Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#1

Message par DictionnairErroné » 08 juil. 2019, 21:30

De quel type psychique êtes-vous? Il en existe huit. Pour la plupart, il devrait en avoir un dominant par rapport aux autres. Le mien est évident...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Typologie ... le_jungien
Intuition Extravertie: Conscience de la signification profonde de l'environnement. Découvre constamment de nouvelles possibilités dans le monde externe. Se fie aux flashs de sa conscience, qui peuvent être partagés avec les autres. il interprète les situations et les relations ; relève les significations et les interconnexions ; traduit “ce qui est” par “ce qui pourrait être” ; remarque les non-dits et donne un sens à ce qui émerge à travers des contextes variés.
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 823
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#2

Message par Vathar » 09 juil. 2019, 05:55

Si je voulais un pseudo psycho-test Jungien j'irais le trouver sur facebook.

Était-il bien nécessaire de déféquer un post entier pour ressortir cette vieillerie?

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 507
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#3

Message par Kant Locke » 09 juil. 2019, 07:11

Vathar a écrit :
09 juil. 2019, 05:55

Était-il bien nécessaire de déféquer un post entier pour ressortir cette vieillerie?
Salut Vathar

Tu as peut-être raison, mais peux-tu expliquer pourquoi c'est une vieillerie ?

C'est une approche qui était différente, mais pourquoi est-elle dépassé ?
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#4

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 07:26

Vathar a écrit :
09 juil. 2019, 05:55
Si je voulais un pseudo psycho-test Jungien j'irais le trouver sur facebook.

Était-il bien nécessaire de déféquer un post entier pour ressortir cette vieillerie?
Je sais, j'ai encore de la difficulté avec la notion qu'il ne faut pas aborder de sujets qui a déjà été discuté il y a 20 ans, désolé.
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 508
Inscription : 15 nov. 2014, 03:38

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#5

Message par miraye » 09 juil. 2019, 08:06

Perso je trouve le test associé au https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Myers_B ... _Indicator marrant (sans doute parce que j'étais tombé sur un forum dédié qui partait sur de gros délire à propos de mon profil et de mon couple (femme INTJ et homme ENTJ))
Mais il y a surtout 2 gros problèmes à mes yeux, pas de bases scientifiques et test auto-declaratif.
Bref bien pour rigoler mais à ne pas prendre au sérieux.
+1 avec Vathar
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 823
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#6

Message par Vathar » 09 juil. 2019, 08:09

Kant Locke a écrit :
09 juil. 2019, 07:11
Tu as peut-être raison, mais peux-tu expliquer pourquoi c'est une vieillerie ?

C'est une approche qui était différente, mais pourquoi est-elle dépassé ?
Le problème que j'ai avec les profils de Jung est que, meme en admettant qu'ils soient valides pour les besoins de la discussion, ils sont galvaudés à travers la toile et utilisés sur des sites de psychologies de comptoir (au mieux) ou par des recruteurs en manque de critères de sélection (au pire, le test Myer-Briggs, lourdement basé sur la typologie de Jung, a encore de beaux jours devant lui).

(Au passage, la page wikipedia du test Myers-Briggs Liste un grand nombre de critiques aussi applicables à la typologie de Jung.)

De plus, le meilleur test du monde ne vaut rien entre les mains d'un incompétent et toute personne découvrant les tests de Jung a tendance à se croire instantanément fin psychologue.

Du reste, la construction Facebookienne du sujet "hé les zamis, vous aussi faites le test du maraîcher pour voir quel légume vous etes, moi je suis un artichaut" ne m'incite pas à la clémence. discuter de la typologie de Jung? Pourquoi pas, meme si j'imagine que le sujet a déjà été traité jusqu'à plus soif. Échanger nos profils respectifs selon cette typologie ne me semble en revanche pas passionnant et plus à sa place sur un salon de réseau social que sur un forum sceptique.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#7

Message par Nicolas78 » 09 juil. 2019, 08:17

Ce genre de test de profil (que cela soit psychanalytique ou non) se limitant a des profils types, c’est pas mal quand tu veut te questionner sur ta place dans une société qui de toute façon a besoin de réduire le jugement pour s’organiser.
Un peut comme pour la pyramide de Maslow.
Ce sont des choses qui peuvent aider quelqu’un a se recentrer dans un contexte sociale, pro, perso, et qui sont utilisées souvent en management (à l’américaine).

C’est pas du « pure bullshit » en soit. Du genre la Terre plate. Ca peut même forcer des gens a se poser des questions. Meme si c’est pas tjr les bonnes, ca peut sûrement débloquer quelques freins.

Ceci-dit, des qu’il s’agit de produire un profil psychologique rigoureux et complet, complexe et plus représentatif, efficace pour, non pas recruter ou s’orienter dans la vie, mais bien pour comprendre la psychologie humaine scientifiquement voir la soigner, ca n’a probablement plus aucun intérêt.

Sans parler de l’effet barnum inhérent a ce genre de choses.
Le titre du sujet aurait du s’appeler « êtes vous suffisamment subjectif pour comprendre le sens que vous voulez donner à vôtre propre conscience de sois » ;)
« Subjectif » ce n’est pas un gros mots (bordel !).
« Objectif » non plus, mais avec ce mot, il faut y aller avec des pincettes, celles qui vont avec ce mot...
Quand quelqu’un me livre le mot « objectif » et qu’il manque les pincettes dans le colis (ce qui est le cas ici), je met des gants... :D

De plus, dans des auto-tests psy, bcp de gens se mettent dans des cases alors qu’ils sont plus ou moins compatibles avec tout les profils.
Certains seront plus ceci, ou plus cela. Mais partageront les deux. On peut principalement aimer le bleu, et le plus souvent, mais aimer le rouge aussi...Et selon les situations.
Mais les gens préfèrent dire « j’aime le bleu ».
Socialement c’est normal. Puis ca permet de se concentrer sur l’essentiel dans une vie complexe.
Mais pour comprendre cette complexité ca n’a plus grand intérêt, je trouve.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#8

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 09:44

Nicolas78 a écrit :
09 juil. 2019, 08:17
Le titre du sujet aurait du s’appeler « êtes vous suffisamment subjectif pour comprendre le sens que vous voulez donner à vôtre propre conscience de sois » ;) ... Quand quelqu’un me livre le mot « objectif » et qu’il manque les pincettes dans le colis (ce qui est le cas ici), je met des gants... :D
J'avoue bien humblement que vous savez comment poser les bonnes questions! Mettre des gants pour ne pas vous salir? :gratte:
Nicolas78 a écrit :
09 juil. 2019, 08:17
Ce genre de test de profil (que cela soit psychanalytique ou non) se limitant a des profils types, c’est pas mal quand tu veut te questionner sur ta place dans une société qui de toute façon a besoin de réduire le jugement pour s’organiser.
...
Ceci-dit, des qu’il s’agit de produire un profil psychologique rigoureux et complet, complexe et plus représentatif, efficace pour, non pas recruter ou s’orienter dans la vie, mais bien pour comprendre la psychologie humaine scientifiquement voir la soigner, ca n’a probablement plus aucun intérêt.
Dans le cas des types de personnalité chez Jung, ce sont des terminologies qui décrivent des comportements, des personnalités à l'intérieur du concept psychique de Jung. Il en existe d'autres. Comme vous dites, ça peut être utile pour mettre un mot sur son comportement, sa personnalité et conduire à une introspection. Je ne sais pas pour un praticien, pour un adepte de Jung ça aide probablement à cerner la personnalité de l'individu.

Mon char y shake en simonak, c'est quoi kia (introspection)? Monsieur, ce sont vos ball joints qui sont scrappés (réponse). Ah! Ok (soulagement). Ça me coûte combien (stress)? :ouch:
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4423
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#9

Message par Wooden Ali » 09 juil. 2019, 10:25

Vathar a écrit : ou par des recruteurs en manque de critères de sélection (au pire, le test Myer-Briggs, lourdement basé sur la typologie de Jung, a encore de beaux jours devant lui).
Le meilleur argument pour douter de la pertinence de ces tests d'embauche est de constater le nombre non négligeable de caractériels fouteurs de merde qu'ils ont permis d'embaucher. Mais, bon ! les DRH ne sont pas souvent recrutés chez les lumières non plus.

Quant à Jung, sa théorie des coïncidences, élaborée sans la moindre étude statistique qui en aurait démontré la stupidité, en assène un vieux coup sur le reste de son œuvre. Que mérite l'auteur d'une telle ânerie ? beaucoup de méfiance, au minimum.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#10

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 11:16

Wooden Ali a écrit :
09 juil. 2019, 10:25
Quant à Jung, sa théorie des coïncidences, élaborée sans la moindre étude statistique qui en aurait démontré la stupidité, en assène un vieux coup sur le reste de son œuvre. Que mérite l'auteur d'une telle ânerie ? beaucoup de méfiance, au minimum.
la synchronicité est l'occurrence simultanée d'au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les perçoit.Cette notion s'articule avec d'autres notions de la psychologie jungienne, comme celles d'archétype et d'inconscient collectif.
Il faut prendre en considération l'époque et avec qui il discutait de ses théories pour les approfondir. La mécanique quantique venait d'apparaître, le darwinisme battait son plein, la psychologie faisant de grandes avancées... L’engouement des nouvelles découvertes était dans l'air.
Jung approfondit les travaux de Kammerer, avec l'aide du physicien Wolfgang Ernst Pauli, un des fondateurs de la mécanique quantique entre 1923 et 1929, prix Nobel de physique 1945.
C'est certain qu'avec le recul nous portons un jugement différent et c'est normal.
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1370
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#11

Message par Inso » 09 juil. 2019, 11:29

Vathar a écrit :
09 juil. 2019, 08:09
Le problème que j'ai avec les profils de Jung est que, meme en admettant qu'ils soient valides pour les besoins de la discussion, ils sont galvaudés à travers la toile et utilisés sur des sites de psychologies de comptoir (au mieux) ou par des recruteurs en manque de critères de sélection (au pire, le test Myer-Briggs, lourdement basé sur la typologie de Jung, a encore de beaux jours devant lui).

(Au passage, la page wikipedia du test Myers-Briggs Liste un grand nombre de critiques aussi applicables à la typologie de Jung.)

De plus, le meilleur test du monde ne vaut rien entre les mains d'un incompétent et toute personne découvrant les tests de Jung a tendance à se croire instantanément fin psychologue.
Ce genre de test a quand même fait les beaux jours de certains consultants en entreprise, utilisés pour "motiver" le personnel ou tout au moins le mettre dans un moule souvent bien utile à l'entreprise tout en faisant croire au personnel qu'il avait les cartes en mains...
Wooden Ali a écrit :
09 juil. 2019, 10:25
Le meilleur argument pour douter de la pertinence de ces tests d'embauche est de constater le nombre non négligeable de caractériels fouteurs de merde qu'ils ont permis d'embaucher. Mais, bon ! les DRH ne sont pas souvent recrutés chez les lumières non plus.
Du point de vue de mes expériences, vu le nombre de caractériels que j'ai vu embaucher, je me demande si ce n'est pas un critère recherché (ça a plein d'avantages un caractériel, c'est souvent servile vis à vis du pdg, ça n'a aucun état d'âme vis à vis du personnel en dessous de lui et ça permet au dirigeant de jouer au "gentil" tout en utilisant le "méchant").
Après, ça se gère, il suffit de savoir dire oui (sans forcément appliquer hein, vive la mauvaise foi) et d'être un minimum à la bonne avec son chef :a2: Le caractériel ne regarde que très rarement ce qui se passe dans un service en détail.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1053
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#12

Message par LePsychoSophe » 09 juil. 2019, 13:10

Jung est un mystique. De la psychanalyse européenne mystique... oh, les gars, réveillez-vous!
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1053
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#13

Message par LePsychoSophe » 09 juil. 2019, 13:26

Méthode Exner du test du Rorschach
Modèle du Big five

Professionnellement, je n'utilise pas ces tests.
J'utilise le questionnaire des schémas de Young afin de repérer les dimensions psychologiques inadaptés et sources de souffrance pour les troubles de la personnalité.

Déjà... que veux dire se connaître?

Psychologue en psychiatrie fait que je ne connais pas mes patients, je connais leurs mécanismes psychiques qui les font souffrir.

Que veux dire connaître l'autre ou se connaître? C'est une superbe question. Connaître le "soi" passe par les différentes étapes de la pyramide de Maslow. Ce "soi" n'est rien d'autre que ce qui nous fait vibrer émotionnellement de façon constructive/équilibrante et nous éloigne de la souffrance psychique et de la maladie mentale. C'est une voie d'équilibre. Je n'aime pas les mots "bonheur, bien-être, ou jenesaisquoiencore..." qui sont trop "fantasmagènes" et trop merchandising...
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 864
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#14

Message par Curieux_ » 09 juil. 2019, 13:55

LePsychoSophe a écrit :
09 juil. 2019, 13:10
Jung est un mystique. De la psychanalyse européenne mystique... oh, les gars, réveillez-vous!
Il était quand même un peu plus compétent que tous les psychologues des écoles de dressages citoyens que tu as pu fréquenter.
Marrant de juger des grands hommes du haut de votre petitesse, et vos diplômes de crétinerie universelle.
Réveilles-toi.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

«La vérité n'est pas dans la tête des hommes qui regardent le monde, mais qu'elle est dans l'auto-mouvement historique des profondeurs de l'être qui se déploie en tant que conscience de lui-même » :aime:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#15

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 14:18

LePsychoSophe a écrit :
09 juil. 2019, 13:10
Jung est un mystique. De la psychanalyse européenne mystique... oh, les gars, réveillez-vous!
Jung n'est pas un mystique au sens propre du terme. Il étudie le mysticisme du point de vue de la psychologie et de son effet psychique sur l'individu, c'est quand même différent. C'est un concept comme un autre et que je trouve intéressant.
il rejette dans le même temps toute croyance, tout recours à la métaphysique et toute adhésion à une religion particulière.

C’est pourquoi Jung parle toujours d’imago Dei, d’une image de Dieu, c’est-à-dire d’une réalité psychique autonome (qu’on peut alors approcher par le moyen des termes techniques de complexe ou d’archétype) et non d’un Dieu extérieur à l’homme, d’une entité qui serait douée, comme le dit Jung, « d’une existence non-psychologique »

D’une part, en effet, Jung pense que l’« homme moderne » ne peut plus croire, ne veut plus croire, mais désire savoir, accroître sa conscience, et, en particulier, la conscience qu’il a de lui-même. Le dogme (religieux ou idéologique) n’étant plus pour lui un recours possible, il recherche un sens à sa vie dans une confrontation avec l’âme inconsciente. (Ce qui implique que la vie intérieure ait, pour lui, un même degré de réalité que ce que nous appelons communément le réel, c’est-à-dire ce monde des objets que nous situons et manipulons à l’extérieur de nous-mêmes.)

D’autre part, dans le même temps – c’est là qu’est le paradoxe –, Jung ne cesse d’attribuer la plus haute valeur à la vie symbolique, à toute vie symbolique, par quoi se manifeste le monde des archétypes, avec son riche apport d’émotions et de sens – que ce soit celle dont témoignent les Indiens Pueblos, quand ils pensent, par leurs prières matinales, faire renaître le soleil qui est leur Dieu, ou celle, plus proche de nous, qui est vécue, sous des formes variées, dans les rituels des grandes religions, à la synagogue, à la mosquée, au temple ou à l’église...

Jung et le phénomène religieux
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#16

Message par Nicolas78 » 09 juil. 2019, 18:52

Dico a écrit :Il faut prendre en considération l'époque et avec qui il discutait de ses théories pour les approfondir. La mécanique quantique venait d'apparaître, le darwinisme battait son plein, la psychologie faisant de grandes avancées... L’engouement des nouvelles découvertes était dans l'air.
Même à l'époque les statistiques existait ! C'est bien pour cela que même à l'époque, la psychanalyse était déjà fortement critiquée.
Ceci-dit, tu à raison, notre vision actuelle de la psychanalyse est différente. Il s'agirait de ne pas la juger anachroniquement. Ni de nier ce qu'elle à pu apporter !
Re ceci-dit, tout jugement anachronique est acceptable si une personne essaye de pratiquer une vielle "science" de nos jours.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#17

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 20:36

Nicolas78 a écrit :
09 juil. 2019, 18:52
Même à l'époque les statistiques existait ! C'est bien pour cela que même à l'époque, la psychanalyse était déjà fortement critiquée.
Comment pouvons-nous sortir des statistiques avec :
la synchronicité est l'occurrence simultanée d'au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l'association prend un sens pour la personne qui les perçoit.
Le résultat ne peut qu'être de 100%!
Nicolas78 a écrit :
09 juil. 2019, 18:52
Ceci-dit, tu à raison, notre vision actuelle de la psychanalyse est différente. Il s'agirait de ne pas la juger anachroniquement. Ni de nier ce qu'elle à pu apporter !
Re ceci-dit, tout jugement anachronique est acceptable si une personne essaye de pratiquer une vielle "science" de nos jours.
À ce que je sache, Jung n'a jamais élaboré sur ses pratiques en thérapie. C'est son exploration du psychisme qui est remarquable et que je trouve intéressante, le Picasso de l'esprit! On aime ou pas.

Il faut différencier entre l'exploration du psychisme et la thérapie. La thérapie n'est pas un sujet qui me fait titiller, trop d'étude!

Pourtant Freud est toujours d'actualité, vieille vous dites? Nous parlons de l'arrière-grand-père!
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10267
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#18

Message par Nicolas78 » 09 juil. 2019, 20:51

Dico a écrit :Le résultat ne peut qu'être de 100%!
C'est pas faux ! Selon cette définition, toute personnes ayant ce sentiment est forcement en présence d'une synchronicité...
La question c'est de savoir combien de gens ressentent cela, combien de fois en combien de temps T, puis tenter d'analyser en quoi les interactions qui laisse ce sentiment subjectif différent visiblement des interactions notables qui n'en laisse pas.
À ce que je sache, Jung n'a jamais élaboré sur ses pratiques en thérapie. C'est son exploration du psychisme qui est remarquable et que je trouve intéressante, le Picasso de l'esprit! On aime ou pas.
Je ne parlais pas de thérapie ici. On peut juger une idée, n'importe la quelle, même scientifique ;)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#19

Message par DictionnairErroné » 09 juil. 2019, 21:45

Nicolas78 a écrit :
09 juil. 2019, 20:51
La question c'est de savoir combien de gens ressentent cela, combien de fois en combien de temps T, puis tenter d'analyser en quoi les interactions qui laisse ce sentiment subjectif différent visiblement des interactions notables qui n'en laisse pas.
Je ne crois pas que Jung la considérait comme fréquent, il faudrait vérifier. Malheureusement la synchronicité développée par Jung a été galvaudée à l'hérésie avec la mouvance du Nouvel Âge. Les nouvel-âgistes voyaient des synchronicités partout même dans leur soupe alphabet...
Nicolas78 a écrit :
09 juil. 2019, 20:51
Je ne parlais pas de thérapie ici. On peut juger une idée, n'importe la quelle, même scientifique ;)
Ok, oui et c'est là que ça devient intéressant surtout à propos du psychisme puisque nous pouvons utiliser notre laboratoire interne pour l'étudier et constater ou non les théories!
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1053
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#20

Message par LePsychoSophe » 10 juil. 2019, 07:36

Curieux_ a écrit :
09 juil. 2019, 13:55
LePsychoSophe a écrit :
09 juil. 2019, 13:10
Jung est un mystique. De la psychanalyse européenne mystique... oh, les gars, réveillez-vous!
Il était quand même un peu plus compétent que tous les psychologues des écoles de dressages citoyens que tu as pu fréquenter.
Marrant de juger des grands hommes du haut de votre petitesse, et vos diplômes de crétinerie universelle.
Réveilles-toi.
Si je ne m'abuse, je n'ai pas employé de qualificatifs péjoratifs à propos de votre personne ou de vos diplômes. Pourquoi monter d'un cran dans l'agressivité?
Parler de compétences à quel niveau? au niveau de la théorie? n'importe quel "philosophe" peut construire une théorie séduisante car apparemment structurée rationnellement... C'est certes preuve d'un certain niveau d'intelligence mais en aucun garant d'une compétence en psychologie. La psychologie est une science et la psychanalyse jungienne n'est pas une science, c'une créativité rationnelle à propos de la psyché humaine. Un philosophe de plus qui s'est pris pour un psychologue.

Sur les compétences cliniques en revanche, je n'ai aucun élément. Mais comme Freud n'a jamais guéri personne, je doute que le Suisse ait fait mieux...

Vous confondez les écoles de commerces et/ou d'administration avec les UFR des universités françaises en psychologie, médecine et/ou neurobiologie. On ne parle pas de citoyen mais de patient ou de personne.

:ouch: Drôle cet vieille critique de la thérapie cognitive et comportementale. Même les "psychanalystes" avec qui je bosse n'en sont plus là. ;)

Je ne connais de grands hommes. Je ne connais que des hommes qui peuvent éventuellement faire de grandes choses. Jung a sûrement participer à sa manière à une réflexion plus qu'à un savoir mais il n'est pas enseigné dans de nombreuses universités françaises.
Bien que je puisse être petit selon vous... je ne vois pas en quoi je ne peux juger quelqu'un de plus grand. :mrgreen:
Un crétin (crétin des alpes; par manque d'iode) a un déficit cognitif objectivable qui rendrait la réussite de mes diplômes non pas impossible mais franchement compliqué. Je ne réponds pas sur l'universalité de ce possible QI car le QI est sujet à caution et alors l'univers...

Si je dois reconnaître que tu as réveillé mon cerveau, je pense que j'ai également réveillé le tien. :a2:

Je respecte les gens qui croient en toutes choses même si je ne les partage pas.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1053
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#21

Message par LePsychoSophe » 10 juil. 2019, 07:50

DictionnairErroné a écrit :
09 juil. 2019, 14:18
LePsychoSophe a écrit :
09 juil. 2019, 13:10
Jung est un mystique. De la psychanalyse européenne mystique... oh, les gars, réveillez-vous!
Jung n'est pas un mystique au sens propre du terme. Il étudie le mysticisme du point de vue de la psychologie et de son effet psychique sur l'individu, c'est quand même différent. C'est un concept comme un autre et que je trouve intéressant.
Selon les infos que j'ai, vous avez sans doute raison. Mais peut-être était-il un mystique au sens de ses croyances et de ces modes de vie.
Les personnes qui se tournent vers cela peuvent être perçues selon les grilles de lectures utilisées comme un trouble de la personnalité schizoïde, et je sais de quoi je parle.
tendances à avoir des intérêts pour ce qui relève du spirituel, mystique et la parapsychologie
Bien-sûr cela est une hypothèse peu argumentée j'en conviens. Mais je reste toujours sur l'interrogative face à ce genre de préoccupations... Il y a bien d'autres façon de comprendre la psychologie humaine.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#22

Message par DictionnairErroné » 10 juil. 2019, 11:44

LePsychoSophe a écrit :
10 juil. 2019, 07:50
Selon les infos que j'ai, vous avez sans doute raison. Mais peut-être était-il un mystique au sens de ses croyances et de ces modes de vie.
Les personnes qui se tournent vers cela peuvent être perçues selon les grilles de lectures utilisées comme un trouble de la personnalité schizoïde, et je sais de quoi je parle.
Pour s'entendre sur les termes, en simplifiant:
Schizoïdie: État mental caractérisé par un repli sur soi et qui prédispose à la schizophrénie.
Schizophrénie: Psychose délirante chronique caractérisée par une discordance de la pensée, de la vie émotionnelle et du rapport au monde extérieur.
Mystique: Propre au mysticisme. Vivre une expérience mystique. Avoir une connaissance mystique de l’Univers.
Mysticisme: Attitude spirituelle recherchant l’union avec Dieu, également, Tendance à se fier à l’intuition (selon le dictionnaire AntiDote)
Lorsque Jung parle de dieu:
C’est pourquoi Jung parle toujours d’imago Dei, d’une image de Dieu, c’est-à-dire d’une réalité psychique autonome.
La même méthodologie a été utilisée dans son livre, Un mythe moderne où il est question d'une étude psychologique des soucoupes volantes et non sur la matérialisation physique des faits. Tout comme les apparitions de la vierge, pour lui c'est l'étude psychologique du phénomène.
...il étudie pour l'essentiel les soucoupes volantes, que l'on prétend avoir «vues», comme si on les avait «rêvées». Il ne s'attache que secondairement au problème de leur réalité externe. Même si elles revêtaient une réalité physique, support du phénomène psychologique, C.G. Jung montre que, dans le sens le plus large, ce dernier est le fruit de la fonction imaginaire inconsciente.

Le lecteur découvrira comment le phénomène et l'imagerie des soucoupes volantes expriment, de façon totalement inattendue, l'inadéquation de l'homme moderne à lui-même et au monde, la détresse qui en résulte, une mise en forme balbutiante - grâce à un langage puisé dans l'actualité - de ce qui l'agite, et aussi une tentative de conciliation de ses forces contraires.
Je crois que nous pourrions dire qu'il était un mystique dans le sens des perceptions symboliques que développe l'inconscient puisque c'est ainsi qu'il percevait le mysticisme. Je ne crois pas qu'il serait question de schizophrénie puisqu'il était conscient que c'était une interprétation du phénomène psychique.
peuvent être perçues
Sûrement! Et la question est pertinente. Il est possible qu'il ait dépassé sa capacité de raisonnement pour se retrouver dans une forme de délire quelconque.
LePsychoSophe a écrit :
10 juil. 2019, 07:50
Mais je reste toujours sur l'interrogative face à ce genre de préoccupations... Il y a bien d'autres façon de comprendre la psychologie humaine.
Avec raison, surtout dans votre pratique vous en savez très bien les conséquences mieux qui quiconque. Plusieurs modèles du psychisme existent, mais je ne m'y suis jamais attardé.
Je prédis la fin du monde pour demain.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4423
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#23

Message par Wooden Ali » 10 juil. 2019, 14:14

curieux_ a écrit :Marrant de juger des grands hommes du haut de votre petitesse
Il y a un proverbe qui dit :" Il n'y a pas de grand homme pour son valet".
A l'origine sa signification était celle que tu utilises : le commun n'a pas les moyens d'apprécier le grandeur de certains. Position humble (certains oseraient dire larvaire) de celui qui sait tenir sa place et ne pas exprimer de jugement défavorable aux "grands". On peut l'appeler position "oui, not' mait' ou encore "yes, bwana"
Elle te sied à ravir.

Sa signification a radicalement changé. On comprend, au contraire, aujourd'hui qu'un serviteur est à même de constater les bassesses, les mesquineries ... en un mot l'extrême humanité des personnes les plus respectées, les plus admirées et peut conclure en fait que le roi ne peut pas péter plus haut que son cul !
Un retournement de sens tout à fait réjouissant et qui suggère que tout ne fout pas le camp : la sagesse peut progresser !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 864
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#24

Message par Curieux_ » 10 juil. 2019, 14:28

@Psychosophe

Sincèrement désolé pour mon agressivité, ça ne t'était pas spécialement destiné, ni à aucun autre sur le forum.
J'aurais du formuler autrement mon mécontentement qui ne visait personne ici. C'était une remarque d'ordre générale.
Mea culpa.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

«La vérité n'est pas dans la tête des hommes qui regardent le monde, mais qu'elle est dans l'auto-mouvement historique des profondeurs de l'être qui se déploie en tant que conscience de lui-même » :aime:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 849
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Êtes-vous suffisamment objectif pour vous connaître?

#25

Message par DictionnairErroné » 10 juil. 2019, 14:30

Curieux_ a écrit :
10 juil. 2019, 14:28
@Psychosophe

Sincèrement désolé pour mon agressivité, ça ne t'était pas spécialement destiné, ni à aucun autre sur le forum.
J'aurais du formuler autrement mon mécontentement qui ne visait personne ici. C'était une remarque d'ordre générale.
Mea culpa.
L'agressivité? Ici? Mais voyons ça n'existe pas! :menteur:
Je prédis la fin du monde pour demain.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit