Fake news et traductions

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Fake news et traductions

#1

Message par LoutredeMer » 28 oct. 2017, 10:15

Sérieux coup de gueule contre les traductions inexactes anglais-français aux journaux d'information et dans des reportages. Entendu en 2 jours à la télé :

"Traditions et saveurs" en Louisiane. Un vieil homme noir évoque le travail dans les champs de coton. Chaque travailleur récoltant remplit et traine son sac qui peut atteindre 60 kilos. Non, "60 pounds", c'est environ 27 kg...


JT de France 3, interview d'un Anglais vivant à l'Ile aux Moines, content d'avoir une journée ensoleillée, parce qu'hier "it was foggy (brumeux)", traduit par le journaliste comme "venté", lequel nous a pondu, tout fier de s'écouter parler, une interprétation totalement fantaisiste des paroles de l'Anglais, comme s'il voulait nous faire croire que le climat de l'Ile aux Moines est semblable à celui de la Côte d'Azur...

Je commence à me faire de sérieux souci sur la compétence de nos journalistes...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#2

Message par Nicolas78 » 28 oct. 2017, 15:22

Lol, c'est vraiment pas grave ca.
C'est des erreurs de traduction faites par des stagiaires ou à la va-vite tout ca. les sujet sont légers.

Les grosses erreurs, c'est d'entendre à la radio, à tout de rôle, que le glyphosate est cancérigène, ou "probablement" cancérigène par la "communauté scientifique". Alors qu'il à toujours été question d'un seul organisme qu'il la classé en potentiellement cancérigène.
La, on voit à quel point nombre de journaliste sont incompétents et que leurs impact, leur pouvoir, est énorme.

Ainsi, les gens, bien niqués, se mettent à flipper du glyphosate comme ils buvait du with-spirit :lol:
C'est comme ca qu'on voit la CEU paniquer et demander une interidction du glyphosate dans 4 ans, probablement insuffisant pour que le nombre d'etudes se multiplies dessus et encore moins pour étudier l'impact des alternatives (à grande echelle et massivement) au glyphosate.

Bref. J'écoute désormais nos médias avec un scepticisme presque aussi proche que quand je lis les torchons de chez RT etc.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Fake news et traductions

#3

Message par LoutredeMer » 29 oct. 2017, 06:56

Nicolas78 a écrit :Lol, c'est vraiment pas grave ca.
Oui ok :) . Mais c'est agaçant. Parce que ce n'est qu'un aspect supplémentaire des fake news qui nous envahissent et que nous avons déjà mentionnées ici.

C'est des erreurs de traduction faites par des stagiaires ou à la va-vite tout ça. les sujet sont légers.
Heu le travail des esclaves dans les champs de cotons, ce n'est pas franchement un sujet léger.. Et peu importe le sujet.. Imagine un médecin qui te soigne en faisant de l'à-peu-près...(te soigne l'estomac alors que tu as mal aux reins par ex.) Qu'est-ce-qui te prouve que ça n'arrive pas quotidiennement et sur tous les sujets? Nous subissons constamment la propagande, nul besoin que des erreurs de traduction viennent en plus provoquer des réactions inappropriées.

Encore ce matin, une "stagiaire" à Barcelone qui commente la manif de réaction (avant qu'elle ne commence) à la déclaration d'indépendance de la Catalogne : 3 fois "ils ont peur" "ils ont peur" "ils ont peur" vraiment? qui? comment? pourquoi? Le buzz, le scoop, et encore le travail sur la peur... Et quand je vois un stagiaire sans humilité qui ne connait même pas le vocabulaire basique anglais et comble son incompétence en brodant et en attribuant des propos à l'interlocuteur que celui-ci n'a pas tenus, je me dis qu'il n'est pas à sa place car il déforme l'information. La France n'est pas forte en langues étrangères, mais il y en a quand même quelques uns qui connaissent mieux leur boulot. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Fake news et traductions

#4

Message par eatsalad » 30 oct. 2017, 06:58

Nicolas78 a écrit :Les grosses erreurs, c'est d'entendre à la radio, à tout de rôle, que le glyphosate est cancérigène, ou "probablement" cancérigène par la "communauté scientifique". Alors qu'il à toujours été question d'un seul organisme qu'il la classé en potentiellement cancérigène.
La, on voit à quel point nombre de journaliste sont incompétents et que leurs impact, leur pouvoir, est énorme.
Je ne sais pas si c'est de l'incompétence ou de l'accointance avec le politique.
Nicolas78 a écrit :Bref. J'écoute désormais nos médias avec un scepticisme presque aussi proche que quand je lis les torchons de chez RT etc.
C'est clair il vaut mieux être critique avec tout le monde surtout sur les sujets sensibles qui provoquent de fortes réactions émotives.

Une erreur classique aussi dans les articles concernant l'énergie est l'utilisation des watt-heure (quantité d'énergie) en lieu et place des watt (puissance)
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3411
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: Fake news et traductions

#5

Message par PhD Smith » 30 oct. 2017, 15:39

J'ai regardé l'émission sur Arte "Mystères d'archives" sur le festival de l'île de Wight en 1970.
Arte a écrit :À la fin du mois d'août 1970, le festival de pop music de l’île de Wight réunit une affiche de rêve : Jimi Hendrix, Joan Baez, Leonard Cohen ou encore les Doors. Comment un tel événement a-t-il été possible et pourquoi n’a-t-il pas été reconduit avant 2002 ?
Un reportage sur le festival par l'ORTF (télé française) est inséré dans l'émission. Les reporters interrogent l'un des frères organisateurs du festival. A la question "Combien de personnes travaillent pour vous ?", la traduction mentionne "3 000 personnes". Or on entend en anglais " 2 500 personnes et ensuite 7 000".
Il y aussi ce témoignage chanté par M. Delpech et D. Roussos. Et propter hoc, post hoc, on appela l'astéroïde 279226 Demisroussos.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#6

Message par Nicolas78 » 31 oct. 2017, 06:18

Loutre a écrit : Heu le travail des esclaves dans les champs de cotons, ce n'est pas franchement un sujet léger..
Heu ouai c'est vrai ! Mais il faut admettre un truc, asses con : ça provoque pas autant d’émotion que le glyphosate ou les histoires de Weinstein :|
Imagine un médecin qui te soigne en faisant de l'à-peu-près...
Ça arrive, pas plus tard qu’aujourd’hui j'ai entendu un cas à la radio. Un infirmier à confondu les "ml" en "cl" en administrant un produit à un bébé. Il à faillit mourir, les parents portent plainte.

L'humain est faillible (surtout si il à la pression, est fatigué, etc). Après, ya certains milieux ou mieux vaut avoir des qualités stables.
Mais ça reste limité. Le meilleur n'est pas à l'abris du pire.
Qu'est-ce-qui te prouve que ça n'arrive pas quotidiennement et sur tous les sujets?
C'est surement le cas.
Moi même, sur des gros projets (ou j'ai par exemple 10/15 fichiers à traiter), je fait entre 1 et 2 erreurs selon les périodes (fatigue, stress, demande de dernière minute, etc).
Nous subissons constamment la propagande, nul besoin que des erreurs de traduction viennent en plus provoquer des réactions inappropriées.
La propagande, ou juste la ligne éditoriale, les incompétences, les erreurs, les raccourcis foireux, les oublis, etc etc
Eatsalad a écrit :Je ne sais pas si c'est de l'incompétence ou de l'accointance avec le politique
Les deux et plus si affinité hihi.
Quand j'entend parler de "professionnalisme" dans le monde du travail, ça me fait marrer pas mal :a2:
Des mec "pros", qui font presque aucune erreurs, qui oublient rien, qui sont proactif même le nez dans la merde, ou qui ne transforment jamais rien à leurs avantage, ça ne court pas les rues amha (selon les milieux).

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Fake news et traductions

#7

Message par LoutredeMer » 01 nov. 2017, 11:14

PhD Smith a écrit :J'ai regardé l'émission sur Arte "Mystères d'archives" sur le festival de l'île de Wight en 1970.
Arte a écrit :À la fin du mois d'août 1970, le festival de pop music de l’île de Wight réunit une affiche de rêve : Jimi Hendrix, Joan Baez, Leonard Cohen ou encore les Doors. Comment un tel événement a-t-il été possible et pourquoi n’a-t-il pas été reconduit avant 2002 ?
Un reportage sur le festival par l'ORTF (télé française) est inséré dans l'émission. Les reporters interrogent l'un des frères organisateurs du festival. A la question "Combien de personnes travaillent pour vous ?", la traduction mentionne "3 000 personnes". Or on entend en anglais " 2 500 personnes et ensuite 7 000".
Je viens de visionner quelques passages et c'est intéressant car on constate que sur le sujet de Wight la désinformation va plus loin qu'une erreur de traduction. J'ai vu l'hiver dernier un reportage sur l'ile de Wight très différent. Ils ont diabolisé la foule et presque détruit l'image de ce festival en axant sur la fameuse cloture abattue par ceux qui voulaient entrer sans payer et en filmant la polémique, comme le montre par exemple ton reportage où l'on pointe les reporters placés au bon endroit et au bon moment pour filmer l'abattage de la cloture.

Pour l'expliquer il faut se resituer dans le contexte de l'époque où dans la France gaulliste, les hippies et les jeunes contestataires étaient très mal vus et largement critiqués.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Fake news et traductions

#8

Message par LoutredeMer » 01 nov. 2017, 11:45

Nicolas78 a écrit : Un infirmier à confondu les "ml" en "cl" en administrant un produit à un bébé. Il à faillit mourir, les parents portent plainte.
L'humain est faillible (surtout si il à la pression, est fatigué, etc). Après, ya certains milieux ou mieux vaut avoir des qualités stables.
Mais ça reste limité. Le meilleur n'est pas à l'abri du pire.
Moi même, sur des gros projets (ou j'ai par exemple 10/15 fichiers à traiter), je fait entre 1 et 2 erreurs selon les périodes (fatigue, stress, demande de dernière minute, etc).
Oui bien sur, personne n'est à l'abri d'une erreur, nous en commettons tous.

Je pense qu'il faut distinguer plusieurs causes :

- Incompétence
- Fatigue, stress, inattention, problèmes personnels
- Conditions de travail (par exemple manque de temps)
- Pression exercée par un tiers
- Action délibérée (jeu politique, lobbying etc)
- Fainéantise, j'menfoutisme.
- L'intéret qu'on porte à la tâche, au métier.

Je ne crois pas etre intransigeante, mais il est vrai que j'ai fait des métiers où l'on n'a pas droit à l'erreur : professeure, webmaster, technicienne. J'ai fait un autre métier brièvement (pour gagner ma vie) où je cumulais les petites betises. Je me suis dit que je n'étais pas faite pour ça, mais surtout, je détestais ce métier...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#9

Message par Nicolas78 » 01 nov. 2017, 15:03

Un Webmaster ou un prof n'a pas le droit à l'erreur ?
Lol, tu te met la pression Loutre.

Perso, je suis pas jmenfoutiste, mais relativiste, et j'ai un métier ou je fait un peut de web, il m'arrive de faire des erreurs (comme la majorité des gens qui font ça je dirait), et ça ne m'empêche pas du tout de dormir.
Ce sont des erreurs d'ont la gravité est très relative.
Et il me faut pas plus d'une heure ou deux pour que je pense à ce que cette erreur pèse face à l'univers et la vie.

Parcontre quand tes pompier, chirurgien, pilote d'avion, biologiste (medecine) etc...bha effectivement les erreurs sont bcp plus graves.
Car elle touche à l'intégrité physique et mentale dans des proportions qui peuvent être graves.
Mais elles arrivent aussi.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 389
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Fake news et traductions

#10

Message par Vathar » 02 nov. 2017, 06:54

Je me méfie comme la peste du "pas droit à l'erreur" car c'est une attitude qui pousse les gens qui en commettent à les cacher.

Je suis analyste en fraude et passe mes journées à triturer des données pour y trouver des incohérences qui indiqueraient un comportement frauduleux. Vu la masse de données qu'on traite et le nombre de manipulation qu'on effectue, les erreurs ne sont pas un risque mais une certitude. La plupart sont réparables, et meme si elles ne le sont pas, leurs conséquences peuvent être minimisées si on informe les collègues de leur existence, et pourtant, il a fallu des lustres pour développer une culture de transparence face à l'erreur au sein du département, et c'est toujours un challenge lorsqu'il s'agit d'inculquer cette philosophie à de nouvelles recrues (fort heureusement le turnover est très faible)

Meme dans les métiers "à risque" ou l'on exclut traditionnellement le droit à l'erreur, les erreurs plus ou moins bénignes arrivent au quotidien. J'ai bossé dans l'aérien, ou le personnel navigant en a de belles à raconter, et ma cousine, infirmière en bloc opératoire, m'a vite désillusionné quant au sérieux du personnel en chirurgie.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Fake news et traductions

#11

Message par LoutredeMer » 02 nov. 2017, 07:17

Nicolas78 a écrit :Un Webmaster ou un prof n'a pas le droit à l'erreur ?
Lol, tu te met la pression Loutre.
Non, pas spécialement. La moindre erreur de code peut mener à une page 404, ou à des bugs et des plantages, pire, un piratage. La présentation en PAO et de sites doit etre impeccable. L'alignement c'est au pixel près sinon ça se voit et c'est bancal et non présentable. Quant au professorat, quand tu es devant 25 à 40 ados ou jeunes adultes, tu as intéret à avoir préparé ton cours, savoir ce que tu dis et ne pas avoir de tache sur le chemisier, sinon ils ne vont pas te louper, crois-moi... :a2:
Ce sont des erreurs d'ont la gravité est très relative.
Relative en fonction de quoi? La mission c'est le travail bien fait, on est payé pour ça.

Et il me faut pas plus d'une heure ou deux pour que je pense à ce que cette erreur pèse face à l'univers et la vie.[...] Parcontre quand tes pompier, chirurgien, pilote d'avion, biologiste (medecine) etc...bha effectivement les erreurs sont bcp plus graves.
Car elle touche à l'intégrité physique et mentale dans des proportions qui peuvent être graves.
Et où places-tu la ligne de distinction?

Si je suis payée pour sauver une vie je le fais du mieux possible, on est d'accord. Les conséquences de mon travail sont directes. Et qu'en est-il des conséquences indirectes? Si je suis payée pour construire une maison, je la construis le mieux possible sinon elle peut tuer en s'effondrant. Si l'employé du gaz a mal fait son boulot, elle explose. Si c'est l'électricien, elle brûle. Si je suis payée pour enseigner ou réparer ou construire un site web, je le fais le mieux possible sinon mes étudiants qui ne tireront aucun bénéfice de mon enseignement le paieront à l'examen et cela peut sacrifier leur avenir (matière à fort coefficient). Et je n'ai rien à faire là si le lien du site web mène à une page blanche ou ne respecte pas les bases élémentaires du graphisme. Et comment pourrait-on avoir l'esprit sceptique scientifique si toutes les sources consultées étaient truffées d'erreurs "parce qu'il n'y a pas mort d'homme"?

Tu parles de professionalisme plus haut. Il est essentiel. Un cas parmi des milliers l'illustre : En 2015, une rame d'essai d'un TGV (Train grande Vitesse), déraille lors de l'ultime essai parce qu'un virage est pris à 243 km/h alors qu'il doit etre pris à 176 km/h. 11 morts. Le rapport d'expertise vient d'etre remis. La filiale de la SNCF chargée des essais, Systra, «a confié la définition, l'organisation et la conduite des essais en survitesse à du personnel n'ayant pas l'expérience des essais en survitesse, et n'a pas compensé cette inexpérience par une formation appropriée et un accompagnement adapté à ce type d'essais». Le manque de professionalisme de Systra a causé 11 morts… Laxisme, négligence doublés d’un souci d’économie mal placé…

Sans compter la tromperie de la confiance du client ou de l'employeur, que constitue l'incompétence..

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 5505
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Fake news et traductions

#12

Message par richard » 02 nov. 2017, 08:23

Nicolas, j’espère quand même que tu fais moins d’erreurs dans ton boulot qu’en français.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 389
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Fake news et traductions

#13

Message par Vathar » 02 nov. 2017, 08:38

LoutredeMer a écrit :Si je suis payée pour sauver une vie je le fais du mieux possible, on est d'accord. Les conséquences de mon travail sont directes. Et qu'en est-il des conséquences indirectes? Si je suis payée pour construire une maison, je la construis le mieux possible sinon elle peut tuer en s'effondrant. Si l'employé du gaz a mal fait son boulot, elle explose. Si c'est l'électricien, elle brûle. Si je suis payée pour enseigner ou réparer ou construire un site web, je le fais le mieux possible sinon mes étudiants qui ne tireront aucun bénéfice de mon enseignement le paieront à l'examen et cela peut sacrifier leur avenir (matière à fort coefficient). Et je n'ai rien à faire là si le lien du site web mène à une page blanche ou ne respecte pas les bases élémentaires du graphisme. Et comment pourrait-on avoir l'esprit sceptique scientifique si toutes les sources consultées étaient truffées d'erreurs "parce qu'il n'y a pas mort d'homme"?
C'est une pente glissante classique et ne tient la route que si on ne prend le cas le plus extreme. Voyons maintenant d'autre cas :

Si je suis payée pour construire une maison, je la construis le mieux possible mais j'ai peut être vu peu serré pour l'embrasure de la porte. Maintenant que le bois a gonflé, il faut pousser un peu fort pour l'ouvrir et ca plaira pas à l'habitant. Il faut revenir corriger le problème.
Si l'employé du gaz a mal fait son boulot, il installe une connectique obsolete sur laquelle l'habitant ne peut pas brancher sa gazinière. Il faut revenir corriger le problème.
Si c'est l'électricien, les plombs sautent quand on branche en meme temps le rasoir électrique dans la salle de bain, la perceuse dans le garage et le lave linge dans la buanderie. Il va falloir corriger.

Tu mentionnes aussi avant que tu as intérêt à ne pas venir avec un chemisier tacher sinon ils ne te rateront pas. C'est vrai, mais peux tu pour autant conclure que parce que tu es venue une fois avec un chemisier taché l'intégralité de tes étudiants s'est désintéressé de ton cours et n'a plus jamais rien appris de toi pour le reste de leur scolarité?

A t'écouter, personne n'a le droit à l'erreur dans aucun domaine professionnel. Et pourtant les erreurs arrivent au quotidien et le monde tourne toujours. Dire "y'a pas mort d'homme" peut sembler je m'en foutiste mais j'y vois surtout un aspect plus pragmatique "les erreurs ne sont pas si graves tant qu'on peut les corriger sans conséquences majeures et irréversibles"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#14

Message par Nicolas78 » 02 nov. 2017, 09:10

Loutre a écrit : Non, pas spécialement. La moindre erreur de code peut mener à une page 404, ou à des bugs et des plantages, pire, un piratage.
Heu oui. Mais c'est juste qu'on à pas du tout la même notion de gravité, enfin, je sais pas, on va voir :a2:
Relative en fonction de quoi? La mission c'est le travail bien fait, on est payé pour ça.
Le jour ou le mec qui me paye ne fera pas d'erreurs ou n'aura pas de défaut pénalisants sans forcement mener à des erreurs (ou n'aura pas la moindre part de responsabilité dans les erreurs commises par ses employés), je ferait plus d'efforts, ou, je démissionnerait devant tant de perfections.

Sinon :

Erreur très grave = Se tuer ou tuer les passager d'un avion après une erreur de pilotage (ça arrive même aux meilleurs figure toi)
Erreur grave = une erreur menant au licenciement d'une autre personne (clients, collègues, etc)
Erreur moyennement grave = faire planter une page web en erreur 404 et se faire engueuler par un client qui vient de perdre 10 000 Euro à cause de l' erreur (la gravité différera selon la capacité de mon entreprise à encaisser la perte due au remboursement au client). (ce genre d'erreurs me ferait chier 2/3 semaine la nuit, tout au plus, sauf si ça fini en licenciement).
Erreur pas grave du tout = faire planter une page web en erreur 404 et se faire engueuler par un client sans que cela ai causé de grandes pertes (pas plus d'une demi-heure avant de m'endormir comme un bébé le jour même)

Erreur de casse couille = faire chier des heures entières un prestataire parce qu’on accepte pas les erreurs et parce-que, nous, on en fait pas (souvent parce qu’on les cache, on qu'on les vois pas, ou qu'on fait rien donc qu'on peut pas faire d'erreur...dans le cas contraire, prouver qu'on fait pas d'erreurs quand on dit qu'on en fait pas, ou trouver un métier qui répond à nos besoins mais ou l'erreur est quasi-impossible [bonne chance] :lol: )
quand tu es devant 25 à 40 ados ou jeunes adultes, tu as intéret à avoir préparé ton cours, savoir ce que tu dis et ne pas avoir de tache sur le chemisier, sinon ils ne vont pas te louper, crois-moi...
Ta jamais vue un prof se planter ou donner une info fausse, ou incomplète ?
Et où places-tu la ligne de distinction?
Je l'ai expliqué plus haut, en gros.
Et ya pas une ligne de distinction. On est pas devant un systeme rationnel bien organisé et bureaucratique. Mais devant une vision morale, éthique, psychologique, etc.
Et la morale, on à pas tous la même.

Si pour toi faire planter un site web c'est grave, alors tu doit pas dormir très bien toutes les nuits puisqu'un métier qui n'implique pas de possibilité d'erreurs même pour les plus compétents, bha ca doit pas se trouver à chaque coin de rue.
Donc pour pas être en dépression mieux vaut relativiser un peut ce qu'on appel des "erreurs" dans les sens ou pour moi elles n'ont pas le même impact.
Pour moi, penser à l'infini beauté de la voix lacté, ça me fait pas relativiser des morts (quoi que...), mais par-contre, ça me fait totalement relativiser une erreur qui n'implique pas l'intégrité physique de la personne victime de mon erreur.
Si l'employé du gaz a mal fait son boulot, elle explose. Si c'est l'électricien, elle brûle. Si je suis payée pour enseigner ou réparer ou construire un site web, je le fais le mieux possible sinon mes étudiants qui ne tireront aucun bénéfice de mon enseignement le paieront à l'examen et cela peut sacrifier leur avenir (matière à fort coefficient).
On est d'accord pour le plombier, l’électricien aussi !
Mais pour moi un prof, un employé de gaz etc, ça dispose de bcp, bcp, bcp plus de responsabilité qu'un webmaster !
Mais c'est pas non-plus Jésus le mec. Mais il porte une croix plus lourde qu'un webmaster (qui n'est pas prof en plus).

Et si une telle erreur (explosion d'un appartement par exemple), arrive, non seulement c'est asses compliqué de connaitre les raisons de l'erreurs (à t'il des circonstances atténuantes comme un probleme interpersonnel, une direction de casse couille, du stress etc) mais en plus les responsabilités sont très souvent partagée par un grand nombres d'individus (bon, ça dépend des cas, mais je pense ici au crash d'avion par exemple, en ce moment je me tape des rapports de crash militaires...va savoir pourquoi :lol: et bien même une erreur humaine sur l'entretient d'un câble de l'appareil peut mené dans l’enquête à voir que le pilote à mal réagis à la panne, mais que la tour de contrôle à eu trop de latence, et que le tarmac d’atterrissage à la limite normative de l'entretien...et voila des dizaines de vies balayées par leurs responsabilités).

Ceci-dit, dire une connerie à des étudiants ne mène pas à leurs perte généralement, et puis la connerie est rarement laissée en l’état toute l'année et à le temps d’être corrigée dans le programme. On confond pas un prof qui fait une erreur avec une explosion d'immeuble.
J'en ai entendu des conneries de la part de profs, j'ai complètement foiré mes études, mais je serait bien débile de leurs remettre la faute sur eux. Surtout que, moi aussi, j'ai un cerveau. Ils peuvent pas s'en servir à ma place et tout me mettre dans le bec non-plus hein.
Et une connerie de plombier, je te rassure, ne mène pas à un gros problème tout le temps (sinon tu serait déjà probablement brûlée ou noyée je te rassure).

Nan parce...il y à un truc encore plus important (à mes yeux) que connaitre la gravité "objective" d'une erreur, c'est de l'assumer.
Et ça, c'est pas le dada de tout le monde.
J'ose pas imaginer le nombres d'erreurs qu'il y à sous le tapis des entreprises.
Après, c'est pas évident de cacher une erreur non-plus, j'ai déjà essayé :mrgreen: , mais j'essaye plus parce-que c'est très dur et parceque si c'est grillé, c'est encore plus ridicule et puis j'ai passé l'age quoi (et, aussi, j'ai trouvé une entreprise dans la qu'elle je peut m'exprimer et être pris en compte même quand je me fait tirer les oreilles...et quand c'est fait comme ça, je tend parfois l'autre :lol: ).
Et, je préfère qu'on me vire plutôt qu'on perde la confiance en m'a parole.

Ou alors, je peut cacher une erreur si je sais que mon responsable aura une réaction disproportionnée.
Par exemple, si un type commence à me faire des menaces de licenciement pour des erreurs qui sont dans la notion "pas grave du tout", alors j'aurait aucune pitié à lui carrer de la poussière sous le tapis de sont propre bureau.
Déja parce-que, pour moi, les menaces, c'est déjà une erreur de management. Et qu'une personne qui ne supporte pas les erreurs, mais que celles des autres...ça me passe par les trous de nez.

En gros moi ce que j'aime. C'est les gens cool. Tu voit :a2:

Je ne dit pas que rien n'est grave. Je dit que juger une erreur c'est dur, que juger la personne qui l'a faite c'est encore dur, et que bcp de choses ne sont pas très très graves, que la gravité c'est un continum, encore. Et que, surtout, personne n'est à l'abris d'une erreur, encore moins les professionnels...c'est tout quoi.
J'ai pas l'objectivité absolue, la morale qui tue et l’éthique de Jesus.
Puis même si je défend mon point de vue, je suis quand même asses d'accord avec le tien (c'est juste que merde, comprend moi, je fait plein d'erreurs mois, donc il faut bien que je me trouve et applique des qualités et des systèmes moraux qui se cales dessus pour me faire accepter parmi cette bande de gens parfais quoi !).

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Fake news et traductions

#15

Message par eatsalad » 02 nov. 2017, 09:28

Nicolas78 a écrit :Puis même si je défend mon point de vue, je suis quand même asses d'accord avec le tien (c'est juste que merde, comprend moi, je fait plein d'erreurs mois, donc il faut bien que je me trouve et applique des qualités et des systèmes moraux qui se cales dessus pour me faire accepter parmi cette bande de gens parfais quoi !).
Perso, quand j'ai fait une erreur, je prends cinq minute pour penser au commandant du concordia!

Sommeil de qualité, garanti ! :mrgreen:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#16

Message par Nicolas78 » 02 nov. 2017, 09:38

Haha :lol:
Voila, c'est la ou je veut en venir ;)

Après, pour pas couper l'herbe entièrement sous le pied de Loutre, je dirait qu'une petite erreur d’inattention quand on est plombier à potentiellement plus de gravité que quand on est webmaster.
Une petite erreur d'inattention n'a pas les mêmes impact potentiel selon le métier ou ce qu'on traite.

Mais elles arrivent dans tout les métiers. Et les juger et souvent un vrai casse tète technique, mais aussi morale et sociale.
Et parfois aussi bien pour la personne jugée que pour la personne qui juge.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Fake news et traductions

#17

Message par eatsalad » 02 nov. 2017, 09:41

Nicolas78 a écrit :Mais elles arrivent dans tout les métiers. Et les juger et souvent un vrai casse tète technique, mais aussi morale et sociale.
C'est clair, c'est pourquoi dans les métiers à "risque" on essaye de pallier à l'"inconstance humaine" avec de nombreuses procédures qui peuvent paraitre fastidieuses voir inutiles quand tout va bien !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#18

Message par Nicolas78 » 02 nov. 2017, 09:52

Purée, et l'aviation est tellement "critique" à ce niveau.
Le pire, c'est quand on voit qu'une "petite" erreur d'une personne met souvent en lumière des dizaines, voir parfois des centaines d'autres erreurs sur parfois des années.
Bon après ya des cas lourds aussi. Parfois la responsabilité est simple à comprendre et peut voir pas partagée.
Dernière modification par Nicolas78 le 02 nov. 2017, 09:53, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Fake news et traductions

#19

Message par LoutredeMer » 02 nov. 2017, 09:53

Vathar a écrit :A t'écouter, personne n'a le droit à l'erreur dans aucun domaine professionnel. Et pourtant les erreurs arrivent au quotidien et le monde tourne toujours. Dire "y'a pas mort d'homme" peut sembler je m'en foutiste mais j'y vois surtout un aspect plus pragmatique "les erreurs ne sont pas si graves tant qu'on peut les corriger sans conséquences majeures et irréversibles"
Non, tu ne comprends pas, je suis globalement d'accord avec ça. Nous commettons tous des erreurs, et nous y avons droit parce que nous ne pouvons pas faire autrement, autant professionnellement que dans la vie privée avec nos proches. C'est présisément pour ça qu'il faut travailler sur le reste, le sérieux et la compétence, pour limiter les couacs. C'est Nicolas qui m'a amenée sur le terrain glissant des erreurs. J'ai listé plus haut d'autres causes du travail approximatif qui existent et ne doivent pas etre camouflées par l'alibi de l'erreur.

Mon propos principal porte sur la désinformation que peut susciter un texte mal traduit. En traduction-interprétariat dans les conférences et réunions internationales politiques, où un seul mot mal traduit peut changer les propos d'un responsable et provoquer un quiproquo ou un incident diplomatique dont les conséquences peuvent etre mondiales, il ne peut y avoir d'à peu près...

Un jour pour un cabinet privé j'ai traduit d'anglais en français un agrément de mise sur le marché d'un pesticide, document qui allait donc passer ensuite au Ministère pour acceptation ou refus. Ce sont des semaines de boulot avec une pile de bouquins techniques sur le bureau qu'on consulte sans arret : dictionnaires anglais-français, dictionnaires de définitions unilingues et documentations techniques de tous ordres : les sols, la biologie, la chimie etc... C'est ça la traduction technique, c'est presque une science exacte. Alors oui le climat de l'ile aux Moines, c'est peut etre moins important, mais rien ne prouve que cela n'arrive pas à des niveaux plus importants, pouvant etre évité par davantage de rigueur. Et qui te dit que ce jeune pistonné ne donnera pas un jour une mauvaise traduction sur un sujet important?

Attention à ne pas utiliser les erreurs comme alibi pour justifier les fautes professionnelles...S'il n'y avait QUE les erreurs, le travail en général serait mieux fait.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#20

Message par Nicolas78 » 02 nov. 2017, 09:57

Loutre a écrit : Nous commettons tous des erreurs, et nous y avons droit
Nan ! C'est interdit ! :a2:
Je deconne, mais tu me rassure, ca va.
C'est Nicolas qui m'a amenée sur le terrain glissant des erreurs.
Non, c'est toi qui, quand je te parle d'une erreur qui mène à une page 404 sur le site de la Fnac, me trouve des exemple trash avec des morts pour me contredire...
Je le dit, une erreur 404 sur une page web, ça n'a jamais tuer personne il me semble.
Après, que ça affecte un business, ok, c'est grave...mais généralement l'erreur est réparée avant que tout le monde soit au chômage.
Si un hacker en profite pour couler une boite, alors l'erreurs est largement relativisé par l'action du hacker qui devient le principale responsable. Mais lui il ne sera probablement pas jugé par la loi ni par personne puisqu'il est anonyme...

C'est pour ça que je disait préférer des gens incompétents mais cool et qui sont la, que les connards absents au moindre pb.
Le mieux étant les compétents qui sont la (pas de faux dilemme ainsi). Mais même eux, sont sujet aux erreurs. Moins, c'est tout.
Attention à ne pas utiliser les erreurs comme alibi pour justifier les fautes professionnelles...S'il n'y avait QUE les erreurs, le travail en général serait mieux fait.
Ya quoi d'autres ? Une erreur ca vient pas seule. Ya des causes qui les expliques.
Les justifier, c'est un autre truc. N’étant pas fan de jugement et bourré de défauts de merde, je laisse ça à d'autres :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3656
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Fake news et traductions

#21

Message par LoutredeMer » 02 nov. 2017, 10:06

Nicolas78 a écrit :
Loutre a écrit : Non, pas spécialement. La moindre erreur de code peut mener à une page 404, ou à des bugs et des plantages, pire, un piratage.
Heu oui. Mais c'est juste qu'on à pas du tout la même notion de gravité, enfin, je sais pas, on va voir :a2:
En es-tu sûr? cf : bug de l'an 2000 qui s'est heureusement reltivement bien passé. Un bug (gros, je le concède :a2: ) peut amener une panne électrique sur un pays entier avec les conséquences qu'on peut imaginer : des gens ayant besoin d'électricité pour rester en vie par ex (puisque ce point t'importe). Lors de pannes informatiques dans les batiments officiels ou les grandes compagnies, le personnel informatique travaille de nuit pour que tout soit opérationnel le lendemain, car les conséquences peuvent etre énormes (pi de toute façon à ma modeste échelle, si ça ne marche pas 1. je reste toute la nuit debout jusqu'à ce que ca marche ou 2. Je me couche en sachant qu'au réveil j'aurai la solution :a2: )

Le reste plus tard...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#22

Message par Nicolas78 » 02 nov. 2017, 10:12

Mais purée...
Loutre. Arrête.

Une erreur 404 sur un site web genre Fnac ou LebonCoin ou Adopte Un Mec ni même sur "amendes-gouv.fr" :lol: , c'est PAS comme le bug de l'an 2000. Putain les gens n'on pas besoin absolument de s'acheter tout de suite maintenant le dernier Iphone X quoi.
Et si il y avait eu ce fameux bug à l’échelle d'on tu parle (avec les conséquences graves que cela à*), qui aurait été responsable et pourquoi (bon courage) ?

* Oui, car des concéquences graves ne partent pas toujours d'une erreurs qui mène forcement à du grave.
L’éthique pose ce probleme du jugement à posteriori, que je déteste quand il s’agit de juger des être vivants :a2: .
Mais j'ai aussi un petit pb avec ça je croit hein. Surement parce-que j'ai quelques regrets :mrgreen:
Dernière modification par Nicolas78 le 02 nov. 2017, 10:17, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Fake news et traductions

#23

Message par eatsalad » 02 nov. 2017, 10:13

Nicolas78 a écrit :Si un hacker en profite pour couler une boite, alors l'erreurs est largement relativisé par l'action du hacker qui devient le principale responsable. Mais lui il ne sera probablement pas jugé par la loi ni par personne puisqu'il est anonyme...
Exemple vécu, un jour pendant les vacances de noel, le directeur technique de ma boite, en l'absence des employés, a voulu modifier le "code source" d'un jeu téléphonique géré par un automate.
Du coup, au lieu de faire gagner un lecteur dvd tous les 1000 appels, le code a fait gagner a peu près un lecteur dvd à chaque appel ! loooooooooooooool

Il y a eu un article dans le journal du net sur la boite, avec l'explication du Directeur : "On s'était fait hacké ! "

Saper-Loool-ipopette !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8063
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Fake news et traductions

#24

Message par Nicolas78 » 02 nov. 2017, 10:15

Haha :lol: Ho mon dieu ! :|
Belle boulette, mai marrante :lol:

Il à toujours sont poste ?

Le web, tout façon, c'est l'anarchie.

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4923
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Fake news et traductions

#25

Message par eatsalad » 02 nov. 2017, 10:17

Nicolas78 a écrit :Haha :lol: Ho mon dieu ! :|
Belle boulette, mai marrante :lol:

Il à toujours sont poste ?

Le web, tout façon, c'est l'anarchie.
C'était début 2000, on a tous changé de boite depuis, à part le pdg c'etait le seul qui arrivait à se supporter ! :)
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit