Plein Emploi et Pénurie d'emploi au Québec - Mythes et réalités

Politique, histoire, société... et autres sujets sans lien avec le paranormal
Percuss-55

Plein Emploi et Pénurie d'emploi au Québec - Mythes et réalités

#1

Message par Percuss-55 » 29 févr. 2020, 03:34

Bonjour,

Tout d'abord je tiens à remercier et féliciter les membres et admins et toute la famille des Sceptiques du Québec pour la qualité, la pertinence et l'exemplarité d'une telle plateforme de discussion que je qualifie tout simplement de superbe ! :a2:

Le sujet qui me taraude est comme vous avez lu en titre c'est cette histoire de plein emploi avec laquelle on nous bassine depuis près de deux ans ! c'est quasiment rendu insupportable de lire ou écouter ce genre de nouvelles, menée tambour battant par des medias mainstream qui sont connu pour leur docilité, leur suivisme et leurs caresses incessantes de nos politiciens dans le sens du poil !

Y a t-il oui ou non Plein emploi au Canada et au Québec depuis deux ans selon vous ? et quelque soit votre réponse, pourquoi ?

En ce qui me concerne, je dit que c'est non seulement le hoax du siècle, Mais que cela fait surtout l'affaire du parti au pouvoir et des politiciens en général et voici pourquoi !

1 - De toutes ces agences et organismes d'entreprises qui fournissent les médias avec ses informations, et après vérification, aucun n'est en mesure de communiquer des chiffres complets, exactes et détaillés de ce qu'il avance ! ce sont en général des fédérations d'entreprises indépendantes qui sont aussi clientélistes que peuvent l'être les partis politiques et nos médias bonbon ! lorsque vous demandez aux journalistes et aux agences de presse qui diffusent ces infos leurs sources, ils vous renvoient vers ces organismes ou vers les ministères, mais encore une fois il est très difficile de faire des vérifications ou connaître comment en effet les données sont compilées ! je vous invite ;a nous éclairer si vous en savez plus !

2 - Si la pénurie d'emplois et le plein emploi étaient si prononcés, pourquoi ils ne touchent pas le secteur public mais seulement le secteur privé ? lorsque vous rentrez sur le site des jobs du gouvernement provincial du Québec, vous ne trouverez jamais plus d'une vingtaine d'annonces, dont plus de la moitié sont destinées à promouvoir des personnes à l'interne et déjà à l'emploi avec le gouvernement, mais sont obligé d'afficher les annonces selon la loi ! En plus, il n'y a pas que le site des annonces du gouvernement du Québec, les sites des Villes comme Montréal ou de Québec, c'est pas mieux, donc les collectivités aussi ne sont nullement touchées par le plein emploi ou la pénurie d'emploi !

3 - Le plein emploi est une notion économique relativement et moyennement fiable et très loin d'être précise, c'est un indice ou un indicateur macro économique qui se base sur la compilation de statistiques et de données généralistes qui je suppose et j'imagine mais je n'en suis absolument pas sûr, dans le cas du Québec sont communiquées aux ministère de l'économie et autres agences ou organismes du gouvernement sur la base des rapports et compilations rendu par Revenu Québec, l'assurance emploi du fédéral et l'aide financière de dernier recours ou emploi Québec. ils ne se base aucunement sur un recensement exact de la population active, et considère aussi bien les personnes a temps partiel qu'a temps plein comme pleinement actives dont les étudiants boursiers, les semi retraités, les gens se contentant de temps partiel car ne trouvant pas mieux, ni les personnes qui font un travail précaire dans de mauvaises conditions ou aléatoire et instable d'une semaine à l'autre et d'un mois à l'autre. Il ne discerne donc pas non plus la qualité des emplois, ou le phénomène de surqualification. conclusion : c'est un terme générique purement économique destiné à la consommation et aux intérêts politiques pour les besoins de propagande ! et lorsque vous le mettez dans un système clientéliste et corporatiste comme le notre, ou les politiciens et les corporations et les médias ont tous intérêt à être copains copains, bonjour les dégâts et le tintamarre !

4 - Oui la pénurie d'emploi est réelle mais uniquement dans certains métiers aux salaires précaires à la base et que personne ne veut faire comme manutentionnaire, journalier, chauffeur ou serveur...etc, ou dans certaines filières très spécialisées comme les soudeurs, les spécialités mécaniques et techniques, et parfois aussi les hauts postes tres spécialisés ! Mais la pénurie d'emploi ne veut aucunement dire que demain vous pouvez changer votre emploi, et augmenter votre salaire de 20 ou 50% !

5 - Les chercheurs d'emploi sur Linkedin sont légion ! dans toutes les tranches d'âge, les spécialités et souvent avec de très bons profils, je remarque en plus que la majorité est en recherche d'emploi depuis en moyenne deux ans ! justement depuis qu'on nous chauffe les oreilles avec le plein emploi ! et je suis choqué de savoir que beaucoup de gens mis à pieds à travers le Québec, beaucoup ont repris des jobs beaucoup moins payants et le reste se tourne les pouces et est toujours entrain de chercher ! cet élément est aussi renforcé par la compétition monstre qui s'exerce un peu partout aujourd'hui au sein des entreprises par les gens qui convoitent de meilleures positions ! Presque partout, c'est la même histoire, on se bouscule et on se fait la guerre presque pour la première position qui s'ouvre !

6 - La discrimination qui touche encore beaucoup de monde n'est jamais mentionnée et passée sous silence est un grand tabou! la discrimination il faut rappeler peut toucher n'importe qui, surtout encore des femmes, des travailleurs âgés dans la quarantaine et la cinquantaine, des gens avec des difficultés de santé, des gens avec des antécédents de depression et burnout, et bien entendu les minorités, les premières nations etc

7 - Oui vous aurez deviné, je suis moi même en recherche d'emploi, et je refuse de faire des concessions graves et accepter un emploi avec une disparité énorme et sur le status et sur le salaire avec mon précédent emploi duquel on m'a mis a pied avec pres de 300 autres personnes ! mais je m'accroche !

Conséquence : Le problème avec cette histoire de ''plein emploi historique et de pénurie criante et catastrophique'' est que ça fait passer tous les chercheurs d'emploi pour des idiots et des imbéciles devant leurs proches, leurs amis, et beaucoup de gens qui ne connaissent pas les réalités du marché de l'emploi au Québec ! ça peut être stigmatisant même devant un potentiel employeur, un chasseur de tête ou un agent recruteur ! les gens ordinaires peuvent très bien vous regarder de travers et vous juger à chaque fois qu'ils se rappellent ces nouvelles qu'ils lisent chaque matin avant de se rendre à leur travail ! et ça c'est terrible rien qu'a y penser!

Merci d'avoir pris la peine de lire, et je vous serais reconnaissant de nous éclairer par rapport au sujet ! :a1:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Denis