les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Colinot
Messages : 17
Inscription : 06 avr. 2015, 08:42

Re: 7/18

#1326

Message par Colinot » 30 mai 2015, 21:19

Denis a écrit :Salut Colinot,

Concernant ton problème de probabilités, je pense que, quand N tend vers l'infini, le fil est à 7/18 vert et 11/18 gris.

Mon argument détaillé est un peu compliquée et passe par le fait que, asymptotiquement, les intervalles entre les hirondelles se comportent comme des variables indépendantes, de même loi exponentielle, et par le fait que la plus grande de 3 variables indépendantes, de loi Exp(1), vaut, en moyenne, 11/6 (voir vers les 20% de cet article).

C'est là où j'en suis. Je pense que la solution exacte, pour N quelconque, est pas mal difficile (sauf pour N=3 où, en moyenne, le fil est moitié-vert, moitié-gris).

:) Denis

P.S. J'ai peut-être encore peau-de-banané dans les calculs car j'ai déjà calculé que si on mettait bout-à-bout toutes les fautes de calcul que j'ai commises durant ma vie, ça ferait 14.7 fois le tour de la Terre.
Oui bravo, c'est ça !

Mais j'aimerais voir une démonstration en bonne et due forme, pour compléter le tableau ;-)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10404
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1327

Message par Nicolas78 » 30 mai 2015, 21:49

machtiern a écrit :
Nicolas78 a écrit :Ho j'adore quand ca avance comme ca :)
Plus j''avances, plus tu recules
comment veux tu...
Ya un message subliminale ?
Je te plais c'est ça ? :mrgreen:

Ps hs : jtes fait peur Lulu ou quoi ?

machtiern
Messages : 76
Inscription : 07 juil. 2012, 19:15

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1328

Message par machtiern » 30 mai 2015, 23:03

Ya un message subliminale ?
Je te plais c'est ça ? :mrgreen:
Ça t'es pas destiné, pas de message subliminal, juste que ça résume bien les 50 dernières pages. Et oui, je fantasme sur les Nicolas Vendéens, si tu peux accrocher un sacré coeur à ton gland, je pense que je vais faire passer le final du puy du Faou pour une première éjaculation d'adolescent.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19049
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Que puis-je prendre pour acquis ?

#1329

Message par Denis » 31 mai 2015, 00:40


Salut Colinot,

Tu dis :
Oui bravo, c'est ça !

Mais j'aimerais voir une démonstration en bonne et due forme, pour compléter le tableau ;-)
J'aimerais bien t'en fournir une, mais je ne sais pas à quel point la démonstration doit aller jusqu'au bout du bout de tous les détails des détails.

En particulier, je ne sais pas si je dois démontrer que, quand le nombre N d'hirondelles tend vers l'infini, les longueurs des intervalles successifs, entre les oiseaux, normalisées, se comportent comme des variables aléatoires indépendantes, de même loi exponentielle. Ça devient un Processus de Poisson.

Si je peux le prendre pour acquis, la démonstration sera beaucoup moins longue.

Mais ce qui me fait surtout hésiter, c'est qu'on est hors-sujet d'aplomb.

Ça frise même les précédents records.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1330

Message par kestaencordi » 31 mai 2015, 02:37

Denis a écrit : Salut Colinot,

Tu dis :
Oui bravo, c'est ça !

Mais j'aimerais voir une démonstration en bonne et due forme, pour compléter le tableau ;-)
J'aimerais bien t'en fournir une, mais je ne sais pas à quel point la démonstration doit aller jusqu'au bout du bout de tous les détails des détails.

http://www.oiseaux-birds.com/passerifor ... ptial3.jpg

Mais ce qui me fait surtout hésiter, c'est qu'on est hors-sujet d'aplomb.

Ça frise même les précédents records.

:) Denis
ca ete trop facile! et les record sont fait pour etre battu.

nouveau défi, pour les sous-doué qui ajoute du piquant.

Image

ca risque fort d'influencer la distance moyenne. :mrgreen:


]
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Emanuelle
Messages : 891
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: Que puis-je prendre pour acquis ?

#1331

Message par Emanuelle » 31 mai 2015, 03:17

Denis a écrit : Mais ce qui me fait surtout hésiter, c'est qu'on est hors-sujet d'aplomb.

Ça frise même les précédents records.

:) Denis
Au point où on en est ! :lol:
Mais je te rassure Denis, je pense qu'il y a bien un lien entre les mathématiques et les EMI...
Reste à l'établir un peu plus précisément, faut pas compter sur moi :lol:
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
kestaencordi
Messages : 3858
Inscription : 10 janv. 2012, 02:41

Re: Que puis-je prendre pour acquis ?

#1332

Message par kestaencordi » 31 mai 2015, 03:50

Emanuelle a écrit :
Denis a écrit : Mais ce qui me fait surtout hésiter, c'est qu'on est hors-sujet d'aplomb.

Ça frise même les précédents records.

:) Denis
Au point où on en est ! :lol:
Mais je te rassure Denis, je pense qu'il y a bien un lien entre les mathématiques et les EMI...
Reste à l'établir un peu plus précisément, faut pas compter sur moi :lol:
a ce point... on peut désespérément se demander s' il y a un lien entre le dysfonctionnement du cerveau et la EMI.

qui sait? des liens bien plus etrange ont ete découvert entre deux choses sans lien entre elles!
Victoriae mundis et mundis lacrima.
ça ne veut absolument rien dire, mais je trouve que c’est assez dans le ton.

Emanuelle
Messages : 891
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1333

Message par Emanuelle » 31 mai 2015, 06:05

Ma réponse à Denis ne sous-entendait pas que je trouve que les liens faits par ressuscitée soient du n'importe quoi.
Il me semble que nous avions déjà établi quelques liens en rapport avec la télépathie et l'empathie.
Peut-être qu'il y a des vécus concordants entre ce que rapporte ressuscitée et ce que peuvent vivre les gens dans les suites d'une EMI.

Ressuscitée: je vous le redis: les circonstances de survenue d'une EMI sont diverses et variées; il y a bien les Fear Death expériences mais ce n'est pas que l'angoisse, loin de là, comme vous le dites, qui déclenche l'EMI.

Par rapport à ce "grillage de neurones" (je n'ai pas pris le temps de lire vos liens): l'avez-vous vécu ? Si oui, le sentiez-vous ? SI oui, comment cela se manifestait-il ?

@machtiern: je lirai vos liens plus tard. C'est bien si d'autres les lisent et prennent le relai, il me semble. Ouf !
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1334

Message par Pepejul » 31 mai 2015, 06:14

On ne peut pas faire de lien entre la télépathie et l'empathie car la télépathie n'a jamais été mise en évidence. Petit rappel de base : c'est un forum sceptique ici.
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Emanuelle
Messages : 891
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1335

Message par Emanuelle » 31 mai 2015, 06:32

Les sceptiques considèrent-ils que nous savons déjà tout, qu'il n'y a plus rien à connaître ni à explorer ?
Waï, que vous reste-t-il alors pour vous émerveiller ? La poésie, au moins j'espère !
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

machtiern
Messages : 76
Inscription : 07 juil. 2012, 19:15

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1336

Message par machtiern » 31 mai 2015, 06:52

Je reviens trois jours après, je joue ma candide...
Je ne réponds à rien, mais j'ai l'air d'être nouvelle..

Qui vous paie?

https://www.youtube.com/watch?v=AbiCJMaDEVY

A part vous draper dans vos draps blancs de "chercheus en neuro sciences"? Et papa Charbonnier, il se met quand au charbon?
Nemrod a démontré son imposture, ça vous fait pas mal, au fondement? c'est ça vous venez faire diversion? Noyer le fait qui dérange sous des tonnes de ...?
Compter sur la lassitude, l'ennui, la resscucitée? Alors, le Pr Charbonnier a-t-il dit que machin (désolé) avait des pouvoirrs psis? alors que le machin a dit n'en avaoir aucun?

Pour moi c'est du false flag, de la diversion, l'emmanuelle travaille avec le ressuscitée.. l'une ré"pond, l'autre revient, jamais l'une et l'autre, jamais répondre , non, non, divertir, faire diversion, ils s'entrainent, et s'amusent bien.

Ahah.

Emanuelle
Messages : 891
Inscription : 04 mai 2015, 01:37

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1337

Message par Emanuelle » 31 mai 2015, 06:58

Oh ben moi qui croyais que vos questionnements étaient de bonne foi :lol: J'suis candide en effet :lol:
Vous savez déjà tout alors sur le sujet, merveilleux !
Sinon, vous pouvez lire les 50 pages et quelques (avec les liens c'est encore mieux); cela va vous demander un peu de temps et pas mal de tri à faire.
Vous pouvez aussi lire le sujet: les EMI sont-elles mal nommées ?
"L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence... Voilà l'équation". Averroès
« Il est absolument possible qu’au-delà de ce que perçoivent nos sens se cachent des mondes insoupçonnés. » Einstein

ressuscitée
Messages : 625
Inscription : 15 mars 2015, 14:29

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1338

Message par ressuscitée » 31 mai 2015, 07:46

Certains ont appelé des renforts, c'est clair, je l'ai dit tout de suite quand j'ai vu machtiern arriver mais il y a aussi Lulu le velu...
Emanuelle a écrit :Ressuscitée: je vous le redis: les circonstances de survenue d'une EMI sont diverses et variées; il y a bien les Fear Death expériences mais ce n'est pas que l'angoisse, loin de là, comme vous le dites, qui déclenche l'EMI.
Il me semble bien que dans tous les cas où elle n'est pas recherchée, l'angoisse est un facteur majeur de son déclenchement.

Je vous propose de lister toutes les circonstances où selon vous l'on ne retrouverait pas ce facteur commun, afin que nous puissions en discuter de manière plus concrète.
Emanuelle a écrit :Par rapport à ce "grillage de neurones" (je n'ai pas pris le temps de lire vos liens): l'avez-vous vécu ? Si oui, le sentiez-vous ? SI oui, comment cela se manifestait-il ?
Ce que je nomme ainsi de façon imagée, ce sont tous les cas de souffrance des neurones, provoquée par exemple par le stress, l'hypoxie ou l'anoxie, que j'ai bien eu l'occasion d'expérimenter, en effet, ne serait-ce qu'avec les syncopes émotives dont j'ai déjà parlé. Une des personnes qui me "critiquent" avec beaucoup de virulence a apporté dans la discussion l'article suivant :

http://www.larecherche.fr/savoirs/ex-co ... 2003-74405

Extrait :
La plupart des hypothèses avancées pour expliquer les NDE reposent justement sur les réactions du cerveau au manque d'oxygène provoqué par l'arrêt cardiaque. Cette anoxie transitoire pourrait provoquer la libération d'endorphines des hormones induisant l'impression de bien-être, une hyperactivité électrique du cortex visuel générant une impression d'illumination d'où le sentiment de déboucher d'un tunnel, des hallucinations auditives ou encore... des OBE. Un scénario conforté par les résultats de l'équipe suisse : les collaborateurs d'O. Blanke soulignent en effet que le gyrus angulaire est à la frontière de deux systèmes vasculaires, et qu'une baisse soudaine de la pression artérielle est susceptible d'y entraîner instantanément manque d'oxygène et dysfonctionnements. Un indice de plus qu'il n'est nul besoin de recourir au paranormal pour expliquer les NDE : elles seraient simplement l'oeuvre de populations localisées de neurones, en proie aux soubresauts de l'asphyxie. zz Y. S.
Voilà donc des neurotransmetteurs qui semblent massivement libérés ou "relargué" en cas d'anoxie.

Il y en a d'autres.
David Labrecque a écrit :
ressuscitée a écrit :
David Labrecque a écrit :Parce que, pour moi, ça revient à dire qu'un «génie» serait, par exemple, plus apte à tolérer la douleur ou plus enclin à apprécier les sports extrêmes que le commun des mortels.
Oui, c'est bien le cas !
Il vous faudra donc également prouver cette affirmation.
Non, c'est déjà fait :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Surdou%C3%A9

Extraits :
Vie relationnelle 1

difficultés d'intégration dans les groupes
suscitent plus que d'autres l'intérêt et/ou le rejet
recherchent la compagnie d'enfants plus âgés
aiment dialoguer avec les adultes.

La vie relationnelle dépend avant tout du contexte et aucune généralité ne saurait être parfaitement exacte. L'épanouissement émotionnel et l'intégration sociale de l'enfant dépendra en grande partie des acteurs avec qui il sera en relation, notamment les autres enfants. Cependant, la sensation permanente de ne pas être dans la norme, d'être considéré comme quelqu'un de « bizarre », les difficultés d'intégration dans les groupes, et l'alternance de périodes ou ils suscitent l'intérêt (leur génie devenant une attraction, provoquant l'admiration) et du rejet (à cause de leur coté « bizarre », de leur difficulté de socialisation), provoque souvent des difficultés dans la construction de la personnalité de l'enfant surdoué, ce qui se caractérise souvent par une difficulté à prendre des décisions (notamment celles ne faisant pas appel à un raisonnement logique, mais subjectif) ou parfois par un intérêt prononcé pour les expériences « extrêmes ».
Situation actuelle (au Canada)

Actuellement, les surdoués ne sont pas recensés parmi les enfants à besoins éducatifs spéciaux. Il n’y a pas de mesures spéciales ni de crédits alloués sauf pour les sections artistiques et sport-études, mais certains aménagements accordés en 1985 sont encore valables (projets éducatifs, admission anticipée). Les programmes d’enrichissement sont autorisés pour tout ou partie des élèves d’une école, sans pouvoir être utilisés comme critères de recrutement ni d’exclusion d’élèves. Des projets à durée limitée sont autorisés sous certaines conditions, si les parents et tous les enseignants sont d’accord.
Voilà aussi un exemple :

http://www.adulte-surdoue.org/2011/vide ... -vandamme/
bonjour.
Je viens seulement de survoler le site mais n’ai pu m’empecher de laisser le commentaire qui va suivre. C’est ma mère qui m’a conseilllé ce site. Je suis un peu le cas extrème décrit par le docteur vandamme. Détecté surdoué par un instituteur de CM2 auquel j’expliquai la structure chimique du dichlorodiphényltrichloréthane, j’ai été obligé par mon père d’être « comme tout le monde » et même souvent interdit de lecture ou autres mesures destinées à me rendre « comme tout le monde ». s’en est suivi une quinzaine d’années de mises en danger comme décrites ci dessus (addictions, sports vraiment extrèmes, virées à moto au bout du monde). En 2003 je décide de ne pas finir des études de médecine et de partir vivre au népal car je devenais incapable de communiquer dans cette société. Cette décision m’a valu le début d’un parcours psychiatrique de dix années complètement invraisemblable. J’ai été tour à tour classé schizophrène, bipolaire, paranoiaque et ai du ingurgiter des quantités astronomiques de neuroleptiques. En même temps j’arrivais quand même a boucler mon cursus et à commencer mon boulot de généraliste. Et puis l’année dernière j’en suis arrivé a la phase décrite ci dessus c’est à dire un état dépressif tel que je ne pourrais même pas décrire. Et j’ai enfin eu la chance de tomber sur des confrères plus consciencieux que la norme et plus curieux que d’usage. Du coup batterie de tests. Du coup on en revient au CM2. Je suis surdoué (en fait ils ne savent pas trop quels termes utiliser, j’ai aussi le « problème » d’une mémoire qui dépasse les statistiques même extrèmes).
Je reviens de très loin et n’arrive pas encore à réaliser que désormais je vais avoir le droit de lire, de penser mécanique des fluides quand je vois un nuage, de penser physique quantique quand on me demande l’heure. A priori je vais aussi apprendre a « communiquer ». a penser physique ou sociologie mais à dire nuage ou « mince les impots augmentent ». Il m’a même été proposé un traitement un peu particulier (le pharmacien s’est arraché les cheveux). Qui pour l’instant semblerait pouvoir aider.
Et comme décrit ci dessus, je refais des projets dans une vie ou j’aurai le droit de vivre avec ces excès de stimulis de processus cognitifs, sans les nier mais juste en les cachant suffisament pour ne pas m’exposer.
Ce qu’ironiquement je ne fais pas dans ce commentaire, allons bon, comme m’a dit le chef de service, j’aurai de temps a autre le droit d’être sur mars.
Merci pour ce site que maintenant je vais consulter comme un sujet HP peux le faire.
Noter au passage que la surdouance n'est pas une maladie et ne s'associe à aucune maladie mentale particulière, contrairement à l'autisme, par exemple, qui se caractérise d'abord par des symptômes très handicapants.

Voilà ce que dit la psychiatre :
Indéniablement, Haut Potentiel rime avec excès. Excès de sensations, excès de stimulations, excès de pensées, excès de sentiments, mais surtout excès d’énergie.
Ces personnalités sont excessives, avec toutes un style différent, conditionné par le tempérament, qui est une donnée innée, et canalisées par ce qui aura été proposé par l’environnement.
Essayez de "normer" un surdoué, à tous les coups il vous explose l'habit...

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1339

Message par Pepejul » 31 mai 2015, 08:14

Emmanuelle : vous demandez si les sceptiques pensent tout savoir, la réponse est non. Les sceptiques (et les scientifiques, les vrais) ne se prononcent pas sur des éléments non matériels avec lesquels il est impossible d'interagir ou qu'on ne peut ni vérifier, ni mesurer, ni mettre en évidence. Libre à vous d'appeler ça "l'inconnu" ou "l'inexistant" le résultat est le même.

Vous ne pouvez pas comparer la télépathie avec quoi que ce soit d'autre car LA TÉLÉPATHIE N'A JAMAIS ÉTÉ MISE EN ÉVIDENCE. Les scientifiques seront les premiers à s'emparer de cette incroyable faculté sitôt qu'elle aura été repérée, mais ce n'est pas le cas. Il n'y a rien RIEN qui montre la moindre forme de télépathie dans le Monde actuel. Rien en dehors des élucubrations de quelques fadas autoproclamés génies... ce qui ne vaut pas un pet de lapin.

@restupidité :
Il me semble bien que dans tous les cas où elle n'est pas recherchée, l'angoisse est un facteur majeur de son déclenchement.
"IL ME SEMBLE BIEN" n'est pas un raisonnement scientifique... il me semble bien que vous en êtes resté là.

Pour ce qui est de la libération d'endorphine cela n'a rien à voir avec un "grillage de neurone". C'est une réaction NORMALE de tous les cerveaux en cas de traumatisme, de forte douleur ou d'autre stress important. (un coureur de marathon vous parlera de son état de bien-être après le 35ème kilomètre)

Quant à nous laisser croire que vos "syncopes" sont une manifestation comparable à l'EMI vous êtes encore dans le pédalage dans la soupe.

On ne parle plus des surdoués maintenant ? L'allusion à l'école des cèdres et à Arnaud Fiocret vous met mal à l'aise ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1340

Message par Pepejul » 31 mai 2015, 08:22

Si vous voulez comprendre pourquoi Charbonier est un ESCROC : http://forums.futura-sciences.com/neuro ... onier.html

ça permet de bien situer le personnage du point de vue de l'intérêt scientifique de ses propos (à peu près autant fondés que ceux de nos deux pantins inutiles)
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Mireille

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1341

Message par Mireille » 31 mai 2015, 10:08

Bonjour,
ressuscitée a écrit :Emanuelle a écrit :Ressuscitée: je vous le redis: les circonstances de survenue d'une EMI sont diverses et variées; il y a bien les Fear Death expériences mais ce n'est pas que l'angoisse, loin de là, comme vous le dites, qui déclenche l'EMI.
Ce à quoi à répondu, Ressucitée : Il me semble bien que dans tous les cas où elle n'est pas recherchée, l'angoisse est un facteur majeur de son déclenchement.

A propos de la réponse de Ressucitée à Emmanuelle. Je cite :

"La théorie du lobe temporal

Certaines facettes de l’EMI se retrouvent dans une forme d’épilepsie associée à des lésions du lobe temporal. En stimulant électriquement cette zone chez des personnes saines, des chercheurs ont déclenché certains phénomènes de mort imminente, notamment les souvenirs de la vie qui défilent et le sentiment de décorporation. Le stress physiologique associé à l’expérience provoquerait une hyperstimulation de ce lobe. Une théorie contredite car les émotions associées au lobe temporal sont du registre de la peur et de la solitude, pas du sentiment de calme et de bien-être. "

Tiré de http://www.mondeo.fr/index.php?option=c ... 0&Itemid=1

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1342

Message par Pepejul » 31 mai 2015, 10:19

L'EMI serait donc due à une activité particulière d'une zone du cerveau dans certaines conditions ? Nooooon ? Sérieux ?

C'est pas ce qu'on se tue à essayer de faire comprendre à tous ceux qui pensent qu'on "sort vraiment de son corps" et "qu'on voit à travers les murs" depuis des mois ?

Merci Mireille !
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Mireille

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1343

Message par Mireille » 31 mai 2015, 10:30

Bonjour Pépé,

Ce que j'ai cité ci-haut était à propos de l'angoisse.

***

Aussi, j'avais le temps de faire quelques recherches ce matin, sauf que là, tout juste, je viens de tomber sur un os. J'avais trouvé d'un internaute cette remarque : "Concernant les décorporations induites par excitation du lobe tempo pariétal, Olaf Blank a été trés clair : le patient vois juste la partie inférieur de son corps, il ne voit pas l'environnement et surtout si il ferme les yeux il ne voit rien." J'ai donc fait une recherche et je suis tombée sur cette article récent http://www.agoravox.fr/actualites/socie ... une-167702.

Lis à partir de : "Pour finir nous avons ce pauvre Steven Laureys qui repétait un peu partout que la sortie hors du corps s'expliquait par stimulation du lobe temporo pariétal (re/découverte par Olaf Blanke). Il faisait une belle oeuvre de désinformation depuis 4 ans, il ressortait cette fadaise dans tout les documentaires mais il a finalement eu ce qu'il méritait ... )"

Colinot
Messages : 17
Inscription : 06 avr. 2015, 08:42

Re: Que puis-je prendre pour acquis ?

#1344

Message par Colinot » 31 mai 2015, 10:45

Denis a écrit :Salut Colinot,

Tu dis :
Oui bravo, c'est ça !

Mais j'aimerais voir une démonstration en bonne et due forme, pour compléter le tableau ;-)
J'aimerais bien t'en fournir une, mais je ne sais pas à quel point la démonstration doit aller jusqu'au bout du bout de tous les détails des détails.

En particulier, je ne sais pas si je dois démontrer que, quand le nombre N d'hirondelles tend vers l'infini, les longueurs des intervalles successifs, entre les oiseaux, normalisées, se comportent comme des variables aléatoires indépendantes, de même loi exponentielle. Ça devient un Processus de Poisson.

Si je peux le prendre pour acquis, la démonstration sera beaucoup moins longue.

Mais ce qui me fait surtout hésiter, c'est qu'on est hors-sujet d'aplomb.

Ça frise même les précédents records.

:) Denis
En fait, je voudrais que ce soit ressucitée, qui est si surdouée et championne des maths, qui nous donne la réponse.

Mais malgré de nombreuses relances, elle fait mine d'ignorer le sujet, c'est très décevant. :grimace:

Mireille

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1345

Message par Mireille » 31 mai 2015, 11:02

Pepejul a écrit :Si vous voulez comprendre pourquoi Charbonier est un ESCROC : http://forums.futura-sciences.com/neuro ... onier.html

ça permet de bien situer le personnage du point de vue de l'intérêt scientifique de ses propos (à peu près autant fondés que ceux de nos deux pantins inutiles)
J'ai lu ton lien Pépé. Je retire le plus intéressant, soit les commentaires de Bertrand qui fait un résumé assez complet. Je le cite :

"Je reprends quelques unes des phrases de Charbonier et y réponds.
«On ne peut plus dire qu'on ne sait pas ce qui se passe après la mort puisque ces gens sont véritablement morts. ils sont en état de mort clinique avec un cerveau qui ne fonctionne plus.»
La définition de la mort clinique concerne l'arrêt du cœur et de la respiration, lors d'une mort clinique le cerveau continue de fonctionner, si au niveau cortical l'activité métabolique diminue drastiquement au niveau cortical, on mesure par PET-SCAN une activité métabolique réduite de moitié pour les parties internes. Il est intellectuellement malhonnête de dire que le cerveau est inactif lors des premières minutes d'un arrêt cardiaque."

https://www.youtube.com/watch?v=gkTA2rC ... aAQpuABchL

Même si je trouve que le Dr Charbonnier utilise le terme de mort à sa convenance et qu'il aurait pu expliquer la différence entre la mort clinique et la mort cérébrale, il n'a pas tort non plus selon la définition donnée au mot mort, réf : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_c%C3%A9r%C3%A9brale

Je n'ai pas eût le temps de vérifier le reste, mais je serais curieuse de savoir exactement là où tu vois qu'il serait un escroc à partir du lien que tu as donné en réf. Merci de me l'indiquer.

Mireille

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1346

Message par Mireille » 31 mai 2015, 11:20

Bonjour Nemrod,

Est-ce que tu savais que la Manufacture d'Armes de St-Étienne regroupait un ensemble de petits établissements. Ma recherche est encore jeune, mais je pose la question parce que la plaque, la fameuse plaque, aurait peut-être été fabriqué par l'un de ses petits établissements, si il y était encore affilié. As-tu fait des recherches de ce côté ?
Dernière modification par Mireille le 31 mai 2015, 11:20, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1347

Message par Pepejul » 31 mai 2015, 11:20

Il n'a a son actif aucun résultat scientifique, aucune publication officielle sur le sujet et il vend des livres pour exposer son hypothèse en laissant croire qu'il s'agit d'une découverte. Ensuite il a menti en prétendant que les zététiciens (voir groupe facebook) ont refusé une entrevue avec lui car c'est l'inverse ! (je crois qu'yquemener en sait plus long là-dessus que moi).

Je cite un extrait du lien proposé :
«Tout ça c'est scientifique parce que ça a été édité par des revues à comité de lecture comme The Lancet ou comme Nature.»
The Lancet a publié une étude prospective sur les EMI dont l'objet était de décrire de façon statistique les EMI. L'auteur, Pim van Lommel, émet à la fin de l'article l'hypothèse que la conscience existe indépendamment d'un support neuronal sur base d'un cas qui s'est produit dans son unité de cardiologie. Un comateux aurait été capable de décrire certains faits se produisant durant son inconscience apparente. Des hypothèses rationnels expliquent cependant ce cas. Un massage cardiaque correctement appliqué peut donner lieu à la reprise de l'activité électrique corticale. De plus, une personne inconsciente peut conserver une conscience lors du syndrome d'enfermement.

Le cas Reynolds, selon Charbonier tout ce passe durant la phase d'EEG plat mais quand on s'intéresse a ce que révèle le Dr Sabom c'est bien différent. Les faits concrets se produisent 2H30 avant cette fameuse phase EEG plat.

Rien de ce que dit Charbonier n'est corroboré dans la littérature scientifique.
Tant que certains croiront sur parole le premier afabulateur venu se parant de divers titres ronflants "chercheur, surdoué, voyant, génie ou autre" sans apporter la moindre preuve de ses affirmations on aura droit à la zozoterie habituelle...

Le cas charbonier est un de ceux-là qui se fait du blé sur le dos des croyants. Ce n'est pas le premier ni le dernier à profiter de la crédulité des ignares. :roll:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

ressuscitée
Messages : 625
Inscription : 15 mars 2015, 14:29

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1348

Message par ressuscitée » 31 mai 2015, 11:53

Mireille a écrit :Certaines facettes de l’EMI se retrouvent dans une forme d’épilepsie associée à des lésions du lobe temporal. En stimulant électriquement cette zone chez des personnes saines, des chercheurs ont déclenché certains phénomènes de mort imminente, notamment les souvenirs de la vie qui défilent et le sentiment de décorporation. Le stress physiologique associé à l’expérience provoquerait une hyperstimulation de ce lobe. Une théorie contredite car les émotions associées au lobe temporal sont du registre de la peur et de la solitude, pas du sentiment de calme et de bien-être. "
En 2003 était annoncée une nouvelle étude sur des épileptiques et migraineux. A-t-elle été menée ? Jusqu'où ? Quelqu'un peut-il répondre à mes questions ?

Que d'autres cas que celui décrit par Olaf Blank aient pu être observés importe peu quant aux hypothèses avancées, car elles correspondent de toute façon à ce que l'on rencontre dans nombre d'autres cas : le sentiment de bien-être lors de l'EMI est le plus fréquent, tout comme il est fréquent que celle-ci se produise à la suite d'un choc, d'un trauma, impliquant nécessairement une angoisse importante.

Comme je l'ai déjà expliqué, il ne faut pas s'arrêter à la contradiction apparente que constitue l'apparition de sensations de bien-être dans une situation extrêmement angoissante (l'approche de la mort ou un risque mortel réel et sérieux), car à une stimulation puissante de l'organisme dans un sens répond automatiquement une stimulation puissante en sens inverse en vue d'en contrarier les effets ou d'un retour à l'équilibre.

Mireille

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1349

Message par Mireille » 31 mai 2015, 12:00

Pourrais-tu éclaircir ce que tu entends par angoisse dans ta réponse à Emmanuelle ici : "Il me semble bien que dans tous les cas où elle n'est pas recherchée, l'angoisse est un facteur majeur de son déclenchement."


***

Je te reviens Pépé, j'ai des petites choses à vérifier.

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07

Re: les perceptions lors des EMI sont-elles des hallucinations ?

#1350

Message par Pepejul » 31 mai 2015, 12:04

@RESSTUPIDITE : Tu veux dire que le cerveau "endors" les fortes souffrances en sécrétant une hormone bienfaisante ?

Tu parles bien de l'analgésie naturelle là ?

http://algosdrc.free.fr/ENDORPHINES.pdf

C'est bien que tu t'émerveilles sur l'effet d'une substance découverte en 1970 ! Quelle réactivité !

Et donc l'EMI serait un shoot d'endorphine suite à un traumatisme ? Donc l'EMI est totalement causée par un fonctionnement normal (hormones et neuromédiateurs) du cerveau c'est bien ce que tu dis ?

Tu as abandonné l'idée de vision à distance, sortie du corps et grillage de neurones chez les surdoués ? Dis-donc tu avais raison.. ça progresse ! ils doivent être drôlement fiers à l'école du cèdre (moi j'aurais plutôt vu l'école du chêne mais passons...)

@ Mireille : je ne bouge pas...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit