La méditation pleine conscience à l’école en France

Homéopathie, acupuncture, reiki, urinothérapie, etc. Des preuves???
Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#26

Message par Dominique18 » 30 juin 2021, 09:27

mathias a écrit : 30 juin 2021, 07:57 Pour aller dans votre sens, est-ce que l’Education Nationale sous- traite ces modules de  relaxation   à des officines privées (délégation de service publique) ?
Il y a beaucoup moins de garde-fous qu'autrefois. L'offre n'était pas pléthorique, il est vrai.
L'éducation nationale représente un marché comme un autre.
La MGEN (la mutuelle des enseignants), n'est pas insensible à certaines pratiques, comme la méditation de pleine conscience.

https://www.mgen.fr/le-groupe-mgen/la-p ... etre-mgen/

https://www.mgen.fr/le-groupe-mgen/la-p ... du-loiret/

Mais, des dérives peuvent se produire dans le public...

Dans la même voie, la mairie de Nantes s'est faite épingler récemment, pour avoir laisser s'introduire des pratiques douteuses...

https://www.capital.fr/economie-politiq ... es-1400752

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#27

Message par nikola » 30 juin 2021, 10:19

mathias a écrit : 30 juin 2021, 07:57 Elle ne parle pas de la MPC.
Donc pourquoi tu sors ce mémoire de maîtrise ?
Développement personnel dans le cadre scolaire, c’est ?
Des profs qui en font plus du baratin en formation (y compris initiale).
Pour aller dans votre sens, est-ce que l’Éducation Nationale sous- traite ces modules de  relaxation   à des officines privées (délégation de service publique) ?
À ma connaissance, c’est fait par des profs ou des surveillants.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

mathias
Messages : 1358
Inscription : 24 avr. 2014, 13:38

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#28

Message par mathias » 30 juin 2021, 11:04

nikola a écrit : 30 juin 2021, 10:19
mathias a écrit : 30 juin 2021, 07:57 Elle ne parle pas de la MPC.
Donc pourquoi tu sors ce mémoire de maîtrise ?
Développement personnel dans le cadre scolaire, c’est ?
Des profs qui en font plus du baratin en formation (y compris initiale).
Pour aller dans votre sens, est-ce que l’Éducation Nationale sous- traite ces modules de  relaxation   à des officines privées (délégation de service publique) ?
À ma connaissance, c’est fait par des profs ou des surveillants.
Donc pourquoi tu sors ce mémoire de maîtrise ?
Relaxation type éducation nationale équivaut au jargon MPC associé au titre du post : "La méditation pleine conscience à l’école en France" sans les dérives supposées ou avérées

https://www.reseau-canope.fr/climatscol ... -etre.html

http://www.c2rp.fr/formation/1325045
et plus spécifiquement:
http://www.ac-clermont.fr/fileadmin/use ... N.ISRP.pdf

L'agrément:
https://www.education.gouv.fr/les-assoc ... onale-6797

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#29

Message par LoutredeMer » 30 juin 2021, 12:22

Bon, je trouve qu'on a du mal à savoir de quoi l'on parle. Dans la liste donnée par mathias des associations agréées par l'Education Nationale, , on en trouve une seule (sauf erreur de ma part), le RYE (Recherche sur le Yoga dans l'Education). Il s'agit donc de séances de yoga/sophrologie données aux élèves et aux enseignants. On sait à peu près ce qu'est le yoga, alors que la pleine conscience, je n'arrive pas trop à la définir.

J'ai parcouru leur site, notamment cette page sur le pranayama et la respiration, et cela me semble assez sérieux. Il y est dit d'ailleurs : "1. Respecter une gradation en fonction de l’âge : jusqu’a 7 ans, on ne donne pas de consigne de respiration. On l’induit par de petits jeux, comme souffler des bougies, imiter l’abeille… A partir de 8 ans on commence à donner des instructions visant à synchroniser un mouvement simple avec la respiration, par exemple lever les bras en inspirant et les baisser en expirant ou L’arbre qui pousse. On respirera aussi ensemble en suivant par exemple le dessin d’une vague."

L'introduction en maternelle spécifiée dans le texte que donne nikola ne peut donc consister qu'en de petits jeux.

Il me semble aussi important que les établissements scolaires s'adressent à cette association qui me semble être la seule agréée dans ce domaine.

Par contre, le contenu de cette vidéo me semble assez léger, tant au niveau des exercices que des effets.

Le problème soulevé par nikola pourrait donc venir du fait que certaines académies "font ça à la sauvage", c'est-à-dire sans réelle formation et sans passer par la RYE, mais plutot en bricolant sur les acquis de certains professeurs prétendant former à la relaxation, ou des intervenants extérieurs pas très sérieux ni consciencieux.

Parce que sinon, on est dans du yoga et de la sophrologie simplement, et je n'y vois pas de dérive sectaire ni d'effets délétères.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#30

Message par nikola » 30 juin 2021, 12:31

LoutredeMer a écrit : 30 juin 2021, 12:22 Parce que sinon, on est dans du yoga et de la sophrologie simplement, et je n'y vois pas de dérive sectaire ni d'effets délétères.
Il y a quand même le prétendu prana et la prétendue circulation des « énergies » dans le yoga.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#31

Message par LoutredeMer » 30 juin 2021, 12:44

nikola a écrit : 30 juin 2021, 12:31
LoutredeMer a écrit : 30 juin 2021, 12:22 Parce que sinon, on est dans du yoga et de la sophrologie simplement, et je n'y vois pas de dérive sectaire ni d'effets délétères.
Il y a quand même le prétendu prana et la prétendue circulation des « énergies » dans le yoga.
Oui, mais en quoi cette sujectivité engendrerait-elle selon la LDH, des effets néfastes?
LDH a écrit : Cette méditation, qui concentre notre pensée sur la vacuité, conduit rapidement alors vers un conditionnement avec une perte d’esprit critique et un assujettissement de l’individu
Il ne faudrait pas se tromper de cible. La MPC, qu'est-ce-que c'est précisément?
Mind and Life Institute, qui est-ce?
Où sont les études sur les effets délétères de la MPC et éventuellement du yoga et de la sophro?

S'il y a responsabilité d'effets non souhaitables, elle me semble plus au niveau des organismes qui en font leur gagne-pain (assujettir pour faire payer le pratiquant), que de la pratique elle-même.

D'autre part, les établissements scolaires sont toujours fauchés, ils n'iront pas chercher ce genre d'organisme toujours très cher.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#32

Message par nikola » 30 juin 2021, 12:57

LoutredeMer a écrit : 30 juin 2021, 12:44 Oui, mais en quoi cette subjectivité engendrerait-elle selon la LDH, des effets néfastes?
Aucune idée, je ne suis pas membre de la LDH.
Je pense que c’est une réaction spécifique contre ce mouvement.
D'autre part, les établissements scolaires sont toujours fauchés, ils n'iront pas chercher ce genre d'organisme toujours très cher.
Ils iront chercher des profs qui le feront pour pas cher ou des organismes tous pourris (pas chers).
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-


Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#34

Message par LoutredeMer » 30 juin 2021, 13:09

mathias a écrit : 30 juin 2021, 13:00 Les interrogations:

https://www.psychologies.com/Famille/Gr ... pirituelle
Merci, j'y retrouve quelques une de mes interrogations. Par contre, après lecture, il me semble que le problème est l'encadrement et le contrôle de l'état :
Aucun choix n’a encore été fait par l’institution scolaire, laissant libre cours à toutes les actions et définition de la méditation de pleine conscience comme en faire un remplacement des punitions.

L’Éducation nationale doit se poser la question des interventions de plus en plus nombreuses mais aussi disparates d’associations pas toujours agréées et d’un intérêt croissant des enseignants pour cette pratique qui ouvre effectivement un champ de perspectives inexploré.
Edit : Perso je n'y vois pas de problème concernant la laïcité. Le bouddhisme n'est pas une religion mais une philosophie et un mode de pensée selon moi.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#35

Message par nikola » 30 juin 2021, 13:12

Comment laïciser une pratique spirituelle ? :shock:
Ben tiens… Comment laïciser la confession, la prière ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#36

Message par LoutredeMer » 30 juin 2021, 13:15

nikola a écrit : 30 juin 2021, 13:12 Comment laïciser une pratique spirituelle ? :shock:
Ben tiens… Comment laïciser la confession, la prière ?
Ce qui est spirituel n'est pas forcément religieux (dans quoi je m'embarque là? :mrgreen: ).

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#37

Message par Dominique18 » 30 juin 2021, 13:17

Pour l'association RYE, je serais nettement plus nuancé et circonspect.

http://www.revue3emillenaire.com/blog/r ... line-flak/

Il y a des idées, positives, à retenir.
Mais il faut aussi savoir faire le ménage.
La spiritualité doit être réservée au domaine privé, et non public. La distinction est d'importance.
Je vois mal, sinon, comment faire coexister, dans un enseignement public laïque, deux types de démarches, l'une reposant sur une spiritualité, l'autre sur la laïcité.
Un enseignant, qui officie dans le public, est un fonctionnaire assermenté. S'il y a intervention d'une personne spécialisée dans une discipline, il doit être agréé, et il reste sous la responsabilité de l'enseignant, qui ne peut pas lui confier sa classe ou un groupe d'élèves en dehors de sa présence.

https://www.reseau-canope.fr/les-valeur ... gieux.html

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6863
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#38

Message par LoutredeMer » 30 juin 2021, 13:37

Dominique18 a écrit : 30 juin 2021, 13:17 http://www.revue3emillenaire.com/blog/r ... line-flak/
Il y a des idées, positives, à retenir.
C'est aussi mon avis.

La spiritualité doit être réservée au domaine privé, et non public. La distinction est d'importance.
Je vois mal, sinon, comment faire coexister, dans un enseignement public laïque, deux types de démarches, l'une reposant sur une spiritualité, l'autre sur la laïcité.
Réponse donnée par un organisme éducatif québecois :
Religion

La religion se définit comme étant une croyance, une pratique d'un groupe ou d'une communauté. La religion peut être comprise comme une manière de rechercher et/ou de trouver des réponses aux questions les plus profondes de l’humanité. En ce sens, elle se rapporte à la philosophie. Cependant, elle peut aussi être vue comme ce qu’il y a de plus contraire à la raison et jugée synonyme de superstition. Elle peut être personnelle ou communautaire, privée ou publique, liée à la politique ou vouloir s’en affranchir.

Spiritualité

Globalement, la spiritualité est définie comme étant la relation entre l'humain et l'immatériel. Toutefois, en milieu scolaire, lorsque l'on aborde la vie spirituelle, elle prend un sens différent. Bien qu'elle soit présente dans les religions, la spiritualité existe en dehors de celle-ci et reflète le rapport de l'individu à l'existence ou les réponses qu'il donne aux questions existentielles. La spiritualité est donc présente chez tous les êtres humains, même les athées. On la retrouve chez le dévot dans un lieu de culte comme chez le randonneur qui s'extasie devant un paysage montagneux ou encore chez les amoureux qui, sous un ciel étoilé, se demandent où est leur place dans le monde.
https://csbj.qc.ca/capsules/difference- ... ritualite/

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#39

Message par Dominique18 » 30 juin 2021, 14:15

Ça peut correspondre à une définition philosophique de l'existence, de sa place dans l'environnement.
Une forme de sagesse sans référents prononcés pouvant induire des représentations et des interprétations.
Quelque chose comme être bien à se place au moment présent. Toujours plus facile à écrire qu'à vivre.
Se libérer de la complexité et tendre vers plus de simplicité. "Se dépouiller" pour mieux profiter. Sauf erreur, ça pourrait être un principe universel, sans risques.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#40

Message par nikola » 30 juin 2021, 14:28

LoutredeMer a écrit : 30 juin 2021, 13:15 Ce qui est spirituel n'est pas forcément religieux (dans quoi je m'embarque là? :mrgreen: ).
Peut-être mais ça va être une porte d’entrée pour les religions.
LoutredeMer a écrit : 30 juin 2021, 13:37
Spiritualité

Globalement, la spiritualité est définie comme étant la relation entre l'humain et l'immatériel. Toutefois, en milieu scolaire, lorsque l'on aborde la vie spirituelle, elle prend un sens différent. Bien qu'elle soit présente dans les religions, la spiritualité existe en dehors de celle-ci et reflète le rapport de l'individu à l'existence ou les réponses qu'il donne aux questions existentielles. La spiritualité est donc présente chez tous les êtres humains, même les athées. On la retrouve chez le dévot dans un lieu de culte comme chez le randonneur qui s'extasie devant un paysage montagneux ou encore chez les amoureux qui, sous un ciel étoilé, se demandent où est leur place dans le monde.
https://csbj.qc.ca/capsules/difference- ... ritualite/
Mouais, ça me semble tiré par les cheveux.
Je ne vois pas trop où est la spiritualité quand on regarde un paysage, un tableau ou son amoureuse.
Ça me semble, comme je l’écrivais juste au-dessus, un faux-nez pour la religion.

Pour revenir au développement personnel, c’est lui qui me gêne, et pas qu’à l’école. Pour moi, et ça se voit bien dans le mémoire de maîtrise, c’est une réponse pour adapter les gens à la violence (d’où qu’elle vienne) et en aucun cas pour tenter de la résoudre (si jamais c’était possible) ou pour se poser des questions sur son origine. En clair, c’est un instrument de domination.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#41

Message par Dominique18 » 30 juin 2021, 14:47

@ Nikola

Oui et non.
Oui, parce que les sociétés modernes sont fondamentalement violentes, ne serait-ce que par les contenus numériques consommés et échangés.
On est bien obligé de vivre avec et de s'adapter, ce qui signifie pas accepter.
En essayant de développer des outils, dans un protocole et un processus éducatifs, on peut essayer de tendre vers une diminution de la charge violente, et de développer un contrôle. On ne peut pas changer globalement la société, mais par des initiatives locales, on peut nettement améliorer l'existence. Nous évoluons dans une société pulsionnelle. Pour contrer et endiguer ces pulsions, n'existent que l'attente, la frustration et l'acceptation de l'échec. C'est certes une vision utopique, mais certains aspects ne sont pas irréalisables et hors de portée.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#42

Message par nikola » 30 juin 2021, 14:55

Pour moi, le développement personnel (je graisse pour insister) est une réponse purement adaptative qui sert à faire accepter, pas du tout à se poser des questions, sociales par exemple.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#43

Message par Dominique18 » 30 juin 2021, 15:10

nikola a écrit : 30 juin 2021, 14:55 Pour moi, le développement personnel (je graisse pour insister) est une réponse purement adaptative qui sert à faire accepter, pas du tout à se poser des questions, sociales par exemple.
Tout dépend de ce qu'on entend et de ce qui existe, par développement personnel.
Un développement est forcément une réponse adaptative, par rapport à un environnement particulier, ce qui n'est pas en contradiction avec le fait de pouvoir continuer à se poser des questions.
Pour quoi ?
Par qui?
Quels objectifs ?
C'est un milieu juteux avec beaucoup de joueurs de pipeau, avec les dérives. On se rapproche des pseudo-sciences avec les cohortes de pseudo-spécialistes.

Florence
Messages : 10289
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#44

Message par Florence » 30 juin 2021, 19:07

nikola a écrit : 30 juin 2021, 14:28Pour revenir au développement personnel, c’est lui qui me gêne, et pas qu’à l’école. Pour moi, et ça se voit bien dans le mémoire de maîtrise, c’est une réponse pour adapter les gens à la violence (d’où qu’elle vienne) et en aucun cas pour tenter de la résoudre (si jamais c’était possible) ou pour se poser des questions sur son origine. En clair, c’est un instrument de domination.
… et/ou de dérivation.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 2363
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#45

Message par nikola » 01 juil. 2021, 01:42

Dominique18 a écrit : 30 juin 2021, 15:10 Tout dépend de ce qu'on entend et de ce qui existe, par développement personnel.
Dans l’absolu, en effet.
Quand tu regardes la gueule des rayons qui portent ce nom dans les librairies, non : c’est clairement ce que je décris.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#46

Message par Dominique18 » 01 juil. 2021, 02:02

nikola a écrit : 01 juil. 2021, 01:42 Dans l’absolu, en effet.
Quand tu regardes la gueule des rayons qui portent ce nom dans les librairies, non : c’est clairement ce que je décris.
C'est l'une des raisons qui m'ont incité à mettre le lien qui explique des dérives qui se sont produites à la mairie de Nantes.
Le Canard Enchaîné a sorti plusieurs hors-séries croustillants, il y a quelques années. Étaient abordés les univers conjugués des pseudo-sciences, des formations,... avec la porosité des institutions, de la sphère politique,...
"Le grand bazar du bizarre" entre autres.
Édifiant. Ça a d'ailleurs grincé des dents en haut-lieu. Certains responsables se sont inquiétés. Des pratiques et conduites qui échappent au rationnel et à la raison, au sein de grandes entreprises, ça fait désordre.
De mémoire, il y avait un épisode de recrutement de cadres, suivant un protocole basé sur la numérologie.
Il y a un certain nombre d'enfumeurs qui gravitent et qui sévissent, on pourrait citer Idriss Aberkane.
Je ne sais pas où il en est, c'est un cas d'espèce.
Pierre Rabhi a bien été invité à donner des conférences par je ne sais plus quelles institutions, officielles, alors...
tout est possible...
L'éducation nationale est aussi très perméable du côté environnement durable, écologie... La fondation Nicolas Hulot par ci, Yann-Arthus Bertrand par là...
Ce qui nous ramène toujours au souci récurrent : les autorités indépendantes, régulatrices, disposant des compétences, aptitudes et qualifications, permettant de faire le tri, voire barrage, que ce soit pour la méditation, le yoga, ou l'environnement. L'école représente un potentiel commercial très séduisant.
Dernière modification par Dominique18 le 01 juil. 2021, 03:16, modifié 1 fois.

mathias
Messages : 1358
Inscription : 24 avr. 2014, 13:38

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#47

Message par mathias » 01 juil. 2021, 03:16

Le corps, l’esprit, et la relaxation.
Observations et pratiques dans le cadre de l’école.

https://www2.espe.u-bourgogne.fr/doc/me ... A00820.pdf

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 4116
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#48

Message par Dominique18 » 01 juil. 2021, 03:43

mathias a écrit : 01 juil. 2021, 03:16 Le corps, l’esprit, et la relaxation.
Observations et pratiques dans le cadre de l’école.

https://www2.espe.u-bourgogne.fr/doc/me ... A00820.pdf
Document intéressant qui expose bien les problématiques théoriques, et la réalité de terrain.
Un peu trop de références à M. Montessori. Il existe l'Ecole Moderne (mouvement Freinet) qui propose de nombreuses pistes, avec le renforcement de la coopération entre les élèves, via des notions de projets.
(application concrète, les éditions EMF, dont les fameux BTJ, uniques !)

Ce mémoire a été produit en 2006. 15 ans après, nous en sommes toujours, ou pratiquement, au même stade.
La réforme de l'éducation nationale qui aurait dû s'opérer durant le quinquennat Hollande (2012-2017), tant sur le plan administratif que pédagogique, est restée lettre morte. La fameuse "refondation" n'a rien refondé du tout, ou si peu, les structures et les problèmes sont restés les mêmes.

Les enseignants vont devoir continuer à bricoler dans leur coin. Sans doute pour encore très longtemps.
Cette refondation était plus que souhaitée, elle recueillait un assentiment général. Beaucoup de paroles, beaucoup d'effets, avec des bras cassés aux manettes.
Elle a entraîné des désillusions profondes, ainsi qu'une perte de confiance. Sur le plan électoral, ça n'a pas fait un pli.

Etat des lieux en 2012: rapport n°601 du Sénat, 19 juin 2012. Il suffit de comparer avec celui de 2021.
Rien que du réalisme, aucune forme de passéisme.

http://www.senat.fr/rap/r11-601/r11-601.html

Nikola n'a pas tort quand il indique qu'on peut toujours pratiquer de la méditation dans les classes, les problèmes sont autres. Localement, il peut y avoir une plus-value, ce dont traite le mémoire de 2006. Structurellement, les questions restent endémiques. Quand on connaît l'état déplorable de la médecine scolaire et des services afférents pour traiter des préventions multiples, et prendre en compte les difficultés...

La méditation, c'est toujours mieux que rien, mais ce n'est encore qu'un énième replâtrage.
Sauf erreur de ma part, il y eut l'ESPÉ de Lyon qui a introduit des modules de formation concrètes au niveau du corps.
S'il y avait eut refondation de l'école, nul doute que des actions de réflexion en profondeur auraient pu suivre, au niveau des enseignements, donc des élèves, futurs acteurs et citoyens de la société en devenir.

Dans le mémoire, il est question d'une méthode de yoga pour les élèves, "La douce", initiée par des canadiens.
Deux avis :
APPLICATION AU CP
Commenté en France le 1 octobre 2016
J'étais stagiaire dans la classe de Mme CABROL lors de la première publication (fin années 80).
Les enfants adoraient...
Ils adorent toujours en 2016, en Guyane française ... et cela les aide à se recentrer....
Je recommande vivement...
Commenté en France le 9 juin 2013
Je suis enseignante auprès d'enfants ayant des problèmes de comportement. Ce livre m'accompagne depuis de nombreuses années pour aider les enfants à se concentrer, à s'écouter (eux-mêmes et les autres), à réguler leur agitation, à se relaxer.
Les exercices sont très variés. On en trouve toujours un qui convient. Le livre est bien construit. Je m'en sers régulièrement pour commencer et terminer des séances de travail corporel ou pour un retour au calme dans la journée.
Je le recommande. Si on pratique les exercices de façon régulière, cela peut complètement changer l'ambiance de la classe. Les enfants apprennent à s'intérioriser et, assez rapidement, à se réguler.
Bravo aux auteurs qui gagnent à être connus.
Méthode publiée en 1987.
Il y a 35 ans...

mathias
Messages : 1358
Inscription : 24 avr. 2014, 13:38

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#49

Message par mathias » 01 juil. 2021, 04:38

En fait, l’on peut faire de la relaxation à l’école, sans faire référence au verbiage yoga par exemple.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 5130
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: La méditation pleine conscience à l’école en France

#50

Message par Lambert85 » 01 juil. 2021, 04:59

mathias a écrit : 01 juil. 2021, 04:38 En fait, l’on peut faire de la relaxation à l’école, sans faire référence au verbiage yoga par exemple.
Exactement !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit