Analogie pour les biais cognitifs?

Ici, on discute de sujets variés...
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#26

Message par Jean-Francois » 08 août 2019, 11:42

Pancrace a écrit :
08 août 2019, 11:21
Voici un exemple de ce que je considère comme une "vraie" illusion d'optique
Merci. Je considère ça aussi comme une illusion d'optique. Par contre, je ne vois pas ce qu'il y a de particulièrement "non réel" dans cette illusion. Plutôt, la "non réalité" me semble partagée par la "flèche" puisqu'il n'y a pas de flèche (tout comme les teintes des cases ne sont pas différentes).

Toujours dans le but de mieux vous comprendre, je repose ma question: ça, selon vous, c'est une illusion d'optique ou pas? Et ça?
Est-ce que tu dirais que lorsqu'un illusionniste enlace puis désenlace 2 anneaux chinois, le spectateur est victime d'une illusion d'optique ? Pour moi non, il est victime d'une autre forme d'illusion
Vu que le spectateur regarde les anneaux, il est peut-être victime d'une autre forme d'illusion que celle qui consiste à voir des teintes différentes là où elles sont similaires*, mais cela demeure une illusion d'optique ou visuelle. S'il y a une forme d'illusion et qu'elle consiste à tromper la vision, je ne vois pas ce qui rendrait le terme inapproprié. Il me semble plus correct de penser qu'il y a différentes catégories d'illusion optique.

Jean-François

* Ou des cercles bouger sur un dessin statique. Etc.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#27

Message par Pancrace » 08 août 2019, 13:31

Je ne comprends pas le premier lien, mais le second est clairement pour moi une illusion d'optique puisque ce qu'on "voit" (des personnes de tailles très différentes) ne correspond pas à la réalité.*

Vu que le spectateur regarde les anneaux [...] cela demeure une illusion d'optique ou visuelle.
Pas de mon point de vue, puisque ici les anneaux sont réellement enlacés puis désenlacés. Ce point me parait crucial - la distinction entre un réel tarabiscoté et une non-réalité. Par exemple en ce qui concerne le paranormal, un aficionados essayera souvent de nous vendre qu'il s'agit d'un réel tarabiscoté (au point que la science ne peut pas trancher), alors que d'autres (dont moi) considéreront, sans preuve toutefois, que c'est une non-réalité.

* A moins bien sûr d'un montage particulièrement vicieux (mais qui serait intéressant), où on aurait réellement affaire à un nain et une géante - illusion d'une illusion d'optique en quelque sorte ! :D

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 831
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#28

Message par Aggée » 08 août 2019, 14:06

Jean-Francois a écrit :
07 août 2019, 08:44
Je vois ça comme une analogie des biais cognitifs qui font que l'on tend à "voir" ce qu'on veut voir et non ce qui est.
Entièrement d’accord avec vous Jean-François, puisque vous avez choisi le thème des illusions d’optique,je suis certain que vous allez percevoir cette illusion ci, j’ai épousé une femme de couleur qui m’a apporté le bonheur,certains s’illusionnent encore hélas sur des apparences qui induisent des conclusions fausses aussi dramatiques qu’erronées .
[![Image](https://i.goopics.net/rK3Gv.jpg)](https://goopics.net/i/rK3Gv)

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 119
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#29

Message par Mirages » 08 août 2019, 14:51

Aggée a écrit :
08 août 2019, 14:06
puisque vous avez choisi le thème des illusions d’optique,je suis certain que vous allez percevoir cette illusion ci, j’ai épousé une femme de couleur qui m’a apporté le bonheur,certains s’illusionnent encore hélas sur des apparences qui induisent des conclusions fausses aussi dramatiques qu’erronées .
[![Image](https://i.goopics.net/rK3Gv.jpg)](https://goopics.net/i/rK3Gv)
Meme personne ? United Colors of Benetton ? :mrgreen:
Oh Papy ! Tu nous à déjà oubliés ?
Deus ex Machina

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#30

Message par Jean-Francois » 08 août 2019, 14:59

Pancrace a écrit :
08 août 2019, 13:31
Je ne comprends pas le premier lien, mais le second est clairement pour moi une illusion d'optique puisque ce qu'on "voit" (des personnes de tailles très différentes) ne correspond pas à la réalité
Les deux illusions que je proposais jouent sur les perspectives. L'illusion de la pièce est ce qu'on appelle la "chambre d'Ames", et elle repose sur le fait que la pièce n'a pas la forme que l'on pense qu'elle a. Le verre est ce qu'on appelle une anamorphose: un dessin qui est déformé pour être vu selon un angle particulier. Dans ce cas-ci, c'est une représentation hyperréaliste d'un verre mais il y a tout plein de variations.

Je pense que l'illusion de la flèche repose partiellement sur la perspective (aussi sur l'éclairage). Il demeure que voir une flèche là où il y a un objet qui n'a pas la forme d'une flèche me semble aussi "ne pas correspondre à la réalité". (L'illusion de la flèche est assez proche de celle des "cylindres ambigus".)
Pas de mon point de vue, puisque ici les anneaux sont réellement enlacés puis désenlacés
Il y a peut-être différents tours mais dans celui auquel je pensais les anneaux ne sont pas intacts (ils ont une mince ouverture). L'illusion consiste donc principalement à faire croire qu'ils sont intacts. À la réflexion, c'est vrai qu'il y a une composante visuelle (présenter les anneaux comme s'ils étaient intacts en les "cognant") et une plus cognitive (détourner l'attention de ce qui pourrait montrer que ce n'est le cas).

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#31

Message par Pancrace » 08 août 2019, 17:28

Merci pour l’explication du premier lien. Selon mon critère il s’agit bien d’une illusion d’optique, puisque ce que l’on pense voir (un verre normal posé sur la table) est en fait un verre dessiné, donc on « voit du non réel » (c’est ça précisément mon critère pour définir une illusion d’optique).

Voici, pour continuer notre petit jeu, un exemple que tu classeras probablement (si j’ai bien compris ton approche) dans les illusions d’optique, mais pas moi puisque le critère au-dessus n’est pas vérifié – ce qu’on voit est bien la réalité, mais un truc de magie (en l’occurrence une barre d'acier coudée arrimée au sol sous le tapis, qui se termine en un petit fauteuil pour le magicien, caché sous sa robe) rend cette réalité difficile à comprendre si on ignore l’astuce.

https://www.youtube.com/watch?v=Cq05u7lOHJI

Alors bien sûr ce qu’on voit n’est pas toute la réalité (comme dans le cas des anneaux chinois, où il y a effectivement une encoche dans l’un des anneaux, mais invisible pour le spectateur, sinon le tour est raté). Peut-être que le cœur de notre désaccord est ici – tu classes dans les illusions d’optique les cas où une partie de la réalité est invisible, alors que pour moi il est nécessaire d’avoir une composante non réelle dans ce qui est perçu par le spectateur.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#32

Message par Jean-Francois » 08 août 2019, 18:00

Pancrace a écrit :
08 août 2019, 17:28
Merci pour l’explication du premier lien. Selon mon critère il s’agit bien d’une illusion d’optique, puisque ce que l’on pense voir (un verre normal posé sur la table) est en fait un verre dessiné, donc on « voit du non réel » (c’est ça précisément mon critère pour définir une illusion d’optique)
Comme je ne sais pas trop ce qu'est du "non réel", il m'est difficile d'apprécier le critère. Par contre, la teinte des carreaux dans l'illusion que vous proposiez est parfaitement réelle: c'est l'oeil qui est trompé.
un exemple que tu classeras probablement (si j’ai bien compris ton approche) dans les illusions d’optique
J'y vois à la fois un truc de magie et une forme d'illusion visuelle. L'illusion recherchée étant le semblant qu'il y a lévitation; le truc est plus précisément le support invisible qui sert à créer l'illusion. Je suis d'accord pour dire qu'on n'appellera pas ça une illusion d'optique.
tu classes dans les illusions d’optique les cas où une partie de la réalité est invisible
Je classe dans la catégorie ce qui est conçu* pour tromper le sens de la vision. Évidemment, il y a une frontière floue avec d'autres catégories d'effets visuels. Comme dans l'exemple que vous proposez ci-dessus ou celui des anneaux.

Jean-François

* Certaines illusions peuvent être naturelles - donc pas conçues - mais la majorité est artificielle.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 831
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#33

Message par Aggée » 08 août 2019, 19:42

Mirages a écrit :
08 août 2019, 14:51
Meme personne ? United Colors of Benetton ? :mrgreen:
Même espece humaine !

Damien26
Messages : 1031
Inscription : 17 déc. 2007, 07:00

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#34

Message par Damien26 » 09 août 2019, 03:35

Jean-Francois a écrit :
08 août 2019, 10:08
Toutefois, puisqu'il faut rappeler l'évidence: l'illusion est de voire une flèche là où il y a un objet qui n'a pas la forme d'une flèche.
Parce que si l'objet avait la forme d'une flèche, il n'y aurait pas d'illusion. C'est assez trivial mais plusieurs intervenants de cette discussion ne semblent pas tenir compte de ce fait.
Salut JF
Voilà où nos interprétations divergent (et c'est bcp pour un seul homme).
Moi je prétends que l'objet a une forme de flèche lorsqu'il est vu sous au moins 2 angles.
Je me cite : "il y a un objet qui a une forme de flèche lorsqu'il est vu sous au moins 2 angles."
Bien sur il n'a pas une forme de flèche vu sous TOUS les angles mais c'est le propre de chaque objet ou presque. C'est ce que j'ai essayé maladroitement d'illustrer avec mes analogies.
Prends par exemple une paille (pour boire). Si on te la présente uniquement de coté avec un mauvais éclairage tu ne détermineras peut-etre même pas que c'est une paille et tu verras seulement "un rectangle sombre".
Si on te présente la même paille dans l'axe du trou, pareil ça ne sera pour toi peut-être qu'un cercle ou un rond.
On n'associe pas forcément rectangle et rond à un objet paille, parce que vue sous quasiment tous les angles ce n'est pas ce qu'on voit.
Et bien notre objet a été construit par un artiste pour ne "rien" représenter d'habituel vu sous quasiment tous les angles mais avoir la forme d'une flèche sous au moins 2 angles. Tout comme une paille à la forme d'un rond sous 2 angles et la forme d'un rectangle sous une infinité.

Une paille vue d'un des 2 angles où elle apparait comme un rond n'est pas une illusion pour moi, idem avec cette objet.

Les autres exemples que tu as amené sont des trompe-l'oeil qui jouent sur la perspectives et oui j'appelle ça des illusions.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#35

Message par Jean-Francois » 09 août 2019, 08:50

Damien26 a écrit :
09 août 2019, 03:35
Moi je prétends que l'objet a une forme de flèche lorsqu'il est vu sous au moins 2 angles
[...]
Bien sur il n'a pas une forme de flèche vu sous TOUS les angles mais c'est le propre de chaque objet ou presque. C'est ce que j'ai essayé maladroitement d'illustrer avec mes analogies
Je veux bien mais je ne vois pas d'exemple d'illusion de perspective ou de trompes-l'oeil qui tienne sous toutes les conditions (angle, luminosité) dans lesquelles on la regarde. Les exemples que j'ai amené (anamorphose, chambre d'Ames) ne tiennent pas sous tous les angles: ils ne font illusion que selon quelques angles précis. Les illusions de contrastes ou de coloration sont aussi dépendantes des conditions puisque l'idée est de tromper la vue.

Vous parlez sans doute d'une paille parce qu'il est difficile de la prendre pour autre chose. Sauf que si, éventuellement, dans des conditions spécifiques, on la confondait avec autre chose, ne pourrait-on pas dire qu'on a eu l'illusion que ce n'était pas une paille?
Et bien notre objet a été construit par un artiste pour ne "rien" représenter d'habituel vu sous quasiment tous les angles mais avoir la forme d'une flèche sous au moins 2 angles
Ça me semble définir une illusion conçue et construite plutôt que faite à partir d'objet connu (comme ça*). D'ailleurs, en adaptant légèrement votre définition, on pourrait la rendre valide pour les cylindres ambigus.
Les autres exemples que tu as amené sont des trompe-l'oeil qui jouent sur la perspectives et oui j'appelle ça des illusions.
Voir la flèche dépend de l’ambigüité de la forme de l'objet et de l'angle de vue (donc de la perspective), et possiblement de la luminosité.

Jean-François

* La paille ne semble pas stimuler fortement l'imagination des artistes vu que la plupart des exemples tirés d'une recherche google concernent la réfraction (i..e, des pailles qui donnent l'illusion d'être cassée quand elle trempe dans un liquide).
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#36

Message par Pancrace » 09 août 2019, 09:03

Moi je prétends que l'objet a une forme de flèche lorsqu'il est vu sous au moins 2 angles.
Les autres exemples que tu as amené sont des trompe-l'oeil qui jouent sur la perspectives et oui j'appelle ça des illusions.
D'accord avec tout ça, ce qui recoupe assez bien d'ailleurs mes propres arguments - dans le premier cas, il y a réellement une flèche à voir (même si l'objet est "truqué" et les 2 angles de vue bien choisis pour surprendre), dans l'autre on s'imagine que l'homme est beaucoup plus petit que la femme, ce qui n'est pas la réalité.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#37

Message par Jean-Francois » 09 août 2019, 09:46

Pancrace a écrit :
09 août 2019, 09:03
il y a réellement une flèche à voir (même si l'objet est "truqué" et les 2 angles de vue bien choisis pour surprendre)
Les cylindres ambigus sont-ils une illusion d'optique, selon vous?

Personnellement, je trouve qu'une flèche qui pointe toujours dans la même direction même si on la retourne de 180°, n'est pas "réellement" une flèche.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Damien26
Messages : 1031
Inscription : 17 déc. 2007, 07:00

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#38

Message par Damien26 » 09 août 2019, 10:44

Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
Je veux bien mais je ne vois pas d'exemple d'illusion de perspective ou de trompes-l'oeil qui tienne sous toutes les conditions (angle, luminosité) dans lesquelles on la regarde.
Et bien on est complètement d'accord sur ce point, et ça correspond très bien à ce que je disais. On voit notre objet sous forme d'une flèche seulement sous 2 angles. Je n'ai certainement pas prétendu autre chose.
Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
Vous parlez sans doute d'une paille parce qu'il est difficile de la prendre pour autre chose.
J'ai pris une paille comme j'aurais pu prendre presque n'importe quelle objet (mais certainement pas une boule :)) pour illustrer le fait que la forme d'un objet peut être bien différente selon l'angle de vue sur l'objet. Pour un objet aussi simple qu'une paille il y a des angles de vue qui font qu'on la voit comme un rectangle ou comme un rond. Ca n'est ni plus ni moins extraordinaire ou incroyable que de voir une flèche - selon 2 angles seulement - dans l'objet de l'enfilade.
Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
Sauf que si, éventuellement, dans des conditions spécifiques, on la confondait avec autre chose, ne pourrait-on pas dire qu'on a eu l'illusion que ce n'était pas une paille?
Ben oui selon certains angles de vue on ne saurait même deviner que c'est une paille...
Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
Ça me semble définir une illusion conçue et construite plutôt que faite à partir d'objet connu
Entièrement d'accord, ca a été tout le talent de l'artiste d'imaginer la sculpture de cet objet pour produire ce résultat.
Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
D'ailleurs, en adaptant légèrement votre définition, on pourrait la rendre valide pour les cylindres ambigus.
Je ne sais pas de quelle définition tu parles mais peu importe.
Les cylindres ambigus c'est classe comme effet. L'angle de vue direct nous montre la face avant supérieure et ça représente des cylindres. Dans le miroir on voit la face arrière supérieure et la forme représentée est des carrés.
Que se passerait-il si on ne mettait pas de miroir? L'angle de vue direct nous montrerait bien sûr toujours des cylindres. Et pour avoir l'équivalent de ce qu'on voit dans le miroir il suffirait de faire pivoter l'objet de 180°
Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
Voir la flèche dépend de l’ambigüité de la forme de l'objet et de l'angle de vue (donc de la perspective), et possiblement de la luminosité.
Oui mais ce n'est pas correct de dire "la flèche", il faudrait dire "voir une flèche dépend ...". Parce qu'il n'y a pas une seule flèche, il y a 2 angles de vue qui entrainent que la silhouette de l'objet représente une flèche.
Quand l'objet a été pivoté de 180° ce n'est pas "la même flèche" que tu vois.

Damien26
Messages : 1031
Inscription : 17 déc. 2007, 07:00

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#39

Message par Damien26 » 09 août 2019, 10:51

Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 09:46
Personnellement, je trouve qu'une flèche qui pointe toujours dans la même direction même si on la retourne de 180°, n'est pas "réellement" une flèche.
Tant que tu considéras qu'il n'y a qu'une flèche et que c'est la même flèche qu'on voit avant et après la rotation on ne pourra pas s'entendre.

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#40

Message par Pancrace » 09 août 2019, 10:58

L'exemple des cylindres ambigus est excellent parce qu'il se situe "aux frontières du réel". Dans le lien explicatif suivant :

http://tangente-mag.com/article.php?id=2792

est indiqué "Le cerveau tendra alors à « régulariser » l'ambiguïté de la forme, et à ramener celle-ci à l'une ou à l'autre catégorie, selon le point de vue adopté par le spectateur."

J'aurais donc tendance à classer cet exemple dans les illusions d'optique parce que la réalité est modifiée, notre cerveau tente à ignorer la courbure de l'arête de l'objet. Dans le cas de la double flèche c'est différent, notre cerveau voit vraiment ce qu'il y a à voir, il n'y a pas d'interprétation, pas de "tromperie sur la marchandise".

On pourrait avancer que les cylindres ambigus appartiennent à la famille des paréidolies qui, d'après wikipedia, sont bien considérées comme des illusions d'optique. Ca matche d'ailleurs avec mon critère - la tête qu'on peut imaginer dans un nuage n'est pas réelle.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#41

Message par Jean-Francois » 09 août 2019, 11:19

Pancrace a écrit :
09 août 2019, 10:58
L'exemple des cylindres ambigus est excellent parce qu'il se situe "aux frontières du réel" [...]
J'aurais donc tendance à classer cet exemple dans les illusions d'optique parce que la réalité est modifiée
L'objet que l'on voit comme une flèche (qui pointe toujours du même côté) me semble aussi un objet ambigu qui change de forme selon le point de vue du spectateur. (En d'autre termes, pour employer votre critère, la forme de flèche "n'est pas réelle".) Je le place dans la même catégorie générale d'illusion que les cylindres.

-----------------
Damien26 a écrit :
09 août 2019, 10:44
Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 08:50
Je veux bien mais je ne vois pas d'exemple d'illusion de perspective ou de trompes-l'oeil qui tienne sous toutes les conditions (angle, luminosité) dans lesquelles on la regarde.
Et bien on est complètement d'accord sur ce point, et ça correspond très bien à ce que je disais. On voit notre objet sous forme d'une flèche seulement sous 2 angles. Je n'ai certainement pas prétendu autre chose
Je ne prétends pas le contraire. Ce qui m'étonne c'est que vous ne vouliez pas appeler ce qui tient de l'illusion d'optique une illusion d'optique.
Damien26 a écrit :
09 août 2019, 10:51
Oui mais ce n'est pas correct de dire "la flèche" [...]
Tant que tu considéras qu'il n'y a qu'une flèche et que c'est la même flèche qu'on voit avant et après la rotation on ne pourra pas s'entendre.
J'ai déjà dit et répété que pour moi l'objet n'a pas la forme d'une flèche (voir la vidéo vers 18-20s). Si je parle de "flèche", c'est pour simplifier les messages. C'est parce que j'ai tendance à penser que quand quelqu'un discute, il s'assure de garder en mémoire le suivi des échanges de manière à éviter que l'on répète les mêmes trucs. Peut-être ai-je tort?

Pour répéter encore: l'illusion, selon moi, consiste justement à faire croire que cet objet a la forme d'une flèche, et d'une flèche qui pointe toujours dans la même direction même après rotation.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6628
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#42

Message par richard » 09 août 2019, 11:41

Jean-Francois a écrit :
09 août 2019, 11:19
L'objet que l'on voit comme une flèche (qui pointe toujours du même côté) me semble aussi un objet ambigu qui change de forme selon le point de vue du spectateur. (En d'autre termes, pour employer votre critère, la forme de flèche "n'est pas réelle".) Je le place dans la même catégorie générale d'illusion.
si l’on prend une attitude positiviste on voit une flèche mais si l’on se place du côté du réalisme ce n’est effectivement pas une flèche. :a2:
:hello: A+

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#43

Message par Pancrace » 09 août 2019, 14:27

L'objet que l'on voit comme une flèche (qui pointe toujours du même côté) me semble aussi un objet ambigu qui change de forme selon le point de vue du spectateur.
Comme la plupart des objets... On a affaire à quoi exactement ? Pour moi, à une reconstitution en 3D où les faces avant et arrière montrent des flèches en 2D inversées. C'est un objet assez étonnant certes *, mais parfaitement explicite (un peu comme un organe symétrique qui présenterait une tumeur en haut à gauche et une autre identique en bas à droite).

Une autre façon de voir la différence entre ce cas de la flèche et celui du cylindre ambigu, est de se mettre en situation de spectateur, et de zoomer sur l'objet (sans changer d'angle bien sûr). Dans le premier cas on verra toujours la même chose (une face 2D représentant une flèche, le reste de l'objet étant invisible), mais dans le second cas, on va finir par voir autre chose (l’arête courbée), donc par se rendre compte que ce qu'on croyait être un cylindre n'en est pas un dans la réalité.

Pour dire les choses autrement, notre vision n'altère pas la réalité (bien qu'elle soit complexe à appréhender dans son ensemble) dans le cas de la flèche, mais elle l'altère dans le cas du cylindre ambigu. Pour paraphraser Richard, on pourrait dire que la flèche représente l'école positiviste, et le cylindre l'école réaliste.

* On trouve parfois, dans les tests de QI, des exercices où l’on montre la face avant et la face arrière d’un même objet, puis l’on demande, parmi un choix de formes, de trouver celle qui est une extension 3D des faces impliquées.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#44

Message par Jean-Francois » 09 août 2019, 20:09

Pancrace a écrit :
09 août 2019, 14:27
L'objet que l'on voit comme une flèche (qui pointe toujours du même côté) me semble aussi un objet ambigu qui change de forme selon le point de vue du spectateur.
Comme la plupart des objets...
OK, cet objet n'a pour vous rien de particulier. C'est même un truc carrément banal, presque un dé. En ce qui me concerne, je ne vois pas l'intérêt de poursuivre
Pour paraphraser Richard, on pourrait dire que la flèche représente l'école positiviste, et le cylindre l'école réaliste
Ce n'est pas paraphraser richard puisqu'ils ne parlait pas des cylindres.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#45

Message par Pancrace » 09 août 2019, 21:30

OK, cet objet n'a pour vous rien de particulier. C'est même un truc carrément banal, presque un dé.
Pourquoi me prêter ce sentiment alors qu’au contraire j’ai écrit :

- objet manufacturé de façon spéciale, qui se comporte bizarrement lorsqu'on le retourne.
- objet truqué, un peu comme les anneaux chinois.
- objet assez étonnant.

Je défends juste l'idée qu’un tel objet engendre moins des illusions d’optique que des difficultés à comprendre sa nature (variables selon les individus d’ailleurs, probablement qu’un concepteur de logiciels 3D pigerait plus ou moins en instante). Cela dit la différence que je perçois avec le cylindre ambigu est bien mince, je ne pense donc pas que classer la première vidéo dans les illusions d'optique soit une absurderie, simplement que ça ne me parait pas vraiment opportun.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19024
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#46

Message par Denis » 10 août 2019, 01:25


Salut tout l'monde,

La vidéo des cylindres ambigus est magnifique. Elle est quand même un peu frustrante car on n'y révèle le "truc" que pour le premier des cinq modules présentés. Pour les autres, on reste dans la purée.

Dans cette autre vidéo, on y voit plus clair.

Kokichi Sugihara est un génie, le Mozart des illusions d'optique 3D.

Quant au thème principal de ce fil (les biais intellectuels), il me rappelle cette citation :

Image

Évidemment, il s'agit là d'un cas caricatural. La plupart du temps, la sécurité financière n'est pas le facteur dominant. Le prestige social non plus.

On peut simplement tenir au modèle mental qu'on a déjà, et ne pas avoir envie de le changer en profondeur. C'est trop fatiguant. Autant qu'apprendre une langue étrangère.

Maudite nature humaine!

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22217
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#47

Message par Jean-Francois » 10 août 2019, 07:53

Pancrace a écrit :
09 août 2019, 21:30
OK, cet objet n'a pour vous rien de particulier. C'est même un truc carrément banal, presque un dé
Pourquoi me prêter ce sentiment
À cause de la réplique que je citais: "Comme la plupart des objets...", qui signifiait dans le contexte "la plupart des objets [sont ambigus et changent] de forme selon le point de vue du spectateur". Dire ça est minimiser fortement le côté "objet manufacturé de façon spéciale, qui se comporte bizarrement lorsqu'on le retourne" vu que c'est faire de cet objet un truc banal, au même titre que les couteaux, fourchettes, ..., bref "la plupart des objets".

Notez que je ne critique pas du tout le fait que vous ne classiez pas la vidéo* dans les "illusions d'optique".

Jean-François

* Je distingue l'objet de l'illusion qu'il génère.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1066
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#48

Message par LePsychoSophe » 11 août 2019, 06:42

Le top du top en illusions d'optique, c'est l'autostéréogramme.
Phénomène auto-stéréoscopique impressionnant.

Le seul souci, c'est qu'il faut bien maîtriser ses "muscles" oculaires. Comme son nom l'indique ... l'autostéréogramme nécessite un travail fourni (également) par l'utilisateur.

Question technique : comme font les créateurs pour arriver à représenter une forme de cette façon... :interro:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Autost%C3%A9r%C3%A9ogramme

le modèle animé,... je ne connaissais pas et pour arriver à voir le requin... il va falloir que je m'exerce.

Pour les modèles fixes, au début, il vaut mieux connaitre la forme à retrouver.

Après avec l'expertise, on peut s'amuser à essayer de reconnaître la forme par soi-même.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3681
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#49

Message par Dash » 10 sept. 2019, 20:51

Jean-Francois a écrit :
07 août 2019, 08:44
Je trouve cette illusion d'optique fascinante [...] Je vois ça comme une analogie des biais cognitifs qui font que l'on tend à "voir" ce qu'on veut voir et non ce qui est.
Pour moi c’est une erreur que de considérer le processus de cette illusion comme étant analogue aux processus des biais cognitifs.

Premièrement, (personne dans ce thread ne s'est posé la question, mais) sommes nous vraiment trompés?

La seule chose qui est « analogue » c’est le fait d’être soi-disant trompé. Mais encore, nous considérons être trompés sur la base que sous un autre angle d’observation, la forme diffère. Mais, (c’est un biais! puisqu’) en réalité, toutes les formes que l’on observe (même un simple cube... ....ou la chatte à Denis!) diffèrent selon l’angle dont on les observe, c’est juste que, dans la majorité des cas, elles ne diffèrent pas au point d’interpréter le contraire de ce qu’elles sont ou d’interpréter quelque chose de très différent de ce que représente l’ensemble.

Et, dans le cas précis de cette « flèche », notre cerveau ne commet aucune erreur en fait, car ce qu’il reçoit comme information (lumière), selon l’angle, est en fait parfaitement interprété. Tout comme si nous observons un petit cube directement centré à hauteur des yeux, sans bouger, nous ne verrons qu’un carré sans pouvoir savoir s’il possède une profondeur!

Donc déjà, nous pouvons constater qu’il y a une différence fondamentale, en terme de « process, » d'avec ce qui se passe avec les biais qui, eux, résultent d’une erreur de raisonnement logique.

La preuve en est qu’avec un cube droit devant nos yeux, personne n’est en mesure de savoir s’il s’agit d’un simple carré sans profondeur ou d’un cube, alors que pour tel ou tel type de biais, certains commettront l’erreur et d’autres non!

Nous venons donc alors de dégager ce qui différencie un biais d’une « illusion » et/ou d’une perception qui peut différer selon un angle de vue, mais qui n’est en rien une erreur pour autant puisqu’elle aura effet (pour un même angle de vue très précis) chez absolument tous les sujets, sans exception, et ce, systématiquement!

;)

Pour bien saisir la différence des processus qui diffèrent, prenons comme exemple le sophisme/biais de l’affirmation du conséquent :

Si P alors Q ; or Q ; donc P

Si le fait d’avoir P implique le fait d’avoir Q, la réciproque n’est pas vraie, le fait d’avoir Q n’implique pas le fait d’avoir P. Il existe en effet des raisons autres que P qui peuvent conduire à Q.

Certains individus/cerveaux n’ont, soit :

- pas assez de capacité d’abstraction pour le réaliser,

- pas la connaissance « apprise par cœur » de cette notion, lorsque vue sous cette forme,

- bcp plus de mal à raisonner en langage formel lors que les « symboles » (P, Q) ne réfèrent à rien de particulier.

Mais ce qui est important ici, c’est le mot « certains ». Contrairement à la forme que l’on voit tous comme étant une flèche selon l’angle approprié, parce que notre cerveau ne commet en réalité aucune erreur selon les infos qu’il reçoit, ici, pour l’affirmation du conséquent, ce sont bel bien certains cerveaux qui commettent une erreur de « connecteur/relation logique »!

Là où nous pourrions être tentés d’effectuer un parallèle avec l’angle de vue, c’est concernant la forme d’expression de l’affirmation du conséquent, par exemple, si nous disons :

Si la chatte à Denis est tombée dans la piscine alors, elle est trempée. Elle est trempée, donc elle est tombée dans la piscine

Dans ce cas, puisque ce n’est plus en langage formel et que certains cerveaux arrivent bcp mieux à faire des liens avec leur réalité quotidienne, ben il viendra plus facilement à l’esprit de plusieurs que d’autres causes peuvent expliquer que la chatte à Denis soit trempée (la pluie, des plaisantins, etc.).

Donc, selon les uns et les autres, la forme jouera parfois pour bcp dans le fait d’être biaisé ou non. Mais, encore une fois, puisque ce n’est pas systématique et que certains cerveaux commettent une erreur de connecteur logique et d’autre pas, ça n’a donc rien à voir avec une forme qu’on nous présente (la flèche ) sous un angle spécifique et dont tous les cerveaux interpréteront de façon identique selon les informations qu’ils reçoivent!

;)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Pancrace
Messages : 231
Inscription : 27 avr. 2019, 22:04

Re: Analogie pour les biais cognitifs?

#50

Message par Pancrace » 11 sept. 2019, 21:34

Et, dans le cas précis de cette « flèche », notre cerveau ne commet aucune erreur en fait, car ce qu’il reçoit comme information (lumière), selon l’angle, est en fait parfaitement interprété.
En effet le cerveau voit ce qu'il y a à voir (c'est pour cela que pour moi il ne s'agit pas d'une illusion d'optique), par contre ça me semble beaucoup moins clair que la bonne interprétation soit immédiate pour Mr tout le monde. C'est sous-estimer je pense la tendance de certains aux interprétations magiques dès que la réalité sort de l'ordinaire (surtout si on ne regarde pas la fin de la vidéo où l'étrangeté de l'objet est révélée).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit