Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal

Selon vous l'Humanité relèvera-t-elle le défi du réchauffement planétaire ?

Oui
7
18%
Oui mais partiellement avec une détérioration importante du niveau de vie
11
28%
Non
21
53%
La planète ne se réchauffe pas
1
3%
 
Nombre total de votes : 40

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1341
Inscription : 28 août 2013, 14:36

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#201

Message par 86lw » 27 sept. 2019, 16:34

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:13
« Cette jeune fille arbore un visage de cyborg qui ignore l’émotion — ni sourire ni rire, ni étonnement ni stupéfaction, ni peine ni joie. Elle fait songer à ces poupées en silicone qui annoncent la fin de l’humain et l’avènement du posthumain. Elle a le visage, l’âge, le sexe et le corps d’un cyborg du troisième millénaire : son enveloppe est neutre. » Michel Onfray
Quand j'ai eu connaissance de la réaction de certains "intellectuels", je me suis dit qu'il y avait bien peu de lumières dans notre nuit neuronale... Fienkielkraut, Onfray démolissent une gamine sur son physique et ne sont pas à même d' avoir un discours sur le message qu'elle porte (encore une fois, le personnage Thunberg n'a que peu d'importance). Sont-ils seulement capables de dire ce que signifient le C, le E et le 2 dans "CO2"?
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1859
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#202

Message par Inso » 27 sept. 2019, 16:37

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:13
« Cette jeune fille arbore un visage de cyborg qui ignore l’émotion — ni sourire ni rire, ni étonnement ni stupéfaction, ni peine ni joie. Elle fait songer à ces poupées en silicone qui annoncent la fin de l’humain et l’avènement du posthumain. Elle a le visage, l’âge, le sexe et le corps d’un cyborg du troisième millénaire : son enveloppe est neutre. » Michel Onfray
La presque totalité des critiques contre Greta Thunberg concerne sa personne, son physique, son âge, ou bien la théorie complotiste qu'elle soit manipulée. Je n'ai vu que très peu de critiques construites à propos de son message ou du message que les scientifiques clament depuis 30 ans.
Cela démontre-t-il une pauvreté intellectuelle sidérante, un dénis obtus face à la crise climatique ou bien l’efficacité du lobbying pétrolier ?

EDIT : devancé par 86lw :a4:


"Greta, c'est leur sorcière moderne. Il n'y a pas si longtemps, ils l'auraient tout simplement cramée.

Déjà, ils sont convaincus qu'elle est possédée. (Elle est manipulée par des forces extérieures, des lobbys, dont elle est l'outil.) (Parce que forcément, une gamine de 16 ans ne peut pas avoir fait tout ça d'elle-même.) Preuve supplémentaire: elle porte la marque physique du malin. On sait que les inquisiteurs cherchaient partout sur le corps des femmes un indice de leur rencontre avec le diable.

Avec Greta, pas besoin de chercher bien loin. Ils sont convaincus de voir dans son visage, dans son regard, quelque chose de l'ordre de la possession démoniaque. Ils ont décidé que son visage était une preuve qui témoignait contre elle. C'est d'une violence absolue."

Titiou Lecoq

Igor
Messages : 2997
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#203

Message par Igor » 27 sept. 2019, 16:38

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:13
« Cette jeune fille arbore un visage de cyborg qui ignore l’émotion — ni sourire ni rire, ni étonnement ni stupéfaction, ni peine ni joie. Elle fait songer à ces poupées en silicone qui annoncent la fin de l’humain et l’avènement du posthumain. Elle a le visage, l’âge, le sexe et le corps d’un cyborg du troisième millénaire : son enveloppe est neutre. » Michel Onfray
Un cyborg, comme dans E.T de Katy Perry? https://www.youtube.com/watch?v=t5Sd5c4 ... 4o9UM&t=10

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#204

Message par Curieux_ » 27 sept. 2019, 16:38

Igor a écrit :
27 sept. 2019, 16:28
Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 11:51
Jésus et les marchands du temple, c'est une image.
Elle aussi, et ça peut être utile, avoir un rôle à jouer. Parce que même si on sait ce que dit la science, si on est pas touché, sensible à ce qui arrivera à nos descendants, on va faire comme on fait présentement c-à-d rien.

Y a des limites quand même, même si on a une âme sensible et que cela peut faire la différence entre faire un effort et rien faire, il faut que ce soit raisonnable.

Chose certaine par contre, ce n'est pas en écoutant uniquement la science qu'on va devenir moins égoïste (personne n'avait trouvé à me répondre en tout cas sur cette enfilade à ma question du commentaire #934). viewtopic.php?f=17&t=11822&start=925
Comme je l'ai précisé dans un post, malgré que je charrie bien volontiers la petite Greta, si elle peut amener un peu de réflexion chez les nouvelles générations et arriver à les faire se questionner sur l'ensemble du paradigme de la société de consommation et ses effets dévastateurs pour l'ensemble de la planète, c'est toujours ça de gagner.

Je me méfie, et doute un peu de toute la caste qui tire les ficelles de la marionnette...

J'ai lu la page de l'autre topic, mais je n'ai pas trouvé de question dans ton post n° 934, et je n'ai pas suivi vos échanges, quel était le problème ou la question ?

Edit : ( c'est le post n°908 plutôt ? )

Jean-Francois a écrit : ↑
04 août 2019, 16:34
Je suis d'accord. Mais quand il y a des décisions importantes à prendre, il vaut sans doute mieux "se comporter comme des robots" qui recherchent la meilleure solutions possible que comme des "émotifs" qui réagissent instinctivement. C'est pourquoi tenter le plus possible de distinguer le vrai du faux (et le bien du mal), afin de corriger les biais et idéologies qui guident les actions m'apparait une bonne chose.

Igor :
Par exemple, si quelqu'un te dit que les valeurs des uns vaut bien celles des autres (que tout est relatif autrement dit) et que après moi (à cause des changements climatiques notamment, ou de cette course aux armements qui est payante pour certains) ça peut bien être la fin du monde, moi j'en ai rien à foutre (de toute façon y a rien d'autre pis cé juste l'argent qui compte) vous allez lui dire quoi pour le raisonner?
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#205

Message par Curieux_ » 27 sept. 2019, 16:56

Je ne sais pas quoi répondre à ce genre d'échange, je n'ai pas lu toutes vos discussions...

Comme dirait quelqu'un que j'adore..." On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse. On n’est dans rien de tout ça. On est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose. " :coeurbrise:


On est au même point où à un certain moment de l’évolution, il a fallu passer d’une respiration branchiale à une respiration pulmonaire ou bien on asphyxiait. C’est ça qui se passe. Je ne peux dire que mon expérience. Un homme commence à être que quand il arrive au rien total de ce qu’il est, de ce qu’il croit, de ce qu’il pense, de ce qu’il aime. Quand on arrive à ce rien complet, alors il faut que quelque chose soit ou on meurt, n’est-ce pas

Moi, j’ai connu ça dans les cours des camps de concentration. Il n’y avait plus rien. Tout était cassé brisé. Même moi j’étais brisé. Tous les idéaux, les noblesses, tout était brisé ; cassé. Il n’y avait rien rien, rien, vous comprenez ? Il n’y avait pas de politique, pas de religion. Il n’y avait rien à quoi s’accrocher. Alors, quand il n’y a rien, qu’est-ce qu’il reste ? Qu’est-ce qu’il reste ? Il y a un centre de force, d’être. ll y a quelque chose qui reste et c’est ça la clé..
.

Satprem ( Bernard Enginger )
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Igor
Messages : 2997
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#206

Message par Igor » 27 sept. 2019, 17:02

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:56
Je ne sais pas quoi répondre à ce genre d'échange, je n'ai pas lu toutes vos discussions...

Comme dirait quelqu'un que j'adore..." On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse. On n’est dans rien de tout ça. On est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose. " :coeurbrise:
On est surtout rien sans le cœur que je disais. https://www.youtube.com/watch?v=dGYqJV630SI

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#207

Message par Curieux_ » 27 sept. 2019, 17:14

Igor a écrit :
27 sept. 2019, 17:02
Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:56
Je ne sais pas quoi répondre à ce genre d'échange, je n'ai pas lu toutes vos discussions...

Comme dirait quelqu'un que j'adore..." On n’est pas dans une crise morale, on n’est pas dans une crise politique, financière, religieuse. On n’est dans rien de tout ça. On est dans une crise évolutive. On est en train de mourir à l’humanité pour naître à autre chose. " :coeurbrise:
On est surtout rien sans le cœur que je disais. https://www.youtube.com/watch?v=dGYqJV630SI
Sympathique chanson, charmante jeune femme. Qui illumine par son sourire, ça change de la tronche de Chucky Thunberg qui va mettre une génération entière sous antidépresseur. :mrgreen:
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Igor
Messages : 2997
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#208

Message par Igor » 27 sept. 2019, 17:29

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 17:14
Sympathique chanson, charmante jeune femme. Qui illumine par son sourire, ça change de la tronche de Chucky Thunberg qui va mettre une génération entière sous antidépresseur. :mrgreen:
Vous êtes drôle. :) Peut-être qu'elle a trouvé la clé, elle me semblait plus souriante aujourd'hui à cette marche (il faut dire qu'il fait beau aussi). https://www.youtube.com/watch?v=O0lf_fE3HwA

C'est peut-être ça la clé? https://www.youtube.com/watch?v=XS088Opj9o0

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1031
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#209

Message par carlito » 27 sept. 2019, 18:56

Curieux_ a écrit :
26 sept. 2019, 18:17
pourquoi ne pas faire des émissions de scientifiques tous les jours à la télé, que le Giec et tous les climatologues informent massivement par tous les biais possibles, voire même à l'école créer une matière une heure par semaine pour sensibiliser les enfants du monde sur la catastrophe à venir !
Il y a des émissions, magasines, livres...etc qui informent mais ça n'a pas le succès escompté (les "gens" s'en tapent!).
A l'école, je ne crois pas qu'il y ai de programme spécifique mais cela est abordé, il me semble, dés l'école primaire...c'est déjà ça.

De toute façon le train du marché mondial ne fait qu'accéléré, on consomme de plus en plus d'énergie fossile, année après année. Aucunes décisions politiques concrètes, et de toute façon qu'elles seraient-elles? Personne n'a de solution réaliste, applicable dans les 10 à 15 ans à venir.
Donc on continue, comme-ci de rien n'était. Nous sommes otages d'un système que nous avons nous-même alimenté: "produire/consommer" sinon tout s'écroule...ça ne peut que (trés) mal finir.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Montréalais
Messages : 20
Inscription : 20 juin 2018, 22:05

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#210

Message par Montréalais » 27 sept. 2019, 19:14

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:38
Comme je l'ai précisé dans un post, malgré que je charrie bien volontiers la petite Greta, si elle peut amener un peu de réflexion chez les nouvelles générations et arriver à les faire se questionner sur l'ensemble du paradigme de la société de consommation et ses effets dévastateurs pour l'ensemble de la planète, c'est toujours ça de gagner.

Je me méfie, et doute un peu de toute la caste qui tire les ficelles de la marionnette...
Que faites vous assis derrière un des appareils, qui, jusqu'à tout récemment, étaient des plus polluant de la planète?!!? La plupart des gens de la génération que vous dénigrez n'étaient même pas nés voilà 20 ans, alors que la société de consommation roulait à plein régime. Que faisiez vous pour l'arrêter?! Il semblerait que vous en faisiez rien sinon que d'asseoir votre derrière un peu partout et déblatérer pour ne rien dire comme le font la plupart des membres élitistes au possible de ce site, puisque c'est encore bien pire depuis les vingts dernières années.

Donc, si je comprends bien, pour avoir votre accord (et celui des autres membres des très selects sceptiques de ce site) au sujet du réchauffement climatique, faut avoir écrit une dizaine de bouquins, avoir créé une série télé, sortie en salle quelques documentaires, avoir eu l'approbation de quelques membres du GIEC, et quoi d'autre?!!? À moins d'être resté assis sur son derrière et jouer le philosophe à deux balles comme il s'en trouve pas mal sur ce site, ce qui me semble être la norme (et ne me surprend pas) pour avoir le droit de donner une opinion et de se moquer de ceux et celles qui ont vraiment envies que ça change??!?

Vous servez à quoi, vous, sur cette planète? Vous avez fait quoi, vous, qui vous permette de juger de cette personne? En comparaison, vous avez fait quoi comme démarche en lien avec le réchauffement climatique qui vous donne le droit de critiquer la démarche qu'elle a entrepris? D'ailleurs, sa démarche à elle est somme toute gratuite, alors que d'allez voir et écouter en conférences les élites déblatérer de réchauffement climatique tout en y présentant leurs derniers bouquins, ça coûte des sous, et c'est le pourquoi, d'ailleurs, que peu de personnes s'y intéressent. Sa démarche est nettement plus intelligente et sensée, simple et accessible, et pacifique.

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#211

Message par Curieux_ » 27 sept. 2019, 19:31

carlito a écrit :
27 sept. 2019, 18:56
Curieux_ a écrit :
26 sept. 2019, 18:17
pourquoi ne pas faire des émissions de scientifiques tous les jours à la télé, que le Giec et tous les climatologues informent massivement par tous les biais possibles, voire même à l'école créer une matière une heure par semaine pour sensibiliser les enfants du monde sur la catastrophe à venir !
Il y a des émissions, magasines, livres...etc qui informent mais ça n'a pas le succès escompté (les "gens" s'en tapent!).
A l'école, je ne crois pas qu'il y ai de programme spécifique mais cela est abordé, il me semble, dés l'école primaire...c'est déjà ça.

De toute façon le train du marché mondial ne fait qu'accéléré, on consomme de plus en plus d'énergie fossile, année après année. Aucunes décisions politiques concrètes, et de toute façon qu'elles seraient-elles? Personne n'a de solution réaliste, applicable dans les 10 à 15 ans à venir.
Donc on continue, comme-ci de rien n'était. Nous sommes otages d'un système que nous avons nous-même alimenté: "produire/consommer" sinon tout s'écroule...ça ne peut que (trés) mal finir.
Tant que l'humain n'est pas au bord du gouffre ou en train de tomber, il ne réagit pas.
Il pourrait avoir des politiques concrètes, mais elles seraient considérées comme dictatoriales. Il faudrait enlever le logiciel consumériste qui a imprégné tous les cerveaux des pays industrialisés, où le paradigme de vie se résume à consommer, à jeter, à gaspiller, à polluer, et à jouir du dieu matériel. Revenir à des solutions beaucoup plus sobres.

Désengorger les grandes mégalopoles pour répartir les populations dans les campagnes, adhérer à un cadre de vive beaucoup plus sain, repeupler les communautés paysannes, produire et consommer des choses plus saines, ralentir significativement l'économie de marché, investir massivement sur les moyens de transports autres que les voitures, donc des trains, des tramways, des vélos. etc...

Revoir dans son entièreté " le système de production ", si nous arrivions à vivre beaucoup plus sobrement, nous aurons beaucoup moins à travailler et à dépendre des lobbies en tout genre qui nous assistent toute notre vie pour nous nourrir, nous soigner, nous faire déplacer. Il faut rejeter le maximum l'utilisation de matières fossiles, les hommes reprendraient la main sur le prêt-à-consommer, nous redeviendront beaucoup plus libres, en dépendant beaucoup moins des multinationales. Le bonheur ne passera plus par la course à l'avoir, mais la course à l'être ! Être beaucoup plus libre.

Je vais m'arrêter là, mais je pourrais écrire presque un petit livre sur les solutions pérennes pour l'humanité qui pourraient être mises en place pour tenter de limiter l'impact du choc contre le mur qu'on va heurter de plein fouet dans 50 ans...( si ce n'est pas avant )
Mais pour cela, il va falloir une volonté politique, et des moyens financiers colossaux...
Déserter les grandes villes remplies de chômage pour les diriger les des campagnes, et commercer avec ce qui sortira de la terre, sans pesticides, ni pétrole. Ça serait du gagnant-gagnant...Je pourrais continuer, mais je m'arrête. ;)
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#212

Message par Curieux_ » 27 sept. 2019, 19:44

Montréalais a écrit :
27 sept. 2019, 19:14
Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 16:38
Comme je l'ai précisé dans un post, malgré que je charrie bien volontiers la petite Greta, si elle peut amener un peu de réflexion chez les nouvelles générations et arriver à les faire se questionner sur l'ensemble du paradigme de la société de consommation et ses effets dévastateurs pour l'ensemble de la planète, c'est toujours ça de gagner.

Je me méfie, et doute un peu de toute la caste qui tire les ficelles de la marionnette...
Que faites vous assis derrière un des appareils, qui, jusqu'à tout récemment, étaient des plus polluant de la planète?!!
La prochaine fois que tu t'adresses à moi de la sorte sans me connaître, tu passes en ignoré ;)
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

jean7
Messages : 3158
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#213

Message par jean7 » 27 sept. 2019, 19:53

Carlito a écrit :
27 sept. 2019, 19:31
A l'école, je ne crois pas qu'il y ai de programme spécifique mais cela est abordé, il me semble, dés l'école primaire...c'est déjà ça.
Donc on continue, comme-ci de rien n'était. Nous sommes otages d'un système que nous avons nous-même alimenté: "produire/consommer" sinon tout s'écroule...ça ne peut que (trés) mal finir.
Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 19:31
Il faudrait enlever le logiciel consumériste qui a imprégné tous les cerveaux des pays industrialisés, où le paradigme de vie se résume à consommer, à jeter, à gaspiller, à polluer, et à jouir du dieu matériel. Revenir à des solutions beaucoup plus sobres.
Ce qu'il faut changer, c'est le modèle de satisfaction individuel : si savoir, connaitre, savoir faire, avoir fait, avoir découvert étaient plus valorisants aux yeux de tous que gagner, posséder, consommer, on aurait résolu la moitié du problème.
L'autre moitié demande la mise à bas du système de valeur basé sur la compétition au profit de la coopération et l'implémentation de la notion de bénéfice collectif au long terme. Mais ce dernier point n'est pas accessible avec l'état d'esprit qui nous est imposé actuellement.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#214

Message par Curieux_ » 27 sept. 2019, 20:00

jean7 a écrit :
27 sept. 2019, 19:53
Carlito a écrit :
27 sept. 2019, 19:31
A l'école, je ne crois pas qu'il y ai de programme spécifique mais cela est abordé, il me semble, dés l'école primaire...c'est déjà ça.
Donc on continue, comme-ci de rien n'était. Nous sommes otages d'un système que nous avons nous-même alimenté: "produire/consommer" sinon tout s'écroule...ça ne peut que (trés) mal finir.
Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 19:31
Il faudrait enlever le logiciel consumériste qui a imprégné tous les cerveaux des pays industrialisés, où le paradigme de vie se résume à consommer, à jeter, à gaspiller, à polluer, et à jouir du dieu matériel. Revenir à des solutions beaucoup plus sobres.
Ce qu'il faut changer, c'est le modèle de satisfaction individuel : si savoir, connaitre, savoir faire, avoir fait, avoir découvert étaient plus valorisants aux yeux de tous que gagner, posséder, consommer, on aurait résolu la moitié du problème.
L'autre moitié demande la mise à bas du système de valeur basé sur la compétition au profit de la coopération et l'implémentation de la notion de bénéfice collectif au long terme. Mais ce dernier point n'est pas accessible avec l'état d'esprit qui nous est imposé actuellement.
C'est bien joli tout ça. Mais il faut s'en prendre à la cause des causes, notre paradigme sociétal de production capitaliste qui a gangréné et aliéné tous les humains ! C'est ce paradigme qui nous conduit aujourd'hui à notre impuissance face au plus grand défi que l'humanité ait pu se confronter.
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Igor
Messages : 2997
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#215

Message par Igor » 27 sept. 2019, 20:46

carlito a écrit :
27 sept. 2019, 18:56
De toute façon le train du marché mondial ne fait qu'accéléré, on consomme de plus en plus d'énergie fossile, année après année. Aucunes décisions politiques concrètes, et de toute façon qu'elles seraient-elles? Personne n'a de solution réaliste, applicable dans les 10 à 15 ans à venir.
C'est un peu ce que dit cet article. https://www.lapresse.ca/actualites/envi ... lieres.php

C'est bien de sensibiliser, mais il faudrait des solutions réalistes comme vous dites. J'aimerais entendre parler les scientifiques aussi, pas juste les prédictions qu'ils font mais les solutions qu'ils proposent. Parce que sinon, et même si je suis sensible à cette cause, ça veut pas dire que je suivrais ce qui est proposé par ces manifestants.

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1031
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#216

Message par carlito » 27 sept. 2019, 20:55

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 19:31
Tant que l'humain n'est pas au bord du gouffre ou en train de tomber, il ne réagit pas.
Il pourrait avoir des politiques concrètes, mais elles seraient considérées comme dictatoriales. Il faudrait enlever le logiciel consumériste qui a imprégné tous les cerveaux des pays industrialisés, où le paradigme de vie se résume à consommer, à jeter, à gaspiller, à polluer, et à jouir du dieu matériel. Revenir à des solutions beaucoup plus sobres.
En théorie, je suis d'accord avec toi,
en pratique:
"Il faudrait"...que l'humain ne soit plus influençable, ne soit plus dominé par ses pulsions/émotions, soit conscient de son subconscient et maitrise sa part d'innée/acquis. La fabrique du consentement, tu connais? Malheureusement, les plus forts dans ce domaine ne sont pas trés soucieux de l'intérêt général.
"Revenir"...à quoi? plus de sobriété? Si je consulte l'histoire, je peux constater que la "sobriété" n'a pas l'air d'être une caractéristique remarquable de la nature humaine :mrgreen:

Les idéologies c'est sympa ;) mais depuis que l'homme fait société, c'est toujours le même constat. qu'elle que soit l'idéologie de départ, tout se termine par une minorité au pouvoir qui domine une majorité. Et cette minorité, qui n'a guère d'autres intérêts qu'économiques, ne rendrait pour rien ce pouvoir


En vérité, je vous le dis, nous les "sans-pouvoirs", on aime profondément être dominé :mrgreen:
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1031
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#217

Message par carlito » 27 sept. 2019, 21:20

Igor a écrit :
27 sept. 2019, 20:46
J'aimerais entendre parler les scientifiques
Ils disent qu'il faut arrêter avec les énergie fossile...pas simple, hein! Surtout lorsqu'il n' y rien de concret (au niveau techno) pour les remplacer.
Ils n'ont pas vocation à s'exprimer sur le volet politique.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Igor
Messages : 2997
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#218

Message par Igor » 27 sept. 2019, 21:45

carlito a écrit :
27 sept. 2019, 21:20
Ils disent qu'il faut arrêter avec les énergie fossile...pas simple, hein! Surtout lorsqu'il n' y rien de concret (au niveau techno) pour les remplacer.
Ils n'ont pas vocation à s'exprimer sur le volet politique.
C'est pas mal ça l'impression que j'ai moi aussi (malheureusement).

Ceci dit (en matière de pensée magique), j'pense que j'peux leur damer le pion à ce chapitre (c'est pas là dessus que j'ai besoin d'eux). ;)

Igor
Messages : 2997
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#219

Message par Igor » 27 sept. 2019, 22:30

En fait, ça serait peut-être plus facile sans eux sur certains sujets (surtout quand je regarde les réponses que je n'ai pas reçu à ma question).

En effet, on est pas mal tous matérialistes (à part quelques fantômes peut-être). :mrgreen: https://www.youtube.com/watch?v=6p-lDYPR2P8

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 3051
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#220

Message par Lambert85 » 28 sept. 2019, 03:39

carlito a écrit :
27 sept. 2019, 21:20

Ils disent qu'il faut arrêter avec les énergie fossile...pas simple, hein! Surtout lorsqu'il n' y rien de concret (au niveau techno) pour les remplacer.
Ils n'ont pas vocation à s'exprimer sur le volet politique.
Construire des tas de centrales nucléaires par exemple ? :twisted:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6891
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54

Ad rem ?

#221

Message par Cartaphilus » 28 sept. 2019, 04:47

Salut à tous.
Inso a écrit :
27 sept. 2019, 16:37
La presque totalité des critiques contre Greta Thunberg concerne sa personne, son physique, son âge, ou bien la théorie complotiste qu'elle soit manipulée. Je n'ai vu que très peu de critiques construites à propos de son message ou du message que les scientifiques clament depuis 30 ans.
Cela démontre-t-il une pauvreté intellectuelle sidérante, un dénis obtus face à la crise climatique ou bien l’efficacité du lobbying pétrolier ?
Les multiples critiques des intellectuels (Onfray, Finkielkraut, Bruckner), d'autres personnages médiatiques (Alexandre) et les réactions à son discours devant l'ONU (florilège) nous offre une intéressante variation de l'argumentum ad personam : contre l'âge, contre le physique, contre le syndrome d'Asperger.

Dans ce déluge d'imprécations, on peine à distinguer l'argumentum ad rem...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

jean7
Messages : 3158
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#222

Message par jean7 » 28 sept. 2019, 04:52

Curieux_ a écrit :
27 sept. 2019, 20:00
jean7 a écrit :
27 sept. 2019, 19:53
Ce qu'il faut changer, c'est le modèle de satisfaction individuel : si savoir, connaitre, savoir faire, avoir fait, avoir découvert étaient plus valorisants aux yeux de tous que gagner, posséder, consommer, on aurait résolu la moitié du problème.
L'autre moitié demande la mise à bas du système de valeur basé sur la compétition au profit de la coopération et l'implémentation de la notion de bénéfice collectif au long terme. Mais ce dernier point n'est pas accessible avec l'état d'esprit qui nous est imposé actuellement.
C'est bien joli tout ça. Mais il faut s'en prendre à la cause des causes, notre paradigme sociétal de production capitaliste qui a gangréné et aliéné tous les humains ! C'est ce paradigme qui nous conduit aujourd'hui à notre impuissance face au plus grand défi que l'humanité ait pu se confronter.
Nous différons sans doute sur ce point : je ne vois pas le capitalisme comme la cause des causes.
Ce que j'ai évoqué aurait évidement comme conséquence l’obsolescence du capitalisme.

Il y a un autre truc que je ne crois pas : c'est qu'on puisse mettre à bas le capitalisme en tapant dessus. Posséder est devenu une raison d'être. Tant que cette racine est là, le capitalisme ne peut pas tomber (ou alors pour être remplacé par pire). Si cette racine disparait, l'argent peut reprendre sa place d'outil au service de l'homme.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

jean7
Messages : 3158
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#223

Message par jean7 » 28 sept. 2019, 05:07

carlito a écrit :
27 sept. 2019, 20:55
qu'elle que soit l'idéologie de départ, tout se termine par une minorité au pouvoir qui domine une majorité. Et cette minorité, qui n'a guère d'autres intérêts qu'économiques, ne rendrait pour rien ce pouvoir
C'est pour ça que même en mettant leurs tête au bout des piques, on ne résoudrait rien.
Il faut une remise en question de la culture dominante.
C'est possible, pas sur une génération.
Donc si on veut faire quelque chose pour l'humanité, il est très facile de savoir sur quoi il faut miser : il faut doter les générations futures de conaissance, de créativité et de démocratie. Soyons réalistes : nous ne savons absolument rien des difficultés que nos enfants auront à affronter quand nous ne seront plus là !
Donc conaissance et créativité pour qu'il leur soit possible d'inventer les solutions. Et démocratie pour que ces solutions soient juste.
A la base, il faut accepter d'avoir les bras trop courts, d'être voués à disparaitre et oubliés.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Curieux_
Messages : 1032
Inscription : 18 févr. 2019, 16:27

Re: Ad rem ?

#224

Message par Curieux_ » 28 sept. 2019, 08:37

Cartaphilus a écrit :
28 sept. 2019, 04:47
Salut à tous.
Inso a écrit :
27 sept. 2019, 16:37
La presque totalité des critiques contre Greta Thunberg concerne sa personne, son physique, son âge, ou bien la théorie complotiste qu'elle soit manipulée. Je n'ai vu que très peu de critiques construites à propos de son message ou du message que les scientifiques clament depuis 30 ans.
Cela démontre-t-il une pauvreté intellectuelle sidérante, un dénis obtus face à la crise climatique ou bien l’efficacité du lobbying pétrolier ?
Les multiples critiques des intellectuels (Onfray, Finkielkraut, Bruckner), d'autres personnages médiatiques (Alexandre) et les réactions à son discours devant l'ONU (florilège) nous offre une intéressante variation de l'argumentum ad personam : contre l'âge, contre le physique, contre le syndrome d'Asperger.

Dans ce déluge d'imprécations, on peine à distinguer l'argumentum ad rem...
Il aurait fallu qu'elle soit Juive pour qu'elle soit carrément inattaquable. Greta Thunstein c'aurait été parfait.
:mrgreen:
« Il faut choisir entre le champagne pour quelques-uns et l'eau potable pour tous » -Thomas Sankara-

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 1031
Inscription : 10 nov. 2010, 11:26

Re: Pourrons-nous relever le défi du réchauffement de la planète ?

#225

Message par carlito » 28 sept. 2019, 08:50

Lambert85 a écrit :
28 sept. 2019, 03:39
Construire des tas de centrales nucléaires par exemple ?
Des centrales nucléaires?...Mettons les de côté et investissons plutôt dans la fusion nucléaire. Il paraît que c'est l'avenir 8=)
http://votrenergie.eu/les-scientifiques ... nucleaire/
Dernière modification par carlito le 28 sept. 2019, 09:29, modifié 1 fois.
" Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre! " -Frédérique Dard-

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit