Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5065
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#51

Message par spin-up » 15 août 2020, 08:03

LePsychoSophe a écrit : 15 août 2020, 07:41 Certes, c'est compatible. Mais mais... restons vigilants... La vision dramatique excessive... n'est pas favorable à ce que les gens se bougent les fesses.
L'article de nice provence n'est pas compatible avec les propos de Le Roy Ladurie et presente son livre de facon mensongère
Sinon on peut continuer à appeler un chat un chat: le climat global se rechauffe, et va se rechauffer de plusieurs degrés a cause des emissions humaines de gaz a effet de serre.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 2264
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#52

Message par LePsychoSophe » 15 août 2020, 08:26

spin-up a écrit : 15 août 2020, 08:03
LePsychoSophe a écrit : 15 août 2020, 07:41 Certes, c'est compatible. Mais mais... restons vigilants... La vision dramatique excessive... n'est pas favorable à ce que les gens se bougent les fesses.
L'article de nice provence n'est pas compatible avec les propos de Le Roy Ladurie et presente son livre de facon mensongère
Sinon on peut continuer à appeler un chat un chat: le climat global se rechauffe, et va se rechauffer de plusieurs degrés a cause des emissions humaines de gaz a effet de serre.
Je ne nie pas cela. Je dis juste que des conditions d'écosystèmes déstabilisés... il y a en toujours eu. Lié ou pas l'activité humaine, un changement est un changement. On peut faire du spécio-masochisme en se torturant face à nos décombres... ou accepter la vie et l'écosystème sont ainsi et s'adapter.

Culpabiliser les gens devant une absence de libre-arbitre... c'est le lot des 3 fucking religions monothéistes. Une nouvelle religion, le greenbelief?
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5065
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#53

Message par spin-up » 15 août 2020, 08:33

LePsychoSophe a écrit : 15 août 2020, 08:26 Je ne nie pas cela. Je dis juste que des conditions d'écosystèmes déstabilisés... il y a en toujours eu. Lié ou pas l'activité humaine, un changement est un changement. On peut faire du spécio-masochisme en se torturant face à nos décombres... ou accepter la vie et l'écosystème sont ainsi et s'adapter.
Ceux qui nient des faits contre toute évidence me semblent être ceux qui n'acceptent pas la realité.
Ceux qui chouinent a cause des mesures prises pour limiter les emissions de GES me semblent être ceux qui ne parviennent pas a s'adapter.

A contrario, etudier le climat, décrire la realité pour ce qu'elle est et pas ce qu'on voudrait qu'elle soit, et prendre les choses en mains collectivement me parait un bon exemple d'adaptation.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11337
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#54

Message par Nicolas78 » 15 août 2020, 08:54

LePsychoSophe a écrit : 15 août 2020, 08:26
spin-up a écrit : 15 août 2020, 08:03
LePsychoSophe a écrit : 15 août 2020, 07:41 Certes, c'est compatible. Mais mais... restons vigilants... La vision dramatique excessive... n'est pas favorable à ce que les gens se bougent les fesses.
L'article de nice provence n'est pas compatible avec les propos de Le Roy Ladurie et presente son livre de facon mensongère
Sinon on peut continuer à appeler un chat un chat: le climat global se rechauffe, et va se rechauffer de plusieurs degrés a cause des emissions humaines de gaz a effet de serre.
Je ne nie pas cela. Je dis juste que des conditions d'écosystèmes déstabilisés... il y a en toujours eu. Lié ou pas l'activité humaine, un changement est un changement. On peut faire du spécio-masochisme en se torturant face à nos décombres... ou accepter la vie et l'écosystème sont ainsi et s'adapter.

Culpabiliser les gens devant une absence de libre-arbitre... c'est le lot des 3 fucking religions monothéistes. Une nouvelle religion, le greenbelief?
Je suis asses d’accord avec toi, cependant faut pas confondre adaptation et résilience.
S’adapter sera impossible puisque l’humain dépend de sont écosystème, et que celui-ci aura bien du mal a s’adapter dans le temps imparti.
Je dit pas que c’est impossible, mais ca va faire mal.
Il y a une différence entre la « religion idéologico-verte », que je suis le premier a critiquer, et les faits écologiques scientifiques indiscutables.

Edit : donc se résilier pourrait rendre les choses encore plus dur après. Peut-être pas pour tout le monde, mais une partie de la population mondiale, oui.

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 2264
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#55

Message par LePsychoSophe » 15 août 2020, 11:40

Je crois que nous avons tous un biais d'observation sur ce qui se passe. Pour moi, hier est comme demain. Les humains feront ce qu'ils font toujours.
La résilience est à l'équilibre avec l'adaptation. Piaget appelait ça accomodation/assimilation. L'humain doit accepté autant que forcer.
Toujours ce foutu équilibre qui quoi qu'on face s'imposera à nous.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2044
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#56

Message par Inso » 15 août 2020, 12:33

LePsychoSophe a écrit : 15 août 2020, 08:26 Je ne nie pas cela. Je dis juste que des conditions d'écosystèmes déstabilisés... il y a en toujours eu. Lié ou pas l'activité humaine, un changement est un changement. On peut faire du spécio-masochisme en se torturant face à nos décombres... ou accepter la vie et l'écosystème sont ainsi et s'adapter.
Je suis assez d'accord avec toi. L'espèce humaine va s'adapter :
Dans un premier temps, avec la crise des écosystèmes et donc de l'agriculture, un nombre conséquent de personnes vont mourir de faim (comme cela se passe dans la nature). La population va se stabiliser (s'adapter) en fonction des ressources de la planète (vers 1 milliard, 500 millions ?). Rien d'extraordinaire dans l'histoire de la planète.
Par contre, vu le potentiel humain et les situations des différents pays, je pense qu'on va avoir quelques phénomènes non biologiques significatifs:
- Guerres majeures (régionales, mondiales ? Nucléaires ?) pour l'accès aux ressources (nourriture, eau, énergie, matières...)
- Migrations conséquentes (par centaines de millions ?)
- Effondrement des systèmes support (soins, aides, infrastructures...)
- Préemption par les super riches de pays / ressources / richesses, (semi ?) esclavagisme des plus démunis.
- ...
Pour arriver, effectivement à un nouvel état d'équilibre.

Le problème est que ce nouvel équilibre ne me fait pas très envie.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11337
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#57

Message par Nicolas78 » 15 août 2020, 17:48

Ca ressemble a MadMax ton scénario la :lol:
Espérons que ca ne se passe pas ainsi, même si c’est tristement plausible...

issigi
Messages : 400
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#58

Message par issigi » 16 août 2020, 05:59

Nicolas78 a écrit : 15 août 2020, 17:48 Ca ressemble a MadMax ton scénario la :lol:
Espérons que ca ne se passe pas ainsi, même si c’est tristement plausible...
les informations tirés du sol de Mars pourraient, dans un proche avenir, en révéler bcp sur son histoire, dont celle d'une activité biologique riche.

à partir de là, les scénarios de l'apparition de la vie sur terre, et sa finalité, pourrait aussi se préciser.

toute révélation, aussi apocalyptique puisse-t-elle être, renvoie à l'immensité, la profusion d'un tel processus qui aurait cours infiniment partout dans l'univers.

ce qui est plutôt de nature réjouissante, de mon point de vue.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 400
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#59

Message par issigi » 17 août 2020, 07:09

corollaire
Quel est ce mystérieux ancêtre de l’humanité ?
L'histoire tortueuse de l'humanité n'en finit plus de s'écrire. Des chercheurs viennent en effet tout juste de nous trouver un mystérieux ancêtre. Et l'algorithme qu'ils ont utilisé pourrait encore nous réserver d'autres surprises. Ou en tout cas, préciser enfin l'arbre généalogique d'Homo erectus.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11337
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#60

Message par Nicolas78 » 17 août 2020, 07:47

Oui merci. C’est très intéressant :) Mais heuuu...c’est quoi le rapport avec la discussion ? :D

issigi
Messages : 400
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#61

Message par issigi » 17 août 2020, 09:14

le lien ?

aurélien le poète, le cosmologue, le philosophe qui réfléchi sur la vie en général, ses mécanismes, son origine, sa fin.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 400
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#62

Message par issigi » 17 août 2020, 09:19

aussi, cette énigme qui monopolise les recherches au Cern (dont les ramifications sont planétaire) sur un modèle qui unifie la relativé générale à la physique quantique, soit une équation de la gravité quantique. ce qui n'est pas aisé mais tellement captivant.

et d'aventure, qui sait si l'information ne joue pas un rôle crucial à partir du vide quantique jusqu'au néocortex, en passant par le réchauffement climatique..

toutt est en toutt comme le chantait si gaiement raoul duguay

au plaisir
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

issigi
Messages : 400
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#63

Message par issigi » 17 août 2020, 10:35

Le CERN

https://home.cern/fr/news/news/physics/na62-sees-first-significant-evidence-rare-process
NA62 voit le premier indice significatif d’un processus rare
Ce résultat constitue une première étape pour la recherche de signaux de la physique au-delà du Modèle standard
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 2044
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#64

Message par Inso » 17 août 2020, 13:34

Nicolas78 a écrit : 15 août 2020, 17:48 Ca ressemble a MadMax ton scénario la :lol:
Espérons que ca ne se passe pas ainsi, même si c’est tristement plausible...
Et encore, c'est un scénario optimiste, la civilisation survit ... :a2:

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1672
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#65

Message par ABC » 17 août 2020, 16:39

spin-up a écrit : 15 août 2020, 08:33A contrario, étudier le climat, décrire la réalité pour ce qu'elle est et pas ce qu'on voudrait qu'elle soit, et prendre les choses en main collectivement me parait un bon exemple d'adaptation.
C'est simple, c'est clairement exprimé, ça ne devrait pas donner lieu à débat mais au contraire servir de base à la suite de la réflexion...
...mais bon, sur des sujets difficiles par les remises en cause qu'ils engendrent, il n'est pas facile de trouver les bons mots pour faire passer des informations pourtant très importantes.

Leur déni ou leur minimisation (par une recherche inconsciente de confort psychologique) bloque la possibilité :
  • de faire des choix lucides et équilibrés basés
    • sur une hiérarchisation pertinente des objectifs prioritaires par rapport aux enjeux identifiés
    • sur une évaluation réaliste des ressources mobilisables ou disponibles pour atteindre ces objectifs
    • sur des arbitrages pertinents dans l'affectation de ces ressources aux différents objectifs selon leur degré d'importance/priorité
    • sur la recherche d'efficacité dans l'utilisation de ces ressources (atteinte de l'objectif fixé avec utilisation optimale des ressources consommées dans ce but. Ce principe est évident mais, pour s'en convaincre, il faut parvenir à le dissocier de l'usage parfois nuisible qui en fait quand l'efficacité en question sert un but qui lui est nuisible)
  • nous permettant,peut-être (mais ça dépend de notre volonté collective) de préserver une bonne partie (l'essentiel ?) de ce que notre société actuelle est, à ce jour, en mesure de nous apporter (au moins dans les pays dits développés):
    • de nécessaire d'une part (s'alimenter, respirer, boire, dormir, se vêtir, se loger et avoir accès à des soins de santé)
    • d'utile humainement et socialement à une vie active et heureuse d'autre part.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11337
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#66

Message par Nicolas78 » 18 août 2020, 11:54

Inso a écrit : 17 août 2020, 13:34
Nicolas78 a écrit : 15 août 2020, 17:48 Ca ressemble a MadMax ton scénario la :lol:
Espérons que ca ne se passe pas ainsi, même si c’est tristement plausible...
Et encore, c'est un scénario optimiste, la civilisation survit ... :a2:
Est-ce vraiment optimiste que l'humanité survive ? :lol:

---

Bon, sinon concernant A.Barrau, après mes critiques en sa personnes (sur la question de l'aérospatiale et de l’écologie, critiques que je maintient évidement), je tiens tout de même a dire qu'il a aussi de belles fulgurances sur la scène sociale. Notamment ici sur le sujet des masques :

https://positivr.fr/aurelien-barrau-ref ... ronavirus/

Voici l'extrait :
Aurélien Barrau sur sont Facebook a écrit :
Spoiler
Show
La désobéissance civile est un geste fort. Il y a peu, des milliers de scientifiques ont appelé à y recourir face à la catastrophe écologique en cours. C'est, à ma connaissance, sans précédent. D'autres causes immenses méritent sans doute que soit envisagée cette forme radicale de résistance. Il y a là matière à penser et à agir. Avec solennité.

Mais comment n'être pas triste de constater que le refus des gestes sanitaires de base - qui ne sont qu'un infime effort d'intelligence collective élémentaire - soit aujourd'hui revendiqué comme une telle résistance ? Il me semble que cette obstination à mettre en danger la vie d'autrui relève en réalité plutôt de la bouderie presque obscène d'un enfant gâté paranoïaque qui ne veut rien, jamais, sacrifier de son confort. Fût-ce au prix de la mise en danger délibérée de la vie d'autrui.

Et, une dernière fois, pour rappel :
1) "Masquer" la population ne fait pas les affaires de l'État : rien ne fait plus peur à une société de contrôle que des citoyens non identifiables !
2) Nous avons réclamé - à juste titre - ces masques quand ils manquaient. Refuser de les utiliser, en espace clos, quand ils sont disponibles est totalement incohérent.
3) Nombreux sont ceux qui dénoncent les enjeux de pouvoir et d'argent des laboratoires pharmaceutiques. Raison de plus pour endiguer l'épidémie à moindre frais et sans médicament ! Même les plus "conspirationnistes" ne peuvent nier que le port du masque n'enrichira aucune puissance occulte...
4) Que le virus soit plus petit que les mailles du masque ne dit évidemment pas que ces derniers ne servent à rien : les gouttelettes qui portent une bonne partie des agents pathogènes sont arrêtées.
5) Oui, il y a d'autres maladies graves actuellement à l'oeuvre dans le monde. Et alors ? Que la seconde guerre mondiale ait été plus meurtrière que la première signifie-t-il que cette dernière soit anodine ?
6) Oui, nous pouvons - et c'est mon cas ! - avoir de nombreux griefs contre ce gouvernement et sa politique. Et alors ? En quoi cela nous autorise-t-il à mettre en danger la vie des plus fragiles ? Nous "entretuer" fragiliserait-il le pouvoir en place ?
7) J'ai souvent lu ces derniers jours que "bien respirer est essentiel à la santé". Certes. Bien boire aussi. Pour autant, quand l'eau de la mare est empoisonnée mieux vaut se retenir quelques minutes et aller à une source pure, non ?
8 ) N’y a-t-il pas une forme d’arrogance assez stupéfiante à penser que les experts n’ont rien compris et que des analyses ne reposant sur aucune compétence spécifique sont évidemment celles auxquelles donner crédit ? Comme si tout n’était qu’affaire de sondage, d’opinion et de choix personnel.
9) Refuser d'obéir aveuglément est sans doute une posture intéressante. Il y a tant de lois et de schèmes d'oppression à contester... Pourquoi manifester ce "courage" face à ce qui relève, justement, du soucis élémentaire de la santé d'autrui ? C'est un contresens radical.
10) Il n'y a aucune légitimité à craindre une "nouvelle normalité". De même que le confinement chez soi a été levé dès que possible (ralentir l'économie ne fait jamais les affaires de l'État), le port du masque (toujours terrifiant pour les forces de police) ne durera évidemment pas. L'émergence d'une société de contrôle assez angoissante est possible et doit, à mon sens, être combattue. Mais, justement, c'est l'inverse qui a lieu ici !
11) Certains se vantent de n'avoir pas peur. Soit. La disposition psychologique de chacun est parfaitement légitime. Mais n'avoir pas peur des armes à feu n'autorise pas à tirer dans le tas. Tout est là.
12) Il n'y a vraiment rien de révolutionnaire ou de transgressif à nier les vérités médicales dans un geste d'égoïsme assumé qui prend la forme exacerbée de l'individualisme dominant du monde contemporain.
13) Et même si, de façon improbable, le masque s'avérait essentiellement inutile, l'infime effort ne méritait-il pas d'être tenté ? Mettre en regard ce dérisoire inconfort (l'occident oublie si souvent les véritables maux de ce temps) face à la possibilité d'une vie sauvée ne clôt-il pas immédiatement le dilemme ?
14) Franchement, face à la souffrance des malades intubés, face aux 600 000 morts - ici et ailleurs -, le refus de l'infime effort dont il est ici question n'a-t-il pas quelque chose d'indécent ? Comme symptôme de l'oublie définitif de tout soucis du bien commun.
Il n'oublie pas un argument et les nuancent très habilement. C'est clairement un magnifique coup au but.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#67

Message par Dash » 19 août 2020, 07:53

Nicolas78 a écrit : 18 août 2020, 11:54Il n'oublie pas un argument et les nuancent très habilement. C'est clairement un magnifique coup au but.
Oui, vraiment excellent! Thx du partage (ça pourra me servir envers certains complotistes parmi mes connaissances).

SInon A. Barrau un humain comme nous tous, il peut donc en échapper une de temps à autre quand il commente un post FB en 5 lignes, mais quand il traite et développe un sujet en profondeur, l’on reconnaît immédiatement le « scientifique/professionnel/brillant esprit » qu'il est.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

issigi
Messages : 400
Inscription : 27 juin 2015, 19:09

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#68

Message par issigi » 20 août 2020, 10:46

Nicolas78 a écrit : 18 août 2020, 11:54
Inso a écrit : 17 août 2020, 13:34
Nicolas78 a écrit : 15 août 2020, 17:48 Ca ressemble a MadMax ton scénario la :lol:
Espérons que ca ne se passe pas ainsi, même si c’est tristement plausible...
Et encore, c'est un scénario optimiste, la civilisation survit ... :a2:
Est-ce vraiment optimiste que l'humanité survive ? :lol:

---

Bon, sinon concernant A.Barrau, après mes critiques en sa personnes (sur la question de l'aérospatiale et de l’écologie, critiques que je maintient évidement), je tiens tout de même a dire qu'il a aussi de belles fulgurances sur la scène sociale. Notamment ici sur le sujet des masques :

https://positivr.fr/aurelien-barrau-ref ... ronavirus/

Voici l'extrait :
Aurélien Barrau sur sont Facebook a écrit :
Spoiler
Show
La désobéissance civile est un geste fort. Il y a peu, des milliers de scientifiques ont appelé à y recourir face à la catastrophe écologique en cours. C'est, à ma connaissance, sans précédent. D'autres causes immenses méritent sans doute que soit envisagée cette forme radicale de résistance. Il y a là matière à penser et à agir. Avec solennité.

Mais comment n'être pas triste de constater que le refus des gestes sanitaires de base - qui ne sont qu'un infime effort d'intelligence collective élémentaire - soit aujourd'hui revendiqué comme une telle résistance ? Il me semble que cette obstination à mettre en danger la vie d'autrui relève en réalité plutôt de la bouderie presque obscène d'un enfant gâté paranoïaque qui ne veut rien, jamais, sacrifier de son confort. Fût-ce au prix de la mise en danger délibérée de la vie d'autrui.

Et, une dernière fois, pour rappel :
1) "Masquer" la population ne fait pas les affaires de l'État : rien ne fait plus peur à une société de contrôle que des citoyens non identifiables !
2) Nous avons réclamé - à juste titre - ces masques quand ils manquaient. Refuser de les utiliser, en espace clos, quand ils sont disponibles est totalement incohérent.
3) Nombreux sont ceux qui dénoncent les enjeux de pouvoir et d'argent des laboratoires pharmaceutiques. Raison de plus pour endiguer l'épidémie à moindre frais et sans médicament ! Même les plus "conspirationnistes" ne peuvent nier que le port du masque n'enrichira aucune puissance occulte...
4) Que le virus soit plus petit que les mailles du masque ne dit évidemment pas que ces derniers ne servent à rien : les gouttelettes qui portent une bonne partie des agents pathogènes sont arrêtées.
5) Oui, il y a d'autres maladies graves actuellement à l'oeuvre dans le monde. Et alors ? Que la seconde guerre mondiale ait été plus meurtrière que la première signifie-t-il que cette dernière soit anodine ?
6) Oui, nous pouvons - et c'est mon cas ! - avoir de nombreux griefs contre ce gouvernement et sa politique. Et alors ? En quoi cela nous autorise-t-il à mettre en danger la vie des plus fragiles ? Nous "entretuer" fragiliserait-il le pouvoir en place ?
7) J'ai souvent lu ces derniers jours que "bien respirer est essentiel à la santé". Certes. Bien boire aussi. Pour autant, quand l'eau de la mare est empoisonnée mieux vaut se retenir quelques minutes et aller à une source pure, non ?
8 ) N’y a-t-il pas une forme d’arrogance assez stupéfiante à penser que les experts n’ont rien compris et que des analyses ne reposant sur aucune compétence spécifique sont évidemment celles auxquelles donner crédit ? Comme si tout n’était qu’affaire de sondage, d’opinion et de choix personnel.
9) Refuser d'obéir aveuglément est sans doute une posture intéressante. Il y a tant de lois et de schèmes d'oppression à contester... Pourquoi manifester ce "courage" face à ce qui relève, justement, du soucis élémentaire de la santé d'autrui ? C'est un contresens radical.
10) Il n'y a aucune légitimité à craindre une "nouvelle normalité". De même que le confinement chez soi a été levé dès que possible (ralentir l'économie ne fait jamais les affaires de l'État), le port du masque (toujours terrifiant pour les forces de police) ne durera évidemment pas. L'émergence d'une société de contrôle assez angoissante est possible et doit, à mon sens, être combattue. Mais, justement, c'est l'inverse qui a lieu ici !
11) Certains se vantent de n'avoir pas peur. Soit. La disposition psychologique de chacun est parfaitement légitime. Mais n'avoir pas peur des armes à feu n'autorise pas à tirer dans le tas. Tout est là.
12) Il n'y a vraiment rien de révolutionnaire ou de transgressif à nier les vérités médicales dans un geste d'égoïsme assumé qui prend la forme exacerbée de l'individualisme dominant du monde contemporain.
13) Et même si, de façon improbable, le masque s'avérait essentiellement inutile, l'infime effort ne méritait-il pas d'être tenté ? Mettre en regard ce dérisoire inconfort (l'occident oublie si souvent les véritables maux de ce temps) face à la possibilité d'une vie sauvée ne clôt-il pas immédiatement le dilemme ?
14) Franchement, face à la souffrance des malades intubés, face aux 600 000 morts - ici et ailleurs -, le refus de l'infime effort dont il est ici question n'a-t-il pas quelque chose d'indécent ? Comme symptôme de l'oublie définitif de tout soucis du bien commun.
Il n'oublie pas un argument et les nuancent très habilement. C'est clairement un magnifique coup au but.
dans le même genre, l'urgence climatique en 12 points. le premier, politique, à la 33ieme minute
aurélien prend le micro à la 9ieme
première remarque sur l'enjeu climatique, celui-ci est symptomatique d'une activité humaine biocide, écocide.
il commet une perle à la 21-22ieme minute sur l'antagonisme projectionniste diabolisant (?!)
et une autre à la 31ième sur une perversion triviale du bien-être issu du mal-être issu du bien-être (!?)
Envies d'Agir - Conférence de l'astrophysicien en bottes de cowboy
bon visionnement
notez que cette conférence a eu lieu peu avant la propagation du coronavirus.
..giter à l'amarre.. Amarré au gîte..

La Muse
Messages : 69
Inscription : 23 août 2020, 18:31

Re: Des avis sur Aurélien Barrau? cosmologie & astrophysique

#69

Message par La Muse » 26 août 2020, 15:33

Bonjour,

LePsychoSophe, vous disiez: ''Et que si nous devons disparaitre dans la chaleur de l'enfer... les catho/chrétiens... n'auront finalement pas totalement eu tort... Car c'est bien le pêché qui aura conduit à notre fin/souffrance.''

En fait, oui ils ont tort, pas besoin d'avoir imaginé l'enfer, comme le disait Aurélien Barrau dans un de ses cours: On y est et depuis longtemps. Si la souffrance qui nous entoure n'est pas l'enfer, je me demande bien ce que c'est.

Le cours que je prends en ce moment : https://www.youtube.com/watch?v=zjIC6jI ... pp=desktop

Aurélien Barrau est un orateur qui ne laisse pas indifférent et même si on a quelques problèmes de concentration, il nous recentre aisément. Il est au ciel et à l'histoire de la cosmogonie ce que Jean Claude Ameisen est dans son exploration du vivant. Tous deux de grands passionnés.
''On ignore même notre ignorance.'' Steven Laureys

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Dominique18