Homéopathie

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4620
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Homéopathie

#51

Message par unptitgab » 25 févr. 2019, 09:18

Entre les vociférations du Trump et ça les honduriens en plus de vivre dans le pire pays d'Amérique ont toutes les raisons de se sentir méprisés par l'Amérique du Nord.
Franchement c'est pseudo médecins homéopathes mériteraient non pas une aide d'un état, mais qu'on leur inocule la maladie et qu'ils se soignent avec leurs bonbons, pour finir part réellement les soigner grâce à la médecine, je reste opposé à la peine de mort. Si la raison seule ne les convainc pas, peut être que la souffrance le fera afin qu'ils cessent leur prosélytisme dangereux, voir mortel dans ce cas.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6989
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Homéopathie

#52

Message par Kraepelin » 25 févr. 2019, 09:45

unptitgab a écrit :
25 févr. 2019, 09:18
Entre les vociférations du Trump et ça les honduriens en plus de vivre dans le pire pays d'Amérique ont toutes les raisons de se sentir méprisés par l'Amérique du Nord.
Franchement c'est pseudo médecins homéopathes mériteraient non pas une aide d'un état, mais qu'on leur inocule la maladie et qu'ils se soignent avec leurs bonbons, pour finir part réellement les soigner grâce à la médecine, je reste opposé à la peine de mort. Si la raison seule ne les convainc pas, peut être que la souffrance le fera afin qu'ils cessent leur prosélytisme dangereux, voir mortel dans ce cas.
Je joindrais les diplomates de l'OMS à ta liste d'inoculation. Le racolage idéologique c'est payant politiquement. Il serait juste qu'en retour il y ait un prix à payer.

:pendu:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 485
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: Homéopathie

#53

Message par Cadenas » 25 févr. 2019, 23:04

Ça me rappelle cette vidéo de Mr. Sam? où un homéopathe affirme soigner gangrène et choléra avec des granules de sucre.

Djockos
Messages : 34
Inscription : 21 févr. 2019, 15:59

Re: Homéopathie

#54

Message par Djockos » 26 févr. 2019, 14:10

Cadenas a écrit :
25 févr. 2019, 23:04
Ça me rappelle cette vidéo de Mr. Sam? où un homéopathe affirme soigner gangrène et choléra avec des granules de sucre.
Bien évidemment...

La pilul.. non, la granule passe mieux dans un millefeuille argumentaire plus chatoyant rapport qualité/prix en l’absence d’effets (gustatifs) primaires 😂

Ces billes magiques guérissent également l’homosexualité ou l’infidélité entre maintes autres « pathologies »...

Déconcertant de faire un bond au moyen-âge si on suit leur logique imparable...
C’est somme toute logique quand on voit que la « découverte » de l’homéopathie date de la fin du 18’ siècle et stagne depuis sauf peut-être avec la « découverte » de l’oscillocoque. La seule bactérie virale de la grippe au monde disparue dans les méandres de l’imaginaire de son inventeur (Roy).
« Pourquoi se cultiver si rien ne germe? »
Djockos

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 6989
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Homéopathie

#55

Message par Kraepelin » 14 mars 2019, 15:29

Au Québec, l'homéopathie se fait pas mal brasser la cage ces derniers mois. Encore une chronique de la presse ce matin.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6624
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Homéopathie

#56

Message par richard » 17 juin 2019, 12:43

Un numéro de la revue 1 consacré aux médecines douces: « qui en veut aux médecines douces? ». J’ai jeté un œil, ça l’air ni pour ni contre; une sorte de constat.
:hello: A+

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Homéopathie

#57

Message par Jean-Francois » 17 juin 2019, 14:10

richard a écrit :
17 juin 2019, 12:43
J’ai jeté un œil, ça l’air ni pour ni contre; une sorte de constat.
Parler de "médecine douce" est se placer dans le domaine du "favorable". En quoi la médecine est-elle particulièrement "dure"? Une catégorisation qui serait déjà plus valable, au moins dans pas mal de cas, serait "remèdes inefficaces/mal voire pas testés" c. "thérapies efficaces/testées".

Vous avez pu voir autre chose que la page titre? Y a-t-il autre chose que des articles du type "plutôt que de prouver la validité de telle ou telle médecine "douce" par des arguments sérieux et une présentation (la plus) impartiale (possible) des faits, nous allons en appeler aux bons sentiments, à l'anecdotique*, et à l'effet placebo. N'oubliez pas que du produit inactif, ça "soigne" (selon une définition bien choisie de soigner)"?

Jean-François

* "L'artiste explique comment l'acupuncture lui a rendu un équilibre et a irrigué ses sculptures". L'acupuncture "irrigue" maintenant.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6624
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Homéopathie

#58

Message par richard » 17 juin 2019, 14:25

Salut Jean-François! Il y a un entretien avec Olivier Faure, spécialiste de l’histoire de la santé, où il dit préférer le terme de médecines hétérodoxes plutôt que celui de médecines alternatives. L’intitulé médecines douces a peut-être été pris parce que c’est un terme plus usuel.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1306
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Homéopathie

#59

Message par nikola » 17 juin 2019, 14:50

« Médecine hétérodoxe », idem. Encore faudrait-il qu’elle soigne ce qu’elle prétend soigner.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Homéopathie

#60

Message par Jean-Francois » 17 juin 2019, 15:06

richard a écrit :
17 juin 2019, 14:25
Il y a un entretien avec Olivier Faure, spécialiste de l’histoire de la santé, où il dit préférer le terme de médecines hétérodoxes plutôt que celui de médecines alternatives
Je suis assez d'accord avec le fait que le terme recouvre toute une gamme de remèdes présentés comme une alternative à la médecine. Reste que jouer avec l'intitulé est une coquetterie visant à faire passer une "pilule" qui n'a aucune incidence sur la réalité. C'est comme lorsque des publicitaires essaient de vendre un gadget en promettant que c'est l'idée du siècle: il leur faut trouver un nom aguicheur.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6624
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Homéopathie

#61

Message par richard » 17 juin 2019, 15:23

Si j’ai parlé de cette revue c’est que ce numéro sur les médecines hétérodoxes m’a paru intéressant même pour des sceptiques. Je n’ai pas d’intérêt financier dans cette publication. Je l’achète de temps en temps. Chaque numéro est consacré à un sujet donné, cette semaine c’est les médecines « douces ».
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 844
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Homéopathie

#62

Message par DictionnairErroné » 17 juin 2019, 15:56

De toute évidence l’homéopathie est un effet placebo. Changer le terme de médecine douce à médecine hétérodoxe est un choix judicieux dans ce contexte. Médecine douce ne donne pas tellement confiance, forte, puissante, active...
La réponse placebo varie en fonction de plusieurs facteurs : contexte thérapeutique, personnalité du médecin, attentes du patient, nature de la relation médecin-patient, forme, coût et complexité du traitement, etc. Cette réponse n'est pas uniquement psychologique mais a des réalités biochimiques.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_placebo
Je prédis la fin du monde pour demain.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Homéopathie

#63

Message par Jean-Francois » 18 juin 2019, 08:31

richard a écrit :
17 juin 2019, 15:23
Si j’ai parlé de cette revue c’est que ce numéro sur les médecines hétérodoxes m’a paru intéressant même pour des sceptiques
Sauf que les titres qui suggèrent les pseudo-arguments habituels. À part, peut-être, le terme légèrement trompeur de "médecines hétérodoxes", il ne semble y avoir rien d'original.

------
DictionnairErroné a écrit :
17 juin 2019, 15:56
De toute évidence l’homéopathie est un effet placebo
Plus justement: les produits homéopathiques qui respectent les principes de l'homéopathie* sont des substances placebo (i.e., qui n'ont aucun effet actif**). Les principes homéopathiques, eux, tiennent de la pensée magique et sont largement réfutés par la science. Les utilisateurs d'homéopathie, dans leur grande majorité, et pas mal de vendeurs ne connaissent pas grand-chose aux principes (ni à la science, souvent) et font "n'importe quoi, n'importe comment".

On peut appeler ça "effet placebo" mais c'est très approximatif, superficiel même.

Jean-François

* Parce qu'on trouve aussi des produits prétendument homéopathiques mais avec de relativement faibles dilutions (dans les 2-4CH, par exemple), qui pourraient laisser traces de produit (ça dépend de la concentration dans la solution initiale). On peut prétendre, fumistement, que ce sont des produits "doux" selon la doctrine homéopathique... mais cela circonvient au principe fondamental qui veut que "plus c'est dilué, plus c'est efficace".
** Le seul effet est celui qu'une quantité vraiment minime d'eau ou de sucre ou de farine peut avoir.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6624
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Homéopathie

#64

Message par richard » 18 juin 2019, 11:35

Dans ce numéro du 1 on trouvera notamment cette réflexion.
Encore une fois, si les patients ont telle ou telle croyance, je ne peux pas m’y opposer. S’ils croient aux forces de la nature et préfèrent aller voir un druide, cela ne me dérange pas. Simplement on a une médecine scientifique d’un côté —dont on sait et dont on prouve qu’elle est efficace et qu’elle peut se remettre en question— et des pratiques alternatives qui ne doivent pas être des composantes de la médecine.
:hello: A+

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Homéopathie

#65

Message par Jean-Francois » 18 juin 2019, 12:29

richard a écrit :
18 juin 2019, 11:35
Dans ce numéro du 1 on trouvera notamment cette réflexion.
Encore une fois, si les patients ont telle ou telle croyance, je ne peux pas m’y opposer. S’ils croient aux forces de la nature et préfèrent aller voir un druide, cela ne me dérange pas.
Moi, ça ne me dérangerais pas s'ils a) n'incommodaient qu'eux-mêmes et b) ne faisaient pas de prosélytisme. Sauf que dans la réalité, la société se retrouve souvent obligé de rattraper leurs céhoenneries et ils tiennent régulièrement (mais pas forcément consciemment) des propos contra- ou anti-scientifiques*.

Jean-François

* Ce qui comprend les criminels en puissance qui prétendent guérir le sida ou des cancers avec l'homéopathie.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6322
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: Homéopathie

#66

Message par Lulu Cypher » 20 juin 2019, 08:12

Jean-Francois a écrit :
17 juin 2019, 15:06
richard a écrit :
17 juin 2019, 14:25
Il y a un entretien avec Olivier Faure, spécialiste de l’histoire de la santé, où il dit préférer le terme de médecines hétérodoxes plutôt que celui de médecines alternatives
Je suis assez d'accord avec le fait que le terme recouvre toute une gamme de remèdes présentés comme une alternative à la médecine. Reste que jouer avec l'intitulé est une coquetterie visant à faire passer une "pilule" qui n'a aucune incidence sur la réalité. C'est comme lorsque des publicitaires essaient de vendre un gadget en promettant que c'est l'idée du siècle: il leur faut trouver un nom aguicheur.

Jean-François
Salut JF,
Est-ce que le point qui fait mal ne serait plutôt l'utilisation du mot "médecine" ? Je trouve que débattre sur les qualificatifs de la médecine (orthodoxe vs hétérodoxe, dur vs douce) c'est admettre (et valider) implicitement le fait que des pratiques qui au mieux aident à la guérison et au pire sont inefficaces (voire indirectement dangereuses par soustraction des cas à de réels traitements) puissent être assimilées à de la médecine
Larousse a écrit :Ensemble des connaissances scientifiques et des moyens de tous ordres mis en œuvre pour la prévention, la guérison ou le soulagement des maladies, blessures ou infirmités.

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22193
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Homéopathie

#67

Message par Jean-Francois » 20 juin 2019, 09:09

Suite du reportage de Isabelle Hachey. On trouve notamment dans son texte une observation que les intervenants sceptiques du forum comprendront très bien:
"Beaucoup de médecins, aussi, m'ont écrit. Des microbiologistes, des pédiatres, des infectiologues, des médecins de famille.

Ils n'en peuvent plus de se battre contre la pseudoscience, contre les patients qui se méfient de leur jugement clinique et qui s'autodiagnostiquent en furetant sur le web."

On a (eu) plein d'exemples de personnes qui, parce que les faits scientifiques n'étaient pas assez flatteurs pour leur vouloir-croire, compensaient par du butinage motivé sur internet. Comme de nombreux auteurs l'on fait remarqué (ex.), depuis plusieurs années il y a une sorte d'érosion de la confiance accordée aux spécialistes, au moins dans une certaine frange de la population (sans lien direct avec le niveau d'éducation). L'accès à des réseaux médiatiques étendus semble favoriser le biais de surconfiance, compliqué de renforcement communautaire.

----------------------
Lulu Cypher a écrit :
20 juin 2019, 08:12
Est-ce que le point qui fait mal ne serait plutôt l'utilisation du mot "médecine" ? Je trouve que débattre sur les qualificatifs de la médecine (orthodoxe vs hétérodoxe, dur vs douce) c'est admettre (et valider) implicitement le fait que des pratiques qui au mieux aident à la guérison et au pire sont inefficaces (voire indirectement dangereuses par soustraction des cas à de réels traitements) puissent être assimilées à de la médecine
Essayer de faire accepter des "thérapies" comme médicales sans faire l'effort de démontrer leur validité par des expériences scientifiques ou, quand études il y a, en refusant les résultats négatifs, c'est bien ce qu'essaient de faire les partisans. Comme ils n'ont pas d'arguments scientifiques solides, il se replient sur l'esbroufe sémantique en ajoutant des trucs comme "alternatif et complémentaire" au terme médecine. Mais, je suis d'accord que c'est juste un moyen de cacher que ce n'est pas vraiment de la médecine (sauf quand c'est démontré efficace ou aidant vraiment à la guérison... là ça devient de la médecine).

Note que les partisans des "alternatives et compléments" pourraient reprocher l'inclusion de "connaissances scientifiques" dans la définition du Larousse. C'est méchant et non-inclusif ;)

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 844
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Homéopathie

#68

Message par DictionnairErroné » 20 juin 2019, 10:45

La médecine doit tenir compte de l'effet placebo parce qu'il favorise la guérison, améliore le moral du patient et de ce fait, diminue les coûts exorbitants en soin de santé.

Déterminants de l'effet placebo
Plus que le placebo lui-même — l'effet placebo étant constaté indépendamment de l'intervention ou non d'un placebo — ce sont des facteurs liés au contexte de traitement du patient qui déterminent l'effet placebo, lesquels peuvent être regroupés sous les appellations de « contexte psychosocial » ou « effets contextuels ».

Contexte thérapeutique, Formes et voie d'administration, Coût, Déterminants génétiques

https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_pla ... et_placebo
Homéopathie : une efficacité prouvée non supérieure au placebo
https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_pla ... au_placebo

Traduction Google:
https://www.cnn.com/2019/06/19/health/s ... index.html

Une nouvelle étude suggère que les patients ayant des problèmes après la chirurgie pourraient dépendre du comportement de leurs chirurgiens.

L’étude, publiée mercredi dans la revue JAMA Surgery, a révélé que les patients couraient un risque plus élevé de complications si leurs chirurgiens étaient plus souvent signalés par leurs collègues pour «comportement non professionnel» au cours des trois années précédant l’opération.

Dans l'étude, 14,1% des patients dont les chirurgiens avaient été signalés par des collègues au moins quatre fois avaient eu des complications médicales ou chirurgicales, y compris des infections ultérieures, des problèmes pulmonaires et rénaux. Il en était de même pour 10,7% des patients dont les chirurgiens n'avaient eu aucun rapport. (Néanmoins, statistiquement, ils n'étaient pas plus susceptibles de mourir, de subir une nouvelle opération ou d'être réadmis à l'hôpital dans un délai d'un mois.)

"Ce n'est pas simplement votre capacité à couper, coudre et nouer", a déclaré le Dr. Alex Haynes, oncologue chirurgical, qui n'a pas participé à l'étude. "C'est à quel point vous communiquez, dirigez et expliquez qui compte pour vos patients."

Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1306
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Homéopathie

#69

Message par nikola » 20 juin 2019, 15:00

Lulu Cypher a écrit :
20 juin 2019, 08:12
Est-ce que le point qui fait mal ne serait plutôt l'utilisation du mot "médecine" ? Je trouve que débattre sur les qualificatifs de la médecine (orthodoxe vs hétérodoxe, dur vs douce) c'est admettre (et valider) implicitement le fait que des pratiques qui au mieux aident à la guérison et au pire sont inefficaces (voire indirectement dangereuses par soustraction des cas à de réels traitements) puissent être assimilées à de la médecine
C’est tout à fait mon avis, comme quand on parle de « vérité alternative » pour désigner un gros mensonge.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6624
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Homéopathie

#70

Message par richard » 20 juin 2019, 15:09

C’est ce qui était aussi dit dans la revue que je présentais
richard a écrit :
18 juin 2019, 11:35
Dans ce numéro du 1 on trouvera notamment cette réflexion.
Simplement on a une médecine scientifique d’un côté —dont on sait et dont on prouve qu’elle est efficace et qu’elle peut se remettre en question— et des pratiques alternatives qui ne doivent pas être des composantes de la médecine.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Homéopathie

#71

Message par Nicolas78 » 20 juin 2019, 18:42

nikola a écrit :
20 juin 2019, 15:00
Lulu Cypher a écrit :
20 juin 2019, 08:12
Est-ce que le point qui fait mal ne serait plutôt l'utilisation du mot "médecine" ? Je trouve que débattre sur les qualificatifs de la médecine (orthodoxe vs hétérodoxe, dur vs douce) c'est admettre (et valider) implicitement le fait que des pratiques qui au mieux aident à la guérison et au pire sont inefficaces (voire indirectement dangereuses par soustraction des cas à de réels traitements) puissent être assimilées à de la médecine
C’est tout à fait mon avis, comme quand on parle de « vérité alternative » pour désigner un gros mensonge.
:up:

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6513
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Nouvelles du front.

#72

Message par Cartaphilus » 28 juin 2019, 17:11

Saut à tous.

Ce jour, 28 juin de l'an de grâce 2019, la Haute Autorité de Santé vient de se prononcer :
La commission de la transparence est défavorable au maintien du remboursement de l’ensemble des médicaments homéopathiques. En effet, elle considère que ces médicaments n’ont pas démontré scientifiquement une efficacité suffisante pour justifier d’un remboursement.
Sic transit gloria mundi...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6624
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Homéopathie

#73

Message par richard » 28 juin 2019, 18:09

Lulu Cypher a écrit :
20 juin 2019, 08:12
Est-ce que le point qui fait mal ne serait plutôt l'utilisation du mot "médecine" ? Je trouve que débattre sur les qualificatifs de la médecine (orthodoxe vs hétérodoxe, dur vs douce) c'est admettre (et valider) implicitement le fait que des pratiques qui au mieux aident à la guérison et au pire sont inefficaces (voire indirectement dangereuses par soustraction des cas à de réels traitements) puissent être assimilées à de la médecine
Larousse a écrit :Ensemble des connaissances scientifiques et des moyens de tous ordres mis en œuvre pour la prévention, la guérison ou le soulagement des maladies, blessures ou infirmités.
Le terme médecines non conventionnelles conviendrait-il mieux?
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6322
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: Homéopathie

#74

Message par Lulu Cypher » 28 juin 2019, 20:41

richard a écrit :
28 juin 2019, 18:09
Lulu Cypher a écrit :
20 juin 2019, 08:12
Est-ce que le point qui fait mal ne serait plutôt l'utilisation du mot "médecine" ? Je trouve que débattre sur les qualificatifs de la médecine (orthodoxe vs hétérodoxe, dur vs douce) c'est admettre (et valider) implicitement le fait que des pratiques qui au mieux aident à la guérison et au pire sont inefficaces (voire indirectement dangereuses par soustraction des cas à de réels traitements) puissent être assimilées à de la médecine
Larousse a écrit :Ensemble des connaissances scientifiques et des moyens de tous ordres mis en œuvre pour la prévention, la guérison ou le soulagement des maladies, blessures ou infirmités.
Le terme médecines non conventionnelles conviendrait-il mieux?
Sans doute pas puisqu'il contient toujours le mot médecine et que tout reste à prouver concernant notamment la guérison des affections que ces pratiques prétendent guérir ... je suis conscient que certaines soulagent mais l'onanisme soulage aussi de tensions psychologiques et nerveuses. par la génération d'endorphines et ce n'est pas une médecine :mefiance:

Le seul terme qui me porte pas à ambiguïté dans ton lien est "pseudo-médecine" ... mais je trouve toujours louche de se définir par rapport à autre chose que soi-même (positivement ou négativement) plutôt que de se définir par rapport à ce que l'on est, on fait ou on apporte. La peinture n'est pas de la pseudo sculpture alternative :hausse: :yeux:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 844
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Homéopathie

#75

Message par DictionnairErroné » 28 juin 2019, 21:40

Nous pourrions utiliser, médecine placebotique. Plutôt sexy non?
Je prédis la fin du monde pour demain.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit