mari de ma conjointe.. vous me suivez ? :a2: ) nous a accusé d'avoir créé ce cancer pour les raisons suivantes :

- Le stress du divorce
- Son lit n'était pas aligné vers le nord (supposément pas Fen-Shui)
- Son troisième oeil avait disparu
- et autres imbécillités

Et il était très convaincu!!!!

Mais ce n'était rien encore ! Lors de la première rencontre avec l'oncologue pour le présentation du protocole de traitement, le père et sa blonde, ont accusé le médecin d'être à la solde des cie pharmaceutiques en proposant plusieurs médications.

L'oncologue a été extraordinaire dans ses explications, car en 1 heure environ, il a réussi à tempérer leurs craintes sur le protocole proposé. Par contre, le père a continué tout au long des traitements à faire des commentaires la façon que nous traitions l'épreuve que l'enfant avait.

La bonne nouvelle ! C'est que l'enfant de ma conjointe est en rémission depuis trois ans. Et c'est parce que nous avons suivi le protocole.

La mauvaise nouvelle ! Son père est persuadé que sa guérison est le résultat des ondes positives envoyées par lui et sa blonde.

Donc, c'est ce genre d'influence de la société que l'on veux ? Non merci !

Mio
Que ceux qui croit à la télékinésie, lève ma main !

~<OO>~

Florence
Messages : 9424
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: virus, vaccin, terrain et doute

#27

Message par Florence » 15 déc. 2011, 11:54

La crétinerie prétentieuse et revancharde de certains est ahurissante, d'autant plus qu'elle est généralement payée par les innocents.

père, (ex-mari de ma conjointe.. vous me suivez ? ) nous a accusé d'avoir créé ce cancer pour les raisons suivantes :

- Le stress du divorce
Evidemment, il n'a eu strictement aucune part dans ce stress, n'est-ce pas ? :roll:

le père et sa blonde, ont accusé le médecin d'être à la solde des cie pharmaceutiques en proposant plusieurs médications.
et si le médecin avait accédé à leurs délires et que l'enfant s'en était trouvé mal, il est bien évident qu'ils l'auraient accusé de ne pas avoir fait le nécessaire et n'auraient en aucun cas incriminé l'indigence de leurs "ondes positives" :roll:
L'oncologue a été extraordinaire dans ses explications, car en 1 heure environ, il a réussi à tempérer leurs craintes sur le protocole proposé. Par contre, le père a continué tout au long des traitements à faire des commentaires la façon que nous traitions l'épreuve que l'enfant avait.
Ca vous étonne ? Ce genre de débiles fonctionne à coup de "Ce n'est pas parce qu'on a rien à dire qu'on va fermer sa grande gu....". Le jour où ils seront capables d'admettre leur manque de compétence face à celle d'autrui, non seulement les poules auront des dents, mais elles nous poseront des prothèses dentaires !
La bonne nouvelle ! C'est que l'enfant de ma conjointe est en rémission depuis trois ans. Et c'est parce que nous avons suivi le protocole
J'espère que la deuxième bonne nouvelle est que vous et sa mère en ont la garde ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
MioTang
Messages : 252
Inscription : 05 sept. 2003, 08:14
Localisation : Montréal

Re: virus, vaccin, terrain et doute

#28

Message par MioTang » 15 déc. 2011, 13:25

Miotang a écrit :L'oncologue a été extraordinaire dans ses explications, car en 1 heure environ, il a réussi à tempérer leurs craintes sur le protocole proposé. Par contre, le père a continué tout au long des traitements à faire des commentaires la façon que nous traitions l'épreuve que l'enfant avait.
Juste pour ajouter un peu de détail, lorsqu'ils parlaient "d'épreuve", c'était dans le sens "catholique" du terme. L'enfant était chanceux d'affronter cette épreuve. Car "eux" avaient "LA" solution qu'ils pouvaient enfin tester.
Florence a écrit :J'espère que la deuxième bonne nouvelle est que vous et sa mère en ont la garde ...
Pas complète. C'est une garde partagée. Mais il sait que son père a des réflexions loufoques, et que ce ne sont pas les grigris ou pensés positives qui l'ont aidé. Le scepticisme est de rigueur à la maison ! :a4:

Mio
Que ceux qui croit à la télékinésie, lève ma main !

~<OO>~

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit