Le rêve lucide

Le voyage astral et les expériences de mort imminente sont-elles plus que des rêves lucides?
Dany
Messages : 2239
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Le rêve lucide

#1

Message par Dany » 27 mai 2006, 08:19

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve_lucide


http://florence.ghibellini.free.fr/reve ... esecb.html


http://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/s ... ucide.html


http://www.oniros.fr/revelucide.html#INDUCTION


Je viens de lire un thread dans lequel Zwielicht disait éprouver quelquefois la sensation de paralysie du sommeil. Le thread portait sur l’OBE.
Je voudrais laisser de côté ce débat sur l’éventuelle « réalité » de ces OBE pour parler du rêve lucide. Ce sujet a déjà fait l’objet d’un article sur le site de Nicolas Vivant.
La paralysie du sommeil est un excellent tremplin vers le rêve lucide. En passant outre de la peur qu’elle génère au début, on accède à quelque-chose d’étonnant.
Il est impossible de faire du rêve lucide à volonté. Trois à quatre rêves lucides par semaine, c’est déjà un très bon score, mais ils entrent tous dans la catégorie des grands rêves, ceux dont on se rappelle toute sa vie.
La paralysie du sommeil n’a rien de pathologique. Elle survient chez tout sujet qui s’endort. Dans la plupart des cas, la perte de conscience précède cette paralysie, elle passe donc inaperçue. Le problème n’est pas tellement la paralysie en elle-même, mais plutôt la peur qu’elle engendre. Si une personne n’est pas informée et présente des paralysies à répétition, cela devient problématique. D’autant plus que cette paralysie s’accompagne de divers phénomènes hallucinatoires, toujours les mêmes : sensation d’étouffement, détection de quelqu’un d’autre dans la chambre, envie (avec impossibilité) de crier… etc. Ces symptômes sont non seulement courants, mais aussi typiques d’une entrée en rêve lucide. La présence du « jumeau noir » est particulièrement traumatisante. J’ai souffert de ça dans ma jeunesse en me réveillant souvent en proie à de violentes crises d’asthme.
Le problème s’est réglé quand j’ai découvert le yoga, la relaxation…. et surtout la possibilité du rêve lucide. Le fait de savoir que des gens qui accédaient à cet état ressentaient au départ les mêmes symptômes que moi a annulé complètement ce caractère pathologique que j’attribuais à mon cas.
L’entraînement consiste surtout à lâcher prise, à s’abandonner à quelque-chose qui ressemble à sa propre mort. Pas simple, faut se mettre sérieusement au bouddhisme et autres fadaises. ;)

Gatti
Messages : 4142
Inscription : 16 janv. 2004, 13:31

#2

Message par Gatti » 29 mai 2006, 00:39

Merci Dany pour ces liens .Le rêve lucide a été utilisé par les Parapsycholgues pour faire des experiences tres interessantes.Comme je l'ai deja dit le livre de Dean RADIN donne les details de ce genre d'experiences.Je travail sur ma these sur le spoltergeist qui prendra en compte ces elements que les zeteticiens ont tort de prendre pour des futilités sans ionteret. Nous entrons dans l'âge de l'etude du cerveau et de grandes surprises nous attendent.

A+

Avatar de l’utilisateur
bobiel
Messages : 1327
Inscription : 28 mars 2006, 19:09

#3

Message par bobiel » 30 mai 2006, 09:15

Gatti a écrit :Merci Dany pour ces liens .Le rêve lucide a été utilisé par les Parapsycholgues pour faire des experiences tres interessantes.Comme je l'ai deja dit le livre de Dean RADIN donne les details de ce genre d'experiences.Je travail sur ma these sur les poltergeist qui prendra en compte ces elements que les zeteticiens ont tort de prendre pour des futilités sans ionteret. Nous entrons dans l'âge de l'etude du cerveau et de grandes surprises nous attendent.

A+
Gatti c est le "scientifique du paranormal" qui publie des thèses scientifiques sur les poltergeists en s appuyant sur des calculs matriciels d'espaces temps topologiques, en ajoutant un systeme quantique polymorphe dans son hypothèse qui entraîne un couplage multi dimensionnel de cordes antisymétriques... :shock:

Ainsi, Gatti nous démontre une intégration inertielle à structure cogébrique, qui permet de modéliser le phénomène poltergeist via la factorisation des groupes quantiques compacts et des calculs d'expansions cosmologiques dérivées... :shock:

PhilippeL
Messages : 990
Inscription : 28 mai 2005, 09:42

#4

Message par PhilippeL » 30 mai 2006, 14:10

bobiel a écrit :...
Je croyais que t'étais dans la bracket des 7-17 ans mais à force de te voir radoter j'hésite entre les 10-17 ou les 75-85.

:mrgreen:

Amicalement,
Phil

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6349
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

#5

Message par curieux » 01 juin 2006, 14:29

En parlant de paralysie du sommeil, c'est un phénomène qui m'arrivait quelquefois quand j'étais très jeune, environ vers 8-10 ans.
Cela ne s'est plus jamais reproduit une fois que j'ai constaté qu'il suffisait que je me concentre sur mes orteils pour les faire bouger.
Effectivement, la peur que cela engendre est assez terrible, surtout à cet âge là, ça se comprend aisément.
Perso, je n'y vois pas grand chose d'extraordinaire, je me souviens de l'avoir analysé comme une déconnexion des muscles d'avec mon cerveau, et passé les premières secondes de panique, le problème fut résolu par cette astuce : si je bouge l'orteil, je bouge tout le reste, et ça a marché.
Pourquoi l'orteil ? Mystère, le fait est que je ne savais pas bouger les doigts, donc, fallait bien que je trouve autre chose...
Après ça, ça ne s'est plus jamais reproduit.

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#6

Message par Pat » 01 juin 2006, 17:47

Merci Dany pour ces liens, je retrouve dans ces descriptions beaucoup d'éléments qui me sont familiers, notamment :

"Ces hallucinations varient généralement selon l'individu, mais certaines sont plus communes à l'expérience que d'autres :

La plus courante

* Peur

Très courant

* Sentir une « présence » (souvent maléfique)
* Pression/poids sur le corps (particulièrement la poitrine)
* Sentiment de danger/mort imminent"


C'est toujours rassurant de voir que l'on n'est pas un cas particulier!

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#7

Message par LiL'ShaO » 01 juin 2006, 20:50

Pat a écrit :Merci Dany pour ces liens, je retrouve dans ces descriptions beaucoup d'éléments qui me sont familiers, notamment :

"Ces hallucinations varient généralement selon l'individu, mais certaines sont plus communes à l'expérience que d'autres :

La plus courante

* Peur

Très courant

* Sentir une « présence » (souvent maléfique)
* Pression/poids sur le corps (particulièrement la poitrine)
* Sentiment de danger/mort imminent"


C'est toujours rassurant de voir que l'on n'est pas un cas particulier!
Renseigne toi sur les voyages astraux Pat, tu pourrais transformer cette experience de peur en une experience peu banale et assez dingue si tu le veux. 8)
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

Avatar de l’utilisateur
Sined
Messages : 103
Inscription : 28 août 2005, 17:27

#8

Message par Sined » 01 juin 2006, 21:57

Salut à tous, salut Lil'ShaO,
LiL'ShaO a écrit : Renseigne toi sur les voyages astraux Pat, tu pourrais transformer cette experience de peur en une experience peu banale et assez dingue si tu le veux. 8)
Personnellement, tous ces trucs de voyages astraux, de rêves lucides, ça me fout un-peu-beaucoup la trouille. Jusqu'à il y a un an, j'ai vécu régulièrement des expériences de sommeil assez bizarres, du genre dont il est question ici, c'est-à-dire allant de la paralysie du sommeil, le rêve lucide et un autre phénomène que je ne peux qu'exprimer que par l'expression "autre plan d'existence, de conscience".

Ces trucs-là m'ont toujours fait peur. Peur de perdre le contrôle, de ne pas "revenir" dans mon lit. L'angoisse totale!

Après la lecture du livre de Castenada ("Mieux rêver"... ou quelque chose comme ça) ces phénomènes se sont arrêtés.

Sined

Avatar de l’utilisateur
bobiel
Messages : 1327
Inscription : 28 mars 2006, 19:09

#9

Message par bobiel » 02 juin 2006, 07:21

j ai deja eu la sensation en étant à moitié endormi qu un chien grognait tout pres de moi (je sentais son souffle et entendais un bruit), et puis apres qu il m attaquait la gorge (je sentais une legere morsure au cou et meme une ptite douleur).....

a ce moment la, je me suis reveillé et tout a disparu (bruit, souffle, douleur)

==> c est hallucinant comment notre cerveau peut nous jouer des tours!!!!!!!!!! :shock:

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#10

Message par Pat » 02 juin 2006, 15:32

Lil Shao a écrit :Renseigne toi sur les voyages astraux Pat, tu pourrais transformer cette experience de peur en une experience peu banale et assez dingue si tu le veux. Cool
Merci pour le conseil. Tu n'aurais pas par hasard une suggestion moins hard pour atténuer la peur? :peur:

Voir que beaucoup vivent les mêmes cauchemars (intéressant aussi l'étymologie possible de ce mot) est déjà fait pour me rassurer et pourquoi pas contribuer à être moins angoissé les prochaines fois que ces moments difficiles se représenteront.

Avatar de l’utilisateur
LiL'ShaO
Messages : 2596
Inscription : 07 juil. 2005, 17:49

#11

Message par LiL'ShaO » 02 juin 2006, 17:41

Pat a écrit :
Lil Shao a écrit :Renseigne toi sur les voyages astraux Pat, tu pourrais transformer cette experience de peur en une experience peu banale et assez dingue si tu le veux. Cool
Merci pour le conseil. Tu n'aurais pas par hasard une suggestion moins hard pour atténuer la peur? :peur:

Voir que beaucoup vivent les mêmes cauchemars (intéressant aussi l'étymologie possible de ce mot) est déjà fait pour me rassurer et pourquoi pas contribuer à être moins angoissé les prochaines fois que ces moments difficiles se représenteront.
T'inquiete pas ca n'a pas grand chose de hard, tu peux appeller ca une projection de conscience dans un autre plan de réalité ( qui n'existe que dans ton esprit si ca te rassure ) si c'est le nom de voyage astral qui te gene.
Ca te permettrait d'attendre ces "moments difficiles" avec impatience plutot que de les redouter si tu réalises la possibilité d'experiences que ca pourrait t'offrir...

http://forum.astralsight.com/ si tu veux plus de renseignements a ce sujet, forum fait pas des experimentateurs indépendants affiliés a aucun mouvements aucune sectes qui n'engage a rien du tout qui se contente d'experimenter la projection de conscience et de partager experiences et théories. Ca pourrait t'intéresser si tu étais curieux ( pas curieux notre fidele zézé/ex jehovah, un vrai curieux ).
«Un présomptueux scepticisme, qui rejette les faits
sans examiner s'ils sont réels, est, à certains égards, plus blâmable que la crédulité irraisonnée.»

A. De Humboldt

Pat
Messages : 777
Inscription : 11 sept. 2005, 10:49

#12

Message par Pat » 02 juin 2006, 18:49

J'ai commencé par jeter un coup d'oeil rapide sur ton lien et suis tombé sur ça (je sais, ce n'est pas exactement le sujet que tu as abordé mais je te remercie quand même pour ce lien):


"Bon , heu sinon autre probème, j'arrive souvent pas à me reveiller quant je fais un voyage astral ou qt je fais un rêve lucide. A chaque fois quant j'essai , il s'avère que c'est un nouveau rêve, et je tourne en rond jusqu'a que ca veuille bien s'arreter tout seul. Quelquefois je crois que je me suis vraiment reveillé , je me lêve de mon lit et tout , je prend ma douche, mais après je me rend compte que ca cloche , ca va trop vite et il ya pleins de truc qui ne correspondent pas avec la réalité sleep.gif , et alors j'essai à nouveau de me reveiller.... et ca marche pas. C'est dingue comment l'imagination peut reproduire les sensations du corps . J'ai essayé la technique bouger un doight, le pied ou autre, ca marche pas , c'est encore un nouveau rêve....
Si vous pouvez m'aider oyo svp."


A part l'évocation du ... voyage astral, je me reconnais entièrement dans ce témoignage qui décrit très bien ce que je ressens souvent pendant ces rêves lucides.

Sept Piques
Messages : 1
Inscription : 15 juin 2006, 20:22

#13

Message par Sept Piques » 15 juin 2006, 20:26

Je tape l'incruste juste pour mettre deux trois liens : :mrgreen:

http://onirolabe.bbfr.net

Forum sur les rêves lucides, et autres phénomènes oniriques en tout genre.


http://paralysie-du-sommeil.probb.fr

Forum sur le phénomène du même nom, pas mal d'infos intéressantes.


Deux forums qui versent pas dans l'irrationnel, autant prévenir tout de suite... ;)

geneviève chaput
Messages : 5
Inscription : 20 juin 2006, 15:47

les rêves lucides

#14

Message par geneviève chaput » 20 juin 2006, 16:47

merci pour ces info.
J'ai alors fait un rêve lucide une fois ou j'ai outre passe cette peur, je l'ai même crie dans mon rêve: ''I'm not afraid'' et je me suis retrouve, tres lucide et tres consciente dans une autre dimension.
Sans corps mais toute en conscience.
Le néant c'est grand et noir, mais la conscience c'est comme un etat gazeux, lumineux comme une etoile, leger et tres rapide dans ses déplacements.
La sensation de ne lui avoir de corps est liberatrice car l'on sait finalement que la vie continue.

Avatar de l’utilisateur
Orphée
Messages : 1037
Inscription : 26 août 2005, 21:04

Re: les rêves lucides

#15

Message par Orphée » 22 juin 2006, 13:23

geneviève chaput a écrit : La sensation de ne lui avoir de corps est liberatrice car l'on sait finalement que la vie continue.
Ou l'on croit savoir ;) c'est bien là tout le problème ...
A vrai dire je m'inquiète plus à imaginer qu'un scientifique soit un véritable politique des sciences, prompt à vous parler d'un monde dans lequel il ne vit pas mais dont il se nourrit

Alcatel
Messages : 8
Inscription : 17 nov. 2010, 09:10

Re: Le rêve lucide

#16

Message par Alcatel » 17 nov. 2010, 10:18

Bonjour,

Voici les types d'hallucinations que nous pouvons éprouver avant de rentrer dans un rêve volontairement ou non.
Pour ceux et celles qui aurait déjà vécu des situations bizarre à l'endormissement ou à la suite du grande fatigue,
Sachez juste que ces hallucinations sont des choses normal, c'est simplement que habituellement, vous ne vous en rendez pas compte.

imagerie hypnagogique : ce sont des images vives qui apparaissent spontanément et aléatoirement. Ne les confondez pas avec les phosphènes qui sont les petites taches ou les nuages, parfois blanchâtres, parfois colorées, parfois floues, parfois texturées que vous voyez dès que vous avez les yeux fermés. L'imagerie hypnagogique est constituée d'images réalistes (des visages, des paysages, parfois des scènes ou des objets absurdes, etc.) qui paraissent projetées sur un écran devant les yeux. La méthode la plus fréquemment préconisée consiste à observer ces images le plus délicatement possible et de la manière la plus détachée qui soit. Ces images se développeront progressivement pour devenir des scènes de plus en plus complexes, des sortes de petits rêves dans lequels il faut se laisser entraîner passivement à l'intérieur.

hallucinations cénesthésiques et kinésthésiques : ce sont les impressions de distortion du schéma corporel, fourmillements ou vibrations, sensation de chute, de flottement ou de tournoiement. Ce genre de sensations est vaste et varié. Certaines personnes sentent seulement que leur corps est très engourdi, d'autres ont l'impression de couler, d'autres une sensation de fourmillement parfois désagréables et entendent des bourdonnements, alors que d'autres ont des vibrations très intenses et se sentent paralysées. Sachez d'ailleurs que l'atonie (paralysie) musculaire du sommeil est une chose normale. Elle ne présente aucun danger puisque ce processus se produit toutes les nuits durant les phases de sommeil paradoxal, mais nous n'en sommes pas conscient.

Bien à vous
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
http://www.attrape-songes.com

MagreveAT
Messages : 1
Inscription : 07 mars 2019, 10:39

Re: Le rêve lucide

#17

Message par MagreveAT » 07 mars 2019, 10:56

Les rêves lucides sont vraiment quelquechose de fantastique.
J'en fait depuis plusieurs années, sans le savoir au début, puis je me suis renseigner un peu afin de savoir que c'était des rêves lucides.
En effet, faire 3 à 4 rêves lucides par semaine c'est vraiment énorme! Moi j'en fais environ 3 à 4 par mois...

Dany
Messages : 2239
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Le rêve lucide

#18

Message par Dany » 07 mars 2019, 13:36

Merci, MagreveAT. Je ne me rappelais pas avoir écrit ça (je crée très peu de sujets).

A signaler un site particulièrement efficace actuellement pour aborder le rêve lucide : Attrape-songes.

Et, puisque nous sommes sur un site sceptique, j'aimerais signaler que la lucidité onirique est supportée par des constatations scientifiquement établies.

Parce que, après tout, un sceptique pourrait demander comment on peut trancher par rapport au fait de savoir si on est réellement lucide et qu'on influe réellement sur son rêve ou si on est juste en train de faire un rêve où on croit être lucide (je me rappelle que JF avait mentionné ça dans un autre thread sur le sujet). Dans le second cas, la lucidité n'en serait pas vraiment une, mais ferait simplement partie du rêve.
En fait, la première preuve a été apportée en 1975 en utilisant le REM comme base :

"William Dement et H. P. Roffwarg avaient montré que les directions des mouvements oculaires enregistrées durant le sommeil paradoxal coïncidaient parfois avec les orientations du regard en rêve, telles que rapportées dans le récit des sujets. Cette constatation fournissait la clef de la communication depuis l'état de rêve lucide : on pouvait convenir d'une séquence spécifique de mouvements oculaires que le sujet enverrait durant un rêve lucide et qui serait enregistrée sur un polysomnographe.
C'est sur ces bases que la première preuve de l'existence du rêve lucide fut produite le 12 avril 1975 par Keith Hearne à l'Université de Hull en Grande-Bretagne. Son sujet Alan Worsley signala sa prise de conscience dans le rêve par un code oculaire déterminé à l'avance. Ces signaux furent enregistrés pendant une phase de sommeil paradoxal. Il était ainsi montré que l'on pouvait être conscient au beau milieu du sommeil.
Les résultats de Hearne ne furent pas largement diffusés. Le premier article dans une revue scientifique de renom fut publié quelques années plus tard (en 1981) par Stephen LaBerge, de l'Université Stanford, qui avait développé de manière indépendante une démonstration similaire pour sa thèse de doctorat."

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rêve_lucide

Personnellement, je suis persuadé qu'un rêveur lucide peut expérimenter les deux types de rêves. Mais j'estime qu'un rêve "réellement" lucide est beaucoup plus stable, plus long, plus lumineux, plus contrôlé, plus remarquable et donc plus inoubliable.

Autre caractéristique du rêve lucide, c'est qu'il n'existe pas vraiment de spécialiste de la discipline.
C'est dû au fait que le rêve lucide n'est justement pas une discipline, comme un sport ou la musique par exemple, où là, un entraînement soutenu va automatiquement donner des résultats correspondants et durables.
Le rêve lucide est très aléatoire et malgré une technique d'induction qui donnait de bon résultats, il peut disparaître sans raison apparente, parfois pendant des années ou même ne plus jamais revenir.

A ce propos, MagreveAT. Si tu fais du rêve lucide, ne fais jamais dans ton rêve quelque chose que tu réprouverais dans ton état d'éveil sous prétexte que "ça n'a pas d'importance, puisque ce n'est qu'un rêve !", c'est une des raisons bien connue pour ne plus être capable d'entrer en rêve lucide pour des années. On dirait qu'il existe une sorte de censeur interne et que, quelle qu'en soit la raison, le rêve lucide demande du respect...

Djockos
Messages : 34
Inscription : 21 févr. 2019, 15:59

Re: Le rêve lucide

#19

Message par Djockos » 07 mars 2019, 17:54

Bonsoir,
Est-ce que lorsqu’on sait se maîtriser dans un rêve et que l’on décide de ce qu’on va dire, ce qui va se passer, avec qui, où et quand, fait que c’est un rêve dit « lucide » ou bien y a t’il une autre nomination plus précise? Merci.

Djockos.
« Pourquoi se cultiver si rien ne germe? »
Djockos

Dany
Messages : 2239
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Le rêve lucide

#20

Message par Dany » 08 mars 2019, 06:14

Djockos a écrit :
07 mars 2019, 17:54
Est-ce que lorsqu’on sait se maîtriser dans un rêve et que l’on décide de ce qu’on va dire, ce qui va se passer, avec qui, où et quand, fait que c’est un rêve dit « lucide » ou bien y a t’il une autre nomination plus précise? Merci.
On ne peut pas décider de grand-chose dans un rêve lucide. C'est très particulier.
En général, on ne dirige que son propre personnage. Comme dans la vie réelle, on influe sur les autres personnages par ce que l'on dit ou ce que l'on fait. Et, toujours en général, ils réagissent comme ils réagiraient dans le réel.
Un exemple, si je me rends compte que je rêve sur une place publique (rêvée, évidemment) et que je décolle, je verrais les gens en bas étonnés et curieux. Mais ça peut être différent, il peuvent ne pas me voir ou alors paniquer complètement et s'agenouiller pour prier. ;)
On ne décide jamais de ce qui va se passer. Il y a des patterns récurrents, mais rien de vraiment prévisible. La règle étant de réduire ses émotions (toutes les sortes d'émotions) au maximum si on veut que le rêve dure un petit peu et qu'il soit stable. Si on entre en rêve lucide dans un cauchemar (donc forte émotion), on se réveille très vite, mais avant de se réveiller, on a réglé le problème émotionnel du cauchemar dans le rêve même. Donc on se réveille sans angoisse, content et à la fois étonné... au lieu d'être en sueur.

Un truc vraiment marrant, c'est que le rêve cherche à reprendre ses droits.
Un exemple : je me trouve au dessus d'une falaise, soudain je m'aperçois que je rêve... et si je rêve, je sais que je peux me jeter de la falaise et faire un magnifique vol plané jusqu'à la falaise d'en face.
C'est ce que je fais quand je suis sûr de mon coup. Mais parfois je me mets à douter, alors pour être vraiment sûr que je rêve et que je ne vais pas m'écraser en bas (dès fois que je serais toujours dans la réalité), je fais un petit test et je me jette simplement à plat ventre à terre… et puis je me casse la gueule comme dans le monde réel, avec la douleur et tout. Donc j'en conclus que je suis dans la réalité et du coup je ne saute pas de la falaise… et puis je me réveille.
Dernière modification par Dany le 08 mars 2019, 06:18, modifié 1 fois.

Djockos
Messages : 34
Inscription : 21 févr. 2019, 15:59

Re: Le rêve lucide

#21

Message par Djockos » 08 mars 2019, 07:21

Dany a écrit :
08 mars 2019, 06:14
On ne peux pas décider de grand-chose dans un rêve lucide.
Très bien :)
Dans ce cas je vous donne un exemple qui m’arrive:
Je fais un rêve normal où je discute avec une personne que j’apprécie, tout va bien, je me sens bien et ça s’arrête là. Fin du rêve, je me réveille, me souviens du rêve et regrette qu’il n’y ai pas eu plus qu’une simple discussion, frustré d’un manque d’interaction plus poussé (danse, balade, loisirs). Je reste au lit et me rendors en me remettant dans la situation du rêve et là, je me rend compte que je suis retourné dans le rêve dans les mêmes conditions que précédemment mais là, je peux faire ce qu’il me plait et donner la suite du rêve à ma convenance.
Je ne suis plus spectateur-acteur mais acteur-scénariste. Je décide ce qu’il va se passer et comment les autres vont agir. J’avoue que parfois le rêve cherche à prendre le dessus si je me déconcentre.
Si ce n’est pas un rêve lucide, qu’est-ce que c’est?
Dernière modification par Djockos le 08 mars 2019, 07:45, modifié 1 fois.
« Pourquoi se cultiver si rien ne germe? »
Djockos

Dany
Messages : 2239
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Le rêve lucide

#22

Message par Dany » 08 mars 2019, 07:43

Djockos a écrit :...Je reste au lit et me rendors en me remettant dans la situation du rêve et là, je me rend compte que je suis retourné dans le rêve dans les mêmes conditions que précédemment mais là, je peux faire ce qu’il me plait et donner la suite du rêve à ma convenance.
...Si ce n’est pas un rêve lucide, qu’est-ce que c’est?
La définition de base et simpliste du rêve lucide, c'est de se rendre compte qu'on est en train de rêver. Donc en gros, c'est un rêve lucide.

Maintenant, personnellement je ne peux pas faire ce qu'il me plaît dans un rêve lucide, ni donner suite au rêve à ma convenance. Il m'arrive souvent (relativement) de replonger dans le même rêve et de le rendre lucide, mais mes interlocuteurs et le rêve lui-même gardent la main. Un peu comme dans le monde réel, avec quelques finesses quand-même...

Il faut aussi tenir compte de ce que j'ai écrit plus haut : il existe des rêves pseudo lucides. Ces rêves là c'est n'importe quoi, comme un rêve habituel et bien sûr, on peut rêver non lucidement qu'on est lucide et qu'on peut faire ce qui nous plaît…
Là, pour discriminer, on entre dans le pur subjectif. Personnellement, j'ai mes critères pour différencier les deux, mais ils ne sont pas vraiment communicables de manière satisfaisante...

Djockos
Messages : 34
Inscription : 21 févr. 2019, 15:59

Re: Le rêve lucide

#23

Message par Djockos » 08 mars 2019, 07:48

En ce qui me concerne, il y a une réelle maîtrise, au-delà de la lucidité. C’est ce que je n’arrive pas à retrouver sur le net et de par le fait, donner un nom spécifique à ce genre de rêve :?
« Pourquoi se cultiver si rien ne germe? »
Djockos

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 4985
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Le rêve lucide

#24

Message par LoutredeMer » 08 mars 2019, 08:11

Djockos a écrit :
07 mars 2019, 17:54
Bonsoir,
Est-ce que lorsqu’on sait se maîtriser dans un rêve et que l’on décide de ce qu’on va dire, ce qui va se passer, avec qui, où et quand, fait que c’est un rêve dit « lucide » ou bien y a t’il une autre nomination plus précise? Merci.
Salut Djockos,

Comme le dit Dany, on ne dirige que son propre personnage. Pour voler je devais me mettre, dans mon rêve, dans un état d'esprit particulier et je décollais à la verticale et pour de beaux vols planés.

Dany a écrit :
08 mars 2019, 06:14
Si on entre en rêve lucide dans un cauchemar (donc forte émotion), on se réveille très vite, mais avant de se réveiller, on a réglé le problème émotionnel du cauchemar dans le rêve même. Donc on se réveille sans angoisse, content et à la fois étonné... au lieu d'être en sueur.
Dans mon cas le seul moyen de sortir du cauchemar lorsque je réalise que je suis en train de rêver, c'est de décider de crier pour que le son me réveille et ça fonctionne à chaque fois. Comme on est paralysé à ce moment, je me suis aperçue que je criais machoires serrées.

Un truc vraiment marrant, c'est que le rêve cherche à reprendre ses droits.
(…) et puis je me casse la gueule comme dans le monde réel, avec la douleur et tout. Donc j'en conclus que je suis dans la réalité et du coup je ne saute pas de la falaise… et puis je me réveille.
:a2: Il reprend ses droits aussi quand on se rendort de suite et que le même rêve se poursuit. J'ai appris à me maintenir éveillée plusieurs minutes après un cauchemar pour ne pas avoir à retomber dans le même (ça m'est arrivé beaucoup de fois).

Par contre, je ne sais pas pour toi, mais cela fait un bon moment que je ne rêve plus que je vole.

Djockos
Messages : 34
Inscription : 21 févr. 2019, 15:59

Re: Le rêve lucide

#25

Message par Djockos » 08 mars 2019, 09:38

LoutredeMer a écrit :
08 mars 2019, 08:11
Salut Djockos,

Comme le dit Dany, on ne dirige que son propre personnage. Pour voler je devais me mettre, dans mon rêve, dans un état d'esprit particulier et je décollais à la verticale et pour de beaux vols planés.
Salut Loutredemer,
J’ai aussi fait des rêves où je faisais du ski-aéronautique tiré par un avion (genre biplan) piloté par Sébastien Loeb et la force de la traction combinée à l’attraction me faisait rebondir sur des pans de collines avec des hauteurs de sauts vertigineuses. Là c’était bien un rêve lucide mais ce dont je parle, c’est créer son rêve réellement, comme on pourrait le faire avec un film, un dessin animé ou autre.
« Pourquoi se cultiver si rien ne germe? »
Djockos

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit