Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

Ici, on discute de sujets variés...
Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#51

Message par Mirages » 21 nov. 2019, 15:28

miraye a écrit : 21 nov. 2019, 06:51 Et tu as lu sur Hans le malin? https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Hans_le_Malin
Oui merci, je connaissais le cas ;)
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 707
Inscription : 15 nov. 2014, 03:38

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#52

Message par miraye » 21 nov. 2019, 15:54

Mirages a écrit : 21 nov. 2019, 15:28
Oui merci, je connaissais le cas ;)
Donc tu es conscient que la communication non verbale est subtil, parfois tellement qu'un observateur extérieur (ou l'émetteur) ne s'aperçoivent pas qu'il y a émission et réception de signaux.
Du coup j'aimerai bien savoir pourquoi tu penses transmettre des émotions sans paroles ni gestes, au lieu de te dire qu'inconsciemment tu transmet (dans ta posture, le ton de ta voix, des micro geste ou expressions) des informations. ?
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 7308
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#53

Message par LoutredeMer » 21 nov. 2019, 16:09

Mirages a écrit : 20 nov. 2019, 00:18 Il peut m'arriver de visualiser une situation pour initier ou maximiser le processus.
Est-ce que tu pourrais être plus précis et détaillé?

Mais je n'utilise pas ni ne perçois pas les émotions standard comme la tristesse ou la colère, mais plutôt comme le bien-être/mal-être, être à l'aise ou non, une sorte de force (Luke, je suis ton père), le sentiment de puissance ou de faiblesse...émotionnelle disons, ou une sorte de légère euphorie aussi, que je perçois et transmets, donc.

Peut être est-ce plus des "sentiments" ? (dans quel bourbier pas clair du tout me suis-je encore engagé... :roll: ).
Bourbier... Oui je trouve. Plus on te demande de préciser et plus tu restreins ton champ d'action (maintenant tu ne perçois pas la tristesse et la colère...). Je te trouve assez vague dans l'ensemble sur le phénomène que tu vis... Il se pourrait que tu sois très observateur simplement, t'amenant à capter un comportement, une mimique, une attitude qui reflète une émotion. Le souci, c'est que tu n'en es pas sûr non plus puisque tu ne demandes pas aux personnes concernées leur état émotionnel que tu dis avoir ressenti. Lorsque que je ressens quelque chose chez quelqu'un, je sais qu'il y a des signes infimes qui m'ont guidée.

edit: voilà, Miraye a formulé grosso modo la même chose

re-edit : tiens, j'avais écrit une intro un tantinet zozo... elle a disparu, c'est un signe :a2:
Provax - Antipass - Et Rock'n Roll..
1=1 et 3≠3, Olivier Véran

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#54

Message par Mirages » 22 nov. 2019, 02:00

miraye a écrit : 21 nov. 2019, 15:54 te dire qu'inconsciemment tu transmet (dans ta posture, le ton de ta voix, des micro geste ou expressions) des informations. ?
Il est bien possible qu'il y ait beaucoup de ça dans l'histoire ;)
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#55

Message par Mirages » 22 nov. 2019, 02:22

LoutredeMer a écrit : 21 nov. 2019, 16:09
Mirages a écrit : 20 nov. 2019, 00:18 Il peut m'arriver de visualiser une situation pour initier ou maximiser le processus.
Est-ce que tu pourrais être plus précis et détaillé?
Je vais essayer: disons que je visualise. Ça peut être un flux qui traverse la personne en face de moi, des éclairs m'entourant, moi me transformant en une autre matière, moi faisant une action, des constructions structurelles qui se meuvent, en fait j'imagine n'importe quoi qui pourrait me servir de support à la maximisation de la transmission de ce fluide émotionnel, le tout sans bouger ou laisser paraitre quoi que ce soit de réellement visible.
LoutredeMer a écrit : 21 nov. 2019, 16:09 Bourbier... Oui je trouve. Plus on te demande de préciser et plus tu restreins ton champ d'action (maintenant tu ne perçois pas la tristesse et la colère...). Je te trouve assez vague dans l'ensemble sur le phénomène que tu vis...
Oui, je tente d'affiner... ce post est un ballon d’essais, pour moi c'est pas grave si je fais des sorties de route. Je voulais des retours, je les ai eus :a1:
LoutredeMer a écrit : 21 nov. 2019, 16:09 Lorsque que je ressens quelque chose chez quelqu'un, je sais qu'il y a des signes infimes qui m'ont guidée.
Je peux l'imaginer également, mais dans le cas que je tente de décrire (avec beaucoup de mal), si la personne est "répondante", je vais le ressentir émotionnellement sans ambiguïté.

LoutredeMer a écrit : 21 nov. 2019, 16:09 re-edit : tiens, j'avais écrit une intro un tantinet zozo... elle a disparu, c'est un signe :a2:
Dommage, des fois c'est bien de partager en formalisant la zozoterie pour mieux la caractériser en groupe et s'en débarrasser.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#56

Message par Dany » 22 nov. 2019, 06:36

Mirages a écrit :...des fois c'est bien de partager en formalisant la zozoterie pour mieux la caractériser en groupe et s'en débarrasser.
T'en débarrasser ? :menteur: . Tu sais très bien que tu ne peux pas…

Ce qui pose un petit peu problème sur ce forum, c'est la zozoterie naïve, grassement new age (et qui a évidemment son pendant : le scepticisme gras, quant à lui parfaitement accepté sur ce forum ;) ).
Mais pour ton bien être en général, ce n'est pas nécessaire que tu te débarrasses de ce qui pourrait être considéré comme une certaine zozoterie pour le sceptique gras. Parce que, ce que tu as expérimenté (selon ce que tu as écrit sur d'autres files) et que tu expérimentes encore maintenant avec ton transfert d'émotions, tu ne pourras jamais l'effacer...

Maintenant, c'est vrai qu'une certaine rationalité ("de bon sens") est nécessaire pour évoluer en société.
Le problème, pour pouvoir continuer à te mouvoir à l'aise dans ton monde social, pourrait venir de l'interprétation que tu pourrais donner à tout ce qui t'arrive : si tu veux absolument que ce que tu perçois entre dans un moule précis (le genre "mais alors, le monde n'est pas comme on le dit ?!", ou au contraire "je suis un pauvre malade !"), ça risque peut être d'aller mal pour toi pour gérer ta vie courante.
Laisse allez de manière naturelle et interprète les choses avec modération. De toute manière, tu ne t'expliqueras jamais tout ça, le monde est trop bizarre...

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#57

Message par Mirages » 19 janv. 2022, 18:00

Le directeur du Burger King ou je travaille m'a envoyé une domination non verbale et non gestuelle de sa part en passant à coté de moi, ce à quoi j'ai répondu par l'émotion la plus forte que je pouvais à ce moment là (elle était mal choisie) vers sa personne. Il a dit, se tenant au coté de quelqu'un d'autre et faisant quelque chose avec elle, "je ne veux pas de ton je (jeu)".

Plus tard, j'étais avec deux managers et il est arrivé et à distillé une ambiance de force coercitive (sans rien dire de particulier). Je me suis empressé de me mettre émotionnellement et dans une posture mentale compatible avec ce qu'il insufflait. C'était sympas comme ressenti: constructif, positif, motivant, donnant de la force mentale etc...
Il est reparti avec une phrase qui dénotait qu'on était sur la même longueur d'onde et qu'il était satisfait. On peut dire qu'il maitrise pas mal cet aspect occasionnel des relations.

Je déplore d'apprendre trop lentement, et que peu d'hommes participent. En général ils disent "qu'ils n'aiment pas" quand l'émotion passe (peut être finalement que je ne maitrise pas assez pour transmettre quelque chose qui leur plairait).

Aura, charisme, enfin bref je ne sais pas à quoi on peut relier cette histoire.

Et même si je cherche pas concernant ce phénomène en dehors de l'IRL, Ben en tous cas je n'en démords pas ! :mrgreen:
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 5966
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#58

Message par MaisBienSur » 20 janv. 2022, 05:36

Mirages a écrit : 19 janv. 2022, 18:00 Le directeur du Burger King ou je travaille...
[HS] hummm l'Auvergnat :faim: [/HS]
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#59

Message par Mirages » 20 janv. 2022, 06:18

MaisBienSur a écrit : 20 janv. 2022, 05:36 [HS] hummm l'Auvergnat :faim: [/HS]
C'est celui que j'ai choisi direct ;)

Pour les femmes, j'ai parfois eu des indications, comme "c'est ça qu'elles veulent" concernant la teneur des émotions échangées (une sorte d'euphorie sentimentale positive dans ce cas). Dur d'avoir des infos.

Mais quand j'arrive à dégager une "force" que je qualifierais de masculine, en général elles adorent. je l'ai déjà fait quand je remballais mes courses, l'air de rien. Une femme accompagnée faisait trembler sa jambe ostensiblement. Moi je dégoulinais de testostérone on va dire.

Une autre fois, il y en à une qui me cherchait sur ce terrain là, et plus tard s'en est suivi un dégagement de force de ma part assez puissant (la femme à coté de moi perdait ses moyens et n'arrivait plus à parler correctement). Celle qui avait initié la chose n'était pas visible (juste derrière), mais elle s'est basculée en arrière pour me lancer un regard de reproches.
Elle est gentille, mais je maitrise pas grand chose. Et quand je peux surpasser ce qu'on m'envoie et qui en général me gêne, bah j'envoie aussi, un peu hors de contrôle.

Moi je verrai un peu les choses comme: une femme envoie une émotion et regarde ce que cela provoque chez moi ou chez un autre homme. Spoiler: rester inébranlable serait bien perçu (du coup rien capter ça peut être bon, sauf si vous vous faites balayer émotionnellement sans savoir d'où ça vient).

Du pur bullshit à calculer en Bovis ? ça en a tout l'air... et je ne peut rien apporter de tangible. :?

Ce qui me perturbe le plus ? qu’apparemment personne ne comprenne de quoi je parle.

Et je vais surement pas aller ailleurs pour qu'on me sorte "le fluide" (une connaissance masculine en parlait en ces termes sans malice ésotérique).
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#60

Message par Dany » 20 janv. 2022, 08:29

Mirages a écrit :Ce qui me perturbe le plus ? qu’apparemment personne ne comprenne de quoi je parle.
Apparemment, seulement.
Mais je soupçonne que ça ne te perturbe pas tant que ça... parce que dans le fond, te sentir un peu "spécial", tu trouves ça plutôt gratifiant.

Prenons cette citation :
Mirages a écrit :Plus tard, j'étais avec deux managers et il est arrivé et à distillé une ambiance de force coercitive (sans rien dire de particulier). Je me suis empressé de me mettre émotionnellement et dans une posture mentale compatible avec ce qu'il insufflait. C'était sympas comme ressenti: constructif, positif, motivant, donnant de la force mentale etc...
Il est reparti avec une phrase qui dénotait qu'on était sur la même longueur d'onde et qu'il était satisfait. On peut dire qu'il maitrise pas mal cet aspect occasionnel des relations.
Mais absolument tout le monde fait comme ça dans ce genre de situation, que ce soit au boulot ou dans la vie courante en société... seulement, on en fait pas tout un plat.

Et, mieux, tout ça reste inconscient.
Pour la très grande majorité des gens, après cette passe d'arme que tu décris (parce que toute interaction humaine, qu'elle soit agréable ou désagréable, peut être comparée à une passe d'arme) il ne demeure dans leur conscient que la résultante émotionnelle de l'évènement... et puis on passe à autre chose. La plupart des humains n'analysent pas leurs interactions si finement que tu le fais...

Je dirais que tu es un psychologue qui s'ignore. C'est une douance naturelle chez toi, de la même manière que quelqu'un qui est doué pour la musique.
Basiquement, c'est une très bonne chose. Mais inutile de verser dans le new age pour autant, ça ne pourrait qu'exacerber ton ego alors que ce qu'il te faut d'urgence c'est, comme je l'écrivais plus haut, de la modération...

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#61

Message par Mirages » 21 janv. 2022, 05:00

Dany a écrit : 20 janv. 2022, 08:29
Mirages a écrit :Ce qui me perturbe le plus ? qu’apparemment personne ne comprenne de quoi je parle.
Apparemment, seulement.
Mais je soupçonne que ça ne te perturbe pas tant que ça... parce que dans le fond, te sentir un peu "spécial", tu trouves ça plutôt gratifiant.
Ah si, si, beaucoup. Je ne comprends pas que quelque chose que j'identifie clairement (sans pouvoir mettre de nom(s) dessus) et que je soupçonne être assez utilisé par d'autres pour que la plupart d'entre nous y soient exposés reste sans écho !

Alors oui, mes spécificités personnelles pourraient faire que je perçois le phénomène plus souvent et plus fortement (disons que je pense que j'y suis plus exposé de par mon psychisme, sans rentrer dans les détails).
Dany a écrit : 20 janv. 2022, 08:29 Mais absolument tout le monde fait comme ça dans ce genre de situation, que ce soit au boulot ou dans la vie courante en société... seulement, on en fait pas tout un plat.

Et, mieux, tout ça reste inconscient.
C'est là où le bat blesse: pour moi beaucoup utilisent cette faculté très consciemment, avec beaucoup de maitrise.
Dany a écrit : 20 janv. 2022, 08:29 Pour la très grande majorité des gens, après cette passe d'arme que tu décris (parce que toute interaction humaine, qu'elle soit agréable ou désagréable, peut être comparée à une passe d'arme) il ne demeure dans leur conscient que la résultante émotionnelle de l'évènement... et puis on passe à autre chose. La plupart des humains n'analysent pas leurs interactions si finement que tu le fais...
La "passe d'arme" en elle-même est très commune, c'est le vecteur que je décris que je pointe du doigt, c'est ça que je veux éclaircir !
Dany a écrit : 20 janv. 2022, 08:29 Je dirais que tu es un psychologue qui s'ignore. C'est une douance naturelle chez toi, de la même manière que quelqu'un qui est doué pour la musique.
Basiquement, c'est une très bonne chose. Mais inutile de verser dans le new age pour autant, ça ne pourrait qu'exacerber ton ego alors que ce qu'il te faut d'urgence c'est, comme je l'écrivais plus haut, de la modération...
Je suis surtout une "cible" de choix, avec une sensibilité accrue par la répétition de ces situations.
Puis je ne vais pas me priver de la maitrise d'un outil puissant et pour moi souvent utilisé, donc je creuse...

Et je veux savoir si quelqu'un de sérieux a déjà mis au moins un nom sur cette capacité ! Parce que sinon comme tu dis je monte tellement les choses en épingle que je créé quelque chose de toutes pièces alors qu'en fait ce serait par exemple le pendant d'autre chose, ce que je ne crois pas du tout.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#62

Message par Dany » 21 janv. 2022, 09:51

Mirages a écrit :
Dany a écrit :Mais je soupçonne que ça ne te perturbe pas tant que ça...
Ah si, si, beaucoup. Je ne comprends pas que quelque chose que j'identifie clairement (sans pouvoir mettre de nom(s) dessus) et que je soupçonne être assez utilisé par d'autres pour que la plupart d'entre nous y soient exposés reste sans écho !
Je pense que tu te rends bien compte que pas grand monde n'intervient sur ton enfilade parce que discuter avec toi de ces sujets relève quelque peu du domaine de la responsabilité, depuis que tu as déclaré être suivi médicalement pour un problème de schizophrénie.

JF vient juste de me le signaler implicitement concernant le cas de Minsfatt_9, sur l'autre fil. JF est dans son rôle, bien d'accord, mais je suis au courant et je remarque d'autre part qu'il n'hésite pas d'habitude à bien secouer des gens beaucoup plus troublés que toi... mais qui n'ont pas (honnêtement, comme tu l'as fait) signalé être suivis.

Ce serait tout simplement un manque de respect de ma part de ne pas discuter avec toi sur ce sujet, d'autant plus que dans ton cas, ça s'intègre bien aux sujets habituels du forum (télépathie, etc.). Et je ne compte pas non plus me borner à te donner du "t'es malade, va voir ton médecin et basta !", ce serait encore bien plus irrespectueux et en plus, très lâche... d'autant plus que je sais très bien que t'es tanné de ce genre d'attitude à ton encontre. Bref...


Ca reste sans écho parce que, si c'est utilisé par tout le monde (pas seulement "par d'autres"), très peu de gens se rendent compte du processus consciemment (c'est ce que je t'écrivais plus haut).

Ce sont des informations inutiles et handicapantes pour la survie dans un milieu naturel aussi bien que pour l'intégration dans la société.
On perd du temps d'action à analyser et faire tourner ça dans sa conscience avant de parler et d'agir. Ce sont des pensées/impressions intrusives qui diminuent nos performances. Elles restent donc, très logiquement dans le domaine de l'inconscient.


Mirages a écrit :Alors oui, mes spécificités personnelles pourraient faire que je perçois le phénomène plus souvent et plus fortement (disons que je pense que j'y suis plus exposé de par mon psychisme, sans rentrer dans les détails).
C'est tout à fait ça, pas besoin d'entrer dans les détail... en gros, il y a une porosité dans la barrière entre ton fonctionnement inconscient et ton fonctionnement conscient.

Mais c'est un handicap pour toi, à la base : tu es moins performant que ton Directeur du Burger King qui, lui, manie de façon uniquement consciente et donc habituelle la domination non verbale. C'est à dire que tout le travail produit par son inconscient lui reste étranger.


Mirages a écrit :
Dany a écrit :Mais absolument tout le monde fait comme ça dans ce genre de situation, que ce soit au boulot ou dans la vie courante en société... seulement, on en fait pas tout un plat.

Et, mieux, tout ça reste inconscient.
C'est là où le bat blesse: pour moi beaucoup utilisent cette faculté très consciemment, avec beaucoup de maitrise.
Repetita. Pas de la manière dont tu le fais.

Ils font mieux que toi : ils ont le résultat direct, sans avoir besoin de dérouler consciemment tout le processus que toi tu perçois et qui te trouble... de ce fait, tu as toujours un coup de retard.


Mirages a écrit :La "passe d'arme" en elle-même est très commune, c'est le vecteur que je décris que je pointe du doigt, c'est ça que je veux éclaircir !
"Eclaircir" totalement, ce ne sera jamais vraiment le cas pour toi. J'espère juste que je peux t'amener quelques éléments de réflexion et je pense (très modestement ;) ) être le seul à pouvoir t'en donner. :a2:

Personnellement, j'aime bien rester dans le mystère, le non expliqué (le vraiment non expliqué).
Comme je l'écrivais plus haut, laisse courir les choses et constate sereinement le mystère en modérant ton envie que tout le monde sache ce que tu sais.
C'est une situation que tu dois pouvoir trouver intéressante si tu peux modérer, à la fois, ton envie d'être comme tout le monde... et ton envie d'être exceptionnel (et bien sûr reconnu comme tel). Les deux se font tout simplement en modérant ton egotisme. Ca ne peut que te faire du bien, dans tous les domaines...


Mirages a écrit :Je suis surtout une "cible" de choix, avec une sensibilité accrue par la répétition de ces situations.
Bof. Comme les autres "cibles" qui subissent un tas de trucs, c'est à dire dire la plupart des gens...


Mirages a écrit :Puis je ne vais pas me priver de la maitrise d'un outil puissant et pour moi souvent utilisé, donc je creuse...
Nous y voilà...

Désolé. Tu ne maîtrisera jamais comme ton directeur du Burger King. Tu n'es pas un dominateur comme lui, ça c'est autre chose, une autre question...

Creuse pas vraiment trop avec un but d'avidité pour un certain pouvoir sur les autres, tu vas te brûler les ailes et très probablement perdre beaucoup. Contente-toi d'être un bon psychologue empathique. C'est comme ça que tu pourras éventuellement faire des choses discrètes qui peuvent amener du bon dans ta vie et celle des autres...


Mirages a écrit :Et je veux savoir si quelqu'un de sérieux a déjà mis au moins un nom sur cette capacité !
Non, personne.

Ce n'est pas un sujet sérieux en dehors de son aspect médical. Ne cherche plus de ce côté là (je veux dire pour avoir des éléments de réflexion qui pourraient un peu t'éclairer. Evidemment, si t'es en crise c'est autre chose. Mais ça tu le sais, je pense... mon propos n'est pas de dénigrer la médecine)



Mirages a écrit :Parce que sinon comme tu dis je monte tellement les choses en épingle que je créé quelque chose de toutes pièces alors qu'en fait ce serait par exemple le pendant d'autre chose, ce que je ne crois pas du tout.
Il faut arrêter (surtout toi) de penser qu'il existe des "pendants d'autre chose" qui seraient, extraordinaires, mirifiques, qui confineraient à l'au-delà merveilleux des super héros exceptionnels qu'on admire tant et qui te donnerais un avantage certain sur le commun des mortels. Ca ne t'arriveras pas et tu vas te casser la gueule si tu t'obstines dans ce sens là.

Il y a du connu, du peu connu... et aussi de l'inconnu qui devient connu quand le moment vient. Ce qui t'arrive au point de vue de ta cognition n'est pas connu (en occident seulement OOoooommm !...)

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#63

Message par Mirages » 21 janv. 2022, 17:04

Dany a écrit : 20 janv. 2022, 08:29 ...
Avec les mêmes infos, j'aurais pas dit mieux.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4481
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#64

Message par DictionnairErroné » 21 janv. 2022, 21:32

Mirages a écrit : 20 janv. 2022, 06:18 Ce qui me perturbe le plus ? qu’apparemment personne ne comprenne de quoi je parle.
Je trouve que Miraye a présenté une bonne description de ton sujet: "Transmission d'émotions sans paroles ni gestes"
miraye a écrit : 21 nov. 2019, 15:54 Donc tu es conscient que la communication non verbale est subtil, parfois tellement qu'un observateur extérieur (ou l'émetteur) ne s'aperçoivent pas qu'il y a émission et réception de signaux.
Du coup j'aimerai bien savoir pourquoi tu penses transmettre des émotions sans paroles ni gestes, au lieu de te dire qu'inconsciemment tu transmet (dans ta posture, le ton de ta voix, des micro geste ou expressions) des informations. ?
Évidemment tout dépend de ce que tu entends par un geste. Cela comprit-il le regard? Le mouvement subtil des narines? Passer la main dans les cheveux? Le ton de la voix? Nous parlons de la communication non verbale principalement, non?

Il faut faire attention lorsqu'on analyse la communication non verbale, ce n'est pas nécessairement ce que l'on croît et mal interprété. C'est plutôt une réaction inconsciente, intuitive et non une connaissance, contrairement à une compréhension comme certains experts dans le domaine de la communication non verbale.

En gros, c'est une communication d’inconscient à inconscient si nous voulons...
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#65

Message par Dany » 22 janv. 2022, 08:26

Mirages a écrit : 21 janv. 2022, 17:04
Dany a écrit : 20 janv. 2022, 08:29 ...
Avec les mêmes infos, j'aurais pas dit mieux.
Bien sûr que tu ne dis pas vraiment tout...

Mais tu évoques quand même certaines perceptions visuelles, des sons, des voix, non "physiques". Il est possible aussi que tu voies des lumières, des rayons, des impressions visuelles presque palpables,... . En fermant les yeux (ou non) tu vois peut être des graphismes, de courtes scènes colorées porteuses de sentiments divers. Des trucs bizarres quoi...

Et ça, c'est quand même un peu connu (très mystérieux quand même, mais incontestable), c'est de la synesthésie.

Le mathématicien Srinivasa Ramanujan et le pianiste Michel Petrucciani, par exemple, étaient des synesthésiques.

Et j'ai connu un musicien synesthésique :

J'étais allé mixer une bande son dans un studio professionnel et le technicien (également claviériste et multi-instrumentriste), m'a proposé d'étoffer en vitesse un morceau par quelques accords de clavier.
Comme on avait pas beaucoup de temps (en studio, le temps, c'est de l'argent), je commence tout de suite à écrire les accords sur un bout de papier (c'était du rock progressif avec une bonne quinzaine d'accords et une structure complexe).

"Pas besoin de ça. Tracasse, ça va aller vite !" qu'il me dit... pendant qu'il commençait déjà à enregistrer.

Il avait juste entendu le morceau en entier une fois et en une prise c'était dans la boite, avec des accords enrichis qui n'étaient parfois pas du tout les mêmes que les originaux, mais qui s'harmonisaient très bien entre eux.

"Tu vois le mec ?!", qu'ils me disent les autres, qui le connaissaient déjà et qui m'avaient décrit sa personnalité musicale. Moi, je le connaissais juste de réputation.
Dans le milieu des musiciens pros, de studio, ce n'est pas du tout l'esbrouffe qui compte. Ce qu'il faut, c'est piger tout de suite et fournir du résultat en un temps minimum. Toujours parce que le temps c'est de l'argent, mais en plus, les créatifs (les artistes, c'est à dire les clients) sont des gens instables, qui n'ont aucune patience. Ils s'énervent vite, perdent le peu de sang froid qu'ils ont et perdent en même temps leur capacité à sortir quelque chose d'original. Bref...

Comme on s'est revu plusieurs fois après et que je m'étais déjà intéressé à la synesthésie et aux musiciens synesthésiques, on a parlé de ça.

Et en effet : en gros, il voit devant lui, une couleur particulière quand il entend un accord. Si cet accord est enrichi, il voit des nuances dans la couleur principale.
Il voit aussi parfois franchement un graphisme de la note de base et différentes autres informations musicales écrite dans cette tache lumineuse. Et, mieux, quand il voit deux couleurs différentes qui s'harmonisent esthétiquement sur son écran mental, il sait qu'il peux jouer un accord à la place de l'autre... parce qu'ils s'harmoniseront esthétiquement aussi au point de vue son.
Il lui suffit d'entendre une pièce une seule fois, même distraitement. Et quand il doit la jouer, il voit les couleurs défiler dans son mental comme quelqu'un d'autre lirait une partition. Ce n'est donc pas une question de mémoire chez lui (enfin, pas de la manière dont on défini la mémoire habituellement).

De ce fait, Il a toujours été naturellement doué pour la musique et il est, très naturellement aussi, devenu professionnel.
Il a bien sûr aussi étudié comme tout le monde. Il connaît évidemment en plus la technique musicale et pianistique. Mais ça c'est venu après, les couleurs et le rapport avec la musique, il voit ça depuis son enfance.

Sa synesthésie l'aide un maximum (c'est même de la triche, je trouve :a2: )
Dernière modification par Dany le 22 janv. 2022, 17:02, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4481
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#66

Message par DictionnairErroné » 22 janv. 2022, 09:14

Dany a écrit : 21 janv. 2022, 09:51 Je pense que tu te rends bien compte que pas grand monde n'intervient sur ton enfilade parce que discuter avec toi de ces sujets ...
...
...
Entéka, comme bull shit ça fonce dans le tas!
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#67

Message par Dany » 22 janv. 2022, 09:33

Dico a écrit :Entéka, comme bull shit ça fonce dans le tas!
:a2: C'est à dire ?

Mais ton bête post est malgré tout instructif : c'est grâce à ce genre de réflexions imbéciles qu'on se rend compte pourquoi des personnes comme Mirages se confient peu.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4481
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#68

Message par DictionnairErroné » 22 janv. 2022, 09:59

Dany a écrit : 22 janv. 2022, 09:33
Dico a écrit :Entéka, comme bull shit ça fonce dans le tas!
:a2: C'est à dire ?
Parlant de psychologie et d'inconscient, tu devrais parlementer avec ton gourou inconscient! :mrgreen:
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#69

Message par Dany » 22 janv. 2022, 10:32

DictionnairErroné a écrit : 22 janv. 2022, 09:59
Dany a écrit : 22 janv. 2022, 09:33
Dico a écrit :Entéka, comme bull shit ça fonce dans le tas!
:a2: C'est à dire ?
Parlant de psychologie et d'inconscient, tu devrais parlementer avec ton gourou inconscient! :mrgreen:
Mais encore...
(bon... je risque d'attendre longtemps avant d'avoir quelque chose d'intelligible de la part d'un crisse d'osti de tabarnak tassé toué à la con dans ton genre...)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4481
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#70

Message par DictionnairErroné » 22 janv. 2022, 10:50

Dany a écrit : 22 janv. 2022, 09:33 Mais encore...
(bon... je risque d'attendre longtemps avant d'avoir quelque chose d'intelligible de la part d'un crisse d'osti de tabarnak tassé toué à la con dans ton genre...)
Je te trouve très moralisateur avec Mirages dans cette enfilade. Un gourou ne ferait pas mieux. D'ailleurs je parle à ton inconscient et j'ai bien aimé qu'il prenne le temps de me répondre. :chuchote:
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Dany
Messages : 3611
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#71

Message par Dany » 22 janv. 2022, 10:59

Dico a écrit :Je te trouve très moralisateur avec Mirages dans cette enfilade.
Quelle morale ? Je n'ai parlé de morale nulle part. Tu peux pas employer des termes corrects, stpl ?...
DIco a écrit :Un gourou ne ferait pas mieux.
C'est normal, puisque je suis un gourou :roll: (comprend rien celui là !...)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 4481
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#72

Message par DictionnairErroné » 22 janv. 2022, 11:59

Dany a écrit : 22 janv. 2022, 10:59
Dico a écrit :Je te trouve très moralisateur avec Mirages dans cette enfilade.
Quelle morale ? Je n'ai parlé de morale nulle part. Tu peux pas employer des termes corrects...
Discours moralisateur: « Ils empruntent le même ton moralisateur, agacé, comme s'ils étaient les gardiens d''une vérité et d'un modèle éternels ».
La connaissance: Un ignorant qui sait qu'il est ignorant est bien moins ignorant qu'un ignorant qui ne sait pas qu'il est ignorant.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#73

Message par Mirages » 06 févr. 2022, 17:01

Aujourd'hui une armoire à glace est arrivé un peu vivement au travail, et j'ai tout de suite cherché la confrontation par une posture non verbale classique. Au lieu de répondre de la même manière, il m'a donné de la force, sensation bien particulière qui est montée en intensité très vite jusqu'à un point assez élevé (plus élevé que ce que j'avais pu connaitre). Ça c'est terminé en "explosion énergétique" de ma part, et là il à dit un truc dans le genre: "qu'est-ce que c'est que ce truc ?" mais la force a persisté un peu même si je la baissais artificiellement, par l'esprit, donc.

Je le mets en lumière car je me rappelle d'une fois ou j'avais été mis à terre psychiquement par un couple d'amis de mon beau père que je ne connaissais pas. Un bel échec et mat magistral. Le courant passait très bien entre eux et il maitrisaient à un bon niveau cet aspect du non verbal. Les présentations étaient faites :mrgreen:

Du coup, comme ils étaient quand même des amis, l'homme a discuté plus tard avec moi. Quelqu'un de bien plus intelligent que moi. Et il m'a dit en double discours que montrer sa force était quelque chose à faire, même entre potentiels futurs amis. Et pendant qu'il évoquait la chose, il m'a lui aussi donné de la force, mais j'ai décliné cette émotion /ressentit /toutcequevousvoulez malgré une petite insistance de sa part.

J'aurai bien aimé une confrontation entre l'armoire à glace et lui. En tout bien tout honneur bien sûr. Déjà pour voir si j'aurais été capable de capter quelque chose de l’échange "invisible" et surtout en faire l'expérience pour découvrir un nouvel aspect de ce phénomène que personne ici ne perçoit.

PS: J'adore les discutions avec plusieurs niveaux de lecture (déjà deux en même temps c'est bien), ça permet déjà d’être furtif aux yeux de ceux qui ne se rendent pas compte du phénomène. pour ce faire, il faut une bonne dose de capacités intellectuelles, ce qui fait que je suis souvent dépendant d'autrui. Et je ne parle pas d'une phrase qui peut être comprise n'importe comment, mais d'un double discours d'une bonne demi-heure au moins, clair, net et précis pour les participants.


De quoi je parle ? c'est bien la question que je pose.
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#74

Message par Mirages » 06 févr. 2022, 17:22

Mon plus gros problème est peut être que j'explique mal...
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 1218
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: Transmission d'émotions sans paroles ni gestes

#75

Message par Mirages » 06 févr. 2022, 18:29

Dany a écrit : 21 janv. 2022, 09:51 Je pense que tu te rends bien compte que pas grand monde n'intervient sur ton enfilade parce que discuter avec toi de ces sujets relève quelque peu du domaine de la responsabilité, depuis que tu as déclaré être suivi médicalement pour un problème de schizophrénie.

JF vient juste de me le signaler implicitement concernant le cas de Minsfatt_9, sur l'autre fil. JF est dans son rôle, bien d'accord, mais je suis au courant et je remarque d'autre part qu'il n'hésite pas d'habitude à bien secouer des gens beaucoup plus troublés que toi... mais qui n'ont pas (honnêtement, comme tu l'as fait) signalé être suivis.

Ce serait tout simplement un manque de respect de ma part de ne pas discuter avec toi sur ce sujet, d'autant plus que dans ton cas, ça s'intègre bien aux sujets habituels du forum (télépathie, etc.). Et je ne compte pas non plus me borner à te donner du "t'es malade, va voir ton médecin et basta !", ce serait encore bien plus irrespectueux et en plus, très lâche... d'autant plus que je sais très bien que t'es tanné de ce genre d'attitude à ton encontre. Bref...
Merci de l'effort que tu as fait dans ta réponse, d'une manière générale.

Mais sur la citation de ton message, effectivement je suis schizophrène et je le dis: ça peut être un élément à prendre en compte (ou pas) pour expliquer en partie mes perceptions.

En revanche, je ne pense pas que quelqu'un puisse me causer du tord par rapport à cette pathologie par simple échange écrit. Vraiment.

Me dire que je suis fou est quelque part un peu vrai, et peut être que ce sera grosso-modo la conclusion de plusieurs sur le sujet de mon fil. Eh bien soit, la parole est libre et je dois prendre en compte l'avis de chacun (plutôt ici qu'ailleurs).

L'absence de réponse d'autres intervenants à l'heure actuelle vient plus du sentiment d'avoir fait le tour de la question ou de l’intérêt forcement limité du sujet pour eux qu'une considération empathique il me semble. Si je me trompe c'est dommage: plus j'ai de matière, plus je peux trouver au moins un bout de ce que je cherche. Oui, je suis comme un Pit-bull sur ce point: je cherche, j'essaie de comprendre, de faire la lumière sur ce phénomène, je n'admets absolument pas de ne pas avoir de début d'explication sérieuse ou de retour.

Ma part spirituelle, je la développe ailleurs, elle m'est personnelle et je ne vois pas l’intérêt d'en faire mention ici.

L'inconnu ? attirant oui. Mais on peut le repousser sans problème, il sera toujours présent si on le veut. ;)
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit