"le végétalisme et autres théories alimentaires"

Ici, on discute de sujets variés...
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

"le végétalisme et autres théories alimentaires"

#1

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 16:47

Bonjour à tous, à la demande de notre camarade j'ouvre ici un fil pour recenser tous les arguments que les végétaliens utilisent pour justifier leur choix personnel.


Mais avant quelques rappels utiles :

- végétaRien : qui ne mange pas de viande mais consomme oeufs, poissons, lait, fruits de mer etc...

- végétaLien : qui ne consomme aucune nourriture d'origine animale

- végan : qui refuse de manger ou utiliser toute substance ayant entrainé la mort ou la souffrance d'un animal (viande, cuir, laine...)

- le choix de ce qu'on mange ou qu'on ne mange pas est un droit fondamental et chacun est libre de se nourrir comme il l'entend dans le respect de la loi.*

- l'utilisation fallacieuse d'argument erronés, volontairement tronqués ou partiellement masqués est malhonnête si cela est fait en toute connaissance de cause et se doit d'être sceptiscismé... (oui j'ai inventé ce mot)

- le jugement de la personne au lieu de la validité des ses arguments est déconseillée ici.


* édité
Dernière modification par Pepejul le 31 juil. 2014, 16:52, modifié 1 fois.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#2

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 16:48

Alors voici ma première question : quels sont les arguments en faveur d'un végétalisme strict (aucune consommation de produits animaux) ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Miots
Messages : 75
Inscription : 13 juil. 2014, 08:51

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#3

Message par Miots » 31 juil. 2014, 16:50

Pepejul a écrit :- le choix de ce qu'on mange ou qu'on ne mange pas est un droit fondamental et chacun est libre de se nourrir comme il l'entend.
J’ai donc le droit de manger mon voisin ? Je ne crois pas. Tu devrais ajouter "dans les limites de la loi". Loi qui est mouvante, rappelons-le.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#4

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 16:51

Édité merci.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#5

Message par MadLuke » 31 juil. 2014, 16:52

- le choix de ce qu'on mange ou qu'on ne mange pas est un droit fondamental et chacun est libre de se nourrir comme il l'entend.
êtes vous sérieux ?

Allez manger des espèces en voie d'extinction, des humains (ou des oiseaux crus dans le métro ;)), des chimpanzés et revenez voir si votre théorie tiens la route.

Y'a à peu près absolument rien dont chacun est libre est de faire comme il l'entend, pour la nourriture au Québec, même manger du lait cru peut-être compliqué.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#6

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 16:53

J'ai édité... le sujet n'est pas celui-là.. je voulais attirer l'attention que ce fil n'est pas là pour convaincre les gens de changer ni d'imposer un choix de consommation...

Après, si demain je ne veux manger que des glands trouvés dans la forêt il n'y a aucune loi qui me l'interdise....
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#7

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 16:57

MadLuke a écrit :revenez voir si votre théorie tiens la route.

Y'a à peu près absolument rien dont chacun est libre est de faire comme il l'entend, pour la nourriture au Québec, même manger du lait cru peut-être compliqué.

D'abord tu me parles pas sur ce ton, ensuite il n'y a aucune théorie là dedans, juste un rappel d'usage et enfin si tu veux manger du lait cru, tu manges du lait cru...

Revenons au sujet, dans la sérénité, diantre !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Miots
Messages : 75
Inscription : 13 juil. 2014, 08:51

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#8

Message par Miots » 31 juil. 2014, 17:05

Y a que toi qui t’excites Pepejul.

Pour les arguments pro-végétalisme, tu peux en trouver à peu près partout. Suffit de googler. Tu te concentres donc sur les végétaliens ? Les végétariens sont hors de ta ligne de mire ?

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#9

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:06

Alors :

1- je ne m'excite pas

2- l'argument "tu n'as qu'à googler" est réservé aux pires zozos

3- je n'ai pas de "ligne de mire" j'essaie de recenser les arguments solides en faveur du végétalisme strict.... tu en connais ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Miots
Messages : 75
Inscription : 13 juil. 2014, 08:51

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#10

Message par Miots » 31 juil. 2014, 17:16

La recherche google peut être associée aux zozos lorsqu’il s’agit de trouver des faits et des sources. Là on parle d’arguments. Donc ta comparaison est nulle et non avenue (enfin j’imagine qu’étant sur un forum sceptique, le « zozo » est l’incarnation de la bêtise, d’où cette utilisation du mot ici). Que ce soit moi qui te donne des arguments « pour le végétalisme » ou Google, pour démarrer un sujet, je vois pas bien ce que ça change.

Par ailleurs je rappelle que tu as lancé un sujet parce que tu as un « argumentaire » tout prêt. Donc ne renverse pas la charge. Tu as visiblement des arguments pour critiquer le régime végétalien, nous les attendons avec grand plaisir.

On ne va pas s’amuser à glaner des arguments pro-végétaliens sur la toile, pour que quelqu’un qui n’a aucune envie de faire l’effort d’utiliser un moteur de recherche, dévoile son « argumentaire ».

Propose nous des choses (c’est toi qui ouvres ce sujet, non ?), on te dira sûrement ce qu’on en pense avec plaisir.

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#11

Message par MadLuke » 31 juil. 2014, 17:22

Désolé pepe, je pensais que mon ;) et ma blague en référence à l'oiseau cru dans le métro de Montréal allait bien donner le ton ;)

P.S. Si vous mangez des glands trouvés dans la forêt d'arbre menacé, non ça ne regarde pas que vous et je serais pas surpris que oui il existe encore une fois bien des interdits, par exemple vous ne pouvez pas cueillir de l'ail des bois légalement comme bon vous semble.

Seriez-vous français ? (L'idée que je puisse facilement boire du lait cru si j'en ai l'envi est un peu farfelu au Québec).

Comme vous dites ce n'est pas le sujet, je met ce message pour m'excuser et expliquer ou je voulais en venir, que bien que manger est un droit absolue, cela ne vous donne par le droit de manger ce que vous voulez, comme le droit de circuler ne vous permet de roulez a 150 ou le droit d'expression de parler proche de l'oreille de gens qui dort.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#12

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:24

Merci de tes conseil et de ton analyse psychologique à deux balles...

J'ai préparé depuis longtemps déjà (et crois-moi google a chauffé depuis des années à ce sujet) des arguments à opposer aux tenant du végétalisme qui emploient à mauvais escient des arguments fallacieux dont j'aimerais en lire des exemples ici.

Si tu n'as pas d'arguments en faveur du végétarisme je ne comprends pas ce que tu viens faire dans mon topic si ce n'est essayer de me donner des leçons de bien piètre facture.

Merci de ta participation et bonne omelette d'asperges, c'est juste un délice !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#13

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:27

Madluke ok je n'avais pas perçu l'humour dans votre remarque, veuillez excuser mon emportement.

Oui je suis français bien sûr car j'adore le lait cru ! ;)

J'ai rajouté, sur les bons conseil de notre ami granivore ;) * "dans les limites de la loi" qui encadre effectivement l'alimentation dans chaque pays. Ce que je veux dire c'est que l'alimentation résulte d'un choix personnel et ne peut être imposée à quelqu'un.

Il y a des raisons scientifiques de manger ceci ou cela, des raisons religieuses, morales, culturelles etc... mais certaines raisons sont invoquées à mauvais escient par certaines personnes prosélytes et/ou malintentionnées... d'où mon rappel préliminaire.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#14

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:27

Alors, avez-vous déjà rencontré des arguments pseudo scientifiques ou scientifiques mais faux en faveur du régime végétalien ? Si oui lesquels ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#15

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:30

Il y a fréquemment :

- le tube digestif humain qui serait celui d'un herbivore (bullshit)

- les enzymes digestives typiquement herbivores (bullshit)

- le gaspillage occasionné par l'élevage intensif (chiffres réels mais mal interprétés) (militer pour limiter le gaspillage n'implique pas qu'on ne mange plus de viande)

- les souffrances infligées aux animaux d'élevage (sujet à part entière qui n'implique pas forcément qu'on n'en mange plus)

Que répondez-vous face à ces arguments par exemple ? (je ne sais pas si ma mémoire m'a permis d'être exhaustif mais j'y reviendrai....
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

MadLuke
Messages : 1440
Inscription : 03 juil. 2007, 22:12

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#16

Message par MadLuke » 31 juil. 2014, 17:35

J'ai jamais entendu aucun argument de type scientifique au niveau alimentaire pour ce qui est de régime végétarien (et je veux dire ce serait bien étrange de le faire, empiriquement des humains mangeant de la viande vivent très longtemps et les Inuits ne mangeait que ça par moment).

Les seuls arguments convainquant objectivement c'est l'impact écologique terrible de la production de masse de viandes.

Ensuite y'a des parts de morale/éthique qui sont bien subjective et qui ne s'applique pas à une foule de produit animaux dénué ou quasi dénué de conscience suffisante pour se poser des questions (disons les vers de terres, mollusques, etc...) de toute façons.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#17

Message par unptitgab » 31 juil. 2014, 17:43

Pepejul je vais profiter de ton savoir pour répondre à une de mes interrogations, les animaux les plus développés au niveau neuronal sont les carnivores ou les omnivores, est ce le fait qu'ils soient carnivore qui a permis cette évolution ou bien pour être carnivore il faut être plus évolué?
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#18

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:51

Bonne question... "développé au niveau neuronal" n'a pas trop de sens et n'est pas corrélé au régime alimentaire..

Disons que les mammifères et les oiseaux ont la plus grande capacité d'apprentissage et d'adaptation aux situations nouvelles (c'est une définition de l'intelligence) peu-importe leur régime alimentaire...


Pour prendre un exemple : un prédateur sera plus "intelligent" qu'une proie en général (souvent un herbivore) car la stratégie de chasse est plus gourmande en neurones que la stratégie de la fuite. C'est un exemple trivial non exhaustif !

Maintenant, te dire si un ours et un cochon sont plus intelligents qu'un mouflon... je ne sais pas.

Il me vient à l'esprit des carnivores très très cons (serpents) et des végétariens très intelligents (orang-outang).

EDIT : l'idée que des animaux sont "plus évolués" que d'autre est souvent faussée... on peut parler de complexité, d’intelligence etc... mais l'évolution ne se voit pas forcément.

Par exemple les parasites dépourvus d'yeux, d'organes digestifs, respiratoires et sans membres sont beaucoup plus "évolués" que les tortues par exemple... et pourtant bien moins complexes qu'elles. Le cœlacanthe actuel ressemble beaucoup à son ancêtre... pourtant il a "évolué" aussi longtemps que nous et même plus !

En général on évite les termes "évolués" et "primitifs" en phylogénie car ils ont une connotation péjorative ou méliorative qui découle d'une pensée anthropomorphique éculée...

(je vais apprendre par cœur cette phrase, je la trouve géniale !)
Dernière modification par Pepejul le 31 juil. 2014, 17:55, modifié 1 fois.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Miots
Messages : 75
Inscription : 13 juil. 2014, 08:51

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#19

Message par Miots » 31 juil. 2014, 17:55

*Soupire*

Rappel de la discussion qui a mené à ce sujet:
Miots a écrit :
Pepejul a écrit :Si vous voulez ouvrir un fil sur les "mangeurs de graines" (hin hin hin) il faut pas hésiter... mais ailleurs ! (mon argumentaire est prêt..) :twisted:
Je serais curieux de voir ça tiens. Ouvre-le, je te lirai avec attention. Parce que j’attends toujours "des arguments" à ce sujet, en défaveur du végétarisme. À part la fameuse B12 ?
Tu veux te faire les "mangeurs de graine", soit. Je trouve ça très bien. Mais c’est toi qui avais un argumentaire diabolique à nous offrir… C’est donc normal de te le faire remarquer je pense. Par ailleurs, je n’ai proposé aucune « analyse psychologique » (encore moins à deux balles). Tu mélangerais pas un peu tout, là ?

Je parle gentiment, et j’essaie d’expliquer des choses de façon constructive. Tu m’insultes de « granivore » (peu original), et tu sors une attaque sur l’omelette d’asperges (hoho) qui ne sort du nulle part et ne touche personne.

Tu es tout seul à monter le ton. Et c’est particulièrement gratuit.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#20

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 17:56

ok merci... tu veux ouvrir ton fil à toi où tu te sens bien sur le mien ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#21

Message par unptitgab » 31 juil. 2014, 18:04

Je croyais l'orang-outan omnivore.
Sinon je ne voulais pas exactement parler d'intelligence, mais juste de capacité de sensations plus grande, c'est pourquoi j'ai usé du terme développement neuronal, surement donc à mauvais escient.
Si la vue est meilleure ainsi que l'ouïe et l'odorat le cerveau doit être plus développé non?
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#22

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 18:05

Les chauve souris frugivores ont un odorat supérieur à celui du loup....
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Miots
Messages : 75
Inscription : 13 juil. 2014, 08:51

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#23

Message par Miots » 31 juil. 2014, 18:07

Pour ce qui est des arguments du type "L’être humain est herbivore"… J’ai toujours trouvé ça con au possible. Inintéressant et con. Parce qu’en plus il tire le débat du côté "il faut suivre la Nature" (avec un grand N). Tant que je reste en bonne santé, je me fous complètement que mon régime (végéta/r/l/ien, omnivore, carnivore…) soit "Naturel" ou non.

Donc je suis bien d’accord avec toi, Pepejul, à ce propos.

J’entends "inintéressant" au sens "ça ne devrait pas dicter mon régime alimentaire actuel". Pas au sens "c’est une discussion sans intérêt". Je précise.
Dernière modification par Miots le 31 juil. 2014, 18:08, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#24

Message par Pepejul » 31 juil. 2014, 18:07

Je pense que les animaux qui n'ont qu'à se baisser pour trouver leur nourriture doivent effectivement posséder des capacités moins développées que ceux qui doivent la rechercher activement.... par contre je ne pense pas que cela soit dû à la nature animale ou végétale de leur alimentation.

Les abeilles sont pas plus connes que les guêpes =)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: "le végétalisme et autres théories alimentaires"

#25

Message par unptitgab » 31 juil. 2014, 18:14

Merci Pepejul pour tes réponses.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : thewild